Annonce

Les inscriptions au Camp Itinérant 2018 sont ouvertes (du 14 au 21 juillet 2018 dans le Vercors)
Plus d'informations sur le forum - La page d'inscription sur le wiki.

#26 15-08-2015 20:35:38

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 796

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Safari, Firefox, Chrome, Internet Explorer...

Sinon, ça marche bien hmm


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#27 18-08-2015 15:47:19

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 492

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

42è jour Bruno, bravo big_smile

la météo semble s'arranger.
Est-ce compliqué et pénible de s'arrêter en cours de route à cause de la pluie? Tu prends la décision facilement?

Le Piémont est très joli. La photo de Alpe Buscagna et des fougères roses et vertes

Ton abri est si bien coupé que l'on dirait un abri en alu cool , une belle réussite.
J'ai vu aussi ton pantalon maison en cuben event, ça marche?

Pour la nourriture tu t'organises bien?

pas bête la clôture anti-vaches wink

Fin août je serai dans le mercantour, on s'apercevra peut-être d'une montagne à l'autre. smile

à plus,
Myrtille

Hors ligne

#28 18-08-2015 16:04:22

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : 2ème étoile à droite
Inscription : 22-04-2012
Messages : 1 976
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Yo Bruno,
Je t'ai envoyé un mail (y'a deux jours), tu l'as bien reçu ? Vu le temps que j'ai passé à l'écrire, ce serait bête que tu ne l'aies pas big_smile ).
Je viens de voir ta réponse.

Dernière modification par Shanx (18-08-2015 17:40:39)


[censuré tongue ] : traversée des Alpes, chemin de St Jacques, Vercors...

"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris

Hors ligne

#29 20-08-2015 10:10:54

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 796

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Je suis, je suis.... smile

Un rythme de caravanier s'exprime subtilement dans le ton de ton récit. On dirait que tu prends naturellement la mesure du long cours et c'est très intéressant.

Bravo, et merci !

Polnareff, ça méritait un selfie wink


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#30 30-08-2015 22:21:15

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 796

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Cinquante troisième jour.

Dommage pour ta doudoune sad  !

Bien le bonjour à tes parents smile .


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#31 30-08-2015 23:21:14

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Bonjour à tous,
Demain redémarrage dans la région de Névache, après 2 jours de pause pour me reconstituer et remplacer quelques affaires égarées ou usées comme les chaussettes par exemple.

@ Myrtille tu as un peu d'avance, je n'arriverai dans le Mercantour que dans quelques jours, mais j'essaierai les signaux de fumée

@Domweb. Merci Dom. Le bonjour est transmit

@ tous : C'est une chance qui nous est donné, d'avoir du temps pour marcher et découvrir. Alors, il faut savoir en profiter et ne pas chercher à terminer une rando au plus vite

Dernière modification par bruno7864 (30-08-2015 23:22:33)

Hors ligne

#32 31-08-2015 00:00:08

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 977

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Bonsoir Bruno7864 smile ,
Bravo pour cette magnifique traversée. Je suis ton avancée sur FB et suis très impressionné par ta régularité, malgré le mauvais temps qui ne t'a pas épargné.

bruno7864 a écrit :

@ tous : C'est une chance qui nous est donné, d'avoir du temps pour marcher et découvrir. Alors, il faut savoir en profiter et ne pas chercher à terminer une rando au plus vite

Dans l'absolu, tu as raison, mais sur un long parcours, quand ça commence à sentir l'écurie, je crois que beaucoup de randonneurs se mettent à accélérer. Ne pas le faire, c'est peut-être le début de la sagesse. (Personnellement, j'avoue ne pas être toujours très sage lol )


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

En ligne

#33 01-09-2015 18:17:06

hysope
Membre
Inscription : 16-05-2008
Messages : 286
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

coucou Bruno7864

Belle progression, tu rentres dans les alpes du sud, tu vas te régaler!

En regardant les images de tes bivouacs sur FB, je vois que tu n'as pas pris ta dernière réalisation d'abri en cuben.

http://www.randonner-leger.org/forum/up … -03-15.jpg

Cette dernière version me plait beaucoup et je m'apprête à la réaliser en skytex, aussi je m'interroge sur le "mais pourquoi a t'il pris la précédente?" Un défaut majeur?

Je doute que tu puisses me répondre mais peut-être qu'un autre Mul aura été plus attentif que moi et aura une réponse.

Bonne continuation. smile


"la peur de la souffrance est pire que la souffrance elle-même" Coelho, l'alchimiste

Hors ligne

#34 04-09-2015 21:08:38

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Salut Hysope,
j'ai choisi de prendre mon premier abri car il était plus léger et ne nécessitait que 6 piquets. Sinon pas de problème particuliers sur le dernier, en dehors du système de fermeture que je trouve fastidieux
smile

Dernière modification par bruno7864 (04-09-2015 21:09:55)

Hors ligne

#35 05-09-2015 10:46:27

hysope
Membre
Inscription : 16-05-2008
Messages : 286
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

merci Bruno pour ta réponse.

J'ai finalement terminé hier soir un abri à partir de ton plan (légèrement différent sur les côtes et la forme des portes et le résultat est assez sympa).

Sur le premier montage la tension n'est pas aussi performante que ce que tu obtiens toi, mais je viens de le confier à une amie qui va l'utiliser une douzaine de jours en Auvergne et je lui fais confiance pour trouver le bon montage.

Un grand merci à toi pour le partage de cette conception et bonne continuation en direction de la mer smile


"la peur de la souffrance est pire que la souffrance elle-même" Coelho, l'alchimiste

Hors ligne

#36 24-09-2015 22:08:56

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 492

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Bonsoir Bruno
Alors ça y est c'est terminé smile
Je viens de regarder ta descente sur Menton, j'aime bien ce que tu dis sur cette  fin de voyage à pied
les photos sont toujours d'une qualité très fine roll

il me reste encore des passages à lire  tongue

je n'avais pas remarqué que tu avais pris ton 1er abri
en tout cas je lorgne dessus et vais faire comme hysope...

bon repos, ou c'est direct boulot yikes ?

Myrtille

Hors ligne

#37 25-09-2015 00:39:06

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Salut myrtille,

Et oui fini, mais j'étais si triste que cela se termine que je suis remonté le jour même et ai repris mon travail au plus vite pour me changer les idées. Maintenant il me reste à faire le CR ici. Il est en cours de rédaction aura une autre forme pour être complémentaire du journal sur FB

Le premier abri fonctionne bien. Le montage tel que j'avais fait lors de la sortie au Chiran est bien par conditions clémentes. En cours de route je suis revenu à un montage plus classique avec le coin avant rabaissé qui protége et résiste bien mieux au vent. On peut le voir sur certaines photos

smile

Dernière modification par bruno7864 (25-09-2015 00:42:59)

Hors ligne

#38 25-09-2015 22:19:08

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 492

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

oui ça doit être difficile de se remettre dans le bain.
tu vas te régaler à refaire le parcours en faisant ton CR, tu verras sûrement des choses différentes
Prends le temps de le faire smile
Bon courage et à une prochaine dans le Sud-est wink

Je risque de te contacter quand je vais me mettre à faire un abri cet hiver smile

Hors ligne

#39 27-09-2015 19:13:03

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Du rêve à la réalité
7304_aat-banniare-02_26-09-15.jpg

Le matériel

  • L'eau

  • la nourriture

  • La cartographie

  • La liste


Le Récit

du rêve à la réalité

Fasciné par les longs voyages, l’idée m’est venue de traverser à pied la chaine Alpine et découvrir la partie orientale des Alpes qui m’était inconnue. J’avais en tête, des images allégoriques de montagnes verticales et infranchissables entrecoupées de vallées verdoyantes ponctuées de villages colorés où des habitants joyeux vivaient habillés de tenues traditionnelles.
Sur une carte l’extrémité orientale des Alpes se situe dans la région Viennoise. Existait-il un chemin pour relier Vienne à la mer en France? Après renseignement les via Alpina occultaient la partie orientale de l’Autriche sad , et ne correspondaient pas totalement à mes aspirations d’un chemin évoluant en montagne dans un univers le moins urbanisé possible.
L’idée est donc rapidement venue de construire un chemin spécifique que je pourrai ensuite partager. Après quelques mois de recherches et de construction le chemin a pris forme.  Il débuterait du Hochschneeberg  dans la région Viennoise pour se terminer à Menton avec son col du Berceau qui plonge littéralement dans la mer. Un parcours de près de 1700km et 120km de dénivelé à grimper, se déroulant d’un bout à l’autre en montagne. Il ne me restait plus qu’a vérifier si ce chemin était praticable, et ce sur un été de marche. Et quoi de mieux que la randonnée légère pour une mise en pratique cool

Les choix de construction du parcours

  • Un parcours faisable empruntant des chemins et sentiers évitant au mieux les grandes agglomérations, les vallées urbanisées, et restant quand cela est possible en hauteur

  • Des petites villes et villages sur le chemin pour faire son ravitaillement

  • Des cours d’eau, lacs, etc. pour permettre un ravitaillement en eau régulier et afin de ne pas trop avoir à porter

  • Des cartes numériques orientés disponibles pour chaque zone, toujours dans le but de ne pas trop porter, et puis nous sommes à l’air 2.0, plus à celle du papier.

Le parcours
7304_aat-carte-01_26-09-15.png
Le parcours est disponible ici. Il n’a pas été respecté à la lettre. Il m’a servi de ligne guide.
Quelques ajustements pourraient être faits, par exemple : J’aurais souhaité passer plus de temps en Italie. Je n’ai trouvé que peu de cartes topographiques numériques sur les Alpes Italiennes  hmm et cela y a limité le parcours. Dommage, car l’accueil y est souvent chaleureux et les montagnes magnifiques.

Dernière modification par bruno7864 (18-11-2017 20:25:24)

Hors ligne

#40 27-09-2015 19:14:10

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Le matériel

La nourriture
J’ai été agréablement surpris de trouver des petites épiceries là où je ne m'y attendais pas. En Autriche et en Italie quasiment chaque village possède une épicerie ou une petite supérette, les prix sont raisonnables comparés à la France. En Suisse il en va de même mais les prix sont beaucoup plus élevés sad . J’ai rencontré plus de problèmes pour me ravitailler en France, sur la fin de parcours, d’autant plus que j’entamais le mois de septembre: à LARCHE le camping offre une petite épicerie vraiment sommaire sad . Plus loin le passage par ISOLA 2000 n’est pas génial hmm hmm et la supérette à partir de septembre n’est ouverte que de 10h à 12h30. Tout le reste est fermé autant dire que l’atmosphère y est lugubre. Sur cette partie il vaudrait mieux se faire expédier un colis, ou prévoir un gros ravitaillement avant.
J'ai toujours porté moins de 2 kg de nourriture, préférant au surpoids d'une autonomie complète, l’opportunité de profiter des structures disponibles sur le chemin pour me restaurer. tongue miam

L’eau
On pourrait appeler ce parcours « la traversée des mille et un lacs » tant on peut en trouver chaque jour, tant suivant l’heure et l’éclairage, ceux-ci rendent le décor magique roll .  Associés aux nombreux cours d’eau je n’ai pas rencontré de problème pour me ravitailler en eau.  J’ai utilisé un filtre SAWYER mini (50g) cool cool  qui m’a permis de ne transporter la majeure partie du temps qu'un litre d’eau ou moins, et de ne pas me soucier que l’eau soit potable. Les seules zones où l’eau se faisait rare sont, la partie Vallée des merveilles à MENTON, et en Autriche le massif du Hochschwab où les cours d’eau sont inexistants, et où en dehors de faire fondre de la neige il vaut mieux faire le plein dans la vallée


La Cartographique
Je n’ai utilisé que des cartes numériques téléchargées sur Smartphone, mais aucune carte papier. cool
Sur ces longs parcours, les cartes topographiques numériques prennent tout leur sens. Imaginez la logistique qu’il faudrait déployer pour avoir toutes les cartes topographiques à disposition sans avoir à en porter trop. Les cartes numériques ne pesant rien, on peut en télécharger plus que nécessaire sans s’alourdir et changer d’itinéraire au gré du besoin ou des envies. cool cool

Les applis cartographiques utilisées: (toutes les cartes ont été téléchargées à l’avance et ne nécessitaient pas d’avoir du réseau pour être consultées)

  • KOMPASS wanderkarte  pour l’Autriche et le Tyrol du sud (Italie). Les cartes sont précises, les chemins bien repérés. Toutefois le fond de carte est  tiré de cartes au 1/50 000, et le nombre de courbes de niveau plutôt faible permet difficilement d’anticiper le relief, une falaise gênante, ou un passage. (L’ensemble des cartes à l’achat pour 30€) cool

  • SUISSE MOBILE  pour la Suisse et ses zones frontalières Italiennes. Utilise les cartes topographiques Suisses : cartes précises avec toutefois des détails un peu trop fins pour mes yeux (39€/an) cool

  • Iphigénie pour la France(discussion RL ici). Utilise les cartes IGN. L’appli la plus ergonomique avec  des cartes de qualité pour le prix le plus raisonnable (15€/an) cool cool

  • TWONAV pour la zone Italienne frontalière avec la France (Piémont uniquement). Utilise les cartes Fraternali.  On peut lire en permanence l’altitude sur cette l’appli. En dehors de cela elle n’est pas très conviviale et les cartes sont vraiment peu détaillées. Le plus mauvais rapport temps d’utilisation/prix (3 dalles de 20kmx20km à 10€ la dalle) hmm

La liste
elle a évoluée par rapport à la liste prévisionnelle car j'ai:

  • remplacé en cours de route le sac à dos DIY dont les attaches aux extrémités de l'armature s'usaient (sangles grises de mauvaises qualité récupérées sur un sac du commerce hmm )

  • remplacé la veste de pluie MARMOT MICA qui n'était pas imperméable et pourtant neuve hmm hmm

  • remplacé le pantalon de pluie qui ne tenait pas bien autour de mes hanches hmm

  • remplacé les chaussures pour améliorer l'accroche cool cool

  • remplacé le chapeau par une casquette

  • remplacé la chemise car trop chaude par un Tee shirt MC en mérinos

  • remplacé le pantalon car trop chaud par un pantalon convertible cool

  • remplacé du matériel égaré, kit de réparation, pharmacie, câble et chargeur téléphone, ma tête, tour de cou, Bandana, Doudoune tongue

  • renvoyé après l'Autriche le piolet qui m'avait peu servi

en vert les éléments changés ou remplacés
7304_aat-liste--01_26-09-15.jpg
7304_aat-liste--02_26-09-15.jpg
7304_aat-liste--03_26-09-15.jpg
7304_aat-liste--04_26-09-15.jpg

Dernière modification par bruno7864 (16-11-2015 01:10:49)

Hors ligne

#41 27-09-2015 19:15:39

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

7304_aat-banniare-07_27-09-15.jpg

Avant propos

J’ai tenu pendant cette traversée un journal quotidien agrémenté de photos. J’y décris mes péripéties, mes rencontres, mes découvertes. Il est disponible ici sur une page dédiée traversée de l'arc alpin sur Facebook
Nul besoin de s’inscrire sur FB pour consulter cette page smile .

partir mais dans quel sens et quand?
partir en fin juin était plus prudent car en juin en Autriche, il arrive que de grosses quantités de neige rendent le terrain impraticable. La saison estivale est courte en Autriche et septembre peut être délicat, alors qu'en finissant dans les Alpes du sud on peut profiter de journées d'automne plus chaudes.

Plus qu'une randonnée
Ce genre de long parcours tient plus du pèlerinage que de la randonnée. Après quelques semaines on est happé par le chemin qui nous englouti. On avance sans plus pouvoir s’arrêter, malgré les difficultés et les douleurs. La seule préoccupation est d'aller de l'avant pour découvrir se qu'il s'y cache, et plus l'on avance plus l’appétit grandit. Malheureusement la mer sera là au bout du chemin pour stopper mon élan.
Ici plus qu'un massif montagneux c'est toute une partie de l'Europe centrale que l'on découvre, des cultures, des coutumes radicalement différentes d'un endroit à un autre, d’autres langages. Même si l'Allemand est très présent, suivant les régions, les vallées on entend des sonorités et des dialectes différents.
Coté paysages, on pourrait appeler ce parcours « la traversée des mille et un lacs » tant on peut en trouver chaque jour, tant suivant l’heure et l’éclairage, ceux-ci rendent le décor magique roll. J'ai prit beaucoup de plaisir à les admirer et ai apprécié de les photographier de plus en plus.
Les fleurs sont présentes tout au long du parcours. En profusion en juillet en Autriche, la mi août sonne le glas de leur éclat, cédant progressivement la place au minéral des montagnes du sud des Alpes. Tous les sens sont mis à contribution. Des parfums frais de début d'été, on passe à des odeurs de terre sèche et de foin. Les bruits apportent leur lot d'émotions. Des cloches de vaches entêtantes en Suisse, au bruit du vent, de l'eau qui court il y avait toujours quelque chose à écouter. A aucun moment je n'aurais supporté un casque sur les oreilles pour écouter de la musique, j'étais déjà servi comme un roi.
Marcher pendant tout ce temps exacerbe les sens. habitué après quelques semaines aux senteurs de la nature, l'odeur des randonneurs fraichement arrivé du parking et parfumés au déodorant me gênait. Le bruit de la ville devenait insupportable alors qu'en temps normal je n'y fais pas attention.
Cette traversée lente des Alpes, (2 heures d'avion / 2 mois et demi de marche) apportent de la sérénité. Avec le temps les pépins deviennent des obstacles à franchir, des problèmes à résoudre comme l'on ferait des mots croisés. Ils sont le piment du quotidien.
Lorsque j'ai perdu ma doudoune je n'ai pensé qu'à trois choses sans m'énerver. Où l'ai je perdu et est ce trop loin? Comment pourrais je faire pour m'en passer momentanément? Comment pourrais je faire pour en racheter une autre? C'est sans aucun doute l'un des plus grand bénéfice d'un voyage long comme celui ci.
Tous ces éléments me confortent dans l'idée que ce genre de périple prend tout son sens lorsqu'il est fait en une seule fois plutôt que réalisé sur plusieurs saisons.

Le rythme
J’avais prévu 3 mois pour réaliser ce parcours. La peur de ne pas y arriver, une météo qui s’est dégradée après la mi août et quelques contraintes matérielles ont fait que j'ai allongé les journées et terminé ce parcours plus tôt que prévu. Dommage, car j’aurais pu plus profiter de certains endroits, faire plus de détours. Vous comprendrez donc que je ne souhaite pas mettre en avant un dénivelé ou un kilométrage journalier, m’en voulant d’avoir souvent marché une heure ou deux de plus, juste pour avancer, alors que j’avais le temps. hmm

Dernière modification par bruno7864 (28-12-2016 22:50:56)

Hors ligne

#42 27-09-2015 19:16:43

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

7304_aat-banniare-05_26-09-15.jpg

le parcours

le détail des journées
1er jour de marche
2ème jour de marche
3ème jour de marche
4ème jour de marche
5ème jour de marche
6ème jour de marche
7ème jour de marche
8ème jour de marche

7304_aat-styrie1_21-11-15.jpg

J’avais rêvé de montagnes vertes et verticales. Le Départ du Hochschneeberg et surtout la descente qui s’en suit sont au-delà de ce que j’imaginais.
En effet, des 1500m du dénivelé de cette première descente, une grande partie s’effectue à travers un goulet rocailleux vertical noyé dans la végétation. Une véritable descente aux enfers. Sans répit la descente est suivie d’une remontée raide sur le massif en face. Ce qui ressemblait sur la carte à un simple passage en vallée en moyenne montagne est en fait une véritable épreuve physique. Bienvenue en Autriche big_smile


7304_aat-002_27-09-15.jpg
l'enfer vert de la première descente - Hochschneeberg

Heureusement mes efforts ne sont pas vains et dès les parties hautes atteintes je peux admirer de magnifiques falaises. Il en sera de même sur toute la première partie de cette traversée de la Styrie dans laquelle les massifs sont défendus par des barrières minérales verticales qui semblent infranchissables depuis le bas. En haut le terrain s’adoucit, et l‘on peut gambader sur d’immenses plateaux, balayés par le vent. Loin d’être ennuyeux comme on aurait pu imaginer, ces premiers massifs Alpins sans être hauts sont un vrai challenge sportif. On comprend mieux pourquoi l’itinéraire de la traversée hivernale qui se fait à ski passe plus au sud en prenant bien soin d’éviter ces massifs. En ce début d’été, rendus plus accessibles ils sont une source d’émerveillement tant la faune et la flore y sont riches. Des montagnes qui pour séduire le randonneur jouent aussi sur les contrastes de formes et de couleurs mélangeant l’immaculé au vert, le bleu et le noir, mais toujours érigées vers le ciel. Ici malgré la difficulté et les douleurs, mon rêve est à son comble. cool

7304_aat-006_27-09-15.jpg
sur les hauteurs, des plateaux livrés au vent - Rax Alpen

7304_aat-007_27-09-15.jpg
7304_aat-008_27-09-15.jpg
la végétation luxuriante en vallée

7304_aat-009_27-09-15.jpg
au milieu de tout ce vert, dépassent des souches d'arbres comme des personnages étranges

7304_aat-011_27-09-15.jpg
un habitant heureux dans tout ce vert

7304_aat-005_27-09-15.jpg
une salamandre des hauts plateaux

7304_aat-014_27-09-15.jpg
des aiguilles dans les Schneealpe

7304_aat-012_27-09-15.jpg
des hauts plateaux défendus par des barres rocheuses

7304_aat-013_27-09-15.jpg
après une montée raide et épuisante on arrive sur un plateau où les vaches se prélassent - Schneealpe


Le village de Neuberg an der Mürz aux accents orientaux, est le premier village rencontré sur le chemin. Un lieu où l’on peut se ravitailler ou bien faire une pause dans une Gasthof (maison d’hôtes). Pour ma part j’ai profité de la Pension Holzer, ou les chambres sont confortables et les repas excellents. Quoi de mieux pour se ressourcer après avoir été malmené par le terrain. En plus de cela sur les 100 premiers kilomètres on peut largement profiter de nombreuses structures d’accueil de type « Hütte » (refuges) pour se réchauffer et se restaurer à toute heure de la journée dans une ambiance intérieure type taverne. On peut y goûter les spécialités locales à des prix toujours raisonnables, tels que les knödels (boulettes de pain liées à l’œuf relevés de ciboulette ou de cive souvent servies dans un bouillon), mais aussi les Schnitzel (escalope Viennoise), les Wurtz (saucisses). Par contre à éviter la Frankfurt, bête « herta », qui n’a pas plus d’intérêt là bas que chez nous.

7304_aat-016_27-09-15.jpg
7304_aat-036_28-09-15.jpg
à NEUBERG une journée de repos permet de visiter le village et l'église

7304_aat-017_27-09-15.jpg
Une maison dont on ne s'étonnerait pas qu'un coucou sorte d'une fenêtre pour annoncer l'heure

7304_aat-018_27-09-15.jpg
Quoi de mieux qu’une soupe de Knödel pour reconstituer quelques forces

7304_aat-026_27-09-15.jpg
Un Gnome accueillant à l'entrée de la Grundbauemhütte avant d'attaquer le Veitschalpe

7304_aat-020_27-09-15.jpg
le haut plateau du Veitschalpe 

7304_aat-023_27-09-15.jpg
un décor allégorique dans la descente

7304_aat-021_27-09-15.jpg
ouverture vers d'autres massifs

7304_aat-024_27-09-15.jpg
7304_aat-025_27-09-15.jpg
les ombellifères éclairent les sous bois



Le massif du Hochschwab, à lui seul mérite le voyage. Ces parois rocheuses verticales et ses hautes prairies sont le refuge idéal des chamois et des bouquetins. Là haut pas d’opulence, tout est sobre et épuré cool . En s’écartant du sentier, il faut rester prudent car le sol est jonché de profondes crevasses qui sans aucun doute renferment de nombreux mystères. Malgré la présence de névés, il ne faut pas compter y trouver la moindre eau courante. Ainsi, toute l’eau est engloutie dans les entrailles de cette roche calcaire. On ne trouve finalement de l'eau qu'à partir de la Schiestlhaus au pied du Hochschwab. Avant en venant de l’Est  il n’y a rien.

7304_aat-027_27-09-15.jpg
7304_aat-029_27-09-15.jpg
des montagnes aux formes et couleurs variées - Hochschwab

7304_aat-028_27-09-15.jpg
un bouquetin gambadant dans le Hochschwab

7304_aat-030_27-09-15.jpg
des falaises calcaires parfois de plusieurs centaines de mètres de haut - Hochschwab

7304_aat-031_28-09-15.jpg
toujours ces hauts plateaux dénudés - Hochschwab

7304_aat-33_28-09-15.jpg
ici seulement quelques fleurs basses peuvent pousser à l'abri d'un rocher

7304_aat-34_28-09-15.jpg
en démarrant à l'aube (4h30) partie inférieure du Hochschwab

7304_aat-035_28-09-15.jpg
tous ces creux ou la neige reste sont des gouffres profonds remplis de mystère


Après le Hochwab le chemin contourne la ville d’Eisenerz pour emprunter un sentier de crêtes de plus de 20km entre l’Eizenerzer Reichenstein et le Zeiritzkampel. Pour ma part je passerai par Eisenerz pour trouver une pharmacie. Une grosse douleur au genou m’empêchera de profiter de ces crêtes. Diminué je ne pourrai que les franchir en un col en les admirant de loin hmm et rejoindre Wald am schoberpass par la vallée. Après un passage à Wald am Schoberpass on enchaine par un autre chemin de crêtes, avant de se diriger vers Hohentauern.

7304_aat-037_28-09-15.jpg
La vielle ville d'Eisenerz

7304_aat-038_28-09-15.jpg
un chalet en bois - Eisenerz

7304_aat-039_28-09-15.jpg
après Wald am Schoberpass, le Grosser Schober et la crête que l'on suit jusqu'au Himmeleck

7304_aat-040_28-09-15.jpg
le Himmeleck

7304_aat-042_28-09-15.jpg
un poste d'observation idéal pour y faire une pause

7304_aat-047_28-09-15.jpg
dans la vallée un arrêt de deux jours à la Gasthof Braun, quoi de mieux pour récupérer

7304_aat-046_28-09-15.jpg
La bonne nourriture servie à la Gasthof Braun fait des envieux

retour au sommaire

Dernière modification par bruno7864 (22-09-2016 10:10:35)

Hors ligne

#43 27-09-2015 21:27:34

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 492

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

J'aime vraiment beaucoup tes photos, elles sont d'une grande finesse et sensibilité
smile  smile  smile


Myrtille (je vais lire après)

Hors ligne

#44 28-09-2015 12:41:53

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

J'aime vraiment beaucoup tes photos, elles sont d'une grande finesse et sensibilité

J'ai pensé la même chose. Elles ont beaucoup de personnalité tes photos, on pourrait les feuilleter comme un livre. Celle du bouquetin qui gambade est magnifique.

Hors ligne

#45 28-09-2015 20:30:29

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 796

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Ah, les filles ! wink

Plus prosaïquement, peux-tu nous en dire plus à propos du matériel, sur la durée : l'abri, le matelas, l'électronique, les vêtements thermiques, le réchaud....?


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#46 28-09-2015 20:40:38

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Ah, les filles !

lol  lol

Hors ligne

#47 28-09-2015 20:46:11

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 979

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Salut Bruno7864,  smile

Ah ! Enfin, la saga automnale commence ! C'est vrai que tes clichés sont superbes !

Vivement la suite... cool

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#48 29-09-2015 00:13:45

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 528

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

domweb a écrit :

Plus prosaïquement, peux-tu nous en dire plus à propos du matériel, sur la durée : l'abri, le matelas, l'électronique, les vêtements thermiques, le réchaud....?

Salut Domweb,

.....fini la poésie roll

les images du matériel au départ

L'abri était celui utilisé à la sortie au Chiran, celui que tu avais essayé. D'abord basculé en arrière je lui ai refait prendre une position normale avec le bec avant moins haut, pour éviter les aspersions en cas de gros temps après avoir essuyé deux trois bons orages, mais toujours planté haut les autres coins à 20cm/sol => ce qui me laissait assez de place pour m'allonger wink = plus aucun problème d'aspersion cool

Le matelas: c'est le Thermarest Xlite recoupé à 160cm avec l'oreiller gonflable le confort est quand même pas mal. Toutefois en bivouac  je ne récupère pas aussi bien que dans un bon lit cool cool alors, je me suis fais un peu violence au début pour bivouaquer.

L'électronique: je chargeais le smartphone tous les soirs à l'aide de la batterie tampon. Dans la journée je la rechargeais à l'aide de la cellule solaire placée en haut du SAD. Sauf exception, je n'ai jamais  déchargé plus de 50% de la batterie du smartphone. J'avais en plus un chargeur secteur pour les jours de pause dans les auberges pour me permettre d'utiliser mon smartphone sans compter

Les vêtements: j'étais parti avec une chemise sur un TS MC pour la journée ayant peur d'avoir froid. J'ai vite remisé la chemise sad .

En couche chaude j'utilisais en dynamique pour démarrer le TS ML avec capuche par dessus le TS MC. En fin de parcours avec les températures qui ont chuté c'est un peu devenu ma tenue journalière. La doudoune pour le soir en statique ou les démarrages froids, il y en a eu sur la fin.
- La tenue de pluie idem par dessus l'ensemble. Tout particulièrement le pantalon de pluie m'était très utile le soir au bivouac n'ayant rien de plus que mon pantalon léger pour le bas.
- La doudoune et le TS ML sont deux 2èmes couches, mais la doudoune c'est vite de trop en dynamique et le TS ML seul par dessus le TS MC trop peu en statique.
- Pour le chapeau tu avais raison, Trop habitué à la casquette je n'ai pu qu'y retourner. wink

Si j'avais à changer quelque chose je prendrais des moufles chaudes pour les matins frais. cool

Le réchaud: un bête réchaud P3 PIGNON réalisé dans une canette de redbull (beurk) lol il a bien fallu que j'en boive un peu.
avec le bol en titane. J'avais au début prévu une bouteille d'alcool de 33cl mais vu ma fréquence d'utilisation je me suis rabattu sur un petit flacon de 100ml que je rechargeais de temps à autre.

Dernière modification par bruno7864 (29-09-2015 00:30:29)

Hors ligne

#49 29-09-2015 07:56:06

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 796

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Ton matelas recoupé a donc bien tenu, c'est intéressant.

Désolé pour cette brutale intrusion de mes préoccupations techniques roll .

Je ferme la parenthèse, et merci de reprendre ton récit dans sa tonalité poétique si agréable tongue .


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#50 29-09-2015 09:30:25

guy62
Membre
Lieu : Val de Marne
Inscription : 09-05-2006
Messages : 463

Re : [Récit + liste] Traversée de l'arc Alpin

Salut Bruno,

merci de ton retour sur la Styrie, que je ne connais pas à part le coin de Ramsau am Dachstein où j'ai eu de la neige fin août il y a quelques années.
Tu as donc bien fait de commencer par là et de finir dans le sud.
Pour tes problèmes de genou, peut-être as-tu trop forcé au départ sur les dénivelées positives par jour ( à moins que tu aies eu des soucis par la passé ? ).
J'attends avec impatience la suite ( malgré le fait que je l'ai lu sur facebook, mais ce n'est pas facile de suivre ).
Une petite question pour finir : comment s'appelle le point d'observation ?

Hors ligne

Pied de page des forums