#26 28-10-2015 11:59:54

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

j'étais déjà passé sur ton CR en constatant qu'il y avait un bon air de vacances, plages, rigolages, soirées, jeunesse big_smile

en revenant je découvre la différence d'un voyage en Corse en kayak
effectivement un voyage qui ne manque pas de selsssss smile

les Sanguinaires dans la tourmente,  hmm
et ces passages rocheux impressionnants, magnifique!

pas trop agaçants ou gênants les yachts?

merci pour ton récit et les photos

Myrtille

Hors ligne

#27 28-10-2015 17:44:53

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Myrtille a écrit :

j'étais déjà passé sur ton CR en constatant qu'il y avait un bon air de vacances, plages, rigolages, soirées, jeunesse big_smile

en revenant je découvre la différence d'un voyage en Corse en kayak
effectivement un voyage qui ne manque pas de selsssss smile

les Sanguinaires dans la tourmente,  hmm
et ces passages rocheux impressionnants, magnifique!

pas trop agaçants ou gênants les yachts?

merci pour ton récit et les photos

Myrtille

Merci Myrtille!
Les yachts ne nous ont pas gênés, ça ne nous fait pas envie, on s'y ennuierait à mourir! Ce qui me gêne davantage c'est de les voir mouiller n'importe où sans payer de taxes big_smile (ni à Georgetown, capitale des Caïmans où ils sont souvent immatriculés) et en détruisant les herbiers de posidonies avec leurs ancres mad (comme au ras des côtes de Scandola par exemple (hors réserve intégrale).


Pour "meubler" mon post et puisque j'ai un peu de temps, je copie la suite du blog ici:


16 août: Saint Florent - Plage de Cadarelli (7 km-1 h 15)


Pour l'instant, nous en sommes à 419 km en 19 jours de navigation, soit une moyenne de 22 km par jour. Les prévisions de Météo Consult refroidissent notre espoir de finir le Tour dans les temps: Vent fort et mer agitée dans les jours à venir! Étant donné la physionomie du Cap corse, ça ne va pas être évident :-( A part ça, on a oublié la dérive a du tomber dans la soute du bus, il va falloir diriger un kayak savonnette...

Le 15 août, traditionnellement, il y a les feux d'artifice et les orages. On n'y échappe pas. Première tentative pour aller se ballader à Saint Florent à pied et retour précipité sous des trombes d'eau. Des campeurs ayant opté pour des cuvettes inondables pour planter leur tente finissent d'essorer leurs sacs de couchage dans les sanitaires. Quant à nous, posés sur les racines d'un arbre et atant tout emballé en sacs étanches, tout est nickel. Le tapis de sol en tyvek a même permis de fermer efficacement une des entrées  du tarp Décathlon. Dans la journée, les nuages se dissipent et on oublie les trombes du matin.


On part quand même le 16 août ... dès que l'on quitte la zone protégée par les Agriates, nous nous prenons une houle et un vent violent qui nous incitent à interrompre notre tentative. Nous atterrissons sur la plage de Cadarelli, derrière laquelle se trouve le camping "U Sole Marinu". Le doute commence à s'installer: on continue le kayak ou on arrête et on fait de la rando à pied jusqu'au 23?

On s'installe au camping (très sympa, au guide du Routard) et je me creuse pour trouver une solution pour la dérive. La solution vient des poubelles du camping: un morceau de salon de jardin en plastique va peut-être faire l'affaire! Avec un briquet et un Opinel je façonne une sorte d'aileron . Il faudra juste faire attention lors des mises à l'eau et des approches de plage car le plastique est un peu fragile...  On part se promener sur le très beau sentier côtier créé par la commune de Patrimonio. Au retour, vers 17h, le vent et les vagues se sont bien calmés, on aurait pu avancer un peu...

Les prévisions météo pour le lendemain ne sont pas vraiment engageantes: force 7, rafales f 10, vagues de 2 m... Pour les 2 jours suivants, pas vraiment d'amélioration . Après réflexion, on décide un dernier coup de poker-transports en commun: on prend un taxi pour Bastia, puis re-bus pour Solenzara. La côte Est va peut-être nous permettre d'avancer à l'abri en attendant une amélioration au  Cap Corse, réputé pour ses mers fortes. Il faudra que l'on fasse une moyenne de 30 km par jour pour terminer en 6 jours, c'est faisable!

DSC05351%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05353%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05354%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05362%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05356%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05358%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05359%2B%255B1024x768%255D.JPG



17 août: Solenzara - Estuaire du Travu (6 km)


Nous retrouvons donc le bus à Bastia, non sans nous être renseignés sur un éventuel vendeur de kayak dans la ville, mais apparemment il n'y en a pas en Corse?! On va donc poursuivre avec notre aileron de fortune... Solenzara, même plage, mais dans l'autre sens. Nous avançons de 6 km le soir avec un gros force 4 de face ... A la nuit tombée, nous nous posons pour le bivouac au bord de l'estuaire du Travu. Comme tous les estuaires de la côte Est, un cordon de sable ferme la rivière et on peut confondre celle-ci avec un étang.

DSC05374%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05376%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05381%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05383%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05387%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05388%2B%255B1024x768%255D.JPG
L'estuaire du Travu est fermé par une bande de sable comme tous les fleuves côtiers croisés sur cette côte. On trouve sur las plages autour des estuaires une quantité impressionnante de bois flotté.

18 août: Travu - Alistro ( 45 km - 8h30)


Après une bonne nuit fraîche à la belle étoile (je dors avec doudoune + quilt) , nous nous réveillons en retard (6 h 30), pour un départ à 7 h 40. Nous allons naviguer toute la journée sur une mer lisse comme un lac . On appréhendait cette partie de la Corse mais finalement on l'aime bien. Long ruban de sable ininterrompu et désert, pas d'habitations, réserves naturelles, montagnes en arrière plan . Auprès de l'embouchure du Tavignano, nous découvrons une plage couverte de bois flotté (pas que des brindilles mais des troncs également). Cela donne une idée des crues alors que pour l'instant l'embouchure ne se distingue pas de la mer puisque barrée par un cordon de sable! qui forme une réserve d'eau douce naturelle. Le lieu semble fréquenté par des émules de Robinson puisque des cabanes en bois blanchi ponctuent l'étendue de sable. Nous poursuivons jusqu'à la plage de Fiorentino à Alistro en passant près de l'étang de Diane dont les moules sont vendues dans tous les restaus corses. Nous confondons un moment le phare d'Alistro en retrait de la côte avec un clocher à bulbe d'inspiration bavaroise. Non, nous n'effectuons pas une promenade en barque sur le lac de Constance! ;-)

DSC05389%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05391%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05392%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05393%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05394%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05395%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05397%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05408%2B%255B1024x768%255D.JPG
Mytiliculteur retournant à l'Etang de Diane (qui fournit des moules à tous les restaus de Corse).
DSC05412%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05416%2B%255B1024x768%255D.JPG



19 août : Alistro - Étang de Biguglia ( 37 km - 7h)


Nous filons sur une mer d'huile... La côte a plus de relief et est également plus urbanisée. Au large, les silhouettes de l'île de Monte Cristo et de l'île d'Elbe apparaissent (60 km pour Elbe). Nous voyons pour la 6ème fois des dauphins! Je les filme de loin (100 m - peu probant). On les entend souffler, émouvant! Nous dépassons l'embouchure du Golo dont nous avons apprécié les vasques près de sa source! A Marana, nous effectuons des courses dans un Proxy et bivouaquons sur la plage qui ferme l'étang de Biguglia. Il nous reste 4 jours pour terminer le tour de Corse (façon "puzzle"), ça devrait le faire!!

DSC05450%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05454%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05463%2B%255B1024x768%255D.JPG
                                                                      Lys de mer
DSC05465%2B%255B1024x768%255D.JPG
                                                                           Lisse de mer
DSC05466%2B%255B1024x768%255D.JPG
                                                                                 Miss de l'air
DSC05467%2B%255B1024x768%255D.JPG
                                                                                     Colle: Lever ou coucher?

Dernière modification par denq (28-10-2015 18:09:44)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#28 28-10-2015 18:01:01

Seraph'
Randonneur occasionnel et léger.
Lieu : St Maurice La Souterraine
Inscription : 08-02-2011
Messages : 773

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Coucher.

Élémentaire mon cher Watson!  wink


"MULisez"-vous l'esprit, vous aurez gagné la moitié de votre vie.

"L'essentiel dans la vie n'est pas de faire ce qu'on veut mais de faire ce qu'il faut. Et des fois ça prend plus qu'une vie".

"La moitié du monde rit de l'autre et la sottise gouverne tout. Selon votre point de vue, tout est bon ou tout est absurde. Ce qui passionne l'un, l'autre le méprise. Celui qui juge de toutes choses à l'aune de ses propres opinions est un insupportable idiot." Baltasar Gracián

Hors ligne

#29 28-10-2015 20:03:15

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 1 016

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Si la photo a été prise d'Alistro...c'est donc lever! cool

Sinon, je n'y comprends plus rien... roll

Hors ligne

#30 28-10-2015 21:56:35

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 682

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Ce qui me gêne davantage c'est de les voir mouiller n'importe où sans payer de taxes big_smile (ni à Georgetown, capitale des Caïmans où ils sont souvent immatriculés) et en détruisant les herbiers de posidonies avec leurs ancres mad (comme au ras des côtes de Scandola par exemple (hors réserve intégrale).

justement c'est ça qui m'agace! mad

je ne connaissais pas l'estuaire du Travu, très beau

sympa tes jeux de mots, dernière photo: Glisse dans mer...

Hors ligne

#31 30-10-2015 23:37:05

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Pour le soleil, c'est un lever, mais comme on a souvent changé de côte, la confusion est autorisée ;-) . On voit la silhouette de l'île d'Elbe à côté du soleil.

@Myrtille: On a vraiment bien aimé cette portion de côte jusqu'à Aléria , pas notre préférée mais beaucoup de charme quand même, très sauvage et préservée...
"Glisse dans mer", ça peut le faire! smile

Dernière modification par denq (30-10-2015 23:37:52)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#32 31-10-2015 06:42:54

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Salut denq smile
Génial ta balade en canöe, ça fait envie smile .
Petite question au néophyte (3 semaines de balade en canöe rigide et deux mini sorties en gonflable) que je suis : qu'est ce qui fait que tu as choisi un gumotex? Et surtout, qu'est ce qui justifie le prix somme toute élevé de ces canöes?
J'ai acheté sur le bon coin à 70 euros un intex challenger K2 (Dans les 140 euros neuf je crois), pour quelle raison les gumotex sont-ils si chers? Plus stable, plus fiable, plus confortable? Me conseillerais-tu ce genre d'aventure avec un intex ou penses-tu que c'est une cochonnerie dans laquelle je mettrais en danger ma famille en tentant une telle aventure un jour?

Hors ligne

#33 01-11-2015 10:05:51

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Incrédule a écrit :

Salut denq smile
Génial ta balade en canöe, ça fait envie smile .
Petite question au néophyte (3 semaines de balade en canöe rigide et deux mini sorties en gonflable) que je suis : qu'est ce qui fait que tu as choisi un gumotex? Et surtout, qu'est ce qui justifie le prix somme toute élevé de ces canöes?
J'ai acheté sur le bon coin à 70 euros un intex challenger K2 (Dans les 140 euros neuf je crois), pour quelle raison les gumotex sont-ils si chers? Plus stable, plus fiable, plus confortable? Me conseillerais-tu ce genre d'aventure avec un intex ou penses-tu que c'est une cochonnerie dans laquelle je mettrais en danger ma famille en tentant une telle aventure un jour?

Salut Incrédule!
J'ai regardé ton Intex sur des sites marchands. C'est du vinyl, une seule valve? Y a-t-il un kit de réparation? Pour les dimensions, c'est assez proche de l'Hélios.
Peut-on le gonfler à bloc ?
Si on a acheté Gumotex, c'est à cause de leur réputation de fiabilité + qualités marines (on avance à 5 km/h en vitesse de croisière dans de bonnes conditions et chargé à ras bord). Nous n'avons  eu aucun problème avec ces bateaux depuis qu'on les a achetés (depuis 3 ans). Le dernier (Seawave est homologué pour la navigation à plus de 300 m  des côtes _ réglementation française). On a tellement confiance dans le matériel qu'on fait des traversées de plusieurs km sans inquiétude _ et pourtant Cathy n'a pas du tout le "pied" marin ;-). On s'éloigne également très souvent des côtes lorsqu'on les longe ( 1 km voire plus ...).


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#34 01-11-2015 10:11:12

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

2 valves, une pour le fond, une pour le tour+réserve de flottabilité sous l'avant+fauteuil gonflables.
Plus de kit vu que je l'ai acheté d'occas. Aucune idée en quoi il est fait, je m'attendais à une cochonnerie et au final il me semble bien costaud. J'ai eu peur en passant sur du corail mais pas eu de souci. smile
Il peut se gonfler à bloc (enfin je sais pas trop ce que tu veux dire) avec la pompe.
J'en sais pas plus smile

Hors ligne

#35 01-11-2015 10:12:51

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

ah oui, je trouve qu'on avance pas super avec, mais c'est peut-être le problème des rameurs? Et je n'ai que pour seule comparaison des rigides, alors forcément c'est pas aussi jouissif... smile

Hors ligne

#36 01-11-2015 18:03:06

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Quan je dis "gonflé à bloc", je veux dire qu'on dépasse allégrement les recommandations du constructeur de façon à augmenter la rgigdité de l'ensemble et avoir une meilleure efficacité sur l'eau. Pour te donner une idée du matériau utilisé par Gumotex, c'est un peu comme celui des Zodiacs en plus fin (ou des radeaux de survie); du costaud quoi! smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#37 02-11-2015 06:02:38

Profil supprimé 14
Profil supprimé à la demande de l'auteur
Inscription : 13-06-2010
Messages : 3 247

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Ah, je savais même pas qu'il y avait des recommandations constructeur pour le gonflage. Je vais essayer de gonfler très fort pour voir si on avance mieux sur l'eau.
Merci  smile

Hors ligne

#38 02-11-2015 10:03:29

VitoJ
Membre
Lieu : Liège - Belgique
Inscription : 09-10-2015
Messages : 45

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Une attention particulière avec le sur-gonflage ... la chaleur ambiante (exposition soleil ...) accentue le phénomène jusqu'à l'explosion.


The woods are lovely, dark and deep,   
But I have promises to keep,   
And miles to go before I sleep,   
And miles to go before I sleep.

Hors ligne

#39 02-11-2015 12:45:31

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

@VitoJ: C'est pour ça qu'on dégonfle copieusement nos kayaks dès qu'on reste sur une plage en été ;-) (et qu'il faut une pompe fiable+ une autre au cas où...) smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#40 03-11-2015 23:09:12

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

20 août : Biguglia - Santa Severa (36 km - 6 h 45)

Devant Bastia, notre kayak tourne obstinément vers la gauche. Pourtant il n'y a pas de vent. A coup d'arcs de cercle, nous progressons en ne ramant qu'à gauche. Arrivés à Bastai, Cathy consent enfin à ce que je plonge vérifier la dérive. C'était bien elle qui était sortie de sa fixation...Du coup, je l'enlève et nous avançons sans aileron vers Erbalunga sur un kayak très "sensible". Il suffit que je fixe un point du regard pour qu'il tourne vers celui-ci, étonnant non? Après le pique-nique sur la plage d'Erbalunga et la remise en place de l'aileron de fortune, nous poursuivons notre chemin de façon plus rectiligne... Nous avons beau scruter la côte, pas un seul coin de bivouac: la route longe le littoral au plus prêt et la moindre crique est entourée de maisons. Nous optons donc pour le camping de Santa Severa, à 100 m de la plage. Très sympa avec des douches vraiment chaudes! L'épisode de l'agression sur la plage de Tamarone d'une famille de randonneurs à vélo avec des engins incendiaires nous rend également un peu méfiants pour le secteur ;-) Le soir, pizzéria "A Cantina", très bien! Anecdote: On relève beaucoup d'inscriptions "FLNC" dans le village...

DSC05474%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05477%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05484%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05487%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05491%2B%255B1024x768%255D.JPG
Cathy s'étire... Le portage jusqu'au camping a été un peu fastidieux...

DSC05495%2B%255B1024x768%255D.JPG
Du coup, le lendemain, on repart par la rivière qui borde celui-ci. (conseil avisé de la réceptionniste)

DSC05498%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05503%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05518%2B%255B1024x768%255D.JPG
Dernière les canards, l'île d'Elbe.

DSC05522%2B%255B1024x768%255D.JPG
Santa Severa

DSC05525%2B%255B1024x768%255D.JPG
Des vignes de Cap Corse (vin rare, quelques dizaines d'hectares seulement).

Dernière modification par denq (03-11-2015 23:14:03)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#41 07-11-2015 15:05:10

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

21 août: Santa Severa - Centuri (33 km - 5 h30)


Nous filons vers Macinaggio pour les courses de nos 3 derniers jours (petit supermarché). Nous continuons vers le Cap, pique-niquons auprès de la magnifique demi-tour de Santa Maria, rongée par l'érosion. Nous nous réjouissons de terminer notre virée par ce bout de corse extraordinairement beau et sauvage. L'ambiance est différente: villages de pêcheurs rappelant la Bretagne, falaises de roches sombres; on se dit qu'on a beaucoup de chance de parcourir ces rivages sur une mer calme. Quand le vent et la houle se lèvent, on doit avoir moins le loisir d'admirer le paysage!!

Nous faisons le tour de l'île de Giraglia , à 1 mille de la côte et passons au large de Barcaggio et Tollare. L'ambiance est très austère et passée la plage de galets de l'Arinella, nous ne trouvons pas de criques avant Centuri. Quelques centaines de mètres avant le port, nous trouvons une crique encombrée de bois flottés. Nous y aménageons une banquette horizontale en posidonies à 50 cm de l'eau.


DSC05529%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05533%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05534%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05536%2B%255B1024x768%255D.JPG
Catamaran tout en bois!
DSC05537%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05540%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05544%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05548%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05553%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05557%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05559%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05561%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05563%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05568%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05570%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05572%2B%255B1024x768%255D.JPG

pano.jpg
Ile de Giraglia
DSC05588%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05590%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05598%2B%255B1024x768%255D.JPG
Encore un nid de balbuzard (avec armatures métalliques?)
DSC05600%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05603%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05611%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05613%2B%255B1024x768%255D.JPG
Banquette posidonienne.
DSC05616%2B%255B1024x768%255D.JPG
Mobilier "chiné" sur la plage.


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#42 07-11-2015 15:06:11

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

*doublon

Dernière modification par denq (07-11-2015 15:09:25)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#43 11-11-2015 10:38:02

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

Suite et fin, enfin! smile

22 août: Centuri - Nonza (26 km - 5 h)


Le vent est assez fort aujourd'hui (Est/Sud-Est f 4). Nous longeons les falaises pour nous abriter. Relief côtier impressionnant, la route côtière doit l'être également! Le port de centuri est un vrai port de pêcheurs, magnifique. Nous croisons ensuite plusieurs villages fortifiés (plusieurs tours éparses) puis nous arrêtons à la sublime Marine de Scalo (Pino). Nous constatons la perte définitive de notre aileron... on fera donc "sans", en dosant méticuleusement  les coups de pagaies et en gardant la tête droite ;-) . Pique-nique à la Marine de Giottani, passage de la pointe de Canelle à Canari. Des noms bien amusants mais la vision des anciennes carrières d'amiante fait froid dans le dos! Nous visons l'immense plage de Nonza pour y passer la nuit, au pied du village. Nous apprendrons par la suite que les précipitations lessivent la carrière et  amènent régulièrement sur cette plage des sédiments peu recommandables ( 1 dé à coudre d'amiante par kilo de sable). Vers minuit, des plongeurs noctambules passent auprès de nous pour aller pêcher à la lampe.

DSC05620%2B%255B1024x768%255D.JPG
Centuri
DSC05625%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05638%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05646%2B%255B1024x768%255D.JPG
Pavillon peu complaisant ;-)

DSC05670%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05699%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05713%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05716%2B%255B1024x768%255D.JPG
Marine de Scalo
DSC05727%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05728%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05734%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05744.JPG

DSC05746.JPG

DSC05756.JPG
En arrière plan les anciennes carrières d'amiante de Canari.
DSC05763%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05768%2B%255B1024x768%255D.JPG
Nonza
DSC05779.JPG

DSC05794%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05791%2B%255B1024x768%255D.JPG

DSC05799%2B%255B1024x768%255D.JPG

WP_20150822_001%255B1%255D.jpg

WP_20150822_008%255B1%255D.jpg

WP_20150822_013%255B1%255D.jpg
Les graviers magnifiques de Nonza...

WP_20150823_001%255B1%255D.jpg

23 août: Nonza - Saint Florent ( 14 km - 2 h)

DSC05812%2B%255B1024x768%255D.JPG
Saint Florent... la boucle ou plutôt le nœud est bouclé!

DSC05819%2B%255B1024x768%255D.JPG

Dernière modification par denq (11-11-2015 10:41:16)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#44 13-11-2015 11:12:40

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 520

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

La région du Cap est vraiment un endroit à part en Corse, autant par son décor que son climat wink

Vous avez bien fait, je pense, de retarder sa visite, en fonction des prévisions météo.

En tout cas, une bien belle balade que vous avez fait là, à la force des bras, chapeau  cool

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#45 15-11-2015 11:35:09

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 609
Site Web

Re : [Récit + liste] GR20 et Tour de Corse en Gumotex 800 km kul-mulés

La région du Cap est vraiment un endroit à part en Corse, autant par son décor que son climat wink
Vous avez bien fait, je pense, de retarder sa visite, en fonction des prévisions météo.
En tout cas, une bien belle balade que vous avez fait là, à la force des bras, chapeau  cool
Flo

Pour le Cap, on le met dans le top 3 des plus beaux endroits de Corse (après Scandola et Bonifaccio). Je vais sans doute me répéter mais ce Tour de Corse offre une variété de paysages sublimes incroyable, envoûtante!  smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

Pied de page des forums