Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 25-03-2019 22:48:41

Le CLAC
Membre
Inscription : 12-11-2017
Messages : 10

[Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Retour de la deuxième randonnée hivernale du CLAC.

Dates : 16 et 17 mars 2019

Lieu : le massif du Sancy (Auvergne, 63). Plus précisément la vallée de La Fontaine Salée

Traces : https://www.openrunner.com/r/9722574

Condition météo : le samedi beau temps, dimanche brouillard, pluie, neige…

Texte écrits en collaboration avec les participants de la rando.

Mentions légales
Avertissement !

     Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées, ayant participées à cette sortie du CLAC, s'appelant Sonic, Bielsa, Naxh, Clems, Serph’, Olivier_59 ou Diesel et étant carrément nos MULs du CLAC serait, of course purement fortuite et de l'ordre de la coïncidence et du hasard pur évidement.



Le samedi matin :

     Rendez-vous fixé à 9h30 pour un départ prévu à 10h, tout le monde se rejoint à Chareire, sous la promesse d'une bonne brioche offerte par le Gentil Organisateur de cette sortie : Clems. Promesse qui se fera désirer, puisque Clems n'arrivera qu'à 10h (heure néanmoins officielle du rendez-vous tel qu'indiqué sur le magnifique premier post de présentation de la sortie), les mains chargées de cette denrée tant attendue.
     Seraph' arrive sur les lieux du rendez-vous le premier. Ne voulant pas se lever à cinq heures et demie du matin pour parcourir les trois heures de route nécessaires pour se rendre au rendez-vous, il a préféré dormir sur "place" (à vingt minutes) à La Tour d'Auvergne dans un hôtel qui a le mérite d'être retenu pour une prochaine occasion de rando dans les environs.
     Après s'être concertés, Olivier_59 et Diesel décident de partir samedi matin assez tôt pour être un peu en avance histoire de grignoter un peu de brioche avant tout le monde. Un plan parfait qui n'avait pas prévu la fourberie de Clems qui arriva le dernier, comme mentionné plus haut, à 10h pile. Une telle mauvaise volonté de ne pas favoriser ceux qui ont fait l'effort d'arriver avant l'heure pour se bâfrer avant les autres mériterait des baffes...
    Après cette entrée culinaire (sans être conscient que ce serait le thème de ce week-end), il est temps de peser les sacs. Et oui, il faut bien faire quelques concessions à RL. La fameuse pesée qui est l'indicateur principal de la mulitude extrême, de notre profond et sincère attachement à ce magnifique concept qui a révolutionné notre façon de voir la randonnée.... Comment, c'est de la pommade ? Ah non, ce n'est pas le  genre de la maison. Nous, ce serait plutôt une couche de gras plutôt que de la pommade. smile

     Pesée des sacs avant le départ:
   
         Bielsa : 8,050 Kg
         Clems190 : 4,650 Kg
         Diesel : 6,650 Kg
         Naxh : 6,950 Kg
         Olivier_59 : env. 11 Kg (oubli de pesée)
         Seraph' : 9,600 Kg
         Sonic : 9,650 Kg

     Alors fusent les commentaires de tout genre, du style : "oui, mais moi j'ai ceci en plus, et puis ça…" Le Mul n'assume-t-il pas l'emport de victuailles inutiles excédentaires ?
     Certains ont joué la carte de la sécurité, ils ont emmené leur abris, un matelas gonflable... Juste au cas où :
        1) le groupe n'arrive pas à la cabane (située à 1h30 de marche du parking de départ en empruntant le GR 30;
        2) le gîte soit plein à craquer et qu'il soit plus confortable de dormir dehors sous condition de météo correcte ;
        3) toute autre raison valable ou pas émise au dernier moment…
   
     Certains, voyant le poids du sac de Naxh, pensent même à y glisser une pierre. Idée quasiment votée à l'unanimité, mais ce maléfique dessin n'a pu être accompli faute de temps et d'organisation. Naxh s'étant pourtant éclipsée pour une certaine raison technique (c'est une fiiiiiiille !!! Oups pardon, j'ai craqué).
     Un brouillard s'installe mais pour un court moment. Quand il se lève, il nous dévoile la majestuosité de la chaîne du Massif du Sancy. Un panorama magnifique s'offre aux yeux de la troupe : la neige habille encore les hauts sommets auvergnats.

11669_copie_de_img_20190316_101514_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                           Photo : Sonic
Dégustation de la brioche, le massif du Sancy se dévoilant                                                 

10h25 et 36 secondes plus quelques dixièmes :

    Et c'est parti pour l'aventure !

    Le petit groupe de Muls décide de se mettre en marche. Le plan initial est bien sûr de se rendre à la cabane du Merdençon. Il est 10h30, pas question d'aller à la cabane directement, l'organisateur propose un contournement stratégique afin d'arriver sur les arrières du gîte, soit par les hauts de La Fontaine Salée. Les vaillants Mul commencent donc à emprunter une piste de ski de fond totalement déneigée. D'ailleurs la neige a dramatiquement fondu en l'espace de trois semaines / un mois. Chaque participant avait amené ses raquettes dans un espoir (in)certain de pourvoir s'en servir sur la neige.  Cette dernière a, hélas, laissé place à de vastes flaques d'eau, qu'il faudra éviter, de manière parfois assez stratégique !
     Évidemment, la montagne, ce n'est pas offert comme ça aux débutants, ça se mérite. Certains ont tôt fait de découvrir le subtil équilibre et la légèreté nécessaire à une progression sans faille dans, euh, ... comment dire, ....  des tourbières ? Bref, la première à glaner quelques points est Sonic qui tente habilement de plonger les deux pieds dans l'eau jusqu'aux chevilles. Tentative méritante certes, mais pas suffisante aux yeux du CLAC qui ne lui donnera qu'un 5/10 en raison d'un loupé technique. En effet, seul un des deux pieds à pris l'eau, Sonic n'ayant pas eu le courage de tenter le grand chelem et d'y mettre les deux simultanément. Comme c'est dommage, elle aurait pu confirmer sa grande forme en marquant les premiers points! Bielsa,  jalouse, car grande adepte de cette discipline et championne en titre, commence à voir cette sortie d'un mauvais oeil. La concurrence va être rude.
     La piste mène le groupe sur un chemin forestier des plus agréable. Une mousse dense recouvre les pierres donnant un aspect assez enchanteur à l'endroit. L'enchantement prendra toutefois rapidement fin, lorsqu'une personne terriblement insolente avancera l'idée saugrenue que "ça change de la montagne".  Un tel affront mériterait presque une exclusion immédiate de la sortie. Mais dans leur immense bonté, les membres du CLAC accepteront de laisser une seconde chance à cette nouvelle participante, encore assez mal éduquée.
     De toute façon, l'Auvergnathlon ne fait que commencer. Les épreuves s'enchaînent comme le célèbre saut de clôtures barbelés où les membres les plus lestes (et vaccinés contre le tétanos) peuvent encore espérer remporter des points. Vous connaissez l'histoire d'Hannibal le taureau qui a voulu franchir les barbelés pour rejoindre sa belle ? Tout le monde appréciera la belle prestation de Beyoncé en mode pole dance autour du poteau de clôture. A noter que la SPA (qui croit encore que les Muls sont des animaux à protéger) fait en sorte de réduire le risque des barbelés en les remplaçant petit à petit par des clôtures électriques. Le Mul ne meurt plus dans d'affreuses souffrances mais immédiatement grâce aux 100 000 volts. Ce qui est bien plus humain, on ne les remerciera jamais assez.
     Mais que serait une sortie à la neige sans la neige nous direz-vous ?
     Après s'être essayé à la natation synchronisée dans la tourbe, aux sauts d'obstacles divers et variés, aux façons les plus originales de sauter les barbelés (dessus, dessous, sans les mains, en y laissant les bas de pantalons, en s'y frottant les fesses, etc.) nous passons aux tours de magie ! Après avoir réussi à faire disparaître deux brioches aux grattons (petit échauffement au parking), cette fois ci, ce sont des jambes entières qui disparaissent dans la neige ! Nous précisons qu'il s'agit de magie et que personne n'a réellement perdu de jambes hein !
     N'écoutant que leur courage, la troupe du CLAC monte en direction des cols et là, les premières neiges éternelles auvergnates (du mois de novembre à fin mars, faut pas déconner quand même, on a pas les moyens de s'en payer plus, en Auvergne). La neige est encore assez glacée pour permettre de marcher sans équipements mais le redoux du dernier mois n'a pas été favorable à son maintien. Parfois, sous les bravos des membres du CLAC, une jambe disparaît .... pour réapparaître quelques secondes plus tard. Trop la classe, pardon, trop la CLACe !
     La compétition bat son plein, les membres du CLAC rivalisant d'ingéniosité à se fourrer les jambes dans des trous de neige ! Difficile d'avoir une idée précise du score sans un arbitrage vidéo …
     Un sommet est atteint (dans le délire parce que le reste, ... comment dire .. ça grimpe mollement en fait), Seraph' découvrant une corniche de neige s'élance suivit de Clems. Et bien sûr c'est la dégringolade dans la neige pour les deux zouaves de service. De vrais chiots tout foufous découvrant la neige, et que ça monte, et que ça descend .... Pfuiiii, ces deux-là..... Heureusement, le reste du CLAC reste stoïque et sauve l'honneur. Enfin, pour le moment...

11669_copie_de_img_20190316_113005_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                         Photo : Sonic
Sommets enneigés, rochers, arbres, terrain marécageux...

11669_copie_de_img_20190316_113629_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                         Photo : Sonic
Hannibal...?     

11669_copie_de_img_20190316_123305_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                         Photo : Sonic
Muls en premier plan, Massif du Cantal là-bas...

11669_copie_de_img_20190316_123007_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                         Photo : Diesel
L'organisateur en tête...

11669_copie_de_img_20190316_124757_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                         Photo : Diesel
Corniche détectée à tribord avant!!!


Le samedi midi :

     Après ces premiers efforts de la journée, certains ventres commencent à se faire entendre. Le groupe décide alors de se mettre en quête d'un endroit accueillant pour faire une pause déjeuner bien attendue. L'endroit est dégagé mais au loin se dessine une zone herbeuse dotée de quelques rochers qui feront bien l'affaire pour accueillir nos augustes postérieurs. Cap alors sur ces rochers. Très bien... Mais lesquels ? Ceux-là ? Les suivants ? Toujours pas ? Certains commencent à se demander si cette procrastination va s'arrêter un jour ! Vous savez, le fameux "on arrive quand ?" si cher aux enfants. Car c'est bien connu que le rocher le plus accueillant est toujours celui qui est tout au loin.
     Après de multiples espoirs d'arrêt et le début d'une fronde, le dévolu du groupe se pose enfin sur des rochers surplombants la vallée avec une magnifique vue sur l'horizon. La récompense valait bien ces quelques minutes d'efforts supplémentaires.
     Comme à l'accoutumée, il s'opère un échange de victuailles, on goûte ceci, cela… viande séchée (Olivier_59, Bielsa), chocolat noir-orange (Sonic) qui a de mul le fait de ne pas avoir de lait dedans, le chocolat, hein pas Sonic, quoique...… On pourra aussi parler de concoctions-maison, d'un Kirsh élaboré par Bielsa. Il est à noter que Bielsa est la doyenne fondatrice émérite du CLAC et qu'ayant une certaine aisance pour la création de breuvages tous plus intéressants les uns que les autres, comme par exemple le "pousse-mémé" ou le vazymollo. Vous ne connaissez pas ? Bein z'avez qu'à venir randonner avec le CLAC ! Talent qui lui vaut de continuer d'être acceptée malgré  une tendance de plus en plus marquée à se traîner misérablement en queue de peloton. La décision de l'euthanasier fait encore débat... C'est elle qui le dit. Enfin, tant qu'on a pas trouvé le coin où mémé a enterré le magot, elle ne risque rien, surtout si elle randonne avec Elton, grand absent de la sortie. Elton, chien-mascotte du CLAC, chient-tracteur et Rantanplan à ses heures perdues.
     Repus, plein d'énergie, le CLAC passe à l'action comme un seul homme (ou une seule femme, ne soyons pas sexiste) et dans un même élan, un synchronisme parfait, un enchaînement d'une fluidité parfaite que seules les années ont pu forger à force de rencontres effrénées et d'une parfaite symbiose entre les membres du CLAC  (même la petite nouvelle qui a bien compris qu'elle ne pouvait se permettre le moindre faux pas) .......  Nous passons à la sieste.

11669_copie_de_img_20190316_132343_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                       Photo : Diesel
Pause déjeuner...

11669_copie_de_img_20190316_135726_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                        Photo : Naxh
Muls en sieste...

Le samedi après-midi :

     Le CLAC reprend son ascension, les sacs allégés de quelques victuailles et l'estomac alourdi du repas .... Bref, ça se traîne pas plus vite en fait. Seule Mémé y a trouvé son compte et un regain d'énergie palpable (l'énergie hein, pas Mémé. On ne tripote pas Mémé comme ça). Et Bielsa passe donc en pénultième position sous le regard admiratif de Diesel qui n'en croit pas ses yeux. Position qu'elle gardera bien, euh, .... 10 mètre au moins. Le temps de laisser le dernier prendre son sac et se mettre en route. Ils sont lancés, plus rien ne peut les arrêter, les sommets leurs tendent les bras, c'est magnifique !

- Bon, c'est pas l'heure de la pause là ?
- Oui, on a bien marché depuis le repas.
- Ok, on s'arrête un peu.
- C'est pas le rocher qu'on a quitté là ?
- Oui, il parait plus petit, attendez ... Ah non, il fait bien toujours la même hauteur, c'est qu'on est  pas du même côté.

     Doucement donc, la petite troupe monte en direction du puy de Chabanne. Le rythme est cette fois bon et le pas franc et vif. Mais bon, en fait, la randonnée, c'est comme la plongée: plus on monte, plus on a besoin de faire des paliers de décompression afin que l'azote contenue dans le sang ne provoque pas de graves problèmes. C'est prouvé scientifiquement. Donc, il y a encore quelques pauses aménagées pour éviter une embolie cérébrale évidemment.
     Plus l'après-midi avance et moins nos ambitions sont grandes. Le Puy de Sancy ? Trop loin. Le Col de Courre? Oui, mais pas là. La Tour Carrée? Non, parce que la neige, elle est trop molle (on connaît nos CLACique). Le rocher à 10 mètres? Oui, très bien.
     Ah, on se laisse enivrer par les monts enneigés mais le temps passe ... Et Clems, qui est pris par d'autres obligations, nous force à ne pas aller jusqu’aux  plus hauts sommets. Sans doute la peur de faire la route seul. Solidaire jusqu'au bout, nous commençons à descendre sur la Fontaine Salée. Si près du but, le CLAC cache sa déception. C'est dommage de ne pas faire ensemble ce magnifique 8850m. Tous les himalayistes le diront, c'est rare de réussir à une telle altitude du premier coup. La déception est moins grande.

- Attention, je crois qu'il y a une coquille, c'est pas 1885m plutôt le Sancy ...
- Ah oui, tu as raison ...
- de toute façon les 8000m, c'est très surfait...
- Voilà, c'est ça.

     La première pente un peu sérieuse (oui, il n'y bien que les pentes qui soient sérieuses au CLAC) est l'occasion de se laisser glisser. Nos chers petits s'y adonnent avec volupté à défaut de grâce, certaines mauvaises langues iront jusqu'à confondre muls et otaries.
     Soudain retenti un "Il y a bientôt de la neige ? Parce que je suis en manque de Fèz !" de la part de notre benjamine (Fèz, comme chacun le sait, est une charmante ville marocaine septentrional, située à 180 km à l'est de Rabat, entre le massif du Rif et le Moyen Atlas).
     Surpris par ce cri du coeur,  le CLAC interloqué regarde Naxh en se demandant si l'altitude n'y est pas pour quelques choses (voir explication plus haut sur les ravages de l'azote sur le cerveau). Hallucination ? Hypoxie ? Déshydratation ?
     La petite Naxh conscience du malaise causé tente de s'expliquer un peu confuse. Et oui, la blancheur de la neige, les grands espaces lui rappellent sans doute les étendus de l'Atlas ou les de(s)serts .. La vallée de la Fontaine Salée a bien un petit quelque chose d'un oued qui ne serait pas à sec du tout, il est vrai ...

11669_copie_de_img_20190316_145505_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                     Photo : Diesel
Sancy, lune, muls en contemplation...

11669_copie_de_img_20190316_153438_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                     Photo : Sonic
Reflets argentés sur la neige gelée.

11669_copie_de_img_20190316_153240_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                     Photo : Sonic
Glissades...

11669_copie_de_img_20190316_185459_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                    Photo : Sonic
Le soleil couchant embrasant le massif du Sancy!

     Arrivé à la cabane, le groupe se défait de ses sacs. C'est à ce moment-là que Clems se sépare du groupe pour rentrer chez lui, il a un peu plus d'une heure et demie de marche à faire pour rejoindre le parking.
     Pendant ce temps, prenant possession des lieux, les autres membres du CLAC se délassent à leur manière s'installant notamment sur des troncs d'arbres placés en carré autour d'un ancien foyer sur le côté de la cabane. C'est alors qu'apparaît un couple de marcheurs qui s'introduit dans la cabane portant tous les deux un peu de bois. Une coutume s'est créée : venir avec un peu de bois à la cabane pour alimenter un feu de cheminée et aussi en laisser pour les prochains qui investiront les lieux.
     Un rapide coup d'œil au soleil, la position de se dernier se rapprochant de l'horizon semble indiquer une heure de lumière tout au plus. Consciencieux et se donnant le mot d'ordre de la préparation du repas commun du soir, Seraph' se dirige vers l'entrée de la cabane et … stupéfaction, il voit au loin quatre randonneurs se dirigeant dans sa direction, c'est-à-dire vers la cabane !!! Faisant demi-tour, il s'approche du groupe qui continue à se prélasser et lui annonce : "bon, ben, on ne sera pas les seuls ce soir". Un "mince !" intérieur se fait légèrement ressentir. Déception de ne pas se retrouver entre eux, peur de la rencontre hasardeuse qui peut mal tourner, peur du bouleversement de son petit train-train habituel ? On ne peut dire.
     Le groupe de muls est là accueillant les quatre marcheurs qui sont plus de l'ordre des mulets, des sacs chargés et ayant un volume impressionnant. Aussitôt, se détachant des quatre, un colosse d'environ 2,084 m se détache  et se présente "je m'appelle Jean*…" et sert la main à tout le monde. Les CLACquistes font de même, présentation et serrage de poigne : la glace est brisée. L'ambiance s'annonce conviviale à souhait !
     Dès lors, se met en place la plus improbable mais néanmoins mémorable soirée que le CLAC ait vécu depuis sa création. Difficile de résumer ce qu'il s'est passé en fait sans trahir moult secrets inavouables, agissement des plus étranges et entorses généralisées à la diététique....

* il s'avèrera plus tard dans la soirée que chacun des quatre se surnommait Jean quelque chose (Jean Théo -Jeanté pour les intimes, Jean Alain, Jean Bernard et le quatrième, on ne sait plus).

Le samedi soir : 

11669_clac03-19-2_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                  Photo : Diesel
"Ce qui se passe à Merdençon, reste à Merdençon!"

Le dimanche matin :

     Seraph' se lève et remarque qu'il n'y a personne  autour de lui ! C'est normal, il est le seul  à avoir dormi dehors sous un clair de lune à faire péter la mâchoire d'un loup garou. Nuit tranquille, pendant laquelle a soufflé, sans discontinuité, une très fraiche brise qui a même fait croustiller de gel la prairie. Brise qui a tenu la toile de son tarp bien tendue et exempt de condensation. Son équipement de couchage : un T-shirt ML mérinos IB260, une micro polaire, une doudoune XXlight D4, une nano air, un bas IB200, des chaussettes en mérinos, un pied d'éléphant + sur-sac Karrimor bivy truc. Très bonne combinaison, vive le pied d'éléphant !!!
     Auprès de la cabane, les quatre Jeans s'affairent et finalement allument un feu (entre les troncs disposés en carré, vous vous souvenez ?) pour faire chauffer le café. Un salut, un petit moment de discussion et Seraph' retourne à son bivouac pour plier ses affaires avant que la pluie ne vienne pour pourrir l'ambiance. Il était temps, le sac bouclé, il s'installe un crachin breton à rendre jaloux un Normand. Direction l'intérieur de la cabane où chacun tant bien que mal sort des bras de Morphée (elle a des bras énormes, Morphée). Et on s'installe à tour de rôle autour de la table, enfin d'un côté de la table surtout.

     Le petit déjeuner se passe dans un calme traduit par la fatigue de la veillée.

     Un dernier coup de balais passé par le plus sauvage de la bande, et la troupe Mulesque est prête à attaquer la journée de marche qui s'annonce plutôt morose à cause des Bretons…. ou des Normands

11669_copie_de_img_20190317_090332_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                        Photo : Diesel
Préparatifs au départ brumeux.

     Le groupe, amputé de son organisateur, décide de laisser le poste de guide à Diesel. Choix raisonnable, car celui-ci connaît bien la région. Même si le reste de la bande était capable de s'orienter facilement grâce à leur équipement (GPS, boussole, flair incontestable, observation, déduction…)
     Guidant consciencieusement le petit groupe en direction du GR, il chemine habilement entre les ruisseaux et les flaques d'eau, prenant conscience qu'il est fort désagréable de marcher les pieds mouillés. Mais rien n'y fait, la région ressemble à un marécage interminable. Laissant son instinct le guider, Diesel, infaillible, plonge tel une otarie sur son hareng (expression plus adapté que :  "comme un aigle fondant sur sa proie" vu la météo ....) dans la direction supposé du GR à travers le brouillard. Ne doutant pas un seul instant de la direction.
     C'est donc en pataugeant, sautant de sphaigne en sphaigne, de jonc en jonc que le petit groupe progresse pas après pas à la vitesse d'une grenouille anémiée  (sans doute lié au fait que le dernier repas datait de 15 bonnes minutes maintenant).
     Ce n'est qu'après un temps interminable (d'au moins 30 minutes) qu'enfin apparaît dans la brume le portique symbole du début du GR ( le 30, si ça n'a pas déjà été dit).
     A partir de cet instant, c'était parti pour l'ultime étape : direction Chareire. Même s'il avait été évoqué de faire quelques crêtes, les conditions météo ont vite remis en place l'idée de partir à l'aventure à l'aveugle. D'autant plus que cela aurait été en hors piste intégral. C'est donc sur un sentier que le groupe finira d'arriver, pile-poil a l'heure de l'apéro devant un restau ouvert le dimanche. Si ça c'est pas de l'organisation !

     Arrivé sur le parking, chacun se dépêche de mettre son sac à l'abri dans un véhicule. C'est sans compter sur l'inflexibilité de Seraph' qui exige que soient pesés les sacs à l'arrivée.

     Ce qui donne la liste qui suit :
   
         Bielsa :             7,250 kg
         Clems190            ----
         Diesel :             5,900 kg
         Naxh :              4,850 kg
         Seraph' :          7,650 kg
         Sonic :             5.050 kg
       Olivier_59 :    10,300 kg

     Une moyenne de 2 kg en moins qu'à l'aller. Certains ont emmené plus de fromage qu'il ne le fallait (400 gr!), d'autres se sont chargés de 2 litres d'eau pour une heure et demie de marche….


dimanche midi :

     Les sacs rangés dans les véhicules, chacun se tourne vers l'auberge qui est ouverte.

- On se boit un verre avant de partir ?
- Ben ouais, on est pas des sauvages !
- Et avec un peu de chance, on va pouvoir manger.

      En effet, il y a peu de doute sur la question. Une agréable odeur de grillé sort des cuisines de l'établissement.
      Les six Muls rentrent. Une serveuse les accueille, les installe à une table. Le restaurant est vide donnant l'air d'une maigre activité. Chacun prend une boisson en commande. Du cidre, de la bière brassée localement à Picherande, un Monaco… On discute de la rando, de tout et de rien… Naxh tombe en émerveillement au regard de la structure du plafond impressionnant, taillée dans des arbres rectilignes et d'une taille conséquente.
     L'ambiance est toujours bonne, les six décident même de rester manger

- Je mangerai bien une truffade.
- Je ne sais pas ce que c'est…
- Quoi?
- Ben, non

     "ça change de la montagne !" était quasiment la phrase de non-retour pour Naxh, le fait de ne pas connaitre la truffade est limite éliminatoire, enfin.  C'est décidé, elle devra absolument gouter cette spécialité locale si elle veut revenir pour d'autres aventures au sein du CLAC. D'ailleurs tout le monde a pris ce plat.
     Un peu plus tard, la serveuse arrive avec un grand plat débordant de ce met qui est élaboré à partir de pomme de terre et de, devinez quoi ? De fromage, pardi ! Ce n'était pas assez de la veille, on remet ça ! Truffade, charcuterie d'Auvergne et salade verte ! Le plat fini, certains ont un peu de place pour un deuxième service. Olivier_59 et Seraph' se voient bien en reprendre encore.
     Deuxième assiette présentée par la serveuse. Mais les deux protagonistes au deuxième service ne sont pas les seuls finalement à taper dans le plat. La truffade est encore meilleure, les patates sont plus croustillantes!
     Dehors la météo se dégrade rapidement, de la neige commence à virevolter après que soient tombées des trombes d'eau. N'ayant pas trop envie de sortir, on fait durer le plaisir et on passe à la commande du dessert. Finalement, la carte des desserts paraissant trop copieuse, le choix de chacun se solde par la commande du café, pour faire digérer tout ça.
     Pendant ce temps le restaurant se remplit à vue d'œil et devient presque bondé aux alentours de treize heures.
     Puis vient le tour du café, de l'addition.
     On se lève de table et on s'attend mutuellement avant de sortir affronter le vent et la neige. Chacun se dit au revoir dans la joie et la bonne humeur, rejoint son véhicule et part dans la direction de son domicile en rêvant d'une nouvelle CLAC pour bientôt.

11669_restau_25-03-19.jpg
                                                                                                                                                     Photo : Bielsa
Muls à table....
   

Synthèse de la rando :
   
    La randonnée s'est déroulée dans une bonne ambiance, comme d'habitude. Chacun se connaît bien (à part la dernière recrue difficile à dompter), sait  comment réagissent les participants face aux divers types de terrain. A noter cependant une certaine retenue de l'organisateur voulant emmener Seraph' dans son sillage pour se faire quelques descentes enneigées en amont de la descente prise finalement par le groupe. Responsabilité, exemple et charisme ont été vainqueurs de la tentation de se faire des glissades qui auraient pu être extraordinaires.   
    L'organisation portait majoritairement sur le préparation du repas commun du samedi soir.
    Toujours est-il que, qui dit repas en commun, dit abri en commun. La cabane se prêtait donc parfaitement à ce système.
     A l'unanimité, on a pu dire que c'était un franc succès. La fondue (Beaufort, Morbier, St Nectaire, Bergues, Tomme et  Vacherin fribourgeois) était un peu trop liquide, la main lourde de Seraph' pour le Sauvignon. Au niveau assaisonnement, rien à dire, sel, poivre et muscade étaient très bien dosés. A part l'incident fâcheux et liquide, elle a été fort appréciée et avait un fumet délicieux. Un seul réchaud a été nécessaire pour ce repas. La proportion de 200/ 250gr de fromage par personne est très bien . L'improbable  mélange des fromages ou le mélange des fromages improbables était surprenant ; 150 gr de pain suffisent aussi par personne.
    Il est important de rappeler qu'il est bien préférable d'utiliser du pain vieux de deux ou trois jours et de découper des petits cubes de 2 cm de coté env. Cela tient mieux sur la pique. La pique Mul, donc en bois, n'est pas l'instrument idéal pour la fondue. Les piques à fondue métalliques, sont en formes de fourches avec de petits ergots sur les côtés pour que le pain tienne stable et ne tombe pas. Cela pour préciser aux mousquetaires des caquelons qui s'évertuaient à racler le fromage avec un morceau de pain qui pivotait autour de la pique, donc pas de fromage, ou si peu, sur le pain.
    Un prochain effort pourra être fait pour le petit déjeuner, en se servant aussi d'un ou deux réchauds. Même si c'est plus difficile de satisfaire les gouts de chacun pour le repas matinal. Mais après concertation, il est fort possible de trouver un consensus.
    Le samedi en fin d'après midi, avant le départ de Clems190, nous avons fait une petite réunion pendant laquelle nous nous sommes mis d'accord sur l'organisation de la prochaine randonnée. Le lieu et le nom de l'organisateur sera tenu secret jusqu'à ce que celui-ci dévoile de lui-même les renseignements et les détails de la rando. Tout ça pour éviter des avalanches de questions, des entorses à la rando comme des déposes qu'on peut trouver à l'insu de son plein gré…. si, ça s'est déjà vu, fait, mais pas trop répété.
   
    A bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Hors ligne

#2 25-03-2019 23:03:40

Richardu63
Membre
Inscription : 30-03-2015
Messages : 348

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Hello les amis, merci pour le retour et les belles photos ça donne bien envie  smile

Hors ligne

#3 25-03-2019 23:06:34

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 963
Site Web

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Génial ce récit, merci !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#4 25-03-2019 23:27:49

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 866
Site Web

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Olivier_59 en pantalon, Sonic en tailleur Channel... je ne vous reconnais plus.
Quelle déchéance.

Vous avez noyé Naxh dans la liqueur de gentiane finalement ?


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#5 26-03-2019 00:49:26

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 656

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Pas trop de problème de digestion après cette fondue aux 6 fromages et la double portion de truffade  big_smile

Merci pour cette agréable écriture et ce bon moment à suivre vos pas  smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#6 26-03-2019 01:06:02

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 529

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

florencia a écrit :

Merci pour ce bon moment à suivre vos pas  smile

Flo

+1,
Merci pour ce bon moment à suivre vos RE-pas  tongue  lol

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#7 26-03-2019 09:02:26

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 392

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

laxmimittal a écrit :
florencia a écrit :

Merci pour ce bon moment à suivre vos pas  smile

Flo

+1,
Merci pour ce bon moment à suivre vos RE-pas  tongue  lol

L.

Bien trouvé. big_smile

Bonne digestion.


profil / trombi ici

Hors ligne

#8 26-03-2019 11:04:57

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 371

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Kikoo à tous wink

Merci pour cet excellent retour, les chouettes photos, l'humour... Bref, cela me donne l'envie de vous rejoindre pour la prochaine, mais c'est tellement loin...

Hors ligne

#9 26-03-2019 11:06:10

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 28-10-2017
Messages : 559

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Ça avait l'air fort sympathique votre sortie, merci du récit smile

(la fréquentation de ce forum finit par me faire douter sérieusement de mon goût pour la solitude !!)


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#10 26-03-2019 11:33:08

bielsa
Membre
Inscription : 18-05-2011
Messages : 430

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Quelques photos supplémentaires(bizarrement celles de la nuit de samedi ont disparues..)

  5762_20190316_101309_18-03-19.jpg
 
5762_20190316_114854_18-03-19.jpg 
  le depart

 
   5762_20190316_140059_18-03-19.jpg

l5762_20190316_140000_18-03-19.jpg

  la sainte sieste

  5762_20190316_165003_26-03-19.jpg

Soeur sonic en plein recueillement


5762_20190316_185211_26-03-19.jpg

5762_20190316_185251_26-03-19.jpg

endroit paradisiaque

  5762_20190317_090456_26-03-19.jpg

ledimanche matin


primum non nocere

Hors ligne

#11 26-03-2019 12:25:54

Diesel
P.U.L. Pingouin Urtiquant Libre
Lieu : Terre du Milieu
Inscription : 05-07-2006
Messages : 1 034

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Bien fait pour toi Richard ! tongue

eraz a écrit :

Kikoo à tous wink

Merci pour cet excellent retour, les chouettes photos, l'humour... Bref, cela me donne l'envie de vous rejoindre pour la prochaine, mais c'est tellement loin...

On fera notre petit spectacle cet été. wink
Il y aura une petite partie des CLACquettes et des CLACqueux. cool

Adrienne a écrit :

Ça avait l'air fort sympathique votre sortie, merci du récit smile

(la fréquentation de ce forum finit par me faire douter sérieusement de mon goût pour la solitude !!)

On a une équipe de choc et des écrivains de talent il faut bien reconnaître. big_smile
Mais il faut choisir le CLAC, hein, pas des imitations comme le CSE ou le PIF ! lol


"The more you carry in your head, the less you carry on your bag"
"War is peace
Freedom is slavery
Ignorance is strengh"

Hors ligne

#12 26-03-2019 14:32:08

Seraph'
Randonneur occasionnel et léger.
Lieu : St Maurice La Souterraine
Inscription : 08-02-2011
Messages : 732

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

florencia a écrit :

Pas trop de problème de digestion après cette fondue aux 6 fromages et la double portion de truffade  big_smile

Merci pour cette agréable écriture et ce bon moment à suivre vos pas  smile

Flo

Perso, rien à redire au niveau digestion, tout est allé au poil. Sauf que le dimanche soir, au diner, nous avons quand même fait l'impasse sur le fromage Olivier_59 et moi.

Quant au retour écrit, grand merci à Naxh pour avoir donné l'impulsion à l'élaboration du récit, à Diesel pour avoir tenu la distance, Bielsa, Olivier_59, Clems190 pour les petites annotations sensibles et aussi au service de secrétariat du CLAC. wink wink wink


"MULisez"-vous l'esprit, vous aurez gagné la moitié de votre vie.

"L'essentiel dans la vie n'est pas de faire ce qu'on veut mais de faire ce qu'il faut. Et des fois ça prend plus qu'une vie".

"La moitié du monde rit de l'autre et la sottise gouverne tout. Selon votre point de vue, tout est bon ou tout est absurde. Ce qui passionne l'un, l'autre le méprise. Celui qui juge de toutes choses à l'aune de ses propres opinions est un insupportable idiot." Baltasar Gracián

Hors ligne

#13 26-03-2019 14:52:36

sonicflood777
l'Eternel est mon rocher, ma forteresse
Lieu : pessac et budapest
Inscription : 16-01-2009
Messages : 1 818

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Et mes photos, c'est du poulet ? mad  roll  tongue


Un chemin de 1000 lieues commence toujours par un pas. Confucius

Hors ligne

#14 26-03-2019 16:09:45

Diesel
P.U.L. Pingouin Urtiquant Libre
Lieu : Terre du Milieu
Inscription : 05-07-2006
Messages : 1 034

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

sonicflood777 a écrit :

Et mes photos, c'est du poulet ? mad  roll  tongue

Houlà du poulet ? C'est un peu léger jeune dame. Il nous faut du boeuf, des patates, du lard, du fromage ...... lol

(je crois qu'elle veut qu'on l'acclame un peu .... ah les femmes .... roll  ).

Ahem, évidement rien n'aurait été possible sans Sonic, notre muse. Sans elle, point d'inspiration, point de récits épiques, d'envolés lyriques !
Hourra, hourra pour Sonic !

ça va, j'en fait pas trop là au moins ? Vous me le dites si ça se voit.  big_smile


"The more you carry in your head, the less you carry on your bag"
"War is peace
Freedom is slavery
Ignorance is strengh"

Hors ligne

#15 26-03-2019 21:04:11

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 167

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Salut les Clacqueuses et Clacqueux,  smile

Vous n'avez presque pas marché si j'ai bien compris le récit (aux petits oignons, le récit) !... sieste, gros empiffrages (dans les rochers, en refuge, au resto), GR ultralight... je comprends maintenant pourquoi il est question de futurs transfuges du Comité Fantôme vers les horizons auvergnats (d'ordinaire plombés). C'est de la concurrence déloyale !   big_smile tongue

C'est sûr que si je vous invitais à une sortie dans les Monts d'Arrée en hiver, vous ne vous en tireriez pas à moins de 100 km sur 3 jours... sans refuge, sans resto et les pieds dans l'eau.

Quelle surprise de constater qu'Olivier portait un sac plus gros qu'à Belle-Ile ! ça fait tout drôle sans le kilt...  wink

Vous m'avez fait bien rigoler ! smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#16 26-03-2019 21:07:05

sonicflood777
l'Eternel est mon rocher, ma forteresse
Lieu : pessac et budapest
Inscription : 16-01-2009
Messages : 1 818

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Tu remarqueras Jobig que j'ai le plus grand écart entre le poids du sac au départ et à l'arrivée. C'est dire si je les ai soignés mes p'tits Claqueux big_smile
Private joke à la troupe : et sinon, vous voulez du foie gras ? lol


Un chemin de 1000 lieues commence toujours par un pas. Confucius

Hors ligne

#17 26-03-2019 21:10:06

Seraph'
Randonneur occasionnel et léger.
Lieu : St Maurice La Souterraine
Inscription : 08-02-2011
Messages : 732

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Jobig a écrit :

C'est sûr que si je vous invitais à une sortie dans les Monts d'Arrée en hiver, vous ne vous en tireriez pas à moins de 100 km sur 3 jours... sans refuge, sans resto et les pieds dans l'eau.



Jobig


Chiche !!!  !!!  !!!


"MULisez"-vous l'esprit, vous aurez gagné la moitié de votre vie.

"L'essentiel dans la vie n'est pas de faire ce qu'on veut mais de faire ce qu'il faut. Et des fois ça prend plus qu'une vie".

"La moitié du monde rit de l'autre et la sottise gouverne tout. Selon votre point de vue, tout est bon ou tout est absurde. Ce qui passionne l'un, l'autre le méprise. Celui qui juge de toutes choses à l'aune de ses propres opinions est un insupportable idiot." Baltasar Gracián

Hors ligne

#18 26-03-2019 21:15:05

Seraph'
Randonneur occasionnel et léger.
Lieu : St Maurice La Souterraine
Inscription : 08-02-2011
Messages : 732

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

sonicflood777 a écrit :

Et mes photos, c'est du poulet ? mad  roll  tongue

Jó éjt, Sonic! Szerettem volna látni, ha reagált, hogy az üzenetem...
Csókollak.



sonicflood777 a écrit :

vous voulez du foie gras ?

Ah, parce que y en a encore? wink


"MULisez"-vous l'esprit, vous aurez gagné la moitié de votre vie.

"L'essentiel dans la vie n'est pas de faire ce qu'on veut mais de faire ce qu'il faut. Et des fois ça prend plus qu'une vie".

"La moitié du monde rit de l'autre et la sottise gouverne tout. Selon votre point de vue, tout est bon ou tout est absurde. Ce qui passionne l'un, l'autre le méprise. Celui qui juge de toutes choses à l'aune de ses propres opinions est un insupportable idiot." Baltasar Gracián

Hors ligne

#19 27-03-2019 01:32:01

einganien
Membre
Inscription : 30-12-2015
Messages : 1 350

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Diesel a écrit :

Mais il faut choisir le CLAC, hein, pas des imitations comme le CSE ou le PIF ! lol

Non mais je rêve ou il nous cherche le Diesel lol lol
Non mais le mec, il est pas plus grand que Naxh et il fait son chaud. lol lol
Une chute est si vite arrivée LOL

Hors ligne

#20 27-03-2019 10:09:40

Diesel
P.U.L. Pingouin Urtiquant Libre
Lieu : Terre du Milieu
Inscription : 05-07-2006
Messages : 1 034

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Naxh, You, je crois qu'il y a un golgoth qui nous cherche un peu. yikes

Tu as un problème avec les hobbits toi ...  pardon, tu vas avoir un problème avec les hobbits toi. tongue


"The more you carry in your head, the less you carry on your bag"
"War is peace
Freedom is slavery
Ignorance is strengh"

Hors ligne

#21 27-03-2019 10:53:23

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 866
Site Web

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Ouais ! Gaffe : on a du poil aux pieds ! Plein ! Et on hésitera pas à s'en servir ! mad






(euh, Diesel, Naxh, rassurez moi, vous aussi, non ?)
big_smile


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#22 27-03-2019 11:46:28

olivier_59
Membre
Lieu : Armbouts Cappel (59)
Inscription : 05-11-2013
Messages : 267

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Jobig a écrit :

Quelle surprise de constater qu'Olivier portait un sac plus gros qu'à Belle-Ile ! ça fait tout drôle sans le kilt...  wink

On m'avait vendu une sortie hivernale avec raquettes / neige / etc.
Comme on est en montagne  ( tongue ) j'étais prêt à affronter du -20°C en dormant dehors en cas de cabane pleine roll

You a écrit :

Olivier_59 en pantalon, Sonic en tailleur Channel... je ne vous reconnais plus.
Quelle déchéance.

Sonic avait une chemise en flanelle, pas un tailleur wink
Dans certaines situations, le kilt a ses limites big_smile
8348_glissade_27-03-19.png


Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (CONFUCIUS)

Hors ligne

#23 27-03-2019 11:52:52

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 866
Site Web

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

C'est comme en kayak : le kilt est auto-vidant.


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#24 27-03-2019 12:03:54

olivier_59
Membre
Lieu : Armbouts Cappel (59)
Inscription : 05-11-2013
Messages : 267

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

You a écrit :

C'est comme en kayak : le kilt est auto-vidant.

Disons que je ne désire pas devenir un être sans fondement lol


Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (CONFUCIUS)

Hors ligne

#25 27-03-2019 13:20:55

Doc
Membre
Lieu : Région Parisienne :(
Inscription : 19-04-2015
Messages : 983

Re : [Récit + liste] La 2ème hivernal du CLAC, 16 et 17 mars 2019

Bon la prochaine je viens (enfin j'essaie) ! Faut que je me trouve une voiture d'ici là par contre.


Commence par faire ce qui est nécessaire, puis ce qui est possible, et subitement, tu te surprendras à réaliser l’impossible
- Saint François d'Assise -

Hors ligne

Pied de page des forums