Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 15-05-2011 21:25:56

aenima
Membre
Inscription : 18-09-2009
Messages : 586

[Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Bonjour,

Avec du retour voici un petit CR de notre rando autour de la presqu'île de Crozon, je poste ici car je ne suis pas sur que cela fasse bien partie du forum "Récits, listes matos et infos sur le terrain " même si nous avions une liste je pense assez légère. [Modération : si si, c'est très bien de poster dans ce forum]. La liste est disponible ici toutefois la nourriture a été modifiée, nous sommes partis avec tous les petits déj' mais seulement deux jours de dîner, déjeuner et vivre de course. La popote et le réchaud Optimus, la cartouche Coleman n'ont pas été pris, mon matelas non plus, bon, il faut que je la mette à jour smile

Après notre rando en compagnie de l'âne Jason en avril 2010 dans les alpes Mancelles puis notre séjour au Camp de base 2010 à Vallouise, j'avais envie de repartir avec la famille sur une plus longue durée.

Afin de casser le rythme familiale des enfants nous avons invités deux personnes, Christine et Frédo, à venir se joindre à nous.

Après discussion ici nous nous sommes décidés à faire le tour de la presqu'île de Crozon en longeant la côte en suivant le plus possible le GR34.
Nous avons été bien aidés par  oli_v_ier et Askelon qui connaissent très bien le coin. Ils ont validé notre parcours, fait changer le sens de la progression afin de pouvoir profiter des meilleurs points de vue,
trouvé un terrain pour nous accueillir pendant deux nuits.
Askelon nous fera le plaisir de venir se joindre à nous pendant les trois derniers jours.

Les préparatifs

Nous serons donc 6 dès le départ. Afin d'abriter tout ce petit monde nous avons décidé de partir avec les deux Shangri-La 3 mais sans les chambres intérieurs.
Je fabriquerai deux tapis de sol à partir de bâches bleues de bricolage, ceci nous fera gagner 1,2kg. Je vais m'inspirer de cette fabrication pour les créer.
Nous achèterons également une tarp Décathlon pour moi, cela me permettra de tester les nuits sous tarp avant de m'en fabriquer une.
Je vais fabriquer ToutanMesh pour Lenny qui ne possède pas de sac à dos d'un volume suffisant pour 7 jours de rando même en mode presque “MUL”, cela fera également l'occasion de tester ce type de sac.
Aimant bien le confort de portage et ne voulant pas recevoir une salve de reproche de la part de tout le monde, j'ai reproduit la forme et le positionnement des bretelles et de la ceinture de mon sac à dos Osprey Stratos sur le ToutanMesh.
Je l'ai également doté de poche en mesh sur la ceinture, les côtés et l'avant du sac.

Je vais de mon mieux essayer de conseiller nos deux randonneuses invitées, tant au niveau de la nourriture que du matériel. tout se fera à distance ce qui ne simplifie pas forcément les choses pour les explications.


La veille du départ

Nous nous retrouvons le dimanche à Crozon. C'est le moment de faire le point des sacs de tout le monde.
Lors de la préparation de nos gonflables pour la nuit, je m'aperçois que le mien est percé…
Malgré nos essais, impossible de trouver le trou, je passerai donc les nuits de la rando sur un 3/4 de tapis de sol Décathlon. Heureusement qu'il était nécessaire pour donner forme au ToutanMesh, je ne sais pas comment j'aurai fait sans lui…
Quoi qu'il en soit, je ne ferai plus jamais les préparatifs de rando sans avoir préalablement gonfler les matelas à la maison, une bonne leçon :-).
Nous allons déposer une voiture qui servira de garde manger pour les deux derniers jours de la rando et de réserve d'eau pour l'avant dernier jour à Lost-Marc'h.
Auparavant nous sommes aller cacher des bouteilles d'eau dans les buissons au dessus de la Pointe de St Hernot qui serviront pour le dernier jour.


J1) Crozon - Le Fret

Comme d'habitude, nous sommes longs à lever le camp.

Nous quittons Crozon pour tout de suite partir sur une petite route rurale sans circulation. Les premières fleurs sont au rendez-vous, c'est agréable pour se mettre en jambe.
Sur les conseils d'oli_v_ier nous quitterons un peu plus tard le GR34 qui continue par la route pour prendre un chemin. Quelle belle idée, c'est agréable de se retrouver dans la nature, même si la civilisation n'est pas loin.
Le ciel est couvert, il ne fait pas froid mais par moment un vent frais voire très frais souffle, les coupes vents remplissent bien leur office.
Les enfants sont vraiment super, ils sont partis comme tout le monde sans se plaindre sur un rythme plus que correct.
Il a fallu soulager le sac à dos de Lenny, le ToutanMesh, il porte un peu trop sur ses épaules, en fait la charge tire trop en arrière et les bretelles viennent trop appuyer, je vais lui prendre le tarp.
Il se sentira mieux par la suite et terminera la rando dans cette configuration.

Nous arriverons à Lanvéoc avec un début de bruine, nous sommes lundi, beaucoup de commerces sont fermés mais le bar-restaurant est ouvert.
Malheureusement nous arrivons trop tard, il n'est plus possible de nous servir à manger toutefois, après avoir commandé des boissons, les patrons acceptent que nous sortions saucissons, fromages et pain et que nous nous installions dans leur bar.
Le temps de manger la bruine disparait, seul le vent persiste.

Nous repartons, c'est à partir de maintenant que nous allons commencer à longer la côte, le temps de retrouver le GR qui n'est pas loin et c'est parti pour l'après midi.
En suivant le sentier côtier nous traversons des forêts de résineux qui sont une belle aubaine car elle nous protège du vent et du froid qu'il véhicule.
Le paysage est déjà agréable même si nous sommes du côté de la Rade de Brest qui nous laisse apercevoir les immeubles de Brest et les constructions militaires de l'île Longue.
Dans le courant de l'après midi le ciel s'éclaircit mais le vent reste, cela nous permet tout de même de profiter d'une autre lumière.

Nous arrivons au camping Gwel Kaer à Le Fret en fin d'après midi. Nous sommes le premier groupe de campeur de la saison, l'accueil est super.
Comme nous avons tout le camping pour nous, la gardienne nous accompagne pour nous trouver une place à l'abri du vent mais avec la meilleure vue possible sur la mer smile.

Cette première journée s'est bien déroulée même si nos deux randonneuses se sont rendu compte que la rando sera un peu plus dur que ce qu'elles pensaient, les petits dénivelés successifs, la distance et la durée les ayant un peu surprises.

Nous sommes ravis des premiers paysages que nous avons pu contempler et du dépaysement que cela nous procure, à nous pauvres citadins smile.

Une journée bien rempli, une bonne nuit de sommeil fera du bien…

J2) Le Fret - Roscanvel

Départ toujours aussi long le matin smile. Pendant que nous rangeons une petite équipe est partie faire un ravitaillement à l'épicerie qui a ouvert la veille, pas beaucoup de choix mais ce qui nous est nécessaire est là.

Ce matin le ciel est plus clair qu'hier matin et le vent moins froid. Nous repartons d'un bon pas. Le GR quitte la côte pour partir par des chemins et un peu de route.

Nous quittons le GR à l'île du Renard afin de passer par la plage comme me l'avait suggéré oli_v_ier.
Nous faisons notre pose déjeuner sur les galets devant les îles Des Morts, Trébéron et Perdue.
Qu'est-ce que c'est agréable, le ressac est reposant, il fait bon, le ciel est bleu, la vue de ces trois îles est belle même si nous sommes encore du côté de la rade de Brest.

La mer est haute nous ne pouvons pas suivre la plage jusque Roscanvel comme prévu, à la moitié de celle-ci nous devons remonter et reprendre un peu la route.
Cette route est un peu passagère mais très vite nous bifurquons pour un chemin de pays qui suit une autre route, rurale celle-ci, plus calme qui nous fait contourner Roscanvel puis revenir vers son centre.

Malgré une fin de parcours est un peu usante pour nos compagnes, elles auront tout de même gardé un bon rythme. Leurs pieds commencent également à se plaindre, des ampoules sont apparues :-(

Nous arrivons chez M Jacques qui va nous prêter son terrain pendant deux jours. Nous sommes accueillis comme nous ne pensions plus que cela pouvait encore exister…
Nous buvons un verre en sa compagnie, la maison familiale nous est ouverte pour accéder aux sanitaires, une belle table en bois, type table d'aire de pique-nique, nous est prêter.
Jacques nous a déconseiller la petite épicerie locale, il conduit une petite équipe à Camaret afin d'y faire des provisions pour les deux jours à venir.
Il nous propose également d'utiliser une petite maison si nous le souhaitons mais nous continuons à utiliser les abris.

Le terrain est superbe, le cadre l'est tout autant, le soleil est toujours là, les duvets, abris et tapis de sol prennent l'air.

Ce soir nous dînerons donc à table en mangeant quelques légumes et fruits en plus de la traditionnelle semoule smile.
Afin de se réchauffer un peu avant d'aller dormir, nous partons faire un tour dans Roscanvel et un peu plus loin.
C'est l'occasion pour Mathys de réclamer à sa tante de lui raconter des contes, ce qu'elle sait faire à merveille.

J3) Roscanvel - Roscanvel (boucle)

Super, pas besoin de démonter ce matin, c'est très appréciable. Nous pouvons partir peu chargés, juste ce qu'il faut pour la journée. Le ciel est de nouveau couvert mais il ne fait pas froid sauf quand le vent, qui est de retour, souffle.

Nous suivons le chemin de pays vers la pointe des espagnols en passant par le petit village, 6 maisons, de Kermorvan.
Ce hameau est superbe, on se croirait dans un village de lutins, dans un autre monde. Il y a des fleurs partout, il y est clairement dit, qu'ici les oiseaux sont rois…
Il n'y a pas de rues, mais des allées d'herbe tondue parsemé de dalles nous avons l'impression de progresser dans une grande propriété privée et non pas un hameau.
Nous nous sentons tellement immergé dans l'intimité des habitants qu'il ne nous vient même pas à l'esprit de prendre de photos.

Pose déjeuner à la Pointe des espagnoles à l'abri du vent. Le chemin qui descend à la Pointe des espagnoles est fermé et Frédo ne se sent pas descendre par celui que nous avons trouvé un peu plus loin, elle a une certaine tendance au vertige.
Nous rejoignons le sentier côtier un peu plus loin après avoir pris un petit bout de route.

La vue change, nous quittons la rade de Brest, l'horizon commence a être sans limite. La flore change également, l'exposition au vent a changé elle s'y est donc adaptée.

Nous ne descendons pas au fort des capucins, nous n'avons pas su trouver le sentier qui y mène, le seul passage que nous ayons vu est une descente raide sur les rochers et nous sommes trop fatigués pour essayer. Puis, en ce qui me concerne, quand je ne visualise pas bien les passages je ne suis pas à l'aise.

Nous revenons vers Roscanvel en coupant d'ouest en est depuis le fort des capucins. À notre arrivée Jacques nous accueille et nous confirme que le ciel est e plus en plus menaçant, la pluie est prévue pour la nuit.
Afin de faciliter notre départ le lendemain en cas de pluie, je lui si il serait possible de prendre notre petit déjeuner dans la petite maison. Jacques n'a pas le temps de terminer de me dire qu'il n'y a pas de problème que Christine craque et lui demande si nous ne pouvons pas y passer la nuit. Nos deux comparses sont épuisées, leurs pieds les font souffrir, un peu de repos à l'abri du vent et avoir l'assurance de ne pas avoir a affronter la pluie au réveil les réconforte. Jacques accepte sans problème et nous promet de ne rien dire sur le forum de randonner-leger ;-)
Quelques gouttes arrivent, nous déplaçons les affaires dans la maison et plions les abris. Dans la précipitation j'n ai oublié de prendre des photos du campement chez Jacques et de lui parmi nous, si il l'avait accepté, ça restera ma plus grande déception de cette rando.
Cette jolie petite maison nous permettra de soigner les pieds et de faire un jeu de société avec les enfants pour changer leur rythme quotidien de la rando.

Il ne pleuvra pas de la nuit smile

J4) Roscanvel - Camaret

Il n'a donc pas plus de la nuit mais la bruine apparaît avec le petit déjeuner.

Ce n'est pas parce que nous n'avons pas les abris à plier et ranger que nous sommes plus rapide, c'est définitif, nous sommes lents au démarrage :-D.
Malgré la fine bruine nous prenons la précaution de mettre les ponchos et et de ne pas compter uniquement sur la déperlance des coupes vent.
Bien nous en a pris, à peine partis, une averse bretonne nous tombe dessus, 1/4 d'heure d'une pluie drue de quoi vous tremper jusqu'aux os en deux secondes.

Notre petite famille marche avec des trails, en prévision de la pluie nous avions donc mis nos ponchos mais également des chaussettes imperméables Sealskinz, des petites guêtres pour protéger le haut des
chaussettes puis remonté le bas des pantalons au dessus du genou. Tout ceci a très bien fonctionné, nos pieds sont restés au sec même avec des chaussures basses en tissus à mailles. J'ai juste découvert
que mes chaussettes sont percées car elles prennent l'eau au bout d'un petit moment, c'est certainement parce que j'ai commis l'erreur de marcher en chaussettes au bivouac lors d'une rando précédente,
dommage car le système a bien fait ses preuves pour le reste de la petite famille.

Nous repartons donc vers la Pointe des Capucins afin de reprendre notre parcours là où nous l'avions laissé la veille. Le paysage reste sauvage, c'est très agréable. Le ciel s'éclaircit doucement.
Un peu plus tard nous découvrons Camaret au loin, l'image est belle, seule Camaret est sous le soleil, sa plage éclate de blancheur.

Après la pause déjeuner, le ciel se dégage de plus en plus, il semble que nous allons pouvoir bénéficier d'une météo plus agréable.

Nous devons quitter le sentier côtier afin de contourner le dernier fort appartenant encore à l'armée française. Nous reprenons une route qui va nous conduire jusqu'à Camaret en nous remettant au passage sur le GR34.
Dans l'après midi je prends contact avec Askelon qui me confirme qu'il se joint à nous pour les reste de la rando. Nous prenons rendez-vous pour ce soir à la plage de Veryarc'h, au sud de Camaret.
À l'origine l'idée était d'aller retrouver Askelon à cette plage puis ensuite de remonter au camping de Camaret mais Chrisitine et Frédo n'en peuvent plus, les enfants accusent le coup également, nous décidons donc d'aller directement au camping, de monter les tentes et de se doucher avant d'aller retrouver Askelon.

Seul les enfants Hélène et moi allons jusqu'à la plage pour retrouver Askelon, nous papotons un peu avec lui et prenons rendez-vous pour le lendemain midi à la plage de Kerloc'h.
Nous remontons sur Camaret pour retrouver nos deux copines qui ont réservé dans une crêperie, MIAM !
Des crêpes, délicieuses, du cidre, délicieux, après ces 4 jours de rando ce n'est que du bonheur smile, ça fait un bien fou.

J5) Camaret - Lost-Marc'h

Nous repartons directement vers la plage de Veryarc'h, nous ferons donc pas la partie de côte qui va de la Pointe du grand Gouin à la Pointe de Pen-hir.
Il fait beau, le soleil commence même à chauffer, le paysage est encore différent dû au changement d'exposition.
Pendant la matinée Chrisitine me dit qu'elle et Frédo vont arrêter la rando après avoir retrouvé Askelon, elles souffrent trop des pieds, ce n'est plus supportable pour elles. Elles ont tout de même marché pendant 4,5 jours elles qui n'avaient l'habitude de marcher pendant 2 heures le dimanche matin.

Nous déjeunons sur la plage avec Askelon puis repartons tous ensemble. Après avoir traversé la plage nous laissons les filles et Mathys, qui profite de l'occasion pour souffler un peu, à la Pointe de Dinan.
Lenny fait connaissance avec Askelon le quel a des centres d'intérêts identiques à ceux de Lenny. Fallait pas, quelle occasion pour Lenny, il ouvre la boîte de Pandore et le bombarde de question.
Askelon est patient et répond à tout, en fait il me garantit que cela ne le dérange pas et je m'aperçois qu'il prend plaisir à partager et communiquer.
Un peu plus tard je constate que mes mains me font mal, elles sont couvertes de cloques. Est-ce dû au soleil ou à autre chose ? Je me vois obliger de les couvrir de crème solaire, de les protéger du soleil avec des mouchoirs en tissus. Frédo m'a prêté sa casquette qui redescend sur les oreilles car le haut de ces dernières est rouge de coup de soleil.
J'ai une super dégaine, je ressemble à un enfant lune qui randonne…

La fin de l'après midi se passe sous le soleil, le décors est toujours aussi beau même si il a encore évolué. La compagnie d'Askelon est très agréable, elle apporte un changement dans notre rythme et notre quotidien.

Nous arrivons à Lost-Marc'h, la voiture est toujours là, je laisse tout le monde et part récupérer les filles et Mathys avec la voiture. À notre retour nous faisons le tri et prenons l'eau et la nourriture nécessaire pour le dîner et le petit déjeuner.
Maintenant nous suivons Askelon qui nous mène jusqu'au petit bois, derrière Lost-Marc'h, dans le quel il a l'habitude de bivouaquer. Le lieu est super, calme, un peu à l'écart.

Askelon épate les filles et les enfants avec son seul sursac, l'absence d'abris les surprend, moi je ne le suis pas, plus, j'ai trop lu le forum pour que cela me surprenne maintenant ;-).
Nous profitons d'un super couché de soleil, Askelon en profite pour en faire quelques clichés.

Pour tout le monde c'est un vrai plaisir de bivouaquer. Pour Frédo et Christine ce sera une découverte mais pour la première il y a également une forte appréhension à vaincre.

Bonne nuit à toutes et tous.

J6) Lost-Marc'h - St Norgard

Dormir sous les pins est un vrai bonheur, aucune condensation dans les abris au réveil, je retiendrai la leçon et, à l'avenir, privilégierai cette essence d'arbre pour planter des abris.

Christine et Frédo sont ravies, leur nuit s'est bien déroulée même si l'oreille de Frédo s'est à maintes reprises tendues dès qu'elle entendait un bruit, mais le sommeil a été le plus fort.
Pendant le petit déj' un jeune chein vient nous tenir compagnie. Nous repassons à la voiture, déposons les sac à dos des enfants, prenons l'eau pour la journée et les ponchos et laissons les deux filles.
C'est repartie pour une nouvelle journée, le soleil est au rendez-vous, mes mains aussi smile. Nous descendons sur la plage de La Palue que nous traversons de bout en bout. Cette plage est magnifique.

Les garçons vont toujours bon train, Askelon toujours aussi attentif aux différentes questions. Je n'ose même plus parler du paysage, je ne ferai que de me répéter smile.

Nous longeons toujours la côte sauf pour retrouver les filles pour la pause déjeuner, nous allons couper un peu pour passer par le sémaphore du Cap de la Chèvre.
Les filles nous ont gâtés, elles ont acheté des tomates et des fraise de Bretagne smile.

Il y a des instants, des lieux où on ne croit plus être en France. Le bleu turquoise de l'océan, les pins, la lumière du soleil et les voiliers qui sont ancrés à proximité de la côte nous transportent à des lieues…

En fin d'après midi nous cherchons un coin pour bivouaquer, en fait il nous tend les bras, il est là, à proximité du GR, juste un peu à l'écart et par bonheur sous les pins smile.
Askeleon et moi abandonnons Hélène et les garçons LOL et allons chercher l'eau que nous avions précédemment caché dans les buissons, lui un peu après la pointe de Rostudel, moi au dessus de la pointe de St Hernot.
À notre retour je repars avec Hélène et Lenny chercher les filles, la nourriture du dîner et du p'tit' déj', les sacs à dos des enfants ainsi que nos abris.
C'est notre dernière soirée qui se prépare, il y a un peu d'euphorie dans l'air. tout le monde sent que la rando se termine et, malgré les douleurs au pieds de nos deux copines, tout le monde s'entend pour dire que ça a été formidable :

  • une belle expérience

  • de superbes paysages

  • une météo clémente puis superbe pour les derniers jours

  • découvrir qu'il existe encore des personnes qui savent accueillir les bras grand ouverts

  • faire la connaissance d'Askelon

  • découvrir le bivouac pour certain et vaincre des craintes pour d'autres.

  • ...

Les filles nous ont encore préparé une surprise, bière et jus de fruit pour l'apéro et gâteau pour le dessert.
Askelon n'avait pas très bien dormi la veille, il avait eu un peu froid, je lui propose de venir partager ma tarp qui est bien assez grande pour deux.
Une veillée conte est organisée sous l'un des deux tipis.
Bonne nuit les petits…

J7) St Norgard - Crozon

La nuit a été bonne pour tout le monde.
Après le petit déj' nous repassons par la voiture pour déposer les filles et les sacs des enfants et repartons vers Morgat, rendez-vous à la plage pour notre dernière pause déjeuner tous ensemble, les filles nous quitteront après.
Le ciel bleu est toujours là, le soleil tape toujours, mes mains me le font toujours savoir, et les yeux sont attirés de toute part par le paysage dont la beauté ne faillit pas.
Nous profitons de ces dernières heures, l'arrivée à Morgat signifiera la fin du sentier et une fin de rando par la route pour regagner notre voiture à Crozon.

Askelon nous fait quitter le GR un peu avant Morgat, il nous assure qu'il est moins intéressant et moins praticable, mon oeil oui, il est crevé et ne veut pas le dire lol.
Non, nous quittons bien le GR mais c'est surtout pour ne pas trop en demander aux enfants, c'est la septième journée qu'ils marchent sans se plaindre, autant terminer sur cette bonne note.

Arrivée à Morgat, déjeuner sur la plage. Petit café au bar et bises aux deux filles qui nous quittent. Nous continuons avec Askelon par la route jusqu'à Crozon. Une fois notre véhicule retrouvé nous disons au revoir à Askelon, voila, c'est la fin.

Il y a un grande truc vide en nous, là juste au milieu du ventre…

Nous décidons de retourner au camping de Camaret, pas plus pour le camping que pour la crêperie !

Conclusion

Bien, que dire, que du bonheur pour la petite famille, pour Christine et Frédo aussi malgré les douleurs aux pieds et la fatigue.

Je ne me suis pas trop mal débrouillé pour l'organisation de cette première rando de longue durée. J'ai tout de même un problème, celui de l'estimation de la distance à parcourir sur une étape.
Si je suis seul, ce n'est pas trop grave mais avec des enfants et des “presque débutants” ça peut vite devenir problématique.

Les enfants ont porté leur couchage :

  • sac de couchage

  • sac à viande

  • vêtements de nuit

  • microfibre + brosse à dent

  • polaire du soir

sans se plaindre.

Environ 3.5 kg avec le sac à dos pour Mathys et 4.5 kg avec le sac à dos, le matelas gonflable et un peu de nourriture pour Lenny.
Ils sont vraiment super et nous savons que nous repartirons avec eux et pourront compter sur eux.
Le bivouac ne leur fait pas peur et Lenny qui a essayé la tarp une nuit a envi de recommencer smile.

Au niveau du matériel :

  • très content des tapis de sol MYOG

  • satisfait du toutanMesh, juste revoir les bretelles

  • dormir sous tarp, oui sans problème

  • marcher avec des chaussures basses ou de trail, oui sans problème pour nous 4

  • système poncho + petites guêtres + chaussette sealskinz validé

  • Sac à dos Osprey Talon 33 très apprécié par Hélène

  • Tester les matelas gonflables avant le départ

  • un bleuet pour 6 personnes ce n'est pas loin d'être MUL smile

  • prendre des mouchoirs en tissus plutot qu'en papeir, ils peuvent avoir une autre utilisation comme ici protéger mes mains du soleil.

Partir avec des personnes qui ne font pas partie de la bulle familiale est un plus pour tout le monde.
Cela permet aux enfants de ne pas être en permanence en contact avec les parents et à ces derniers de ne pas être toujours après eux…

Remerciements spéciaux à oli_v_ier et Askelon pour les conseils lors de la préparation et surtout à M Jacques pour son accueil et sa gentillesse.

Nous aurons retenu une phrase de Jacques : “En Bretagne il ne pleut qu'au mois d'août, lorsque les vacanciers sont là, c'est pour cela qu'elle a mauvaise réputation…”

Mais chut, il ne faut pas le dire…

La Bretagne ça vous gagne smile.



J'espère que ce n'était pas trop long wink
PS : je vais essayer d'ajouter quelques photos dans la semaine.

Hors ligne

#2 16-05-2011 12:41:36

Askelon
Membre
Lieu : Bretagne
Inscription : 28-09-2008
Messages : 936
Site Web

Re : [Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Un beau récit pour une belle balade smile

Pas d'inquiétude pour les photos : je n'ai pas oublié ! Il se trouve que mon quotidien est un peu chamboulé depuis le retour de cette rando, principalement de part l'arrivée dans ma vie d'une nouvelle personne à qui je veux consacrer une bonne partie de mon temps, ce qui m'empêche de lui imposer les heures et heures et heures à suivre pour traiter les centaines de photos que j'ai en retard depuis des mois... Mais ça arrive, d'ici quelques jours wink

Très heureux d'avoir pu partager cette expérience avec vous tous en tout cas, ce furent quelques jours très agréables (et trop courts...), et toujours un plaisir de parcourir cette région. Je suis finalement resté sur place jusqu'à 22h30, le dimanche soir : j'ai trouvé le moyen de descendre tout en bas du cap de la Chèvre, dans la « petite » crique de Feunteunigou (un peu casse-gueule à descendre, mais quelle vue une fois en bas !!!), puis suis retourné à la Pointe de Dinan où j'ai trouvé le moyen de descendre à nouveau dans une crique (je ne crois pas qu'elle ait de nom) pour tenter des photos en pose longue avec les vagues. Pas très concluant, il faisait encore trop jour après le splendide coucher de soleil, mais je ne sentais pas d'escalader la falaise à mains nues dans l'obscurité pour remonter. Déjà que j'ai failli de gaufrer en descendant... C'est vraiment impressionnant de descendre dans ces criques ! Je n'aurais pas osé vous y faire descendre, mais j'y retournerai. Peut-être une prochaine fois, la vue vaut la chandelle !

Hors ligne

#3 16-05-2011 12:49:15

aenima
Membre
Inscription : 18-09-2009
Messages : 586

Re : [Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Salut Askelon

Askelon a écrit :

Un beau récit pour une belle balade smile

Merci pour lé récit et tout à fait d'accord avec toi pour la balade.

Pas d'inquiétude pour les photos : je n'ai pas oublié ! Il se trouve que mon quotidien est un peu chamboulé depuis le retour de cette rando, principalement de part l'arrivée dans ma vie d'une nouvelle personne à qui je veux consacrer une bonne partie de mon temps,

Pas de problème pour les photos, il faut déjà que je dépose les miennes, puis l'arrivée de cette nouvelle personne est une bonne nouvelle wink.

Ah ce que je lis, il a été difficile pour tout le monde de quitter le coin smile.

J'espère te revoir un jour peut être en Bretagne mais pourquoi pas ailleurs en vélo ? wink.

@+
aenima

Hors ligne

#4 17-05-2011 21:23:05

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Ayé, tout lu.

Je n'ose même plus parler du paysage, je ne ferai que me répéter

smile
C'est beau Crozon hein? Ils en ont de la chance vos 2 loustics.

Merci pour ce super retour, qui a pour sûr toute sa place dans récit/liste. Vivement les photos des bivouacs!


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#5 17-05-2011 21:49:30

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Fredlafouine a écrit :

Merci pour ce super retour, qui a pour sûr toute sa place dans récit/liste

+ 1

C'est vrai que la Bretagne ce n'est plus tout à fait la France... wink (on est resté ici pendant les vacances, complètement dépaysés à 30 km de la maison)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#6 18-05-2011 16:37:33

aenima
Membre
Inscription : 18-09-2009
Messages : 586

Re : [Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Salut,

voici quelques unes de nos photos.


J1) Crozon - Le Fret

Pas de photos en notre possession wink


J2) Le Fret - Roscanvel

IMG_0112_w580_h435.jpg
Trois filles et un petit bonhomme smile


IMG_0113_w580_h435.jpg
Deux des trois îles Des Morts, Trébéron et Perdue.


J3) Roscanvel - Roscanvel (boucle)

IMG_0133_w580_h435.jpg
Si j'ai bien compris et reconnu le lieu, c'est ici qu'a été tournée une petite vidéo permettant de rendre compte des capacités de résistance au vent d'un abris MUL wink
Et je confirme, ainsi que mon étonnant couvre chef, que le vent souffle bien sur ce petit promontoire smile


IMG_0131_w580_h435.jpg
Le fort des Capucins.


IMG_0135_w580_h435.jpg
IMG_0136_w580_h435.jpg
Rhaaa, cette lumière !


J4) Roscanvel - Camaret

IMG_0146_w580_h435.jpg
Le fort des Capucins sous un autre angle


IMG_0148_w580_h435.jpg
J'ai oublié de vous parler de ces deux p'tites bêtes dans le compte rendu, elles sont là, seules, en toute liberté smile.


IMG_0158_w580_h435.jpg
Camaret, seule dans la lumière...


J5) Camaret - Lost-Marc'h

IMG_0161_w580_h435.jpg
La plage de Veryarc'h


IMG_0163_w580_h435.jpg
Les Tas de pois à la pointe de Pen Hir.


IMG_0170_w580_h435.jpg
Encore les Tas de Pois mais de plus loin.


IMG_0173_w580_h435.jpg
Rha, ce bleu turquoise de l'océan...


IMG_0174_w580_h435.jpg
Un des deux tipis et mon appart' en arrière plan wink


IMG_0176_w580_h435.jpg
Le coin repos d'Askelon wink et mon appart'


J6) Lost-Marc'h - St Norgard

IMG_0184_w580_h435.jpg
La belle plage de La Palue qui donne lieu a des errances artistiques...


IMG_0188_w580_h435.jpg
Quand je vous dis que ...


IMG_0191_w580_h435.jpg
Pause déjeuner dans un chemin, seul endroit où l'on ait trouvé un peu d'ombre et qui, de plus, avait une jolie vue.


IMG_0194_w580_h435.jpg
Ce n'est plus en France...


IMG_0196_w580_h435.jpg
"Mais si Askelon, je te dis que c'est par là !!!"

IMG_0197_w580_h435.jpg
"Je m'en moque d'où et par où, c'est Beau, c'est TOUT !!!"


IMG_0201_w580_h435.jpg
Dernier soir, relâche, avec les bières wink.


IMG_0203_w580_h435.jpg
Un des deux tipis, pour trois personnes celui-ci.


IMG_0205_w580_h435.jpg
En cours de montage, j'ai encore besoin d'entrainement et de conseils.


J7) St Norgard - Crozon

IMG_0207_w580_h435.jpg
Pô, pô, pô...


IMG_0210_w580_h435.jpg
La Provence ?


IMG_0216_w580_h435.jpg
Plus loin ? La Corse ?


IMG_0217_w580_h435.jpg
Hé oui, profitons de ces dernières beautés.


IMG_0219_w580_h435.jpg
IMG_0222_w580_h435.jpg
Ouuiiiin !!!


IMG_0223_w580_h435.jpg
C'est terminé, on quitte Morgat, laisse son port derrière nous, maintenant retour sur le bitume...


Dernière nuit au camping de Camaret

IMG_0230_w580_h435.jpg
Je ne comprends pas, ils ne sont jamais crevés, on aurait pu continuer alors ? non ? wink


IMG_0228_w435_h580.jpg
IMG_0238_w580_h435.jpg
Lenny viendra passer la nuit avec moi.


IMG_0240_w435_h580.jpg
Et ne partira pas wink


IMG_0243_w435_h580.jpg
J'ai oublié de vous en parler, celle-ci n'est pas rieuse, mais à Roscanvel j'ai donc découvert les mouettes
rieuses. Ce n'est que du bonheur, je suis mort de rire à chaque fois que je les entends big_smile.


IMG_0246_w580_h435.jpg
Trop dur de partir, nous avons pris un p'tit déj' sur le port, histoire de...


IMG_0255_w580_h435.jpg
IMG_0258_w580_h435.jpg
Le port de Camaret.

@+

Dernière modification par aenima (18-05-2011 16:53:26)

Hors ligne

#7 18-05-2011 18:52:53

Askelon
Membre
Lieu : Bretagne
Inscription : 28-09-2008
Messages : 936
Site Web

Re : [Récit + liste] Autour de la presqu'île de Crozon

Je confirme pour les mouettes, sauf que moi elles font la gueule quand je le prends en photo...

1305738431.jpg

Sinon, quelques photos en vrac parmi les 97 que j'ai tiré de ce long week-end :

Anse de Pen Hir vue depuis la pointe :
1305738481.jpg

Pointe de Pen Hir et Tas de Pois
1305738486.jpg

Pointe de Pen Hir vue depuis la plage de Veryac'h
1305738512.jpg

Plage de la Palue, avec le cap de la Chèvre dans la brume
1305738518.jpg

Kastell Dinn : le Château de Dinan
1305738545.jpg

Bivouac : deux Shangri La 3 pour la famille
1305738549.jpg

Bivouac : tarp Décathlon pour Pascal
1305738570.jpg

Le compagnon d'un début de matinée :
1305738807.jpg

La vue de mon bivouac au matin : paradisiaque
1305738769.jpg

Départ imminent :
1305739001.jpg

Pointe de Beg ar Goul :
1305739025.jpg

Retour à la voiture au petit matin : toute la troupe sur les chemins
1305739092.jpg

Lenny cavale devant :
1305739129.jpg

La vue...
1305739155.jpg

Sentier entre les pins...
1305739193.jpg

... sur les pointes...
1305739281.jpg

... dans la bruyère...
1305739239.jpg

... et dans les ajoncs.
1305739398.jpg

Merci à notre sympathique GO !
1305739429.jpg


Le reste ici, mon propre compte-rendu se trouvant smile


Et tant qu'on y est, ma liste :


  • Portage-couchage :
     

    • Sac à doc : Toutanmesh (190g)

    • Matelas : mousse de fitness D4 (140g)

    • Sac de couchage : Ferrino (700g)

    • Sac à viande : drap en polaire (370g)

    • Sursac : D4 (470g)

    • Sacoche : banane D4 (245g)

    • Total : 2115g

     

  • Vêtements :
     

    • Tshirt : D4 (140g)

    • Boxer : (55g)

    • Chaussettes (45g)

    • Micropolaire : D4 (300g)

    • Total : 540g

     

  • Hygiène :
     

    • Savon de Marseille (30g)

    • Coupe-ongle (15g)

    • Serviette : serpillère (75g)

    • Total : 120g

     

  • Cuisine :
     

    • Réchaud : P3RS (25g)

    • Popotte : Quart D4 (55g)

    • Allumettes : (25g)

    • Couteau : Opinel (55g)

    • Total : 160g

     

  • Vrac :
     

    • Étui + lunettes de soleil (125g)

    • Appareil photo : (1350g)

    • Total : 1475g

     

  • Total : 4410g

  • Sur moi :
     

    • Tshirt : D4 (140g)

    • Boxer : (55g)

    • Chaussettes (45g)

    • Micropolaire : D4 (300g)

    • Pantalon : D4 (150g)

    • Chaussures : D4 (740g)

    • Total : 1430g

     

En comptant les 3L minimum d'eau et la quantité phénoménale de bouffe que j'avais apporté (pour une fois !), je devais porter entre 7 et 9kg en permanence. Le Toutanmesh tiens très bien et reste agréable à porter avec cette charge, du moment qu'on prend garde de bien répartir le poids à l'intérieur, et qu'on évite de mettre des trucs durs dans le dos.

J'ai trouvé un bon truc pour la popote, plus besoin de cuiller, fourchette ou autre Spork : je mange directement au couteau, c'est tout aussi pratique ! Oui, bon... En vrai, j'avais oublié ma petite cuiller. Mais finalement, j'ai parfaitement réussi à manger en me servant de mon couteau, que cela soit du muesli, des pâtes, de la semoule ou du saucisson... Je pense que c'est valider, du coup : adieu la cuiller big_smile Le plus lourd restera l'appareil photo, mais bon, on peut difficilement y faire quoique ce soit. Le couchage est encore à parfaire, mais pour le moment je suis assez content de ma solution, à re-tester.

Hors ligne

Pied de page des forums