Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 05-08-2019 19:18:03

Inso
Membre
Inscription : 08-12-2018
Messages : 21

[Récit + liste] Boucle de 3 jours au Néouvielle

Suite au beau récit de Naxh, je me lance pour une autre ballade dans le Néouvielle.

Béarnais d'adoption depuis 5ans, nous n'avions jamais été dans le massif du Néouvielle !
(note : le "nous", c'est ma femme et moi  smile )
Nous voilà donc parti de bon matin ( après 2 jours en attendant un temps plus clément) vers Barèges.
Arrivés au parking de Tournaboup, il y a peu de voitures, essentiellement des randonneurs à la journée et quelques uns pour davantage. Un petit groupe de béarnais, avec béret et bonne humeur, un couple de jeune gens avec des sacs à dos... euh... très volumineux.

Nous partons un peu avant 9 heures, le ciel est encore bien nuageux, mais la lumière du soleil perçant les nuages nous montre le chemin big_smile

12388_800x600-img_20190802_090130_05-08-19.jpg
On ne voit pas grand chose, c'est dommage car c'est très joli comme nous le verrons au retour.

Au bout de 15 minutes, nous dépassons les deux jeunes bien chargés du parking... la pauvre fille a déjà l'air de peiner sérieusement. On leur souhaite bon courage.

La lumière diffusant dans la brume devient de plus en plus éblouissante rendant le parcours magique. Je n'aurai pas été surpris de voir un gobelin ou une fée débouler de derrière un rocher. (perso, j'aurai préféré la féee tongue )
12388_800x600-img_20190802_094555_hdr_05-08-19.jpg

Nous arrivons au Pountou ou nous retrouvons le groupe de béarnais mangeant un en-cas, 5 minutes de papotage et nous repartons. Au bout de 30 mètres, ne voyant pas le GR10 partir vers la gauche, je vérifie le GPS (dans la brume, il vaut mieux)... Ah, il part d'un peu plus bas semble-t-il... on redescend un peu, on tourne... Ah ben oui ! il est là, caché par le groupe de béarnais lol
20 minutes (et une pause café)  plus tard, on dépasse les nuages, enfin !
12388_800x600-img_20190802_113856_hdr_05-08-19.jpg
Et on continue, Le torrent est magnifique, passant entre les rocher ou plus calmement sur les pelouses, et disparaissant parfois. On casse la croute au lac de Coueyla Gran, en plein soleil. Il commence à faire bien chaud, la dernière montée vers le col de Barèges va être dure. Rien qu'à la regarder cette montée, j'en ai mal aux jambes hmm

Après quelques litres de sueur, nous arrivons en tout début d'après-midi au col de Barèges. La vue nous coupe le souffle (ou c'était peut-être la montée aussi...)
12388_800x600-img_20190802_134459_hdr_05-08-19.jpg
Au col, il y avait un groupe de randonneur qui expliquait à un petit groupe de 3 personnes où ils étaient exactement, et ça ne semblait pas être le col prévu mad
"- Comment ça on n'est pas au col prévu ? tu déconnes j'espère !!!"
Je suis pas sympa, mais j'ai du me cacher pour rigoler un bon coup lol  Comme on a commencé à descendre, je ne sais pas si ils ont fait demi-tour ou modifié leur parcours. (et puis il y en avait déjà 5 qui leur donnait des conseils).
Pour cela, c'est quand même bien de bivouaquer en sursac et/ou tarp, on peut vraiment se poser n'importe ou. On n'est plus contraint par un refuge ou une zone de bivouac obligatoire.

En s'approchant du lac de Gourguet, on quitte petit à petit les chaos rocheux pour voir davantage de la pelouse. Et on entend l'eau glouglouter... mais sans la voir ! Elle passe sous les rocher et même sous l'herbe. Puis elle apparaît sur 2 ou 3 mètres avant de disparaître, formant des petits jardins japonais. Sous le charme, on s'est allongé dans l'herbe un bon moment, profitant de cette vue, des oiseaux voletant de buisson en buisson.
12388_800x600-img_20190802_145949_hdr_05-08-19.jpg

On a laissé les sacs à dos là pour faire le tour du lac et voir le petit laquet juste au-dessus. Très joli, mais pas mieux en terme de bivouac. On est donc resté près des jardins japonais, d'autant plus qu'on était à 20 mètre du signe marquant la limite du parc du Néouvielle (du bon coté hein).
À part 3 personnes en milieu d'après-midi et un traileur en fin d'après midi, il n'y avait personne ! On avait le vallon pour nous tout seuls, magique.
12388_800x600-img_20190802_183146_hdrb_05-08-19.jpg
Vers 19h30, une fois le repas avalé, on discute un peu, puis "Il fait un peu moins chaud, je vais me mettre dans le sac de couchage, mais on ne dort pas tout de suite hein !".
Non non... on a tenu 15 minutes je pense big_smile


Réveil vers 7h30, on prend un café bien chaud en attendant le soleil. Quand il arrive, c'est superbe ! Des myriades de minuscules insectes qui forment des colonnes au-dessus de chaque buisson de rhododendron ou de myrtilles.
- Euh, c'est pas des moustiques là ?
-...
- Tu en a plein les mollets
- !!!
- Ça pique ?
- OUIIIII mad
On a vite remballé les affaires (pas aussi vite qu'en Écosse avec les midgies, mais pas loin quand même lol )
Nous voilà repart pour atteindre le vallon de l'Estibère par le haut. Une petite montée de 350m pour petit-dej, ça met en forme hmm  On arrive au-dessus du lac supérieur (c'est original tient), pour savourer une vue magnifique et un bol de céréales.
12388_800x600-img_20190803_101410_hdr_05-08-19.jpg
Il y a de l'eau partout ! plein de petits ruisseaux qui convergent vers les lacs et qui glougloutent doucement. On voit un canard (enfin, une canne) avec ses petits qui plongent dans l'eau, entre les herbes. Calme et sérénité.
On croise un randonneur et sa fille de 12/13 ans, 5 minutes de papotage. Ce sera les seules personnes que nous rencontrerons dans le vallon de l'Estibère...
Calme et sérénité.
On quitte le chemin pour aller contourner le lac de L'Ile
12388_800x600-img_20190803_104333_hdr_05-08-19.jpg
et arriver au-dessus du lac de l'Ours
12388_800x600-img_20190803_105317_hdr_05-08-19.jpg
Aucune trace humaine, juste la nature sauvage, ses odeurs, ses bruits. Magique.

On pique une tête dans le lac (enfin, on rentre doucement dans l'eau en hésitant longuement pour ne pas glisser sur les rochers et parque ça caille pas mal quand même...)
Puis on continue à descendre le long du torrent qui sort du lac de l'Ours. Un chemin (vague piste ?) est indiqué sur Opentopomap, mais pas sur IGN. On le suis.
Il fait chaud et la descente entre les rochers granitiques et les pins embaume la résine.
12388_800x600-img_20190803_114935_hdr_05-08-19.jpg

Une pause sur la prairie traversé par les petits cours d'eau.
12388_800x600-img_20190803_123236_hdr_05-08-19.jpg

On est trop bien.
Bon, on repart quand même. On essaie de trouver le début du chemin qui descend vers le ruisseau de Port Biehl, pas évident.
Ah, si, des traces. On les suit le long du ruisseau.
- Euh, les traces, c'est des traces de sabot hein !
- Ah, euh, ah oui... Mais on a rien vu d'autre non ?
-...
On commence la descente qui devient rapidement très raide, entre rochers, pins, rhododendrons et arbres morts.
- Tu es sur qu'on est encore sur un chemin ?
- ... euh... je ne crois pas non
- Bon, on descend quand même?
- Euh... tu as envie de remonter ?
- Non !
- Ok on continue.
12388_800x600-img_20190803_134448_05-08-19.jpg
Sur ce passage, j'ai eu la trouille. Ça devenait de plus en plus raide et on devait descendre comme d'une échelle, à quatre patte, nous agrippant aux rhododendrons (merci à eux, c'est super costaud) et aux branches à notre portée. Si on dévissait, il n'y aurai eu personne pour nous retrouver.
Ce n'est pas de mourir perdu dans la nature qui me dérange (au contraire, je préférerai nettement ça que de me retrouver dans une urne), c'est que je n'ai pas du tout envie d'être séparé de ma femme et puis le moment entre la chute, les blessures qui nous immobilisent, et la mort risque d'être long et fort désagréable.

Bon, on arrive enfin en bas, on se saute dans les bras "Yes, on est trop forts !" (mais je tremblotais encore un peu).
Ma femme me regarde "Mais tu as eu peur ?"
- Ouiii sad
- Ah, moi je le sentais bien ce passage !
- ... Je peux encore rester avec toi quelques années ?
(embrassades)

Bref, de très bons souvenirs. smile


Bon, j'en étais ou ? Ah oui. Arrivé à la rivière, on décide de descendre voir le lac de l'Oule, à 1 km environ. Petit sentier bien sympa dans la forêt. On arrive au GR 10.
Plein de monde yikes
Un groupe d'une dizaine d'ado avec un accompagnateur qui descendaient. Vu leurs têtes, je ne suis pas sur qu'ils aient apprécié la rando.
Un groupe qui montait, qui avec le matelas en travers des bras, qui un sac de course à la main, l'autre avec la tente pendue par la ficelle derrière le sac à dos et qui lui battait les mollets.
Plein de gens.
Ça parlait fort
Ça sentait le déo et/ou le parfum
...
L'horreur.
On est reparti dans la forêt aussi sec.


Un joli coin de bivouac (un peu proche du chemin, mais il n'y avait pas grand monde), pas loin des limites du parc.

Note : On bivouaque souvent dans des zones de parcs nationaux ou le bivouac est toléré, mais on respecte les règles pour les cas particulier comme le Néouvielle. Ce n'est pas tant pour le respect des lois que pour le respect de la faune. Un garde m'avait expliqué il y a un moment : "Je n'en ai rien à faire que tu ne respectes pas les règles. Mais au moins respecte les animaux. La journée est aux hommes, mais laisse la nuit aux animaux. Si tu dors près d'un point d'eau, tu peux les empêcher de venir se désaltérer. A ces altitudes, la vie est assez dure pour eux, alors ne leur rajoute pas des difficultés s'il te plait.
Une discussion intéressante à ce sujet sur expemag, en particulier les interventions d'un garde de parc Longtarindesespacesverts

12388_800x600-img_20190803_162542_05-08-19.jpg
Un groupe d'espagnols est passé vers 17h, mais ne nous a pas vu (purée, on était à 4 mètres d'eux lol )
Puis une famille avec deux petites enfants (6 et 8 ans ?) qui allait bivouaquer un peu plus loin.

Popote, montage tarp, papote, dodo (c'est fou comme on s'endort tôt en rando).

Réveil vers 7h, on range tout, et c'est parti pour les laquets de Port Bielh.
12388_800x600-img_20190804_083626_hdr_05-08-19.jpg.
Petit déjeuner au lac à coté de l'abri de Port Bielh.
12388_800x600-img_20190804_094327_hdr_05-08-19.jpg
Avant de repartir, on rempli les bouteilles d'eau (enfin, 1 chacun). Un grenouille sort de l'eau, nous regarde. Puis s'approche jusqu'à 50 cm de nous. un crapaud accoucheur ?
12388_800x600-img_20190804_094051_05-08-19.jpg
On continue la montée.
En principe, c'est vers là qu'on aurait du croiser Naxh. Mais honnêtement je ne me souvient pas hmm
12388_800x600-img_20190804_095406_05-08-19.jpg
Petit arrêt aux laquets de Port Bielh, pour laisser passer  les vaches.
Pause café au lac de Bastan, puis on commence la montée vers la Hourquette Nère avant qu'il ne fasse trop chaud. (il a fait chaud quand même durant cette p@# de montée...)
Dernier regard sur la vallée
12388_800x600-img_20190804_112619_hdr_05-08-19.jpg
Puis on redescend. On découvre la vallée que les nuages nous avaient cachés à l'aller.

Mais au bout d'un moment, la magie n'opère plus. On en a plein les pattes, il y a du monde sur le GR10, il fait chaud.
On accélère, on peste contre les pauvres qui traînent devant nous, on s’arrête juste pour remplir une bouteille et la vider aussi vite.

Ouf, la voiture.

Ouf la maison.
Grosse plâtrée de nouille, côtelette de port, câlins aux chats. On verra les affaires de rando demain !


Merci de m'avoir lu (ou tout au moins survolé)
Merci à Naxh de m'avoir poussé (indirectement) à raconter cette ballade wink



Liste : (vite fait)
Je compte toujours le poids total emmené pour nous deux. Pour info, au départ, je portait 7kg750 et ma femme 6kg750 en gros.

Nourriture :
- Petit dej : Céréales (genre Alpen ou Country store + lait en poudre).
- Midi (enfin, souvent en 2 ou 3 fois quand on en a envie) : saucisson, fromage (des Pyrénées !) et pain.
- En cas : petits gâteau (stroopwafels), noix diverses.
- Soir : mélange graine couscous - morceaux de chorizo - tomates séchées - oignons séchés - épices diverses.
- Le café est en fait de la ricorée au lait. Comme ça on en boit autant qu'on en veut. Et bien chaud, c'est un excellent remonteur de moral si besoin lol

ItemModèlePoids unitaireQuantitéPoids total
Sac à dos (x2)Osprey Talon 44105022100
Tarp + cordes + sardines3F UL6101610
Sac de couchage (x2)Aegismax Light82521650
SursacAlpkit Hunka XL4302860
Matelas gonflableHewolf3602720
Tapis de solCouverture pare-brise852170
Réchaud + gazBRS30002271227
Popote1 mug 750ml + 2 mugs 350 + 2 cuillères2501250
Filtre à eau + pocheMiniwell1301130
PelerineD43402680
DoudouneD4 trek 1003852770
TS ML merinosD4 trek1902252450
Bermuda randoD42102420
Rechanges et nuit (TS, chaussettes..)2601260
Trousse de secours, toilette...1601160
Kit réparation, couteau80180
Papiers, clé de voiture80180
SmartphoneXiaomi1852370
TOTAL9977
Nourriture 2,5 jours35503550
Eau (1 bouteille de 0,5l chacun)plus 2 vides pour le soir10501050
Total porté14527

Hors ligne

#2 05-08-2019 20:11:20

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 424

Re : [Récit + liste] Boucle de 3 jours au Néouvielle

ah ben c'est super, tous ces récits des Pyrenées.

ça me remet dans l'ambiance  smile  smile  smile  smile  smile

chic chic.

merci Inso.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#3 05-08-2019 21:33:12

Naxh
Marmotte Pyrénéenne
Lieu : Bordeaux
Inscription : 28-07-2015
Messages : 816
Site Web

Re : [Récit + liste] Boucle de 3 jours au Néouvielle

Oh, je suis contente de lire ton récit Inso. C'est marrant d'avoir été au même endroit et de voir des photos un peu différentes, et un récit tout autre également.
Je ne saurais l'expliquer mais c'est appréciable !

Le passage sur le hors sentier dans les rhododendrons m'a fait bien rire ! Et ça me rappelle une virée galère à Gavarnie hahaha

On aura peut-être l'occasion de se recroiser sur les sentiers wink


« L'homme qui va à pied, préparé à camper à toute place et par tout temps est le plus indépendant sur terre. »
Mon trombi de Marmotte ici.

Hors ligne

#4 06-08-2019 09:56:59

Inso
Membre
Inscription : 08-12-2018
Messages : 21

Re : [Récit + liste] Boucle de 3 jours au Néouvielle

Merci de vos avis  wink

@ Laxmimittal : oui, les Pyrénées, c'est magique smile

@ Naxh :J'espère aussi qu'on aura l'occasion de se voir.  Merci de ce "presque croisement" qui m'a décidé à poster ce récit  wink

Hors ligne

#5 06-08-2019 10:05:11

Naxh
Marmotte Pyrénéenne
Lieu : Bordeaux
Inscription : 28-07-2015
Messages : 816
Site Web

Re : [Récit + liste] Boucle de 3 jours au Néouvielle

Fin août il y aura certainement une sortie comité sud-ouest wink
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=36385


« L'homme qui va à pied, préparé à camper à toute place et par tout temps est le plus indépendant sur terre. »
Mon trombi de Marmotte ici.

Hors ligne

#6 18-08-2019 22:02:05

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 553

Re : [Récit + liste] Boucle de 3 jours au Néouvielle

Merci Inso pour cet autre tour dans Néouvielle, smile
cette suite de lacs est très belle
on ne voit pas grand monde pourtant j'ai souvent entendu dire que c'était très fréquenté?

Myrtille

Hors ligne

Pied de page des forums