#51 11-11-2011 15:08:59

decalogue
Membre
Inscription : 28-02-2010
Messages : 34

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Yno, je te laisse à tes smiley adolescents.
La Shangri La 3 est très intéressante et, même si ça risque de surprendre, j'y avais pensé. A 1200g, elle ne permettait pas de répondre au cahier des charges moustiquaire. Avec le filet (soit près de 2000g et 340€), elle commençait à entrer dans le cahier des charges. Les points qui ont fait que je ne me suis pas orienté sur ce produit étaient :
- Absence d'assurance sur la tenue par vents forts et sur la facilité de montage par vents forts. Pour moi, la forme tipi hautes signifie une absence de souplesse et d'élasticité sous le vent, contrairement aux formes géodésiques. Je peux me tromper sur cet aspect. Mais comprendre que jusqu'à présent quand je devais utiliser une tente - utilisation uniquement très montagne - j'utilisais la VE25 : avec ça, jamais de surprise. La VE25 je l'ai revendue d'occasion. Je préfère donc peu de matos mais du très solide et safe. Sur des randos estivales ou dans pays secs en solo, sinon, je n'ai jamais utilisé la moindre tente ni tarp (tout, ou rien) ...
- Avec la Shangri-la + moustiquaire, pas de possibilité de stockage fringues mouillées à l'abris de la pluie, mais néanmoins hors tapis de sol (sauf erreur de ma part).
- Le tissu est en Ripstop 15 deniers, ce qui est très très limite question solidité (pour info, 2 fois 40 deniers pour la Dragonflye ou la VE25).
- Surtout, pas eu possibilité de tester et voir en réel en magasin.
J'ajoute en aparté que, vu le tissu plus faible, la paroie intérieure en mesh (non isolante) et l'absence de conception géodésique (faible coûts de conception et de production), la Shangri-la me très semble mal classée question qualité prix (et finalement même, question poids, compte tenu de la qualité comparée des matériaux utilisés). Mais ça c'est un autre aspect : dans l'absolu, elle reste 35% plus légère.
Parmi les concurrents à la Mountain Equipment, il y avait la Mark II light (mais moins habitable sous abside, tissus un peu plus faible, 30 deniers). Les séries Rondane de Hellspor et les Hilleberg (Nanno et Nammatj) étaient aussi en concurrence. Elles sont éprouvées, on une très bonne réputation, ont des tissus moustiquaires adaptées aux insectes nordiques (comme la Mountain Equipment), mais sur des technologies plus anciennes (non géodésique, donc non autoporteur). Elles sont au même prix ou beaucoup plus cher, et pour les Hilleberg sans pouvoir tester et voir en réel en magasin. Faute d'avoir pu voir en magasin, je n'ai pas les infos sur le volume pris par une Hilleberg pliée.

Par ailleurs, je réponds à certaines remarques :

1/ Le sac ne fait pas 19,6 kg.
La liste postée comprend : porté matériel raid dans le sac + porté vêtement ville dans le sac + porté sur soi + portage maxi de l'eau (2 jours) + portage maxi de nourriture (3 jours pour deux) fait 19,6 kg.

Donc, pour ceux qui comprennent, ça veut dire que jamais à aucun moment le poids total n'a atteint 19,6 kg et que le sac n'a jamais fait 19,6 kg !

- D'abord, parce que les portages maxi eau et nourriture n'ont jamais été cumulés et qu'il faut enlever le porté sur soi. Au max, le portage a été de 16kg pendant quelques heures en portant la bouffe pour presque deux et du matériel porté pour le compte de ma compagne, pour rapidement arriver à 12kg.
- Ensuite, parce qu'il faut comparer ce qui est comparable. Sur ce forum, 80% des listes s'entendent uniquement matériel raid porté dans le sac, sans eau ni nourriture, sans vêtements de ville, sur des durées courtes (2 à 3 jours), dans des contrées assez clémentes (en gros, moyenne montagne en condition estivale) et en solitaire (pas de portage de tente large).
Alors, comparons la liste postée sur les mêmes bases. Sur une base uniquement matériel raid & camping porté dans le sac, sans eau ni nourriture (mais avec la contrainte d'un sac plus volumineux cause transport matos ville "impliquant" déjà 1kg de trop et en conservant la tente), j'étais à 7,3kg. C'est clairement plus que des listes à 4 ou 5 kg, mais c'est avec du matériel volontairement plus robuste et sans surprise. Sur cette base là, on peut discuter à terrain et pratique équivalent, si possible donc en prenant des listes Ecosse ou Norvège ou Islande (quand même différent, l'Islande) où on intègre une tente 3 personnes résistante et une notion de confort statique pendant quelques jours. Maintenant si vous voulez, je peux aussi mettre une liste chemin E4 25 jours complet en Crête au mois d'août : 1,6 kg de matériel porté, dont sac et couchage belle étoile (ce qui laissait donc de la marge pour l'essentiel, la flotte et la bouffe).


2/ Le "surpoids" lié à la rando et camping porté (tente 3 saisons confort, appareil photo argentique) ou emporté (Sportiva, réchaud) est assumé et procède d'un choix. Compte tenu qu'il était hors de question d'avoir des plans galères, s'il avait fallu alléger, cela aurait été fait en premier lieu sur l'appareil photo (presque 900g), ensuite sur le sac (1kg en moins). Les chaussures et le réchaud, c'était no way : nécessaire (cf. volonté grimpe). Et pour la tente, vu le contexte couple, c'était du tout ou rien : si rien, c'est l'itinéraire qu'on aurait changé : en cherchant des étapes auberges de jeunesse ou uniquement en bothies. Le véritable allégement ce fait par le choix de l'itinéraire et la connaissance du terrain avant de se faire par le matériel.

3/ Les remarques intéressantes (et pour lesquelles personne ne propose rien !) devraient porter sur la liste et les trucs et astuce pour un voyage qui comporte en plus une partie ville habillé. La nouveauté qui apporte quelque chose à la démarche, c'est uniquement ça (la partie randonnée ou raid a déjà été explorée dans tous les sens, sur ce forum).
Si on se met la contrainte de vêtements habillés (attention, contrairement à certains qui ne comprennent pas qu'on puisse vouloir ou devoir ou aimer être habillé en vêtements de ville luxueux, je comprends tout à fait qu'on puisse aimer ou préférer ou accepter faire du tourisme urbain ou même être habillé en vêtement de rando ou sportif toute l'année et dans toutes des occasions), comment :
- Minimiser la question du froissage des vêtements ville en portage raid (y compris chemises et pantalon costume) ? Dsl mais c'est une question fondamentale. Je suis prêts à partager tout trucs et astuces sur le sujet. A ce stade, la solution trouvée consiste à mettre les vêtements dans des pochettes plastifiées semi-rigides. Il doit forcément y avoir une meilleure solution.
- Assurer un minimum de polyvalence tout en respectant la contrainte vêtements habillés (me semble que c'est beaucoup plus facile pour les femmes que pour les hommes : mais il y a très peu de femmes sur ce forum).

4/ Je regrette qu'il n'y ait aucun échange sur les caractéristiques du terrain et retours d'expérience de terrain. Sur ce forum, le surinvestissement sur le matériel au détriment des informations d'optimisation par rapport au terrain se manifeste d'ailleurs dans la fusion des deux fils sur Récits + liste matos + infos terrains. Ce qui intéresse les modérateurs, visiblement, malheureusement, c'est uniquement la partie matériel. Un peu comme certains forum de photographes ou de geeks qui ne parlent que du matériel, comme si c'était le matériel qui faisait le bon photographe (ou la chaussure le bon marcheur, ou le processeur le bon ingénieur). Même si ça choque, le matériel au bout d'un moment on s'en moque, sauf si on n'est que geek.
- Je suis donc très intéressé par tout retour d'expérience constructif sur le terrain Ecossais et prêts à partager notre expérience avec tous ceux qui souhaitent se rendre dans ces îles et à Knoydyart.
(Dans cette optique, comprenez que le matériel n'est vraiment que l'accessoire).
- Déjà, ce que je peux vous dire, c'est que pour alléger sans vous masturber sur des économies de 10g de PQ :
a/ Marchez en Avril et début mai : climat très peu pluvieux, jours déjà longs, pas de midgees donc pas besoin de filet contre Midgees, donc forte économie de poids quelle que soit votre solution de bivouac (tente ou tarp+filet)
b/ Pour s'alléger au max et circuler sous conditions très humides ou en hivers, la solution bothies est plus que très largement conseillée (au minimum 60% économie de poids couchage : juste duvet à prendre, et conditions hivernales très sévères). Pensez à anticiper si vous voulez feu de cheminée (bcp de bothies sans bois autour : ramasser à l'avance, si vous trouvez, et pensez à en laisser pour les autres). Bothies pas toujours indiqués en tant que tels sur les cartes OS, donc identification nécessaire à l'avance. Vérifier sur le site web de la BBA que la cabane est toujours ouverte. 
c/ Réchaud bois inutile (car très aléatoire) dans les Hébrides et à Skye.
d/ Aussi bizarre que ça puisse paraître, hors hiver existence de zones et passages sur 2 jours sans eau possible (sauf filtre céramique en pompant sous les mousses) : portage à prévoir. Pas d'eau du tout une fois engagés sur les crêtes dans les Cuillins (sauf si neige). En cas brouillard, dans les cuillins orientation boussole impossible (sol et roche magnétique) ; portables ne passent que sur les sommets.
e/ 95% des transports et commerces fermés le dimanche sur Lewis et Harris.
d/ de multiples itinéraires et trucs à tenter dans les Hébrides. Notamment traversée Nord-Sud joignant Uige à Abhaim Miabhaig via le Loch Reasort et le Loch Tamnabhaigh. Impression que ça n'a pas été fait. Les visions carte satellite nous ont laissé pensé qu'une partie du terrain était impraticable, impression confirmée par un Ecossais expliquant qu'en dépit d'une longe période sèche, il avait mis 10 heures à rejoindre Loch Reasort à partir de Giosla "due to extreme bogginess". A voir dans le futur !

A bon entendeurs.

Hors ligne

#52 11-11-2011 15:35:15

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 534

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Je ne vais pas réagir sur tout, parce que ce n'est que provocation, je suis assez exaspéré. roll  (un petit smiley d'adolescent)

Decalogue a écrit :

Sur ce forum, 80% des listes s'entendent uniquement matériel raid porté dans le sac, sans eau ni nourriture, sans vêtements de ville, sur des durées courtes (2 à 3 jours), dans des contrées assez clémentes (en gros, moyenne montagne en condition estivale) et en solitaire (pas de portage de tente large)

Tu ressasses ça dans tout tes messages, en essayant de démontrer que les gens sur ce forum ne sont pas des "vrais randonneur" ou je ne sais quoi d'autre que tu à l'air de penser. ("chiffre" à l'appui lol
Mais je te signale juste que, l'Ecosse, c'est pas non plus réellement trash, pour y avoir marcher et voyager ! smile Donc évite le concours de "moi j'ai fais plus dur", ça n'a pas non plus d'intérêt, et surtout, ça nous évitera de penser que tu ne cherche qu'a faire valoir, toi, ta liste et ton voyage sans possibilité de remise en question.
Tu as l'air de penser que plus la liste est lourde, plus on fais des courses difficiles. Mais non, la difficulté n'a rien à voir avec le poids, et une liste à 5kg peut être très efficace en condition difficile, et pas mal ici l'on éprouvé, contrairement à ce que tu dis. tongue

decalogue a écrit :

Même si ça choque, le matériel au bout d'un moment on s'en moque, sauf si on n'est que geek.

La plupart ici seront d'accord, je ne crois pas que tu es réellement compris ce forum.

Je vais m'arreter ici hein.  big_smile  big_smile  big_smile

Dernière modification par Cacahouete (11-11-2011 15:38:15)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#53 11-11-2011 17:20:19

decalogue
Membre
Inscription : 28-02-2010
Messages : 34

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Ecoute, ce qui t'intéresse n'est visiblement pas ce qui m'intéresse. Il n'y a pas de provocation de mon côté, mais visiblement ce que j'écris t'horripile, ce qui est dommage et ce que je regrette. En aucun cas, nulle part, je n'essaye de démonter qu'il y aurait des non randonneurs ou des vrais randonneurs. Une liste s'adapte en fonction du terrain et il n'y a pas un seul critère (celui du gain de poids) pour juger de la qualité d'une liste, même sur un forum MUL, et à fortiori sur un fil qui s'appelle tout de même "Récits et infos sur le terrain".

Le vrai problème, c'est que partie "geek" MUL (focalisation unique sur le matériel rando) n'est pas le sujet de mon intervention sur ce fil de retour d'expérience.

Le point central de mon intervention est :
a/ fil "matériel" : la gestion et l'optimisation de la partie ville, sous contrainte de vêtements très corrects (désolé si ce terme choque, désolé si l'aspect "fric" vous dérange peut-être, même si les mêmes sommes d'argent ne vous choqueront pas s'il s'agit d'acheter du matériel ultra light). Et là oui, sur ce plan là, il y a matière à réflexion commune.
b/ fil "récit et retour d'expérience" : le retour d'expérience terrain (hors matériel) rando Hébrides et Knoydyart et parties "montagne" dans les Cuillins. Et là oui, s'il y a d'autres retours d'expérience, ça peut apporter à tous. Les récits de Tétard, dans d'autres endroits de l'Ecosse (plus au sud) sont très intéressants, à ce sujet. Si toi tu peux apporter ou partager tes propres expériences dans ce beau coin du monde ou dans d'autres endroits, cela nous intéressera tous. En tout cas, moi ça m'intéressera, même si tu n'as fait "que" de la rando (pas de ville) et que tu n'utilise "que" des flaques d'eau.

Mais si ces points là (a/ et b/) ne t'intéressent pas (gestion et l'optimisation de la partie ville, retour d'expérience terrain hors matos), et bien rien ne t'oblige à poster sur ce fil. Personnellement, je ne poste pas (ou extrêmement rarement) sur des fils "matériel" ou "tests" quand ça touche à des vêtements de randonnée ou des listes d'items.

Au final, je ne comprends pas quel problème cela peut bien te poser de voir que je ne "remets pas en question" notre liste côté rando. Je ne comprends pas du tout ce que ça peut te faire ou en quoi ça peut t'énerver qu'un mec vienne et te dise "bien oui, compte tenu du vécu du terrain et du contexte, cette liste a parfaitement fonctionné (bon back-testing), c'était la bonne pour nous, sur des sacs rando à 7kg (moi) et 5kg (elle) ça ne nous aurait rien apporté de très sensible de grappiller 1 ou 2 kg de plus compte tenu des impacts confort, polyvalence et probablement robustesse que ça aurait eu, et qu'en revanche, réflexion faite, dans ce type de voyage mixe ville-rando-camping, la véritable optimisation la plus payante sur laquelle réfléchir n'est plus sur la partie randonnée et camping, mais sur le reste" ?

Hors ligne

#54 11-11-2011 17:52:35

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 247
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

decalogue a écrit :

Au final, je ne comprends pas quel problème cela peut bien te poser de voir que je ne "remets pas en question" notre liste côté rando.

Pour moi c'est la base, tout simplement. La MUL est une quête.

Il est beaucoup plus facile de se convaincre que son matos est satisfaisant, que de trouver un moyen de s'en passer, de l'alléger ou de l'améliorer.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#55 11-11-2011 17:58:17

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 534

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

J'y suis peut être allez un peu fort, et je m'en excuse, mais comme le dit Olivier, je ne comprends pas ce que tu demande, ou écrit ici, dans la mesure ou comme tu ne remet rien en question, et bien , on a pas grand chose à dire.
La remise en question, c'est la base de la MUL, mais d'une façon plus générale, ne pas se remettre en question pendant une rando peut s’avérer dangereux, que se soit sur soi, et/ou sur le matos.

Et si ici, on parle pas mal de matos, c'est parce l’allègement passe par le matos, cher ou fabriqué de ses propres mains. Et c'est un forum d’allègement, bien que, chacun le sait ici, se ne soit pas du tout l'essentiel.

Dernière modification par Cacahouete (11-11-2011 17:59:42)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#56 11-11-2011 18:32:24

decalogue
Membre
Inscription : 28-02-2010
Messages : 34

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

On en vient au moins à l'essentiel de nos incompréhensions réciproques :

- A titre personnel, l'allégement maximum n'est pas la base ni une quête, juste un moyen parmi beaucoup d'autres (choix de l'itinéraire, choix des lieux de bivouacs et ravitaillement, robustesse et polyvalence des items) pour rendre le voyage et / ou la randonnée possible dans les meilleures conditions. A titre personnel, le critère poids vient après les critères élégance de l'itinéraire, rapidité de la progression, sécurité, liberté de choix et de décision. Mais ça reste tout de même un critère / contrainte important, d'où ma fréquentation de ce forum ...
- Un fil "Récits et info sur le terrain" peut être un peu différent d'un fil "liste matos" (même si les deux sont un peu liés). Car seules les informations et retours de terrain permettent d'en savoir question back testing sur choix du matériel et des itinéraires (j'entends sous l'angle optimisation : car que ce matos soit ensuite, item par item, du matos léger ou pas, du moment que c'est du matos sans redondance et parfaitement adapté aux condition et au terrain, pour moi ce sera toujours plus léger et agréable que de prendre des trucs redondants ou inutiles, fussent-ils ultra légers).

Finalement, j'ai la même approche en grimpe : dans une voie, je préfère savoir à l'avance qu'il me suffira de 3 friends et ne prendre que ces bons numéros (fussent-ils un peu lourds), que de me creuser la tête à prendre les coinceurs les plus légers du marché et me trimballer tout le jeu (même si au final ce jeu complet est plus léger que mes trois coinceurs utiles et éprouvés).

Hors ligne

#57 11-11-2011 18:45:03

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 534

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

decalogue a écrit :

pour rendre le voyage et / ou la randonnée possible dans les meilleures conditions. A titre personnel, le critère poids vient après les critères élégance de l'itinéraire, rapidité de la progression, sécurité, liberté de choix et de décision

Pour moi, les meilleurs conditions c'est ne pas avoir mal au dos après 10h de marche. La légèreté permet la rapidité de progression, mais aussi la sécurité, la liberté. J'ai redécouvert la marche le jour ou j'ai pu courir, sauter de rocher en rocher avec un sac qui contenais plusieurs jours d'autonomie.

decalogue a écrit :

Finalement, j'ai la même approche en grimpe : dans une voie, je préfère savoir à l'avance qu'il me suffira de 3 friends et ne prendre que ces bons numéros (fussent-ils un peu lourds), que de me creuser la tête à prendre les coinceurs les plus légers du marché et me trimballer tout le jeu (même si au final ce jeu complet est plus léger que mes trois coinceurs utiles et éprouvés).

Souvent quand on tente de donner une définition de la MUL, on dit Adéquation entre bonhomme, environnement et matériel. Tu y es avec cet exemple.

Dernière modification par Cacahouete (11-11-2011 18:45:39)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#58 11-11-2011 18:53:24

coyotte26
microbiologiste montagnard
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 073
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Cacahouete a écrit :
decalogue a écrit :

Finalement, j'ai la même approche en grimpe : dans une voie, je préfère savoir à l'avance qu'il me suffira de 3 friends et ne prendre que ces bons numéros (fussent-ils un peu lourds), que de me creuser la tête à prendre les coinceurs les plus légers du marché et me trimballer tout le jeu (même si au final ce jeu complet est plus léger que mes trois coinceurs utiles et éprouvés).

Souvent quand on tente de donner une définition de la MUL, on dit Adéquation entre bonhomme, environnement et matériel. Tu y es avec cet exemple.

Je ne trouve pas que l'exemple de décalogue corresponde à cette devise et je ne pense pas que l'approche décrite ici ne colle vraiment avec ses propres impératifs de sécurité.
Tu pars pour une voie mais les choses peuvent changer en cours de route et il est possible que l'on soit obligé de passer à une autre route pour redescendre par exemple parce que celle prévue a subit des éboulement ou est trop encombrée de grimpeur, etc... Dans ces conditions, avoir un jeu de coinceurs complet et léger permet de parer à ces éventualité ce que ton approche peut en pas permettre. Je pense que c'est aussi dans ce sens que l'on défend la légèreté (au sens absolue du terme) comme un facteur de sécurité. Il y a aussi le vision banale que chaque kilo en moins sur le dos limite d'autant la fatigue et par conséquent le risque de blessure.

Tout ce débat à part, j'ai l'impression que quelques photos dans ton rapport aurait aidé à ne pas se focaliser sur le matos... Qui plus est, n'étant jamais allé en écosse (seulement à sa frontière et par un temps exceptionnellement beau), j'aurai bien aimé avoir une vision de ce à quoi ça ressemble.

Hors ligne

#59 11-11-2011 19:15:51

Cacahouete
Padawan
Lieu : Yvelines
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 534

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

coyotte26 a écrit :

Tout ce débat à part, j'ai l'impression que quelques photos dans ton rapport aurait aidé à ne pas se focaliser sur le matos... Qui plus est, n'étant jamais allé en écosse (seulement à sa frontière et par un temps exceptionnellement beau), j'aurai bien aimé avoir une vision de ce à quoi ça ressemble.

Imagine, un horizon constitué de douces collines vertes, mais pas verte comme nos pelouses, verte sans aucune coupure, verte à perte de vue, parsemée de bois et de forêt très découpés, comme si des bucherons avaient décidés de couper certaines parcelles au hasard. Se qui donne des bois morcelés, rongés, spongieux. Le tout couvert d'une grosse couche nuageuse grise, très basse, si basse parfois que malgré le fait que tu ne sois qu'a quelques centaines de mètres d'altitude, tu as l'impression d'être à plusieurs milliers de mètres, de voir encore plus loin, encore plus à perte de vu. De voir jusqu'à des marais spongieux et glissant derrière les forêts, puis les fumées grises d'une ville aux maisons à colombage, maisons à l'architecture très découpées, comme Glasgow par exemple, petites ruelles pavés couvertent de pub aux vitres embuées par les respirations, les centaines de respiration sans cesse accoudé au comptoir.

Enfin, c'est ça mon souvenir de l'Ecosse.  smile

Dernière modification par Cacahouete (11-11-2011 19:17:59)


Let the nature be your teacher. Wordsworth

Hors ligne

#60 11-11-2011 19:18:33

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Décalogue a écrit :

- A titre personnel, l'allégement maximum n'est pas la base ni une quête, juste un moyen parmi beaucoup d'autres (choix de l'itinéraire, choix des lieux de bivouacs et ravitaillement, robustesse et polyvalence des items) pour rendre le voyage et / ou la randonnée possible dans les meilleures conditions. A titre personnel, le critère poids vient après les critères élégance de l'itinéraire, rapidité de la progression, sécurité, liberté de choix et de décision. Mais ça reste tout de même un critère / contrainte important, d'où ma fréquentation de ce forum ...

Je crois que pour la plupart des gens ici, l'allègement n'est pas non plus une fin en soi (heureusement!), mais un moyen de progresser en sécurité, rapidement, tout en pouvant plus facilement changer de route ou choisir d'autres options - précisément ce que tu recherches également. Tout cela n'est pas antinomique avec la recherche de légèreté comme tu sembles le penser. C'est au contraire la légèreté qui va rendre tout cela plus facile.

La raison pour laquelle les récits de sorties et les listes de matos sont maintenant indissociables, c'est précisément parce qu'une liste hors-contexte ne vaut rien. Mais c'est aussi pour montrer qu'utiliser tel équipement plutôt que tel autre, plus lourd, peut-être tout aussi "sécurisant" sur le terrain. Et c'est aussi pour montrer que l'allègement ne se limite pas au matos en soi. Il se fait aussi grâce à l'expérience, qui va permettre de se passer de telle ou telle pièce d'équipement. En tous cas, c'est comme ça que je le comprends. J'étais un peu sceptique après le remaniement du forum, mais je dois avouer qu'avec le recul j'apprécie le changement.

Un petit exemple: quelqu'un qui ne saurait pas monter un tarp prendrait des risques en partant avec ça dans des conditions difficiles. A l'inverse, quelqu'un avec le même tarp, dans les mêmes conditions, mais avec beaucoup plus d'expérience sera tout aussi confortable que sous une tente. Je ne dis pas que le tarp peut remplacer la tente dans toutes les circonstances, mais simplement, avec l'expérience, on comprend qu'il peut s'y substituer sans perte de confort dans beaucoup de cas où l'on pensait que la tente était indispensable.

Là, j'ai l'impression que tu es dans le premier cas de figure. Et tout le monde ici a été dans le même cas. Simplement, pour progresser (parce que oui, comme dit Olivier, même si c'est un peu pompeux smile, l'allègement est une quête), il faut avoir envie de progresser. Remettre en cause son matos, et se remettre en cause soi-même. Comprendre qu'avec l'expérience, on peut apprendre à se passer de matos qui semblait indispensable, ou le remplacer par une alternative moins lourde.

PS: ce n'est pas parce qu'un tissu est fin qu'il est forcément fragile...

EDIT - Désolé si plus haut j'ai été virulent, mais comme il a été dit, se remettre en cause est la base de la démarche "UL". Voir quelqu'un qui s'y refuse est assez déroutant, et m'a aidé à céder aux provocations.

Dernière modification par Kam (11-11-2011 19:31:28)

Hors ligne

#61 11-11-2011 22:28:51

22vlalesflics
Membre
Lieu : Romans-sur-Isère Paris Tokyo
Inscription : 28-08-2011
Messages : 550
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Je suis un peu surpris avec le "costume".
Tu es allé essayer des tentes, des chaussures, fait des comparos.
Mais pas pour une veste? C'est simple, pourtant.
Je transporte des costumes, toute l' année, en valise, en sac, sac à dos, même en sacs plastiques supermarché. En cabine avion, en soute, en train, tout passe. Pas si froissé.  C' est possible. Des tas de gens le font. Concertistes, militaires, etc etc.
Le truc est de la plier comme une chemise. Et de la rentrer le plus loin possible dans un angle de sac plastique. (les sacs de lingerie des hotels sont parfaits. Très légers, et plats). Ensuite, tu plies les 2 côtés restants du sac à la dimension de la veste, et c' est tout. je trouve même que le pantalon est plus dur à gérer.

Pareil pour les embauchoirs. Jamais vu un randonneur avec. Ja-mais! (J' ai 40 ans)
Ils peuvent etre remplacés par des tas d'objets, textiles notamment. Même ma fille sait emboîter des trucs.
Glisser dans les chaussures ce qui peut etre un peu fragile, que la rigidité de la chaussure protègera, ça marche aussi. Pratiqué aussi toute l' année, en valise, en sac, sac à dos, même en sacs plastiques supermarché. En cabine avion, en soute, en train, tout passe. (copié collé, comme la veste) Et ne me fais pas le coup des chaussures de prolo, j' habite dans une ville où l' on fait de très belles chaussures depuis des décennies.
(Sinon, 15j pour de belles chaussures sans embauchoirs, c'est pas ça qui les pliera. (Même si je sais moi AUSSI que les embauchoirs c'est bon pour les chaussures.))


Par contre, je reviens sur un détail qui m' étonne (le mot est faible)
Decalogue, de grâce, ne sois pas autant "hors sujet".
On est sur un forum de passionnés de voyage léger, de nature, et accessoirement de montagne... Un peu d' harmonie, d' humilité, please...
Tu n'es pas le seul ici à faire des treks "engagés". Tu n'es pas le seul alpiniste. Tu n'es pas le seul  riche; le seul à aller aux cocktails, le seul, etc etc (Et tu pourrais aussi aller en tongs au théatre. Les riches le font.)

Nous parlons matos dans ce fil, mais sans se pignoler. Juste car c' est le sujet ici.
Tu as commencé comme ça. Tu indiques que tu vas au musée, mais on ne sait pas ou et quoi. Tu indiques que tu vas en ville, on ne sait pas ou. Nulle trace de personnel, de vrai récit d'aventure, nul récit à l' ancienne, aucune d' impression de voyage, rien, de personnel, c'est dommage, mais du coup le fil ici prend une tournure unique..

(Lis les autres posts ici, des fois, c'est du délire comme c'est beau.
Ici, que des certitudes, des caricatures, que de supériorité, de suffisance, que de choix arrêtés (et drôles). Je ne juge pas. A vrai dire, je m' en contrefiche, mais toi, tu sembles tellement loin d' ici...
Ca rime à quoi un tel sujet????


Avant de randonner léger, déjà, faut randonner.

Hors ligne

#62 11-11-2011 23:19:26

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 2 464

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Amusante cette discussion.

A lire en parallèle avec la liste de Mad "Liste XUL de luxe 4 jours Basse Normandie Août 2011".
Alors ok, là il s'agit de l'Ecosse ++. On peut considérer que la météo est équivalente, avec 2°C de moins. Et qu'il peut pleuvoir plus.
Il s'agit aussi d'un voyage d’agrément en couple, et non point d'un voyage à vocation professionnelle. Là un abri fermé se justifie pour cause de midges et de galipettes (je ne me moque pas, c'est du pur vécu. Les deux.)

Reste que j'aimerais (vraiment, sincèrement) bien connaître les caractéristiques des vêtements "de ville plus que présentables" qui permettraient, par exemple, d'assister à une soirée à l'Opéra ou (plus probable) à un mariage après quelques jours de rando, sans sembler sortir de la gueule d'un chien !
La piste du tergal évoquée par Ith est intéressante. La soie, j'y crois moyen sauf à la tremper et la laisser sécher en plein vent...
Bref, intéressé.

Je suis sur que quelqu'un avait déjà fait un retour de ce genre sur le forum (mariage ou soirée mondaine suite à un rando MUL en Ecosse). Mad ? Bison ?


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Sainte Axe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#63 12-11-2011 18:47:55

22vlalesflics
Membre
Lieu : Romans-sur-Isère Paris Tokyo
Inscription : 28-08-2011
Messages : 550
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Je persiste et je signe .
Un costume, en laine, en synthétique (pas forcément moins prestigieux) peut ne pas se froisser.
Une laine en 100's, ça passe très bien. Plus la laine est fine, moins elle est chaude, mais plus elle se froisse

Je répète encore: Un très bon pliage.
ET: Un emballage qui ne permet pas au costume de se froisser. (rien ne doit bouger dans ta poche plastique qui emballe la veste.)

Et, surtout, un peu de soin. J' ai des fois tendance à tout sortir du sac à la sauvage, là, faut faire gaffe. (je n' ai jamais essayé le combo rando-costume, mais j' ai suffisamment essayé sac-en-vrac-à-la-n'importe-comment pour le savoir.)
Surtout que maintenant il y a des sacs avec des zips sur le dessus.
Qui permettent de sortir les articles avec soin.

Conclusion: Une veste qui peut quand même avoir une ligne horizontale, voire deux verticales (pliages), mais pour moi ça passe. mieux qu' une veste qui a été portée dans un taxi 10mn, avec un dos tout froissé.


Avant de randonner léger, déjà, faut randonner.

Hors ligne

#64 31-10-2012 15:22:54

raoulglloq
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 08-07-2012
Messages : 313
Site Web

Re : Ecosse du Nord et Hébrides Extérieures, 19 jours, août 2011

Énorme ce sujet. La référence: Sean Connery dans 'goldfinger". Il doit plastiquer une usine d'armement au début du film. Il arrive en plongé sou marine, combinaison noire qu'ol conserve pendant l'action, de nuit, dans l'usine. Il positionne des bombes et des qu'il s'est suffisamment éloigné de l'usine ouvre sa combinaison pour laisser apparaitre un superbe smoking blanc!

Conclusion: on fabrique un costard infroissable et le porter sous un goretex pendant la rando lol Pour les pompes ben il suffisait de prendre de Paraboots ou des Heshung et trekker directement avec. Y'a plus qu'a les nettoyer un coup au retour smile

Voila, moi je retourne préparer mon Tour du Monde ne costard, la seule tenue qui ne sera pas démodée d'ici la fin de mon voyage.:)

Hors ligne

Pied de page des forums