#101 22-10-2013 22:18:00

Ultra
Banni(e)
Inscription : 03-11-2012
Messages : 265

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

.

Dernière modification par Ultra (23-02-2016 20:39:22)

Hors ligne

#102 23-10-2013 14:48:34

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 735
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ultra a écrit :

Ce qui m'a vraiment énervé, c'est d'avoir eu froid par le sol dans une pièce à 10°C avec deux matelas, alors que l'un de mes potes (100kg) a passé une très bonne nuit avec un matelas mousse BW de 5mm.  lol

Plusieurs explications :
- isolation naturelle chez ton pote
- pression mieux répartie = pas de point froid
- il est moins sensible à l'inconfort que toi
- c'est un farceur lol wink


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#103 20-12-2013 15:43:39

Joris
Ornithorynque venimeux
Lieu : Fief Normand, sinon ailleurs!
Inscription : 05-08-2013
Messages : 236
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ne pas prendre le temps de monter sa tente correctement à cause d'une grosse tempête, voulant se mettre vite fait à l'abri et ne pas être trop mouillé. Resultats des courses, pas mal de chose ont pris l'eau, et j'ai du ressortir dans la nuit pour la remonté correctement.

Joris


Le charme de voyager, c'est d'effleurer d'innombrables et riches décors et de savoir que chacun pourrait être le notre et de passer outre, en grand Seigneur
Cesare Pavese

Hors ligne

#104 22-05-2014 13:10:55

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 557

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Partir en rando improvisée en comptant uniquement sur Iphigénie et son smartphone juste apres avoir changé son code PIN et l'avoir oublié ... et ne pas connaitre son code PUK  hmm

Dernière modification par ventcalme (22-05-2014 13:16:58)

Hors ligne

#105 22-05-2014 13:20:27

ollé ollé
Itinérances
Lieu : Vouillé (86)
Inscription : 01-07-2010
Messages : 865
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

ventcalme a écrit :

Partir en rando improvisée en comptant uniquement sur Iphigénie et son smartphone juste apres avoir changé son code PIN et l'avoir oublié ... et ne pas connaitre son code PUK  hmm

Erreur de débutant ou péché d'orgueil ?  big_smile


WGS84  43.185958°N   -0.5523334°E   Déclinaison Magnétique = -0.4408°
"Celui qui ne voyage pas ne connaît pas la valeur des hommes." proverbe maure
"L'homme n'est ni grand, ni petit,; il a la taille de ceux qu'il sait aimer et respecter" I Muvrini

Hors ligne

#106 22-05-2014 13:25:44

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 995

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Du coup, quelle suite as-tu donné à cette rando, quand tu t'en es aperçu?

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#107 22-05-2014 13:30:06

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 557

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

C'est bien une erreur : je suis le premier à dire qu'il ne faut pas compter uniquement sur un smartphone et pourtant, dans un contexte d'improvisation, je suis tombé sur un des problemes qui peut arriver hmm

Hors ligne

#108 22-05-2014 13:33:54

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 557

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

florencia a écrit :

Du coup, quelle suite as-tu donné à cette rando, quand tu t'en es aperçu? Flo

Je m'en suis aperçu quand j'ai rallumé le smartphone pour faire un point. Un peu géné, mais pas de conséquence sérieuse.

Hors ligne

#109 04-06-2014 10:01:22

francoisfern
Membre
Inscription : 11-04-2010
Messages : 20

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Bonjour,

Petite anecdote, même si je n'étais plus trop débutant ;-)

En 2011, avec deux potes on décide de traverser l'Islande par la voie classique (nord-sud).

On passe des mois à affiner nos listes, matériels, itinéraires, location à Reykjavik, ticket bus/avion....

Bref on consacre beaucoup d'énergie, surtout qu'il s'agit de notre première "longue" randonnée.

Les sacs bien chargés (oui, mi mul- mi mulet) on arrive en avion à Akyureri, ville proche de notre point de départ.

On cherche une station service pour acheter les bouteilles de gaz. A la station, je suis face à deux marques, butagaz et (je ne connais plus l'autre...primus??, bref)

Je choisis la moins cher (il devait y avoir environ 50cts de différence...)

Ensuite, on prends un taxi pour rejoindre myvatn et apres 1h de route, on se lance.

On marche 4/5h, monte le bivouac et s'installe sous la tente, heureux de se mettre qqch de chaud dans le ventre.

Je prends le bruleur de la main droite et la bouteille de la main gauche et je comprends en forcant que ça ne rentre pas....

Pendant 15s, je pense que notre rando est déjà un echec, la tête me tourne face à l'énorme annerie que je viens de faire (surtout que je connaissais les deux systèmes de raccord)

Bref, moralité, depuis je fais TRES attention à mes achats et deux, je sais que manger froid, c'est possible (ce qui est arrivé pendant les premiers 6 jours de rando, avec au menu semoule et soupe déshydraté, le temps d'arriver à Nydalur et de trouver d'ancienne bouteille mise à disposition)

;-)


2013 - Picos del Europa : ok
2012 - Norvège, ile de Senja : coincés 36 heures dans une tente sous une tempète
2011 - Islande, Nord sud : Ok
2010 - Roumanie, Carpates du nord : tempète : demi tour après 2 jours
2009 - Ecosses, West ighland way : ok, mais ok tout mouillé

Hors ligne

#110 04-06-2014 22:47:11

celius
Membre
Lieu : val d'oise
Inscription : 23-05-2014
Messages : 68

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ma bourde j'avais 16ans, parti avec un pote sur les plateaux du massif central pour 4jours très chaud l'après midi et glacial la nuit des températures largement négative , duvet pas adapter et on a fini avec 40° de fièvre et une pneumonie un stage a l'hôpital.... sad


Mulet en reconversion
De 18kg de matériel je suis passer a 3kg sans l'eau et les vivres!!

Hors ligne

#111 05-06-2014 07:45:58

E Pericoloso Sporgersi
Membre
Inscription : 28-01-2013
Messages : 1 103

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

.

Dernière modification par E Pericoloso Sporgersi (26-03-2020 14:46:49)

Hors ligne

#112 28-01-2015 15:39:56

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 042

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ah, une petite amusante.
Photo prise par Manu dans le Massif Central il y a une quinzaine lors d'une sortie ludique.
165_6134366313_28-01-15.jpg

Soirée pluvieuse, mais ça se calme au moment du coucher.
Devant mon tarp, à droite, dans le petit cercle rouge, vous pouvez voir... mes chaussures.

Que j'avais posé sagement bien à l'extérieur, probablement pour ne pas mettre de la boue partout.
Ha, ha.

Qu'il ait recommencé à pleuvoir, puis neigé dans la nuit ne m'a absolument pas dérangé, je ne me suis posé aucune question.
Idem quand Manu a commencé à taper furieusement dans son tarp en pleine nuit (pour en virer la neige, ledit tarp s'effondrant).

Moi, quand je dors, je dors.
Bon, au final, j'ai viré la neige de l'intérieur des pompes comme j'ai pu, les ai enfilé mouillées, et j'avais déjà chaud aux orteils 5 minutes plus tard.


Mais bon...


You, expert en bivouac aléatoire depuis plus de 25 ans.

Dernière modification par You (28-01-2015 15:47:04)


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#113 28-01-2015 16:13:04

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 2 067

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ah oui! Et celle-là? Au cours de  la même sortie big_smile !
Pluie non stop et assez forte au cours de la soirée. Mon tarp est un peu trop petit pour moi pour le placer en demi-tipi. C'est un HMG de 180x240cm. Je le place donc selon une configuration assez horizontale et soulevée du sol, au niveau de ma tête, pour augmenter l'habitabilité (pas de vent, donc la pluie tombait bien verticale), et suspendant les accroches de milieu de toile aux branches de pins au dessus...
Je m'endors et suis réveillé vers 1h du matin par le froid: la pluie s'était arrêtée et il neigeait beaucoup! La neige n'avait pas glissé, mais écrasé mon tarp, les branches, flexibles, avaient plié. Le tout avait écrasé mon sac de couchage et ... je me caillais. Il m'a suffit de taper vigoureusement pour évacuer tout cela, à plusieurs reprises. Heureusement que la neige s'est calmée, sinon, j'aurai du changer de configuration en cours de nuit... La photo a été prise au matin, et avec un tarp déjà bien dégagé!
6257_tarp_et_neige_28-01-15.jpg

Dernière modification par Magic Manu (28-01-2015 16:22:21)


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)
Trombi

Hors ligne

#114 28-01-2015 16:23:35

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 042

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Coming-out, la suite :
Toujours sur la même sortie : qui avait laissé dépasser un bout de son tapis de sol sous la pluie en dehors du tarp, occasionnant une jolie cuvette de flotte à ses pieds, indétectable car épongée toute la nuit par son pantalon roulé en boule ? Mmmh ? C'est mouaaaaa  big_smile

(Je confirme ici mon amour pour le Schöller Dryskin, ça sèche super-vite et ne reste pas désagréable longtemps quand c'est mouillé)


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#115 17-04-2015 17:28:46

Mulette
Membre
Inscription : 26-02-2015
Messages : 4

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ma dernière rando, sur un week-end... j'ai oublié le PQ. C'est pas une erreur de bivouac, mais c'est une erreur grave  lol
Croyez-moi, le week-end m'a semblé long. Très long.

Hors ligne

#116 17-04-2015 18:16:17

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 2 067

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Mulette a écrit :

Ma dernière rando, sur un week-end... j'ai oublié le PQ. C'est pas une erreur de bivouac, mais c'est une erreur grave  lol
Croyez-moi, le week-end m'a semblé long. Très long.

Beaucoup de gens ici n'emportent jamais de PQ...


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)
Trombi

Hors ligne

#117 18-04-2015 23:05:13

arofarn
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 09-02-2011
Messages : 793
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

oui, mais emporte avec eux leur diverses techniques... quand on ne connais rien d'autres, c'est long!


Projet réalisé : 3 mois à vélo en Laponie

Hors ligne

#118 18-04-2015 23:08:12

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Messages : 1 546
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Une erreur que j'ai faite, un jour, c'est de dormir à la belle étoile en bordure d'un verger. Super emplacement... jusqu'à ce que l'arrosage automatique que je n'avais pas vu en m'installant à la tombée du jour ne se mette en marche...


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#119 19-04-2015 07:53:57

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

arofarn a écrit :

oui, mais emporte avec eux leur diverses techniques... quand on ne connais rien d'autres, c'est long!

Ah il faut une technique pour ne pas emporter de PQ en rando? Bon ben va falloir que je m'y mette! smile

Hors ligne

#120 29-04-2015 13:14:15

Api-eep
Membre
Inscription : 21-02-2015
Messages : 201

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Jme suis bien poilé en lisant vos aventures  big_smile
Pour moi c'était une conjonction d'erreurs grossières... pas marrant du tout.

Je pars trop tard (15h) pour une rando-bivouac sur 2 jours dans le jura fin septembre (en mode ultra MULE) avec dans le ventre depuis le matin... 2 tranches de pain beurré et un mars au moment du départ.
Je marche à fond (D+700 (plus en cumulé) 15km en 3h30, sans boire ni manger, un "challenge" à la con. Vers 19h je commence à m'inquiéter de mon lieu de bivouac. Il a fait moche tout l'après-midi (brouillard et vent), je suis transpirant et gelé à la fois. Je décide d'établir un campement avec vue sur les alpes et le lac léman au dessus de lélex (mais pour l'heure on voit rien). Un patou au loin me fait continuer un peu. Je n'en peux plus et décide de poser ma tente dans une pente sur un petit "replat". Replat vous avez dit?
Je mets en route mon réchaud et tente de me réchauffer. Impossible. Je n'y arrive pas je caille comme jamais, je bois l'eau des pâtes, me fait une infusion... je ne suis pourtant pas frileux mais déshydraté et sans forces mon corps ne suit pas.
S'en suit une nuit horrible où je n'ai jamais réussi à me réchauffer. C'était en plus pas plat du tout et j'ai dormi comme un chien, en pente, dans le même style que les sièges chez le dentiste.
J'ai dû me réveiller 15 fois, ou plutôt j'ai pu dormir 15x5min. En pleine nuit j'ai senti que ca n'allait pas du tout du tout j'ai commencé à vraiment m'inquiéter. Mais que faire? Il n'y a pas de lune et je ne connais la montagne qu'en hiver. Je sais cependant que lélex n'est pas loin mais une fois en bas?? La voiture est à 15 bornes! Il fait vraiment trop froid je ne peux pas me résoudre à sortir de la tente et j'ai plus de jus... on verra bien si j'arrive à tenir jusqu'au matin.

Et en effet j'ai tenu bon toute la nuit, je suis reparti le matin et j'ai tracé et je suis vite rentré chez moi pour buller dans un transat big_smile


Combo d'erreurs donc:
- partir en mode mule
- partir sans rien dans le ventre
- partir sans destination précise
- ne pas boire en marchant
- ne pas avoir de carte
- choisir un terrain venté et pas plat

Hors ligne

#121 25-08-2015 21:19:40

amok
Membre
Inscription : 26-07-2010
Messages : 126

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Il y a 3 ans, je pars dans les Pyrénées pour une semaine avec mes 2 momes, 4 et 10 ans (première rando pour ma fille de 4 ans).

La rando est prévue depuis longtemps donc malgré le fait que je sois le seul adulte (je porte mon matériel, celui de ma fille, une partie de celui de mon fils et la nourriture pour tout le monde) et que j'ai le bras droit dans le platre (fracture main droite), je maintiens celle ci !

On marche tant bien que mal, je porte lourd, très lourd, y compris à certain moment ma fille sur mes épaules. Arrive le soir, je suis exténué. On plante le tarp près d'un ruisseau à 2000 mètres, on mange et on s'endort. Eclate un peu en amont un orage très violent mais aucune goutte sur nous. Vers 2 heures du matin je m'aperçois que nous baignons dans 5 à 10 centimètre de flotte, ma fille est trempée. Je fais le tour du tarp et je comprend rapidement que le ruisseau est entrain de sortir de son lit. Je prends chacun de mes enfants sur une épaule avec matelas et sac de couchage et j'emmène tout le monde un peu plus haut. Je change ma fille et je la mets avec son frère dans le même duvet (le sien est trempé). Je finis de virer toutes les affaires de là où on était. Au matin, un rocher qui nous a servi de table la veille (environ 1 mètre de hauteur) ne dépasse plus que de 10 cm. Autour, rien que de l'eau !

Mes erreurs : j'ai mal analysé le terrain et je pense que c'est du à un manque de lucidité de ma part suite à l'effort trop physique de la veille, j'ai surestimé ma capacité à faire face seul à toutes les contraintes du moment. Ma chance : il a plu en amont, jamais sur nous, donc mes enfants ont pu finir la nuit au sec. S'il avait plu, le temps de démonter et remonter le tarp, ils auraient été trempés !

Hors ligne

#122 29-02-2016 22:35:28

Nathan
Membre
Inscription : 29-02-2016
Messages : 2

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Bonjour,

J'ai aussi eu beaucoup de moments désagréables. Mais bon c'est presque une fierté en général quand j'y repense.

Le pire et le plus dangereux; c'est un soir pluvieux je me suis endormi sur un chemin forestier en terre, hors de l'herbe pour ne pas mouiller mon sac de couchage mais sous la protection des arbres car pas de tente. Je m'étais fait la remarque la veille mais... il me semblait peu pratiqué et il y avait une barrière pour empêcher l'accès de la route.

Le matin j'étais réveillé brusquement par une voiture !  Je n'ai pas du tout entendu le crissement de pneus le type devait rouler tout doux. Si ça avait été un braconnage il ne m'aurait peut-être pas vu (phares éteints...glups imaginez)

Bref j'en ai un peu honte cela dit vous pouvez en tirer vos propres leçons. De manière plus générale: faire son nid dans le noir c'est source de mauvais jugements et de danger.

Dernière modification par Nathan (29-02-2016 22:36:38)

Hors ligne

#123 17-05-2018 14:16:58

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 042

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Ce fil mérite de remonter en surface.
Plop.


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Saint Taxe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#124 17-05-2018 17:28:15

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 053

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Allez, puisque la perche est tendue, je la prends. C'était il y a (fort) longtemps, des histoires de bivouac et d'autres. J'arrivais en stop au village du Grand Canyon du Colorado, en provenance de Denver. Déjà, ça avait été épique de repartir de Denver parce que le stop est interdit au Colorado (Je ne sais pas si c'est toujours le cas). A Denver, les cops mettaient en prison les gens pris à faire du stop, et tous les hitchhickers se retrouvaient pour dormir dans une ancienne église désaffectée. Selon mes constatations de l'époque, personne n'osait tenter de partir de la ville en stop et l'ambiance n'était pas très bonne. Alors que je m'étais installé là dans un coin pour dormir une première nuit, deux gars en face de moi, qui croyaient que je ne comprenais pas l'anglais, discutaient du meilleur moyen de me dévaliser. Du coup, je suis parti immédiatement et j'ai marché par des petites rues adjacentes de zone industrielle jusqu'à la sortie de Denver pour ne pas me faire repérer par les cops qui patrouillaient la nuit sur la grande rue qui sortait directement de la ville. J'ai dormi dans des buissons au milieu d'un noeud autoroutier et j'ai fait du stop dès cinq heures du matin. J'ai eu du pot de me faire prendre assez rapidement. Ensuite sur la route, j'ai traversé des montagnes appelées Switzerland of America avec des vieux villages de chercheurs d'or et, plus loin, un désert peuplé par des indiens navajos. D'ailleurs, l'un d'entre eux m'a déposé sur une route toute droite au milieu du désert, route qu'il quittait pour prendre sur la droite une piste le menant sans doute à son village. J'ai eu bien chaud ensuite, le soleil tapait dur et j'étais près de flancher quand une voiture à fini par me prendre.
Du coup, arrivé sur place, quand je me suis retrouvé devant ce spectacle du panorama sur le Grand Canyon, j'ai décidé de bivouaquer sur la rim (bord de la falaise), à l'écart du centre touristique. Magnifique coucher de soleil, j'étais subjugué. Le lendemain, je décide de descendre à pieds au fond du canyon et, comme il faisait très chaud, je planque mon sac sous des rochers et je pars avec juste un short, un tee-shirt et mon sac de couchage que j'avais attaché dans mon dos avec de la ficelle. C'était un 14 juillet et je me souviens que j'avais rencontré des français en bas, nous avions bivouaqué ensemble. Il faisait tellement chaud que j'avais dormi en slip allongé dans une flaque d'eau formé par un petit torrent d'eau tiède qui descendait dans le Colorado qui, lui, était froid, avec beaucoup de courant. Quand je suis remonté le lendemain et que j'ai voulu récupérer mon sac où je l'avais planqué, il n'y avait plus qu'un jean avec un dollar dans une poche arrière - ce qui, au passage, dénotait d'un certain sens de l'humour. Je n'avais plus rien, plus de papiers, plus d'argent. Là-bas, sur place, il y avait évidemment pas mal de navajos, dont certains, m'a-t-on dit alors, étaient un peu chapardeurs. En discutant sur la terrasse du centre touristique, je finis par trouver du travail dans un restaurant, le Bright Angel, où je faisais le busboy. J'étais logé dans une piaule individuelle dans des baraquements à l'écart. Une nuit, il y a du grabuge, une rixe. Les cops tournaient avec leurs voitures et des éclairages puissants pour chercher dans les recoins. Tout à coup, deux types, des navajos, déboulent dans ma chambre par la fenêtre ouverte. Ils me font signe de ne pas faire de bruit et ils restent là le temps que ça se calme, puis repartent par où ils étaient venus. A partir de là, ma vie a changé. Je ne pouvais plus rentré dans un bar sans que l'on ne m'invite à boire - et ils boivent beaucoup, les navajos, principalement de la bière, par pack de 24... La nuit, c'était les feux de camp dans les bois, etc. Après une quinzaine de jours comme ça, j'ai reçu un grand carton par la poste. Il était posté de Santa Barbara, ce qui était complètement incompréhensible, sans doute une magouille avec une récupération du carton d'un colis. Il y avait dedans mon sac, mes fringues et surtout mes papiers. Pas d'argent mais j'en avais très peu de toute façon et, avec ce travail de busboy, je suis reparti plus riche que lorsque je suis arrivé. L'important, c'était les papiers, parce que le consulat le plus proche était vers Los Angeles, à environ 800 km. Du coup, faire gaffe quand même où on bivouaque et quand on cache des trucs dans la nature, être sur de ne pas être observé par un quidam.
(Ma liste à l'époque pour passer 2,5 mois à voyager "on and off the road" : un sac de marin des surplus, un sac de couchage synthétique standard, quelques vêtements, une brosse à dent, du savon, une serviette. Pas de matériel de cuisine, ni de tente, ni d'abri, ni d'appareil photo, ni de pharmacie, ni bien sur de téléphone et de gps vu que ça n'existait pas en mode portable à l'époque).

Dernière modification par enrico (22-05-2018 09:42:16)


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#125 17-05-2018 18:15:20

Ralfi
Membre
Lieu : Var
Inscription : 09-04-2013
Messages : 45
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

smile Géniale ton aventure !!!

Hors ligne

Pied de page des forums