#26 11-06-2012 09:44:18

corylus
Fils du vent d'eau douce
Lieu : Caen
Inscription : 16-03-2012
Messages : 44

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Greg a écrit :

Un filtre portatif résout bien des problèmes. Pas de mauvais goût comme avec les pastilles, eau tout de suite consommable. Un petit bémol : le filtre laisse passer tout ce qui est plus petit que 0,2 microns, donc un certain nombre de virus...

En france, je crois pouvoir dire qu'a part le virus de l'hépatite A (dont on peut se faire vacciner) il ne traine pas de méchant virus dans les cours d'eau. Ce sont les bactéries qui sont plus embêtantes.
Donc ton filtre à 0.2 microns est un bon système (il filtre les bactéries mais pas tous les virus).


"Les choses seraient si simples,
si la simplicité n'était pas la chose au monde la plus difficile"

                                                Jung

Hors ligne

#27 11-06-2012 09:57:06

Tavera
Membre
Inscription : 14-08-2006
Messages : 339

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

corylus a écrit :
Phil67 a écrit :

Question naïve : est-ce que l'échinoccocose et la douve peuvent se retrouver dans l'eau (et dans ce cas je doute fortement de l'efficacité de simples pastilles contre les oeufs) ?

L'echinoccocose et la douve sont des bactéries.
smile

Heu..
non ,ce sont des parasites et pas des bactéries:
L'échinococcose est un ver plat, la douve est un parasite pondant des oeufs  etc .. neutral

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chinococcose

http://www.futura-sciences.com/fr/defin … foie_4919/

Hors ligne

#28 11-06-2012 10:46:49

Coxinet
Membre
Inscription : 25-05-2011
Messages : 140

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Bonjour,
À ce tarif-là, si c'est pour porter un filtre et devoir attendre que l'eau soit prête, est-ce qu'il n'est pas plus simple directement de la faire bouillir, ce qui ferait un gain de poids surtout pour ceux qui se chauffent au réchaud à bois ?
La question étant de savoir si tous ces gentils amis sont bel et bien tués par le fait de faire bouillir l'eau ?

Hors ligne

#29 11-06-2012 12:23:58

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

corylus a écrit :

Petit détail: c'est pas la pisse des animaux qui porte des bactéries, mais les crottes.  wink

On est bien d'accord : l'ancienne version "pisse de renard" a la vie dure ! wink

Si de l'eau ruisselle sur une crotte contaminée et arrive dans un ruisseau, le ruisseau est contaminé.

Problème de base : dès qu'on s'éloigne un peu de la source il est quasiment impossible de savoir si un ruisseau est potentiellement contaminé (à moins d'être en haute-montagne dans des zones quasiment sans faune porteuse).

Les délais d'incubation de plusieurs mois / années avant symptômes visibles ne permettent pas de retrouver la source de contamination et les pouvoirs publics ne peuvent pas tester chaque filet d'eau toutes les semaines dans les régions concernées !

L'échinococcose semble en expansion depuis les années 2000, mais l'essentiel du territoire français n'est pas (encore) concerné sauf les Ardennes, la Lorraine, la Franche-Comté, une partie des Vosges, du Jura, des Alpes et du Massif central.

Une carte trouvée sur http://fcorpet.free.fr/Denis/Myrtilles.html, mais recensant les cas humains (avec les limites de la durée d'incubation et des déplacements humains) et non pas les cas de renards contaminés détectés par des campagnes de prélèvements (que l'on peut trouver en cherchant un peu plus via Google) :
MyrtilleEchinoFrance.gif

EDIT : J'ai retrouvé une carte récente par campagnes de prélèvements sur les renards (mais les campagnes de test n'ont pas lieu dans tous les départements) :
ERZ_France-carto-TDN-a_130dpi.jpg

Autre source : http://www.ententeragezoonoses.com/Note … 1/NS11.pdf

Sur ce site: http://www.cimed.org/index.php/cimed_fr … limentaire, ils trouvent les filtres type microfiltres céramiques plus efficaces que les pastilles pour tuer les bactéries. L'echinoccocose et la douve sont des bactéries.
ce site donne en plus les avantages et inconvénients de chaque type de traitement de l'eau. smile

C'est un excellent récapitulatif qui répond à 90% des questions pour un MUL : il mériterait une bonne place sur le wiki ou sur un TU ou SRSR !

Dans le cas présent il faudrait :
   - soit bouillir l'eau 1 minute (3 minutes au-delà de 2000m)
   - soit un micro-filtre
   - soit diluer 5 gouttes/litre d'une solution alcoolique d'iode à 2% hmm (EDIT : sous réserve, à confirmer)
(EDIT) => les pastilles de toutes sortes ne seraient pas suffisantes !

A noter que :
   - le DCC-Na (comprimés Aquatabs ou Micropur rapides) est efficace pour la désinfection en général mais PAS contre les parasites enkystés (EDIT) ou les oeufs
   - les ions d'argent SEULS (certaines Micropur) sont INSUFFISAMMENT efficaces pour la désinfection
   - l'Hydroclonazone (tosylchloramide) est INSUFFISAMMENT efficace pour la désinfection selon les critères OMS

Dernière modification par Phil67 (11-06-2012 14:17:31)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#30 11-06-2012 13:50:11

corylus
Fils du vent d'eau douce
Lieu : Caen
Inscription : 16-03-2012
Messages : 44

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Phil67 a écrit :

Sur ce site: http://www.cimed.org/index.php/cimed_fr … limentaire, ils trouvent les filtres type microfiltres céramiques plus efficaces que les pastilles pour tuer les bactéries. L'echinoccocose et la douve sont des bactéries.
ce site donne en plus les avantages et inconvénients de chaque type de traitement de l'eau. smile

C'est un excellent récapitulatif qui répond à 90% des questions pour un MUL : il mériterait une bonne place sur le wiki ou sur un TU ou SRSR !

a ceci prêt que comme me l'a fait très justement remarquer Tavera, pour l'echinoccocose et la douve, ce sont des oeufs et non pas des bactéries. Ce qui ne change rien pour les filtres, par contre, ils peuvent en effet être plus resistants aux micropurs.


"Les choses seraient si simples,
si la simplicité n'était pas la chose au monde la plus difficile"

                                                Jung

Hors ligne

#31 11-06-2012 14:16:08

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

corylus a écrit :

a ceci prêt que comme me l'a fait très justement remarquer Tavera, pour l'echinoccocose et la douve, ce sont des oeufs et non pas des bactéries. Ce qui ne change rien pour les filtres, par contre, ils peuvent en effet être plus resistants aux micropurs.

Effectivement ma formulation n'était peut-être pas assez explicite : j'ai rajouté 2 EDIT sur ce point.

Je n'ai pas de source précise (et plus trop le temps de chercher) mais des simples pastilles ne peuvent absolument pas être efficaces contre des oeufs qui résistent à la congélation jusqu'à -80°C et au chauffage jusqu'à 60°C : il suffirait de laver les myrtilles dans une eau javellisée, iodée ou fortement "pastillée" pour être tranquille !

L'avis éclairé d'un micro-biologiste (montagnard s'il passe ici wink) pourrait certainement le confirmer.

J'avais survolé en diagonale un article destiné aux vétérinaires effectuant des autopsies et analyses : les protocoles d'hygiène sont radicaux et totalement inapplicables pour un particulier (p.ex. congélation des organes à -80°C pendant 4 jours, tenues jetables, stérilisation poussée des instruments...). On sort cependant du domaine des MUL, le public concerné étant plutôt les chasseurs, gardes chasse ou ONF, agriculteurs et vétérinaires en zones contaminées...


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#32 13-06-2012 15:07:25

Lefacteur
Membre
Inscription : 12-06-2012
Messages : 1

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Bonjour,

Quand est-il de la pollution de l’eau généré par les activités de l’Homme comme les produits chimiques, pesticides, métaux lourds, médicaments etc.…

Il y a-t-il des risques à termes pour la santé?

Avez-vous des conseils pour minimiser notre exposition à ces polluants quand on fait le plein d’eau.

Jérôme.


la critique est aisée mais l’art est difficile.

Hors ligne

#33 13-06-2012 15:31:35

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010
Messages : 3 384

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Lefacteur a écrit :

Bonjour,

Quand est-il de la pollution de l’eau généré par les activités de l’Homme comme les produits chimiques, pesticides, métaux lourds, médicaments etc.…
Il y a-t-il des risques à termes pour la santé?
Avez-vous des conseils pour minimiser notre exposition à ces polluants quand on fait le plein d’eau.

Jérôme.

A mon avis, là où il y a de la pollution par l'homme, il y a également de l'eau courante à proximité, et il me semble qu'elle est généralement potable, en tout cas en France. Donc le plus sûr dans ces zones est de faire le plein d'eau au robinet.

Hors ligne

#34 13-06-2012 16:27:29

marcheur75
Membre
Inscription : 22-02-2009
Messages : 3 692

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Je croix que certaines régions agricoles ou d’élevage intensif ne bénéficient pas d’eau potable au robinet partout. Je pense à la Bretagne où l’eau du robinet serait polluée par les nitrates, ou d’autres substances.

Mais si nous randonnons dans ces régions, notre présence y étant limitée dans le temps, les risques pour notre santé doivent être minimes, contrairement aux habitants y vivant en permanence.

Dernière modification par marcheur75 (13-06-2012 16:28:23)


Je n'ai pas lu tous les livres, hélas ! Mais la chair est réjouissante...

Hors ligne

#35 13-06-2012 16:31:15

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 944

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

marcheur75 a écrit :

Je pense à la Bretagne où l’eau du robinet serait polluée par les nitrates, ou d’autres substances.

Officiellement ce n'est plus le cas. wink
Lien 1
Lien 2


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#36 13-06-2012 16:44:36

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 724

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

fredlafouine a écrit :
marcheur75 a écrit :

Je pense à la Bretagne où l’eau du robinet serait polluée par les nitrates, ou d’autres substances.

Officiellement ce n'est plus le cas. wink

OFFICIELLEMENT : lol

algues-vertes2.jpg

Pour l'eau on a quatre ennemis :

- La "pollution" (humaine ou non). On doit filtrer (particules en suspension), fixer les polluants par des résines et/ou du charbon actif, réguler le pH, ou bien éliminer des molécules présentes en solution comme le sel (distillation, osmose inverse).

- Les virus. Il sont très petits donc ils passent les filtres. Et comme ils ne sont pas vraiment vivants, il sont difficiles à "tuer". Certains résistent à des températures supérieures à 100°C (Hépatite...).
- Les bactéries. Elles sont plus grosses que les virus. On peut assez facilement les éliminer par filtration. Comme elles ne sont pas semblables à nos cellules, on peut assez facilement les tuer avec des procédés chimiques qui ne sont pas nocifs pour nous (chlore, iode, argent...). Pour la température, c'est assez variable.
- Les protozoaires. Ils sont proches de nous, la lutte chimique est donc difficile. Mais ils sont "gros" donc la filtration est assez facile. De plus ils sont éliminés à basse température. Sauf les formes résistantes (cystes).

L'ensemble de ces formes peut être détruite par les UV (steripen) en quelques minutes quelque soit la température (pas de loi du Q10 par exemple, ni de problème de gel comme les filtres à céramique) et le pH (inactive certains traitements au chlore)....sous réserve que l'eau soit limpide ET que la couche d'eau soit limitée (ce ui impose souvent un récipient de type Nalgène). De plus la conservation de l'eau traitée pose problème ainsi que les parties non traitées (pipettes, bouchons...). Ces mécanismes son complexes et assez fragiles et nécessitent pas mal d'énergie. Et le poids n'est pas négligeable.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#37 13-06-2012 22:30:50

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 566

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

ith a écrit :

... L'ensemble de ces formes peut être détruite par les UV ...

J'ai l'impression que le fitrage requis en amont et une efficacité dépendante de facteurs chimiques (teneur en fer, en calcium, ...) rendent le procédé assez compliqué à utiliser en rando (je me trompe peut-etre).

Malgré quelques avantages du systeme "filtrage + traitement ultraviolets" (pas produit chimique suplémentaire, assez rapide, efficace meme avec une eau tres froide), je vais en rester au systeme "filtrage + traitement chloré" pendant quelques temps encore. Ca reste modérement polluant, c'est moins cher et c'est plus leger.

Dernière modification par ventcalme (13-06-2012 22:50:49)

Hors ligne

#38 14-06-2012 12:36:17

corylus
Fils du vent d'eau douce
Lieu : Caen
Inscription : 16-03-2012
Messages : 44

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

fredlafouine a écrit :

D'où sors-tu ces chiffres? Connait-on quelle est l'origine infectieuse de ces 15 cas par an? smile

Selon les données épidémiologiques disponibles, les facteurs de risque pour l'homme sont (en ordre décroissant) :

    être propriétaire de chiens « qui tuent par jeu » : OR=18.0
    vivre dans une exploitation agricole : OR=6.4
    être propriétaire de chiens qui rodent sans surveillance : OR=6.1
    collecter du bois : OR=4.7
    être agriculteur : OR=4.7
    mâcher de l’herbe : OR=4.4
    vivre dans une habitation proche des champs : OR=3.0
    aller en forêt pour des raisons professionnelles : OR=2.8
    faire pousser des légumes (racines et feuilles) : OR=2.5
    être propriétaire de chats qui rodent sans surveillance : OR=2.3
    manger des baies (fraises) non lavées : OR=2.2

Source

Je ne vois pas "boire de l'eau en montagne", ce qui ne m'empêche pas d'utiliser systématiquement des pastilles purificatrices si je ne suis pas en haute montagne.

Par contre vivre à la campagne est fortement déconseillé! lol

"Boire de l'eau de montagne" n'y est pas sans doute parceque pratiquement personne ne boit dans les ruisseau sous les alpages.

Fredlafouine, rassure toi,ton teckel est normal. Quand il est dit "chiens qui tuent par jeux" c'est sous entendu "tuer des rongeurs" et donc ingérer des oeufs d'echinococcose présents fréquements dans ces bêtes là.


"Les choses seraient si simples,
si la simplicité n'était pas la chose au monde la plus difficile"

                                                Jung

Hors ligne

#39 14-06-2012 13:16:39

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 566

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

ith a écrit :
fredlafouine a écrit :
marcheur75 a écrit :

Je pense à la Bretagne où l’eau du robinet serait polluée par les nitrates, ou d’autres substances.

Officiellement ce n'est plus le cas. wink

OFFICIELLEMENT : lol
...

En Bretagne, l'eau du robinet est assainie et controlée comme un peu partout en France.

Le souci n'est pas là. Il est dans l'eau d'une bonne partie de nos rivières ... et qui va à la mer.
Problème essentiellement lié à certaines mauvaises pratiques agricoles (surdosages, épandages excessifs, etc ...).

Hors ligne

#40 08-12-2012 18:11:18

mbayssel
Membre
Inscription : 08-12-2012
Messages : 8

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Je suis plutôt paranoïaque concernant l'eau, et plus vraiment capable de porter de l'eau en bouteille depuis le fond de la vallée.

A part l'eau de fonte prise directement sous le névé ou le glacier, je pense qu'il est dangereux de ne pas traiter l'eau. Le risque est minime, mais existe, que du bétail, un animal sauvage ou un autre randonneur ait pu polluer l'eau. Sans aller jusqu'au maladies parasitaires très graves comme la douve, de simples bactéries fécales peuvent transformer une jolie rando en une galère sans nom.

Personnellement, je n'ai pas confiance dans les pastilles de traitement, qui ont toutes des limitations. J'utilise donc un filtre, dernièrement le MSR ci-dessous http://cascadedesigns.com/fr/msr/water- … er/product, qui est très léger et très efficace. Je viens de l'utiliser pendant 2 mois en Amérique du Sud sans aucun problème. Sa limitation cependant est qu'il n'a pas de cartouche de charbon et que donc il ne filtre pas les produits chimiques (à basse altitude, ça peut poser problème).

Jamais plus d'un litre d'eau dans le sac + le filtre pour refaire le plein à chaque fois qu'on trouve une source/rivière, ça ne fait pas tellement lourd dans le sac.

Hors ligne

#41 09-12-2012 13:33:30

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 566

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Salut smile

mbayssel a écrit :

... Personnellement, je n'ai pas confiance dans les pastilles de traitement, qui ont toutes des limitations. J'utilise donc un filtre, dernièrement le MSR ci-dessous http://cascadedesigns.com/fr/msr/water- … er/product ...

Les filtres, c'est bien, mais ce n'est pas suffisant. Le filtre que tu as choisi ne te protege pas des virus (comme quasiment tous les filtres portables).

mbayssel a écrit :

... Jamais plus d'un litre d'eau dans le sac + le filtre pour refaire le plein à chaque fois qu'on trouve une source/rivière, ...

Les filtres ne sont pas magiques. Quand il n'y a pas d'eau, il n'y a pas d'eau. Donc, des fois, il faut porter plus (traversée du Vercors en été, etc ...).

Hors ligne

#42 09-12-2012 15:01:48

mbayssel
Membre
Inscription : 08-12-2012
Messages : 8

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

On est d'accord sur les deux points.

Aucun filtre ne protège des virus, et comme aucune pastille ne protège complètement contre les bactéries et les parasites, il faudrait en toute rigueur utiliser les deux. A basse altitude, au milieu des troupeaux, et à fortiori dans des lacs où on se baigne, j'utiliserais les deux, et terminer par une paille à charbon actif pour éliminer les mauvais goûts. Le filtre MSR que j'utilise n'a pas de cartouche de charbon et parfois l'eau a vraiment un mauvais goût.

Ma pratique "1l d'eau + filtre" est évidemment valable quand il y a de l'eau tout le temps, soit quand même dans la plupart des montagnes d'Europe, partout tant qu'il reste un peu de neige, etc...Après, au Maroc...bref, ça fait partie de la préparation de la rando...

Hors ligne

#43 11-12-2012 00:39:38

Arbre à plumes
Membre
Inscription : 11-12-2012
Messages : 9

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Le filtre MSR que j'utilise n'a pas de cartouche de charbon et parfois l'eau a vraiment un mauvais goût.

Bonjour à tous,

Ah bon le filtre msr laisse un goût?!?
De plus j'ai entendu que quand c'est imbibé de flotte et que ça gèle, tu retrouves ta cartouche céramique en kit... des expériences à ce sujet?

Hors ligne

#44 12-12-2012 11:53:46

Arbre à plumes
Membre
Inscription : 11-12-2012
Messages : 9

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

L'heure tardive (pour moi) de la dernière fois m'a fait oublier une chose importante : depuis que j'ai pris connaissance du miniwoks je me suis pas mal renseigné dessus, ses capacités, son prix, etc. En revanche je ne trouve jamais de recharge de filtre céramique.
Aux détenteurs de cet objet, avez vous trouvé des recharges? et si oui à quel prix?
Merci.

Hors ligne

#45 14-12-2012 13:25:15

mbayssel
Membre
Inscription : 08-12-2012
Messages : 8

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Arbre à plumes a écrit :

Le filtre MSR que j'utilise n'a pas de cartouche de charbon et parfois l'eau a vraiment un mauvais goût.

Bonjour à tous,

Ah bon le filtre msr laisse un goût?!?
De plus j'ai entendu que quand c'est imbibé de flotte et que ça gèle, tu retrouves ta cartouche céramique en kit... des expériences à ce sujet?


Le filtre en lui-même ne laisse pas de goût, mais si l'eau en a un, le filtre ne l'enlève pas.

Hors ligne

#46 15-12-2012 00:55:30

FB
Membre
Lieu : Luchon (31), La Forêt F (29)
Inscription : 16-04-2006
Messages : 499
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Les filtres peuvent prendre un sale gout et le donner à l'eau filtrée :
- quand on les laisse inutilisés plusieurs semaines ou mois sans les sécher au préalable
- en utilisation prolongé avec une eau vraiment pourrie; même en nettoyant, brossant, grattant régulièrement le filtre
Dans les deux cas, on peut traiter le problème en pompant en circuit fermé de l'eau traitée (éventuellement en doublant la dose) au Micropur, Aquatab ou autre, et en laissant agir pendant quelques heures.


François

Hors ligne

#47 15-12-2012 04:23:08

FB
Membre
Lieu : Luchon (31), La Forêt F (29)
Inscription : 16-04-2006
Messages : 499
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Arbre à plumes a écrit :

Le filtre MSR que j'utilise n'a pas de cartouche de charbon et parfois l'eau a vraiment un mauvais goût.

Bonjour à tous,

Ah bon le filtre msr laisse un goût?!?
De plus j'ai entendu que quand c'est imbibé de flotte et que ça gèle, tu retrouves ta cartouche céramique en kit... des expériences à ce sujet?

Oui, je confirme. Depuis que j'en ai pété un comme çà, le filtre reste à la maison quand çà gèle fort.


François

Hors ligne

#48 15-12-2012 04:28:03

FB
Membre
Lieu : Luchon (31), La Forêt F (29)
Inscription : 16-04-2006
Messages : 499
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Arbre à plumes a écrit :

L'heure tardive (pour moi) de la dernière fois m'a fait oublier une chose importante : depuis que j'ai pris connaissance du miniwoks je me suis pas mal renseigné dessus, ses capacités, son prix, etc. En revanche je ne trouve jamais de recharge de filtre céramique.
Aux détenteurs de cet objet, avez vous trouvé des recharges? et si oui à quel prix?
Merci.

Quelque chose comme cela : MSR MiniWorks/WaterWorks EX Ceramic Element

41iQfx7Kn3L._SL500_AA300_.jpg

Ceci dit, avec 2000 litres de capacité, en usage randonnée on en a pour un moment.

EDIT : j'ai oublié de citer le prix en clair : entre 25 et 40 US$ sur Amazon, 53 US$ sur ebay. Mais attention aux frais de port et aux taxes douanières, cela peut doubler le prix. Sauf à trouver un distributeur en Europe, en cas de casse il vaut peut être mieux remplacer le filtre entier. Ou acheter un filtre fabriqué en Europe, un peu plus cher mais plus perfectionné et dont les pièces détachées sont dispo à moindre cout smile

Dernière modification par FB (15-12-2012 09:48:03)


François

Hors ligne

#49 15-12-2012 10:07:27

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

mbayssel a écrit :

Je suis plutôt paranoïaque concernant l'eau, et plus vraiment capable de porter de l'eau en bouteille depuis le fond de la vallée.

A part l'eau de fonte prise directement sous le névé ou le glacier, je pense qu'il est dangereux de ne pas traiter l'eau. Le risque est minime, mais existe, que du bétail, un animal sauvage ou un autre randonneur ait pu polluer l'eau. Sans aller jusqu'au maladies parasitaires très graves comme la douve, de simples bactéries fécales peuvent transformer une jolie rando en une galère sans nom.

Je suis partagé (et je le suis souvent aussi sur le terrain).

Ce que tu dis est vrai. Mais pourtant, ne vas-tu jamais au restaurant? Les risques d'intoxication alimentaire sont réels, et même si c'est rarissime, cella-ci peut être mortelle (surtout chez Qu*** big_smile).

Je suis souvent tenté de mettre une pastille même quand l'eau est a priori saine, mais je le fais de moins en moins. A chaque fois que cela me traverse l'esprit, je repense à ce type croisé au Tibet dont le régime alimentaire se limitait à des Mars et des Pringels, "parce qu'on sait pas les saloperies qu'il y a dans leur bouffe". Et pourtant, même après avoir mangé tous les jours pendant plusieurs années dans des endroits sans aucune hygiène, même parfois sans l'eau courante, je n'ai été vraiment malade qu'une seule fois (et encore... tourista de 24 heures). Le risque était présent, mais je l'acceptais sans problème. Pourquoi dans ce cas ne pas accepter le risque tout aussi minime d'intoxication par la flotte (lorsque celle-ci est a priori saine: pas d'habitation ni de bétail, etc)?

Je ne prêche rien, j'essaye juste de mettre en parallèle des risques que l'on accepte sans sourciller, et des risques pas plus grands ni plus graves que l'on se refuserait à prendre...

Hors ligne

#50 15-12-2012 10:40:25

FB
Membre
Lieu : Luchon (31), La Forêt F (29)
Inscription : 16-04-2006
Messages : 499
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Bah, chacun choisi sa vie, mais reproduire régulièrement ce genre de comportement (boire de l'eau non purifiée dans des lieux où elle n'est pas sure), c'est la quasi certitude de finir handicapé par des maladies chroniques. Tous ceux que j'ai connus qui affichaient ce genre de certitudes l'ont payé, en quelques mois ou quelques années, question de probabilités. Alors que c'est si simple de l'éviter.
Le parallèle avec les restos français ne tient pas vraiment la route. Les empoisonnements y restent quand même tout à fait anecdotiques, plutôt moins fréquents qu'en mangeant chez soi.

Dernière modification par FB (15-12-2012 10:41:14)


François

Hors ligne

Pied de page des forums