Annonce

Les inscriptions pour le camp itinérant de cet été 2019 sont ouvertes !
7 jours de randonnée légère itinérante dans les Pyrénées avec l'association Randonner léger, pour se rencontrer et partager notre passion.
La discussion sur le forum.

#1 21-10-2018 22:02:49

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

[Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Récit

36A-36B, quezako ? Mes mensurations ? Je vous préviens tout de suite : on est loin des virées en Laponie, sur les PCT/CDT/HRP, au  Turkestan, au TrucQuiSeDetend. 36A-36B c'est le GR que j'ai suivi dans les Corbières, rando faite sur 2 jours et 2 nuits. J'avais prévu initialement d'aller dans les Pyrénées mais suite à une prévision météo exécrable, je me suis rabattu vers ce circuit.

L'idée était simple : partir de Lagrasse en prenant le GR36B vers Villerouge-Terminès, continuer sur le GR36B vers Termes, et revenir par le GR36A en passant par Mayronnes.
45479496401_00461806fc_b.jpg
En grand


53km, D+2000m pour certains c'est peu, mais moi ça me convient très bien et cela me laisse le temps de prendre des et de réfléchir au récit que je peux faire.

Cette rando me permet de tester plusieurs choses nouvelles :
- mon nouvel APN LX100 (400g)
- mon Pied d'Eléphant en Polartec Alpha DIY (110g)
- ma pompe électrique modifiée DIY (alimentée par powerbank) pour gonfler mon matelas Neoair Xlite (52g)
- un Buff, tout le monde en parle alors je voulais essayer (33g)
- le filtre BeFree (71g) à la place de mon Sawyer Mini
- mon trépied ultraléger DIY (143g)
- du Ricard pour décompresser le soir pendant que la pompe gonfle mon matelas (90ml)


Jour 1
Je pars le vendredi soir de Toulouse après le travail pour espérer marcher un peu et profiter des derniers rayons de soleil. Je m'arrête sur une aire d'autoroute pour troquer mon costume 3 pièces contre ma panoplie du parfait randonneur. J'en profite et c'était le but principal, pour faire le plein d'eau potable (2.5L) car je sais que les Corbières ne sont pas réputées pour fournir de l'eau partout. Je perds déjà 30mn dans les embouteillages (mais pourquoi les gens veulent rentrer chez eux si tôt le vendredi soir ?) et pour trouver des l'eau potable : maintenant, les toilettes sont tellement modernes et automatisées que tu ne sais plus où pisser. Il y a un petit trou, pas facile de viser, ensuite il y a du savon qui te tombe sur la zigounette puis de l'eau tiède et cela finit par de l'air chaud. C'est bien, ça rend tout propre mais ce n'est pas évident de faire le plein ! En sortant des toilettes, je lis le mode d'emploi et je m'aperçois que j'ai pissé là où il fallait se laver les mains (je me disais bien que c'était un peu haut).
La météo annoncée était : beau temps mais beaucoup de vent avec rafales à 90km/h et pluie toute la nuit de samedi à dimanche. Bref, je verrai au moment opportun. Diantre, c'est l'aventure ou quoi !
Arrivé sur place, à Lagrasse donc, il faut se rendre à l'évidence : tous les parkings sont payants. Je rechigne un peu car c'est la première fois que cela m'arrive en rando. Mais bon, ce n'est que 3€ par jour et je ne préfère pas me garer n'importe où.

Evidemment, avec tout ça, j'arrive un peu tard et pour les photos c'est foutu pour ce soir.
44564628955_14051f0b68_b.jpg


J'avais prévu de dormir dans le bois du Lauza à la Maison Forestière. Mais avec le retard accumulé, il faut se rendre à l'évidence, je n'y serai pas. Je galère vraiment pour trouver un endroit à peu près plat. La végétation est inextricable, impossible d'y pénétrer. Quand c'est plus clairsemé, c'est qu'il n'y a que des cailloux tranchants : quand on les lance, cela fait un bruit de verre comme ceci :
43661327590_1840667f00_b.jpg


Je sors du sentier principal, prends les chemins secondaires : c'est pire. Je sors ma lampe frontale car je n'arrive plus à distinguer si il y a des arbres ou si c'est le vide. Je fais un tour pour rien, me retrouve sur le chemin principal et au bout de 30mn je me dis que le petit coin que j'ai vu en montant n'étais pas si mal que ça en fait. Je rebrousse chemin mais je ne le retrouve plus. Pfff ! J'aurais pu dormir le long du chemin mais ..

Petite anecdote : lors de mon dernier bivouac au Pas de l'Ours, je m'étais trouvé un coin super sympa avec de la belle herbe  aux abords d'une route forestière. Mais de 23h06 à 4h06, toutes les heures à heure fixe, trois 4x4 passaient dans ce chemin. Quand la première fois ils ont éclairé l'intérieur de mon abri ouvert (du mauvais côté bien sûr) avec leurs gros phares, j'ai eu la trouille de ma vie. Puis après, je me suis habitué et je comptais leurs passages ce qui me permettait de connaitre l'heure sans regarder ma montre. Donc maintenant, je ne dors plus dans les chemins.

Là, dans le bois du Lauza, je me décide à m'enfoncer dans un endroit qui me semble plus aéré. Je trouve une surface plate de 2m x 0.6m ce qui va suffire pour accrocher mon tarp. Je fais ça avec minutie à cause des prévisions météo annonçant ces fameuses rafales de vent. Je gonfle mon matelas en sirotant mon apéro. Ou plutôt, ma pompe électrique gonfle mon matelas pour moi. C'est royal. Pour 52g il gonfle mon NeoAir XLite standard en 2mn30.
43661460460_e13cd5f7d3_b.jpg


La végétation est de type méditerranéen. Quand je m'assois, ça sent le thym. Je me déplace et ça sent la farigoule et le romarin. Et si je m'assois là ? Aïeeeeeee, ça ne sent rien, ce sont des chardons, pfffff..
Il n'y a pas de vent, j'ai même chaud à +13°C. Je me couche de bonne heure pour pouvoir assister au lever de soleil le lendemain (déjà que j'ai raté le coucher, alors..). Je n'utilise même pas mon sdc XLite200, en bas j'enfile mon pied d'éléphant fraichement sorti de mon atelier de couture clandestin (je fais ça dans mon petit garage la nuit), et ma micro-doudoune en haut. C'est super, pas froid même à +10°C.


Jour 2
Je me réveille ragaillardi, en pleine forme, prêt à aller prendre des photos, il fait nuit noire mais comme ça, j'aurais le temps de plier le bivouac. Je regarde ma montre : 3h06 ! Euh, ça fait un peu tôt pour le coucher du soleil, non ? Bon, je me recouche.
A 6h15, je me réveille, je jette un coup d'oeil à l'extérieur : du brouillard. Pffff, c'est pas pas chouette ça. J'enlève mes lunettes de soleil (car je dors toujours avec me lunettes de soleil, sinon j'ai froid aux yeux la nuit, et pourtant, je suis quelqu'un qui n'a pas froid aux yeux .. le jour) et là il y a un super ciel étoilé : j'avais de la buée sur mes lunettes. Ah quel nigaud ..
Effectivement, le Lauza, c'est beau. Surtout quand il faut jour. J'ai l'impression d'être dans une propriété privée avec tous ces cyprès si près.
31604319768_70821da986_b.jpg


Je passe à la maison forestière du Lauza où je pensais dormir : pas de maison. En fait elle a brûlé et a été rasée.
J'assiste au lever du soleil. Toute la vallée est dans le brouillard (même sans mes lunettes de soleil).
45478600591_4fe89b08ca_b.jpg


La vue dans chaque virage est superbe.
45478597371_2c5d685eaf_b.jpg


Mais il me faut redescendre de mon nuage dans la vallée pleine de brouillard, pour remonter sur la colline opposée. En face de moi, il y a normalement Saint-Pierre-des-Champs. Je vois bien les champs, mais pas Saint Pierre. Suis-je si loin du Paradis ?
45478595831_3fae007677_b.jpg


Quelques grains de raisin sont encore présents sur les pieds de vigne. Vivement les vendanges tardives.
31604308498_1bc003e654_b.jpg


J'arrive au royaume de Saint-Pierre. C'est assez austère. Le chemin passe par la bastide qui est l'ancien château. Je me dirige vers le cimetière, car ce sont les seuls points d'eau du coin (j'ai fait mon tracé pour passer aussi par celui de Villerouge, Termes et Mayronnes).
43661442190_48d45a01a5_b.jpg


Après le plein d'eau, le chemin monte assez longtemps par le chemin des Joffres. Je traverse la couche de brouillard pour arriver sur un plateau en plein soleil. Et là, stupéfaction : je me retrouve devant une très vieille aire de jeu pour enfants style fastfood : une plateforme et un toboggan en bois !
43661435830_a0ec46db48_b.jpg


J'arrive au Mont Major d'où on a une vue sur toutes les Corbières.
43661432250_f78c0150cf_b.jpg


Mais je m'aperçois que je ne suis pas tout seul. Un groupe de randonneurs-neuses est déjà là. La plupart sont à poil.
45478586031_f0d137514a_b.jpg


Je pense qu'ils randonnent depuis longtemps car ça sent un peu le bouc.
45427072672_06dbe66756_b.jpg


Le chemin parcourt toute la ligne de crête. C'est superbe.
44753540374_af9f4d427f_b.jpg


J'arrive à la Chapelle Saint-Martin qui est assez .. comment dirais-je .. simple. L'autel est fermé.
45427069012_6e99378370_b.jpg


Elle pourrait servir d'abri, à condition d'avoir un tapis de sol merdoiseauproof.
45427067132_7699a31c9c_b.jpg


Après un bon Ricard et un paquet de Tuc, il faut que je m'allonge réfléchisse un peu à l'étape d'après. Je remplace mon traditionnel thé par un "gel de caféine long distance de chez Décathlon".
45427065042_5580e75d73_b.jpg


L'étape d'après, c'est Villerouge-Terminès. Je me demande bien pourquoi cette ville porte ce nom là.
44564574845_e4fce3151d_b.jpg


Il y a les restes d'un château. D'ailleurs, dans cette région, c'est rempli de restes de châteaux. En fait, j'arrive trop tard, je n'ai que les restes.
44564572045_5e1053c30e_b.jpg


Les villageois ont de l'humour. Comme moi. Je n'ai pas du tout d'humour mais moi aussi je suis "petit et costaud".
44564568885_0b81da4fca_b.jpg


J'aime beaucoup ce panneau. Peut-être que les gens ici sont très petits (et costauds) et se baignent dans la rigole ? Je rigole !
43661409110_e3f236cc70_b.jpg


A Villerouge, il y a un cimetière avec de l'eau. Certains disent que l'eau n'est pas potable dans les cimetière, d'ailleurs il suffit de voir le nombre de morts dans ces endroits ! Et il y a aussi un beau château, qui n'est pas en ruine lui.
43661406660_80ae805b3d_b.jpg


Mais à force de regarder un peu partout pour prendre des photos, je mets tout d'un coup le pied sur un énorme serpent gris. J'ai très peur des serpents. Je suis allergique à leurs morsures, surtout à celles des crotales des cobras. Ça me fait des petits boutons rouges désagréables.
Celui-ci ne bouge pas. Il est surement mort. Effectivement, c'est un tuyau d'arrosage. Ouf, sauvé !
43661404480_0f3fa4206b_b.jpg


En quittant Villerouge, on surplombe de 100m les gorges du Pech Rigaud. C'est superbe.
31604226108_3fc0e75808_b.jpg


On arrive à la Chapelle Notre-Dame. Ce panneau, il y en avait déjà un à la Chapelle Saint-Martin.
C'est comme si c'était un circuit de pèlerinage. Si je croise un religieux, je demanderais.
30538383577_8e913ae3f2_b.jpg


Effectivement, sur le chemin je croise UNE religieuse. Mais pas commode et pas causante du tout. Je m'attarde pas car je sais ce qu'elles font aux mâles..
45478553691_dda4818c13_b.jpg


Je descends au fond des gorges et franchit un gué à sec puis s'ensuit une montée interminable. Mais j'ai vraiment la pêche (grâce au gel à la caféine). Il est 17h et les gens normaux qui ont la pêche se mettent à monter en courant. Mais moi, je m'arrête. Je m'assois. Je regarde, je sens, j'écoute. Et quand je repars, j'ai encore plus la pêche. C'est ça mon secret : mettre 5h pour faire une rando de 2h !
45427035342_a9848d9c78_b.jpg


Le soleil commence à se coucher. Le paysage commence à dorer. J'écoute : pas un pet de vent, pas un bruit. Pas de bruit ? Euh .. si quand même car c'est un jour de chasse, les chiens aboient et la caravane passe et les sangliers trépassent. Plein de chasseurs orange et fluorescents sortent des taillis. Ça fait peur. Mais ils me disent qu'ils ont fini.
30538375007_2216703e80_b.jpg


J'arrive enfin à Termes. La longue descente vers et dans le village est géniale. Encore un beau village pittoresque. Je vais direct au cimetière pour chercher l'eau potable. Ici, il y a un robinet devant l'entrée. Chouette.. oui mais non car le robinet était au soleil toute la journée et l'eau est chaude. Pour ma soupe, ce n'est pas grave mais pour le Ricard, si !
45478532631_8c8ff9ec17_b.jpg


Et maintenant, qu'est-ce que je fais ? Il est 19h15, je n'ai plus trop envie de remonter tout la haut dans la caillasse, il va bientôt faire nuit. J'entends les chiens des chasseurs qui aboient encore. je décide de rester au village. A côté de la mairie, il y a un terrain plat, des tables de pique-nique, un robinet. C'est bien. Mais c'est juste à côté de la route et les chasseurs commencent à arriver au village avec leur gros 4x4. Jusqu'à quelle heure ça boit un chasseur ? Et est-ce que ça klaxonne un chasseur quand ça repart ?
Je m'éloigne encore un peu plus haut et trouve un terrain juste à côté d'un caveau. Il y a 2 arbres, ça tombe bien moi qui voulais essayer le A-Frame, j'avais justement ajouté des attaches à mon Tarpatou quelques jours auparavant.
Je fais un montage assez haut à 30cm du sol. Le ciel est étoilé, comme la veille. Pas un souffle de vent, pas de bruit à part le va et vient des 4x4 sur la route plus bas. Je m'installe, fais chauffer l'eau pour mes nouilles chinoises. Ce soir c'est nouilles au bœuf. Ou plutôt nouilles au "Buff" car je viens de le faire tomber dedans en l'enlevant ! Beurk !
(Promis, la prochaine fois je vous fais le coup des nouilles asiatiques goût canard et je fais tomber mon Duck Tape dedans).
Je bois tranquillement mon Ricard sous un ciel étoilé quand je vois clignoter dans mon champ de vision. Surement mon téléphone qui clignote pour me signaler l'arrivée d'un nouveau message. Je le consulte.. rien. Bizarre.
J'éteins ma frontale pour savoir d'où vient cette lumière et là je vois que c'est le ciel qui clignote, comme lors un feu d'artifice !?!? Je reprends mon téléphone et consulte la météo : Orage violent accompagné de rafales de vent à 90km/h. Il pleut dans la ville d'à côté. Ni une, ni deux, je démonte mon Tarpatou et le remonte au ras du sol, en enfonçant les sardines le mieux possible. J'enlève toutes les branches aux alentours qui pourraient s'envoler, atterrir et déchirer ma toile. Je mange en vitesse mes nouilles asiatiques et je me réfugie sous mon abri. J'ai confiance dans mon abri, fait en toile 50D. Il est posé sur une cordelette de 4mm de diamètre attachée entre 2 arbres.
Pour l'instant, il n'y a rien. Pas de vent. J'écoute. Il y a d'autres bruits que le bruissement des feuilles. N'ai-je pas entendu un grincement ? Comme si la pierre du caveau qui bougeait ? Bon, je crois que j'ai trop regardé le film "la Momie". Cela doit être des branches qui frottent entre elles. Il faut se raisonner, que diable (sans jeu de mot).
Maintenant, il y a des bruits de pas à proximité.
Quelque chose qui voudrait s'avancer mais qui ne peut pas ou qui a peur. Je ressors de l'abri, dirige ma lumière frontale à fond des 360 lumens dans la direction du bruit mais je ne distingue rien. C'est dommage, j'aurais bien voulu savoir. Mais je voudrais bien aussi aller dormir. Je prends un cailloux et le jette fort dans la forêt. J'entends "Aïe, mais ça ne va pas non, ça fait mal ?". Le bruit disparait, ouf ! Je me réfugie sous l'abri juste à temps car le vent commence à souffler et la pluie arrive. Effectivement, la météo ne s'était pas trompée : il a plu toute la nuit avec les fameuses bourrasques de vent. Je me réveille souvent et à chaque fois je touche la toile au dessus de moi pour savoir si elle est toujours là, et si ça fuit. Je venais d'imperméabiliser la couture unique récemment : Silicone et White Spirit l'intérieur, MSP111 et White Spirit à l'extérieur.
L'avantage de la toile en 50D utilisée pour mon Tarpatou est qu'elle est silencieuse dans le vent, même si elle est mal tendue. Mais là, dans la tourmente, entre le bruit de la pluie, le bruit du vent dans les arbres, c'était extrêmement bruyant malgré mon bonnet, la capuche de ma polaire et les doigts dans mes oreilles.

Et en pleine nuit, ce qui devait arriver arriva : non pas la déchirure de la toile mais une envie d'uriner. Je me contorsionne pour voir si je peux le faire couché sans en mettre partout en visant le sol au bord de l'abri. Difficile car l'escargot a peur et il veut rester dans sa coquille.
Quelle solution me reste t-il ?
Mon bidon ? Il parait que ça donne mauvais goût à l'eau.
Ma serviette microfibre ultra absorbante ? Oui mais si elle n'est pas si absorbante que ça ..
Un Ziplock taille .. petite ? Allez, je tente. Ouf tout rentre ! Je suis soulagé de m'être soulagé (Euh .. là je n'ai pas de photo).


Jour 3
Au petit matin, la pluie s'arrête juste quand c'est l'heure de se lever. La corde s'est légèrement détendue mais l'abri a bien tenu. La toile est trempée à l'extérieur mais aucune condensation à l'intérieur. Température extérieure +6°C.
30538369857_6b5b98cbe6_b.jpg


Je plie tout et je repars en traversant Termes. Je vois un miroir posé au sol. Je regarde si j'ai maigri. J'ai déjà vu ça à Koh Lanta, les candidats se regardent dans un miroir le dernier jour. Juste de me voir comme ça, ça me coupe les jambes.
44564532125_9cb8588754_b.jpg


Le matin est frais à cause du vent. J'apprécie le buff. Pas sur la tête car j'ai l'air d'un pirate avec, mais autour du cou c'est super agréable. Je déjeune sur un le plateau en face du château. Crème au chocolat avec éclats de noisette Décathlon, s'est super bon. Mais ça salit pas mal les dents. Du coup, je me dis que si je croise des gens je remonterais le Buff sur la bouche !
Note importante : le Buff sur la bouche c'est bien. Mais n'essayez pas d'aller retirer de l'argent à la banque comme ça ..

On surplombe le château (ou tout au moins ce qu'il en reste) de Termes. Les ruines sont assez imposantes et se visitent.
45478519801_7c27c90f90_b.jpg


Brusquement, sur le plateau, en allant m'engager dans un chemin, une laie en sort suivie de 5 gros marcassins. Je m'arrête, ils s'arrêtent aussi. Elle ne m'avait pas senti venir car le vent était avec moi. Elle regarde derrière elle avec un regard apeuré, j'entends les chiens de chasseur au loin. Je pars en marche arrière pour lui faire comprendre qu'elle n'a rien à craindre de moi mais elle fait quand même demi-tour et repart dans le chemin. MAIS ça ne m'arrange pas moi, je dois prendre CE chemin aussi. J'entends grogner, ils se sont réfugiés à côté en attendant que je parte. J'attends 5mn puis je me rapproche du chemin doucement, je sais qu'il ne faut pas que la laie sente du danger pour ses petits. Quand je m'approche du chemin, rebelote, un marcassin en sort, tout joyeux, style "hé maman, je peux aller jouer avec le gros-dos-clic-clic ?" (oui, c'est comme ça qu'ils surnomment les humains qui ont un gros sac à dos et des bâtons de randonnée. Là, ça commence à m'ennuyer un petit peu, on ne va jamais s'en sortir. Je prends un cailloux et le lance à côté. Ils détalent et je m'avance prudemment dans le chemin sans jamais les revoir.
31604191888_0c5623561b_b.jpg


J'arrive à un point de vue sur les gorges de Terminet : pause photo obligatoire.
45478515721_17c8e6aef3_b.jpg


Je descends pas mal, à flanc de colline, en contrebas du château.
45478513201_2d43761a20_b.jpg
45478509541_8835619353_b.jpg


Ensuite, je traverse une forêt que j'ai surnommé "la forêt du bois mou" : Une souche gênait le passage et j'ai voulu l'enlever. J'ai eu beau tourner, tourner, je n'ai jamais réussi à l'arracher !
45478507021_52f3780eab_b.jpg


Me voici devant un nième château : Durfort. Bon, clairement, on comprend qu'ils étaient moins forts que ceux du château voisin, il est beaucoup plus abimé.
44564506465_be34c22f7a_b.jpg


10h30, c'est l'heure de la pause thé. Je me réfugie au fond d'un ruisseau à sec, pour me protéger du vent.
30538348017_9ae0b58e72_b.jpg
44564500995_59176d2d92_b.jpg


Je traverse l'Orbieu, monte à Danse-l'Ombre (joli nom, hein ?).
44564498725_e3fb44b9cc_b.jpg


Et j'arrive à une maison forestière assez grande. Elle peut servir d'abri mais que pour une seule personne ..
44564494575_2ec67f004b_b.jpg


.. car il n'y a qu'une seule chaise.
44564496645_514c1ca7de_b.jpg


Le chemin se poursuit en contrebas d'un cirque : en haut les "Serres de la Pène" avec le "Roc troué".
44564491635_c2f5ea595a_b.jpg


Puis j'arrive dans le "chemin Sculpturel" de Mayronnes avec des trucs et des machins bizarres.
43661352270_d1998e1a2f_b.jpg
44753445434_7e0444108c_b.jpg

Arrivé à Mayronnes, je me dirige direct vers le cimetière pour trouver de l'eau potable. Mais il faut que je raconte un truc avant. Quand je rentre dans un cimetière, je fais d'abord le tour pour savoir si il y a une pierre tombale à mon nom. Vous allez trouver ça bête et superstitieux mais c'est comme ça. Pourtant je ne suis pas superstitieux car ça porte malheur.
Et là, qu'est-ce que je vois :
44753442504_3d8170488e_b.jpg


Je ressors sans eau. De toutes façons, il n'y a pas de robinet ici. Il se trouve contre le mur de l'église à 50m de là.
En sortant du village, il faut suivre les panneaux du GR, car sur la carte IGN le GR36 passe par la route D41 alors que maintenant il remonte dans les collines parmi les vignes aux belles grappes de raisin. Cela me fait penser à la citation de Toulouse-Lautrec : "je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin".
44753438924_5bbf65764c_b.jpg


Cette nouvelle portion de GR est bien plus jolie
44753435324_e421daaf51_b.jpg


et passe en hauteur avec vue sur le Pech de Caunettes.
45426995912_8f22aae283_b.jpg


Le GR passe par Caunettes-en-Val. Il y a un cimetière avec surement de l'eau. Mais là je ne rentre pas dedans, je ne vais même pas voir les pierres tombales.
J'arrive au point de vue de Serrat de l'Epine. Et pour les gens qui sont arrivés à monter jusqu'à là mais qui auraient des pertes de mémoire, un gros "GR36" est peint au sol.
45426993312_3dd56a1ac1_b.jpg


Ensuite, direction Notre Dame de Carla. Enfin, en théorie car en pratique j'ai pris du retard et j'ai peur de finir trop tard. Le mauvais temps s'installe dans mon dos.
44753419324_1db49a6349_b.jpg


Je poursuis le GR36 qui passe par le Combe Chaudron, la Castagnère et les fameuses Fesses de Charlemagne. Je n'invente rien : "une légende raconte que le cheval de l’empereur qui revenait sans doute d’une chevauchée victorieuse contre les Sarrasins fit un faux pas – d’où l’empreinte d’un sabot dans le rocher – et projeta le très illustre cavalier sur la colline d’en face où on peut encore voir les rotondités de son auguste séant" dixit le site "Vivons Lagrasse".
La toute dernière portion descend vers le village et son abbaye Sainte-Marie.
45426979112_6c7f7b74b2_b.jpg


Le soleil décline, je prends une photo du vieux pont. Tiens, sans faire exprès, c'est presque la même que celle du début, prise au même endroit mais exactement 48h après.
43661323980_7f75650764_b.jpg


Je retrouve ma voiture intacte dans le parking payant. Ce qui n'est pas le cas de tout le monde car voici ce qui arrive quand on laisse sa voiture dans un endroit interdit !
45478539711_dfca020fd5_b.jpg

Retour sur le matériel

Mon nouvel APN LX100 (400g)
Très bon appareil même si j'aurais voulu des boutons traditionnels pour l'ouverture et la correction de l'exposition. Cela permettrait de faire tous les réglages à distance via l'application (qui n'est vraiment pas terrible).
J'utilise une housse Lowepro Portland 30L pour le le protéger. Il faut découper la cloison intérieure pour qu'il rentre bien. Cette housse, je la mets à la sangle ventrale de mon sac à dos. J'ai ajouté un bouton pression pour qu'elle reste au bon endroit, sur le côté. Comme j'ai plusieurs sacs à dos, j'ai plusieurs boutons pression.
Comme il ne se recharge pas directement par USB (la version II si), j'ai un chargeur USB (33g) acheté sur Amazon.fr qui fonctionne bien.
Adopté !

Mon Pied d'Eléphant en Polartec Alpha DIY (110g)
Très bonne surprise pour cette matière. Il faut normalement un tissu coupe-vent à l'extérieur car c'est une vraie passoire. Mais comme je l'utilise dans mon sursac DIY qui lui est coupe-vent, ou bien à l'intérieur de mon sac de couchage XLite 200, je peux ainsi m'en dispensé. D'où ce poids si contenu. Je pense avoir un gain de 7°C en température avec.
Adopté !

Ma pompe électrique modifiée DIY (alimentée par powerbank) pour gonfler mon matelas Neoair Xlite (52g)
C'est royal et inutile. Mais comme je fais des randonnées à couper le souffle, c'était la corvée tous les soirs. Même avec un sac de gonflage. Là, c'est gonflé 2mn30 (3mn si je suis en train de siroter mon apéro pendant ce temps là). Cela m'enlève 10mAh au grand max de ma powerbank.
Adoptée !

Un Buff, tout le monde en parle alors je voulais essayer (33g)
J'ai l'air benêt avec ça sur la tête. Mais pour se protéger du soleil, je n'aurais pas peur du ridicule. Par contre, pour le cou j'apprécie énormément, quand il fait frais le matin mais pas assez pour enfiler une polaire.
Protège bien la nuit aussi, en complétement du bonnet (running Asics 26g).
Adopté !

Le filtre BeFree (71g) à la place de mon Sawyer Mini
Que c'était long le filtrage avec mon Sawyer mini, surtout à 3 personnes. Là, c'est super. En plus, on l'avoir à proximité de la main et boire à la 1e source.
J'ai la version 0.6L et une Platypus 2L pour avoir suffisamment d'eau pour le soir et le lendemain. Bonne combinaison.
Adopté !

Mon trépied ultraléger DIY (143g)
Une belle rotule, des jambes en carbone, des joncs en aluminium pour remplacer les charnières. En théorie c'est bien, mais en pratique l'aluminium oscille. Je m'en suis bien servi pour ces photos mais je vais m'en faire une autre version.
Pas adopté !

du Ricard pour décompresser le soir
Bon j'avoue, j'ai décompressé aussi le midi. Quand on a de l'eau fraiche, c'est divin. Le réconfort après l'effort. Je n'étais pas particulièrement amateur mais j'avoue là que cela prend une toute autre saveur. Maintenant, je ne prendrais plus que ça. Un Ricard sinon rien.
De plus, il parait que cela peut soulager les maux de ventre ..
Adopté !

Tarpatou
En mode AFrame, 2m x 2m86 c'est suffisant. Comme c'est un tissu respirant, je peux m'enrouler dedans, ou juste le poser sur moi quand je suis dans une grotte, un orri, .. C'est lourd (420g) mais je peux m'en servir de plein de façons puisque c'est un flat tarp.

MSP111
Pour étanchéifier la couture centrale de mon Tarpatou (qui se trouve dans le sens de la largeur), je n'ai pas trouver la colle à bois polyuréthane. En furetant dans mon magasin de bricolage, j'ai trouvé la colle Bostik MSP111 transparente extérieur/intérieur qui se dilue soit avec de l'acétone, soit avec du White Spirit. Quand j'ai essayé l'acétone sur un échantillon de toile, elle s'est recroquevillé. Peut-être à cause de la membrane. Du coup j'ai utilisé le White Spirit que je trouve moins nocif et avec très peu d'odeur. Une fois dilué, le mélange s'applique bien au pinceau et sèche rapidement (tissu côté extérieur). Cela coûte moins cher que le Seamgrip. Il faudrait voir la tenue dans le temps maintenant.

Voilà, vous savez tout !

Edit: réactivation des photos

Dernière modification par tolliv (29-10-2018 20:34:44)


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#2 22-10-2018 06:39:52

Adrienne
Apprentie MULe
Lieu : Région parisienne
Inscription : 27-10-2017
Messages : 325

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Bonjour Tolliv,

Je lis ton récit en prenant mon café du matin, et j'ai failli tout renverser en rigolant ! big_smile

Merci pour ton récit, c'est toujours aussi beau et drôle. T'es photos sont magnifiques. Tu HDRises un peu ?

Sinon je sais qui faisait du bruit pendant ta 2e nuit : les âmes de toutes les bûcheronnes-randonneuses dont tu as si peur et qui te poursuivent, mouahahahahah !!!

Petite question sur ton filtre : tu voulais juste le tester, ou tu filtres l'eau des cimetières ? J'ai tendance à trouver cela superflu... l'eau est potable en général, non ?

Merci encore smile


Si tu n'arrives pas à penser : marche. Si tu penses trop : marche. Si tu penses mal, marche encore.
(Jean Giono)

Trombi

Hors ligne

#3 22-10-2018 07:40:47

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci Adrienne, c'est le genre de commentaire qui me donne envie de faire des récits !

Photos HDRisées :
Pas de HDR ici, à part sur l'une à fort contre-jour où j'ai utilisé 3 photos. Pour toutes mes photos, je fais un étalement d'histogramme pour avoir le plus de nuances.

Les bûcher.... :
AHHHHHH NONNNN PAS ça, j'essaye de ne plus y penser !

Eau potable :
Sauf mention contraire, l'eau des cimetières est potable. Par contre, comme je ne nettoie pas ma Platypus (qui me sert de réserve) d'une sortie à l'autre, elle conserve les bactéries et je suis obligé de filtrer l'eau même si j'y mets de l'eau potable.

Dernière modification par tolliv (22-10-2018 07:41:45)


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#4 22-10-2018 07:52:08

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 1 790
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Bonjour, merci pour ce retour particulièrement bien écrit, photos au top comme d'habitude.


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

En ligne

#5 22-10-2018 08:01:02

vacuithe
noob
Lieu : Nantes
Inscription : 18-09-2017
Messages : 244

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

au top, bien marrant et superbement illustré, bravo !


Ma liste pour juillet 2018
Récit+liste GR10 2018 (en cours de rédaction)

Hors ligne

#6 22-10-2018 08:02:03

SionBhravi
Mul Nul
Inscription : 06-05-2012
Messages : 737

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

tolliv a écrit :

une très vieille aire de jeu pour enfants style fastfood : une plateforme et un toboggan en bois !

Plutôt une plateforme d'affût (de chasse).
Superbes, les photos. Merci.

Hors ligne

#7 22-10-2018 08:08:40

mustang
Membre
Lieu : Hauts de France
Inscription : 30-04-2013
Messages : 167

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci pour ce retour, tolliv.
Superbes photos et texte vivant, j'apprécie beaucoup.
PS : il fonctionne plutôt bien, le LX 100 wink

Hors ligne

#8 22-10-2018 08:13:37

Serval
Carpe diem
Lieu : Mont Parnasse et Mont Martre
Inscription : 15-06-2018
Messages : 279
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci pour ce réveil dans la bonne humeur ! Comme d’hab, récit dynamique et belles photos. smile

Et pour ce qui est du confort d’utilisation de la Befree, je confirme wink


Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai faits seul, et à pied. (J.-J. Rousseau)
Trombinoscope | Tour de Bretagne (GR 34) - De Concarneau à Auray

Hors ligne

#9 22-10-2018 08:31:12

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 109

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci pour ce récit plein d'humour.
Je me suis régalé !

Hors ligne

#10 22-10-2018 11:37:42

Ezequiel54
MULimaliste
Lieu : Lorraine
Inscription : 19-10-2016
Messages : 1 146
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Toujours efficace tes récits  big_smile
Tes photos sont sublimes !!  wink

Encore un converti au Buff ! Va falloir en (re)sortir à l’effigie de RL  smile

Hors ligne

#11 22-10-2018 13:34:46

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci Magne2, Vacuithe, SionBhravi, Mustang, Serval, Manche, Ezequiel54 pour ces commentaires encourageants.


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#12 22-10-2018 13:58:00

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009
Messages : 1 252

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

tolliv a écrit :

A Villerouge, il y a un cimetière avec de l'eau. Certains disent que l'eau n'est pas potable dans les cimetière, d'ailleurs il suffit de voir le nombre de morts dans ces endroits !

Effectivement, ça donne à réfléchir !

Un grand merci pour la beauté des photos et du texte smile


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#13 22-10-2018 15:48:18

gui3gui
Membre
Inscription : 22-10-2014
Messages : 804

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Joli récit ayant entre autre le même apn, tu aurais un lien vers le chargeur usb, c'est un des rares manques sur cet appareil !

Hors ligne

#14 22-10-2018 15:53:04

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 094

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

tolliv,

tu baisse :

"J'arrive à un point de vue sur les gorges de Terminet : pause photo obligatoire.
45478515721_b0dbc10696_b.jpg

Je descends pas mal,..."

et alors, ou il est le "Terminet tout le monde descend"  big_smile  big_smile  big_smile

photos sublimes
ton désopilant
et plein d'infos utiles.

comme d'hab, un superrécit.

merci smile

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#15 22-10-2018 16:04:10

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

gui3gui a écrit :

Joli récit ayant entre autre le même apn, tu aurais un lien vers le chargeur usb, c'est un des rares manques sur cet appareil !

Ahahaha ! J'étais presque sûr que tu allais me poser cette question. J'ai la réponse sous le coude :
Chargeur Lemix (BLE9) 16€


laxmimittal a écrit :

tolliv,
tu baisse :
"J'arrive à un point de vue sur les gorges de Terminet : pause photo obligatoire.
Je descends pas mal,..."
et alors, ou il est le "Terminet tout le monde descend"

Voyons, je ne voulais pas m'abaisser à ce genre de blague éculée.. je me sens au dessus de ça
lol


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#16 22-10-2018 17:56:25

Ptilapon
Membre
Inscription : 03-12-2015
Messages : 80

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Ce n'est peux être pas la Laponie ou autre région éloignée, mais qu'importe, le récit est vivant, enseignant et les photos superbes.

Hors ligne

#17 22-10-2018 21:12:44

einganien
Membre
Inscription : 30-12-2015
Messages : 1 129

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Tout est dit dans les autres commentaires, superbes photos et beaucoup d'humour dans ton récit, j'ai adoré....
Adepte des randos en montagne, c'est ce genre de récit qui me donne l'envie de me faire des bivouacs dans l'arrière pays en attendant les beaux jours sur les sommets  wink  wink

Hors ligne

#18 22-10-2018 21:46:12

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci Ptilapon et einganien.
Effectivement, moi qui suis frileux (froid et vertige), j'évite les sommets. Du coup, je me rabats vers des destinations plus basses. Les Corbières ont la même végétation toute l'année donc l'hiver c'est bien.
Mais il y a tellement de coins à faire en France que je me demande pourquoi je reste encore au bureau..


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#19 22-10-2018 22:08:08

Guybrush84
Threepwood
Lieu : Aix en Provence
Inscription : 02-08-2010
Messages : 3 502

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Mes premières randos avec les MULs ont eu lieu dans les Corbières. D’excellents souvenirs. Merci Tolliv pour ces images et surtout pour le récit, plein d'esprit !

Hors ligne

#20 22-10-2018 23:25:14

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 420
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Super sympa ton récit, j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire, merci !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#21 23-10-2018 00:28:10

Swipe
Membre
Lieu : Dans les bois
Inscription : 18-02-2008
Messages : 1 177

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

+1
Un récit sympathique et plein d'humour, de super photos, merci.

Hors ligne

#22 23-10-2018 06:03:20

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 603
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Bonjour,
Comme les autres : merci pour les belles photos et ce récit décalé chargé d’autodérision !


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#23 24-10-2018 17:08:47

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Merci à tout le monde.
Effectivement, le ridicule ne tue pas, alors je vais continuer  big_smile


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

#24 25-10-2018 21:11:23

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 527

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

Un récit bien sympa à lire et à regarder, les photos sont très belles et une superbe qualité

La végétation un peu grillée... rien d'étonnant
Quel réchaud est sur la photo?

Merci tolliv smile

Myrtille

Hors ligne

#25 26-10-2018 13:05:04

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 921
Site Web

Re : [Récit + liste] 36A-36B des 6 et 7 octobre 2018

coucou Myrtille,
Mon réchaud est le Toaks Syphon en titane, avec la grille Toaks en titane aussi. Puis un parevent rigide qui supporte les vents des Corbières où il est interdit de faire du feu !
27041444337_89f1718696_b.jpg


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse  -  GR36A+GR36B  -  Val d'Azun  -  Vallée de l'Ouysse - TBA

Hors ligne

Pied de page des forums