Outils du site

Vous n'êtes pas identifié(e).


rechaud_bois_waluyo

Le réchaud bois de Waluyo

Je suis parti sur la base d’un modèle type « Bushbuddy ». Le réchaud est confectionné à partir de boites de conserves de différentes tailles. J’ai piqué quelques idées à droite et à gauche: le support popote de Jcl, l’idée de la double paroi du Bushbuddy, quelques autres idées glanées sur le net, j’y ai rajouté moi même quelques idées… mélangé le tout, pour obtenir un réchaud à bois fait maison simple et fonctionnel.

Voici une tutoriel qui pourra intéresser quelques uns d’entre-vous, je l’espère…

Les avantages du réchaud à bois

- Légèreté

- Rusticité

- peut se trimballer partout (pas de problème en soute si l’on doit prendre l’avion)

- s’utilise partout où l’on trouve du bois… et même un peu plus loin

- écologique

Le réchaud est vraiment très sympa et réellement gratifiant à utiliser. Il demande cependant une certaine technique pour démarrer le feu et le maitriser

Les désavantages

- salissant (mais on s'en accommode très bien en rangeant la popote et le réchaud dans des sacs après usage!)

- odeur du feu de bois (pas pire que certaines autres odeurs… :-) )

- ne convient pas à une utilisation alpine (là où il n'y a plus de bois ou autre combustible)

- ne peut s’utiliser sous tente (ca fume tout de même un minimum, mais rien à voir avec un feu de camp… )

- plus lent qu’un réchaud à gaz (ou qu'un réchaud à alcool)

- demande une attention particulière (entretenir le réchaud, chercher du bois…)

Matériel nécessaire

- 1 boite de conserve de grand diamètre (850ml environ)

- 1 boite de conserve de même diamètre mais moins haute (boite de thon poids net 400g environ)

- 1 boite de conserve de plus petit diamètre (J'ai pris pour cet article une conserve de 425ml… qui ne va pas trop mal, mais il en existe des légèrement plus grandes qui vont beaucoup mieux –la chambre de combustion étant plus grande-. Attention donc à ne pas faire l’erreur comme moi sur ce wiki…)

- Une perceuse et forets de différents diamètres

- Une scie, une lime (un Dremel, c’est quand même génial !!)

- Une table de travail avec étaux, etc… c’est quand même bien.

Les différents modèles de réchaud à bois

Il existe plusieurs modèles de réchauds à bois :

- Bushbuddy

- Caldera cone

- des modèles démontables tels que le Nimblewill Nomad's Wood Burning Stove, le fire-spout ou encore le magic stove.

- des modèles encore plus rustiques à paroi simple (il s’agit en fait d’un simple récipient dans lequel on prépare un micro-feu)

- des modèles avec un ventilateur intégré (modèle Sierra ou encore le réchaud artisanal de JCL http://webmarinajc.fr/bricolages/rechaud_a_bois.php

(Voir http://zenstoves.net/Wood.htm)

Les deux qui me semblent les plus adaptés à notre pratique de la randonnée sont le Bushbuddy (je présente ici un tutoriel pour confectionner un modèle similaire) et le Caldera cône… Le caldera cône a la particularité de ne prendre aucune place dans le sac à dos, puisqu’il peut se déplier et se ranger roulé à l’intérieur du tapis de sol. La chambre de combustion est quant à elle assez grande (cela dépend bien entendu de la dimension du cône), ce qui nécessite pas mal de bois… mais qui doit, d'un autre côté, être très appréciable quand il s’agit de cuisiner pour plusieurs personnes. L’avantage du cône réside également dans sa particularité à offrir un excellent support pour la popote.

Je me lancerai dans la fabrication d’un tel cône un de ces jours. Je vous tiendrai au courant… Mais d’ici là, voici la démarche pour le Bushbuddy version DIY:

Le Bushbuddy présente quant à lui la particularité d’avoir une double paroi, permettant une meilleure combustion du carburant (qui peut être du bois mais aussi des pommes de pins séchées, du papier, du carton, feuilles mortes, bouses de vaches sechées, etc…-). Cette efficacité s’explique par le phénomène de double combustion qui permet de (re)brûler les gaz s’échappant de la combustion “primaire” du carburant…

La base du réchaud

Attention, une petite manipulation est nécessaire avant d’entamer cette boite de conserve. Il est nécessaire de faire un trou (au gros couteau à lame fixe -attention les doigts!-) dans l’une des faces pour vider le contenu. Cela permet de garder un côté intact (cette face sera la partie inférieure du réchaud, qui protègera le sol de la chambre de combustion) et de garder un rebord nécessaire sur l’autre face pour pouvoir supporter la chambre de combustion

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_00.jpg

La photo montre à droite la grande conserve avec le trou à effectuer. A gauche, la petite conserve qui fera office de chambre de combustion. Au marqueur rouge, j’ai dessiné le diamètre de la petite conserve qui viendra s’imbriquer dans la grande conserve, histoire de faciliter la découpe.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_02.jpg

A la base de la grande conserve, on peut découper des encoches qui viendront alimenter le feu en air. Je les ai découpe en rectangle, c’est plus facile… (Attention à ne pas monter trop haut)

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_01.jpg

Voilà ce que ca donne après une première découpe.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_03.jpg

Découper ensuite la face supérieure au diamètre de la petite conserve. Limer pour ajuster…

La chambre de combustion

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_04.jpg

Faire des trous et découper au niveau des traits au marqueur.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_05.jpg

Notez que c’est vraiment fait à l’arrache… ;) Cela serait beaucoup plus simple avec une perceuse posé sur pied… mais je n'ai malheureusement pas cela à disposition. Du coup, il est assez difficile de maintenir la conserve sans la déformer, tout comme il est difficile de maintenir la perceuse en place… (galère…)

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_06.jpg

Voilà ce que ca donne .

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_07.jpg

Sur mon premier réchaud, j’avais fais des trous sur la face inférieure de la chambre de combustion. J’ai réitéré… ca fonctionne pas trop mal comme ca…

Assemblage/désassemblage

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_08.jpg www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_09.jpg

On assemble.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_10.jpg

Ca rentre pas trop mal :)

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_11.jpg

Il faut découper la partie supérieur de la chambre de combustion à intervalles régulières. On repliera ensuite les languettes sur la base du réchaud.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_12.jpg

On découpe ensuite l’excédent …

Le support de la popote

Pour le support popote, j’ai piqué l’idée à Jcl… et ca fonctionne très bien! C’est très stable, plutôt solide (rien à signaler après 2 semaines d’utilisations), et ca ne prend pas de place une fois rangé, puisque le support vient se greffer autour de la base du réchaud.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_13.jpg

Il suffit juste de prendre la dernière conserve en votre procession, et d’y faire 3 découpes en forme de triangle.

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_14.jpg

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_15.jpg

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_16.jpg

Limer un peu après la découpe histoire d’arrondir les bords…

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_18.jpg

Il suffit ensuite de découper le fond de ce support…

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_19.jpg

Et c’est prêt!

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_20.jpg

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_21.jpg

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_22.jpg Admirez votre travail… ;)

Bon, c'est à ce moment que je me suis aperçu m'être bêtement trompé dans le diamètre de la conserve destinée à la chambre de combustion… (il en existe des légèrement plus grandes). Alors, je me suis empressé d’en refaire une avec une conserve d’un diamètre à peine supérieur. Vu que je n’avais rien d’autre qu’une conserve de litchis d’Asie (merci maman !), j’ai pris cette conserve… Après deux semaines d’utilisation intensive, je me suis aperçu que la conserve de la chambre de combustion à prématurément rouillée… Préférez donc les conserves de nourritures européennes…. Genre macédoine. Elles ont un revêtement blanc de nature plastique qui craint un peu… mais une fois qu’il a brulé, plus de problème. Et le métal semble nettement plus résistant !

Sur le dernier modèle, je me suis même amusé à faire une grille comme sur le Bushbuddy, avec du fil de fer… son utilité ne me semble pas spécialement flagrante, mais c'était juste pour faire plus… “pro”. Vu que j’ai fais ca à la va-vite, il s’est un peu détendu, mais sinon, rien à signaler.

Voici ce que ca donne après 2 semaines d’utilisation intensive :

Il a un peu rouillé (beaucoup plus que mon précédent…): je le répète, il me semble vraiment que cela vient de la boite de conserve asiatique. Mais bon, rien de grave! Il va pouvoir encore servir un bon moment!!

www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_23.jpg www.randonner-leger.org_forum_uploads_5428_24.jpg

155g pour le réchaud (précision à 5g près), 225g le tout. Avec sac de rangement, bougie, briquet (grand modèle bic… il existe plus light!), et une boite d’allumettes water-proof. Il reste encore de la place pour caser quelques babioles.

Voilà! Le réchaud ne fonctionne pas trop mal. C'est du recyclé. C'est un bon projet pour un weekend pluvieux à tuer à la maison… :)

rechaud_bois_waluyo.txt · Dernière modification: 2012/03/20 17:01 par Kam