Aller au contenu

#1 22-06-2023 21:43:04

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

[Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Sentier des Maîtres Sonneurs

Mai 2023

Préambule

Voici un circuit trèèèès loin des itinéraires montagneux habituels. J'imagine qu'il est inconnu pour la plupart d'entre vous mais que néanmoins, comme le Sphinx (1), le titre vous interpelle un petit peu ou un gros peu.
Alors pour la petite histoire, le Sentier des Maîtres Sonneurs est tiré du roman éponyme de George Sand, créé il y a maintenant une quarantaine d'années (je parle du Sentier car le roman date de 1853) pour retracer le trajet fait par les personnages du roman.
Cet itinéraire est donné pour à peu près 200 km et pour le dénivelé D+ .. bon, je ne dis rien sinon on va encore se moquer de moi !
Il traverse l'Indre, le Cher et l'Allier.
86rNuIYDr.M00690D.jpeg


En furetant sur internet, j'ai trouvé l'association du Sentier des Maîtres Sonneurs qui donne plein d'informations :
ICI

En particulier, on peut y trouver un ebook avec des explications historiques sur tous les villages traversés, des anecdotes, des légendes. Bref, une mine d'or à lire à chaque pause :
ICI

J'ai prévu 8 jours et 8 nuits en tenant compte des différentes activités postprandiales et touristiques, mais seulement 3 jours d'autonomie alimentaire.
Il est habituel de débuter l'itinéraire à Nohant, ville où se trouve le musée de George Sand, mais pour des raisons logistiques, je préfère commencer par la Châtre.
Je ne vais pas vendre la peau de l'ours mais ce sentier peut se faire de 2 manière : à pied ou .. en tracteur (peu écologique).

Ci-joint, le lien vers VisuGPX avec l'itinéraire et plein d'autres informations.
ICI
86ufCVH0p.CarteSonneurs.png

Au niveau photographie, je vais utiliser mon nouvel APN : un Ricoh GR3 à focale fixe. Donc ne soyez pas étonnés s'il y a des photos un peu "bizarres", je vais essayer plusieurs conditions de lumières pour le tester.
Pour voir les photos et d'autres en plus grand format : ICI

Note : si vous êtes allergiques au vert, passez votre chemin, vous risquez d'en faire une jaunisse.

"Il y a un trésor dans la terre. Il n’est à personne ; il est à tout le monde. Tant que chacun le cherchera pour le prendre et pour le garder à lui tout seul, aucun ne le trouvera. Ceux qui voudront le partager entre tout le monde, ceux-là le trouveront…"
George Sand - Jeanne (1944)

Récit

Jour 1
Arrivé à 12h30 à la Châtre, je pensais trouver de quoi me sustenter avant de commencer à marcher mais il pleut. Alors je décide de me lancer directement sur le chemin sans manger.
En puis, j'avoue, j'ai pris un peu de bide ces temps-ci (oui, même de dos on voit que j'ai du bide) alors je me dis que rater un repas n'est pas très grave, que je mangerai mieux ce soir.
NDT : ce que le narrateur ne dit pas, c'est que 30 minutes après le départ, la totalité des gâteaux prévus pour les 3 jours est déjà engloutie.

Les environs de la Châtre ne sont pas très glorieux, tout le monde n'a pas la chance d'aller à l'école ici.
"Mort au vache"
86rc8ui01.M00286D.jpeg


Le Sentier suit le cours de l'Indre pendant plusieurs kilomètres.
La couleur de l'eau m'inquiète pour la suite de la randonnée. Peut-on la boire en la filtrant pour se faire un thé chaud ou faut-il boire uniquement des chocolats chauds ?
C'est ce qu'ils appellent ici la couleur "marron d'Indre".
86rc8x1xn.M00288D.jpeg


Quelques passages ajoutent un peu de piquant à cette randonnée.
86rc8B66C.M00293D.jpeg


Avant de venir, j'ai appelé tous les offices de tourisme pour demander si le Sentier était praticable, et que je m'appelais Mr Tolliv travaillant pour un grand site de tourisme pédestre, blablabla ..
Ils m'ont dit qu'ils allaient faire le nécessaire.
Donc oui, ils ont passé la tondeuse avant mon arrivée !
86rc8D7k7.M00294D.jpeg


A Montgivray, il y a un superbe château néo-gothique maintenant utilisé par la mairie.
86rc8FmO9.M00298D.jpeg


Dans le parc, quelques romans sont accessibles en "livre-service".
Moi qui suis souvent à côté de mes pompes, c'est super.
86rc8HoJA.M00302D.jpeg


Trompe l'œil : trouvez ce qui est vrai et ce qui est faux !
86rc8JlXI.M00305D.jpeg


Moulin de Fontpisse. Vu la couleur de l'eau, je ne suis pas trop surpris par le choix du nom.
86rc8NH7V.M00309D.jpeg


Sur cette partie du sentier, il y a pas mal d'aménagements, entre les bancs, les tables de pique-nique et les ponts.
86rc8Q53n.M00312D.jpeg


C'est super agréable de marcher à l'ombre de ces grands arbres. Bon, c'est vrai, il pleut mais ne boudons pas notre plaisir.
86rc8SIwn.M00318D.jpeg


Oh ! De l'eau transparente ! Il s'agit d'une vraie (et rare) source, juste avant le Moulin Biard.
86rc8UWv6.M00319D.jpeg


Ici aussi, ils se sont préparés à ma venue. Mais ils auraient pu ramasser l'herbe tout de même.
86rc8XlRq.M00320D.jpeg


Arrivé à Nohant, la ville où se trouve la maison de Georges Sand qui se visite mais je ne n'ai pas visitée.
86rc91Gid.M00323D.jpeg


En face, la chapelle Sainte-Anne.
"Au centre de cette toile idyllique, l’église Sainte Anne, assise face à la maison, semble lui envoyer des clins d’œil complices et affectueux. Nohant ne saurait vivre sans son église, symbole, par son architecture, du savoir-faire et du talent des maîtres compagnons, si chers à George Sand, comme elle ne saurait vivre sans la belle maison que nous a laissée pour l’éternité la romancière."
George Buisson
86rc8Zmmk.M00321D.jpeg


Saint-Chartier et son magnifique château.
Anecdote : en 1810 son propriétaire, pour éviter de devoir héberger des prisonniers espagnols atteints du typhus, fait enlever les toitures rendant ainsi le château insalubre.
86rc96cw1.M00337D.jpeg


En Inde, on ne touche pas aux vaches. Mais en Indre, c'est presque pareil : on n'a pas le droit de toucher aux vieilles moissonneuses batteuses qui se prélassent au soleil, c'est un sacrilège.
86rc98cwl.M00340D.jpeg


17h36 : je suis à 5 mn de l'endroit prévu pour dormir. Le ciel prend une drôle de couleur, je dirais même qu'il n'a plus de couleur du tout. Au loin, j'entends le grondement du tonnerre. J'hésite à m'abriter sous le hangar. C'est bien connu, en cas d'orage c'est super de se mettre sous un hangar métallique (ne le faites pas, c'est une blague).
Je me dis que 5 mn, c'est juste à côté et je hâte le pas.
Au 1er éclair, je saute précipitamment dans le premier bosquet.
Au 2e, je suis en train d'attacher mon tarp à des arbres. Tout au moins j'essaye car il y a de fortes bourrasques de vent.
Au 3e je m'enroule directement dedans (ou plutôt le tarp m'a enveloppé tout seul).
Au 4e éclair, je suis illuminé (après, ça ne peut pas me faire du mal, on dit souvent que je ne suis pas une lumière).
C'est au moment où  cela a commencé à sentir une odeur d'ozone et de brûlé que j'ai fermé les yeux et j'ai prié Saint Olivier, le saint patron protecteur des randonneurs légers.
86rc9al2n.M00341D.jpeg


Et puis l'orage passe aussi vite qu'il est arrivé. Depuis mon bosquet, j'ai une très belle vue sur le reste du monde (appelé la Vallée Noire).
86rc9ckPE.M00343D.jpeg


Finalement, j'arrive à monter le tarp et c'est ici que je vais dormir cette nuit.
86rc9eFYs.M00345D.jpeg


Distance = 14km


Jour 2
L'orage m'a bien décoiffé hier mais heureusement ils ont installé des mirroirs un peu partout pour se recoiffer.
86rc9gPVM.M00349D.jpeg


Sur le chemin, je rencontre beaucoup de chenilles qui se sont pendues cette nuit, sûrement à cause du mauvais temps.
86rc9j5Eu.M00353D.jpeg


Verneuil-sur-Igneraie et ses belles petites maisons.
86rc9leZt.M00356D.jpeg


Et sa fontaine très connue : Saint-Généfort, on eau rend jeune, son eau rend fort !
On y a fait des processions jusqu'en 1734 pour tremper des enfants malades dans l'eau glacée (le 25 février) en disant la formule "Grand Saint-Généfort, à la vie, à la mort". Ils ont arrêté après s'être rendu compte que cela rendait les enfants bleus comme des Schtroumpfs et qu'il y avait plus de morts que de vie.
86rc9nFyK.M00360D.jpeg


Le soleil ne sort toujours pas mais le chemin est super agréable.
86rc9pQ91.M00364D.jpeg


Avec toute la pluie d'hier, l'herbe est trempée, mes chaussures également et ne parlons pas de mes chaussettes.
Je me demande ce qui se passerait si je mettais un peu de savon dans mes chaussettes. Ça va les laver ? Ça va me laver les pieds en même temps ? Des bulles vont sortir de mes chaussures ?
Pause petit déjeuner à La Croix de la Bonne Dame.
Concernant le petit déjeuner, je tente : thé au caramel sucré dans lequel j'ajoute des flocons de sarrasin et du lait en poudre. C'est très digeste, pas besoin de cuisson, juste de l'eau chaude et ce n'est pas mauvais du tout.
86rc9seSn.M00366D.jpeg


La Berthenoux, sa tour ronde, vestige de l’ancienne enceinte fortifiée du prieuré et sa magnifique église du 12e siècle.
Aujourd'hui, il y a une manifestation sur le thème du bien être des démonstrations de yoga, des massages, des boissons à base de champignons hallucinogènes et de l'herbe que l'on peut fumer quand la maréchaussée a le dos tourné.
86rc9uB85.M00376D.jpeg


Plusieurs femmes lavent leur linge juste à côté de l'église. Toutes portugaises.
A cause du curé qui chante tous les dimanches "l'avé Maria" ?
86rc9yZwc.M00385D.jpeg


Cette photo me fait penser au sketch de Fernand Raynaud qui raconte, en 1945 :
Dans mon village, il y avait un étranger. A chaque fois que je le croisais, je lui disais "j'aime pas les étrangers, ils viennent manger l'pain des français".
Au bout d'un certain temps, cet étranger en a eu marre et il est parti.
Et depuis, on ne mange plus de pain : c'était le boulanger !

Il semblerait que ce propriétaire en a eu marre aussi.
86rc9BbEh.M00390D.jpeg


Le temps a du mal à se lever. Un peu comme moi ce matin.
86rc9DBmE.M00394D.jpeg


Tout comme ce blaireau qui est en train de faire la sieste au bord de la route.
86rc9FUbR.M00395D.jpeg


Thévet-Saint-Julien et la porte de l'église sculpté par le curé lui-même.
86rRpYqiL.M00396D.jpeg


Dans ces petits villages, on peut trouver des commerces qui regroupent plusieurs activités. Par exemple, ici il y a 2 commerces : l'un qui fait Boulangerie/Pâtisserie/Charcuterie/Traiteur/Café, et l'autre qui faire Restaurant/Salon de coiffure.
Il paraitrait même, d'après les ragots du coin, que le mari de la boulangère occupe également le rôle de gynécologue quand sa femme n'est pas là..
86rc9MbZf.M00398D.jpeg


Photo prise en vitesse car j'entendais le lama renâcler bruyamment en me voyant. Et j'avais l'impression que la chèvre était en train de lui dire "vas-y Serge, je sais que tu peux le faire".
86rRGnZ78.M00400D.jpeg


Me voici avec mon butin, acheté juste quelques minutes plus tôt. La pomme ne sert à rien mais bon, j'ai failli acheter tout le fond de commerce tellement de choses me faisaient envie.
J'aime bien le salami. Mais je me pose une question existentielle : existe t-il un lien entre un potager et un salami (2) ?
Tout d'un coup, je me mets à hurler "AAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH". Une fourmi essaye de me voler discrètement ma tartelette aux fraises. Une bonne claque derrière la tête et on n'en parle. Elle crohonde (3) un petit peu de rage et puis s'en va.
86rc9SUrw.M00402D.jpeg


Entre Cosnay et Montlevicq, il y a ce long chemin tout droit, des champs à perte de vue avec juste quelques arbres pour s'abriter du soleil, mais de toute façon, il n'y a pas de soleil.
86rc9V4Fg.M00403D.jpeg

86rc9Xb2z.M00410D.jpeg


L'ancien gué de Priches dont la pierre est usée par le passage des autochtones (à pieds, pas en voiture, le nom est trompeur). Très étroit.
Heureusement, un vrai pont a été construit plus loin, plus large, pour faciliter le retour après la tournée au bar du coin car il y avait trop de noyades.
86rca05ts.M00417D.jpeg


A la Motte-Feuilly, il y a un beau château avec un nom super bien trouvé : le Château de la Motte.
Beau château .. enfin, il parait parce que de la route on ne voit pas grand-chose. Dommage, j'aurais bien voulu voir la cour avec un if millénaire dont le tronc fait 8 m de circonférence et qui, soi-disant, aurait vu Jeanne.
NDR : le narrateur parle de Jeanne d'Arc, pas de Jeanne Calment. Quoique ..
Je cherche de l'eau pour mon bivouac tout proche.
En face, il y a l'église Saint-Hilaire. Je tente.
Dans l'église, on ne trouve pas d'eau mais le gisant de Charlotte d'Albret. Moi, les gisants, ça me laisse de marbre mais si vous ne connaissez pas l'histoire de Charlotte, je vous conseille de vous renseigner, c'est super pour remplacer le Lexomil.
86rca4hgk.M00423D.jpeg


Pour le bivouac, j'entrevois un étang avec les berges bien entretenues et plates. Magnifique, un régal pour la vue. Mais pas pour les oreilles car 5 mn après avoir installé la tente elles se mettent à discuter entre elles. Un dialogue de sourdes, aucune ne comprend l'autre :
- quoi ?
- quoi ?
- quoi ?
Et quand je dis un dialogue de sourdes, le mot est bien choisi. Pourquoi coasser aussi fort alors qu'elles sont à 5 cm l'une de l'autre ? J'ai l'impression que ma tête va exploser.
On dirait un remix de la fable "la Grenouille qui veut faire autant de bruit que le Boeuf" de Jean de Lafontaine Généfort.
86rS43Q3k.M00425D.jpeg


Donc je remballe et me réinstalle dans un champ voisin après avoir tourné en rond pendant 20 mn, les champs étant quasiment tous occupés par les vaches.
86rca8u7z.M00436D.jpeg


Distance = 28km


Jour 3
Au petit matin, la vue est très agréable avec ces couleurs mordorées, malgré les pieds dans l'eau : c'est super le soir de trouver un bel endroit en plein milieu d'un beau champ d'herbes hautes, ça l'est un peu moins le matin quand il faut retraverser le champ trempé de rosée.
(pour vous remercier de m'avoir lu jusqu'à là, je vous mets 2 photos pour le prix d'une)
86rcaasF1.M00445D.jpeg

86rcaezDn.M00454D.jpeg


Tricherie : je coupe via l'ancienne voie de chemin de fer, sans passer par la case Champillet et donc sans toucher 20 000 francs (oui, je sais, j'ai une ancienne version du Monopoly). C'est droit, c'est calme, c'est reposant.
86rcah43d.M00460D.jpeg

86rcaj0Eo.M00470D.jpeg


Un chevreuil était en train de faire la sieste au bord de la route mais apparemment, il a été surpris.
86rcanS8L.M00478D.jpeg


Châteaumeillant et ses vignes. Quand on voit la forme du tracteur, on espère que le siège est bien solide !
86rcaqjrd.M00486D.jpeg


Comme j'ai le temps, je visite le musée de Châteaumeillant (en fait, c'est gratuit et moi je fais tout ce qui est gratuit). C'est très instructif. Une énorme presse à raisins occupe presque toute la place.
86rcasfeB.M00492D.jpeg


J'en profite pour refaire le plein de nourriture au Super-U du coin. Quand je donne mon sac à l'hôtesse du magasin, j'ai droit à l'insulte suprême pour un randonneur léger : "mais il est drôlement lourd votre sac !". Pfff !

Ce n'est pas l'eau qui manque par ici. Celle de ce lavoir, je la réserve pour mon thé à la menthe.
86rcauxaa.M00493D.jpeg


C'est bientôt l'heure de m'arrêter. Comme la veille, je lorgne du côté des étangs privés. C'est joli mais je crains toujours que le propriétaire vienne m'en déloger la nuit.
86rcawAOj.M00498D.jpeg


Donc je cherche plus loin. Surtout qu'un orage est annoncé pour la fin de l'après-midi et c'est .. la fin de l'après-midi.
Je monte mon bivouac entre 2 arbres dans le coin d'un champ.
J'ai juste le temps de tout installer et d'enlever mes vêtements pour me laver que l'orage éclate. Est-ce que je vais sortir le Tahiti douche et me laver sous la pluie ? Je me dégonfle, je ne laisse dépasser que mes pieds de la toile que je tiens à deux mains pour l'empêcher de s'envoler.
86rcayRiy.M00500D.jpeg


Distance = 26km


Jour 4
Ce matin, je vais voir Véro à Saint Saturnin. C'est une épicerie qui fait également bar/relais colis/ vente de roues de tracteurs. J'ai très faim.
J'achète à manger et m'offre un bon chocolat chaud. J'avoue que, l'idée de tartines de nonnette avec des maquereaux à la moutarde dessus et le tout trempé dans mon chocolat chaud, me traverse l'esprit.
86rcaAHMW.M00507D.jpeg


Je discute de la pluie et du beau temps avec les autochtones. J'apprends que la grêle est tombée hier soir, pas très loin de mon bivouac. Ouf !
Ce n'est pas tout ça, mais il va falloir repartir.
Etape suivante : étang de Bombardon.

Dans la forêt, une affiche m'interpelle. Je la recopie textuellement ici :
Attention chien de protection
Mon rôle est de veiller à la sécurité des moutons
Afin d'éviter le dérangement des troupeaux ceci est une
propriéter privé défence d'entrée
toute personne prise sur le terrain sera sanctionner
Terrain sous vidéo surveillance
Pour votre sécurité, ne pas lui parler ni le nourrir.

Quels troupeaux ? C'est la forêt.
Quelle vidéo-surveillance ? Il n'y a pas d'électricité ici.
Ne pas lui parler ? A qui ? A la caméra de surveillance ?
86rcaCGe3.M00509D.jpeg

86rcaFksr.M00510D.jpeg


A l'aire de jeu de l'étang de Bombardon, je suis tout seul. J'en profite pour jouer au tic-tac-toe. Et je gagne. Trop fort le Tolliv !
86rcaHECM.M00511D.jpeg


Un asphodèle (vue de dessus, je le précise mais on pourrait s'en douter).
86rcaJzyh.M00521D.jpeg


Argghhh, une embûche, un traquenard. Je m'attends à me faire attaquer par des bandits de grands chemins, mais non. Ça passe crème.
86rcaOjJa.M00526D.jpeg


Le Gué de la Joyeuse. Le nom vient d'un taureau qui passait son temps à cet endroit-là. Il portait toujours un sac à main de couleur assortie à ses sabots. Après de longues études, des chercheurs ont donné un nom à cette maladie : la "maladie de la vache folle".
86rcaQTAU.M00527D.jpeg


Je ne suis plus très loin de la retenue artificielle d'eau potable de Sidiailles. Le Sentier ne passe normalement pas par cet endroit mais je me suis laissé entendre dire (bonjour l'expression française) que c'était un joli endroit paisible.
86rcaTmMs.M00530D.jpeg


C'est joli.
86rcaWopE.M00533D.jpeg


C'est paisible. Cependant le terme "eau potable" n'est pas très bien choisi, je trouve.
86rcaYCci.M00539D.jpeg


Un beau cheval attend que je le prenne en photo. Au moment du déclic, son rejeton s'insère subrepticement dans le champ.
Quand y-en a poulain, y-en a pour l'autre.
86rNlxTb3.M00547D.jpeg


Ça va déjà être l'heure de trouver un endroit de bivouac. Comme hier, les champs sont déjà occupés par des curieuses.
86rNlAmEF.M00552D.jpeg


Je me réfugie dans un sous-bois. Finalement, c'est préférable de rester discret, on ne sait jamais sur qui on va tomber la nuit après le retour du bar.
86rNlCODl.M00561D.jpeg


Distance = 24km


Jour 5
Nuit froide à 3°C alors que je pensais être abrité un peu du vent glacial par les arbres. Remballage rapide du matériel.
86rNlFeOf.M00563D.jpeg


Passage au moulin de la Vie. Quelque chose attire mon attention. Il s'agit d'une espèce de triple buse.
86rNlHzB9.M00567D.jpeg


Ici, ils cultivent des petit-pois dont j'ai oublié le nom. C'est ballot !
86rc9OwF1.M00399D.jpeg


Mesples et sa bascule publique qui fait également cabane à livres.
86rNlK3Fg.M00570D.jpeg

86rNlLZnt.M00571D.jpeg


J'ai faim.
Je commence à saliver.
Je me demande si je ne pourrais pas faire un petit détour par Chambérat et la Grande Charcuterie de Chambérat.
Je salive encore plus.
11h40, je me mets à trottiner sur la grande route en direction de Chambérat (2.5km) pour arriver avant la fermeture.
Mais arrivé sur place, à temps, je me rends compte que la Grande Charcuterie de Chambérat est fermée depuis .. belle lurette. Encore un charcutier qui a mangé la grenouille.
A côté, quelques livres bien au frais dans un réfrigérateur reconditionné. En attendant que ça réouvre ?
86rNlOgH3.M00577D.jpeg


A midi, après avoir entamé ma réserve de merle, faute de grive, je m'occupe de ma lessive des chaussettes avec ma super bassine qui pèse moins de 5 g. C'est un simple morceau de film de survitrage de 60 cm x 40 cm que je mets dans un creux, entre 2 touffes d'herbe.
Très pratique, très efficace. En plus l'eau est récupérable, on peut s'en servir par exemple pour se faire un bon café.
86rNlQvoe.M00580D.jpeg


Le sentier devient un plus sauvage. La mairie n'a pas été prévenue de ma venue. Je vais me plaindre.
C'est de l'herbe à tiques, d'ailleurs j'en enlève 2 à la pince à épiler.
86rNlT2wN.M00582D.jpeg


C'est le temps des labours ("Ah labour, toujours labour" chantait Christophe).
86rNlV6Fp.M00585D.jpeg


J'arrive bientôt en vue d'Huriel. J'irais bien dormir au chaud ce soir après une bonne douche chaude. En plus, mon smartphone est déchargé et ma powerbank ne va pas suffire pour finir le périple.
Je tente mon va-tout en faisant un appel téléphonique à l'hôtel Georges Sand d'Huriel. Une personne âgée me répond difficilement mais je comprends quelques mots dont "retraite".
Deuxième va-tout au camping "L'alternatif" et je demande s'il reste de la place. Avec ce nom, j'ose espérer que je pourrais recharger mon smartphone à plat. On me répond de venir voir sur place ce qui me conviendrait !
"OK, j'arrive dans 30mn".
86rNlXwOk.M00591D.jpeg


Ah, ici ils savaient que je venais.
86rNm2fGn.M00601D.jpeg


Arrivé au camping, c'est trop bien ! Il y a là, une cabane perchée, une caravane de cirque, un van, un chariot de western, une yourte, .. et tout ça super bien équipé et super propre.
J'ai choisi la cabane perchée, comme moi. Mais avec le recul, j'aurais dû choisir quelque chose de plus près du sol. Car entre l'apéritif offert, la dégustation de bièreS localeS, la bière avec le repas du soir et le vin de noix, et bien devoir descendre d'urgence en pleine nuit, en fait c'est ... merdique.
En tous cas, c'est un endroit ABSOLUMENT à faire, les propriétaires nous accueillent non pas comme des clients mais comme des amis.
86rNm4v27.M00603D.jpeg

86rNm6X4y.M00607D.jpeg


Distance = 22km


Jour 6
Après avoir pris le petit déjeuner au camping avec des merveilleuses confitures d'orties et de pissenlit ainsi que du gâteau fait maison très nourrissant, je traverse la ville de Huriel.
Au centre-ville, il subsiste un donjon appelé "la Toque", 100 pieds de haut.
Si comme moi vous venez de mesurer la longueur de votre pied pour savoir combien ça fait, vous êtes nul.
C'est pourtant simple, un pied ça fait 16 doigts mais ça fait aussi 12 pouces. Mais surtout, il faut 3 pieds pour faire une verge !
"Qu'est-ce qui a 16 doigts, 12 pouces et 1/3 de verge ?" ça fait un peu blague Carambar, non ?

Bref, le donjon fait 30 m de haut et il est franchement lugubre surtout qu'à l'époque il n'y avait pas de fenêtre. Peut-être pour éviter que les princesses ne se suicident à cause de sa lugubrité ?
86rNmbdTE.M00620D.jpeg


Après le Gué de la Joyeuse, ici c'est le Gué Luron. Très instable.
Quand on tombe, le geai ricane. Drôle à se bidonner.
86rcaM2vA.M00523D.jpeg


Le vert m'entoure, ça devient la forêt vierge.
86rNmkOeJ.M00635D.jpeg


Voire des rizières.
86rNmncdC.M00636D.jpeg


Plus loin, je tombe sur une antiquité : un tracteur International 745-S de 1983 (il a 40 ans), 4 cylindres, diesel en injection directe, une cylindrée époustouflante de 3.920 cm3, 72 chevaux sous le capot et un âne au volant.
86rNmpsSz.M00637D.jpeg


Vielle vigne (c'est le nom du village) avec plein d'iris des marais. Magnifique !
86rNmrPLu.M00645D.jpeg


Je décide de faire une petite extension à la chapelle Saint-Rémy ne serait-ce que pour prendre de l'eau pour le bivouac de ce soir.
86rNmwlgo.M00654D.jpeg


Il y-a une source d'eau miraculeuse intarissable qui ne gèle jamais et qui sort directement de dessous l'église. J'en profite pour laver à grande eau froide l'endroit où j'ai retiré les tiques, ça me démange beaucoup et ce n'est pas joli à voir.
86rNmyJrG.M00655D.jpeg


Ça sent bon l'herbe fraichement coupée (pas évident à le prouver avec une photo).
86rNmB5hZ.M00657D.jpeg


Pour trouver un endroit de bivouac pour hamac, en théorie c'est simple, il suffit de trouver des arbres.
A proximité du Moulin du Ferrand, je pénètre dans une forêt sombre par un petit passage, je tourne un peu.
Mais je prends peur car je ne retrouve plus l'endroit par lequel je suis arrivé, tout est envahi de ronces et d'orties.
Tant pis, je verrai demain, j'ai vraiment envie de me poser et les morsures de tiques me démangent.
Je sors ma lame de scie, non pas pour me couper la jambe mais seulement pour me faire de l'espace en sciant quelques branches basses et installer mon hamac+tarp.
86rNmDfKQ.M00660D.jpeg


Distance = 27km


Jour 7
J'arrive à m'extirper de cette forêt, difficilement car tous les arbres se ressemblent. Mais j'y parviens.
Le Sentier passe par Préveranges. C'est cool car sur la place du village, il y a une épicerie/charcuterie/traiteur/salon de thé. Une affiche sur la porte indique que l'établissement fermera définitivement ses portes demain ! Waaou, j'ai eu chaud.
Je discute avec les propriétaires qui expliquent que la hausse des prix et des charges ne leur permettent plus de continuer. C'est triste.
Du coup, je rafle quiches, et multiples clafoutis. Il faut pas gâcher.
Je vais encore manger comme un cochon d'Indre.
Cela ne va pas arranger ma silhouette, mais comme disent les femmes : "mieux vaut un gros à la maison qu'un maigre chez les autres".

86rNmFx39.M00675D.jpeg


C'est le cœur léger (et le sac lourd) que je repars sur le sentier, devant Marguerite interloquée.
Alors je luis dis textuellement : "je ne pense pas devoir recevoir des remarques sur ma surcharge pondérale de la part d'une grosse vache. Quand on sait que tu ne manges que de l'herbe, on se demande si c'est raisonnable de faire des régimes à base de salade !"
Non, mais !
86rNmHIK5.M00676D.jpeg


Mince, j'ai oublié d'acheter de l'alcool pour désinfecter mes morsures de tique. Malgré avoir bien nettoyé avec de l'eau de Cologne, puis du savon, puis de l'eau miraculeuse, cela ne va pas mieux.
Je tente autre chose : de l'huile essentielle de lavande fine. MIRACLE ! En moins de 2 h, tout a dégonflé, cela ne me démange plus.

Aaahh, j'arrive à Le Magnoux.
Je m'exclame car c'est l'endroit le plus haut de l'Indre, le sommet de la région Centre : 504 m. Il parait que de là-haut, on peut tout voir.
86rNmK3JX.M00680D.jpeg


Effectivement, c'est dingue ! Je suis tellement haut que j'arrive à voir la rotondité de la Terre !
86rNuChmw.M00683D.jpeg


Tout près, l'Indre prend sa source.
Un bel endroit pour prendre de l'eau transparente.
Non, je rigole.
86rNuEEuw.M00687D.jpeg


C'est l'époque de la Fenaison qui est une période joyeuse, signe que les ruminants auront à manger cet hiver. Ne pas confondre avec la Pendaison qui elle n'est pas du tout joyeuse sauf si c'est celle de la crémaillère.
Sur la photo, on voit 2 tracteurs : le 1er qui soulève l'herbe, le 2e qui la ramasse. Un peu comme le système Gillette à 2 lames.
86rNuGUzZ.M00689D.jpeg


Je me sens observé...
86rNuL7cb.M00693D.jpeg


A Saint-Priest-la-Marche, j'ai besoin d'eau.
86rNuN89t.M00695D.jpeg


J'en cherche dans le cimetière en face de l'église mais je n'en trouve point. Une pancarte sur le mur attire mon regard :
"La mendicité est défendue dans le département du Cher".
86rQ5lfSR.M00696D.jpeg


Euh .. finalement je n'ai plus trop envie de sonner chez les gens pour en demander !

Alors je sors du Sentier pour faire un détour par Pérassay car je sais que l'on trouve parfois un robinet à côté de la Mairie.
La chance est avec moi, ce n'est pas à la mairie que je vais trouver de l'eau mais dans les toilettes de Marie, un bar/épicerie juste en face.
J'en profite pour commander une boisson pétillante, roborative et revigorante. Quand je paye avec ma montre Garmin, le mari de Marie me regarde, éberlué, et me dit :
"vous devez venir de loin vous, car on n'a pas ça ici !"

Ce soir, j'ai envie d'espace, pas d'être dans une forêt. Je me trouve un beau champ, juste après Perassay, avec vue sur le soleil couchant.
J'en prends plein les yeux.
86rNuPl4v.M00714D.jpeg


Distance = 29km


Jour 8
Tarpatou© 3e du nom. Les portes bien fermées m'ont évité de ressentir le vent polaire de cette nuit.
Bon j'avoue, la transparence empêche de dormir jusqu'à pas d'heure.
86rNuRv2j.M00717D.jpeg


Saint-Sévère sur Indre. C'est un village connu pour 2 choses :
- c'est le lieu de tournage du film "Jour de Fête" de Jacques Tati en 1947
- on peut acheter du "radillat", un dessert à base de reste de pâte (oui, je sais, cela ne donne pas forcément envie comme ça).
86rNuVVsT.M00723D.jpeg


La Halle, qui date de 1696, est magnifique.
86rNuYbam.M00730D.jpeg


Mais toute cette beauté est occultée par un croissant aux amandes exceptionnel que je mange sur la place du village. INOUBLIABLE.
86rNv0kDW.M00735D.jpeg


Je passe par la Tour Gazeau, tour privée (dommage) de 20m de haut, vestige d'une ancienne imposante forteresse militaire du 12e siècle (Photo payante sur demande).

Puis par Pouligny-Saint-Martin et son église du même nom.
86rNv2nQs.M00753D.jpeg


Après, c'est à nouveau le moment de rechercher un endroit pour bivouaquer.
Elles passent vite les journées, hein !
Que des champs à vaches, avec des vaches dessus.
Heureusement que je trouve un vieux chemin en impasse avec un bois dans le fond. Ça c'est l'intuition masculine.
NDT : avec de l'intuition féminine, la recherche aurait duré moins que 72 mn !

Ici, je suis sûr d'être tranquille.
Mais je ne suis pas le seul à le penser : juste derrière les arbres, je me fais aboyer dessus par un chevreuil (voire même plus gros une biche ? Un cerf ?). Le temps que j'aille voir, l'animal a détalé.
86rNv4MdC.M00759D.jpeg


La nuit est calme. Enfin presque : en début de nuit, j'entends des aboiements tout autour de moi, ils m'empêchent de m'endormir.
A cette heure-là, j'ai beau avoir le cerveau lent, il me prend une envie folle de jouer au cerf volant .. avec de vrais cerfs !

Distance = 26km


Jour 9
C'est la dernière 1/2 journée de marche.
J'en profite pour prendre en photo mon système d'attache à base de mini Clam Cleat. S'il m'arrive quelque chose, j'aurais au moins laissé quelque chose de moi sur la toile (je parle du web, pas de la toile de mon abri).
86rNv6XpL.M00763D.jpeg


Je n'ai plus de flocons de sarrasin. Mais j'ai du rouillat. Alors comment dire, .. c'est spécial. Nature, ce n'est ni bon, ni mauvais. Mais trempé dans mon thé au caramel, c'est extraordinaire ! Cependant, il ne faut pas penser pouvoir courir après.
86rNvbKF5.M00778D.jpeg


D'ailleurs, je ne vais ni courir, ni marcher, j'ai juste besoin de digérer.
86rNv9pFP.M00775D.jpeg


Le Sentier rattrape les berges de l'Indre. C'est super mignon et super bien entretenu.
86rNvgyK3.M00793D.jpeg


Pose pour la postérité.
86rNvj7Zo.M00804D.jpeg


Il y a beaucoup de moulins le long de l'Indre. Pas tous en bon état. Comme on dit : "les moulins, c'était mieux avant".
86rNvlG8m.M00816D.jpeg


Et la dernière montée pour rejoindre le centre-ville de la Châtre !
86rNvnZbW.M00818D.jpeg


Et voilà !

Distance = 10km


Conclusion

Total : Distance = 212km, D+ = 3200m, 53h de marche

- C'est une région que j'ai adorée, magnifique en cette saison.
Il faut juste aimer la campagne (ce qui est mon cas). Comme je dis toujours : "La campagne, c'est dé-paysant".

- Les épiceries/supérettes sont suffisamment nombreuses pour ne pas porter trop à manger. Pour l'eau, c'est pareil, 1 L suffit (sauf pour les lessives). Donc c'est un endroit idéal pour faire de l'itinérance.

- Il faut que je me penche plus sur les huiles essentielles.
L'huile essentielle de lavande fine contient du linalol qui est un anti-inflammatoire, antalgique et bactéricide.
Et pour ceux qui n'y croient pas, c'est même antiseptique.

- J'avais un sac de dos de 5kg + 2kg de nourriture + 1L d'eau.

- En ce qui concerne l'appareil photo et bien c'est simple : le GR3 est vraiment un bel appareil, facile à allumer et éteindre d'une main. Il était rangé dans une pochette accrochée au sac à dos AONIJIE C30 (voir la photo "Pose pour la postérité).

- Annotations faites par le traducteur :
(1) Néanmoins = nez en moins. Ceux qui ont lu "Astérix et Cléopâtre" comprendront.
(2) Un pote âgé peut devenir un sale ami. Surtout quand il radote. Un pote âgé peut devenir un sale ami. Surtout quand il radote.
(3) Oui, tout le monde sait que la fourmi crohonde.

Dernière modification par tolliv (24-06-2023 08:39:53)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#2 22-06-2023 22:43:15

Gustave
Membre
Inscription : 14-05-2017

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Salut Tolliv,

Super photos et récit comme d'habitude, et un beau plaidoyer pour nos vertes campagnes. Je me suis bien marré devant la vielle moiss-batt'.

PS : ce n'est plus le temps des labours, mais des semis mon cher ami  wink

Hors ligne

#3 22-06-2023 22:58:16

cedbibu
Membre
Inscription : 16-09-2022

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Salut !
Merci pour ce récit très agréable à lire, ça m'a bien fait rire smile

Hors ligne

#4 22-06-2023 22:58:50

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Mon cher Gustave, tu es le premier à avoir réussi à tout lire sans t'endormir donc tu as toute ma gratitude !

Pour les labours/semis, désolé je suis un gars de la ville moi  smile


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#5 23-06-2023 06:54:50

Ytreza
Flocon de neige
Lieu : Baumugnes
Inscription : 06-01-2020

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Captivant pouce

Hors ligne

#6 23-06-2023 07:51:07

06chamois
Membre
Lieu : Là-haut
Inscription : 13-11-2018

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

@ tolliv

Toujours aussi intéressant eek à lire tes retours, c'est vrai que tu nous fait bien rire  big_smile
Merci pour ce nouvel épisode de la " tolliv mania ".


La montagne entretient à la fois la tête et le corps, alors plus d’hésitation = vive la randonnée  big_smile

Mon trombi :   https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=35338

Hors ligne

#7 23-06-2023 08:10:28

tacheton
Membre
Inscription : 05-09-2018

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Excellent, tu as un sens plus sympa que l'autre pour le faire ? tu as fait le sens horaire là non ? (ou alors j'ai rien compris)

Hors ligne

#8 23-06-2023 08:20:18

Phil82
Tortouille
Lieu : Montauban
Inscription : 22-08-2019

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Super le récit et magnifiques photos, ça ferait presque oublier que partout où tu vas il fait toujours humide!  big_smile
Super sympa le concept du camping "L'alternatif".

Hors ligne

#9 23-06-2023 08:28:09

vacuithe
Sébastien
Lieu : Nantes
Inscription : 18-09-2017

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

au top, comme d'hab  lol  pouce

Hors ligne

#10 23-06-2023 08:48:04

ludof
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 24-08-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Toujours un plaisir de te lire, entre le texte bourré d'humour et les photos magnifiques avec un post traitement aux petits oignons (bon j'avoue que je me serai quand même passé des photos de cadavres ou morceaux de cadavres d'animaux, mais je dois être trop sensible lol )
Merci de nous avoir fait partagé tes aventures campagnardes pouce

Hors ligne

#11 23-06-2023 09:22:24

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Merci à tous pour vos commentaires bienveillants. Cela me fait autant plaisir de recevoir ces commentaires que pour vous (enfin j'espère) de lire mes récits.

J'ai effectué le circuit dans le sens horaire (d'ailleurs, je me rends compte que tous mes circuits sont dans le sens horaire !) comme dans le roman (voir les images ci-dessous).
Tout avait été étudié et préparé longtemps à l'avance (départ, bivouacs, distance de chaque étape) en fonction des jours et heures d'ouverture des épiceries. Le fichier GPX contient toutes ces informations. C'était la semaine du jeudi de l’ascension (13 au 21 mai) et je ne voulais pas me retrouver sans nourriture. Mais il n'y a eu aucun problème.

Concernant la météo, franchement, je ne me plains pas : mauvais temps le matin, dégagé l'après-midi, orageux le soir. Le principal d'avoir un peu de soleil le midi pour sécher un peu le matériel et la lessive. Ça été une semaine pourrie sur toute la France, mais dans l'ensemble assez clémente dans le centre.
Rien à voir avec des randonnées précédentes faites en palmes

Désolé pour les photos "un peu dégoûtantes" surtout quand on les voit le matin au petit-déjeuner !

Le tracé original du roman est celui-ci :
86sGEofR1.SentierOriginal.jpeg

Le tracé créé par la FFRandonnée dans les années 1980 est celui-ci :
86sGFyr3J.SentierFinal.jpeg

Dernière modification par tolliv (23-06-2023 20:08:53)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#12 23-06-2023 09:35:45

vacuithe
Sébastien
Lieu : Nantes
Inscription : 18-09-2017

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

c'est vrai que c'est pas un coin dans auquel on pense quand on cherche un nouveau projet de rando.
pourtant la campagne est belle !
merci de nous dénicher des parcours qui sortent des sentiers battus  big_smile

Hors ligne

#13 23-06-2023 09:41:59

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

vacuithe a écrit :

#685235c'est vrai que c'est pas un coin dans auquel on pense quand on cherche un nouveau projet de rando.
pourtant la campagne est belle !
merci de nous dénicher des parcours qui sortent des sentiers battus  big_smile

Oui c'est vrai, c'est sympa, en revanche je n'irais pas en hiver quand il n'y a plus de feuilles sur les arbres et que les terres sont à nue.
Je note l'expression "sentiers battus", ça va me servir dans un prochain récit..

Dernière modification par tolliv (23-06-2023 09:42:20)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#14 23-06-2023 11:04:07

Rodo le Preux
Membre
Inscription : 19-01-2023

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Merci pour le récit, la découverte de cette région et les très chouettes photos que tu as pris !
(sans compter les nombreux jeux de mot... ^^)

N'as tu pas trouvé un tarp peut être plus discret (vert, ou camo), étant donné que tu cherches à ne pas trop être vu pour les bivouacs ?

Hors ligne

#15 23-06-2023 13:18:49

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Rodo le Preux a écrit :

#685259N'as tu pas trouvé un tarp peut être plus discret (vert, ou camo), étant donné que tu cherches à ne pas trop être vu pour les bivouacs ?

J'en ai un vert kaki, plus discret.
Mais celui que j'ai emporté est en DCF 12g/m2, et ne pèse que 130g. Ça fait réfléchir !


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#16 25-06-2023 13:19:20

frneko
Marcheur aveugle
Lieu : 81600 GAILLAC
Inscription : 14-01-2021

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Zé tou lu... Rose ma tou des cris...
Joli récit et photos superbes
Bon, tu aurais pu nous épargner les restes de ton repas "gigue de chevreuil"
Ta prochaine rando sera sponsorisée par l'Office du tourisme de Collioures (prévention des feux).Quid de l'étanchéité de l'Aonijie 30 litres ?
Continue comme celà.

Dernière modification par frneko (25-06-2023 13:20:27)


Jeune de 68 ans, aveugle à 99%, je randonne guidé, pas à pas par Rose ma compagne.

Mon trombi, nos récits de rando, mes listes...
Mon trombi, nos récits de rando, mes listes...

Hors ligne

#17 25-06-2023 14:02:24

Krauser
Nomade
Lieu : Montreuil
Inscription : 04-12-2011

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

tolliv a écrit :

#685208"Qu'est-ce qui a 16 doigts, 12 pouces et 1/3 de verge ?"

Un trépied  lol

Hors ligne

#18 25-06-2023 14:05:19

Krauser
Nomade
Lieu : Montreuil
Inscription : 04-12-2011

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Très beau parcours Tolliv !
Merci pour le récit  big_smile

J'essaie aussi d'etre discret, mais pas facile avec un cuben blanc (beaucoup de gris ou OD font quand meme une grosse tache blanche)

Hors ligne

#19 25-06-2023 14:10:55

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Bonjour Tolliv,
Belle balade et photos magnifiques !
Merci pour ton récit qui nous fait découvrir une belle région.
PS : j'aime le vert mais pas trop humide smile

Stéphane.

Hors ligne

#20 25-06-2023 15:04:19

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

superbe rando bucolique.

Merci du récit et des toujours aussi belles photos.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#21 26-06-2023 11:26:13

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

frneko a écrit :

#685398Zé tou lu... Rose ma tou des cris...
Joli récit et photos superbes
Bon, tu aurais pu nous épargner les restes de ton repas "gigue de chevreuil"
Ta prochaine rando sera sponsorisée par l'Office du tourisme de Collioures (prévention des feux).Quid de l'étanchéité de l'Aonijie 30 litres ?
Continue comme celà.

Merci frneko,
Pour l'Aonijie C30, le zip l'empêche de toute façon d'être étanche. J'avais pris mon liner DIY fait avec du film de survitrage (14g). Je l'ai décris ICI


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#22 26-06-2023 11:27:45

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Krauser a écrit :

#685402

tolliv a écrit :

#685208"Qu'est-ce qui a 16 doigts, 12 pouces et 1/3 de verge ?"

Un trépied  lol

Excellent ! Je suis dégoûté de ne pas l'avoir trouvée moi-même celle-ci.
(la définition serait plutôt 48 doigts, 36 pouces et une verge de 90 cm de long)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#23 26-06-2023 11:31:12

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Krauser a écrit :

#685404J'essaie aussi d'etre discret, mais pas facile avec un cuben blanc (beaucoup de gris ou OD font quand meme une grosse tache blanche)

Je suis partisan de dormir en pleine forêt en hamac, loin de tout chemin pour éviter les rencontres fortuites désagréables. Tant pis si je n'ai pas une belle vue, moi la nuit je dors.
Donc la couleur bien visible n'est gênante que si je ne peux pas faire autrement.
Quand il fait très froid, je préfère dormir au sol. Mais à -5°C on voit beaucoup de monde traîner la nuit, en tout cas pas de bûcheronne.

Dernière modification par tolliv (26-06-2023 11:31:26)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#24 26-06-2023 11:32:29

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

Stéphane_33 a écrit :

#685406PS : j'aime le vert mais pas trop humide smile

Merci, malheureusement, cela va souvent de pair big_smile


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

#25 26-06-2023 11:43:34

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] Sentier des Maîtres Sonneurs

laxmimittal a écrit :

#685411superbe rando bucolique.

Merci laxmimittal, bucolique mais non alcoolique cette fois-ci !
"Avant, je buvais de l'alcool et j'étais devenu alcoolique.
Mais depuis que je bois du Fanta, je suis fantastique !"

Dernière modification par tolliv (26-06-2023 11:45:06)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

Hors ligne

Pied de page des forums