#26 10-07-2008 12:53:31

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 199

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Peyo a écrit :

Pour la carte et les caresses aux cailloux et autres troncs d'arbre, les dragonnes des batons permettent de lacher ces derniers et de s'adonner en toute tranquillité aux activités érotico-cartographiques wink big_smile

"Erotico-cartographique" : j'adore ce terme ! J'ai des rapports passionnels très ambigus avec les cartes big_smile.

Hors ligne

#27 10-07-2008 20:45:40

frx
Membre
Lieu : Ile de France
Inscription : 04-02-2008
Messages : 66

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Montées raides (moyenne montagne) : beaucoup moins fatigant avec des bâtons.
- Net gain de puissance.
- Net gain de poids : les bâtons permettent de passer presque partout avec des chaussures légères à semelle souple (trails ou même chaussures de course de 260 g) sans fatiguer le pied. Qu'il y ait pente raide, dévers, ou terrain très inégal, le seuil "semelle rigide préférable" est largement repoussé avec des bâtons.
Pour moi, éviter les chaussures de montagne et prendre des bâtons, c'est même la mesure la plus évidente pour randonner léger jusqu'à 3000 (Alpes, Pyrénées).
Autre intérêt  :
- Pour passer par-dessus les torrents sans se mouiller les pieds, ou, si on doit déchausser, pour limiter les chances de glisser et de tomber à l'eau.
- Pour la marche de nuit en terrain accidenté ou sans frontale.

Ceci dit :
- Si vous êtes un athlète avec de la puissance à revendre, s'il fait grand jour, si c'est plat, est-ce la peine de s'encombrer ?
- Les bâtons gênent quand on doit mettre les mains au rocher. Mais est-il prudent, de toute façon, de mélanger escalade, même facile, et rando ? (Certains GR prennent, à certains passages, l'honnête homme non montagnard en traître, mais ce n'est pas loyal).
- Maniement parfois laborieux en sous-bois dense.
- Comme dit Pat, on se gèle les mains. Exactement comme en ski de fond : les mains sont en hauteur, la main est crispée contre la poignée, et les gants, s'ils sont compressibles, ne servent à rien, parce que l'isolant est écrasé entre la main et le bâton. Le savoir et prendre des gants appropriés.
- Si on veut rapidement empoigner une paire de jumelles ou un appareil photo, ça freine. On s'embrouille dans la courroie, ou alors on laisse tomber le bâton par terre, ça fait du bruit, et si c'est raide...

Bien cordialement
frx

Hors ligne

#28 10-07-2008 20:56:44

Boris
Electron libre
Lieu : Gre
Inscription : 03-07-2008
Messages : 109

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

frx a écrit :

Pour moi, éviter les chaussures de montagne et prendre des bâtons, c'est même la mesure la plus évidente pour randonner léger jusqu'à 3000 (Alpes, Pyrénées).

Mais les bâtons n'empêchent pas de se faire une cheville !!


"Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois" S. Guitry

"Voyages avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pour recevoir"

Hors ligne

#29 11-07-2008 17:34:34

frx
Membre
Lieu : Ile de France
Inscription : 04-02-2008
Messages : 66

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Non, c'est vrai, mais c'est plus facile de se fouler une cheville sans bâtons qu'avec bâtons. Sinon, est-ce qu'avec des chaussures basses on se foule beaucoup plus la cheville qu'avec des hautes ? Et les genoux ?
En tout cas, si on s'est foulé la cheville, et si on a des bâtons, spécialement des bâtons hauts, ils font béquille et on peut beaucoup plus facilement tenter de rejoindre la civilisation. C'est d'ailleurs un point important en faveur des bâtons.

Hors ligne

#30 11-07-2008 19:08:49

Bison
OpaRando
Lieu : Quaregnon - Belgique
Inscription : 05-01-2007
Messages : 4 266

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Ok, je vais peut-être "emporter" des bâtons ...
Pas nécessairement pour marcher, mais pour toutes les autres bonnes raisons ... smile

Déjà :

1. sonder un sol pas très solide - gués sableux ou vaseux ...
2. monter un tarp, ou un auvent;
3. avoir des béquilles (les bâtons comme accessoires de la pharmacie wink )
4. escrime contre les chiens (là, j'ai mieux ... big_smile )


La balance n'est pas un maître, mais un serviteur

Hors ligne

#31 11-07-2008 21:25:50

jpopeck
Ours marcheur
Lieu : Versailles
Inscription : 01-05-2007
Messages : 475
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Je rentre tout juste du GR5 (du Léman à Bourg Saint Maurice) et je dois avouer que la "mode" est maintenant flagrante sur les sentiers. Je pense que 80% des randonneurs en utilise. Et je m'y suis converti il y a peu.

Très utile dans les montées et tout aussi utile dans les descentes, je ne partirai plus sans (mais va falloir que j'en change un car j'en ai cassé la pointe et il accroche moins bien). Pour le reste du temps, même réflexion que Peto : y a les dragonnes et je fais tout sans les enlever : me moucher, prendre des photos etc...


Traversée du GR5 Jura - Vosges - Alpes
http://www.gr5.fr

Hors ligne

#32 12-07-2008 00:11:59

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 195

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Perso je peux pas trop parler d'expérience, mais bon
J'ai fait une mini rando avec ma copine il y a quelque mois, pour voir un petit coin près de chez moi assez charmant, j'avais un bâton et ma copine aussi, elle pas question qu'elle utilise elle déteste ça ne pas avoir les main libres, moi un mouais..encombrant quand même, mais avec deux, on sent directement la différence, on peut marcher presque deux fois plus vite, ça nous pousse et soulage vraiment niveau poids, et ça fait circuler le sang dan sles épaules, enfin j'ai trouvé que la pression du bâton sur mes bras me soulagé en tout cas, maintenant ,j'aime avoir les mains libre aussi donc je ne sais pas,
Je ferais encore des test...mais déjà tout petit j'avais toujours un bâton avec moi (une branche quoi..). j'aimais ça...(le coté arme technique aussi XD quand j'étais petit quoi..j'sais pas l'utiliser!)

(transition) en parlant d'arme, j'ai pu faire l'expérience d'avoir un sac lourd, et d'avoir une arme de 7kg dans les mains...ça c'est chiant!! croyez moi...+un chest de 5kg facil et un sac de 30 kg...ça l'fait pas, surtout avec problèmes de genoux et de dos...:-S...donc à comparer avec ou sans, ça sera jamais aussi éprouvant que rester main sur poignée de tir et sur sur-main...j'ai même eu la main presque paralisée un coup tellement elle était endormie et bloquée par la position...

Les mains en poches c'est bien aussi mais attention aux endroits glissant XD.

Donc j'espère tester ça plus profondément bientôt.

Hors ligne

#33 12-07-2008 20:37:18

byalex
Membre
Lieu : 2123 Saint-Sulpice, Suisse
Inscription : 11-06-2008
Messages : 157
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

J'utilise mon unique bâton pour ceci :

- aide à la marche et l'équilibre, en descente surtout (fatigue en moins)
- me sert de mât pour le poncho tarp (plus facile que de trouver le bout de bois de la bonne taille et qui est solide)
- écarter les herbes, fougères, branches sapins (chasser l'humidité des fougères, sonder le sol, faire fuir un serpent, etc..)
- tester le fond d'un cours d'eau peu profond et pour y passer à gué (appui facilité quand on passe de pierre / bloc en bloc)
- passage d'un névé assez incliné (indispensable, surtout si très dur !)
- maintenir les bandes souples électrifiées pour passer dessus ou dessous (bloquer avec la rondelle)
- éventuellement, comme arme de protection contre un agresseur humain ou canin (félin pas dans nos contrées wink )

Personnellement, dans le cadre de mon utilisation, c'est un compagnon très apprécié.

ps : pour la petite histoire, mon père s'est cassé le poignet en rando (glissé sur la glace), je lui ai fait une attèle avec le bâton (raccourcis au max), un sac plastique pour protéger la peau de la neige, une guêtre enfilée jusqu'au coudre et remplie de neige pilée, et une couroie faite avec un bout de tissu ainsi que la dragonne... A l'époque je ne savais pas encore ce que MUL signifiait !

alex

Dernière modification par byalex (15-07-2008 13:58:55)

Hors ligne

#34 15-07-2008 11:13:53

Alaric
Membre
Inscription : 10-08-2007
Messages : 256

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Pour le moment j'utilise 1 seul bâton, en montée et en descente ça aide pour les passages difficiles.. sur le plat je m'en sert surtout pour le rythme.
J'ai randonné sans pas le passé, et maintenant avec 1 baton, je trouve ça plus simple honnétement pour le passage de grosse pierre en pente que ce soit en descente ou en montée, on peut mieux se positionner ça apporte un appuis suplémentaire.

Hors ligne

#35 15-07-2008 11:36:00

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

byalex a écrit :

- maintenir les bandes souples électrifiées pour passer dessus ou dessous (bloquer avec la rondelle)

Sans grivoiserie aucune, ne vous est-il jamais arrivé Messieurs d'imaginer que la baton pouvait ne pas bloquer indéfiniment le fil électrifié... Occasionnant une remontée rapide et tonique du dit-fil au niveau de l'entre-jambe...3.gif

ça ne m'est jamais arrivé mais j'y pense à chaque fois...

Hors ligne

#36 15-07-2008 12:03:55

Tétard
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 20-06-2007
Messages : 557

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

J'enserre le fil en intercalant ma/mes cartes (généralement glissées dans une pochette transparente) entre celui-ci et ma main. Le risque est donc minime.


On offre de face la vérité à son égal : on la laisse entrevoir de profil à son maître.
(Chamfort, Eloge de La Fontaine)

Hors ligne

#37 15-07-2008 12:46:51

aleuh
Flâneur MUL
Lieu : Narbonne
Inscription : 27-05-2005
Messages : 884

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Je me suis mis aux bâtons en lisant le forum... avant de m'en séparer il y a quelques mois.

J'ai essayé, trouvé les avantages indéniables (aide à la montée, en descente, soutien du bas du dos) mais j'avais vraiment l'impression d'être encombré plus qu'autre chose. Vu que je randonne peu en montagne (plutôt milieux vallonnés) il ne me manquent pas du tout.
Et puis le poids de mon sac fait maintenant 2,5 kg (été) à 3 kg (hiver) sans les consommables donc le besoin de soutien pour le dos est moins important.

Je crois que j'ai décidé de m'en passer le jour où un mec m'a demandé si je revenais du ski en se foutant gentiment de moi (l'été dans le Morvan)... Là je me suis senti un peu con-sommateur quand même (je déteste attirer l'attention quand je marche).

Depuis je me dis qu'il suffit de se baisser pour ramasser un beau bâton sur le chemin en cas de besoin.
Il pourra également servir à allumer un feu, se protéger des chiens...
Récemment j'ai vu un marcheur qui s'était confectionné les siens avec 2 bambous bien droits, je trouve l'idée pas mal.

Hors ligne

#38 15-07-2008 12:56:51

Mulot
"J'ai glissé chef!"
Inscription : 09-07-2008
Messages : 150
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

A vous lire je pensais que cela me serait indispensable, mais je crois que je vais en faire l'impasse en fonction du poids final de mon sac au départ.
La seule utilité que j'en voyais sur le moment, c'est plutôt pour monter le tarp et se défendre contre certains animaux aux dents longues.
Des solutions légères et de rechange pour ces 2 cas?(répondez pas si c'est HS)


"J'ai besoin, pour être, de participer" St Ex

Hors ligne

#39 15-07-2008 13:36:37

saule
Membre
Inscription : 21-06-2008
Messages : 708

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

n'di

Dis moi Peyo ??
qu'est-ce le bonheur  "érotico cartographique "  , j'ai hâte de savoir  .


marche et t'es toi !

Hors ligne

#40 15-07-2008 15:44:08

Alaric
Membre
Inscription : 10-08-2007
Messages : 256

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Ben perso le baton je vois pas ça comme le plus pratique pour se défendre contre les bébétes qui pourrait attaquer.. un bon coup de godasse dans la bouche, ça calme direct, ou dans les flans... mais à la rigueur contre un gros monstre style chien Patou en plein herbage pourquoi pas.. Le mien encore est de ne pas être où il garde les bêtes, et s'il abboie il ne mord pas, donc évacuer les lieux et tout se passera bien.... Ne pas montrer qu'on a peur non plus.

Hors ligne

#41 15-07-2008 16:32:20

jpopeck
Ours marcheur
Lieu : Versailles
Inscription : 01-05-2007
Messages : 475
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Tétard a écrit :

J'enserre le fil en intercalant ma/mes cartes (généralement glissées dans une pochette transparente) entre celui-ci et ma main. Le risque est donc minime.

Pas la peine de quelconque stratagème quand on mesure plus d'1m90 héhéhé, on passe simplement par dessus et pis c'est tout.


Traversée du GR5 Jura - Vosges - Alpes
http://www.gr5.fr

Hors ligne

#42 16-07-2008 10:57:11

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Comme beaucoup de monde ici : j'ai commencé par randonner sans bâtons, et je l'ai fait pendant vingt ans. L'apparition des bâtons m'a d'abord interloqué. Je me suis dit : « encore des gadgets inutiles, les commerciaux ne savent plus quoi inventer pour susciter de nouveaux besoins ».
  J'ai essayé les bâtons une première fois il y a quatre ans lors d'une rando de 8 jours sur le Tour du Mont-Blanc. Les bâtons m'ont plus gêné qu'autre chose.
  Puis j'y suis revenu suite à un petit souci aux articulations.
  L'usage des bâtons demande en fait un certain apprentissage. Et quand on sait s'en servir, ils permettent effectivement de délester les genoux d'une partie de l'effort. On retarde donc l'apparition de problèmes. A cela s'ajoutent les avantages déjà évoqués : armature d'abri, arme d'autodéfense, béquille de secours et sonde.

  Les bâtons ne gênent absolument pas pour regarder la carte, prendre des photos, se gratter l'entrejambe, grignoter en marchant. On apprend très vite à les oublier.

  Je prends donc systématiquement les bâtons dès que je pars en montagne ou plus de trois jours en plaine. Pour deux/trois jours en plaine, le sac est très léger, il y a peu de dénivelés, on peut accrocher l'abri à des arbres. Les bâtons sont dans ce cas inutiles.

  Les images plus haut le montrent bien : l'usage des bâtons n'est pas récent. Comme pour le tarp, ou les repas sans réchaud ni vaisselle, on revient simplement à des pratiques anciennes, mais avec des éléments modernes.

  Certains vendeurs de bâtons ultra-légers affirment que leurs bâtons ne doivent pas être utilisés en descente. Ils prétendent ensuite que les bâtons ne servent de toute façon à rien dans ce cas.
  C'est vrai pour les marcheurs ou coureurs portant un équipement de moins de trois kilos et qui s'entraînent en montagne toutes les semaines.
  C'est complètement faux pour les autres randonneurs – la majorité d'entre nous. C'est justement dans les descentes que les articulations souffrent le plus, et c'est là à mon avis que les bâtons jouent un rôle décisif. Mais il faut savoir s'en servir. J'ai mis du temps à comprendre, il m'a fallu plusieurs journées : certes, les bâtons ne sont pas absolument indispensables, mais ils sont un atout indéniable pour la marche.

  Fin juin 2008, au sommet du Granier (Chartreuse, au-dessus de Chambéry), une section du 13e BCA va pique-niquer à la croix. Plus tard, je les croise à nouveau dans la descente. Les sergents, en chaussures basses, sac à dos léger, avaient tous sorti leurs bâtons.

Hors ligne

#43 16-07-2008 18:10:09

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Artiguel a écrit :

C'est complètement faux pour les autres randonneurs – la majorité d'entre nous. C'est justement dans les descentes que les articulations souffrent le plus, et c'est là à mon avis que les bâtons jouent un rôle décisif.
.

Oui je suis on ne peut plus d'accord avec ça, à la descente les genoux prennent pas mal de poids et mêmes des "micro traumatismesé". Les batons m'évitent souvent d'avoir mal à ce niveau là quand je "bourrine" en descente.


Sinon, marcher les mains dans les poches, c'est bien mais attention au faux pas qui peut vous amener à vous fracasser les dents sur le rocher... C'est arrivé à un pote (en dehors de la rando) et je peux vous dire que le pavé d'une rue rescelle des deniers sonnants et trébuchants pour les dentistes qui doivent réparer tout ça hmm

Hors ligne

#44 16-07-2008 18:28:40

Alaric
Membre
Inscription : 10-08-2007
Messages : 256

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Je n'ai qu'un seul baton, il en faut forcément 2? Perso 1 c'est super... je m'en sert surtout d'appuis... 2 j'ai peur d'être géné...

Hors ligne

#45 16-07-2008 19:13:24

Boris
Electron libre
Lieu : Gre
Inscription : 03-07-2008
Messages : 109

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Alaric a écrit :

Je n'ai qu'un seul baton, il en faut forcément 2? Perso 1 c'est super... je m'en sert surtout d'appuis... 2 j'ai peur d'être géné...

Ben j'ai envie de dire, comme il a été cité au dessus, tout dépend du poids de ton sac et de la durée de ta rando.

Maintenant, quelque soit tes conditions d'utilisation, le fait de n'utiliser qu'un seul baton fait travailler ton corps de manière asymétriques, tu ne soulage qu'une moitié de ton organisme (celui où tu tiens le bâton évidemment), et je ne pense pas que cela soit réellement bon à long terme.

A mois bien sur que tu ne change ton bâton de côté à chaque sortie, mais j'en doute, une fois que l'on a pris une habitude, il est difficile d'en démordre.


"Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois" S. Guitry

"Voyages avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pour recevoir"

Hors ligne

#46 17-07-2008 08:40:14

Alaric
Membre
Inscription : 10-08-2007
Messages : 256

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

En général j'utilise le baton 80% du coté droit, mais selon le moment je le passe à gauche sur le plat ou selon les passages difficiles en descente...

Hors ligne

#47 17-07-2008 23:47:01

Beanael
----
Lieu : France
Inscription : 01-03-2008
Messages : 306

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Bonsoir à tous,

Mulot a écrit :

A vous lire je pensais que cela me serait indispensable, mais je crois que je vais en faire l'impasse en fonction du poids final de mon sac au départ.

Tiens je me disais exactement le contraire avant de lire ce message... comme quoi ! Donc pour résumer il faut essayer pour voir si ça convient.

Merci
@+
Benoît

Hors ligne

#48 18-07-2008 03:34:26

Mulot
"J'ai glissé chef!"
Inscription : 09-07-2008
Messages : 150
Site Web

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Et comme quoi même avec le même prénom on peut avoir des avis différents wink


"J'ai besoin, pour être, de participer" St Ex

Hors ligne

#49 31-07-2008 15:11:44

guyom
Membre
Lieu : Angers
Inscription : 19-06-2008
Messages : 19

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Comme pas mal de monde j'ai commencé la rando en montagne sans bâton. Mais je faisais surtout de la rando d'une journée très peu chargé.
Puis je me suis mis a faire des randos sur 7 à 10 jours avec des sacs assez lourds (maintenant je me soigne grâce aux conseils que je glane sur le forum)
Je voyais aussi les utilisateurs de bâtons comme des victimes d'une mode.
Au cours d'une rando j'ai senti mes genoux donner des signes de faiblesse. J'ai acheté dans un village au cours de la rando des bâtons (achat un peu ruinant et peu de choix)
Depuis je les utilise tout le temps des que je fais plus d'une journée de rando en montagne.
Surtout pour les descentes.

Alaric a écrit :

Je n'ai qu'un seul baton, il en faut forcément 2? Perso 1 c'est super... je m'en sert surtout d'appuis... 2 j'ai peur d'être géné...

Il y a quelque temps j'ai lu un article sur le magasine "sport et vie" (je ne me rappelle plus le n° ) qui donnait des résultats de recherches scientifiques sur la marche avec un ou deux bâtons et sans bâton.
Si mes souvenirs sont bons, il y était expliqué que la marche avec 2 bâtons était plus " rentable*" que sans bâton ou avec un bâton**
(*c-à-d que le marcheur dépensait moins d'énergie et fatiguait moins)
(** la marche sans bâton ou avec un bâton a le même rendement)

Hors ligne

#50 31-07-2008 17:49:33

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 946

Re : [Bâtons] Randonner sans bâtons, pourquoi ? •

Bah...les bâtons ont un poids non négligeable+l'inertie à chaque bras tous les pas pour les soulever. ça en fait de l'energie dépensée et c'est particulièrement inutile en montée : pas de liberté, perte de temps à tricoter dans les blocs ou autre acrobatie rochassière où les mains sont utiles. Si on les mets sur le sac, ça fait combien de poids en plus ?

Pour moi ce n'est ni MUL ni très montagnard. Je ne suis pas loin de penser que ça désapprend à marcher par rapport à l'équilibre et au renforcement musculaire c'est pourquoi il est certain que si on commence à les utiliser il se peut qu'on ne puisse plus s'en passer.

Reste qu'avec des sacs très lourds style 15-20 kg, dans les descentes d'accord. Mais ne sommes nous pas MUL ????
Je ne les prends que pour les approches en ski puisqu'il me les faut et puis je suis en coques de ski...

Reste que certain les utilisent pour leur tarp mais du coup sont-ils comptés dans le poids de l'abri ?

Hors ligne

Pied de page des forums