Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 14-07-2015 18:05:01

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

[Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Bonjour,
Ayant l'habitude de randonner sur plusieurs jours en juin, et ne connaissant que peu les Alpes, j'avais envie de l'inscrire à mon programme cette année. Pouvant exceptionnellement prendre 5 semaines je me suis lancé pour faire la GTA.

Tracé :
Le parcours choisi prend le GR5 comme fil conducteur avec quelques entorses (au moins dans le programme, dans la réalité se sera différent) et une fin avec le GR52. Le tracé a été réalisé sur openrunner, puis les étapes ont été découpées pour faire 35 points efforts de moyenne et permettre de trouver un abri si les conditions météorologiques le nécessite. J'en suis arrivé à 27 étapes avec potentiellement 2 1/2 journées supplémentaires en fonction de la météo.
Les traces correspondent à ce qui a été fait et non à ce qui était prévu.
De St Gingolph aux Houches
Des Houches à Briançon
De Briançon à Menton.

Matériel :
Au niveau du matériel, j'ai déjà eu l'occasion de tester une grande partie du matériel mais quelques nouveautés font leurs apparitions comme la tente pour remplacer mon ancienne et gagner quelques centaines de grammes et l'utilisation du mérinos pour le T-shirt et les chaussettes.

PORTAGE1,61
Sac à dos Millet 45L1,61
 
BIVOUAC2,84
MATELAS TERM-A-REST Prolite+MOUSSE0,75
KIT REPARATION0,02
DUVET Triple Zéro Ansalbère 4000,78
TENTE VAUDE POWER LIZARD 1-2P1,2
OREILLER0,09
 
VETEMENT1,6
CHAUSSETTES0,04
PANTALON (jambes)0,18
PANTALON POLAIRE0,17
TRICOT CORPS0,13
POLAIRE0,28
IMPER0,26
BONNET0,03
GANTS0,03
BLUFF0,03
DOUDOUNE0,2
SANDALES0,25
 
REPAS0,47
GAMELLE0,26
CUILLIERE/FOURCHETTE0,02
TASSE0,02
P3RS+BRIQUET0,02
POCHE EAU 2l0,15
 
HYGIENE/PHARMACIE0,51
SAVON MARSEILLE0,04
MOUCHOIRS0,03
PQ0,01
SERVIETTE0,03
CREME SOLAIRE0,03
BAUME LEVRES0,01
BROSSE A DENT0,02
DENTIFRICE0,03
BIAFINE0,03
EAU PURE0,01
ASPIRINE0,04
SMECTA0,1
BANDAGES0,02
STRAP0,01
SCOTCH0,02
EPINGLE NOURICE0
PINCE EPILER0
CISEAUX0,02
COUVERTURE SURVI0,06
ARNICA0,01
BOUCHONS OREILLES0
 
DIVERS1,53
COUTEAU0,07
SACS POUBELLES0,01
CAHIER0,07
STYLO0,01
JOURNAL0,05
BOUTEILLE 50 cl VIDE0,02
FICELLE0,03
APPAREIL PHOTO0,16
TOPO0,21
LAMPE0,65
TELEPHONE0,15
CHARGEUR0,04
CLEF0,01
PORTE MONNAIE + cartes0,03
BOUSSOLE0,02
 
TOTAL8,55
 
SUR MOI1,47
BOXER0,05
PANTALON (short)0,33
T-SHIRT MARCHE0,21
CHAUSSURES0,71
CHAUSSETTES0,06
MONTRE0,05
CASQUETTE0,05
LUNETTES0,02
 

Récit :
Départ de la gare de vichy le mardi 9 juin en direction de St Gingolph avec un jour de retard dû aux orages prévus sur les Alpes du Nord (pour rappel, météofrance avait mis ces départements en vigilance orange pour toute la semaine). Je profite de l'attente à Thonon pour acheter le topo de la première partie. Arrivé à l'hôtel de St Gingolph avec les sommets pris dans les nuages, mais sans aucune activité orageuse. Je dîne dans une créperie roll en bord du lac, les 2 restos situés sur la frontière ont été emportés par une coulée de boue en mai dernier. Coulée qui a aussi endommagé le chemin et impose une déviation par la Suisse.

Jour 1  17km, 1800D+, 1160 D-, 41 Points Efforts (PE)
Départ vers 7h sous un plafond nuageux en empruntant le côté Suisse qui, à part une première raide montée en forêt se fait le long de la route desservant Freney puis Novel où je retrouve le GR et où je pénètre dans les nuages.
8293_gr5_juin_2015_1_005_14-07-15.jpg
Etant plutôt un diesel, et l'expérience aidant, je sais que les 2 premiers jours sont un peu compliqué aussi je fais des pauses très régulières et je me programme des étapes plus courtes et je profite de la littérature locale.
8293_gr5_juin_2015_1_008_14-07-15.jpg
Vers 1500m je suis surpris d'émerger au dessus des nuages, au vue de la précédante journée je pensais que ceux-ci s'accrocherait toute la journée sur les sommets. Je refais de l'eau aux chalets de Neuteu tout en profitant des estives fleuries. Puis la montée jusqu'au col de bise avec sa vue sur le lac léman hmm
8293_gr5_juin_2015_1_012_14-07-15.jpg,
sur la vallée de bise et le pas de la bosse.
8293_gr5_juin_2015_1_013_14-07-15.jpg
Première descente bien ravinée au départ puis j'arrive au refuge de Bise dont l'entrée est gardée par une dizaine de chèvres. Il est encore tôt dans la journée, les jambes vont bien, le ciel n'est pas menaçant, le pas de la bosse ne parait pas difficile, je continue donc pour arriver tranquillement à La Chapelle d'Abondance, non sans avoir fait une petite sieste au soleil. Ayant la flemme de bivouaquer aux abords de la ville (et n'aimant pas ça), je prends une chambre dans un hôtel et visite la ville qui est taillée pour les sports d'hiver, pas trop pour le reste des saisons.
8293_gr5_juin_2015_1_015_14-07-15.jpg

Pour info il y a beaucoup de points de ravitaillement en eau sur le parcours (Freney, Novel, chalets de Neuteu, refuge de Bise, chalets de Cheneau, chalets de chevenne. Ce sera d'ailleurs une constante sur presque tous le parcours et je ne partirai les matins qu'avec de 0,5 à 1 litre sauf sur la fin.

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:07:17)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#2 14-07-2015 19:20:41

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 637

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Ah chouette, c'est parti pour la GTA !
Merci Clems !  smile

Elle est chou, la vue brumeuse sur le lac de Genève !  tongue

J'ai hâte d'arriver à la rencontre avec nos amis communs de Riom !

Sinon, sur ta liste, je vois 3 pantalons ET un short...
Un pour le chaud, un pour le froid, un pour la pluie, un pour le soleil ?
Il y a sans doute moyen d'alléger l'item...
J'ai mené la même réflexion lorsque j'ai posté ma première liste... suite aux remarques de JJ, si je me souviens bien (merci JJ, au passage ! smile ). Alors, je fais passer... tongue


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#3 14-07-2015 21:38:10

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Salut,
Je te rassure je n'ai pas 3 pantalons et un short. En fait j'ai deux pantalons et pas de short : un polaire pour les moments frais ou en rechange si l'autre est mouillé, et un deuxième qui est convertible en short en enlevant les jambes. Dans ma liste j'ai donc mis la partie short dans l'item "sur moi" et la partie jambes dans l'item "vêtements". C'était la première fois que j'essayais cette combinaison et j'en suis revenu satisfait car pour un faible surpoids, c'est très confortable d'utilisation.
Pour la rencontre avec les riomois elle se fera en 2 temps à 19 jours d'intervalles  big_smile
Et pour la mer de nuage, j'en rencontrerai 2 et à chaque fois pour me boucher la vue sur des grandes étendues d'eau.


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#4 15-07-2015 19:39:14

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 2 14km, 1145D+, 400D-, 27PE
Toujours des orages de prévus dans l'après midi et la soirée. Journée belle avec une grosse montée au départ jusqu'au col des mattes puis le reste en courbes de niveaux vers 1700m sur des pistes. Les paysages sont verdoyants et gentiment vallonnés, comme des cartes postales. Les prairies sont fleuries et les vaches ne semble pas encore avoir gagné les estives.
8293_gr5_juin_2015_1_018_15-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_022_15-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_025_15-07-15.jpg
Arrivé au col de bassachaux en début d'après midi et je décide de m'y arrêter malgré la fermeture du gîte car la terrasse couverte est suffisamment grande pour me tenir à l'abri. Les premières gouttes tombent au début de ma sieste et ponctueront l'après midi. Au final je monte la tente sur terrasse et m'endors au sec, à l'abri du vent et de l'orage qui ne viendra pas. Par contre les prévisions météo sur la haute savoie sont franchement dégueulasse avec neige à 2000m et 80mm de pluie sur 2 jours. Je décide de décrocher à Samoëns pour aller à Landry et faire la vanoise avec une météo sensiblement meilleure. Cela me fait sauter 5 étapes dont celles du Brévent, celle du col du tricot et celle de la Pierra Menta. J'essaierai de les récupérer à partir de Briançon. Le challenge est que pour rejoindre Samoëns le topo prédit 8h30 et que j'ai le bus à 13h40.
8293_gr5_juin_2015_1_028_15-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_030_15-07-15.jpg

Jour 3 26km, 930D+, 2000D-, 46PE
Réveil à 5h30, départ à 6h30 sous un ciel couvert. 1ère ascension en courbes de niveaux et passage en Suisse. Je surplombe le lac vert et traverse quelques névés ponctués de frais grêlons avant d'arriver au col des portes de l'Hiver. Joli nom et premier passage à 2000m. Je profite d'une courte pause pour retrouver mon appareil photo que j'avais égaré rangé roll  et mitraille les aiguilles du midi qui m'avaient si impressionné le premier jour. S'ensuit une courte descente et un long passage en faux plat sur des pistes de 4x4. Tout ça pour éviter les pistes de ski d'Avoriaz.
8293_gr5_juin_2015_1_031_15-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_032_15-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_034_15-07-15.jpg

Je remonte au col de coux (fontaine presque au sommet) et repasse en France. Je suis dans les temps. S'ensuit une descente puis une remonté à un col sans importance avant de dévaler longuement sur Samoëns.
8293_gr5_juin_2015_1_036_15-07-15.jpg
Un nouveau tracé du GR permet quand même d'éviter pratiquement tout le goudron en passant le long du torrent et dans des sous bois complètement remplis d'aïl des ours dégageant une odeur magnifique et entêtante. L'ensemble des changements me rallonge un peu mais j'ai le temps. Dans la rare partie sur le bitume je rattrape un randonneur au long cours et nous discutons un peu de nos projets. Je lui dis que je vais prendre le bus et le train pour la vallée de l'isère, lui qu'il continue et qu'il zappera le Brévent. On se quitte rapidement et je galope dans une descente pentue comme je les aime, au milieu des bois. Ce sera le seul randonneur faisant l'intégralité de la GTA que je rencontrerai. J'arrive à la gare routière 30 minutes avant le bus puis tout s'enchaîne avec des bus pour Cluses et Chambéry, puis train pour Alberville, bus pour Landry et marche (courte) pour le camping avec une arrivée à 20h00.
P.S. Sur cette étape j'avais prévu la possibilité de décrocher au col de coux pour accéder à la vallée de sixt fer à cheval via le col de bostan et le pas du taureaux (dans la mesure du possible). Cela m'aurait rajouté d'une demi journée. Une prochaine fois.

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:08:43)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#5 16-07-2015 19:39:24

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 4 25km, 1920D+, 570D-, 47PE
Il a plu pendant la nuit et je pars difficilement sous le soleil. 2 problèmes à résoudre avant d'arriver aux cols : me ravitailler et trouver le topo. Le 1er sera résolu facilement et le 2ème le sera par l'achat des cartes dédiées. Enfin ça c'est ce que je croyais. Mes chaussures commencent à montrer des signes de fatigues préoccupants malgré la colle que je mets. Et toujours ces risques d'orages.
La montée est longues et les jambes peinent à se mettre dans le rythme. J'arrive quand même aux portes du parc de la vanoise et, sitôt les avoirs franchies je me dis que je devrais voir des marmottes. Je cherche dans les pentes sans rien voir avant de presque marcher sur l'une d'elle, au bord du chemin. Elles sont là, elles sont partout.
8293_gr5_juin_2015_1_044_16-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_047_16-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_053_16-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_057_16-07-15.jpg

Je continue de monter, dépasse allègrement les 2000m et commence à bien patauger dans la neige. Je parviens à force de glissade à accéder au refuge prévu au terme de mon étape. Le ciel porte quelques gros nuages mais rien d'inquiétant et le soleil domine. Et ce soir c'est la finale du TOP 14, et Tignes est à 1h, dont 50 minutes de descente. Mais le gardien me prévient qu'un seul hôtel doit être ouvert et me donne son nom que ma mémoire de poisson rouge s'empresse d'oublier. Tant pis, je fonce. J'escalade dans la neige les derniers mètres et me trouve dans un versant propre de neige.
8293_gr5_juin_2015_1_063_16-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_067_16-07-15.jpg

Sauf que je vois la pluie arriver du bas de la vallée. Je ressers mes lanières de sac à dos et je cours pour essayer d'arriver avant elle. Je cours vite. Très vite. Trop vite. Brusquement une sévère rupture de pente et me voici culbutant dans la terre quelques mètres plus bas. Heureusement sans grand mal hormis des écorchures. C'est le sac qui a amorti. Je repars donc sous les gouttes qui se densifient et arrive trempé en bas.
Je passe 1/2 heure à chercher un hôtel dans une ville où tout est fermé et désormais sous une pluie constante et bien établi. Je m'abrite sous une promenade, sors le portable et me connecte à la 3G pour trouver mon bonheur. Ou pas. Ce sera la gérante d'un tabac-presse sortie promener son chien qui finalement me renseignera. J'arrive à l'hôtel tenu par des anglais en dégoulinant de partout. Je prends chambre, douche et bière et passe une soirée énervante...
Et l'office de tourisme dans tout ça? Fermé les samedis et dimanches! roll roll

Jour 5  17km, 680D+, 665D-, 28PE
Il pleut. J'achète la dernière carte qu'il me manque et qui couvre mon parcours d'aujourd'hui avant de partir par le GR55.
8293_gr5_juin_2015_001_16-07-15.jpg

La neige commence à être de plus en plus présente puis recouvre tout. Je suis la trace de 2 randonneurs me précédant de peu et qui font la trace et la navigation big_smile . La neige est molle et je m'enfonce une fois jusqu'au bassin. Je rampe pour sortir mais désormais je ne suis plus étanche en bas. J'arrive au col de leisse à plus de 2700m dans une légère accalmie même si on n'y voit goutte.
8293_gr5_juin_2015_002_16-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_004_16-07-15.jpg
Je fini par rattraper les 2 randonneurs et nous faisons la trace ensemble, dans le vent, la pluie, le froid et la neige au sol et dans les airs. Mes gants, mon bonnet et mon bluff sont tranquillement rangé au fond de mon sac avec mes autres vêtements. Des fois que cela puisse me servir... mad 
Au bout d'1h30 qui m'ont paru 5 nous tombons sur le refuge de la leisse où la gardienne nous permet de nous installer dans la salle hors sac pour nous sécher et nous restaurer. Elle aura la gentillesse de nous allumer le poêle qui ne parviendra pas à nous réchauffer et à nous sécher, mais qui nous fera du bien moralement. Encore merci. Mes affaires "d'hiver" seront désormais en accès rapide dans une poche de mon sac jusqu'au dernier jour, malgré la canicule.
Je déjeune et laisse partir tranquillement mes compagnons qui ont plus de route que moi à faire. Je sais que le reste de la journée sera plus calme car je suis désormais sous les nuages et à l'abri du vent. Je descend la vallée et prend un lit au refuge entre 2 eaux. Une nouvelle flambée gentiment allumée me sèche complètement.
8293_gr5_juin_2015_006_16-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_007_16-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:10:19)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#6 18-07-2015 17:52:14

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 6  26km, 1305D+, 1105D-, 44PE
Il fait beau. Quelques nuages sur les sommets, mais il fait beau.
8293_gr5_juin_2015_1_068_18-07-15.jpg
Le programme est une courte montée et tout une partie en balcon pour contourner la dent parrachée. Le début à 2400m est magnifique entre les ruisseaux, les lacs et les glaciers. Je prend un bonheur monstre, je suis même amoureux. Marmottes, chamois, grenouilles et ... lagopède ponctuent le paysage. tongue
8293_gr5_juin_2015_1_076_18-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_080_18-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_081_18-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_090_18-07-15.jpg 8293_gr5_juin_2015_1_093_18-07-15.jpg
Puis casse-croûte au refuge (grand et neuf) d'arpon où je trouve des traileurs dijonnais parcourant la vanoise sur 2 jours. Je pars après une averses et avant eux mais ils me rattraperont plus tard. Je dérange une harde de bouquetins, trouve de nouvelles espèces de fleurs(mes premiers asters) et continue le balconnage au dessus de la maurienne. Longue journée avec un ciel qui se couvre. Je prends finalement un gîte (avec douche chaude big_smile ) et je m'effondre dans le lit.
8293_gr5_juin_2015_1_101_18-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_117_18-07-15.jpg

Jour 7  16km, 290D+, 1530D-, 26PE
Nouvelle journée en balcon et descente sur Modane. Les sommets sont coincés dans les nuages. Le bruit de l'autoroute se fait de plus en plus persistant et raide descente sur la ville. Rien de très folichon.
8293_gr5_juin_2015_1_120_18-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_123_18-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_127_18-07-15.jpg
Camping+douche+lessive+achat de nouvelles chaussures (j'ai fini la descente avec une épingle à nourrice pour tenir ma semelle gauche)+pluie+resto italien.
8293_gr5_juin_2015_1_135_18-07-15.jpg
Il est 21h, en attendant mon plat, me viens l'idée de consulter les horaires SNCF pour comparer les trajets Samoëns/Landry avec Briançon et Modane. Et là, surprises! D'abord le site fonctionne, ensuite les trajets à partir de Briançon font 10h00 de moyenne contre 3h30 pour Modane. Coup d'oeil à la météo et nouveau changement de programme, demain ce n'est plus le thabor mais Samoëns.

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:11:34)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#7 19-07-2015 12:03:05

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 8  26km, 1320D+, 185D- 30PE
Train et bus le matin pour Samoëns. Arrivé vers 13h30 et je commence la rando une longue remontée le long du giffre, puis d'un torrent avec quelques passages intéressants comme les gorges des tines ou plusieurs cascades.
8293_gr5_juin_2015_1_138_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_144_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_146_19-07-15.jpg
Mais les jambes ont du mal à répondre et les nuages s'accrochent aux sommets. J'arrive fatigué au refuge et ne peux monter plus haut pour bivouaquer au lac d'anterne. La soirée sera quand même bonne dans un cadre agréable.
8293_gr5_juin_2015_1_149_19-07-15.jpg

Jour 9  22km, 1350D+, 2206D-, 46PE
Je pars rapidement du refuge pour petit déjeuner au bord du magnifique lac puis je monte au col où se dévoile le mont-blanc et la chaîne des 4000. La présence de quelques bancs de nuages me fait croire que la vue sera éphémère.
8293_gr5_juin_2015_1_152_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_153_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_157_19-07-15.jpg
Descente dans un vallon (lys blanc) puis remonté sympa au col du brévent avec vue imparable sur la vallée de chamonix. Malheureusement les nuages se sont une nouvelle fois emparés des hauteurs, et de tout le ciel.
8293_gr5_juin_2015_1_163_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_165_19-07-15.jpg
Je continue sur le sommet du brévent, qui lui est dégagé, pour me trouver confronté à des hordes de touristes venues par le téléphérique. je fuis et descend longtemps sur les Houches. Camping sommaire, douche, bière et couchage.
8293_gr5_juin_2015_1_172_19-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:12:48)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#8 19-07-2015 15:28:39

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 10  18km, 1380D+, 1210D-, 38PE
Aujourd'hui je veux prendre la variante par le col du tricot qui est réputée pour ces points de vue sur les glaciers. Je me réveille, il pleut. Je me lève, il pleut. Je commence à marcher, dans le brouillard. J'arrive au col, j'y vois rien à part des moutons voulant déjeuner avec moi et de la boue plein les sentiers. Il faudra attendre le milieu de l'après midi pour que ça se lève un peu et effectivement le paysage est magnifique.
8293_gr5_juin_2015_1_174_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_181_19-07-15.jpg
Depuis les Houches je suis sur le TMB et ça se voit et s'entend. Du monde partout, des groupes, surtout des étrangers. Le pied.
Je ravitaille et dors aux Contamines.
8293_gr5_juin_2015_1_184_19-07-15.jpg

Jour 11  21km, 1635D+, 853D-, 42PE
Jour particulier.
Je commence par visiter l'église baroque dédié à Ste Marie des Gorges, puis j'attaque la longue montée sur un chemin à 4x4 jusqu'au col du bonhomme.
8293_gr5_juin_2015_1_188_19-07-15.jpg
En passant je dépose une pierre au sommet du tumulus dédié aux personnes disparues. Moment difficile. Le temps s'est couvert dans la montée et un fort vent froid m'oblige à me rhabiller complètement. Je déjeune peu après à l'abri du vent lorsque sous un rayon de soleil tombent quelques flocons. Journée bizarre.
Je continue par le col de la croix du bonhomme où je quitte le TMB (ouf!), poursuit par la crête des gittes et entre dans le beaufortin avec des chemins très humide.
8293_gr5_juin_2015_1_194_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_198_19-07-15.jpg
Au final je pose la tente entre le lac de roselend et la pierra menta qui ne se dévoilera que très tardivement.
8293_gr5_juin_2015_1_206_19-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:14:40)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#9 19-07-2015 19:40:23

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 12 20km, 655D+, 1880D-, 36PE
Je me lève tôt pour voir la pierra menta avant que les nuages la kidnappe, ce qui sera fait à 7h30. La tente porte quelques marques de gelés mais je n'ai pas eu froid.
8293_gr5_juin_2015_1_214_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_218_19-07-15.jpg
En cours de montée, et en 5 minutes, j'ai droit à une marmotte sifflant un gypaète sous le regard impassible d'un chamois posté sur un sommet. Au col vent froid, flocons et flaques gelées. Puis c'est la longue descente sur Landry principalement sur des pistes carrossables. A croire que les sentiers pédestres ont disparu. Il fait beau, ça tombe bien je prend le bus à 13h30... mad
8293_gr5_juin_2015_1_220_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_231_19-07-15.jpg
A Landry je pars pour Modane où j'arrive en fin d'après-midi. Je vais reprendre le cours normal du parcours. Ce décrochement a été bénéfique au niveau météorologique, mais plus compliqué au niveau mental.

Jour 13  19km, 2130D+, 50D-, 41PE
Départ dans la matinée après quelques courses par la station de valfréjus puis le col de la vallée étroite. La montée est tranquille le long des chemins carrossables et par un doux soleil. Déjà les premiers blockhaus de la ligne maginot.
8293_gr5_juin_2015_1_249_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_252_19-07-15.jpg
Magnifique col de la vallée étroite avec une petite mare et des vues sur le briançonnais et la vanoise. Je quitte le GR pour partir à flanc de montagne en direction du thabor.
8293_gr5_juin_2015_1_257_19-07-15.jpg
Approchant d'un lac je dois sauter un ruisseau. Ce que je fais en ressentant un frottement au niveau de ma cuisse gauche. Le temps que je comprenne il est trop tard. J'avais imprimé les cartes de toutes mes variantes et détours envisagés, dont le thabor. Toutes ces cartes étaient dans une pochette, et la pochette dans ma poche, gauche. Je cours le long du ruisseau mais force est de constater que mes cartes voguent allègrement en direction de la mer adriatique via le pô. Beau voyage! hmm
Pour le Thabor ce n'est pas un soucis car j'avais mémorisé le chemin, idem pour la descente. Reste des doutes sur le trajet du lendemain et la vallée du vallon pour accéder à Névache, mais je verrais en temps utile. Donc je continue, les jambes sont bonnes et j'envisage de plus en plus de dormir en haut dans la chapelle.
8293_gr5_juin_2015_1_267_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_268_19-07-15.jpg
J'arrive au dernier petit col avant la montée finale lorsque je passe à travers une plaque de neige pour me trouver les pieds dans une ruisseau de fonte. Trempés. Je sèche un peu et attaque la dernière partie qui se fait bien même si la neige molle et la barre des 3000m me fatiguent beaucoup.
En haut la vue est exceptionnelle entre le viso et les écrins, la vanois et les aiguilles d'arves. Sans compter tout les autres sommets dont un 4000(?) en Italie que n'ai pas identifié. Malheureusement le ciel voilé et un vent froid gâche le spectacle. Je m'installe dans la chapelle, légèrement bancale, en compagnie d'une dame qui vient pour la 10ème fois. Je me fais mon petit lit en prenant des mousses dans l'armoire pour m'isoler du sol et une couverture au cas où. Il fait 4°C à l'intérieur. Je regarde les sommets s'éteindre les uns après les autres et je me couche en mettant le réveil à 5h00 pour le lever de soleil.
8293_gr5_juin_2015_1_274_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_279_19-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_280_19-07-15.jpg
Sur la dernière photo, le viso est à droite sous le nuage, et le sommet inconnu est à gauche en arrière plan. Si quelqu'un a son nom, je suis preneur.

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:17:15)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#10 19-07-2015 21:13:49

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Salut,

Déjà merci pour ton retour  smile

Je pense en fait que le Viso est le sommet "inconnu" à gauche et qu'il s'agit du pic de Rochebrune à droite.

6253_thabor_19-07-15.jpg

Bien aidée par le site de Peakfinder

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#11 19-07-2015 21:42:02

aerodynamics
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 10-02-2015
Messages : 179
Site Web

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

florencia a écrit :

Bien aidée par le site de Peakfinder

Flo

Il est FANTASTIQUE ce site !!! Trop bien!


La boussole ne mène jamais qu'à soit même, Proverbe Islandais
https://www.summitcairn.com

Hors ligne

#12 20-07-2015 15:19:01

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

florencia a écrit :

Je pense en fait que le Viso est le sommet "inconnu" à gauche et qu'il s'agit du pic de Rochebrune à droite.
Flo

Bonjour,

Je pense que tu as raison. Sur cette autre photo on voit bien la vallée étroite au premier plan et le viso au fond. Du coup je dois avoir 25 photos du pic de Rochebrune et 3 du viso. roll
Sympa ce site, je connaissais pas.

8293_gr5_juin_2015_1_276_20-07-15.jpg

Merci wink

Dernière modification par clems190 (20-07-2015 15:20:21)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#13 20-07-2015 17:40:50

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 14  20km, 1080D+, 2000D-, 41PE
Enfoncé dans mon sac de couchage je n'écoute pas le réveil mais ma colocataire se lève pour aller voir et m'annonce que des nuages nombreux à l'est empêchent le soleil de briller. Je le constate et me recouche. A 7h00 je me relève et ouvre la porte de la chapelle. Brouillard et neige. Je me recouche. A 8h00 il neige toujours. Finalement à 8h30 la dame souhaite descendre quand même et je l'accompagne même si ayant des provisions, de la lecture et des couvertures je ne suis pas pressé. Ma crainte ne vient pas de la neige mais de la peur que les traces de la veille soient effacées. A certains endroits 5 cm se sont accumulés. Au final non et la neige raffermie par le froid facilitera même le cheminement.
8293_gr5_juin_2015_1_281_20-07-15.jpg
Nous continuons en direction de la vallée étroite pour récupérer le GR. Le temps restant bouché et n'ayant plus les cartes je ne prends pas la variante prévu et je récupère le tracé normal. Passage dans cette anomalies géographique qu'est la vallée étroite, annexé par la France en 1947. Joli hameau où tout est marqué en italien. De nombreux lys martagon.
8293_gr5_juin_2015_1_286_20-07-15.jpg
Je bascule dans la vallée de la clarée, passe Névache pour dormir au bord du lac cristol sous un soleil enfin revenu (pendant 2 heures). Cette étape marque la moitié kilométrique du parcours.
8293_gr5_juin_2015_1_300_20-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_301_20-07-15.jpg

Jour 15  18Km, 690D+, 1700D-, 33PE
Montée du matin au sommet de la gardiole (merci à bruno7864 pour avoir montré le chemin) dont les crêtes sont bordées de murs de pierres sèches d'1m de haut et de large. Ouvrages défensifs impressionnants de boulot avec un certains nombres d'abris divers et variés.
8293_gr5_juin_2015_1_308_20-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_310_20-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_312_20-07-15.jpg
S'en suivra une journée magnifique sur les crêtes et un début de descente raide après la serre des aigles. N'étant pas très habile je range les bâtons et utilise les mains et les fesses.
8293_gr5_juin_2015_1_322_20-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_323_20-07-15.jpg
La suite sera plus cool. Finalement j'aboutis à Briançon où un hôtel, une laverie et un resto m'attendent.
8293_gr5_juin_2015_1_333_20-07-15.jpg

Jour de repos
Je profite d'être en ville pour me reposer, plus mentalement que physiquement. Au programme : produits frais, sieste et visite de la ville et de quelques forts.
8293_gr5_juin_2015_1_336_20-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_337_20-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:18:45)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#14 25-07-2015 09:13:26

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 16  27km, 1385D+, 1590D-, 49PE
Départ de l'hôtel et il fait bon, direction le queyras par le GR. J'avais prévu de passer par les forts vers la frontière italienne mais si mes cartes vont vers l'Italie, moi je reste sur le parcours officiel (NB. aujourd'hui je le regrette encore). S'ensuit une longue montée sur ou à côté de piste à 4x4. Il fait beau et les mouches sont présentes. En masse. Production industrielle. Ca bourdonne tout le temps, se pose sur les oreilles, le nez, les lunettes, les jambes, partout. Je fais un massacre mais cela ne change rien. Sans arrêt de nouvelles escadrilles arrivent.
8293_gr5_juin_2015_1_345_25-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_346_25-07-15.jpg
Je passe le col et descend grâce à ... une piste à 4x4. C'est long et monotone. Je rattrape la route du col de l'izoard puis emprunte pour quelques minutes un petit chemin piétonnier où je mitraille nombre de papillons et assimilés (aucunes photos de réussies mad ). Puis la piste, le retour.
8293_gr5_juin_2015_1_356_25-07-15.jpg
Il fait chaud et seul me fait avancer le désir du camping à Château Queyras et la douche qui va avec. Enfin un chemin agréable et une belle forêt où le bivouac doit être plaisant, et c'est la dernière descente avant la douche et la bière.
8293_gr5_juin_2015_1_359_25-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_360_25-07-15.jpg

Jour 17  20km, 1970D+, 665D-, 43PE
Direction le col du fromage et Ceillac où je dois être avant 12h00 pour ravitailler. Charmante vallée, étroite et sans piste, enfin le bonheur, sauf les mouches. Au final un bon moment avec une marche tranquille dans les prés juste marqué par quelques mouvements de bovins (je deviens pas mauvais en garçon vacher).
8293_gr5_juin_2015_1_363_25-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_364_25-07-15.jpg
Passage du col et magnifique vue sur le queyras puis je fais la descente jusqu'à Ceillac par un chaud soleil et ravitaillement.
8293_gr5_juin_2015_1_366_25-07-15.jpg
Je me cale un peu au dessus du village pour manger et regarder passer les participants du grand raid du queyras ainsi qu'une multitude de parapentes. Je repars sur les traces des traileurs et bêtement, fièrement, j'adapte un rythme un peu trop élevé qui, à cause de la forte pente et de la chaleur me fait exploser. Ayant le temps, je le prends et finis tranquillement par le lac miroir et le lac Saint Anne. Lac magnifique d'une couleur bleue intense où je pose la tente en privilégiant une nouvelle fois l'abri du (faible) vent à la qualité du sol. Je le paierai.
8293_gr5_juin_2015_1_377_25-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_385_25-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_388_25-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:20:00)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#15 26-07-2015 11:39:06

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 18  27km, 1465D+, 2177D-, 53PE
Levé par un grand et chaud soleil malgré l'altitude (2400m) et avec le bas du dos douloureux. Il le sera pendant plusieurs jours et me rappellera à son bon souvenir à chaque pose/reprise de sac.
Le lac prend des reflets magiques.
8293_gr5_juin_2015_1_392_26-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_394_26-07-15.jpg
Je monte au col où je quitte le queyras pour l'ubaye puis descente parfois très joli, parfois très scabreuse (source après le 1er replat) et j'arrive au bord de la rivière.
8293_gr5_juin_2015_1_406_26-07-15.jpg
La perte de mes cartes m'oblige à prendre la route pendant 8km alors que j'avais prévu un passage en Italie pour faire le tour du chambeyron et de rattraper le GR au dessus de Fouillouse. Donc de la route, 1h45 de descente seulement ponctué par 2 lys martagon et la vue d'un magnifique pont. Je fini par arriver à Fouillouse où malgré le jour (dimanche) et l'heure (13h00) la petite épicerie est ouverte. Je complète mes provisions, prend une glace et mange le tout sur la terrasse. Peinard, à l'ombre. cool
8293_gr5_juin_2015_1_416_26-07-15.jpg
Je repars toujours escorté de mes escadrons de mouches pour accéder en haut d'une vallée belle, verte et aquatique, loin de mon imaginaire. Après avoir fait sauter un ruisseau à une marmotte, j'arrive aux baraques militaires de viraysse, surplombé par la plus haute batterie d'Europe à 2700m. Je visite les bâtiments dont le plus émouvant est peut être les graffitis dans les WC écrits par des gars nés juste 100 ans avant moi.
8293_gr5_juin_2015_1_441_26-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_446_26-07-15.jpg
Puis je remonte au dernier col en me faisant traitreusement et sournoisement sifflé par une marmotte me surplombant de peu. Et j'arrive dans la vallée de l'ubayette avec Larche à mes pieds dont je rejoints le camping avec les mouches et les moustiques, mes premiers.

Jour 19  32km, 1810D+, 2310D-, 62PE
A l'entrée de la vallée du Lauzanier, une des plus belles des Alpes selon les documents, je trouve un groupe d'une trentaine de randonneurs se préparant. Je m'active donc pour mettre le plus de distance possible entre eux et moi.
8293_gr5_juin_2015_1_459_26-07-15.jpg
Le vallon est beau mais il faut admettre que depuis que je suis dans les alpes du sud la végétation est moins exubérante. L'explosion florale du printemps est passée et maintenant domine les grandes fleurs comme les gentianes dont le nombre de variétés ne cesse de me surprendre. C'est beau, mais moins prolifique.
8293_gr5_juin_2015_1_463_26-07-15.jpg
Bref, je passe le lac du lauzanier puis accède à celui dit de derrière la croix qui ne possède pas de déversoir mais à par contre une ancienne cabane, sous l'eau, et un chemin toujours utilisé mais actuellement sous 2m d'eau. C'est surprenant et le niveau du lac doit être très fluctuant en fonction de la saison (à comparer avec la photo tirée du retour de Monsieur Henri en 2010).
8293_gr5_juin_2015_1_468_26-07-15.jpg
Je monte au pas de la cavale qui me dévoile les prémices de la vallée de la tinée et le très surprenant plateau de salso moréno de formes et de couleurs très variées.
8293_gr5_juin_2015_1_472_26-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_481_26-07-15.jpg
Après 2 nouveaux cols militarisés, j'accède à St Dalmas le Selvage non sans avoir trouvé mes premières lavandes sauvages. Le village est très beau, coloré mais sans camping. il fait beau et bon, 18h15. je consulte le topo qui donne St Etienne de Tinée à 2h30. Les jambes et la tête vont bien, alors je pars. Au pire je bivouaquerai en chemin. Première montée jusqu'au col que je ferais à un bon rythme mais sans me mettre dans le rouge. Mauvaise surprise au col. Il y a un chemin qui continue de monter mais ça ne peut pas être lui. Bon sang, regarde encore, cherche il doit en avoir un qui descend. Mais non. Bon, je me résous, ressers mes bâtons et part en mode traileurs dans la (faible) pente jusqu'à arriver au dessus de la tinée.
8293_gr5_juin_2015_1_504_26-07-15.jpg
Je suis bien, ça tourne rond, la lumière est belle tout est calme (sauf un grand machin rouge et vert qui galope dans la caillasse). J'arrive juste avant 20h00 au camping, le meilleur du monde selon le gardien. En tout cas il est plat et herbeux, ce qui me suffit pour ce soir.
8293_gr5_juin_2015_1_506_26-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:21:42)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#16 26-07-2015 15:31:21

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 20  17km, 1795D+, 725D-, 39PE
Je dois faire des courses et ne pars pas très tôt. Très belle ville une nouvelle fois.
8293_gr5_juin_2015_1_513_26-07-15.jpg
Montée rude et chaude (très) jusqu'à la station d'Auron où j'aurais du mal à trouver de l'eau. Tout est fermé, même l'eau des fontaines. Finalement j'en trouverai à une station de lavage des VTT (NB:Le chemin fait inutilement grimper au dessus de la station avant de redescendre dessus. Vers le haut du sentier, 2 chemins partent à gauche en courbe de niveau et semble mener au centre de la station. Ils sont à privilégier). Fin d'ascension jusqu'au col ponctué de beaux passages et de pistes de ski, et je bascule sur la vallée de Roya (le village). Autant la montée fût relativement chiante, autant la descente sera intéressante avec de belles vues sur le mont mounier même si des nuages arrivent, de nombreuses granges et exploitations, une chapelle dont je ferais tinter la cloche et arrivée sur Roya.
8293_gr5_juin_2015_1_517_26-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_521_26-07-15.jpg
Comme d'habitude après une longue descente je fais une grande pause pour casser le rythme et repartir tranquillement. Nouvelle belle montée le long d'un vallon. Après avoir vu et croisé beaucoup de monde depuis ce matin, je me retrouve seul avec la sensation que la montagne m'appartient.
8293_gr5_juin_2015_1_523_26-07-15.jpg
Depuis ce matin un hélicoptère fait des portages pour les cabanes d'estives et je croiserai plusieurs de ces bigs bags adroitement déposé au plus près des bergeries. La première est d'ailleurs gardée par un patou qui m'aboie copieusement à mon passage. Je continue de monter difficilement sous un ciel voilé jusqu'à une petite estive repéré sur la carte qui doit être plate et pourvu en eau. Effectivement elle l'est, et avec plein de marmottes joueuses. Et de tentes aussi. 2. Je passe dire bonjour aux occupants de la première et j'ai la surprise de retrouver le marcheur rencontré dans la descente sur Samoëns, il y a 2 semaines 1/2! Il est parti de St Gingolph quelques heures avant moi et nous nous retrouvons dans ce campement improbable. Sa compagne fait le voyage depuis Briançon. Il me confirme qu'il a fait mauvais sur le mont-blanc lorsque j'étais sur la vanoise et mauvais sur la vanoise quand j'étais au mont-blanc. Pour couronner le tout, ce sont des auvergnats et nous sommes presque voisins. big_smile
Nuit douce et agréable.
8293_gr5_juin_2015_1_524_26-07-15.jpg

Jour 21  25km, 690D+, 2445D-, 44PE
1er juillet
Levé tôt pour espérer avoir un ciel bleu au sommet du mounier avec vue sur la méditerranée et la corse. Fin de montée à l'ombre, dans la caillasse avec quelques chamois jusqu'au col marquant l'accès au sommet. Las, pendant la montée les nuages se révèlent au fond des vallées formant une nappe imperméable à la vue.
8293_gr5_juin_2015_1_531_26-07-15.jpg
Je laisse une partie de mon équipement à l'abri de rochers et continue de monter au soleil et en compagnie de dizaines de chamois.
8293_gr5_juin_2015_1_535_26-07-15.jpg
J'atteins le petit mounier et renonce à monter sur le grand en raison des nuages montants et du profil aérien de la dernière montée. Je profite tranquillement
du spectacle sur la base de l'ancien observatoire tout en pensant au plus de 2000m de D- qui m'attendent.
8293_gr5_juin_2015_1_542_26-07-15.jpg
Dès le début du retour je suis attiré par quelques fleurs blanches resplendissantes de rosées. Des edelweiss! Mes premières. Néanmoins leurs petites tailles me font douter et je devrais attendre confirmation.
8293_gr5_juin_2015_1_550_26-07-15.jpg
Donc je descend. Dans la caillasse, les prairies rases, les estives tout en écoutant et en voyant les montées successives des troupeaux de moutons à leurs quartiers d'été.
8293_gr5_juin_2015_1_557_26-07-15.jpg
Une dernière montée pour accéder à un plateau, quelques "salutations" de patous et après la dernière bergerie je trouve un mouton en mauvais état couché dans le ruisseau. Je remonte avertir le berger et les marques aperçues sur le cou sont confirmées. Attaque de loup il y a 2 jours. 2 bêtes de mortes et une troisième blessée. Elle devra être mise à mort. Je repasse devant le pauvre animal le coeur serré et continue de descendre.
8293_gr5_juin_2015_1_562_26-07-15.jpg
Quelques lys orangés et papillons peu farouches puis c'est Roure, village couleur lie de vin dû à la pierre de construction.
8293_gr5_juin_2015_1_578_26-07-15.jpg
Arrivé ensuite à St Sauveur dans la canicule après avoir croisé des oliviers et écouté une cigale. Le sud.
Je me joins aux auvergnats attablés au bar avant de faire des provisions. Ils m'apprennent que le camping est fermé car il n'y a pas eu d'étude de stabilité de la paroi le surplombant (ainsi que la route d'ailleurs roll ). L'enceinte du camping n'est pas close et il y a de l'eau dans les WC et les lavabos... Il fait chaud, très chaud. Après 3 semaines à plus de 1500m, le retour à 500 est dur. Plus habitué. Je me relèverai à 22h prendre l'air pour me retrouver avec une dizaine de lucioles voletant tout feux allumés. J'ai l'impression d'être un personnage d'un film de Myasaki.
8293_gr5_juin_2015_1_580_26-07-15.jpg

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:23:37)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#17 29-07-2015 19:23:19

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 22  19km, 1285D+, 800D-, 36PE
Nuit chaude. Première montée à l'ombre jusqu'à Rimplas d'où je dois prendre un chemin de traverse pour me mener de loin en loin au col séparant la tinée et la vésubie.
8293_gr5_juin_2015_1_589_29-07-15.jpg
Sauf qu'une partie du chemin est fermée (effondrée?) et je me tape 45 min de route départementale par 5% de pente ascendante. A fond. D'un côté le ravin de l'autre la falaise. Le pied intégral. Au bout de l'effort je parviens à Bolline et prends le temps de me perdre pour visiter.
8293_gr5_juin_2015_1_592_29-07-15.jpg
Pour monter à La Roche j'emprunte la variante GR52A qui est un peu plus longue mais paraît plus ludique et plus ombragé. Elle le sera, même si 10 minutes en plein soleil sur un chemin forestier me fera perdre la tête. Je déjeune à l'ombre dans un champ de fraises des bois pour m'en remettre. Mais ce coup de chaud mental et physique me poursuivra toute la journée.
8293_gr5_juin_2015_1_593_29-07-15.jpg
Après avoir quitté le GR5, je continue par le GR52A, passe un col et attaque tranquillement la descente lorsque je me fais doubler et laisser sur place par un ... papillon. J'accélère mais rien à faire, il continue à prendre de l'avance le bougre.
8293_gr5_juin_2015_1_601_29-07-15.jpg
Toute fierté ravalé, je reprend un rythme normal et arrive à St Martin de Vésubie pour me poser au camping. Cela devait être une tranquille étape de transition mais la chaleur et le parcours l'auront transformée en calvaire. Fin de soirée agréable avec des orages tournants et une température plus supportable.
8293_gr5_juin_2015_1_602_29-07-15.jpg

NB. Si je devais repartir de St Sauveur pour prendre le GR52, je pense que je décrocherai à Rimplas pour passer par la cime de ballour et récupérer le GR52 sous les lacs de millefonds et ainsi éviter les villages et routes.

Jour 23  17km, 2100D+, 854D-, 42PE
Départ tôt pour attaquer avec une cession de km vertical. Au final 2h15 (environ 450m/h), soit un peu moins que ce que je pensais. Sauf que moi je continue de monter après ça pour un parcours en balcon et crête me menant à 2300m avant de descendre sur la madone de fenestre. Il fait chaud et des orages sont prévus dans l'après midi. Au départ j'avais prévu de prendre les crêtes au nord du vallon de la madone de fenestre mais cette option hors GR est partie avec mes cartes au thabor. Je me suis rabattu sur cette version car j'ai les cartes dans le topo.
8293_gr5_juin_2015_1_610_29-07-15.jpg
Arrivée vers 12h00 à la madone je refais de l'eau au robinet situé au dessus de la terrasse du refuge et j'attaque la montée du pas du mont colomb dans la chaleur et bientôt la caillasse, les cailloux, les blocs. Les chamois sont nombreux et moins peureux que les marmottes. Moi qui les ai toujours vu de loin entrain de s'enfuir, là je passe à 10m sans déclencher de réaction. Je continue de monter et fais une pause au lac, sous le pas. Tranquille. Quelques nuages bourdonnent, mais rien d'inquiétant. smile
8293_gr5_juin_2015_1_613_29-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_615_29-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_622_29-07-15.jpg
Je repars et me trouve au milieu d'un névé lorsque j'entends le tonnerre pour la 1ère fois. sad
L'orage s'est développé dans mon dos et je ne l'avais pas vu. Il est loin, mais je le suis aussi du refuge (1h30 selon le topo). Gros coup d'adrénaline et d'accélérateur jusqu'au pas que je sais être un peu difficile. Effectivement la descente se trouve être un gigantesque éboulis de gros blocs jusqu'en bas. Il faut regarder ses pieds et chercher le chemin en même temps. Impossible de déplier mes grandes jambes. Je mettrais 30 minutes à descendre tout en écoutant l'orage se rapprocher. Seul un rouge queue m'accompagnera de son chant. Merci, car je sais que je ne risque rien tant qu'il chante. Je ferais la dernière petite montée en force et à fond sous quelques grosses gouttes. Je me jette sous le porche du refuge de nice et je mettrai un quart d'heure à ne plus dégouliner de sueur. En attendant il grêle. Je prends un lit et passe la soirée à l'abri à défaut d'être au calme.
8293_gr5_juin_2015_1_623_29-07-15.jpg

NB. A refaire (et sans perdre les cartes big_smile ) je prendrai la crête Nord du vallon de la madone de fenestre pour basculer ensuite sur boréon et le GR. Pour info, il est possible de relier le pas des ladres au pas du mont colomb sans avoir à redescendre à la madone, mais n'ayant pas emprunté le chemin je ne sais pas trop par où il passe. Se renseigner auprès des gardiens de refuge si vous le souhaitez.

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:24:50)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#18 29-07-2015 20:11:15

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 671

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Pour info, il est possible de relier le pas des ladres au pas du mont colomb sans avoir à redescendre à la madone, mais n'ayant pas emprunté le chemin je ne sais pas trop par où il passe. Se renseigner auprès des gardiens de refuge si vous le souhaitez.

Du Pas des Ladres, il faut prendre la direction du col de Fenestre, redescendre au lac éponyme, le contourner par l’Ouest, puis viser le plat Giabret avec traversée d’un bras de la Vésubie, on rejoint ensuite le Gr sous le E de MERCANTOUR smile
PS: Il y a le tracé dans mon retour HRA 2011.

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#19 30-07-2015 17:07:39

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Jour 24  35km, 1345D+, 3215D-, 64PE
Départ avant 7h00 pour une journée qui s'annonce longue et chaude. Je ne sais pas où je pourrais m'arrêter ce soir, entre les orages annoncés et la longue partie sur les crêtes et sans ravitaillement en eau. Première montée magnifique le long des lacs puis dans les blocs et les névés.
8293_gr5_juin_2015_1_628_30-07-15.jpg
8293_gr5_juin_2015_1_632_30-07-15.jpg
Au pas je retrouve 2 gars qui finissent la via alpina. On discute et descendons puis montons au col de la vallée des merveilles.
8293_gr5_juin_2015_1_635_30-07-15.jpg
La matinée est maintenant avancée et la descente de la vallée des merveilles se fera au milieu de nombreux randonneurs. La vallée est belle mais sans plus, les quelques gravures visibles sont intéressantes mais comme d'habitude j'essaie de fuir le monde au plus vite.
Je refais de l'eau au refuge et j'attaque la montée du pas du diable. On en rigolait avec mes compagnons de route peu avant en disant que plus le nom est gentil plus le pas est dur et inversement. Cela se vérifiera une nouvelle fois.
8293_gr5_juin_2015_1_643_30-07-15.jpg
Et c'est parti pour les crêtes. Il fait chaud, j'accélère le pas. Au dernier passage à plus de 2000m, au pic des 3 communes je réussi à prendre un raccourcis en coupant dans la pente et ainsi gagner plus d'une heure.
8293_gr5_juin_2015_1_645_30-07-15.jpg
Je reprends de l'eau et du fromage à une vacherie et continue d'avancer avec une prévision d'arriver à Sospel à 20h30. Le chemin est intelligemment tracé et assez efficace dans la progression. La chaleur est toujours présente mais à 1800m c'est tenable. J'avance toujours et encore, je monte et descend peu mais, l'expérience aidant, je fais des pauses régulières. Je devine (mirage?) enfin la mer au bout de la vallée de la roya, puis le dernier sommet et le début de la descente. Epuisante, éreintante.
8293_gr5_juin_2015_1_647_30-07-15.jpg
Je commence fort puis me calme de peur de tomber. Finalement j'arrive à 19h30 au camping, légèrement déshydraté, mais heureux d'avoir réussi à boucler cette étape. Mes habits sont à tordre et finiront à la douche avec moi et 3kg de poussières et de crasse. L'orage se développe sur les hauteurs mais ne descendra pas rafraichir l'atmosphère.
L'habitude des bivouacs dans l'herbe grasse des hauteurs ne me fera que (trop) tardivement prendre conscience qu'il est fort peu recommandé de mettre en marche son P3RS à même le sol, directement au contact d'herbes sèches... Heureusement sans dommage. La nuit sera chaude et nécessitera les bouchons d'oreilles. La seul utilisation du parcours.

Jour 25  15km, 1060D+, 1405D-, 32PE
Je me lève vers 6h00 avec le soleil, comme d'habitude. N'ayant plus de biscuits je déjeune peu avant de lever le camp. Je mets quelques  pansements à mes pieds qui commencent à souffrir et m'arrête en centre ville pour un vrai petit déjeuner à base de viennoiseries, de café et de jus d'orange tongue . Je sais que je vais payer le temps perdu par de la chaleur mais tant pis. De toute façon elle est déjà là.
8293_gr5_juin_2015_1_651_30-07-15.jpg
La montée dans la garrigue est chaude et pénible, mais le passage dans la forêt sera agréable (lys martagon). Dernier passage à 1100m, 1ère vrai vision de la mer.
8293_gr5_juin_2015_1_657_30-07-15.jpg
Jolie pause repas au col du berceau avec vue sur Menton, ombre et herbes. cool
8293_gr5_juin_2015_1_661_30-07-15.jpg
Et puis la descente, scabreuse, dans la caillasse, la chaleur. Je suis déconcentré, démotivé. J'ai envie tout sauf de descendre la dedans. Je veux courir, grimper ou dormir, pas descendre. Je veux me baigner, m'allonger ou manger, pas descendre. Ca glisse, ça roule, ça dérape et je n'arrive pas à me concentrer suffisamment. Je voudrais me souvenir du parcours mais je ne peux me distraire. 2 fois je pars à l'horizontale, 2 fois je me rattrape avec les battons. Il fais chaud. La sueur tombe par filets sur les lunettes et je n'ai plus rien pour l'essuyer. Mon t-shirt est liquide, ma casquette est prête à dégouliner. Je coule plus qu'une source du vercors. Je m'arrête 5 minutes, mentalement à bout.
8293_gr5_juin_2015_1_665_30-07-15.jpg
Enfin les maisons et la descente sur la mer qui dans des petits passages à l'ombre s'avérera agréable. C'est bien la première fois que je préfère une entrée de ville à un sentier dans les collines!
8293_gr5_juin_2015_1_668_30-07-15.jpg
Puis la mer, mais je ne m'y pose pas. Il me faut trouver un hôtel et j'ai de fortes chances d'avoir encore à marcher. Alors je résiste à l'appel de la plage et arrive 1h plus tard à un hôtel à l'autre bout de la ville. En passant j'achète un T-Shirt, 1 short et un caleçon de bain. Propres. Secs. La vendeuse propose que je les essaient, mais me souvenant de mon état quelques heures auparavant, je décline. big_smile
Enfin, la chambre, la clim, la douche et la plage.
8293_gr5_juin_2015_1_673_30-07-15.jpg

Jour de repos
Premier jour sans marche. Repos, sieste, baignade, bouffe, produits frais, claquettes. Farniente. cool
Le lendemain se sera le retour et la fin d'un beau voyage.

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:26:15)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#20 30-07-2015 19:53:14

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 704

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Salut Clem,
Et merci pour ton retour qui m'évoque plein de bons souvenirs d'une traversée des Alpes 2013.
Avec 8,5kg sans la nourriture et l'eau tu as encore le mérite de faire partie de ceux qui transportent leur maison avec eux,  bravo! cool J'en suis bien incapable et souffre déjà tous les jours à trimbaler depuis plus d'un mois mes 5-7kg tout compris.

Et aussi étonné de te voir faire cette traversée début juin, en mi juillet 2013 il y avait déjà de la neige sous le col de Coux, et le vallon d'Anterne était tellement enneigé que d'en bas il semblait infranchissable sans équipement. Heureusement cette année fait exeption et beaucoup d'endroits ont été vite déneigés
smile

Dernière modification par bruno7864 (30-07-2015 19:59:53)

Hors ligne

#21 01-08-2015 08:56:14

gaston68
Membre
Inscription : 28-07-2015
Messages : 2

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

bonjour clem,
chapeau pour ta traversée des alpes.... mais je suis très surpris de voir qu'un randonneur expérimenté comme toi, randonne sur un parcours comme celui-ci avec des baskets !!!.... pourquoi-pas une paire de bonne chaussure de rando  ?..

Hors ligne

#22 01-08-2015 11:30:44

clems190
Membre
Lieu : Vichy
Inscription : 02-10-2013
Messages : 328

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

@ Bruno
C'est clair que le déficit neigeux de cette année m'a grandement aidé. Sur une année normale je ne sais pas si je serai parti, en tout cas j'aurais surement modifié ma liste.
Ma liste à 8,5kg est à optimiser c'est sur. C'est aussi un des but de ce retour. Mais je te rassure, si j'ai déjà transporté ma maison sur le dos maintenant je n'ai plus que quelques pièces. big_smile
Sinon amuse toi bien dans ton périple.

@ Gaston
Ce ne sont pas de simples baskets, mais des chaussures de trails. La différence peu paraître subtile, mais elle est grande. Elles ont pour elles d'avoir des semelles souples et des crampons qui permettent une meilleure accroche sur les rochers, en plus de la légèretés et d'être respirantes. C'est la première fois que je les prenais pour ces altitudes, mais je les avais testé lors d'une sortie début avril sur les crêtes ardéchoises. Elles m'ont convainque, surtout que la deuxième paire à une pointe de pied renforcée qui m'a permis de retailler proprement certaines marches dans la neige.


Ci-dessous un tableau résumant les distances, dénivelées et point efforts de chaque étapes.

0St GingolphkmD+D-Points Efforts
1La Chapelle d'Abondance171 8081 16041
2Col Bassachaux141 14540327
3Samoens269332 00046
4Tignes251 92156847
5Refuge entre 2 eaux1768466528
6Refuge plan sec261 3051 10644
7Refuge Willis161 32118530
8Les Houches221 3502 20646
9Les Contamines181 3781 21238
10Barrage Roselend211 63785342
11Landry206541 88236
12Modane162911 53126
13Mont Thabor192 1325141
14Lac Cristol201 0822 00041
15Briançon186911 70233
16Chateau Queyras271 3861 59049
17Lac St Anne201 97166543
18Larche271 4652 17753
19St Etienne de Tinée321 8112 31262
20Sous mont Mounier171 79572539
21St Sauveur de Tinée256922 44644
22St Martin Vésubie191 28380036
23Refuge de Nice172 10285442
24Sospel351 3433 21764
25Menton151 0611 40432
TOTAL52933 24133 7141 030
MOYENNE211 3301 34941

Dernière modification par clems190 (02-08-2015 09:28:27)


"Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."  Jacques PREVERT

Hors ligne

#23 05-08-2015 16:34:00

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 621
Site Web

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Et voici donc la fin de ce retour très vivant... Merci pour la chouette balade !


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#24 06-08-2015 20:38:26

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Agréable de pouvoir faire la traversée en juin wink

les photos sont très jolies, surtout celles de fleurs

j'ai trouvé "amusant" que tu sautes des étapes pour récupérer une meilleure météo wink

ça m'a permis aussi de revoir des endroits où je suis passée smile

Merci pour ton retour
Myrtille

Hors ligne

#25 19-08-2015 07:57:53

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 637

Re : [Récit + liste] GTA, de St Gingolph à Menton, juin 2015

Merci, Clems, pour ce retour. smile
De jolies photos de montagne.
La montagne fleurie de juin, un plaisir que j’aimerais découvrir un jour.
J’aime aussi particulièrement l’orchidée de J 17 et les edelweiss glacées à J 21.


Clems a écrit :

La neige est molle et je m'enfonce une fois jusqu'au bassin. Je rampe pour sortir mais désormais je ne suis plus étanche en bas.

   
Si ce n’est pas de la persévérance… tongue

Clems a écrit :

[...]Et de tentes aussi. 2. Je passe dire bonjour aux occupants de la première et j'ai la surprise de retrouver le marcheur rencontré dans la descente sur Samoëns, il y a 2 semaines 1/2! Il est parti de St Gingolph quelques heures avant moi et nous nous retrouvons dans ce campement improbable. Sa compagne fait le voyage depuis Briançon. Il me confirme qu'il a fait mauvais sur le mont-blanc lorsque j'étais sur la vanoise et mauvais sur la vanoise quand j'étais au mont-blanc. Pour couronner le tout, ce sont des auvergnats et nous sommes presque voisins
Nuit douce et agréable.


En bonne compagnie ! cool smile

Et merci Flo, pour le lien vers PeakFinder. smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

Pied de page des forums