Aller au contenu

Annonce

Camp de base / Camp itinérant 2022 du 9 au 16 juillet, pensez à réserver vos congés ! ✅

#26 06-11-2011 12:04:08

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Bonjour,

Décalogue nous fait partager l'expérience d'un voyage bien particulier, dans un contexte bien particulier.

D'abord, un grand merci à lui!

Ce  n'est jamais simple de "mélanger les styles" en vacances!
Normal que les sacs à dos finissent à ressembler à des valises.
Ce n'est pas pour rien non plus qu'il existe des sacs-à-dos qui sont aussi des sacs valises (et qui fonctionnent plutôt bien dans chacun de ces rôles, d'ailleurs).

Pour avoir, il y a longtemps, un peu parcouru à pied les tourbières du nord de l'Écosse, je sais que ce n'est pas un terrain "facile". Pas facile du tout, même!
Décalogue y est allé, et pas tout seul.
Pas avec un copain baroudeur non plus!

Il y est allé en couple.
En couple, dans des coins plutôt pourris, réputés pour un climat plutôt pourri.
Peu de membres peuvent en parler en connaissance de cause.

Mais je n'ai pas l'impression que beaucoup de posteurs se sont intéressés au récit ...

Pelochon77 a écrit :
kam a écrit :

Oui, c'est son droit. Mais c'est aussi notre droit de montrer que c'est lourd et accessoire.

Bien sûr, sinon ça ne sert à rien de poster ce récit sur un forum  smile

Poster un récit ne sert pas pas nécessairement à demander des conseils à postériori, pour une rando qui s'est plutôt bien passée.
Pas nécessairement non plus à se voir assailli de critiques ...

Peut-être que poster un récit, cela sert à faire partager une expérience?

Rien qu'au niveau matos :

Quand décalogue nous dit que sa tente était parfaite dans le contexte de ses randos, c'est une vraie information.
Quand il nous dit que ses pompes se sont très bien comportées sur ce genre de terrain ... c'est un renseignement précieux aussi.
Quand il se félicite de son petit sac auxiliaire, cela m'incite à envisager, moi-aussi, ce genre d'emploi ...

Mais, il n'y a pas que le matos qui compte dans une rando! Si?
Cela ne tente personne, ces coins pourraves?

Poster un tel récit, cela sert aussi à donner à rêver ...


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#27 06-11-2011 12:24:41

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 4 082

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Bonjour,

Merci pour ce sujet inédit et très intéressant. Il me semble que nous sommes quelques uns à vouloir concilier, à la mode MUL, à la fois une randonnée entre la Durance et le Lubéron, tout en prenant une pause agréable au festival de de la Roque d'Anthéron. Ce qui souvent implique un "dress code" différent. Les indices que tu nous donnes (Weston+embauchoir) me font, qu'outre homme de goût, tu envisages le voyage sous une forme proche.

Ceci posé, il me semble que l'on peut d'abord chercher à s'alléger sur le reste de équipement, celui "spécifiquement rando". Sur ce point plein de conseils sont disponibles sur le site, il suffit de s'y référer.

On peut aussi envisager l'allégement sur les produits plus "habillés". Il y a quelques années j'aurais conseillé de consulter les sites des marques comme "Ex officio" ou "Royal Robbins" qui proposaient des vêtements "infroissables", y compris des blasers en polyester de qualité. Ils pouvaient faire illusion jusqu'à un certain point même s'il n'avaient pas le "tombé" d'un "super 150's". Il semble que ces produits ne soient plus présents dans ces marques. Mais cela reste un point à explorer.
Le problème c'est que les "canons de la mode" masculine sont quand même extrêmement stéréotypés et qu'il ne sera jamais simple de plier un vêtement une veste ayant les épaules matelassées. De même des chaussures cuirs (avec les semelles en cuir) nécessiteront toujours un embauchoir de qualité pour les maintenir en forme et préserver l'investissement.

Pour les dames, je dirais que c'est un peu plus simple, modulo un choix pertinent et le port des quelques "accessoires" comme le disent nos compagnes. La "petite robe noire" existe toujours : http://www.exofficio.com/products/detai … eeve-dress

Reste à transporter les Louboutins ce qui nécessite plus de précautions que des embauchoirs...peut être, si la physionomie le permet, limiter les talons et mettre le tout dans une boite rigide genre "tupperware"?

Je voudrais ajouter un "HS" :
Dans les réponses précédentes, il m'a semblé percevoir deux types de critiques "sous jacentes" ne se rapportant directement au fond. D'une part, quelques reproches sur une façon de rédiger tes posts initiaux, pouvant paraitre un peu "rigide" et ne semblant pas ouvrir à la discussion. Point sur lequel je pourrais être d'accord. D'autre part quelques allusions légères, mais assez socialement/politiquement connotées, tendant à critiquer une approche un peu "haut de gamme" ou perçue comme telle de tes vacances et/ou de l'organisation de ta vie et de tes loisirs. Là, j'ai plus de mal à comprendre et je me demande ce qu'elles ont à faire sur ce forum. Mais je me suis peut être trompé... hmm


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#28 06-11-2011 16:04:28

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 613
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Dans la mesure où on peut laver et repasser ses vêtements avant de débarquer en ville, il me semble possible d'utiliser les mêmes vêtements que pour randonner (pantalon noir ou beige) + chemise en soie utilisée pour dormir (même de grande marque) + chandail en mérinos ou cachemire (couche thermique) . Reste le problème des chaussures... cool


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#29 06-11-2011 18:19:59

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

ith a écrit :

D'autre part quelques allusions légères, mais assez socialement/politiquement connotées, tendant à critiquer une approche un peu "haut de gamme" ou perçue comme telle de tes vacances et/ou de l'organisation de ta vie et de tes loisirs. Là, j'ai plus de mal à comprendre et je me demande ce qu'elles ont à faire sur ce forum. Mais je me suis peut être trompé...

Le but est simple, et à mon avis, il a toute sa place sur ce forum, dans ce contexte particulier. Décalogue nous a posté plusieurs fois son cahier des charges, comme ici:

Décalogue a écrit :

Pour des raisons qui n'appartiennent qu'à nous, nous ne voulions absolument pas être habillés en randonneurs ni en touristes lambda pour le tourisme urbain. Cela signifiait, dès lors, une contrainte forte : emporter chemise / chemisier, pantalon de ville / jupe, chaussure de ville et escarpins.

Il s'agissait simplement de dire qu'on pouvait ne pas ressembler à des randonneurs ou des touristes sans pour autant porter un polo Lacoste ou des escarpins. Maintenant, je me doute comme le disait spigi qu'il ne s'agissait pas juste de ne pas ressembler à un touriste, mais d'emporter des fringues de marque, et que c'est là-dessus, entres autres, qu'il faudrait travailler pour gagner du poids (tout en continuant à emporter ce type d'items). Simplement, ce n'est pas pour cela que l'assertion de base (opposition absolue entre look randonneur ou look touriste et look urbain) est vraie.

Hors ligne

#30 06-11-2011 21:23:31

coyotte26
microbiologiste montagnard
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 073
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Merci décalogue pour ce récit bien écrit (même si un peu plus de mise en page aurait pu le rendre plusfacile à lire).
Ce site est randonner-légèr.org et je partage l'avis de ceux qui considèrent que les vacances de décalogues n'adhère pas aux concepts de la randonnée légère. Pas parce qu'il y a des vêtements de ville différents de ceux de rando (même si je suis de l'avis que ce n'est pas utile), ni parce que décalogue apprécie d'avoir des vacances dans des hotels de qualité mais parce que le poids des items, au delà de leur choix n'est absolument pas optimisé comme l'ont fait remarquer plusieurs personnes auparavant. De ce fait, le récit peut paraitre déplacé sur ce site particulier !

Bison a écrit :

Quand décalogue nous dit que sa tente était parfaite dans le contexte de ses randos, c'est une vraie information.
Quand il nous dit que ses pompes se sont très bien comportées sur ce genre de terrain ... c'est un renseignement précieux aussi.

Je ne suis pas de ton avis Bison, Il me parait normal qu'une tente d'alpi légère et des chaussures d'alpi se montrent OK sur un tel terrain. On est très loin de leur limite. C'est un peu comme dire qu'un 4*4 est parfaitement utilisable  en ville... je ne trouve pas l'information bien utile, surtout vu le poids des objets en question. Si l'un ou l'autre avait flanché, c'eût été une info plus intéressante car inattendue (ceci étant dit, je ne l'aurait pas souhaité à décalogue).

Hors ligne

#31 07-11-2011 00:10:20

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Apprendre qu'un matos tient ses promesses, reste loin de ses limites ... ce n'est pas si fréquent!
Surtout sur RL où ce type de matos est rarement mis à l'épreuve.

Bref, on y apprend qu'un petit "surdimensionnement" ne fait pas de mal.

Allez, "bailing out".


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#32 07-11-2011 00:53:13

Eddie1964
Voyageur UL
Inscription : 14-06-2009
Messages : 979

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

En rando-voyage,la vraie liberté c'est la légèreté. cool

Le seul problème,c'est l'eau(et encore cela peu faire l'objet d'une étude particulière)
Le reste n'est qu'étude,travailler son mental et son matos.
Sans oublier,à chaque fois,d'expérimenter.


Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit,celui-ci voudrait souffrir en face du poêle et celui-là,croit qu'il guérirait à côté de la fenêtre!Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas et cette question de déménagement en est une que je discute sans  cesse avec mon âme!C.Baudelaire.

La vie est une aventure dont on ne sort jamais vivant (Alphonse Allais)

Hors ligne

#33 07-11-2011 02:09:19

Yno
Suseïa
Inscription : 20-05-2009
Messages : 1 332

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

ith a écrit :

Le problème c'est que les "canons de la mode" masculine sont quand même extrêmement stéréotypés et qu'il ne sera jamais simple de plier un vêtement une veste ayant les épaules matelassées.

C'est en effet le plus grand problème qui se pose un cas comme celui-ci : les autres accessoires (escarpins, chemisiers et pantalon repassé) ne posent pas d'autre problème que le poids et volume qu'ils occupent dans le sac à dos. Mais les transport de la veste est bien le plus contraignant : c'est pourquoi decalogue y a renoncé.

decalogue (#5) a écrit :

Cela signifiait, dès lors, une contrainte forte : emporter chemise / chemisier, pantalon de ville / jupe, chaussure de ville et escarpins. J'ai juste décidé de ne pas prendre la veste de costume, car celle-ci aurait été irrémédiablement froissée dans le sac à dos.

Pas d'autre solution que de fixer une "penderie mobile" sur le sac à dos ...

Dernière modification par Yno (07-11-2011 02:09:55)


Je lève les yeux vers les hauteurs ...
Débarrassons nous de tout ce qui n'est pas nécessaire. Voyageons légers. [Grand-Pas]

Hors ligne

#34 09-11-2011 23:28:14

decalogue
Membre
Inscription : 28-02-2010
Messages : 34

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Oui je ne suis pas un MUL intégral et c’est très mal.

’est très mal mais dans ce voyage non seulement j’assume, mais je vais avoir l’impertinence de dire que j’ai tout de même été terriblement MUL. Je sais que ça va énerver les spécialistes de la liste de compétition, mais j’en remets une couche.

D’une part, le matériel emporté pour la randonnée était, volontairement, un matériel polyvalent randonnée et permettant éventuellement de faire quelques courses "alpines" dans les Cuillins si le temps le permettait. Avoir une et une seule polaire wind stopper (qui n’est pas une soft shell : malheureusement les polaires wind stopper qu’on trouvait encore il y a 5 ans sont aujourd’hui toutes remplacées par des soft shell chères, techniquement pas meilleures, un peu redondantes avec des gore tex, surtout trop encombrantes dans le sac), un 3 couches réellement étanche sans surprise (envisager forte pluie et vent continu sur une journée entière voire plusieurs journées, conditions montagne très humide), un bandeau wind stopper et pour grimper des chaussures étanches rigides et précises en rocher (donc, pas des trails), c’était le minimum. Pour les gants, je n’ai pris que des trucs en soie offrant une vague protection thermique, mais demeurant néanmoins chauds si mouillés (je suis grimpeur, par expérience je souffre rarement d’onglée ; mais pas d’ascension envisageable sous température négative ; donc c’était un bon compromis).

On peut se gausser de la « polaire pour l’hiver » en été en Ecosse… tant qu’on n’a pour seule expérience de la randonnée que les escapades estivales sur GR bien fléchés, dans les Alpes Maritimes, ou de la randonnée pyrénéenne d’un week-end sous un bon cagnât du mois d’août (pratiques majoritaires sur ce forum). Dans la plupart de vos listes on va cependant trouver des mini anoraks chauds de type Rab pour le soir ou en élément de sécurité. Amha, en 2/3 saisons, climat incertain pluvieux, longue durée et question ratio poids / volume / polyvalence / protection, il me semble qu’il est mieux d’avoir en tout et pour tout 1 polaire coupe vent chaude et bien régulable (fermeture éclair de haut en bas, col haut), 1 GTX performant avec capuche très enveloppante, et 2 t-shirt chauds manche longues qu’on peut superposer (soit plus de combinaisons possibles et utilisations confort pour plusieurs nuits, ici près de 12 nuits sous tente). Vu sur quelques jours une dépression avec des températures (+/- 5°C), humidité (pluie) et vent (> 60km/h) qu’on a eu, c’était le matériel minimum et confortable pour profiter de ses vacances en itinérance, avec aussi du camping plus ou moins statique et sauvage en couple (où on apprécie un confort certain) et raids (portage). J’ai oublié de citer dans la liste un short (extrêmement léger et compact de chez Millet ; pour ma compagne, un collant laine chaud qui pouvait aussi être mis sous mini jupe en ville) qui servait dans la tente ou devant les lavomatics quand on a pu en trouver (ça, on avait mal planifié) et que ça collait avec nos horaires (vu les terrains détrempés et boueux, considérer que pantalon rando est à laver tous les 4 ou 5 jours, quand c’est possible ou que ça peut sécher). Mais bon, on a aussi eu du très beau temps et le t-shirt léger était parfait (on s’est même baigné dans l’océan frisquet, Hébrides aux plages de sables magnifiques, criques désertes, couleurs des Seychelles …). Matériel sans aucune redondance ni superflus donc (1 pantalon, une polaire, une veste, un short). Les connaisseurs des terrain écossais traversés auraient pu conseiller des guêtres (tiques). Guêtres portées par 80% des très rares randonneurs croisés sur Skye. Comme on est MUL (mais là, je vous énerve), on a choisi d’économiser sur cet item, de remplacer par pantalon descendant bas avec laçage du pantalon autour de la tige de la chaussure (ce qui est impossible avec trails, ou alors mettre pantalon dans chaussettes, ce qui fait immédiatement pénétrer l’eau par capillarité).  Pour l’anecdote, je sais que quelqu’un sur ce forum  a voyagé en kilt. Mais comment a-t-il géré les midgees, notamment sur les phases statiques ? Sans parler des tiques, dans les zones à gibier ?

Je vous remercie de m'avoir partiellement épargné les commentaires sur les sous-vêtement et le papier toilettes. Sérieusement, que penser de ces listes de compétition avec 10g de papier toilettes ? Ca veut dire que dans l’année vous consommez en tout et pour tout l’équivalent de 2 rouleaux de PQ ? Il y a quand même une certaine part de mythomanie dans certaines liste … et ridicule vu les économies de poids à réaliser entre 1 rouleau et 10 feuilles … Sur 19 jours, et même sur 3 jours, la personne qui tient avec 10 feuilles, comment dire … inutile de faire de dessin … je n’aimerais pas avoir à lui serrer la main ou la suivre dans un escalier…

Les 3 slips et 3 paires chaussettes pour 19 jours et voyage polyvalent. Combien ça pèse, un slip et une paire de chaussette ? Vous pouvez faire la semaine avec un seul slip : j’espère seulement que vous le faites aussi chez vous et au bureau, histoire de bien profiter du confort. Mais il est vrai que de ce côté-là, la réputation des français n’est pas toujours très bonne, que certains prennent une douche par mois, et que certains carabins ou gynécos en ont de bien drôles à raconter… Sur 19 jours, ville, camping et rando, 3 slips c’était top (et pas trop) confort. Soit deux dans le sac en essayant toujours d’en avoir au moins un de propre : car en Ecosse, c’est pas possible de faire un lavage tous les soirs.
3 paires de chaussettes sur 3 jours, 5 jours, 6 jours, 25 jours de rando, oui c’est clairement trop. Mais dans notre format ville + rando / camping / terrain humide, 3 paires c’était le top. Soit une paire pour la ville (fil écossais, léger, idéal Weston). Et deux paires pour la randonnée, avec suffisamment de laine pour que ça reste chaud même mouillé. C’est-à-dire une seule paire de randonnée portée dans le sac.

Le réchaud. Réchaud à bois pas possible (des régions sans bois et/ou sols détrempés). Pas de réchaud c’était pas souhaité (on n’a pas fait un stage de survie, on était en couple : envie de pouvoir cuisiner chaud, notamment en statique en camping sauvage). Celui choisi est l’un des plus légers et surtout des plus polyvalents (accepte toutes les cartouches : après, sur place, on ne trouve pas forcément les plus légères, hélas). Reste les bricolages avec réchaud à alcool à brûler fabriqué à la maison. On aurait pu prendre ça, c’est vrai, OK. Je n’ai jamais utilisé ce type de trucs et ne suis pas du tout bricoleur. (Les réchauds à alcool du commerce, je trouve ça finalement plus lourd et moins pratique que les réchauds gaz : il y a juste que c’est nécessaire en climats très froid ou grande altitude). Les cartouches de gaz, on savait qu’on allait trouver (on avait téléphoné) dans qq épiceries, une fois descendu d’avion dans les Hébrides.

Le seul vrai item sur lequel j’aurais pu gagner du poids sans rien sacrifier, c’est le sac. 1 kg en trop. Faudrait un sac de 60 / 65l solide et confort et à 1 kg maxi (gros volume car, étant avant tout grimpeur et alpiniste, je déteste que des trucs soient accrochés à l’extérieur du sac : tout doit être compact, rien ne doit bringuebaler, déséquilibrer, prendre le vent, ni risquer de s’accrocher). J’ai le Cilao 55, mais pas assez de marge question volume pour ce voyage vu la tente (que je portais à l’intérieur du Berghaus). Je crois que Cilao en a un de 80 litres. C’est con : autant je suis prêt à dépenser 800 € pour des belles pompes, autant à ce stade je n’ai pas envie de remettre 250 € pour un sac ultra light.

Le guide de tourisme ?  Je ne suis pas certain que 20 pages A4 recto verso en 2 pages par page donne un résultat tellement plus compact dans le sac que le Lonely Planet (minimum 80 pages avec un intérêt direct, plus tous les « extra » qu’un guide permet d’avoir). Si ça avait été pour faire que de la randonnée, on n’aurait pas pris de guide de voyage, ni même de photocopie de page de guide. Vu le caractère mixe de nos vacances, avoir le guide complet, c’était finalement plus confortable. Et parmi tous les guides, celui-là avait le meilleurs ratio compacité, poids, variété et précision des informations (quand je vous dis que c’est MUL).

Il y a une vrai difficulté pour organiser ce genre de voyage en itinérance et mixte, dans ces îles puis en Ecosse « continentale ». Pour ne pas perdre de temps et ne pas se retrouver coincé par les rythmes de vie locaux, on a du prévoir à l’avance l’enchaînement des trajets et planifier au maximum (et tout reporter sur le guide). Collecte des horaires des bus (différents semaine, samedi, mercredi !), des bateaux, des trains ; coût du temps (parfois dans certaines îles, il est plus rentable de réserver un taxi qui pour une fortune va vous transporter en 20 minutes vers un magnifique château que d’attendre 3 heures un bus qui passe deux fois dans la journée, fait le trajet en 1h30 et ne vous laisse finalement que 30 minutes pour visiter des lieux où vous pourriez passer une après-midi entière à vous cultiver) ; dans les Hébrides, les dimanches et les jours de fête religieuse, presque totale absence de transport public et de commerce (certains hôtels et B&B ferment même : c'est assez strict comme conception religieuse...) ; bonne évaluation des temps de marche nécessaires pour joindre un point à un autre ; existence ou non de points d’eau et de ravitaillement possible ; commerces pouvant être très éloignés des zones d’intérêt et faisant finalement perdre trop de temps ; identification préalable des zones de camping sauvage ou public (plus facile).
C’est un très gros travail de préparation et d’optimisation sous jalons et contraintes multiples, faute de quoi (et à défaut de ne faire que de la rando) ce sera vraiment galère. A mon sens, cela rend impossible ce type de voyage pour un voyagiste (pas duplicable d’une semaine sur l’autres, parce qu’il faut aussi tenir compte de l’horaire des marée, pour le bateaux comme pour certaines randos). Finalement, dans ces îles, les agences proposent des choses plus simples et des marches très classiques et faciles, à la journée, avec douche et nuit en B&B, plus voiture de location. Pour les Hébrides, on n’a pas trouvé de rando itinérantes répertoriée, on a du inventer. Apparemment, le site que j’indique qq messages plus haut va néanmoins poster quelques itinéraires début 2012.

Surtout, il y a une optimisation des enchaînements à trouver, pour minimiser au maximum les portages de nourriture et d’eau ; évaluation de la quantité d’eau à mettre dans vos bouteilles et / ou gourdes. Dans une démarche MUL, cette optimisation des portages de nourriture et d’eau est, il me semble, plus complexe et surtout bcp plus payante question économie de poids que des réflexions sur le nombre de feuille de PQ ou la taille du manche de la brosse à dents. Mais bon, c’est vrai que ça ne fait de tort à personne et que ça peut en amuser certains de faire la compétition à la brosse à dent la plus légère.

Pour les habits villes, c’est sûr que c’est plus simple pour madame que pour monsieur (vêtements et chaussures ville pour femmes pèsent bien moins lourds que les vêtements et chaussures pour homme). Pour la veste de costume (pas en thergal svp c’est trop moche), si qqun a une solution sans abimer les épaules ni froisser le tissu, je suis preneur !

Dernière modification par decalogue (09-11-2011 23:31:48)

Hors ligne

#35 09-11-2011 23:46:18

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 579
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Que de caricatures de la MUL !..
Bref.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#36 10-11-2011 00:06:22

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 534

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

C'est étonnant. Tu dis vouloir t'adapter pour multiplier les types de voyages et être libre de changer de mode de visite; mais à te lire, j'ai l'impression que tu es engoncé dans une multitudes de schémas, qu'avec tout ton barda, tu n'a été finalement libre que d'utiliser ton matos dans le domaine pour lequel il a été prévu, et non t'adapter aux terrains, aux peuples, aux rencontres, au matériel, afin d'être, justement, parfaitement libre de faire le voyage que tu souhaite.

Dernière modification par Cacahouete (10-11-2011 00:13:00)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#37 10-11-2011 00:21:56

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 534

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

decalogue a écrit :

j’ai tout de même été terriblement MUL

Où ? En quoi ? big_smile

decalogue a écrit :

(pratiques majoritaires sur ce forum)

Remarque de pur dépit.

decalogue a écrit :

devant les lavomatics

Dis donc, si à chaque fois que je change de panorama je devais prendre un short différent...

decalogue a écrit :

ridicule vu les économies de poids à réaliser entre 1 rouleau et 10 feuilles

Economie de poids
Economie de place
Moins de papier dans la nature.

decalogue a écrit :

C’est con : autant je suis prêt à dépenser 800 € pour des belles pompes, autant à ce stade je n’ai pas envie de remettre 250 € pour un sac ultra light.

Là, je suis sans voix.

decalogue a écrit :

Dans une démarche MUL, cette optimisation des portages de nourriture et d’eau est, il me semble, plus complexe et surtout bcp plus payante question économie de poids que des réflexions sur le nombre de feuille de PQ ou la taille du manche de la brosse à dents.

En fait, on optimise ça aussi. On en parle d'ailleurs en ce moment dans le forum "alimentation".

Dernière modification par Cacahouete (10-11-2011 00:22:49)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#38 10-11-2011 01:49:51

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Erm... Je connais la politique de ce forum, et elle a tout lieu d'être en la matière:

Si la moutarde nous monte au nez, faisons une pause, et revenons plus tard une fois calmé.

(C'est juste pour me la péter, histoire de dire que j'ai lu la charte, ce qui ne change rien au shmilblik)

Bref, je poste tout de même en espérant rester autant que possible courtois, même si franchement...

Décalogue a écrit :

On peut se gausser de la « polaire pour l’hiver » en été en Ecosse… tant qu’on n’a pour seule expérience de la randonnée que les escapades estivales sur GR bien fléchés, dans les Alpes Maritimes, ou de la randonnée pyrénéenne d’un week-end sous un bon cagnât du mois d’août (pratiques majoritaires sur ce forum). Dans la plupart de vos listes on va cependant trouver des mini anoraks chauds de type Rab pour le soir ou en élément de sécurité. Amha, en 2/3 saisons, climat incertain pluvieux, longue durée et question ratio poids / volume / polyvalence / protection, il me semble qu’il est mieux d’avoir en tout et pour tout 1 polaire coupe vent chaude et bien régulable (fermeture éclair de haut en bas, col haut), 1 GTX performant avec capuche très enveloppante, et 2 t-shirt chauds manche longues qu’on peut superposer (soit plus de combinaisons possibles et utilisations confort pour plusieurs nuits, ici près de 12 nuits sous tente). Vu sur quelques jours une dépression avec des températures (+/- 5°C), humidité (pluie) et vent (> 60km/h) qu’on a eu, c’était le matériel minimum et confortable pour profiter de ses vacances en itinérance, avec aussi du camping plus ou moins statique et sauvage en couple (où on apprécie un confort certain) et raids (portage).

La qualification de "polaire pour l'hiver" venait de moi, et je l'assume. Et je l'assume d'autant plus que sur la même page, pas en été mais à la mi-octobre, pas en Ecosse mais dans les Alpes, j'ai posté un compte rendu de sortie où je n'avais utilisé qu'un gilet sans manches de Montbell de 150g comme couche thermique (même si j'avais une micropolaire D4 dans le sac par sécurité). Et c'est d'ailleurs avec ce même équipement que dans quelques jours je vais partir, toujours de Briançon, toujours dans les Alpes, pour traverser la moitié de la France à pied en novembre, jusqu'à Arles ou Toulouse. Et pourtant... Je profite de mes sorties.

Et d'ailleurs, la polaire n'est qu'un détail. En plus de ça, tu avais un pull de marque. Je comprends que ça t'aurait énervé de le flinguer sur la route, mais franchement, sous une veste, qu'est-ce qu'il risquait? Bref, on a deux enclumes alors qu'un seul truc UL aurait suffit. Ou au pire, une micropolaire, "complétée" par le pull de marque au besoin.

Décalogue a écrit :

Matériel sans aucune redondance ni superflus donc

Je crois qu'il faut que tu relises ta liste... J'ai fait plus haut l'addition du poids du matos par catégorie, si ça n'aide pas, je ne vois pas ce qu'on peut faire. Prends chaque pièce, et demande-toi si aucune autre ne peut la remplacer... Franchement, il y a de la marge.

Décalogue a écrit :

Je vous remercie de m'avoir partiellement épargné les commentaires sur les sous-vêtement et le papier toilettes. Sérieusement, que penser de ces listes de compétition avec 10g de papier toilettes ? Ca veut dire que dans l’année vous consommez en tout et pour tout l’équivalent de 2 rouleaux de PQ ? Il y a quand même une certaine part de mythomanie dans certaines liste … et ridicule vu les économies de poids à réaliser entre 1 rouleau et 10 feuilles … Sur 19 jours, et même sur 3 jours, la personne qui tient avec 10 feuilles, comment dire … inutile de faire de dessin … je n’aimerais pas avoir à lui serrer la main ou la suivre dans un escalier…

J'ai passé des années en Asie, où le rouleau de PQ dans les magasins pour occidentaux revient presque plus cher que de se torcher avec les billets de quelques centimes en circulation. 10g de PQ dans ma liste? Non, 0 gramme. Et pourtant, les gens que je croisais là-bas me serraient volontiers la main. Puisque le côté fécal de la chose a l'air de particulièrement t'intéresser, je t'invite à utiliser la fonction recherche et à consulter les quelques sujets sur ce forum sur "comment chier dans les bois". Sérieusement, il y a beaucoup à apprendre, pour peu qu'on veuille bien mettre les mains dans... euh... le cambouis? smile

Décalogue a écrit :

Les 3 slips et 3 paires chaussettes pour 19 jours et voyage polyvalent. Combien ça pèse, un slip et une paire de chaussette ?

60g chaque. Bah ouais, ce n'est rien. Tout comme le sac de compression de mon sac de couchage. Tout comme ma trousse à pharmacie (la trousse, pas ce qu'il y a dedans), tout comme les "sacensacs" du vieux campeur, tout comme la housse de ma veste, et celle de ma doudoune, et celle de mon réchaud (quand j'en prends un, et que ce n'est pas un P3RS), et celle de mon APN, et celle de ma frontale, et... J'arrête là, tu as compris, non?

Je suis désolé, mas rares sont les points au niveau desquels tu peux t'alléger à coup de 500g (le sdc, la tente, le sad...). Pour le reste, il faut comprendre que c'est en virant 50g par-ci et 50g par-là qu'on arrive à diminuer d'un Kg ou deux le poids de son sac. Et ça, c'est énorme.

Décalogue a écrit :

Le réchaud. Réchaud à bois pas possible (des régions sans bois et/ou sols détrempés). Pas de réchaud c’était pas souhaité (on n’a pas fait un stage de survie, on était en couple : envie de pouvoir cuisiner chaud, notamment en statique en camping sauvage). Celui choisi est l’un des plus légers et surtout des plus polyvalents (accepte toutes les cartouches : après, sur place, on ne trouve pas forcément les plus légères, hélas). Reste les bricolages avec réchaud à alcool à brûler fabriqué à la maison. On aurait pu prendre ça, c’est vrai, OK. Je n’ai jamais utilisé ce type de trucs et ne suis pas du tout bricoleur.

Il faut avoir fait un stage de survie pour couper une tranche de pain et des rondelles de saucisson?! Ceci dit, même en étant très souvent un partisan du "pas de réchaud", je te concède que c'est un élément de confort. Par contre, ce que je n'arrive pas à concevoir, c'est comment on puisse s'avouer vaincu par avance. La petite de 7 ans de mon ex prenait son pied à fabriquer des P3RS. Il n'y a même pas besoin d'être bricoleur pour ça. Il suffit juste d'avoir envie de se sortir les doigts du... euh... des feuilles de PQ dont on parlait plus haut. Je ne te dis pas que c'eût été la meilleure option. Je te dis simplement que ne pas faire d'efforts et de ne pas essayer n'en est pas une. Surtout quand ça ne coûte rien.

Décalogue a écrit :

Le seul vrai item sur lequel j’aurais pu gagner du poids sans rien sacrifier, c’est le sac. 1 kg en trop. Faudrait un sac de 60 / 65l solide et confort et à 1 kg maxi (gros volume car, étant avant tout grimpeur et alpiniste, je déteste que des trucs soient accrochés à l’extérieur du sac : tout doit être compact, rien ne doit bringuebaler, déséquilibrer, prendre le vent, ni risquer de s’accrocher). J’ai le Cilao 55, mais pas assez de marge question volume pour ce voyage vu la tente (que je portais à l’intérieur du Berghaus). Je crois que Cilao en a un de 80 litres. C’est con : autant je suis prêt à dépenser 800 € pour des belles pompes, autant à ce stade je n’ai pas envie de remettre 250 € pour un sac ultra light.

J'ai un sac de 45L. Pas MUL pour un sou. Pourtant, quand je pars avec un auto-gonflant, il est limite trop grand (hormis crampons et compagnie). Avec un matelas en mousse rangé à l'intérieur, il fait pile-poil la taille. Pas pour un voyage de 2 mois en autonomie, mais même une semaine passe. Là on en est loin.

D'autre part, l'excuse du "je suis grimpeur", "je fais de l'alpinisme" me laisse assez perplexe (que ce soit pour le sac ou le reste). C'était aussi le cas de Ron Bell de MLD. Et c'est la raison, avant même qu'il se mette à la rando, pour laquelle il a commencé à créer du matos UL. Mais bon...

Pour le reste... Je voudrais quand même pousser un petit coup de gueule. J'ai l'impression en te lisant, ou en lisant les commentaires de Bison (dont par ailleurs j'apprécie la plupart du temps les interventions - nan, je fais trop de lèche, là smile), que de passer 20 jours en Ecosse à faire quelques sorties de 2 ou 3 jours en été étaient la fin du monde et justifiaient toutes les incartades au bon sens de celui qui cherche à s'alléger. Je suis désolé, mais non. Je n'ai jamais été en Ecosse (même si je verrai bien a priori pour le TGO Challenge de l'année prochaine), mais il faut arrêter le délire je pense. Partir loin et longtemps (et là, ce n'est pas le cas) a toujours été le moyen de m'alléger encore plus.

En te lisant, on a l'impression qu'il faut être suréquipé pour voyager en été en Europe. On a l'impression qu'on a l'air d'un clodo si on n'a pas un polo Lacoste. On a l'impression qu'une femme n'en est pas une si elle n'aime pas les robes de soirées et si elle ne se plaint pas quand elle dort sous un tarp...

Bref, j'arrête là, en pensant au début de mon message (je n'ai pas été trop trash, si?).

Dernière modification par Kam (10-11-2011 01:54:05)

Hors ligne

#39 10-11-2011 03:25:12

Yno
Suseïa
Inscription : 20-05-2009
Messages : 1 332

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

decalogue a écrit :

Pour la veste de costume [...], si qqun a une solution sans abimer les épaules ni froisser le tissu, je suis preneur !

Je désespère également de trouver une solution raisonnablement légère.

Pour le reste decalogue je suis à peu près d'accord avec Kam (malgré une certaine provoc') quand il dit que ta liste (le matos "rando") est optimisable sans perte de confort. (sur l'abri, les vêtements ...)

Ton discours est un peu obtus sur ce sujet, et ta démarche semble ne pas être une recherche d'optimisation mais une validation du matos utilisé. Tu sembles fermé à l'évolution. C'est inhabituel et assez décalé sur le forum, dont l'objectif est d'aider les forumeurs pour qu'ils optimisent leur préparation et tendent vers ce que tu dis avoir atteint : la perfection parfaite, trouver le matos idéal dans un cadre donné.

Dernière modification par Yno (10-11-2011 03:34:41)


Je lève les yeux vers les hauteurs ...
Débarrassons nous de tout ce qui n'est pas nécessaire. Voyageons légers. [Grand-Pas]

Hors ligne

#40 10-11-2011 08:03:30

spigi
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 30-12-2007
Messages : 2 243

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Decalogue a écrit

Il y a quand même une certaine part de mythomanie dans certaines liste …

Je te répondrais tout simplement ... Ben oui !!! Ce forum ci sert à ça, et donc tu  trouveras en grande majorité des gens qui recherchent  totalement à s'allèger !!!


Je vous remercie de m'avoir partiellement épargné les commentaires sur les sous-vêtement et le papier toilettes. Sérieusement, que penser de ces listes de compétition avec 10g de papier toilettes ? Ca veut dire que dans l’année vous consommez en tout et pour tout l’équivalent de 2 rouleaux de PQ ?
...
et ridicule vu les économies de poids à réaliser entre 1 rouleau et 10 feuilles … Sur 19 jours, et même sur 3 jours, la personne qui tient avec 10 feuilles, comment dire … inutile de faire de dessin … je n’aimerais pas avoir à lui serrer la main ou la suivre dans un escalier…

Hâ, c'est vrais !?
... C'est toi qui relance le sujet hein... smile  Tu tends la perche là !

Et ma réponse est la même... Ben oui !!! Et j'ajoute que quand je me déplace exclusivement en milieu forestier, je n'en prends tout simplement plus !!! Je me sers des feuilles d'arbre ou/et de l'eau présente dans les flaques ou les mares... comme 70 % de la population mondiale qui vivent pour moi bien plus sainement que nous autres occidentaux même si ça ne correspond pas avec nos critères hygiéniques d'enfants gâtés  (avis personnel)
On a 2 mains... Une pour manger et serrer la pince, et une ... pour tout le reste...
... C'est gratuit, totalement écologique, biodégradable et disponible...

HS: Petit rappel HS également : On ne se lave pas les mains... ou le reste avec du savon ou du gel douche dans les lacs et ruisseau, pas plus que les dents avec du dentifrice d'ailleurs... Eau que doivent boire les animaux !!! Tu fais comment toi ?

Les 3 slips et 3 paires chaussettes pour 19 jours et voyage polyvalent. Combien ça pèse, un slip et une paire de chaussette ?

3 slips et 3 paires de chaussettes... pour un jour, une semaine, un mois... Ce n'est pas lourd en soi, mais c'est complètement inutile. Une sur toi, une dans le sac, et si à la rigueur, si tu es "hygiènique" à ce point, le soir tu laves ce que tu as porté et mets sur toi ce que tu avais dans le sac et tu fais ça tous les jours..
... A quoi te servent les 2 autres slips et paires de chaussettes ???
C'est dans cette démarche là qu'il faut le prendre. C'est celle que j'ai choisie, et que je cherche à mettre en application à chaque fois que c'est possible.

Dernière modification par spigi (10-11-2011 08:40:31)

Hors ligne

#41 10-11-2011 13:51:07

Eddie1964
Voyageur UL
Inscription : 14-06-2009
Messages : 979

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Arrêtez de perdre votre temps en réponses argumentées.

J'ai la nette impression que l'on est face à un troll qui s'est immiscé en douceur lol

Tout comme les publicistes démasqués ce jour,certains ont le temps....


Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit,celui-ci voudrait souffrir en face du poêle et celui-là,croit qu'il guérirait à côté de la fenêtre!Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas et cette question de déménagement en est une que je discute sans  cesse avec mon âme!C.Baudelaire.

La vie est une aventure dont on ne sort jamais vivant (Alphonse Allais)

Hors ligne

#42 10-11-2011 17:01:22

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 166

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Bon bon bon.  hmm
Merci de faire preuve d'un peu plus d'ouverture et de bienveillance svp. roll


----------
Je poursuis sur ce sujet qui m'intéresse sous sa forme dépassionnée : cool

S'alléger dans le cadre d'un voyage mixte (rando-roadtrip-visites) avec un mariage en plein milieu, je l'ai fait, et c'est un sacré casse tête, encore plus quand on est en couple. big_smile
Par exemple, j'avais simplement choisi une chemise à col mao pour ne pas avoir à prendre de cravate, et si je devais le refaire, j'ajouterai un veston afin de ressembler à un serveur pour être invisible dans la masse et atteindre le standing désiré pour l'événement, et éviter de prendre une veste. J'ai néanmoins du porter mes chaussures, ma ceinture en cuir et un pantalon qui ne m'ont pas resservi du reste du voyage. roll

S'alléger dans le cadre de périples bivouac/motel/voiture/train pourrait très bien constituer le thème d'un fil spécifique sur le forum. Je fais ça régulièrement, hors saison touristique, en couple (Ecosse en 2006, Nouvelle Zélande en 2008, Italie en 2010, USA en 2011). Nous avons tous les deux des attentes très différentes de nos périples. Moi, je souhaite randonner le plus loin de la civilisation possible, en autonomie complète. Elle préfère visiter les villes, les monuments, capter des ambiances avec ses 3 appareils (deux argentiques et un réflex numérique semi-pro). roll

Du coup, concilier les deux approches nécessite à chacun d'entre nous de de faire un pas vers l'autre et de reprendre les bases : supprimer l'inutile. Il faut qu'elle puisse emporter du matériel de bivouac, et moi, il faut que je puisse être un peu plus "présentable". big_smile

Aujourd'hui, on ne sait jamais à l'avance quel va être notre périple. On étudie tout ce qui nous paraît intéressant dans le lieu où l'on se trouve, et on avise au dernier moment de ce que l'on fait (le jour même ou la veille). Si les motels sont pleins, on peut bivouaquer. Si les conditions météos sont bonnes, on part en rando. S'il pleut pendant 3 jours, on se trouve un motel et on fait les musées. On s'adapte. Dans tous les cas, ma femme fait des photos pendant des plombes. roll lol

Lors de chaque retour de voyage, je la filme en train de vider son sac à dos, et lui demande de me dire tout ce qu'elle pense de chacun de ses objets à la lumière du voyage qu'on a fait. wink Utile ou pas ? Utilisé une fois ou plusieurs fois ? Etc...
Par ailleurs, avant chaque départ, je crée un sac de progrès possible contenant des objets que je pense qu'on n'utilisera pas pendant le périple. Si le sac n'est effectivement pas ouvert pendant toute la durée du voyage, alors, les objets qu'il contient ne feront probablement pas parti du voyage suivant. A la place, on pourra prendre un objet augmentant notre degré de liberté ou de sécurité, ou rien. smile

En 5 ans, nos valises et sacs à dos ont fondu et on est arrivé à des choses un peu inattendues au niveau des objets emportés. Par exemple, cette année, on a pris des tupperwares qui se sont avérés très polyvalents : on peut y ranger des objets fragiles, s'en servir de vide poche, de mini bassine, et faire chauffer de la bouffe dans des micro-ondes présents dans tous les motels. Aussi étrange que ça puisse paraître, j'ai donc remplacé mon mug-popote en inox par un tupperware et choisi de manger sans popote ni réchaud le reste du temps ! Ma popote était dans ce fameux sac de progrès possible et elle n'est jamais sortie de ce sac de tout le voyage. wink

Hors ligne

#43 11-11-2011 01:00:48

decalogue
Membre
Inscription : 28-02-2010
Messages : 34

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

On ne va pas polémiquer, il n'y a rien à beaucoup alléger dans cette liste côté vêtements rando / camping :

- portés sur moi 70 à 100% du temps : tshirt chaud manche longue + polaire WSTP + pantalon + 1 paire chaussette rando + 1 slip
- porté sur moi 20 % à 50% du temps : le GTX, le t-shirt léger, le bandeau
- restaient portés dans le sac : 1 paire chaussette sèche rando (soir), 2 slips (dont souvent un déjà sale porté depuis 2 à 4 jours), 1 tshirt chaud rechange (soir), le short (soir, rares jours de chaud), les gants (portés matin et soir cause midgees, de même que le head-net).

Liste identique pour les raids que pour les journées plus statiques (visites, natures, marches en boucle à la journée ou demi-journées). Ca veut dire, pour ceux dont le ciboulot chauffe trop vite, qu'il n'y avait pas de rechange côté rando. S'il y avait eu un très éventuel crash de matos (totalement improbable), bah on se serait débrouillé pour modifier un peu le programme et essayer de racheter sur place : avec de l'argent, on peux tout pour ce qui est du terrestre et du matériel. C'est fait pour ça, l'argent.

Je rappelle pour ceux qui ont des petits pb. de lecture que la troisième paire de chaussette, c'est la chaussette de ville. Et que le reste, ce sont des sapes de ville. Après, libre aux informaticiens d'avoir les chaussettes Mickey avec les chaussures de ville (mais comme on sait qu'ils s'habillent mal et n'ont aucun goût : c'est d'ailleurs à cela qu'on les reconnaît). @KAM : "On a l'impression qu'on a l'air d'un clodo si on n'a pas un polo Lacoste." Je te rassure, oui, ton impression est bonne : selon les milieux et les endroits que tu fréquentes, sans cela tu passeras pour un sale pauvre, alors que d'autres milieux avec cela tu passeras pour un sale riche. L'humanité est parfois très conne : donc il s'agit juste de s'avoir t'adapter aux lieux et gens que tu es amené à fréquenter et de t'y sentir à l'aise.

@Kam : ta solution gilet + petite polaire est inutile : tu prends comme moi une et une seule polaire WSTP (pas une soft shell !), tu la portes 70% du temps sur toi et tu es bcp plus polyvalent et léger. Ton truc sans manche est totalement inutile. Au global, ta combinaison est même probablement plus lourde que la mienne (ou plus lourdement ressentie question portage, vu que tu portes un des deux item dans le sac au lieu d'avoir sur le corps dans 70% des cas un seul et unique item).

@KAM encore : un sac de 45l aurait probablement suffit côté volume s'il n'y avait pas eu les vêtements de ville (plus choisis pour leur compacité et leur relative résistance au froissage que sur le critère poids, mais en réfléchissant tout de même au poids). Les embauchoirs plastique, les plus légers que j'ai pu trouver, ça a représenté pas mal de recherches : c'est ce qu'on trouve dans les magasins de chaussures de sport, et oui, c'est du MUL. (Je rappelle à ceux qui ne possèdent pas de véritables souliers que des vrais souliers s'abîment sans embauchoirs). De fait, la plupart du temps, le sac de 60/65 avait de la marge : et cette marge, c'était finalement bien utile et surtout non gênant (suffit de compresser le sac).

Côté tente, je laisse aboyer la caravane. Ceux qui n'ont pour seule expérience que la rando en zone quand même plutôt "sèches" (dont ta rando Hautes-Alpes -> Arles) et pas en couple dans des coins sans midgees et sans sols tourbeux peuvent parler. Je rappelle que dans ces îles, même en été, les histoires de lavage le soir ça ne marchera pas à tous les coups : ça ne séchera pas. Et dans la journée le séchage assez aléatoire : en général, c'est trois saisons chaque jours. Quand vous marchez 10h dans la boue, la tourbe et une bonne partie sous la pluie, que le soir la météo est la même, les sacs et les vêtements mouillés vont sous l'abside fermée où commencent à s'accumuler les midgees, et le sec (qui était dans les sacs étanches, les trucs qui pèsent 200g en tout) c'est dans dans la tente, sous moustiquaire, avec suffisamment d'espace pour cuisiner s'il le faut et surtout pour pouvoir passer une bonne soirée sans se marcher dessus. Il n'y a pas les conditions de la Norvège, avec des gentils petits refuges équipés de séchoirs.
(Mais on aurait aussi pu choisir de faire différent, sur d'autres itinéraires, et de gentiment dormir en B&B). (Mais le même critère de confort dans les tentes s'appliquent pour les expés plus sérieuses : l'absence de trop grande promiscuité dans les tentes quand on est forcé de rester longtemps dessous est un élément important pour garder un bon moral, de même que de la nourriture suffisante et si possible pas trop mauvaise smile).

Maintenant oui, ça n'a rien d'extrême au sens technique ces îles (mais côté massifs montagneux, je partais là-bas en me disant que c'était de la montagne à vaches, et bien non, ça peut être extrêmement technique même en été et, vu les conditions météos possibles plein Atlantique, malgré la faible altitude - Sky c'est maxi 992m - ce n'est aucunement de la randonnée, mais bel et bien de l'alpinisme - rocheux - rocheux mouillé - rocheux moussu). Maintenant oui, le but n'était pas de tout enchaîner en autonomie totale (ce qui aurait été débile vu les possibilités de ravitaillement) : d'où le plaisir d'ajouter des éléments de confort, d'avoir du matos qui se comporte bien, sans surprise, pour passer de bonnes vacances et en faire le maximum, sans limite, sans contrainte.

@Spigi : Ces îles, ce n'est pas du tout un milieu forestier. Pour le reste, libre à toi d'avoir l'hygiène que tu juges compatible avec ton éthique de légèreté. Mais je dois avouer que tu me fais rire, avec tes histoires de flaques d'eau.

Dernière modification par decalogue (11-11-2011 01:03:49)

Hors ligne

#44 11-11-2011 01:12:17

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 166

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Note à ceux qui lisent : mettez des smileys qui font des clins d'oeil à la fin de chaque phrase et vous verrez que ça passe mieux. cool
Note à ceux qui écrivent : mettez des smileys qui font des clins d'oeil à la fin de vos phrases quand elles pourraient en avoir un, pour éviter que les lecteurs aient à devoir les imaginer pour comprendre qu'il y a un peu d'humour dans ces lignes. wink
Merci. smile

Edition :
Juste un lien à lire à propos du mot "mul" souvent mal utilisé.

Dernière modification par BigCactus (11-11-2011 01:15:34)

Hors ligne

#45 11-11-2011 01:13:45

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 186
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

[Suppression du message par BigCactus : merci de relire mon message ci dessus. Me contacter librement par mp pour en discuter si besoin.]


Super poney

Hors ligne

#46 11-11-2011 01:34:15

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 186
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Ok Big, tu as raison, je fais dans le plus explicite (mais il etait beau mon troll tout de meme hmm):

decalogue a écrit :

tant qu’on n’a pour seule expérience de la randonnée que les escapades estivales sur GR bien fléchés, dans les Alpes Maritimes, ou de la randonnée pyrénéenne d’un week-end sous un bon cagnât du mois d’août (pratiques majoritaires sur ce forum).

Matériel sans aucune redondance ni superflus donc

On ne va pas polémiquer, il n'y a rien à beaucoup alléger dans cette liste côté vêtements rando / camping

Ca veut dire, pour ceux dont le ciboulot chauffe trop vite

avec de l'argent, on peux tout pour ce qui est du terrestre et du matériel. C'est fait pour ça, l'argent.

Je rappelle pour ceux qui ont des petits pb. de lecture

libre aux informaticiens d'avoir les chaussettes Mickey avec les chaussures de ville (mais comme on sait qu'ils s'habillent mal et n'ont aucun goût : c'est d'ailleurs à cela qu'on les reconnaît)

@Kam : ta solution gilet + petite polaire est inutile

Ton truc sans manche est totalement inutile

Côté tente, je laisse aboyer la caravane.

Ceux qui n'ont pour seule expérience que la rando en zone quand même plutôt "sèches" (dont ta rando Hautes-Alpes -> Arles) et pas en couple dans des coins sans midgees et sans sols tourbeux peuvent parler.

Mais je dois avouer que tu me fais rire, avec tes histoires de flaques d'eau.

Tu parlais de bénéfice du doute sur la 1ere modération de mon précèdent message, mais là franchement j'ai du mal à voir comment on peut laisser ce bénéfice...
Je trouve son message insultant à bien des égards et clairement contre productif à une quelconque réflexion sur la randonné légère et l'allégement en général, mais encore une fois ce n'est que mon avis.
Cependant je comprendrais que mes messages, allant dans ce sens de non production de signal, soit supprimés, fais comme il te semble le mieux smile

Dernière modification par jeanjacques (11-11-2011 02:24:15)


Super poney

Hors ligne

#47 11-11-2011 01:58:28

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 166

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

(note : j'ai effectivement reformulé ma phrase de modération car je ne censure que très rarement et je ne souhaitais pas que ma phrase soit mal prise). Je préfère effectivement cette explication argumentée, ferme, franche, mais courtoise à ton précédent message. smile

Nous avons déjà croisé sur ce forum des gens qui sont restés très distants et méfiants vis à vis du site, jusqu'à doucement essayer quelques solutions sur le terrain, participer à des randos près de chez eux, joué au yoyo, et vu finalement leur sac diminuer de moitié de poids pour les mêmes randos dans les mêmes conditions. Et je pense qu'aujourd'hui, ils nous remercient d'avoir eu la patience de leur dire : "écoute mon gars, on ne fait pas boire à un cheval qui n'a pas soif, remets-toi en cause et je t'assure que tu dois pouvoir t'alléger". wink

Par contre, comme beaucoup d'entre vous, j'ai déjà vu les midges de Skye, mis les pieds dans ces fameuses tourbières, et vu des Ecossais en short et T-shirt à crever de chaud quand moi j'avais déjà mis toutes mes couches. wink

Hors ligne

#48 11-11-2011 02:31:05

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Décalogue a écrit :

@KAM : "On a l'impression qu'on a l'air d'un clodo si on n'a pas un polo Lacoste." Je te rassure, oui, ton impression est bonne : selon les milieux et les endroits que tu fréquentes, sans cela tu passeras pour un sale pauvre, alors que d'autres milieux avec cela tu passeras pour un sale riche. L'humanité est parfois très conne : donc il s'agit juste de s'avoir t'adapter aux lieux et gens que tu es amené à fréquenter et de t'y sentir à l'aise.

Il y a une part de l'humanité que je préfère ne pas fréquenter, et parmi laquelle je ne souhaiterais surtout pas être à l'aise. Je préfère accepter les gens comme ils sont, peu importe leurs signes de richesse (ou non) extérieurs, et les gens qui m'intéressent ont la même attitude. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans la marche lorsque l'on rencontre des gens: les différences sociales deviennent complètement secondaires, et cela permet d'échanger avec des personnes à qui, en temps normal, du fait du canevas social, on n'aurait jamais adressé la parole. Et je parle bien des personnes qu'on rencontre lorsque l'on marche, pas uniquement des autres marcheurs. Mais là, on est complètement hors-sujet.

Je ne vais pas non plus rentrer dans le débat "moi, je suis le meilleur parce que j'ai 'fait' tel endroit" parce que ça serait ridicule. Tu ne sais visiblement pas dans quels endroits j'ai pu traîner mes guêtres - n'utilise pas d'arguments ad hominem s'il te plaît. Le but, malgré le côté "provoc'" comme signalé plus haut, était d'essayer de te montrer qu'il y avait d'autres façons de faire, plus légères, et tout aussi efficaces.

EDIT - J'allais remettre ta liste en ordre et la passer au crible, même en mettant de côté des fringues de ville, pour te montrer les "marges de manoeuvre", mais finalement, non. Ca ne servirait certainement à rien.

Par contre, le but de ce forum reste l'allègement. Et pour ce faire, il faut se remettre un minimum en question. Voir quelqu'un qui poste une liste de 20 Kg ici ne me pose aucun problème, même s'il ne part pas un mois en autonomie. En fait, je rêverais d'avoir quelqu'un qui viendrait ici en disant "voilà, je suis parti avec 20 Kg sur le dos, je me suis rendu compte que c'était de la folie, voilà comment ça c'est passé, voilà ce qu'il faut changer".

Mais là il n'y a aucune remise en question, alors que d'autres gens ici, avec un sac 5 ou 6 fois plus léger que le tien le font. Bref... Je crois qu'Eddie à raison, et je vais essayer de m'abstenir de poster. Dommage, parce que le sujet était au plus haut point intéressant à la base (concilier rando et look "pas trop extra-terrestre", voire look "James Bond").

RE-EDIT - Bon, vu les quelques messages plus haut, je ne sais pas si celui-ci est très pertinent et s'il ne jette pas de l'huile sur le feu (ce que j'ai déjà assez fait dans ce sujet ><). Si quelqu'un juge que c'est le cas, ne vous gênez pas pour l'effacer.

PS: Pour clarifier pour Yno (ci-dessous): je veux simplement dire que si l'on me rejette/méprise etc parce que je ne correspond pas à certains caractères sociaux, je préfère ne pas accorder d'importance à ceux qui agissent de la sorte.

Dernière modification par Kam (11-11-2011 17:57:12)

Hors ligne

#49 11-11-2011 06:35:07

Yno
Suseïa
Inscription : 20-05-2009
Messages : 1 332

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Kam a écrit :
Décalogue a écrit :

@KAM : "On a l'impression qu'on a l'air d'un clodo si on n'a pas un polo Lacoste." Je te rassure, oui, ton impression est bonne : selon les milieux et les endroits que tu fréquentes, sans cela tu passeras pour un sale pauvre, alors que d'autres milieux avec cela tu passeras pour un sale riche. L'humanité est parfois très conne : donc il s'agit juste de s'avoir t'adapter aux lieux et gens que tu es amené à fréquenter et de t'y sentir à l'aise.

Il y a une part de l'humanité que je préfère ne pas fréquenter, et parmi laquelle je ne souhaiterais surtout pas être à l'aise. Je préfère accepter les gens comme ils sont, peu importe leurs signes de richesse (ou non) extérieurs, et les gens qui m'intéressent ont la même attitude. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans la marche lorsque l'on rencontre des gens: les différences sociales deviennent complètement secondaires, et cela permet d'échanger avec des personnes à qui, en temps normal, du fait du canevas social, on n'aurait jamais adressé la parole. Et je parle bien des personnes qu'on rencontre lorsque l'on marche, pas uniquement des autres marcheurs. Mais là, on est complètement hors-sujet.

il est très triste ce paragraphe. Tu n'es pas à l'aise avec les gens dont tu ne comprends pas les codes sociaux. Admettons, c'est assez normal. Mais si ça t'empêche de les fréquenter, c'est peut être que tu es encore moins ouvert à la rencontre que ce que ton préjugé envers eux te fait sous-entendre d'eux. ("Je préfère accepter les gens comme ils sont, et les gens qui m'intéressent ont la même attitude", dis-tu) D'ailleurs, comment reconnais-tu ces personnes que tu choisis d'ignorer ? comment sélectionne-tu cette catégorie de l'humanité qui te rebute ? Bref, j'espère que ce que je lis ne reflète pas ce que tu penses, et que Bernard Werber a raison.

Les boutons peuvent devenir de belles fleurs, si on les arrose.  smile


Je lève les yeux vers les hauteurs ...
Débarrassons nous de tout ce qui n'est pas nécessaire. Voyageons légers. [Grand-Pas]

Hors ligne

#50 11-11-2011 06:44:14

Yno
Suseïa
Inscription : 20-05-2009
Messages : 1 332

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

decalogue a écrit :

Côté tente, je laisse aboyer la caravane. Ceux qui n'ont pour seule expérience que la rando en zone quand même plutôt "sèches" (dont ta rando Hautes-Alpes -> Arles) et pas en couple dans des coins sans midgees et sans sols tourbeux peuvent parler. Je rappelle que dans ces îles, même en été, les histoires de lavage le soir ça ne marchera pas à tous les coups : ça ne séchera pas. Et dans la journée le séchage assez aléatoire : en général, c'est trois saisons chaque jours. Quand vous marchez 10h dans la boue, la tourbe et une bonne partie sous la pluie, que le soir la météo est la même, les sacs et les vêtements mouillés vont sous l'abside fermée où commencent à s'accumuler les midgees, et le sec (qui était dans les sacs étanches, les trucs qui pèsent 200g en tout) c'est dans dans la tente, sous moustiquaire, avec suffisamment d'espace pour cuisiner s'il le faut et surtout pour pouvoir passer une bonne soirée sans se marcher dessus. Il n'y a pas les conditions de la Norvège, avec des gentils petits refuges équipés de séchoirs.

juste un exemple pour voir si tu acceptes de te remettre en cause (au moins un tout petit peu?) : une shangri-la 3 avec son nest, c'est moins de 2kg, et c'est déjà grand confort quand on est trois, alors à deux t'as la place de dormir loin de ta femme si tu le veux vraiment lol  lol  lol

Dernière modification par Yno (11-11-2011 06:44:31)


Je lève les yeux vers les hauteurs ...
Débarrassons nous de tout ce qui n'est pas nécessaire. Voyageons légers. [Grand-Pas]

Hors ligne

Pied de page des forums