Aller au contenu

#1 12-12-2021 12:59:00

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Intro ici et récit sur un second post

Du 29/11 au 4/12/2021

7S6UFWG5w.Nekarot.s.jpeg

Il s'agit d'un trek de 4 à 6 jours dans la région la plus isolée du désert du Néguev en Israël.
Située entre la frontière égyptienne à l’ouest (délimitée par la route 10) et la route 40 à l’est, c’est une zone militaire que l’armée accepte d’ouvrir pour quelques jours, 2 fois par an, lors de fêtes.
Ce trek est un peu difficile à organiser parce que son accès et surtout sa sortie sont compliqués du fait de son isolement et la nécessité de se faire récupérer à la fin.

Depuis quelques temps, j’avais remarqué qu’un service de dépose d’eau était proposé sur ce parcours ce qui le rend du coup bien plus réalisable.
J’ai trouvé un compagnon de route en Yariv, un Eilatien rencontré sur le groupe MUL local.
Il doit avoir dans les 45 ans et a fait cet été le JMT (John Muir Trail) en solo.
De son voyage aux USA, il a ramené plein de gadgets dont la fameuse Helinox Chair Zero (moins de 500 gr !) sur laquelle j’ai bavé à chaque bivouac…
Bien que plus jeune et en bien meilleure forme physique, il a accepté de s’adapter à mon rythme – Laxmimital compatible wink

Yariv sur son trône
7S6UBRMk7.j1.s.jpeg


Conditions :
Météo : le premier jour de marche (J2), il faisait encore chaud, dans les 30 max. Les jours d’après, ça s’est rafraichi avec des max à 22-24 et des températures bien plus fraiches la nuit. En minimum on a dû descendre à 6-8.
Des nuages qui ont un peu voilé le soleil ce qui a fait le plus grand bien et donné de très beaux cieux.
Il fait sombre à 17h, totalement nuit à 17h30 et on aperçoit les premières lueurs de l’aube vers 5h30.

Ravitaillement : Aucun ravitaillement possible sauf bien sûr les services de déposes d’eau.
On consomme en tout 6 litres d’eau par jour. Un peu moins s’il ne fait pas trop chaud mais alors on en profite pour pousser un peu la toilette smile . Cela coute dans les 20 à 22 euros pour les 6 litres en 3 bouteilles de 2L. On laisse les bouteilles vides sur place, elles sont ramassées lorsqu’ils viennent remplir les caches d’eau qui sont des caisses en bois cachées près des night camp.
On transporte toute sa nourriture.
Matin : flocons d’avoine avec mélange fait maison de fruits secs et graines
Midi : plusieurs grignotages, bœuf séché, un peu de pain avec huile d’olive et Za’atar (épice locale à base d’origan syrien). Amandes, barres de dattes compressées. J’ai peu mangé dans la journée.
Soir : Lyophilisés ramenés de France.


Dodo : tout le parcours se déroule dans une Réserve Naturelle (en plus d’être une zone militaire !), le bivouac n’est donc autorisé que dans des « Night Camps ». Il n’y a aucune installation, c’est juste un espace vaguement délimité où il est permis de bivouaquer.

Matos :
La véritable liste est celle-là, pas celle en signature : https://lighterpack.com/r/46li4a

Ma grande première, c’est le changement pour un matelas à bulle. Il est donné 300 gr mais pèse réellement 330 gr.
Il remplace mes deux arkmats retaillés, mes vieux os ont été enchantés big_smile  et le confort incomparable… adopté cool

7S6V0K3cg.87373.s.jpeg

L’objet que je n’ai pas utilisé : le couteau. C’est drôle parce qu’en France, je le sors tous les jours et il me sert beaucoup.
Je vais acheter un modèle bien plus léger pour la prochaine virée désert. Ça me fera passer en dessous des 5 kg en poids de base. Super fière, je pensais pas y arriver.
Ah zut… ça va pas faire si j’arrive à trouver une chaise Helinox tongue

Mon vaillant polycro, qui avait déjà vécu une quarantaine de nuits d’utilisation, s’est « enfin » déchiré un peu, mais reste utilisable.
Ai utilisé seulement la tente extérieure en mode Tarp.

Pour Yariv, il était équipé d’une Xmid 1, un Neoair Thermarest (avec petite pompe électrique qu’il a testé pour la première fois et dont il était ravi), un quilt Zpack (suis pas sûre), SAD Granit Gear 50L, BRS3000T et Toaks 550.
J’ai pu comparer la Sierra Design avec la Xmid, 2 modèles assez similaires.
La SD a l’air de mieux tenir au vent mais la Xmid a un espace vestibulaire gigantesque qui permettait à Yariv de s’assoir dedans avec sa chaise.
6 à 8 sardines pour la SD, 12 pour la Xmid.


Sophie

Hors ligne

#2 12-12-2021 13:23:09

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Récit :

Sur les 5 jours, je n’ai marché que 3 jours à cause d’une vilaine chute sur la montée du mont Arif qui a un peu bousillé mon genou gauche. Mais les deux derniers jours n’ont pas étés moins intéressants…
Comme on venait du sud (d’Eilat) on a décidé d’une approche un peu différente en commençant à l’est, sur la route 40. Ça a rajouté une journée de marche et nous a fait passer par les crêtes du sud du cratère (érosif) Ramon… superbe. Ces deux premières journées étaient les plus belles et les plus tranquilles du voyage.


Lundi 29 novembre
Avec Yariv, on part d’Eilat à 17h avec le dernier bus qui remonte la route 40 vers le nord. On a énormément de chance de tomber sur un chauffeur sympa qui accepte de nous déposer hors arrêt de bus près du Night Camp (NC) West Nékarot un peu avant Mitspé Ramon. Sinon, c’était descente à Mitspé Ramon et retour sur la même route avec un taxi pour un coût de 60 euros et du temps perdu d’autant plus qu’il fait déjà nuit noire.
Au NC tout proche de la route, une troupe de mouvement de jeunesse campe. On est un peu désagréablement surpris mais en fait ils ne nous ne gêneront pas.
On s’engage un peu plus loin car le NC est très grand et on trouve un coin sympa bien protégé du bruit. On monte les tentes. 3 jeunes gars arrivent, des randonneurs, se posent un peu plus loin, ils dorment sans tente. Quand on se lèvera le lendemain vers 6h, ils auront déjà décampé… sans aucun bruit…

Notre bivouac au petit matin
7S6VIqdQy.1638624612217.s.jpeg

Mardi 30 novembre
Départ 7h30. On longe la bordure sud du cratère érosif de Ramon pour monter doucement (au début!) vers la crête du haut de l’anticlinal.
7S6VL4Y12.j1.s.jpeg

7S6VQCwrV.j1.s.jpeg

Un beau chemin en crête…
7S6VSeURU.j1.s.jpeg

7S6VVbdJa.j1.s.jpeg

Pour ce premier jour de marche on doit affronter l’ascension la plus raide et j’appréhende vraiment… j’ai eu raison. En plus, il fait particulièrement chaud.
Elle est pas très longue (dans les 300 m. de dénivelée) mais très raide et j’aurais dû probablement m’abstenir. Il parait qu’il y a un sentier qui contourne le sommet mais je ne l’ai pas trouvé. Et même si je l’avais trouvé, je pense que j’aurais continué.
Ça valait le coup (sauf si c’est ce trop gros effort qui m’a fragilisé et fait chuter deux fois par la suite), la vue est superbe.
En face, sur la bordure nord, la petite ville de Mitspé Ramon, à l’est tout au fond le mont Ardon (vu sur d’autres photos de mon autre récit désert).
Léger pique-nique au sommet.

7S6W1jBZ1.j1.s.jpeg

On descend, j’ai les genoux vraiment flageolants les cuisses douloureuses de la montée et dois m’arrêter assez souvent. Un peu avant le night camp, il y a un immense acacia. On décide d’y faire une pause en attendant que le soleil baisse.
Et patatra… manque d’inattention, obnubilée par l’ombre bienfaisante de ce bel acacia majestueux… je me paie un beau vol plané vers l’avant, m’écrase sur le genou gauche et le visage. Mes sur-lunettes de soleil ont protégé mes lunettes de vue et mon œil gauche mais 1 semaine après être rentrée j’ai encore l’allure d’une femme battue avec un bel œil au beurre noir.
Vite un massage à l’arnica.
Au Night Camp Mif’ar Pitam on retrouve deux gars sympas qui font le tour du cratère Ramon (6 à 8 jours). Ça sera le NC le plus tranquille, pas de jeeps, juste nous 4.
Yariv va chercher l’eau pendant que je me pose sur sa merveilleuse chaise…
Soirée un peu gâchée par le vent qui se lève. Il devient tellement violent qu’on n’arrivera finalement pas à dîner ensemble. On arrive à peine à faire chauffer de l’eau et c’est chacun chez soi… après avoir bien consolidé les tentes…

Bivouac au NC Mif'ar Pitam
7S6W7ZQGo.j1.s.jpeg

Mercredi 1 décembre
La journée ressemble un peu à la veille et pareil, nous ne rencontrerons âme qui vive… du moins jusqu’au NC.
Belle montée assez douce pour atteindre la crête, belles strates de calcaire, quasi verticales, on dirait des lames de couteau posées l’une sur l’autre.

Vue devant
7S6WdbBjD.j2.s.jpeg

Vue derrière
7S6Wfefm2.j2.s.jpeg

Descente dans le wadi Nékarot pour le remonter jusqu’à sa « source ». On fait une longue pause à la guelta Oded (vide).
J’y trouve cette jolie plante, Colchicum Ramonensis classée espèce à protéger.

7S6Wh8BcD.j2.s.jpeg

Passage par un petit col et descente par le wadi Oded dans les craies…
7S6WnnKlI.j2.s.jpeg

On quitte le sentier officiel (du tour du cratère Ramon) pour continuer dans l’oued Oded.
Vestiges d’une bergerie bédouine, traces anciennes d’occupation mais un oued vierge, tranquille, facile à progresser.
Pause près d’un grand tamaris.
Yariv me fait goûter ses cachets miracle, du sodium et je sais pas quoi encore. Suis toujours un peu secouée de ma chute de la veille.
On arrive au NC Béerot Oded (les puits d’Oded). De loin, on voit déjà qu’il y a un 4x4 avec une carriole, ce qui veut dire groupe avec son assistance.
On se pose un peu plus loin près de la cache d’eau.
Le vent a l’air de se calmer avec la tombée du jour… ouf !
Il était prévu de la pluie à Mitspé Ramon et on pouvait voir les nuages plus au nord. On a même reçu quelques gouttes de pluie au NC.
Il y a d’autres randonneurs autonomes comme nous, 2 jeunes gars et 3 personnes plus âgées que l’on retrouvera aux autres camps.

Bivouac de Béerot Oded
7S6Wq6QYC.j2.s.jpeg


Jeudi 2 décembre
Lever de soleil avec un arc en ciel.
7S6Ws5hrz.j3.s.jpeg

Beau début de journée (qui va mal finir…).
On part tôt pour ne pas être gêné par le groupe. Passage par les puits d’Oded, un peu d’eau dans un des puits.
7S6WtZpZ7.j3.s.jpeg

Puis belle montée, un peu austère mais très sauvage, descente dans l’oued qui se trouve au pied du mont Arif et petite pause.
7S6Wwjy95.j3.s.jpeg

J’ai une super pêche, et on pense que c’est la pilule miracle de Yariv de la veille qui m’a requinquée.
On commence l’ascension du mont Arif, je n’éprouve aucune difficulté, suis ravie…. Tellement ravie que je me repaie un vol plané… Cette fois ci c’est le genou qui va vraiment morfler.
Je monte difficilement au col. Yariv ira au sommet, je me refais massage d’arnica et bande le genou.
La descente vers le NC Wadi Ma’azer/Arif sera particulièrement ardue pour moi, j’avance difficilement.
Pas pris de photo de ce bivouac, trop secouée et préoccupée par la suite des évènements.

Vendredi 3 décembre
Au petit matin, je comprends qu’il vaut mieux que j’abandonne, mon genou me fait très mal. Aller aux toilettes m’arrache des cris de douleur quand j’essaie de me relever.
Que faire?
Rentrer sur Eilat? Oui, mais c’est vendredi, les transports publics ne fonctionnent que jusque vers 14h cause chabbat. Et je suis au milieu de nulle part, très loin de n’importe quel petit bout de goudron où pourrait passer un bus.
L’important c’est que Yariv accepte finalement de continuer seul. La veille, il avait dit qu’il ne me laisserait pas et je n’aurais pas accepté qu’il abandonne lui aussi.
Je fais le tour du NC et demande à chaque conducteur de jeep où il va et s’il a de la place.
Finalement, je tombe sur le « groupe des pilotes » (8 gars dans la soixantaine). Ils randonnent et ont une jeep d’assistance.
Shaked, leur chauffeur, doit déposer No’a sa copine à un carrefour (où passe un bus) pour qu’elle rentre chez elle. Après, il rejoint ses pilotes au NC de Béer Karkom où Yariv va aussi camper.
Je vous passe les détails des heures qui suivent, mais rien ne se passe comme prévu… On n’atteindra pas le fameux carrefour et à la place on fait des déposes d’eau, des échanges de jeeps, des allers et retours à droite et à gauche.

Point de vue. Au fond, le mont Arif
7S6WAf66a.j4.s.jpeg

Je sens Shaked inquiet de nous planter et le rassure rapidement : pour ma part, rejoindre le NC de Béer Karkom au lieu de rentrer à Eilat, ça me va tout aussi bien.
Je ferai la surprise à Yariv et ça me fera une nuit supplémentaire sur le terrain, j’aurai moins le sentiment de ratage.
No’a est aussi Ok, alors on se fera une journée assez sympa de rencontres avec des archéologues italiens, de beaux points de vue et de transport de la carriole du groupe par des pistes totalement défoncées.
On arrive au NC de Béer Karkom (le puits de Karkom) en même temps que Yariv qui est tout content de la surprise.
Il me dit que j’ai eu raison de ne pas marcher avec lui car il y avait des descentes assez rudes.
Très chouette NC. On passera un bout de soirée avec deux autres randonneurs qui nous ont invités à partager leur feu.
Petit à petit le NC se remplit de 4x4. On est un peu excentrés et contre le vent alors ils ne nous gênent pas et ça me laisse plus d’options demain pour retrouver la route.

Bivouac à Béer Karkom
7S6WErhKC.j4.s.jpeg

Samedi 4 décembre
Re belote… je fais le tour du camp au matin pour trouver un véhicule qui ait de la place et puisse m’emmener à la route 10 où la femme de Yariv doit venir nous chercher.
Yariv part très tôt, à 6h30. Il a une longue étape.
D’abord il monte sur le mont Karkom, long plateau nord sud, jusqu’aux sites archéologiques.
Le mont Karkom est considéré par certains archéologues comme étant le véritable mont Sinaï car on y a retrouvé de nombreux vestiges qui témoignent de très anciens cultes.
Puis il descendra jusqu’au NC Har (mont) Karkom et de là, la piste de jeep de 12 km jusqu’à la route 10.

Tous les 4x4 sont pleins. Sauf les derniers levés : 4 gars avec 3 Toyota Land Cruiser. Autant dire qu’ils ont de la place…
On part à 10h et ils me déposeront à la route 10 vers les 11h. Je ne vous raconte pas tous les détails de ces quelques heures passés avec eux mais c’était pas triste et j’en garderai un excellent souvenir (Cortez the Killer de Neil Young en apothéose à l’arrivée à la route).
La route 10 est une route militaire (en très mauvais état) qui longe la frontière égyptienne, interdite à la circulation sauf deux fois par an,.
Me retrouve toute seule, assez contente de l’enchainement de la matinée.
J’ai au moins deux ou trois heures à attendre, il y a une table de pique-nique protégée du soleil, un temps parfait pour apprécier la douceur de l’air.
Arrivent deux 4x4 avec 3 couples de retraités en balade pour la journée. Me demandent s’ils peuvent partager la table de pique-nique… Bien sûr les amis!
Et je me retrouve à partager un Cholent (plat très consistant juif ashkénaze) dans sa cocote minute en plein milieu du désert avec des gens adorables… Vive les mères juives… lol
7S6WGC1A8.j5.s.jpeg

7S6WIbRXD.j5.s.jpeg

Je ne pouvais pas rêver meilleure finale pour cette virée qui aurait pu virer en eau de boudin mais finalement a été pleine de surprises et de rencontres.
Ma’ayan et Yariv arrivent à peu près ensemble vers les 13h, de directions opposées. Route au sud pour Eilat.

Conclusion :
Je compte bien compléter les deux derniers jours de ce trek. Quitte à faire une approche différente les 3 premiers jours.
Les prochaines dates d’ouvertures seront à la mi-avril mais je ne serai probablement pas libre et il risque de faire déjà trop chaud.
Donc, je vise celle de décembre 2022, apparemment du 18 au 26/12. Avis aux intéressés…


Sophie

Hors ligne

#3 12-12-2021 16:49:35

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Kikoo bilqis wink

Merci pour le retour de terrain, les péripéties, les photos, l'ambiance et tu m'a même donné faim avec ton Cholent smile. Je vais me faire une tartine…

Hors ligne

#4 12-12-2021 18:11:24

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bonjour Bilqis, smile

J'aime vraiment beaucoup tes récits et pas que pour les paysages magnifiques que tu nous fais partager.
Pour les valeurs humaines positives aussi.
Yariv, quelle crème !, le compagnon idéal de rando. cool

Merci Bilquis.

Edit : Tes 2 retours dans le Néguev sont dans le wiki !  smile

Dernière modification par ester (12-12-2021 19:42:38)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#5 12-12-2021 18:45:40

Serval
Carpe diem
Lieu : Entre deux longues marches
Inscription : 15-06-2018
Site Web

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bonjour Bilqis smile

Eh bien dis donc, ça change de la Bretagne... merci pour le dépaysement, et bon rétablissement !


(Modification non justifiée = orthographe, typo, etc.)
Trombi | Lighterpack 2022 | De Paris au Salento : Liste 2020/Récit 2020/Récit+Liste 2021 |
« Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans [les voyages] que j'ai faits seul, et à pied. » (J.-J. Rousseau)

Hors ligne

#6 12-12-2021 21:52:20

Nicolas36
Marcheur léger
Inscription : 04-03-2021

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bonjour Bilqis,

bilqis a écrit :

#636029Ma grande première, c’est le changement pour un matelas à bulle. Il est donné 300 gr mais pèse réellement 330 gr.
Il remplace mes deux arkmats retaillés, mes vieux os ont été enchantés big_smile  et le confort incomparable… adopté cool

Quel est ce matelas tout bleu ?

Tes photos sont des invitations à aller dans ces régions désertiques.


Modifications non signalées = Corrections de français

Récits-Listes : Brenne - Ecrins et Queyras - HRP par section

Hors ligne

#7 12-12-2021 22:51:41

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

aaahhh enfin des rando au chaud;

je vais me lire ça tranquillement... mais déjà je rigole en retrouvant ta préoccupation n°1  smile  smile  smile

"Depuis quelques temps, j’avais remarqué qu’un service de dépose d’eau était proposé sur ce parcours ce qui le rend du coup bien plus réalisable."

de l'eau de l'eau de l'eau.

L.

Dernière modification par laxmimittal (12-12-2021 22:52:02)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#8 13-12-2021 05:57:10

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Merci pour vos réponses les zamis/es

@ Eraz, j'espère que ton sandwich était à la hauteur  big_smile

@ Ester, en effet, Yariv est un gars vraiment adorable. Il a été très prévenant tout en étant discret. Bien organisé, gentil, en bref le gars sur lequel on peut compter. Après la rando avec Laxmimital cet été, je commence à bien apprécier la compagnie en rando... cool

@ Serval, ben oui, entre la Bretagne et les Pyrénées, il y a Paris mais aussi le désert  tongue

@ Nicolas36, c'est un matelas qu'on trouve dans tous les magasins équipement de rando ici. C'est probablement le plus utilisé sur le Shvil Israel (Sentier d'Israel, voir autre récit désert en signature)
Marque locale "Go Nature", bien sûr fabriqué en Chine.
Très étonnée par le confort, faut dire qu'après les Arkmats il en fallait pas beaucoup  tongue

@coucou Laxmimital  smile. Ben oui... on se refait pas  wink  "Aman Iman" : l'eau c'est la vie - proverbe touareg.
Mais quel bonheur ces déposes d'eau, il parait que le petit gars qui organise tout ça  (https://www.yanirbamidbar.com/) est débordé, a dû embaucher et va devenir "grand". J'aime bien ces histoires d'initiatives locales qui réussissent...


Sophie

Hors ligne

#9 13-12-2021 07:34:36

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Merci pour ce retour,original ce sentier ouvert que quelques jours par ans et apparemment pas trop fréquenté


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#10 13-12-2021 08:15:26

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Magne2 a écrit :

#636098Merci pour ce retour,original ce sentier ouvert que quelques jours par ans et apparemment pas trop fréquenté

Coucou Magne2 smile

Sur les sentiers peu de monde ou même personne les deux premiers jours.
En revanche, les nights camps étaient bien peuplés. Surtout des gens en 4x4 super équipés qui ont aussi profité de l'ouverture de la route 10.
Cette région, c'est un peu le graal... difficile d'accès, zone interdite.... dès que ça ouvre tout le monde veut y aller, mais faut avoir un très bon 4x4 et savoir le conduire wink


Sophie

Hors ligne

#11 13-12-2021 10:17:23

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Ah quel beau retour avec des couleurs chaudes et pas de vert !
C'est bien, c'est original, ça change et ça nous réchauffe l'esprit.
Heureusement qu'il y a ce service pour l'eau. Comment ça se passe si le livreur a un empêchement ?


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

Hors ligne

#12 13-12-2021 11:06:24

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

tolliv a écrit :

#636115Heureusement qu'il y a ce service pour l'eau. Comment ça se passe si le livreur a un empêchement ?

Merci tolliv  smile

L'eau est livrée sur site en grande quantité, ils prévoient de la marge heureusement.
Les Night Camps ne sont pas toujours facilement accessibles, même avec un bon 4x4, alors quand ils y vont, ils remplissent en conséquence pour pas avoir à revenir souvent.
Je ne crois pas qu'il soit déjà arrivé que quelqu'un n'a pas trouvé d'eau.
Les gens qui viennent en jeep ont leur propre approvisionnement et ne toucheraient pas aux réserves d'eau, ils en connaissent l'importance pour les randonneurs.

Pour te dire, même dans le nord du Néguev, où les bédouins sont connus pour piller les voitures et les caches de nourriture posées par les randonneurs sur le Israel Trail, les bédouins ne prennent pas l'eau.
Ils te prendront toute ta nourriture ou casseront les vitres de ta voiture qui sera désossée, mais laisseront toujours l'eau...


Sophie

Hors ligne

#13 13-12-2021 11:21:59

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bonjour Bilqis,
Merci pour ces belles images dépaysantes, j'espère que tu as bien récupéré pour ton genou.
Stéphane.

Hors ligne

#14 13-12-2021 11:25:09

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bonjour bilqis,

A oui, dis-donc,... ça a l'air un chouia plus sec que chez nous !  lol
Je me trompe, ou il y a quand même des petits grains de temps en temps ?
Je pense par exemple à cette photo :
7S6Ws5hrz.j3.jpeg

Bon rétablissement !

Hors ligne

#15 13-12-2021 12:14:05

boitagateau
<(°_°)>
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

.
Je repense à ma première rando à la Réunion sur les pentes Est de l'île
où la végétation exubérante rendait la progression lente et difficile,
et où le minéral était aussi rare que "ta" Colchicum Ramonensis l'a été
sur ton trek wink

Merci pour le dépaysement.

.


Je ne suis pas vacciné, je suis dans le groupe témoin de la phase 3 de l'expérimentation...
Tant que nous continuerons d’obéir, ils n’arrêteront pas...
Penser le changement... plutôt que changer le pansement.

Hors ligne

#16 13-12-2021 13:21:32

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

@ Stéphane
Merci  smile
Je boitille encore un peu mais prépare déjà la prochaine.... wink

@ Manche smile
On était juste à la limite pluie. Il a plu plus au nord et on a bénéficié de cette belle lumière et de l'arc en ciel sans être mouillé  big_smile

@ Boitagateau
C'est intéressant ces contrastes  smile
À la Réunion, tu dois pouvoir enfoncer tes sardines dans le sol sans problème (comme en Bretagne wink ). Pas trop de soucis si pas de cailloux cool
Dans le désert, si tu n'as pas de cailloux pour enfoncer les sardines dans le sol hyper dur, tu n'as qu'à te passer d'abri. Les sardines en titane ne tiennent pas le coup ici.

Et c'était particulièrement sec, il a pas encore plu, on aimerait bien que ça arrive... roll


Sophie

Hors ligne

#17 14-12-2021 16:12:49

Aka73
Membre
Lieu : Haute-Savoie
Inscription : 09-02-2021

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bonjour Bilqis et merci pour ce retour dépaysant.

Pourrais tu nous expliquer comment tu as préparé ce trek?
itinéraire, ravitaillement en eau, etc
Et comment se passait l’orientation (balisé, autres randonneurs, boussole/carte), etc
Merci

Hors ligne

#18 15-12-2021 06:29:20

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Aka73 a écrit :

#636305Bonjour Bilqis et merci pour ce retour dépaysant.

Pourrais tu nous expliquer comment tu as préparé ce trek?
itinéraire, ravitaillement en eau, etc
Et comment se passait l’orientation (balisé, autres randonneurs, boussole/carte), etc
Merci

Merci Aka73  smile

La base de la préparation a été une carte topographique au 50:000 et le fond de carte Israel Hiking Map sur Osmand.
L'itinéraire se prépare selon les Nights Camps. Les plus en forme peuvent facilement doubler certaines étapes assez courtes.
Tu as les étapes sur ce site : https://www.negevtrails.com/arif-karkom-trek - sachant que nous avons commencé d'un autre endroit et rejoint cet itinéraire au NC Béerot Oded après deux jours de marche .

Le ravitaillement en eau s'est fait grace à https://www.yanirbamidbar.com/ .
Sur son site en hébreu il détaille tous les NC où il fait des déposes d'eau.
Le contacter via sa page en anglais, dommage qu'il ne donne pas plus d'info en anglais sur son site.
Photo d'une cache d'eau:
https://static.wixstatic.com/media/c3ce … d~mv2.webp

L'orientation est facile car les sentiers sont très bien balisés. En règle générale, tu auras toujours un balisage en vue, à l'avant ou à l'arrière.

Sinon, si on veut du désert en autonomie, le plus facile à organiser c'est la partie sud du Israel National Trail. Pas de restrictions militaires, beaucoup de rencontres, déposes d'eau partout où il n'y a pas d'autre approvisionnement, quelques lieux de ravitaillement et beaucoup plus long.
J'en ai fait une partie l'année dernière, voir le récit dans ma signature.


Sophie

Hors ligne

#19 15-12-2021 09:36:18

Aka73
Membre
Lieu : Haute-Savoie
Inscription : 09-02-2021

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Merci pour les infos.

Un trek seul dans le désert ne sera pas pour tout de suite.
Encore un ou deux avec guide, histoire de me mettre un peu plus en confiance smile

En tout cas, ces récits donnent envie.

Dernière modification par Aka73 (15-12-2021 09:37:10)

Hors ligne

#20 09-02-2022 09:11:01

Bab73
Membre
Inscription : 09-01-2022

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Quelle poisse ces vols planés ! Ton sac est trop léger... et pour le couteau je te conseille un savoyard qui a fait ses preuves : l'Opinel. Tu peux même sculpter son manche en bois pour gagner qq grammes...

Dernière modification par Bab73 (09-02-2022 09:12:27)

Hors ligne

#21 09-02-2022 09:18:11

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : Rando Arif – Karkom Désert du Néguev. 5 jours 5 nuits

Bab73 a écrit :

#642603Quelle poisse ces vols planés ! Ton sac est trop léger... et pour le couteau je te conseille un savoyard qui a fait ses preuves : l'Opinel. Tu peux même sculpter son manche en bois pour gagner qq grammes...

Ne t'avises surtout pas de m'amener un Opinel, j'en ai déjà plusieurs  lol
Me suis remise au yoga pour améliorer mon équilibre...  smile


Sophie

Hors ligne

Pied de page des forums