Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 13-04-2007 08:07:21

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

seule, sur le Westweg début Avril

bonjour!!

Me voilà de retour de ma semaine de marche.
Et je tiens à vous remercier tous: les conseils que j'ai pu dénicher ici m'ont été d'un grand secours.
Tout (sauf les médicaments) m'a servi dans mon sac! Jamais je n'ai dit: zut, ce truc là je l'ai trainé pour rien...
Lourd au départ à cause de l'eau et de la nourriture, je ne l'ai plus senti par la suite.
Seul problème terrible du au sac:
le week end d'avant, j'avais marché 90km (60 samedi 30 dimanche) avec mon sac lourd, ce qui m'avait causé un début de tendinite au genou gauche. J'ai un problème de bassin, tout vient de là.
Mon genou m'a très fortement handicapé durant toute ma semaine (150km en 4j environ, après, je ne compte plus, c'était cool). Absolument impossible de descendre les pentes, je devais garder la jambe raide.

Quand je vous avais présenté ma rando à venir, je n'avais pas "osé" ajouter quelques précisions:

1) je n'étais jamais partie marcher en autonomie
2) je... n'avais même jamais dormi lors d'une marche! à part dans un gite
3) je découvrais TOUT mon matériel: sac de couchage, matelas autogonflant (jamais vu de ma vie), réchaud à gaz (jamais monté ni essayé), et pire, oh pire...
4) un problème de calendrier m'a fait partir avec des chaussures de montagne NEUVES. Jamais fait 100mètres avec. Reçues 3j avant le départ, en catastrophe.

J'en avais des usées, avec une semelle si lisse que je me vautrais par terre dès la première racine ou pierre glissante. De plus: non goretex.
Après avoir consulté un forum de marche allemand, j'ai pris la (bonne) décision: partir avec mes chaussures neuves, à semelle fortement crantée, et goretex. Sinon je n'aurais jamais passé le Feldberg.

Résultat: échauffements plantaires aggravés. A hurler, même la nuit couchée...
Mais j'ai réussi à marcher de longues heures dans 30cm de neige molle, avec des guêtres, et à y plonger parfois jusqu'à mi cuisses.
Sur le côté nord du Feldberg, j'ai vu plus de 1m de neige molle: mon bâton s'y enfonçait jusqu'au bout (il mesure 1m15)
Prise par le temps (aucune autre possibilité de partir avant aout) je suis partie là bas sans rondelles à neige pour les bâtons, et sans crampons alu pour les chaussures. Mais mis à part quelques kilomètres périlleux, çà passait correctement.

D'ailleurs, si quelqu'un a un truc à tester contre les échauffements, je prends!!
j'ai testé les crèmes, l'élasto en multicouches, et même une semelle faite par un podologue: strictement aucun effet. j'en souffre aussi en vélo, et en course à pieds.

J'ai dormi 4 nuits sous des abris ouverts, températures comprises entre 0 et 4 degrés environ.
Sac de couchage de qualité moyenne (confort7, limite extreme -13), car budget très très limité. Mais en me couvrant bien, çà passait.
J'ai passé 2 nuits dans une vraie chambre, ne trouvant pas de cabane en forêt, et aussi un peu par sécurité:
j'ai marché une journée dans la neige sous le brouillard verglaçant, avec vent de nord est fort, température à 14h: -2 degrés.

J'ai testé pour vous plein de trucs...
Donc le must du must du au manque d'eau.
Etape raccourcie pour cause de pieds en feu et d'orage qui s'annonce. Pas une source depuis des heures, ni neige.
J'ai du cuire mes spaghetti bolino avec le contenu de ma poche à eau que je sucre toujours (je fais de l'hypoglycémie).
j'ai donc testé pour vous les spaghetti bolognaises cuites dans la boisson énergétique decathlon gout fruits de la passion.
Inoubliable!!!
Testé aussi les ampoules au talon de 6cm sur 2cm sur 1cm d'épaisseur, piquée à l'aiguille à coudre, même pas peur, même pas mal...

Je ne vais pas vous raconter mon récit ici.
Si çà vous interesse, vous pouvez me lire sur mon blog
http://faceauvent.canalblog.com

J'ai tout raconté là bas, et fait 4 albums photo.
Pour acceder directement au récit, j'ai fait une catégorie à part:

http://faceauvent.canalblog.com/archive … index.html

Bon courage... c'est long, mais çà se lit bien!!
Et merci encore.
Je ne suis plus un mulet!!
Si vous saviez: à chaque pansement collé sur mes pieds, je ricanais: encore un gramme en moins dans le sac
:-))


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#2 13-04-2007 08:26:51

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Ben dis donc, t'es un peu bourrine toi wink. Les problèmes physiques que tu expérimentes sont une sonette d'alarme, ton corps qui crie STOP, grave même je pourrais dire, il faut vraiment calmer le jeu sinon tu vas finir comme moi avec des regrets sad.

En tout cas bravo, bcps de courage, d'abnégation et de plaisir malgré tout il me semble, cela fait plaisir de lire des récits ou on te dit sans amabage les erreurs et les problèmes rencontrés, Merci à toi. J'aime bien aussi ton style dans tes récits smile.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#3 13-04-2007 09:43:25

micolett
Qui marche au pied-de-biche
Lieu : lyon
Inscription : 16-01-2006
Messages : 1 751

Re : seule, sur le Westweg début Avril

On dirait que tu as expérimenté un concentré de galères!
Tout ça me rappelle bien des souvenirs....
Feldberg et Feldsee sont des super coins (un peu moins sous un violent orage juillettiste...)! et Hinterzarten, bien que plutôt rupin (Titisee, c'est pire!) c'est  magnifique pour la balade en plein hiver.

En tous cas, merci de ce récit et des photos.

Hors ligne

#4 13-04-2007 10:26:55

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Juste un conseil, tu peux faire toutes les folies de ton corps que tu veux car il faut que jeunesse se passe, mais soignes tes genoux. Une tendinite peut laisser des traces pendant des années ...
Je connais trop de sportifs (dont l'ensemble de tout les collègues d'EPS que j'ai croisé) qui pleurent sur leur genoux et qui ne peuvent plus rien faire !

EX : J'ai une cousine qui faisait de la compét à ski, a 20 ans sa carrière était finie : plus de genoux hmm


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#5 13-04-2007 12:33:22

pierre
MUL en rando et adepte de la simplicité volontaire
Lieu : Sud Est + planète bleu
Inscription : 26-07-2005
Messages : 819

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Bravo !

C'est courageux de commencer aussi fort mais c'est pas idéal ...

Sans revenir sur ce qui dit Highpictv qui à tout à fait raison, c'est bon pour  s'écoeurer à vie et ce serait dommage.

Au sujet des problèmes de pieds :

l'Elastoplast c'est AVANT la formation de l'ampoule qu'il faut le mettre !

La meilleure prévention contre les ampoules c'est l'entrainement régulier DANS l'activité concernée : pas utile de faire du vélo, pour habituer tes pieds à la marche, rien ne vaut la marche. c'est simple.

Pour ta tendinite, c'est la même chose que pour les amploules : une activité régulière pas d'effort inhabituel ...

Hors ligne

#6 13-04-2007 12:42:20

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

highpictv a écrit :

Juste un conseil, tu peux faire toutes les folies de ton corps que tu veux car il faut que jeunesse se passe, mais soignes tes genoux. Une tendinite peut laisser des traces pendant des années ...
Je connais trop de sportifs (dont l'ensemble de tout les collègues d'EPS que j'ai croisé) qui pleurent sur leur genoux et qui ne peuvent plus rien faire !

EX : J'ai une cousine qui faisait de la compét à ski, a 20 ans sa carrière était finie : plus de genoux hmm

j'adore...
Tu as raison d'insister sur le fait que les genoux sont une partie de notre corps à ne pas négliger.
Mes genoux sont en piteux états: cartilages abimés, car trop d'années de vélo (hors piste surtout).
Mon bassin n'est pas horizontal, et légérement décalé dans l'axe en fait. comme si j'avais une jambe plus longue, alors que c'est pas le cas.
j'ai déjà souffert de tendinites, dues à une mauvaise hauteur de selle, elle revient parfois, sous l'effort violent, mais au genou gauche.

je vais tenter de trouver un médecin du sport compétent dans la région, ayant déménagé et quitté le mien.
Ce qui me fait sourire, c'est la phrase " il faut que  jeunesse se passe"..

J'ai tout de même 40ans. Et je suis bien plus folle qu'il y a 20ans de cela.
Je crains bien que pour moi jamais jeunesse (dans la tête bien sûr) ne passe, en espérant que la force des choses ne me pousse pas à une vie sédentaire.
Par contre, je ne fais rien qui ne soit réfléchi.

Mon récit est écrit comme je vis, un peu à bloc. Mais sans exagération. Ceux qui ont lu ont eu tendance à ne retenir que le côté extrême, ou les galères.
J'ai pris plaisir à chaque mètre de chemin... C'est pour moi le résumé de ma rando.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#7 13-04-2007 12:57:54

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

pierre a écrit :

C'est courageux de commencer aussi fort mais c'est pas idéal ...

Sans revenir sur ce qui dit Highpictv qui à tout à fait raison, c'est bon pour  s'écoeurer à vie et ce serait dommage.

Oui, je le savais. une "fenêtre de départ" non prévue. sinon je n'aurais pas fait 60+30km le week end d'avant.

J'ai déjà oublié la douleur... Et je le répète: j'ai pris plaisir à chaque mètre parcouru, même avec ampoules et echauffements

pierre a écrit :

Au sujet des problèmes de pieds :

l'Elastoplast c'est AVANT la formation de l'ampoule qu'il faut le mettre !

bah.. c'est ce que j'avais fait. mais je ne pouvais pas me momifier les pieds à l'élasto. j'ai eu des ampoules là où l'élasto avait tendance à "rebiquer".. ou bien, à la limite élasto/peau, ou aussi et surtout au talon, car une couche d'élasto recouvrait la partie qui appuie au sol, et une autre le côté du talon qui remonte vers la cheville. comme pour une couture sur une chaussette, cette limite entre les deux me faisait souffrir.
Il faudrait inventer de l'élasto qui a la forme du talon!! :-))

pierre a écrit :

La meilleure prévention contre les ampoules c'est l'entrainement régulier DANS l'activité concernée : pas utile de faire du vélo, pour habituer tes pieds à la marche, rien ne vaut la marche. c'est simple.

Pour ta tendinite, c'est la même chose que pour les amploules : une activité régulière pas d'effort inhabituel ...

e marche très régulièrement. sur des sorties de 6-8h en moyenne. par contre, mes chaussures étaient neuves, d'où problème. Et les appuis au sol différents avec le sac lourd.

je voudrais trouver des semelles qui attenuent les échauffements, car contre çà, et je parle en connaissance de cause, l'entrainement régulier dans la discipline n'y fera rien:
j'ai toujours souffert d'échauffement en course à pied, quelque soit les km de foncier, et durant mes 6ans de compet vélo.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#8 13-04-2007 13:59:22

meo
Ours tendre
Lieu : Le Havre - Porte de l'Europe
Inscription : 28-01-2005
Messages : 1 375
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Hello Laouen,

Je n'étais jamais partie marcher en autonomie.

Heureux qui comme Ulysse... OUPS ! Pénélope a fait un long voyage wink Le premier est le plus mémorable à mon avis. Celui où la théorie cède le pas à la réalité du terrain. Avec son lot de tuiles qui feront autant de souvenirs à raconter au coin du feu ou du zinc (rayer la mention inutile).

j'ai donc testé pour vous les spaghetti bolognaises cuites dans la boisson énergétique decathlon gout fruits de la passion. Inoubliable!!!

Si tu te rends en Angleterre, ne manque pas de tester le cola tiède aromatisé cerise, sucre ET aspartam. Ca vient à bout des hypoglycémies les plus sévères. Je ne te cacherai pas que c'est un peu difficile à avaler. Genre cuvée spéciale dans les Tontons flingueurs. Mais nos amis britons ont l'air d'apprécier...

Cordialement

Dernière modification par meo (13-04-2007 14:00:31)

Hors ligne

#9 14-04-2007 07:59:59

Charly5
e-MUL en devenir
Lieu : Ardèche
Inscription : 02-01-2007
Messages : 64

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Je suis en train de te lire, pas seulement les mots.
Petit à petit, pour assimiler.
Peux pas encore réagir, décrire ce que  ça fait.
à suivre............

Hors ligne

#10 14-04-2007 14:08:46

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Charly5 a écrit :

Je suis en train de te lire, pas seulement les mots.
Petit à petit, pour assimiler.
Peux pas encore réagir, décrire ce que  ça fait.
à suivre............

Si tu viens du Sud Jura, Charly, alors tu sais ce que çà fait... Pas vraiment besoin de le décrire..
tu serais venu du Nord des Vosges, j'aurais répondu pareil :-)
Disons simplement que tu viens d'un coin que j'Aime, avec un grand A.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#11 14-04-2007 18:51:23

doroo
Membre
Lieu : normandie
Inscription : 26-04-2005
Messages : 22

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Chapeau bas à toi Laouen,

Je suis resté scotché à ton récit. Une belle plume, de jolies photos, une vraie aventure.
En tous cas bizarement ça m'a interpelé. Ca s'explique pas. Une citation de je-sais-plus-qui m'est venue en te lisant : "Partir c'est mourir un peu, c'est mourir à ce que l'on aime : On laisse un peu de soi-même."
Enfin je ne sais pas si ça te correspond, mais je suis content de m'être souvenu de ces beaux vers et pour ça je te remercie.

Hors ligne

#12 14-04-2007 19:18:09

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

doroo a écrit :

Une citation de je-sais-plus-qui m'est venue en te lisant : "Partir c'est mourir un peu, c'est mourir à ce que l'on aime : On laisse un peu de soi-même."

Jolie citation doroo.
En fait, je désire depuis longtemps vivre dans ce coin de forêt.
Alors, quand je pars là bas, je dis "je pars chez moi".
C'est quand je reviens que je meurs un peu, même si je sais que rien ne m'empêchera de retourner là bas.

Je suis d'accord avec le "on laisse un peu de soi même".
Quand on marche, quelque chose de fort se passe entre ces chemins,le paysage que l'on traverse et soi. Alors, on y laisse beaucoup de soi, à chaque pas.
Mais en même temps, chaque mètre de sentier vous apporte tant...
Alors, on revient différent. On a laissé là bas pas mal de soi, mais on revient immensément plus riche.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#13 14-04-2007 22:21:50

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 01-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Je vois que tu es une quadragénaire de 1967, bienvenue au club, je vois également du bout de mon écran, que tu es une grande marcheuse, 60 km le premier jour bravo, mon reccord est 35 km, pélérinage, comme toi, je passe mon dimanche à marcher des grandes distances entre 15 et 35 km, je compte bientot passer au 40 km et après je rêve au fur et à mesure que mes muscles se forment, faire le st étienne Lyon 68 km pour fêter mes 45 ans, pour être plus robuste, je me suis mise au footing depuis deux mois grâce aux membres de randonner léger qui n'ont cessé de m'encourager, comme toi j'adorre les arbres, je te trouve douée la façon dont tu écris. Tu as choisi de participer à un beau forum où règnent des âmes sensibles, des gens plein de coeur. Tu fais également de très belles photos et j'ai vu que tu avais un très beau visage sur ton blog, notemment où tu es devant ton vélo, et portrait de toi en méli mélo d'arbres. Bises.
Manou


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#14 15-04-2007 04:51:24

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 054
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Tu s'rais pas une Bretonne têtue toi, par hasard ? smile

Sacré mental, je dois dire. Mais quand on marche dans son paradis tout est possible.

Prends soin de toi quand même, surtout la tendinite...

Pour l'échauffement des pieds, il ne te reste plus qu'à randonner pieds nus ! big_smile
Juste quelques idées: quels tissus as-tu essayé pour tes chaussettes (ce serait pas une allergie ?), coton, polyester, nylon, soie (?), laine ?
As-tu le pied trop cambré ou trop plat ? Est-ce un problème de circulation sanguine ?
Le spray cryogénique, c'est pas le meilleur conseil MUL qu'on pourrait donner, mais ça refroidit ! smile

J'ai lu tout ton récit, j'aime le style, et l'histoire ! Merci de l'avoir écrit.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#15 15-04-2007 09:13:08

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

oli_v_ier a écrit :

...

Pour l'échauffement des pieds, il ne te reste plus qu'à randonner pieds nus ! big_smile
Juste quelques idées: quels tissus as-tu essayé pour tes chaussettes (ce serait pas une allergie ?), coton, polyester, nylon, soie (?), laine ?
As-tu le pied trop cambré ou trop plat ? Est-ce un problème de circulation sanguine ?
Le spray cryogénique, c'est pas le meilleur conseil MUL qu'on pourrait donner, mais ça refroidit ! smile

Merci Olivier, pour tes réponses et pistes à envisager.
Et merci aussi Manou (je ne suis pas une grande marcheuse, très loin de moi cette idée). Saint Etienne Lyon à pieds? belle balade!! J'ai un énorme faible pour la Loire... çà me plairait d'aller marcher là bas.

Marcher pieds nus?
Sur le Westweg c'est jouable à certains endroits, mais avec un sac à dos, j'hésite, je ne sais pas pourquoi..:-)
Pour les chaussettes, j'ai essayé le coton et le coolmax. Essayé aussi les doubles chaussettes spécial ampoules, en version assez épaisse, et en version fine.
Même en hiver je ne  peux pas mettre de grosses chaussettes.
J'ai le pied très cambré.
Je souffrais tellement (en vélo et en course à pied) que mon médecin m'a fait passer un doppler, pour vérifier ma circulation sanguine. Tout va bien parait il. Mais c'est quand je fais un effort prolongé qu'il me faudrait le passer ce doppler!
Au début, je commence à sentir mes pieds s'engourdir, et l'échauffement  apparait.
Si ma sortie vélo n'est pas longue, en bougeant les orteils à l'intérieur de la chaussure j'arrive à repousser le moment où çà devient intolérable.
Mais sur 50km de marche, impossible.
Je précise que cela apparait en course à pied (le sol c'est dur!!), en vélo en été (semelle des chaussures vélo plus pédales auto très dures, logique), et en marchant avec mes chaussures neuves qui sont rigides.
Avec mes vieilles chaussures (toutes avachies, sans formes) çà passe sur 50km, mais je n'ai testé qu'en terrain très... breton (trempé, pour ne pas dire inondé, d'où les pieds refroidis en permanence).

Le spray cryo, j'ai testé en compet vélo!!
A plus de 30 à l'heure, saisir le spray, enlever le bouchon avec la bouche, et pulvériser sur le dessus des chaussures. çà calme 1/4h, mais quand l'echauffement est vraiment installé, le calvaire reprend vite.
En Allemagne, je n'avais pas porté le spray (lourd et jugé peu efficace), car j'avais de la neige à dispo, sauf le premier jour. C'est ce premier jour qui m'a tué les pieds.
En mettant mes pieds dans la neige (bobo!) çà me calmait 1/4h aussi.
Tout dépendait en fait de la dureté du sol.
Bitume: intolérable
Route forestière tassée avec des gravillons : mégabobo
Sentier "normal", terre, racines: correct. Je précise: pas de bobo en montée, curieusement, alors que l'on monte théoriquement plus sur la plante du pied que sur le talon.
Herbe: correct aussi.
Neige glacée: bobo!
Neige molle ou boue: peu de douleurs, voire même une atténuation sérieuse des douleurs.
J'en étais arrivée à marcher plus vite (sans exagérer) dans 50cm de neige molle sans crampons ni raquettes, que sur du bitume!


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#16 15-04-2007 15:24:01

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 054
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Je ne suis pas du tout un spécialiste, mais vraiment on dirait que quand tes muscles du pied sont sollicités d'une certaine façon, la douleur apparaît. Ca n'a rien avoir apparemment avec un échauffement par frottement ou contact (allergie).

Encore une autre idée, sait-on jamais: la douleur est-elle provoquée quand les muscles de tes pieds sont peu sollicités ? En course à pied ça paraît curieux, mais j'ai déjà vu des personnes courir en posant les pieds (sans utiliser le "ressort" qu'ils constituent).
Sur un terrain mou, on contracte naturellement les pieds pour ne pas que la semelle plie et avoir une meilleure accroche. Sur sol dur, même sans contracter le pied, ça avance.
Ce qui rend ton problème vicieux, c'est que lorsque l'échauffement arrive, tu as mal quand tu poses le pied par terre, donc tu évites naturellement de forcer dessus, de pousser, et ça amplifie le phénomène.
Des chaussures rigident n'arrangent rien: la semelle rigide (au plutôt semi-rigide) diminue le travail des muscles du pied, or peut-être que c'est l'inverse qu'il te faudrait.

Voyons le bon côté de la chose: tu as peu de risques d'avoir des gelures aux pieds ! wink


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#17 15-04-2007 16:35:38

simbis
Membre
Inscription : 13-01-2007
Messages : 211

Re : seule, sur le Westweg début Avril

moi j'ai des échauffements plantaires terribles avec mes chaussures coques plastique rigide (semmelle dure) et rien avec des chaussures plus souples un peu grandes et bonne chaussettes coolmax...mais j'évite d'atteindre les 50 km......je navigue plutôt entre 15 et 35 km selon la charge et le type de terrain mais je préfère parler en heures: entre 5 et 12 heures de marche.

Hors ligne

#18 16-04-2007 06:33:20

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : seule, sur le Westweg début Avril

laouen a écrit :

Mon récit est écrit comme je vis, un peu à bloc. Mais sans exagération. Ceux qui ont lu ont eu tendance à ne retenir que le côté extrême, ou les galères.
J'ai pris plaisir à chaque mètre de chemin... C'est pour moi le résumé de ma rando.

Bah j'ai quand-même vu que tu y as pris du plaisir, chose que j'ai mis dans mon commentaire, mais je dois dire que le côté extrême et les galères tu les mets vachement en avant wink.

Vivre à bloc c'est bien!


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#19 16-04-2007 14:23:35

YOYO
Humeur...
Lieu : Gasconha
Inscription : 28-01-2006
Messages : 1 127
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Adishatz Laouen...
0156.gif
J'ai lu tes aventures en Forêt Noire...
Ben...j'sais plus bien où il faut t répondre! Sur le forum? Sur ton blog?...sur les deux mon capitaine!
On va dire que sur le forum de la marche ultra légère je vais m'en référer à ta marche (t'as raison!) ultra (un peu mon neveu!) légère (?)...et sur ce plan là j'ai vu que les copains(ines) de la MUL ont déjà fait l'analyse, le décorticage, la mise en perspective et t'ont déjà donné des conseils pour la suite....je serais bien incapable de faire une autopsie de ton pied!
Pour ce qui pèse encore en-dessous du sac à dos je te fais un coucou sur ton blog!

Hors ligne

#20 16-04-2007 14:57:06

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 01-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Bojour Laouen,

Super super ton dernier récit de ton blog, sur les chocolats de pâques, j'ai adorré les photos et le récit sur l'arbre, je me suis régalée à te lire.
Bises
Manou


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#21 16-04-2007 15:01:50

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : seule, sur le Westweg début Avril

oli_v_ier a écrit :

Des chaussures rigident n'arrangent rien: la semelle rigide (au plutôt semi-rigide) diminue le travail des muscles du pied, or peut-être que c'est l'inverse qu'il te faudrait.

J'ajouterais que les pieds ont tendance à lutter contre la semelle lorsqu'elle est trop dure, ce qui paradoxalement, fatigue le pied. Ceci n'est pas le cas pour tout le monde bien entendu.


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#22 16-04-2007 15:21:47

manou
bohémienne et pèlerine dans l'âme
Lieu : Rhône
Inscription : 01-10-2005
Messages : 1 391
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

J'ai remarqué aussi que les semelles proposées par les podologues ou les spécialistes du pied, n'arrangeaientt pas le problème et je connais une personne, elle a beau se refaire une semelle à 150 euros elle souffre toujours autant. J'ai un pied droit qui tourne carrément et écrase ma voute plantaire, on me dit "oui, t'as vu comment tu marches, tu devrais mettre des semelles", et bien tanpis dès que la trail est bien déformée, j'en achète une nouvelle paire, je suis tellement bien dans mes trails que pour rien au monde, je mettrai des grosses, et je pense même à l'avenir marcher en running. Ma mère disait toujours car j'usais tous les deux mois, tu travailleras pour tes paires de chaussures.


Qui veut, qui peut.      Sois gentil avec toi même.
http://picasaweb.google.com/manou.rando

Hors ligne

#23 18-04-2007 06:50:40

laouen
Apprentie MUL totalement fêlée
Lieu : Bretagne profonde
Inscription : 13-03-2007
Messages : 43
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Pour ne pas surcharger le forum, je ne cite pas les messages antérieurs, sinon l'échelle serait trop longue!!

Olivier doit avoir raison: dans les chaussures rigides, comme dans les chaussures de vélo qui ont une semelle totalement rigide (la cale n'arrange rien), le pied ne travaille pas.
D'où certainement un manque de circulation.
Mais vu que çà m'arrive aussi en course à pied... Là, le pied travaille.
Hier j'ai fait 2h de vélo, et mon pied a commencé à s'échauffer après 1h30. fourmillement, doigts de pieds qui s'engourdissent. C'est le début de l'échauffement.
Je fais bien attention de bouger mes orteils dans les chaussures pour reculer ce moment, mais je n'y peux rien.
Dans les grosses chaussures de marche, j'ai aussi beaucoup bougé mes orteils, mais le mal était déjà fait certainement.
Je marche aussi avec des trails, mais peu. Sur ce type de rando, c'était impossible vu la neige. Certains mettent des guêtres plus crampons sur des trails, bravo à eux. Question d'habitude certainement. En Bretagne, marcher avec des trails c'est être mouillé dès le premier mètre, pas très agréable.

En fait, il faut que j'en achète une autre paire. Bêtement, j'ai acheté mes Salomon (c'est cher ces bijoux là) sans réfléchir. Mon pied au repos rentrait facilement dedans. Alors j'ai pris un 38, ma taille de pieds. Mais sous l'effort, mon pied gonfle, et je me sens atrocement serrée dedans, ce qui entraine un echauffement quasi pire que dans les grosses!!!
J'ai un pied cambré, avec un coup de pied très fort. Dans les sandales, je peux prendre un 37 sans problème car le pied est ouvert. Mais pour les chaussures fermées, je prends du 39, rien que pour le coup de pied. Par contre, devant les orteils, y a la place!! Pour certaines marques comme Nike, impossible, il me faudrait du 40!

Dès que j'aurais un peu d'argent, je rachète des trails en 39 et je tente une marche avec, avec le sac à dos.
Car je ne sais  pas ce que çà peut donner sur 4 ou 5j, avec un sac de plus de 10kg, sur des pentes importantes.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin. Il est le chemin.

Hors ligne

#24 18-04-2007 08:37:36

Roger 74
Le MUL à la MULE
Lieu : Haute Savoie
Inscription : 15-10-2005
Messages : 161

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Bonjour laouen,

Et félicitation pour ta pugnacité.  Prends soin de ton corp, c'est ton bien le plus précieux et les retours en arriere sont parfois impossibles comme l'a suggéré Kai.

Je vais aller explorer ton blog.

Pour tes pieds il existe une crème utilisée par la plupart des ultra-trailers c'est la crème Nok (Akileïne). Elle s'utilise aussi (en trail) pour les échauffements à l'intérieur des cuisses et pour les hommes sur les testicules et les tétons (certains utilisent du sparadrap pour les tétons mais bonjour le décolage). Il faut commencer le traitement quelques jours avant pour des trucs trés longs.

La Sainté-Lyon (68KM) C'est là: http://www.saintelyon.com/ belle course mais beaucoup trop de route..... à mon gout. La nuit sur des plateaux avec les lumières des deux cotés dans le fond des vallées c'est sympa.


Roger 74

Hors ligne

#25 19-04-2007 20:36:58

c_moi_yves
Initié par le GR34
Lieu : 77
Inscription : 23-04-2006
Messages : 317
Site Web

Re : seule, sur le Westweg début Avril

Très beau récit. Prends soin de toi Laouen!

Hors ligne

Pied de page des forums