Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 22-09-2008 06:07:44

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

En 2008 j'ai traversé l'Islande Est-Ouest, voici la discussion liée avec quelques détails sur l'aventure: https://www.randonner-leger.org/forum/v … hp?id=6925

J'aime lire les listes bien détaillées, donc j'ai fait de même smile , voilà c'est une looooongue page avec plein d'infos (certains en connaissent déjà la plupart), pas la peine de tout lire en une fois ! wink
http://randonner-leger.org/perso/doku.p … nt_islande

Tous les commentaires sont les bienvenus. smile


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#2 22-09-2008 07:43:58

jcl
...
Lieu : Planète bleue
Inscription : 26-05-2005
Messages : 650
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Que de détails !!
Merci pour tout ça, c'est très intéressant. Je n'ai pas encore tout lu (je viendrai piocher au fur et à mesure) mais j'aime bien les tests préalables. C'est souvent une étape dans la préparation d'un voyage qui est oubliée et pourtant c'est à ce moment qu'on évite les petits désagréments qui peuvent pourrir un trip.

Je vois aussi que tu as pris la même balise que Skurka, c'est marrant, vous vous êtes concertés avant le départ? wink.

Hors ligne

#3 22-09-2008 08:04:30

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Olivier, Johanna et Raphaële aussi, David, Skurka, moi et j'ai vu un groupe de randonneurs qui en avait une, elle semble avoir eu du succès.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#4 22-09-2008 08:15:26

ChP
Membre
Inscription : 13-09-2006
Messages : 2 101
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Salut Olivier,

Entre autres : géniale l'idée du dictaphone wink . Dans le froid, l'appareil maintenu dans une poche au chaud, la parole tremble (si, si l'élocution devient saccadée)  moins que l'écriture avec ou sans gants.

Cordialement.

Pierre


Alzheimer mais ne se rend pas wink !

Hors ligne

#5 22-09-2008 13:15:16

Profil supprimé
Banni(e)
Inscription : 28-01-2008
Messages : 666

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Si je puis me permettre, il y a moyen de te délester de tes 3 bloqueurs (5 g) en faisant un 'noeud tendeur'.
Perso je fais ça, mais il y a d'autres façon de faire, regardes ici pages 5.


[edit] rajout du lien

Dernière modification par Profil supprimé (22-09-2008 13:38:37)


Exagérer c'est être libre.

Hors ligne

#6 22-09-2008 14:00:28

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Merci pour cette piqure de rappel concernant la filtration de l'eau. Ca parait évident dit comme ca... et pourtant... 
hihi, ca m'aurait bien servi. Je retiens la leçon... smile


Xavier

Hors ligne

#7 22-09-2008 14:11:01

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

(profil supprimé) a écrit :

Si je puis me permettre

Bah pourquoi pas ? smile

(profil supprimé) a écrit :

il y a moyen de te délester de tes 3 bloqueurs (5 g) en faisant un 'noeud tendeur'.

Oui, je sais que certains les utilisent avec succès, j'avais essayé il y a longtemps, pas convaincu, j'ai réessayé avant de partir avec la drisse dyneema, pas convaincu non plus.
On parlait ici du pour et du contre de ces noeuds autobloquants et des bloqueurs:
https://www.randonner-leger.org/forum/v … hp?id=6579


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#8 22-09-2008 16:44:21

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 913

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Un gros gros merci pour l'énorme travail de mise à disposition de l'information.

Did


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#9 22-09-2008 17:54:26

Uk Flo
Membre
Lieu : 33
Inscription : 06-07-2008
Messages : 58

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

merci Olivier de t'investir autant!
quand j'ai vu la taille de la page j'y croyais pas, t'as du y passer un peu de temps! wink

sinon je vois 500g de beurre pour tes repas du soir, comment le transportais tu? pourquoi ne pas avoir pris de l'huile d'olive par exemple?

sympa aussi la tente mono (peut on encore parler d'abris?), Arklight fait du sur mesure?

Hors ligne

#10 22-09-2008 18:17:34

ET
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-07-2008
Messages : 146

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Que d'infos ! Que de données !

Sincèrement mille mercis pour ce travail de compilation et d'explication.

Une randonneur Mul débutant

Chapeau bas !

Thierry


Un coup de dés jamais n'abolira le hasard
Stéphane Mallarmé

Hors ligne

#11 22-09-2008 19:36:18

simon
PRO
Lieu : France
Inscription : 31-10-2006
Messages : 1 297
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Comme les autres, impressionné par le détail... On peut encore appeler cela un liste ? smile Y en a qui vont plus oser poster les leurs après ca wink
Ce qui me marque le plus, c'est la quantité d'affaire que tu as au final. J'aime bien les lunettes lol


Carnets d'aventures : mon trombi
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.

Hors ligne

#12 22-09-2008 21:53:52

Truella
.
Lieu : Chez papa maman
Inscription : 07-05-2008
Messages : 376

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Salut Oli_v_ier,

je suis carrément bluffé par la préparation que tu as apportée à ce voyage. Rien n'est laissé au hasard, quasiment tout a été utilisé (sauf le materiel d'urgence) et il ne t'a rien manqué. De la poche ventrale à la pince de document plutot qu'une pince à linge en passant par les surbottes et les lunettes de plongée, tout est anticipé, pensé, adapté aux conditions. On ne joue définitivement pas dans la même cours wink

La vidéo du montage de l'abri dans le vent est un exploit d'application : pas une hésitation, pas un geste de trop, toute la mécanique est minutieusement ordonnée, du grand art, ça paraît presque facile wink Je crois que j'ai encore du boulot (pardon du plaisir) lol

Désolé de ne pas faire avancer le schmilblick mais à partir de ma maigre expérience il m'est impossible de venir critiquer hmm
Juste une chose : je n'ai pas bien compris le choix de prendre 2 doudounes dont une sans manches... C'est pour bien différencier les vêtements de marche potentiellement humides et les vêtements de nuit à garder impérativement secs ?

Hors ligne

#13 23-09-2008 00:11:16

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

ChP a écrit :

Entre autres : géniale l'idée du dictaphone wink . Dans le froid, l'appareil maintenu dans une poche au chaud, la parole tremble (si, si l'élocution devient saccadée)  moins que l'écriture avec ou sans gants.

C'est exactement ça ! smile En me réécoutant, j'avais parfois l'impression d'entendre un mec complètement stone lol : élocution lente, gros blancs, voix hésitante mais c'est pas loin de la vérité en fait wink .

Avec de gros gants, le mieux serait de trouver un appareil qui puisse être mis en mode dictaphone avec un minimum de manip. Sur le mien: bouton allumer (3 secondes), puis bouton menu, puis choix dictaphone, puis ok et l'enregistrement part.
Au fait, merci à French Bob pour cette astuce !

Uk Flo a écrit :

sinon je vois 500g de beurre pour tes repas du soir, comment le transportais tu? pourquoi ne pas avoir pris de l'huile d'olive par exemple?

Je transportais le beurre dans son emballage d'origine, aucun problème, il était parfois un peu mou, mais rarement: en Islande on est la plupart du temps à température frigo big_smile .
Quand à l'huile d'olive, ça peut être une bonne idée surtout s'il fait trop chaud pour que le beurre se conserve, à voir selon les préférences de chacun, je préfère le beuuuurrrre wink (gast ! j'arrive même plus à me souvenir s'il était salé lol) .

30g de beurre (c'est à peu près ce que je mettais dans mes plats lyo à partir du 7ème jour) apporte autant de calories que 25g d'huile. J'aurai pu en mettre encore plus sans rendre le plat écœurant, mais je ne suis pas certain de pouvoir mettre 25g d'huile sans trouver ça dégueu...

Le beurre apporte environ 750kcal/100g, l'huile 900, mais il faut un flacon alors que l'emballage du beurre ne pèse quasiment rien.

Uk Flo a écrit :

sympa aussi la tente mono (peut on encore parler d'abris?), Arklight fait du sur mesure?

Bah les définitions sont floues, mais j'ai espoir que cet hiver un consensus se développe parmis les MUL wink big_smile .
Pour moi:
  * "Tarp" (ou en français "Toile"): toile tendu au dessus du sol
  * "Abri": toile montée au ras du sol, pouvant se fermer complètement pour protéger des 4 vents.
  * "Tente mono paroi": Toile montée au ras du sol avec tapis de sol intégré et solidaire de la toile.
  * "Tente": Toile montée au ras du sol avec tapis de sol intégré et solidaire de la toile + toile intérieure.

Bien sûr il y aura toujours des cas un peu batards...

Pour Arklight, Peyo répondra mieux que moi.

Simon a écrit :

Ce qui me marque le plus, c'est la quantité d'affaire que tu as au final.

Truella a écrit :

Juste une chose : je n'ai pas bien compris le choix de prendre 2 doudounes dont une sans manches...

En fait je voulais vraiment assurer le coup, pas me retrouver seul dans une galère, donc j'ai pris pas mal d'affaires, notamment contre le mauvais temps. Avec le T-shirt manches longues + doudoune sans manches + Guronz Protect + veste imper-respirante + bonnet, j'aurai pu traverser confortablement des conditions assez difficiles. En juillet à Kistufell David a vécu 3 jours de tempête avec neige. D'où les deux doudounes. Mais comme je le dis en bas de page, je me suis assez peu servi de la doudoune sans manche: je l'ai mise en plus de la Guronz seulement un soir ou deux où ça pelait vraiment, j'étais bien. Mais j'aurai pu me mettre dans le sac de couchage plus tôt.

Truella a écrit :

je suis carrément bluffé par la préparation que tu as apportée à ce voyage.

Needs sometime a lot of work to have a lot of fun wink  (faut parfois beaucoup de travail pour avoir beaucoup de "fun")

Ca faisait longtemps que je pensais retourner en Islande, j'ai pris les billets en mars je crois, commencé à réfléchir à l'itinéraire fin juin, un peu bossé début juillet, puis pas grand chose pendant deux semaines, c'est la semaine précédent le voyage qui a été intense ! J'ai acheté (tardivement !) une machine à coudre, appris à m'en servir (depuis le temps que j'avais envie smile ) pour modifier un peu l'abri, mis au point le système de portage, finalisé trois itinéraires (j'ai fait mon choix à Rekjavik) avec le logiciel Map Source (que je ne connaissais pas), et encore des dizaines de choses, 1h avant le départ du train (que j'ai raté tongue) j'étais en train de coudre mes surbottes big_smile .
Donc voilà, c'est pas si carré que ça en fin de compte, mais pas mal de réflexion, c'est vrai.

Merci pour ces premiers commentaires smile .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#14 23-09-2008 04:54:09

Yann
MUL Pyrénéen
Lieu : Bordeaux
Inscription : 26-01-2005
Messages : 491
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

oli_v_ier a écrit :

Quand à l'huile d'olive, ça peut être une bonne idée surtout s'il fait trop chaud pour que le beurre se conserve, à voir selon les préférences de chacun, je préfère le beuuuurrrre wink

big_smile Moi j'adore l'huile d'olive, je suis du sud, j'adore l'huile d'olive dans les lyo et les soupes. J'ai une petite platypus 250ml spécial pour l'huile d'olive. L'important c'est que le lyo et la soupe baigne bien dans l'huile wink

Dernière modification par Yann (23-09-2008 04:54:23)

Hors ligne

#15 23-09-2008 07:34:16

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Uk Flo a écrit :

sympa aussi la tente mono (peut on encore parler d'abris?), Arklight fait du sur mesure?

Euh non, pas de sur-mesure, ni de prod' en cours d'ailleurs. L'abri en question s'apparente plus à un "pro-modèle" si tu veux.
Pour la prod' d'un tel abri, je ne crois pas qu'elle se fera quand on reprendra notre activité (je suis en train d'acheter un appartement en ce moment et je n'ai pas trop le temps...). C'est beaucoup de boulot pour un rendu bien trop personnel. Il faut effectivement pas mal d'expérience pour savoir bien la monter.

Hors ligne

#16 23-09-2008 07:56:21

simon
PRO
Lieu : France
Inscription : 31-10-2006
Messages : 1 297
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

oli_v_ier a écrit :

En fait je voulais vraiment assurer le coup, pas me retrouver seul dans une galère, donc j'ai pris pas mal d'affaires, notamment contre le mauvais temps. Avec le T-shirt manches longues + doudoune sans manches + Guronz Protect + veste imper-respirante + bonnet, j'aurai pu traverser confortablement des conditions assez difficiles. En juillet à Kistufell David a vécu 3 jours de tempête avec neige.

Ca va, c'est le grand luxe Kistufell. Y a même à disposition des couvertures et des petits chaussons moltonnées bien chaud smile

43.jpg

Je déconne bien sur, surtout que ca caille bien la bas et qu'il n'y a pas d'eau...


édit: me suis mal exprimé plus haut, je voulais dire, je suis étonné de la quantité d'affaires qu'il y a pour un petit sac. C'est comme le magicien qui sort plein de lapins de son chapeau big_smile

Dernière modification par simon (23-09-2008 12:32:01)


Carnets d'aventures : mon trombi
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.

Hors ligne

#17 23-09-2008 10:14:24

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 199

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

J'ai également emporté de l'huile d'olive pour ma dernière rando. Le soir en "première collation", et en remplacement d'une bête soupe Royco, je me faisais un bouillon : 10 ml huile + demi cubor + 25cl d'eau chaude. Absolument délicieux, étonnament désaltérant, et bien plus calorique qu'une soupe.  Si vous voulez essayer je vous conseille de tester chez vous d'abord afin de trouver le bon dosage en fonction de vos goûts.

Hors ligne

#18 23-09-2008 11:51:12

pignon
Membre
Inscription : 03-09-2008
Messages : 44

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Salut,

J'ose à peine mettre une petite réaction tellement je suis impressionné. Aussi bien par la préparation, la liste et l'exploit de cette traversée superbe. L'autonomie est un peu un idéal pour un débutant Mul comme moi. Merci pour ta grande générosité. Tous ces récits et détails sont une mine d'or pour nous.
Deux petites questions. N'avais-tu pas chaud en doudoune dans ton gros duvet. Quelle est la température des nuits Islandaises ? Penses-tu qu'une telle traversée soit faisable avec une tarp classique (rectangulaire). Je pense surtout aux vents violents...


...travailler moins, consommer peu...

Hors ligne

#19 23-09-2008 13:08:07

NADAVIS
Membre
Lieu : 92
Inscription : 11-03-2008
Messages : 103

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Salut Olivier et merci pour ce récit ô combien passionnant, explicite et formateur wink
Merci entre autre d'avoir mit à disposition ton tableau excel si pratique pour calculer les masses/énergies des repas.
Bien vu l'idée du dictaphone qui permet surement de "photographier" l'instant présent beaucoup mieux qu'un carnet de route en fin de journée.   

J'ai une petite question concernant ton bricolage sur le Jam². Coté sac, le clip femelle est lui aussi cousu sur la sangle du sac ? A la longue, est-ce que ça ne risque pas de trop tirer sur les sangles et donc se déchirer au niveau des coutures sangles/sac ?


Ne dédaigne pas ton rêve, il contient le projet de ton âme.

Hors ligne

#20 24-09-2008 09:38:15

dams64
Membre
Lieu : Montréal
Inscription : 14-02-2005
Messages : 128

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Trois questions au sujet de ta liste:
   - Pourquoi ne pas avoir pris d'allumettes étanches ? Casser un briquet n'est pas très rare, au moins dans mon cas, donc je trouve les allumettes plus fiables. D'autant que tu as laissé tomber l'alpine micro pour un pocket rocket sans piezo...
   - Pourquoi ne pas avoir pris d'altimètre ? Les cartes à ta disposition n'étaient peut être pas assez précises ? T'avais pas envie de faire quelques "prévisions" météo ?
   - Dans les zones de blocs, où tu devais poser tes pieds de façon précise, le sac ventral n'a-t-il pas gêné ta visibilité ?

Hors ligne

#21 24-09-2008 21:41:28

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Simon a écrit :

Ca va, c'est le grand luxe Kistufell. Y a même à disposition des couvertures et des petits chaussons moltonnées bien chauds smile

Je déconne bien sur, surtout que ca caille bien la bas et qu'il n'y a pas d'eau...

Ouaiii génial ce refuge, j'ai adoré. Confortable et équipé, David racontait qu'il se déformait sous les coups de boutoir du vent, tu m'étonnes qu'il devait être bien dedans big_smile .
Et pi de l'eau, grâce à la neige, il en avait coup tongue !

Simon a écrit :

édit: me suis mal exprimé plus haut, je voulais dire, je suis étonné de la quantité d'affaires qu'il y a pour un petit sac. C'est comme le magicien qui sort plein de lapins de son chapeau big_smile

big_smile Ca me faisait le même effet quand je sortais tout, le booordel que je mettais, j'en avais presque honte quand j'étais pas seul lol .

Herdubreid a écrit :

J'ai également emporté de l'huile d'olive pour ma dernière rando. Le soir en "première collation", et en remplacement d'une bête soupe Royco, je me faisais un bouillon : 10 ml huile + demi cubor + 25cl d'eau chaude. Absolument délicieux, étonnament désaltérant, et bien plus calorique qu'une soupe.  Si vous voulez essayer je vous conseille de tester chez vous d'abord afin de trouver le bon dosage en fonction de vos goûts.

Vous me donnez envie Yann et toi de retenter le coup avec l'huile d'olive, là ! wink En conditions plus chaudes, de toute façon il n'y a pas le choix smile .

pignon a écrit :

Deux petites questions. N'avais-tu pas chaud en doudoune dans ton gros duvet. Quelle est la température des nuits Islandaises ? Penses-tu qu'une telle traversée soit faisable avec une tarp classique (rectangulaire). Je pense surtout aux vents violents...

Trop chaud: non, suffit d'ouvrir wink . Au niveau thermique, c'est clair que j'étais blindé: les deux doudounes + pantalon polaire + capuche + bonnet + sac de couchage de qualité, avec le même équipement en conditions montagne, je dois pouvoir affronter -15°C , voire -20°C.
En Islande, l'air peut être très humide et la fatigue sur plusieurs semaines peut changer les données, disons que j'étais "large". Les nuits Islandaises les plus froides sont sur les Highlands (milieu de l'île), il n'est pas rare qu'il gèle, mais je ne pense pas que ça descende souvent sous les -5°C.

Pour ce qui est de la tarp classique rectangulaire... mon abri est en fait un rectangle 2m30x2m80... avec deux coins en moins tongue , donc j'aurai envie de dire que ça peut le faire big_smile , mais ça dépend du montage, le petit arceau à l'arrière (en solo), ou des bâtons de rando (à deux), sont un énorme plus.

Mais faut vraiment faire l'effort d'un test en conditions réelles pour savoir comment se comporte l'abri ou le tarp face au vent. Ne serait-ce que pour s'exercer à le monter par toutes les conditions. Ca fait 5 ans que je monte ce type d'abri, sous la neige, la pluie, le vent, donc je partais sans trop de crainte.

NADAVIS a écrit :

J'ai une petite question concernant ton bricolage sur le Jam². Coté sac, le clip femelle est lui aussi cousu sur la sangle du sac ? A la longue, est-ce que ça ne risque pas de trop tirer sur les sangles et donc se déchirer au niveau des coutures sangles/sac ?

Oui, le clip est cousu, on ne le voit pas sur la photo parce que pour faciliter le clipage je l'ai figé avec du scotch.
Pour le risque de déchirure, j'ai tiré, ça a pas bougé, pour moi c'est bon. Après 17 jours d'utilisation, pas de signe de faiblesse à l'intérieur ni à l'extérieur.
J'ai cousu sur la sangle parce que c'était le plus simple et le plus rapide, mais on peut sans doute améliorer le truc.

dams64 a écrit :

- Pourquoi ne pas avoir pris d'allumettes étanches ? Casser un briquet n'est pas très rare, au moins dans mon cas, donc je trouve les allumettes plus fiables. D'autant que tu as laissé tomber l'alpine micro pour un pocket rocket sans piezo...
   - Pourquoi ne pas avoir pris d'altimètre ? Les cartes à ta disposition n'étaient peut être pas assez précises ? T'avais pas envie de faire quelques "prévisions" météo ?
   - Dans les zones de blocs, où tu devais poser tes pieds de façon précise, le sac ventral n'a-t-il pas gêné ta visibilité ?

- J'avais deux briquets: un sur moi à l'abri, l'autre dans le sac, très très à l'abri wink . J'ai jamais cassé un briquet et jamais utilisé d'allumettes étanches. Donc je peux pas comparer. J'ai... euhh... perdu l'alpine micro depuis plusieurs années déjà roll , le Pocket Rocket me suffit.

- J'avais un altimètre, sur ma montre smile .

- Aaah les zones de blocs, quels souvenirs.... smile . Le ventral ne gênait pas du tout. Pour avoir une idée (comme on n'a pas tous la même morphologie smile ): debout, met ta main horizontalement au niveau de ton ventre et regarde si ça te gêne ou pas pour voir où tu poses le pied en marchant.
A propos de blocs, une p'tite vid' wink : http://www.dailymotion.com/video/x6v1vw … ande_sport


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#22 25-09-2008 08:01:00

jcl
...
Lieu : Planète bleue
Inscription : 26-05-2005
Messages : 650
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

oli_v_ier a écrit :

- Aaah les zones de blocs, quels souvenirs.... smile . Le ventral ne gênait pas du tout. Pour avoir une idée (comme on n'a pas tous la même morphologie smile ): debout, met ta main horizontalement au niveau de ton ventre et regarde si ça te gêne ou pas pour voir où tu poses le pied en marchant.
A propos de blocs, une p'tite vid' wink : http://www.dailymotion.com/video/x6v1vw … ande_sport

Pas mal la vidéo des blocs, doit falloir rester attentif.

Sinon sur ton compte daily j'ai aussi vu la vidéo des sables mouvants, c'est impressionnant. On à l'impression que c'est "easy", c'est le cas? Ou fallait-il tirer fort sur les pieds pour les extraire?
A un certain moment tu t'enfonces jusqu'aux genoux, n'y avait-il pas un risque de plus s'enfoncer et du coup de rester bloquer?

Hors ligne

#23 26-09-2008 01:32:30

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 091
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

jcl a écrit :

Sinon sur ton compte daily j'ai aussi vu la vidéo des sables mouvants, c'est impressionnant. On à l'impression que c'est "easy", c'est le cas? Ou fallait-il tirer fort sur les pieds pour les extraire?
A un certain moment tu t'enfonces jusqu'aux genoux, n'y avait-il pas un risque de plus s'enfoncer et du coup de rester bloquer?

Je l'aime bien cette vidéo parce qu'elle a été prise "sur le vif" smile , je ne m'attendais vraiment pas à m'enfoncer jusqu'aux genoux.

J'étais sur mes gardes, vigilant, pas 100% "easy", quoi wink . Mais j'aurai sans doute beaucoup plus hésité si je ne m'étais pas mis dans une situation similaire lors de l'unique balade de "préparation" faite avant le départ, dans la région de Carantec (Finistère): j'ai piétiné embourbé dans la vase pendant 2h big_smile . Au début, c'est clair que comme tous ceux qui s'engagent pour la première fois ce type de terrain, c'est un peu l'angoisse, surtout avec 17kg sur le dos smile . Mais une fois passées les premières images de films où on se voit englouti dans d'horribles scénarios, on apprend à faire la part des choses.

Comparé à la vase des marées basses bretonnes, les sables mouvants islandais que l'on voit sur la vidéo portaient beaucoup moins, c'est pour ça qu'à un moment on me voit (m'entend wink ) surpris presque "tomber" jusqu'aux genoux dedans, mais du coup le pied est plus facile à ressortir. Moins stressant que les vasières. A ce propos, le danger des vasières n'est pas d'y "couler', mais d'y rester coincé alors que la marée monte et de se noyer.

Comme dans la vase, je sentais un sol ferme sous mes pieds une fois traversé cette couche très molle, probablement des anciens lits de rivière recouverts par du sable beaucoup plus meuble. Si jamais j'étais tombé dans un ancien lit de rivière plus profond que les autres, utiliser le sac à dos, les batons pour prendre appui et revenir 50cm ou 1m en arrière ne me paraissait pas impossible. Mais je me disais qu'il était peu probable qu'un lit de rivière avec des bords abrupts se soit formé sur ce terrain, le relief du sol dur en dessous était plutôt une succession de creux (où je m'enfonçais jusqu'aux genoux) et de bosses (où je m'enfonçais peu). Après quelques passages dans les "creux", je pouvais d'ailleurs les reconnaître avant de m'y enfoncer en observant la texture du sable en surface.

Maintenant je me garderai bien de tirer des généralités de cette petite expérience...


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#24 26-09-2008 09:04:28

jekixu
En formation continue
Inscription : 25-09-2008
Messages : 30

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

Bonjour,

voila une liste et un périple qui devrait convertir le bien des MULET à la MUL

Bravo

Hors ligne

#25 26-09-2008 18:51:44

simon
PRO
Lieu : France
Inscription : 31-10-2006
Messages : 1 297
Site Web

Re : 6,6kg matos / 15,2kg avec nourriture (sans eau)

oli_v_ier a écrit :

Ouaiii génial ce refuge, j'ai adoré. Confortable et équipé, David racontait qu'il se déformait sous les coups de boutoir du vent, tu m'étonnes qu'il devait être bien dedans  .
Et pi de l'eau, grâce à la neige, il en avait coup  !

Oui, me doute bien smile Mais 3 jours de neige à faire fondre en plus, lorsqu'on en prévoit pour un itinéraire de 2 semaines, c'est pas mal.

Petite question niveau bouffe (même si j'ai mon idée sur ta réponse).
Je résume :
On sait que le régime alimentaire augment avec le nombre de jours de marche. On a la fois besoin de plus de calories et de plus de quantité à manger.
T'es donc parti avec un régime grossissant au fur et à mesure de ta traversée

Mais es tu parti avec un régime à :
- 80% le premier jour, pour finir à 100%
- 80% le premier jour, pour finir à 130%
- 100% le premier jour, pour finir à 150%

Les pourcentages, c'est pour donner une idée. Ou 100% correspond à ton régime alimentaire de tout les jours et 150% le régime dont tu aurais besoin après 15 jours de marche.
Le premier cas voudrait donc dire que t'était "sous alimenté" tout le temps.


Carnets d'aventures : mon trombi
Laisse ton esprit s'évader et tes pieds suivre tes rêves.

Hors ligne

Pied de page des forums