Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 25-04-2014 11:04:01

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Bonjour,
Sans ce forum et ces membres bienveillants, je n'aurais jamais eut le courage de me lancer seul dans ce genre de rando. Cela reste modeste et fera sourire plus d'un des grands aventuriers présent ici; mais pour moi c'est déjà beaucoup.

Merci spécial à Chourave, Tomi, Ptistelivo, (et hors forum : Laurent M. , Didier P.) etc... pour m'avoir supporté comme boulet à vos côtés. Sans vous, je n'aurais pas pu.

Je ne met pas de liste, car elle est encore loin d'être idéale, pourtant avec tout ce que j'ai pu lire et découvrir par ici, elle s'allège de plus en plus...

De Corrençon-en-Vercors à Chatillon-en-Diois par le GR91 en solitaire (Du 18 au 21 avril 2014):

Demi jour 1 : Corrençon-en-Vercors à cabane G. :
C’est ma première randonnée en solo, les prévisions météo ne sont pas encourageantes, mais au vu de ma vie familiale c’est maintenant ou jamais.
Aussi je quitte Corrençon en début d’après-midi avec un sac assez lourd, car j’emporte une tente par sécurité au cas où je n’arriverais pas à faire les jonctions désirées entres les différentes cabanes. Je dois de plus m’accommoder d’une limite temporelle de 3 jours et demi pour rallier Chatillon, soit une cinquantaine de kilomètres (voir carte ci-dessous).
13980880896_e1bbbee33b_b.jpg
J’évite le début du GR qui est très emprunté en ce week-end pascal, en prenant un chemin qui mène vers « le grand pot ». Dans les environs je passe la nuit dans une cabane qui n’est référencée nulle part mais que l’on finit par trouver si on insiste beaucoup. Je tourne en rond un moment, j’avais prévu d’atterrir à la cabane de Carette en cas d’échec. Mais cela ne sera pas nécessaire, je fini donc par trouver un vrai havre de paix pour moi tout seul (vidéo ici : https://www.flickr.com/photos/louis-des … 4282406722 ). Je prends mes quartiers, profite d’un couché de soleil nuageux. Je sors mon sac de couchage Walden et me prépare un petit festin… lyophilisé ! Le matelas est agréable, le poêle ronfle, je m’endors comme un bien heureux.
13980899846_ec0fc690bd_c.jpg
14024019343_fcd126b8cd_c.jpg
14024019893_1366a1dacb_c.jpg

Jour 2 : Cabane de la G. à Cabane des Aiguillettes.
Début tôt le matin. La nuit fut bonne, le vent et la pluie nocturnes ne m’ont pas dérangé outre mesure. Petite toilette dans la neige et « en avant Guingamp » (j'en profite pendant qu'il n'y à pas de copyright déposé sur cette expression smile ). Aujourd’hui grosse étape, mais si je réussi à faire cela, je m’évite la pression du timing à respecter les jours restants pour atteindre Chatillon à temps. La descente en direction de la cabane de Carette s’avère pas évidente, car je suis parti sans mes raquettes, et au petit matin, la neige est gelée et donc glissante. Mais la météo est de la partie aujourd’hui le beau temps m’accompagnera tout du long.
14004003165_1d38d48a55_c.jpg
Entre la cabane de la Carette, Bergerie de Darbounouse et Tiolache du Milieu
Aucun soucis, le terrain et bon, je ne me pose pas trop de question d’orientation car mes prédécesseurs ont laissé des traces sur les névés qui ponctuent le terrain et la direction générale est bien lisible, je déroule sur ce terrain vallonné avec grand plaisir.
14004445134_f43e0b2d36_c.jpg
    Arrivé à la « Tête de Cogneau », perdu dans ma lancé, je m’égare, je me retrouve en hors piste total, et grâce au GPS je corrige le tir. Au milieu de sapins rendu difficiles à traverser par les monticules de neige et les scialets (Scialet est un terme dialectal désignant les gouffres dans les massifs préalpins de Savoie et d'Isère  : Vercors, Chartreuse, Bauges, etc. Ce peut être "un puit" vertical, créé par la dissolution de la roche calcaire. Ce peut aussi être le résultat de l'effondrement d'une cavité). Soudain, j’entends le bruit caractéristique des Tetra Lyres que j’avais découverts dans une vidéo de Scal sur le forum ! Quelques pas encore et je vois deux spécimens décoller sous mon nez, sans que j’aie le temps d’immortaliser la scène. Une première pour moi, ces oiseaux sont plus gros que je ne pensais.
La Jasse du play est en terrain totalement dégagé, j’ai très chaud avec mon équipement d’hiver je quitte les couches de vêtements et essaye de gérer mon eau pour ne pas avoir à m’arrêter pour fondre de la neige ou perdre du temps à chercher une source.
La Fontaine de la Chau n’est pas très loin, mais je choisi de ne pas y faire halte, car la Fontaine des Serrons est dans ma ligne de mire. Petite halte saucisson et comté à l’ombre d’un sapin, que du bonheur.
14004002025_6f44f5512a_c.jpg
Une fois de plus le GPS me sauve la mise et m’approche de la Fontaine des Serrons, l’eau coule bien, et elle est fraiche est délicieuse. Le coin est fort sympathique, j’hésite à m’arrêter là et y planter la tente. A la réflexion il est encore tôt, la météo est excellente, la cabane des Aiguillettes était mon premier choix, je m’y tiens. Pour éviter un scialet dont je garde le souvenir de trous prononcés, je m’applique à longer les contreforts du Grand Veymont. Résultat j’arrive plus haut que je ne pensais à l’entrée du pas des Chatons. Je me retrouve donc à longer le Grand Veymont dans une pente dont la neige a été exposée au soleil toute la journée ; bref c’est mou, cela glisse et cela ne porte pas… Je me stresse - inutilement - avec le soleil qui se couche et la peur de passer ce pas trop lentement et d’arriver à la cabane des Aiguillettes de nuit. Je serre les fesses, fait des petits pas et plantes mes bâtons avec application : ça passe !
  14000806052_1c6bf4d835_c.jpg
14024016763_07992733e8_c.jpg
Un dernier effort et je monte à la cabane des Aiguillettes. Hélas trop tard d’une heure, les 2 seuls strapontins de cette cabane sans poêle sont déjà pris. Me voila condamné à dormir par terre. Je gonfle mon matelas pour essayer de m’isoler du sol, et je rajoute une couverture de survie dans mon sac de couchage. Les congères qui montent plus haut que la porte m’ont donné l’impression d’entrer dans un frigo, ajouté à cela la fatigue de la journée, le moral plonge un peu.
Pourtant avec ma doudoune la nuit ne sera pas si froide, en fait je serai plus dérangé par les deux personnes qui ronflent au dessus de moi. Ainsi que par la porte qui s’est ouverte d’un coup à deux heures du matin sous la pression du vent. La fermeture de la porte étant cassée, la réparation de fortune que j’ai tentée n’a pas tenu. Je condamne la porte avec une pelle à neige qui était sur place. Je constate que l’occupant du strapontin au dessus de moi souffre bien plus du froid que moi, visiblement il est mal équipé. Je l’incite à mettre sa couverture de survie dans son sac de couchage et non pas au dessus.
Au moment de me recoucher, je commets une erreur, mon matelas gonflable s’étant dégonflé, je veux le gonfler à mort pour m’éloigner le plus possible du sol : hélas cela fait casser une séparation de boudin ! Me voila avec un matelas en pente pour tout le reste de la rando. Je peste un bon coup et me recouche pour une fin de nuit hachée et pas très réparatrice.

Jour 3 : Cabane des Aiguillettes à Bergerie de Laval d’Aix.
A 6 heures, mon voisin du dessus n’en peut plus, il se lève congelé. Cela m’arrange car je veux absolument arriver pour le lever de soleil dans la plaine de la Queyrie. Je n’hésite plus à faire du bruit et à me lever. Un chocolat chaud et quelques biscuits aux céréales accompagnés d’un bout de saucisson vite expédié, je décolle à 6h30. Je zappe l’arrêt à la Fontaine du Pas des Bachassons (j’avais fait fondre de la neige la veille), et fonce dans la plaine.
14000805152_494c301937_c.jpg
14004000325_b7bf2a8ebf_c.jpg
Arrivée en vue de l’arbre taillé, c’est comme toujours un grand bonheur de revoir cet endroit. Ce fut l’un de mes premiers lieux de découverte du beau massif du Vercors. C’est la première fois que j’y vois de la neige. Bon, ce ne sont que des plaques et ce n’est pas tout blanc. Mais cela a décidément de la gueule ! Je sors l’appareil photo et mitraille en m’extasiant à haute voix. Une petite « selfie » devant l’arbre taillé et c’est reparti.
14000830051_7f30228821_c.jpg
Je passe devant la Cabane de Pré Peyret, et fait le plein d’eau à la Fontaine des Endettés. La météo commence à tourner au gris, la température dégringole, je prends le temps de me faire thé chaud très sucré avant de repartir.
14003999795_519fca58f1_c.jpg
Arrivé au col du Pison, cela se dégrade vraiment, le vent se met de la partie, et la neige pointe le bout de son nez. Je rate totalement l’embranchement entre le GR91 et le GR93, et m’engage par erreur sur le GR93. Je réalise l’erreur trop tardivement, je suis vraiment mal parti. La météo rend les fixes de GPS incertains, il arrive à me situer grossièrement, mais m’indique des directions fantaisistes. Je sors la boussole et tire un cap à l’estime pour rejoindre le GR91. Je tombe nez à nez avec un gouffre du Pré imbert, je rebrousse chemin et négocie une montée un peu hasardeuse. Après avoir peiné dans la poudreuse jusqu’aux genoux, je rejoins finalement le GR91, mais la situation ne s’arrange vraiment pas et j’ai perdu beaucoup de temps…
14024014783_56b55b602d_c.jpg
Après le vent et la neige (qui se fait très présente), le brouillard débarque. Aucune emprunte ou trace ancienne dans la neige. Me voila à flanc de coteaux, bien pentu, à allumer le GPS à intervalles réguliers pour essayer de garder le cap sans dégringoler dans la pente. La température chute encore (mais mon équipement y palis très bien), ainsi que la visibilité et la luminosité. J’approche de la Bergerie de Laval d'Aix, cela tombe bien ! Je pars à sa recherche, innocemment je me vois déjà rapidement à l’abri. En fait, il me faudra plus d’une heure pour la trouver. Alors que j’étais prêt à abandonner et à monter la tente, je vois une masse noir au loin que je prends pour de la roche, pensant y installer ma tente à l’abri du vent, je me dirige dans cette direction ; et lorsque je suis devant la porte, je réalise que c’est la bergerie tant désirée ! ( vidéo ici : https://www.flickr.com/photos/louis-des … 022896675/)

Dans un premier temps, une porte fermée me fait penser que je vais devoir me contenter de monter la tente dans l’abri à bestiaux, mais au fond du hangar, la porte est ouverte ! Et je me retrouve dans le logement du berger (ou de la bergère), grand luxe ! Pas de bois pour le poêle, mais éclairage néon à l’électricité solaire et plusieurs matelas et un sommier pour m’isoler du sol. Je fais fondre de la neige, je recharge mon téléphone/GPS avec une batterie que j’ai eut la bonne idée d’emporter. Je suis bien installé, mais j’ai du mal à dormir, et impossible de manger. La météo me tracasse pour demain…

Jour 4 : Bergerie de Laval d’Aix à Chatillon-en-Diois.
    A 6h je me réveille et saute vers la fenêtre : légère chute de neige mais pas de brouillard. Petit déjeuner vite expédié, je remets les choses dans l’état où je les ai trouvées, et je laisse quelques excès de nourriture (biscuits céréales et coucous) en guise de remerciement.
    Je profite de l’éclaircie pour bombarder en direction de la Cabane de Châtillon, la neige est plus solide, pendant les premières heures j’avance bien.
    Puis comme hier, le brouillard tombe et la neige se mélange agressivement au vent. J’atteins le grand Cairn, qui porte bien son nom, et je poursuis ma route. La visibilité est aussi dégradée qu’hier et toute éventuelle trace est largement effacée par un vent de face tenace. Pour aller plus vite face aux nuages qui semblent se charger autour de moi, je décide d’utiliser une théorie fumeuse : Si je tombe de là où je me trouve est-ce que ce serait vraiment dangereux ? si je suppose que non, je bombarde et n’assure pas trop mes pas. Si je suppose l’inverse, je prends le temps de m’appliquer. Et cela semble fonctionner, mon allure s’accroit. Je « jardine » un peu sur les flancs du « Pié Ferré » avant d’enfin déboucher sur les Arvas. Et là : bénédiction inattendue, le vent décide de chasser une fois pour toute en 10 minutes le brouillard et la neige.
14024014203_4e250dd339_c.jpg
14000828431_8502e62bba_c.jpg
13980892626_e0e1500510_c.jpg
Alors que j’en étais à me demander comment traverser un couloir de neige dégagé mais pentu sans en voir l’autre extrémité ; je découvre une vue magnifique du plateau qui surplombe Chatillon-en Diois et localise aisément la Cabane de Châtillon. L’itinéraire devient aussi limpide que la vue est dégagée. Cela me motive, je coupe à flanc de colline et parviens près du plateau. Un arbre isolé qui me propose un sol sans neige et une vue splendide marquera ma dernière halte avant la descente (vidéo ici : https://www.flickr.com/photos/louis-des … 4282406722 ). Je déterre de mon sac l’appareil photo, la météo m’avait convaincu qu’il ne me serait pas utile aujourd’hui, et pourtant je mitraille !
13980891846_a66e755ec1_c.jpg
13980891936_4c17a57faf_c.jpg
Commence alors la descente longue et pénible jusqu’à Chatillon, plus je descends plus je me déshabille, car je me trouve dans un tout autre environnement météorologique; fini les bourrasques, la neige et le brouillard ; j’ai droit à une après midi chaude et un ciel dégagé dans un environnement forestier qui ferait plus penser au midi de la France. J’arrive au charmant village de Chatillon-en-diois ou la première rue abordée comporte une source fraiche et potable qui semble me tendre les bras. Décrassage sommaire avant de rejoindre la civilisation. Fin heureuse de ma première randonnée en solitaire, je n’aurais d’ailleurs croisé que 4 ou 5 personnes en 3 jours et demi.
                       
(L’ensemble des photos et vidéos est ici : https://www.flickr.com/photos/louis-des … 282406722/ )

Un fois encore, merci à tous pour votre aide aux décours des posts ou des rencontres, toujours enrichissants !  smile

Dernière modification par shyguy (19-05-2014 09:20:10)


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#2 25-04-2014 11:15:07

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 901

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Magnifique!

Bravo pour cette première virée solo, en plus dans des conditions difficiles, qui augure de plein d'autres à venir.  smile

didier.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#3 25-04-2014 11:15:34

Chib84
Banni(e)
Lieu : APT pas loin de nulle part
Inscription : 11-04-2009
Messages : 693

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Joli retour. Ça va bien m'aider.


Quelque part, entre les débris du peu et le rien, nous vivons dans les faubourgs de l'éternité. Nous ne sommes pas parvenus où nous voulions aller, mais nous pensons être arrivés là où nous devons être.

Hors ligne

#4 25-04-2014 11:29:31

Anaximandre
Membre
Inscription : 21-02-2014
Messages : 504

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Belles photos. La première cabane est incroyable, on dirait un décor de film tellement elle fait "cabane de trappeur perdue dans les bois"...


I haven't been everywhere, but it's on my list. - Susan Sontag.

Hors ligne

#5 25-04-2014 17:11:07

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

merci shyguy, il est bien beau ce Vercors sous ton objectif !

et puis comme ça, encore nimbé des rigueurs de l'hiver son coté sauvage
ressort mieux, d'autant plus quand le brouillard s'en mêle et vient aiguiser les sens  smile

Dernière modification par scal (25-04-2014 17:12:45)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#6 25-04-2014 19:12:05

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Merci pour ton retour Shyguy,

Fallait se lancer  smile

J'adore moi aussi les ambiances créées par le mélange terre et neige.

Très sympa la photo à côté de l'arbre taillé et celles de l'intérieur de la cabane de G.

A + de te lire pour ta prochaine sortie en solitaire smile

Flo

Dernière modification par florencia (25-04-2014 19:15:55)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#7 25-04-2014 19:16:00

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Hello,

merci à tous pour ces messages !  smile


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#8 25-04-2014 19:54:55

tomi
Qui ça ?
Lieu : Belledonne + Euskal Herria
Inscription : 02-09-2008
Messages : 1 111

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Un grand plaisir à te lire et à voir tes belles photos Shyguy.

A bientôt !
thomas


Monsieur Miko, attendez, vous ne pouvez pas faire ça ! - Toi pas t'inquiéter, Miko pouvoir.  (Vuillemin)

Hors ligne

#9 25-04-2014 21:36:29

rhafiki
Départ bientôt pour l'Antarctique
Lieu : Isère
Inscription : 20-08-2012
Messages : 666
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Toujours aussi belles tes photos ! Va falloir faire des sorties solo plus souvent  tongue


Poussière aux pieds vaut mieux que poussière au fesses

Hors ligne

#10 26-04-2014 15:12:26

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Bonjour shyguy

Un vrai bonheur de regarder ton retour smile  merci
j'ai plusieurs fois traversé sans neige, ça change de paysage
Un poêle bien chaleureux, la chance de voir des Tétra-lyres, belles photos avec le vent qui soulève la neige
il y a encore de sacrés paquets de neige, sacré Vercors!

Myrtille

Hors ligne

#11 26-04-2014 19:57:41

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Hello,

je ne pensais pas que tant de monde me lirait... merci,

je rajoute une petite vidéo sur la bergerie de l'aval d'Aix : https://www.flickr.com/photos/louis-des … 022896675/

merci à tous pour vos messages  smile

Dernière modification par shyguy (26-04-2014 20:24:07)


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#12 26-04-2014 20:14:23

Oliviereide
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 14-04-2013
Messages : 117

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Merci pour le retour sympa smile


Un Mulet qui aimerait être une mul...
GR20 2014, Viso 2014

Hors ligne

#13 26-04-2014 20:55:39

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Belle première expérience smile  ça donne envie d'y retourner tongue

Merci pour ces belles photos.

Comment as-tu fait pour la photo à côté de l'arbre: tu as un retardateur qui bégaie? lol


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#14 26-04-2014 21:01:52

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 915
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Chouette retour, merci pour ce partage documenté !

domweb a écrit :

Comment as-tu fait pour la photo à côté de l'arbre: tu as un retardateur qui bégaie? lol

Il a demandé à la marmotte de la photo du dessous d'appuyer sur le déclencheur !


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#15 26-04-2014 22:04:34

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 621
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Oui merci pour le CR, je ne me lasse jamais d'en lire sur le Vercors !
Et je comprends bien que tu aies pu gamberger par moments, en faisant la balade à mi-saison et avec un temps médiocre.


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#16 27-04-2014 08:38:38

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

domweb a écrit :

Belle première expérience smile  ça donne envie d'y retourner tongue

Merci pour ces belles photos.

Comment as-tu fait pour la photo à côté de l'arbre: tu as un retardateur qui bégaie? lol

Hello,

les appareils modernes ont des retardateurs de 2 ou 3 sec ainsi qu'une autre position qui va à 10 ou 12 secondes. J'ai mis la deuxième position et j'ai couru  smile

Dernière modification par shyguy (27-04-2014 08:38:59)


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#17 27-04-2014 16:40:50

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 182
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

.
Autres solutions disponibles sur de + en + d'APN :


Retardateur de 10 s" + prise de vue multiples (réglable) :

Si la première (ou même les 2 premières) est(sont) de dos,
les suivantes devraient être bonnes.


Retardateur à détection visage + prise de vue multiples (réglable) :

Pas besoin de courir, éventuellement se masquer le visage
le temps de se mettre en place, et le tour est joué.

.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#18 27-04-2014 22:43:45

DR400
Membre
Inscription : 29-07-2010
Messages : 228
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Merci pour ce retour, ca donne envi! Même si le froid, ce n est pas trop ma tasse de thé; -). Je croise les doigts pour que fin mai les températures soient plus clémentes lorsque l' on marchera sur tes traces.


traversée de l'île du nord de la NZ à pieds novembre 2013 janvier 2014

Pour atteindre le bonheur, il faut savourer le voyage vers une destination d'élection

6 mois entre terre et ocean

Hors ligne

#19 28-04-2014 19:35:41

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 047

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Magnifique ! Superbe photos et super récit, merci.  smile


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#20 29-04-2014 10:54:48

Phil75014
E-Mul
Lieu : Paris ! Paris! Paris !
Inscription : 14-04-2010
Messages : 498
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Super,

Il n'y a que les randonneurs "trop prudent" qui peuvent ensuite raconter qu'ils ont été trop prudent smile  ça s'appelle le biais du survivant smile

merci pour le retour.

chouette trek

Phil

Dernière modification par Phil75014 (29-04-2014 10:55:13)


mon blog :  des astuces, des récits sur la randonnée
"simplifiez, simplifiez, simplifiez." (H.D. Thoreau)

Hors ligne

#21 05-05-2014 09:02:13

yannGO
Membre
Inscription : 24-02-2013
Messages : 23
Site Web

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

HAaaa le Vercors… Ton récit me donne envie d'y retourner tout de suite. belle balade.

Hors ligne

#22 05-05-2014 09:29:31

Luc4s
Membre
Inscription : 28-04-2014
Messages : 27

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Super récit, tu me donnes des idées!

Lucas

Hors ligne

#23 06-05-2014 14:39:24

chouxrave
Membre
Lieu : Bugey
Inscription : 13-10-2006
Messages : 1 368

Re : première rando solo ! De Corrençon à Chatillon

Super sympa ta virée et comme toujours, le Vercors me donne une furieuse envie d'y retourner, surtout que je n'ai jamais été me balader du coté de cette fameuse cabane perdue.

Hors ligne

Pied de page des forums