Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#51 04-10-2011 18:31:21

Cacahouete
Membre
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Écrivain et naturaliste américain, il a voyagé dans le Nord Ouest pour échapper à sa maladie. Après renseignement en plus, pour échapper à la routine du travail de ferme.

Dernière modification par Cacahouete (04-10-2011 18:32:34)


Autant être heureux et ne pas se tourmenter, puisque le pire est certain. Clément Rosset

Hors ligne

#52 04-10-2011 18:39:31

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Jour 12 : Woods Creek Junction a Vidette Meadows. 14 miles / 22.5 kms. D+ 1200m / D- 750m

598_mini-jmt_12_28-03-14.jpg

Journée écourtée par la pluie. De très beaux paysages dans la matinée, avant que les nuages ne s'en mêlent.

598_mini-jmt_2011_17.jpg
Fin Dome.

Hier soir, au coin du feu, je discute alimentation avec un  Mul américain. Le type a étudié le sujet en long, en large, et en travers et ne jure que par un seul truc : le Pemmican. Devant mon air surpris, il m'explique que l'ennemi du sportif c'est le sucre, que la graisse contient deux fois plus de calories que le sucre (par gramme). Que nos corps sont accros au sucre a cause de son effet sur notre niveau d'insuline. Et qu'il suffit « juste » d'apprendre a son corps a extraire l’énergie de la graisse yikes . Il en est tellement fan qu'il fabrique son propre Pemmican avec une machine a déshydrater les aliments et qu'il arrive a avoir plus d'un mois d'autonomie en rando en mangeant uniquement de cet aliment "miracle". Un regard d'incompréhension lorsque je lui pose la question « Oui, mais t'en a pas marre du goût au bout d'un moment ? ». lol

598_mini-jmt_2011_19.jpg
Rae Lakes.

Montée sympathique vers Dollar Lake puis j'atteins rapidement la région des Rae Lakes. Coin très fréquenté mais tout même magnifique big_smile avec la vue sur les sommets environnants (Fin Dome, Painted Lady ...).  Le chemin suit la rive des lacs et passent même entre les deux derniers. La montée vers Glenn Pass est progressive au début avant de finir (comme d'habitude) par une série de lacets plus abrupts. La dernière section comporte un peu de neige mais les traces aident a trouver le bon chemin. Je rencontre en haut du col le Ranger de Rae Lakes qui rentre en ville après avoir travaillé sur la construction d'une nouvelle station. On a une petite discussion sur les chaussures de rando : il est fan des vieux Hardrocks (2006) ceux d'avant le rachat de Montrail par Columbia.

598_mini-jmt_2011_21-1.jpg
South Rae Lake.

Les prévisions météo officielles ne sont pas trop mauvaises (20% de chance de pluie) mais les nuages s'accumulent dans la vallée et quelque chose me dit que ces 20% sont très optimistes hmm .  Je me dépêche donc de descendre et décide d’accélérer pour atteindre mon objectif de la journée (Vidette Meadows) au plus vite. Début d'une pluie fine mais le tonnerre gronde assez fort. J'arrive a Vidette sous la pluie et, même si le coin n'est pas très sympathique (un peu sombre et humide …), je décide de planter l'abri et d'attendre de voir comment ça évolue. Je m'endors en écoutant de la musique pour me réveiller deux heures plus tard. La pluie est toujours la sad . Je comprends que ce n'est pas juste un orage passager mais que je vais sans doute devoir passer la nuit ici. D'un coté ce n'est pas trop mal étant donné que j'ai atteint mon objectif de la journée. De l'autre, quitte a passer des heures dans l'abri, j'aurais aimé avoir une plus belle vue hmm . Pas grand chose d'autre a faire en attendant le soir que d’écouter de la musique ou des livres audio. Je suis super content d'avoir pris mon lecteur USB avec moi. wink

598_mini-jmt_2011_21-2.jpg
Un peu de neige avant d'arriver a Glenn Pass. Les nuages noirs m'attendent de l'autre coté.

w.

Dernière modification par wax (28-03-2014 19:25:20)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#53 04-10-2011 19:02:10

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

oli_v_ier a écrit :

Et ???

'foiré ! lol

Et ... je commencer a ronfler illico !  lol

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#54 04-10-2011 22:37:23

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Jour 13 : Vidette Meadows a Big Horn Plateau. 13 miles / 21 kms. D+ 1120m / D- 675m

598_mini-jmt_12_28-03-14.jpg

Une belle journée tranquille avec un super bivouac le soir.

598_mini-jmt_2011_24.jpg
Montée vers Forester Pass.

Pas mal de condensation cette nuit et les affaires sont encore humides au matin. La rivière a cote de mon bivouac a une eau qui ne me revient pas trop : trop de bulles qui flottent en surface hmm . Je pars donc avec juste un demi litre en espérant pouvoir faire la plein a une source le long du chemin. Comme d'habitude je croise des campements ou les gens sont soit endormis, soit en train de prendre le petit déjeuner. Le chemin monte petit a petit mais toujours pas de source. Je termine mon eau et reste optimiste. Encore une heure de marche et la soif commence a se faire sentir. Plein d'espoir, j'atteins finalement le Center Basin Creek … pour y trouver une eau aussi polluée que celle de matin sad . N'ayant pas trop le choix, j’espère que ma pastille de micropur pourra nettoyer les saloperies qui s'y trouvent. hmm

598_mini-jmt_2011_25.jpg
Montée vers Forester Pass.

Je continue la montée et le paysage se dégage de plus en plus. Les lieux de bivouac sont beaucoup plus sympas ici et regrette un peu que la pluie m'ait arrêté hier après-midi. Le montée vers Forester Pass est longue mais les paysages sont très beaux. Les nuages, toujours présents mais beaucoup moins menaçants qu'hier, créent de très belles formations dans le ciel smile . Pas mal de neige dans la montée mais pas autant qu'a Muir Pass. Tout en haut, la vue est extraordinaire. Autant de ce coté que de l'autre. J'y croise une groupe de trois papys hilares qui ont l'air de s’éclater entre copains malgré leur équipement de mulets. Leur grand jeu consiste a réparer leur pantalon, dont l'entre jambe s'est déchiré dans la montée, avec du ductape. Et ça a l'air de les éclater. lol

598_mini-jmt_2011_27.jpg
Vue depuis Forester Pass.

La descente est plutôt raide puis se fait en douceur jusqu'à Tyndall Creek avant de remonter vers Big Horn Plateau. J'y arrive en début d’après-midi et c'est vraiment un endroit magique. Il y a pas mal de vent mais au moins ça éloigne les moustiques cool . Je plante mon abri dans l'axe du vent et puis, une fois mon campement installé, je prends mon temps pour profiter du paysage. Le coucher de soleil est extraordinaire. big_smile

598_mini-jmt_2011_32-1.jpg
Bivouac au Big Horn Plateau.

w.

Dernière modification par wax (28-03-2014 19:27:30)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#55 05-10-2011 09:24:09

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Jour 13 : Big Horn Plateau a Guitar Lake. 10 miles / 16 kms. D+ 710m / D- 690m (300m de moins sans Tawny Point)

598_mini-jmt_13_28-03-14.jpg

Petite journée aujourd'hui pour arriver a Guitar Lake, le point de départ de l'ascension du Mont Whitney.

598_mini-jmt_2011_33.jpg
Départ de Big Horn Plateau.

Comme ma journée va être sans doute assez courte, je décide d'aller faire un tour au sommet de Tawny Point. Je laisse donc mes affaires et part avec uniquement mon appareil photo et ma veste Goretex. La montée est plutôt raide étant donné qu'il n'y a pas vraiment de chemin et que, pas bien réveillé, j'ai un peu tendance a partir droit dans la pente. :lol : . Quarante minutes plus tard, je me retrouve au sommet et me rends compte que la vue, même si elle est assez sympa, ne vaut pas vraiment le coup de se farcir les 300m de dénivelés hmm . Redescente, on range les affaires et on continue la progression vers le Sud.

598_mini-jmt_2011_34.jpg
Crabtree Meadow.

Le chemin jusqu'à Crabtree Meadow est plutôt agréable. A la bifurcation il y a un grand bac en plastique avec tout un lot de Wag Bags : les fameux sacs en plastique high tech (développés par la NASA !) distribués aux randonneurs pour qu'il puissent ramener toutes leurs « productions » a Whitney Portal. En effet, a partir de ce point et jusqu'à la fin, il est formellement interdit de faire ses besoins dans la nature hmm . Honnêtement je ne suis pas sur que tous les randonneurs respectent cette réglementation wink même si je comprends que le toilettes sèches au sommet du Mt Whitney ont été démontées car leur vidange par helico était une opération dangereuse. Je décide d'aller dire bonjour au Ranger de Crabtree pour avoir des infos sur la météo ainsi que sur le montée a Whitney. Je fais sécher mes affaires pendant qu'on tape la discute : les prévisions sont bonnes et il n'y a quasiment pas de neige sur le sentier.

598_mini-jmt_2011_36.jpg
Guitar Lake.

Je reprends donc la route : Timberline Lake puis Guitar Lake. Pas mal de spots pour bivouaquer mais, sur les conseils du Ranger, je décide de pousser un peu plus loin. Un quart d'heure après Guitar Lake, je trouve un spot idéal, a quelques mètres du chemin. Il n'est que 14h mais je ne peux pas trop m'avancer plus sans savoir s'il y aura de l'eau ou un endroit pour planter l'abri. Je suis rejoint assez rapidement par d'autres randonneurs qui, comme moi, comptent grimper au sommet le lendemain. Longue après-midi de discute, entrecoupé de siestes cool . On s’échange des infos sur le retour a la civilisation : les horaires de bus pour Reno, les itinéraires possibles pour rentrer a San Francisco, les options pour dormir a Lone Pine ...

w.

Dernière modification par wax (28-03-2014 19:28:51)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#56 05-10-2011 16:01:56

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Jour 14 : Guitar Lake a Whitney Portal. 15 miles / 24 kms. D+ 920m / D- 1880m
Dernier jour, dernière montée puis une très très longue descente.

598_mini-jmt_2011_38-1.jpg
Guitar Lake, vue d'en haut.

Lever a 5h15 et départ a 6h mais, pour une fois, je ne suis pas le premier sur le sentier. Des le réveil, je vois, au loin, des lueurs de lampes frontales dans l’obscurité. Le chemin atteint vite les premiers lacets et je grimpe tranquillement jusqu'à une bifurcation ou certains ont déjà laissé leur sacs a dos. Je décide de garder le mien qui est léger puisqu'il n'y a presque plus de nourriture dedans cool . Pour atteindre le sommet il suffit de suivre ce sentier qui est un peu en contre bas de la crête. De temps a autre une ouverture permet d'admirer la vue de l'autre coté.

598_mini-jmt_2011_37.jpg

Une petite plaque de neige et je suis arrivé au sommet vers 8h. Une dizaine de randonneurs s'y trouvent. Certains admirent le paysage, d'autres se prennent en photo et d'autres encore … essayent de trouver du signal sur leur téléphone portable roll (pour info, le seul réseau qui fonctionne a Yosemite comme au sommet du mont Whitney est celui d'AT&T wink ).

598_mini-jmt_2011_38.jpg
Au sommet.

Je passe une petite heure a explorer les environs du sommet. J'y trouve un abri de secours ("Ne pas utiliser en cas d'orage !" précise l’écriteau sur la porte) ainsi que trois aires de bivouacs délimités par des murets en pierre. Sur le chemin du retour, je recroise les trois papys de Forester Pass, toujours aussi hilares et heureux d’être la big_smile . Ils ont un peu de mal dans le montée mais ils gardent le moral. Le chemin du retour est beaucoup plus long car il se fait tard et la foule, partie de l'autre coté (Outpost Camp, Trail Camp …) a la priorité sur le sentier hmm . De retour a la bifurcation, je tourne a gauche, m'attendant au début d'une longue descente : pas du tout. Le sentier monte pendant encore quelques dizaines de mètres jusqu'à Trail Crest puis plonge sur une centaine de lacets yikes jusqu'à Trail Camp.

598_mini-jmt_2011_38-2.jpg
Début des lacets.

Le reste de la descente me paraît très long hmm . Il fait de plus en plus chaud et on a l'impression de ne jamais arriver au bout. Je fais mes pauses toutes les heures pour reposer mes genoux. Finalement, lorsque j'arrive a un panneau qui indique « John Muir wildreness area », je vois un couple de randonneurs qui quittent le sentier pour aller vers la droite. Ils m'expliquent que c'est un raccourci pour atteindre le parking en quelques minutes. Je les suis avec joie et me retrouve rapidement devant une petite boutique / snack. J'y entre: ces rayons remplis de T-shirts et de souvenirs, ces glacières de boissons fraiches, ces cartes postales et porte-clefs ... Impression étrange d’accéder a un autre monde.

Je demande a la caissière s'il y a un petit hôtel en ville. Elle me dit que oui, et prend  illico son téléphone pour me faire une resa.
Je la remercie et lui demande :
- « C'est loin d'ici ? »
- « Non ! C'est juste a coté. Vous continuez jusqu'à la route 395. Vous tournez a droite et c'est le premier carrefour, sur la gauche. Un grand bâtiment blanc. »

Je quitte donc la boutique (avec un coca frais a la main big_smile ) en me disant que je pourrais sans doute y être dans une demi-heure. Un quart d'heure de marche et je commence a avoir des doutes hmm . Non seulement aucune trace de la route 395 mais celle sur laquelle je me trouve n'a pas l'air de se terminer rapidement. Dans le doute, j’arrête une voiture qui roule dans l'autre sens.
- « Excusez-moi mais Lone Pine se trouve a quelle distance d'ici ? »
- « Quinze miles, pourquoi ? »
- yikes !

Je comprends enfin que les notions de « juste a coté » et « pas loin » se réfèrent désormais a un monde ou il est simplement impensable de se déplacer sans voiture... lol

Je lève donc le pouce en me disant qu'avec mon sac a dos et mon air d'ahuri, je risque de passer quelques heures sur le bord de la route. Apres vingt minutes d'attente (et quelques échecs), je suis pris en stop par un couple sympathique qui roule en pickup. Ne voulant pas trop salir leurs sièges, je monte a l’arrière. Des le démarrage le vent chaud du désert me donne l'impression d'avoir un sèche cheveux géant pointé sur le visage lol . Au fur et a mesure que je m’approche de la ville, je vois les sommets blancs s’éloigner a l'horizon et regrette déjà leur fraîcheur ... hmm

598_mini-jmt_2011_38-3.jpg

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#57 05-10-2011 16:46:52

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Wax je crois que tu m'as que tu m'as convaincu...

Merci pour ce récit big_smile


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#58 05-10-2011 18:32:36

DBL
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 23-03-2008

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Super récit et photos , on en entend tellement parler du JMT voilà du concret  smile

Hors ligne

#59 05-10-2011 19:15:44

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

De rien !  big_smile

Je rajoute un petit épilogue:

Arrivé a Lone Pine, je me dis qu’après cette descente interminable, je vais quand même m'offrir une chambre privée plutôt qu'un lit dans un dortoir. Je me renseigne donc a l’hôtel ou j'ai ma resa: lit en dortoir $25, chambre privée ... $85 ! yikes . Je sors pour "réfléchir" et remarque qu'il y a un petit motel juste de l'autre coté de la rue (Dow Villa Motel). Une petite discussion a la réception et ils me font la chambre a $55 avec la salle de bain commune juste a coté de ma porte. Je m'y installe rapido et fonce vers la douche chaude. Ma première depuis Vermillon Valley Resort. big_smile

Lone Pine possède quelques magasins de rando ainsi que deux ou trois cafés / internets. On peut donc se reconnecter a "la Matrice" sans trop de problème. wink. L'un de ces cafés ouvre même a 6h du matin ce qui est pratique pour prendre le petit dej avant de sauter dans le bus.

Au niveau transports, il existe un système de bus pour revenir a San Francisco. Le plus pratique est de faire le détour par Reno. Donc départ a 6h10 du matin hmm . Un arrêt a Bishop pour changer de bus. Un autre pas loin de Mammoth. Arrivée a Reno vers 12h. Bon, le bus en question ressemble plus a un petit car scolaire qu'a un vrai autocar cinq étoiles. En plus le billet n'est pas donné (plus de $40  roll ). Mais les paysages sont beaux et on croise pas mal de personnages locaux. wink.

A Reno, juste 45 minutes de battement avant de prendre un Greyhound pour San Francisco. Il y a un bon resto Thai a 3 blocs de la station de bus. En se dépêchant on peut manger un truc correct.

Le deuxième bus est plus grand et plus confortable. Comme on est aux Etats-Unis, le chauffeur met la clim a fond (réglée sur 18 degrés  roll ). Un arrêt de plus d'une heure quelque part en route et on arrive a la station Greyhound de San Francisco vers 18h.

Théoriquement (et certains vous en parleront avec enthousiasme  wink ) il existe également une autre solution: changer de bus a Mammoth pour repasser par Yosemite, prendre le train a Merced pour arriver a Richmond ... Mais, en réalité, ce n'est pas un très bon plan. Le changement a Mammoth est très aléatoire. Il suffit d'un retard de quelques minutes pour louper l'autre bus. On peut donc facilement être obligé de passer la nuit a Mammoth (qui n'est pas réputé pour avoir des hotels bon marché). La route par Reno est plus longue mais beaucoup plus facile et plus sure. cool

598_tuolumne_meadows.jpg
Tuolumne Meadows.

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#60 05-10-2011 19:36:05

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Merci pour cet épilogue...

Si tu pouvais poster ta liste de matos, ce serait parfait... big_smile


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#61 05-10-2011 19:49:52

Guybrush84
Threepwood
Lieu : Aix en Provence
Inscription : 02-08-2010

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Superbes paysages mis en valeur par de très belles photos. Merci  wink

Hors ligne

#62 05-10-2011 20:40:45

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Ontheroad33 a écrit :

Merci pour cet épilogue...

Si tu pouvais poster ta liste de matos, ce serait parfait... big_smile

Ca vient ! Ca vient ! Comme tu as pu le voir, je suis assez lent a poster. wink

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#63 05-10-2011 21:26:55

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Wax a écrit :

Ca vient ! Ca vient ! Comme tu as pu le voir, je suis assez lent a poster.

Bah c'est pour nous faire saliver c'est normal ! C'est du marketing... C'est comme les séries TV, on veut connaitre la suite tout de suite !! mad

Prends ton temps, ça mérite bien quelques jours de plus...


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#64 05-10-2011 21:38:14

Vegas
Breathe
Lieu : Absurde.be
Inscription : 14-04-2009
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Bon, je profite de l'élan suscité par ton sympathique récit pour poser quelques questions pratiques:

- Pour de SdC, environ quelles températures nocturnes as-tu eu ?

- Pour l'abri/tente, est-ce facile de "planter" des sardines sur ces terrains caillouteux / durs? Après il y a des grosses pierres et toutes les solutions alternatives de fixations et ancrage mais je pose la question car j'appréhende la qualité des encrages en cas de vent intense combiné avec des structures type SL1/SL2 voir un poncho/tarp.

- Aurais-tu une recommandation sur le type d'abri à emporter? J'imagine un abri type Shangri La + un sursac avec moustiquaire... surtout après ton récit!

- J'ai lu dans le guide The John Muir Trail de Alan Castle chez Cicerone que Alan recommande très fortement de filtrer l'eau. Etait-ce ton cas? As-tu des infos complémntaires sur ce sujet?

- Pour le réchaud, le bois te semble-t-il envisageable? A la vue des paysages rocailleux et au su de l'altitude j'irais pour le gaz mais je pose quand même la question.



Enfin, à propos de ton expérience:

- Pas de douleurs suite au plombage fugitif? C'est une de mes hantises dans ce genre de contexte...

- L'eau suspecte-du-lac-mais-"micropurée" est bien passé?


Merci pour ton récit richement et magnifiquement illustré, et bravo pour le timing!

V

Hors ligne

#65 05-10-2011 22:18:07

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Moi qui lui disait de prendre son temps... pas de répit mon cher wax ! lol


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#66 05-10-2011 23:03:58

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Vegas a écrit :

- Pour de SdC, environ quelles températures nocturnes as-tu eu ?

Le nuit la plus froide fut a ... Tuolumne Meadows ! yikes Je dirais -3 degres. Sinon, ailleurs, même en altitude, il n'a jamais fait moins de zero.

Vegas a écrit :

- Pour l'abri/tente, est-ce facile de "planter" des sardines sur ces terrains caillouteux / durs? Après il y a des grosses pierres et toutes les solutions alternatives de fixations et ancrage mais je pose la question car j'appréhende la qualité des encrages en cas de vent intense combiné avec des structures type SL1/SL2 voir un poncho/tarp.

Pas de problème pour planter les sardines. Pas besoin d'ancrage ou de caillou. Les aires de bivouac sont parfois petits et souvent poussiéreux mais le sol est bon.

Vegas a écrit :

- Aurais-tu une recommandation sur le type d'abri à emporter? J'imagine un abri type Shangri La + un sursac avec moustiquaire... surtout après ton récit!

S'il n'y avait pas de moustique, un tarp aurait suffit. Les emplacements exposés sont rares. J'ai même vu des gens dormir dans des abris uniquement en moustiquaire. L’été, de nuit, la pluie est a priori très rare.

Vegas a écrit :

- J'ai lu dans le guide The John Muir Trail de Alan Castle chez Cicerone que Alan recommande très fortement de filtrer l'eau. Etait-ce ton cas? As-tu des infos complémntaires sur ce sujet?

Oui, j'ai utilisé du micropur dans 85% des cas. Je n'en mettais pas uniquement lorsque j'utilisais des sources ou que la qualité de l'eau me paraissait être excellente (je sais, hautement subjectif roll ).

Vegas a écrit :

- Pour le réchaud, le bois te semble-t-il envisageable? A la vue des paysages rocailleux et au su de l'altitude j'irais pour le gaz mais je pose quand même la question.

J'avais un réchaud a bois ! big_smile Le caldera cone inferno (bricolé maison wink). D'apres le règlement, les feux de camp sont interdits au dessus de 10 000 pieds (3048 m). Il m'est cependant arrivé d'utiliser mon réchaud au dessus de cette altitude. Mon raisonnement (subjectif wink) étant qu'il y a un monde de différence entre la poignée de brindilles que j'utilise pour me faire chauffer un peu d'eau pour mon repas et les buches nécessaires a l'entretient d'un gros feu de camp qui dure des heures.

Vegas a écrit :

Enfin, à propos de ton expérience:

- Pas de douleurs suite au plombage fugitif? C'est une de mes hantises dans ce genre de contexte...

- L'eau suspecte-du-lac-mais-"micropurée" est bien passé?

Pas de douleur ma la capacité extraordinaire de retrouver le gout de mon petit déjeuner, le soir lorsque je me brossais les dents ! lol

Pas de problème avec l'eau. J'ai été cependant très surpris que les Rangers n'insistent pas plus sur le respect des sources d'eau. Lorsqu’on retire son permis (qui est d'ailleurs gratuit wink), le ranger nous fait tout un laïus sur les commandements de l'éthique "Leave no trace behind". Je pense donc qu'au lieu d'insister lourdement sur le fait de ramener son propre papier toilette usagé roll , ils devraient dire un mot sur le fait de mettre du savon dans les rivière / lacs. Non seulement c'est pas beau hmm mais en plus, même le savon "biodégradable" tue le faune et la flore. mad

Voila, c'était mon coup de gueule de la soirée. tongue

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#67 06-10-2011 09:08:54

Vegas
Breathe
Lieu : Absurde.be
Inscription : 14-04-2009
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Merci Wax pour tes réponses!

Encore un truc, pour l'eau je lis "85% de traitement au micropur" (chimique donc) pas de filtre mécanique du tout? J'attends de lire ta liste de matos pour le voir!

Merci encore, V

Hors ligne

#68 06-10-2011 09:11:28

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Non, pas de filtre mécanique. Trop lourd. Ma liste va bientôt arriver. wink

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#69 06-10-2011 10:29:24

beud
Membre
Lieu : Angers
Inscription : 29-09-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Super récit WAX, j'attend la list avec impatience  big_smile

Hors ligne

#70 06-10-2011 11:44:49

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Bon, pour la liste, je vous propose donc celle-ci (de mémoire):

598_liste_jmt.jpg

Pour ce qui est du poids, je propose qu'on arrondisse a 5kg histoire de tenir compte de deux ou trois trucs que j'aurais pu oublier. wink

Quelques remarques:

1) Le seau Sea to Summit: acheté peu avant cette rando, j'en suis très content. D'accord c'est pas hyper léger mais je suis prêt a porter ces 100g pour le plaisir d’être propre en rando (vaisselle, lessive, douche ...). En plus ca me permet de bivouaquer a distance des cours d'eau (moins d’humidité wink ) sans avoir a faire plusieurs voyages pour remplir ma platypus.

2) Le réchaud a bois: pas vraiment un gain de poids mais un vrai plaisir (pour moi) de faire joujou avec big_smile . J'avais aussi, en backup, un réchaud a alcool ainsi qu'une petite quantité de carburant. La-bas ca s'appelle du "Heet", c'est de l'anti-gel pour voiture, ca ne sent rien, ca chauffe bien. Par contre il faut prendre la bouteille Jaune, pas la Rouge.

3) La bouteille de 500ml: elle me servait a ... ne pas sortir de l'abri au milieu de la nuit wink. Goulot large big_smile. Moins "acrobatique" qu'un ziplock. Clairement copié sur le parapentiste de service. wink

4) L'opinel paraissait de trop mais j'ai perdu mon petit couteau suisse en cours de route donc finalement utile.

5) Une sardine en rab pour l'abri. Je l'ai perdu le premier soir roll et j'en ai repris une dans le Hiker Barrel de Vermillon.

6) Thinlight: découpé en deux. Une moitié pour les pieds. L'autre au niveau de la tête pour éviter d'avoir l'oreiller qui glisse.

7) Oreiller: mes chaussures dans un sac en plastique (méthode Peyo) avec dessus, quelques vêtements dans le sac étanche du sac de couchage. L'ensemble maintenu par deux grands élastiques. C'est très haut mais comme je dors sur le coté, ça fonctionne plutôt bien.

8) Merci a Gilou76 pour le Walden  wink. J'aurai pu prendre un sac plus léger mais comme je n'avais aucune idée précise des températures de nuit ...

9) Pierre d'alun: comme sur le HRP, un vrai truc miracle pour ne pas puer. big_smile

10) Vêtements sur moi: je randonnais avec ma vieille chemise Karrimor dont la tissage fin empêchait les moustiques de passer. Avec un merino (MC ou ML) ca aurait été l'enfer !  roll. Mon pantalon c'est l'indestructible/super ventilé "Montane Terra Pants", acheté a Patbald ici même. Mon vieux Pat, si tu nous regardes de la-haut, saches que ton pantalon a fait le JMT après avoir fait la HRP. Et il est encore presque neuf ! wink

11) Ductape sur mes bâtons: des Black Diamond 3 brins, indestructibles. J'ai croisé un randonneur qui avait cassé son bâton Gossamer Gear en carbone. Il était un peu hmm

12) Platypus 1L + tube: pour moi l’inconvénient du "gros platypus dans le sac + tube" c'est qu'on ne peut pas gérer précisément la réserve en eau. L'avantage c'est que c'est très pratique pour boire (surtout quand on a les mains prises par deux bâtons wink ).  J'ai donc utilisé le tube sur mon platypus de 1L que je mets dans la poche de cote de mon sac a dos. Comme ca, j'ai l'aspect pratique (tube/mains libres) et en plus je peux contrôler ma consommation en eau de façon simple: quand je sens que j'ai du mal a aspirer de l'eau, je sais qu'il ne me reste plus qu'un demi-litre. Je retourne alors le platypus (tête en bas) et je commence a chercher un cours d'eau. wink

13) Savon: j'avais emmené du savon râpé mais j'avais toujours du mal a le faire mousser. J'aurai du prendre du Dr. Bonner. Un savon hyper efficace et plutôt écolo. Avec juste 2 gouttes on peut faire sa lessive !

14) J'ai oublié ma moustiquaire de tête dans la liste ! Facilement 30g !

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#71 06-10-2011 12:00:38

RedFox
Membre
Inscription : 10-06-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Trop beau cette rando! Tes photos sont incroyables! Ca donne envie.

Ta boite à ours, elle est sur la liste? C'est quoi ce seau sea to summit, t'as un lien?


“I am prepared to go anywhere, provided it be forward.” David Livingstone

Hors ligne

#72 06-10-2011 12:06:51

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

P..ain de boite a ours !  roll Allez 1.2kg de plus !
Le Seau.

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#73 06-10-2011 19:25:57

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Site Web

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

Mise a jour des distances et ajout de dénivelés (d’après mon fichier). wink

Au total:

Distance: 220 miles / 352 kms
D+: 12 400 m
D-: 11 100 m

w.

PS: j'ai également oublié mon indispensable stick de Deet (30g) dans ma liste.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#74 06-10-2011 22:50:12

Jobar
Banni(e)
Inscription : 10-09-2009

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

sad

Dernière modification par Jobar (27-03-2012 23:07:53)

Hors ligne

#75 06-10-2011 23:07:26

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011

Re : [Récit + liste] John Muir Trail, Aout 2011

wax a écrit :

Goulot large .

Oh le prétentieux !! lol

Niveau fringues de bivouac, tu peux nous en dire plus ?

A part le seau, ma maigre expérience dirait que c'est du classique bien de chez nous ! wink

Tu penses que c'est jouable en octobre ?

Merci beaucoup beaucoup...


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

Pied de page des forums