Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 20-08-2009 18:36:35

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

[Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Oui je sais, vous attendez tous un retour sur ce produit (comme j'ai attendu vainement) et je crois que j'ai l'honneur de commencer car je sais qu'il y en aura plein d'autres.

A l'occasion de l'équipement de ma « MULE », j'ai fait 2 commandes chez Arklight Design. Enfin une boutique de référence ayant pignon sur forum, du rapide, du sérieux, du sympa, des poids fiables…

Mon duvet habituel et adoré est le Valandré Lafayette, un -10°C à 1000 g. On s'y endort comme un bébé, pour moi c'est un 4 saisons si on ne vas pas faire une hivernale à 4000 (je dis ça mais j'ai pas essayé). Quand il fait chaud, l'aération est gérable. Pour la montagne, s'il devait il y en avoir qu'un ce serait celui-là.
Cependant, pour les températures franchement positives, ou des randos à l'étage collinéen, et pour optimiser le rapport poids/chaleur, je pensais depuis un moment à un autre duvet, un 0°C qui serait complémentaire à condition que j'y gagne beaucoup en poids. J'avais pensé au Summerlite de Western Mountainering, un 0°C à 525 g. Mais les avis semblent mitigés.

Puis j'ai découvert le concept top-bag de Arklight Design et cela m'a, d'une part séduit et, d'autre part rendu très curieux. Je n'étais pas chaud pour le quilt ouvert dans le dos.
En effet, quand il ne fait pas froid, la capuche est inutile et l'argument du duvet écrasé sous le corps qui ne sert à rien est logique. Reste qu'il faut se retourner dans le duvet et non avec, ce qui peut paraître peu pratique et encore faut-il pouvoir le faire aisément.
Indiqué jusqu'à -3°C pour un poids de 500 g avec housse, cela était très alléchant : c'était certainement au moins un vrai 0°C. J'ai donc craqué !

Lors de mon tour en Queyras (voir mon nouveau blog), j'ai réalisé un premier test sur 5 jours mais seulement jusqu'à 3°C minimum seulement. Les températures minimum ont varié de 3°C à 6°C mais la moitié du temps il y avait aussi des courants d'air.
Il y a une formule un peu compliquée qui donne la température ressentie par rapport à la température de l'air et la vitesse de l'air. Cela dépend de l'humidité aussi à mon avis. Ensuite, la tolérance à cette température ressentie dépend de chacun.
On peut donc avoir plus froid avec des températures moins froides.

Je ne reviendrais pas sur la description très bien faite sur le site de Arklight Design et très bien reprise en images par Tomy29 :

https://www.randonner-leger.org/forum/v … hp?id=9654

Beau gonflant après déballage, place ridicule dans sa housse.
Je constate que la seconde cordelette bien qu'un peu extensible est bien trop petite, avec 37 cm, je ne sais pas quel matelas peut y rentrer à part le Torsolite Bozeman qui fait 32 cm en bas. Je la remplace aussitôt car je partirai avec un Thermarest Prolite 3 S.

Bonne surprise, pour les pieds, la partie entièrement garnie est assez longue (3 compartiments transversaux), et bien gonflée.
J'utilise toujours un drap de soie dont je doute fortement qu'il augmente la température d'un duvet ; c'est uniquement pour protéger le duvet qui ne supporte qu'un ou 2 lavage durant sa vie.

J'ai dormi toutes les nuits jambes et pieds nus, le T-shirt court et fin non thermique de la journée en haut et la première nuit, la tête nue.
Cela déroute un peu au début car pas habituel mais on arrive à se retourner facilement (je me retourne pas mal et dors essentiellement sur le côté). La largeur est donc bien pensée (bon, je n'ai pas la carrure d'Arnold). Je vérifiais de temps en temps que le tissu sans duvet se trouvait bien uniquement sur le matelas. Pas de soucis, la partie rembourrée recouvrait bien chaque côté. Je n'ai pas ressenti de point froid.
J'ai bien dormi toute la nuit et seulement un peu avant l'aube, j'eus 2-3 frissons mais la bise s'engouffrait par petits courants d'air dans la tente (plus ou moins ouverte pour limiter la condensation, ma copine condense lol). J'avais négligé le serrage et le point faible c'est le cou. Le cordon peut fermer complètement le sac autour du cou ou plus haut car on peut s'enfoncer dans le sac si on n'est pas trop grand comme moi (1,77 m). De plus le bonnet que j'ai fini par mettre ensuite est un bonnet coupe vent fin non thermique (pour l'action). La température était de 6°C mais certainement 4 à 5 °C ressentie. Pour le bas du corps et les pieds, c'était parfait.
A part une fois, les bivouacs se situaient à plus de 2000 m. Au dernier, à découvert, à 2300 m dans l'alpage sous un ciel étoilé, j'ai mis mon capilène 3 avant de me coucher. Il a fait 3°C minimum et je suis resté dans le grand confort.

CONCLUSION :

Pour un premier essai, j'en suis très ravi. S'il fait froid, l'essentiel à mon avis est de bien gérer le haut : être soigneux au niveau du cou en serrant bien ou utiliser un vêtement inutilisé autour du cou (ce qui le rendra plus MUL), en guise de cache col. Il faut couvrir la tête (qui contient beaucoup de sang et qui refroidit beaucoup le reste du corps quand il fait froid dit-on), la cagoule est toute indiquée.  Mais attention de ne pas trop s'habiller et commencer léger pour tester car si on transpire, on peut ressentir du froid en fin de nuit. Dans mon cas, j'ai des fois, eu un poil trop chaud les premières parties de nuit (un peu de moiteur).
A priori, vers le 0°C, ou à l'automne, je pensais reprendre le Valandré mais je tiens à déterminer ma propre température limite de confort que je n'ai pas encore atteinte avec ce Walden et qui je pense devrait être celle que j'espérais.

Test à suivre donc …

Hors ligne

#2 21-08-2009 12:29:40

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 130

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Pour répondre à la problématique du lavage, et éviter les hors sujets, j'ai déplacé les messages qui suivaient dans ce fil de discussion :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … hp?id=9911

Hors ligne

#3 23-08-2009 19:02:46

monkeyjumpingboy
gourmand de montagne (et de chocolat)
Lieu : Toulouse
Inscription : 03-09-2007
Messages : 428

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Déjà presque 10 nuits avec le walden!
J'en suis ravi, poids et encombrement minimale, conception soigné. J'utilise les cordelettes d'origine avec un ridge rest recoupé en 150cm et affiné en bas.
J'ai dormi nu dedans en cabane en le gardant ouvert et je n'ai pas eu trop chaud.
Avec un haut merinos midweight, des chaussettes en laines et un buff autour de 5°C en le fermant, malgré la fatigue et le petit vent j'ai dormi en bivouac à la brèche de Roland (2800m) très confortablement. 
Par 7°c avec le haut merinos, le buff et chaussettes simples sans le fermer j'ai passer des nuits très agréables.
Un matin très humide après m'être couché sans haut j'ai eu un peu froid, je ne connais pas la température, mais comme tout sac de couchage en duvet il craint l'humidité (et moi aussi...).
Bref un top bag excellent de 15°C jusqu'à probablement 0°C en adaptant la tenue.
Pas déçu de mon acquisition.

Hors ligne

#4 01-09-2009 22:09:05

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Je continue le test du Walden.
Lors de ma dernière rando dans les Ecrins, le tour des Piniers (voir mon blog), pas moyen de se les cailler à 2570 m, avec 3°C minimum.
J'ai mis une cagoule cette fois : très bon complément à ce duvet, il protège bien le cou et le visage des courants d'air ( il a bien venté cette nuit là).
J'ai eu trop chaud en première partie de nuit (un haut capilène seulement). Vers le point derosée il fait moins chaud.

Hors ligne

#5 11-09-2009 18:23:47

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Je continue le test du Walden. Cette fois, à l'occasion d'une petite virée dans les Ecrins, au bord du lac Palluel à 2473 m (mon blog!), j'ai enfin pu avoir du -2°C minimum.

Dès 8 h il ne faisait que 3-4°C, puis 1°C vers 21 h. J'ai commencé la nuit avec un simple Capilène de Patagonia, la cagoule et le reste à poil.
(Couché dès 8 h 30, ça commence à faire long de dormir jusqu'au matin, je n'avais pas bien sommeil. Ma foi comme les marmottes je m'entraîne pour bientôt. Le ciel étoilé et la belle lune au-dessus du lac, fut un délice.)
J'ai dormi en me réveillant quelques fois mais je n'avais pas vraiment sommeil comme je l'ai dit.
Bref, j'ai commencé à avoir quelques frissons vers -1°C. Normal, je m'attends en effet à atteindre les limites du top bag, sinon, franchement je revends mon Valandré !
Je remets donc une micropolaire. Puis en seconde partie de nuit, je sens un très très léger refroidissement des pieds dû sans doute à l'habillement du haut qui ne réchauffait plus assez le sac. J'ai fini par mettre les chaussettes aussi pour tester ce duvet avec habillement.

Je n'ai pas eu chaud mais j'ai réussi à dormir. J'étais donc au niveau de la limite de température de confort. A priori, on la définit ainsi :

- On dort comme un bébé, en se mettant n'importe comment : on est en plein dans le confort. Avec le Walden, je suis comme ça jusque vers 3-4 °C.

- On commence à sentir le froid, on a des frissons de temps en temps, on recherche une certaine position, on s'habille mais on peut dormir : température limite de confort. Avec le Walden, pour moi ça commence vers 0°C mais j'ai pu dormir à -2 °C.

- En-dessous, je suppose  que je dors peu, le froid est trop gênant, vivement la fin de la nuit mais je reste en sécurité : on va sur la température extrême, indéterminée.

Tout cela n'engage que moi et dépend bien de chacun, de sa propre frilosité. C'est pourquoi il est si difficile de d'indiquer une réelle température de confort. Cependant, les spécifications données pour ce produit, - 3°C confort (hors norme), si il s'agit de la limite, semble donc vérifiée pour moi sur le terrain. J'aurais pu en effet m'habiller plus : collant, sous-vêtement encore plus chaud comme le Odlo X-Warm…

Le Walden 250 répond donc parfaitement aux spécifications qui lui sont données sur le site.
Il répond également à mes attentes en tant que complément à mon duvet Valandré Lafayette donné pour -22 °C extrême, -5 °C confort, plus chaud mais deux fois plus lourd et que je reprendrai dès que ça descend à 0°C et au-dessous.
Pour info, le fameux Mirage de Valandré (773 g) est donné pour 2°C confort (Limite EN 13537) et -13 °C extrême. Le Walden semble donc jouer dans la même catégorie en plus léger mais j'en ignore cependant la température extrême…

Si on ne descend pas sous 0°C, c'est le duvet idéal pour un poids incroyable d'à peine 500 g !

A mon avis, il a un rapport poids/chaleur imbattable même s'il faut rajouter 30 g de cagoule et des vêtements que l'on emporte de toute façon.

A suivre…

Dernière modification par fab05 (11-09-2009 18:27:06)

Hors ligne

#6 21-10-2009 16:33:34

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 141
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

A mon tour de faire un retour sur ce Walden 250, que j'ai acheté en août et utilisé dans les Pyrénées sous abri et en cabane, par temps sec et pluvieux.

En gros les questions que je me posais avant utilisation sur le terrain:
1. Aurai-je trop chaud dedans si la température monte ?
2. Jusqu'à quelle température inférieure je serai bien dedans ?
3. Sera-t-il confortable de dormir dedans, notamment pour les changements de position 1/4 de tour: côté/dos, côté/ventre, etc ?

Ce que je savais qui me plairait smile : le poids et le volume. Le deuxième point m'a permis de randonner en autonomie 5 jours avec mon sac Camp de 20L, sans rien accroché à l'extérieur et sans rien dans les poches de pantalon (je n'en avais pas), j'ai utilisé un matelas auto-gonflant plutôt qu'un mousse.

Pour le 1. : rassuré, aucun problème, j'ai dormi en cabane alors qu'il faisait 15°C, j'ai baissé le sac jusqu'à la taille, dormi avec ma vieille doudoune guronz sur le haut, impec'. Je modulais la chaleur apportée par le duvet en le baissant plus ou moins. Aux jambes j'avais un collant de base décathlon.

Pour le 2. : hélas il n'a pas fait moins de 7°C, tout ce que je peux dire c'est: aucun problème jusque là.

Pour le 3. : pas été déçu, rapidement je n'ai plus fait attention à la façon dont je me tournais. Les quelques contrôles que j'ai fait pour voir si la partie non garnie se trouvait à l'air ont montré que ce n'était pas le cas.
Finalement j'ai trouvé que je dormais un peu comme sous ma couette, à la différence d'un sac de couchage classique où on doit faire attention à tourner avec le sac pour ne pas se mettre la tête dans la cagoule. Donc plutôt sympa sur le point là. J'ai recommencé à dormir avec plaisir sur le ventre, pas embêté par la cagoule d'un sac classique. J'ai utilisé un auto-gonflant (pour une fois !): sa rigidité permet effectivement de mieux maintenir l'ajustement du Walden (partie non isolée contre le matelas). Mais la prochaine fois je testerai avec un matelas mousse (que je préfère aux auto-gonflants).

D'autres détails: quelques plumes ont pointé leur nez (3 ou 4), pas de problème pour les remettre dedans en tirant par l'autre côté. Le tissu extérieur est bien déperlant mais bien sûr fini par s'imprégner après toute une nuit au contact de la toile humide.
J'ai mis des ficelles dyneema 2mm avec mini-tanka pour maintenir le matelas: impeccable. Par contre je n'ai pas mis le matelas dans la boucle comme Peyo me conseillait, j'ai fait passer les deux brins sous le matelas, j'ai l'impression que le Walden est bien mieux fixé ainsi: il bouge moins quand on tourne dedans.

En résumé, pour les conditions où je l'ai utilisé (Pyrénées, montagne estivale sans vague de froid) le Walden m'a parfaitement convenu, j'ai regretté ne pas avoir eu l'occasion de le tester par températures plus fraiches que 7°C (là où je suis en ce moment ça ne risque pas d'arriver wink, je patiente).

Le Walden 250 à côté d'un Versalite de Western Mountaineering (oui ! on dormait à deux sous mon abri 1 place smile ).
walden_01.jpg


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#7 23-10-2009 17:51:14

Profil supprimé
Banni(e)
Inscription : 28-01-2008
Messages : 666

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !!
Annoncé 483g tout compris sur le site Arklight, je me demande qu'est-ce qui à pu lui faire prendre autant de poids (je l'ai acheté d'occasion)...
Bon, je crois que les cordelettes et les deux tankas ne sont pas vendus avec, il reste donc quand même 30g de différence...
J'utilise une balance précise au gramme près, d'ailleurs le sac de compression fait bien 14g comme annoncé

Quand j'avais lu sur le site Arklight :
"Utilisation d'aiguilles extra fines, aucune plume ne s'échappe" ça m'avait bien fait sourire => certains d'entre vous m'avaient rassuré quant-aux plumes que perdaient mon duvet MONTBELL : c'est inévitable !!

Là je viens de sortir le Walden de sa poche de compression, première plume déjà dehors.
Je l'essaie dans mon salon, j'ai bien du en voir 5 autres (dont 4 que j'ai pus refaire rentrer en les tirant de l'intérieur).
mini.php?image=fjuve_img_1367[1].jpg
Moi ça m'énerve que les consommateurs soient pris pour des cons, c'est de la publicité mensongère !!

Si Arklight peuvent nous mentir là-dessus, qui nous dit qu'ils utilisent vraiment du duvet qui "provient d'oies blanches européennes non plumées à vif - ce qui évite un stress pour l'animal ?

Peyo, si tu veux être crédible, ne racontes pas des conneries big_smile


[edit]

Sans l'avoir encore essayé en conditions réelles, j'ai quand même relevé notamment un point très positif : il se compresse très bien contrairement à ce que disait Tomy29.
Quand j'ai été le cherché chez le gardien, j'ai cru qu'il allait me donné un des gros colis. Quand il a mis entre mes mains le tout petit, alors que je faisais la remarque de sa petitesse à ma louve, il a été surpris de voir un grand sourire de contentement sur mon visage  big_smile
Autre point positif : j'ai pas vu de gros logo de la marque cousue sur le Top-bag (va quand même que j'enlève celui qui est cousu sur le top-bag)

Je ne remet pas en cause la qualité du Walden 250, n'allez pas comprendre ce que je n'ai pas dit, hein Peyo wink

Dernière modification par Profil supprimé (23-10-2009 18:30:59)


Exagérer c'est être libre.

Hors ligne

#8 23-10-2009 20:09:51

urbanlog
Banni(e)
Lieu : Thru-Hike
Inscription : 21-06-2007
Messages : 1 013
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

(profil supprimé) a écrit :

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !!
Annoncé 483g tout compris sur le site Arklight, je me demande qu'est-ce qui à pu lui faire prendre autant de poids (je l'ai acheté d'occasion)...
Bon, je crois que les cordelettes et les deux tankas ne sont pas vendus avec, il reste donc quand même 30g de différence...

les cordelettes et les deux tankas sont vendus avec...


"N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît." (Henry de Monfreid)
"l'homme n'est ni grand ni petit, il a la taille de ceux qu'il sait aimer et respecter" Bernardini, "I Muvrini"
http://itinerances.blog.free.fr/

Hors ligne

#9 23-10-2009 20:17:36

cyci
Membre
Lieu : Thônes
Inscription : 03-09-2009
Messages : 180

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

(profil supprimé) a écrit :

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !!
Annoncé 483g tout compris sur le site Arklight, je me demande qu'est-ce qui a pu lui faire prendre autant de poids (je l'ai acheté d'occasion)...
Bon, je crois que les cordelettes et les deux tankas ne sont pas vendus avec, il reste donc quand même 30g de différence...
J'utilise une balance précise au gramme près, d'ailleurs le sac de compression fait bien 14g comme annoncé

Mad avait posé la même question à Peyo ici : https://www.randonner-leger.org/forum/v … d=9636&p=6
Apparemment le poids en plus, c'est du duvet... tu n'aurais donc pas acheté un Walden 250, mais un Walden 285 big_smile !

Hors ligne

#10 23-10-2009 20:20:33

LeNovice
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 28-08-2008
Messages : 1 092

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

(profil supprimé) a écrit :

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !! ...

Tu n'as vraiment pas de bol ! Tu as 30gr de plumes de plus que dans le prototype .... big_smile  C'est pour cela qu'il y 6 plumettes qui se sentent de trop lol  cqfd tongue


devise de la MUL fanatique : "rien c'est déjà trop"  tongue
devise d'Audiard (je crois)  : "la brute qui marche va beaucoup plus loin que le sage qui réfléchit." wink

Hors ligne

#11 23-10-2009 22:07:14

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

(profil supprimé) a écrit :

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !!
Annoncé 483g tout compris sur le site Arklight, je me demande qu'est-ce qui à pu lui faire prendre autant de poids (je l'ai acheté d'occasion)...
Bon, je crois que les cordelettes et les deux tankas ne sont pas vendus avec, il reste donc quand même 30g de différence...
J'utilise une balance précise au gramme près, d'ailleurs le sac de compression fait bien 14g comme annoncé

Quand j'avais lu sur le site Arklight :
"Utilisation d'aiguilles extra fines, aucune plume ne s'échappe" ça m'avait bien fait sourire => certains d'entre vous m'avaient rassuré quant-aux plumes que perdaient mon duvet MONTBELL : c'est inévitable !!

Là je viens de sortir le Walden de sa poche de compression, première plume déjà dehors.
Je l'essaie dans mon salon, j'ai bien du en voir 5 autres (dont 4 que j'ai pus refaire rentrer en les tirant de l'intérieur).
[url]http://www.imagefacile.com/mini.php?image=fjuve_img_1367[1].jpg[/url]
Moi ça m'énerve que les consommateurs soient pris pour des cons, c'est de la publicité mensongère !!

Si Arklight peuvent nous mentir là-dessus, qui nous dit qu'ils utilisent vraiment du duvet qui "provient d'oies blanches européennes non plumées à vif - ce qui évite un stress pour l'animal ?

Peyo, si tu veux être crédible, ne racontes pas des conneries big_smile

Doucement

D'abord, il faut être prudent pour la pesée des duvets. J'ai moi-même pesé le Walden (avec housse) jusqu'à 545 g puis à 512 g peu après sans l'utiliser. L'air et l'humidité ont une masse (étant maniaque, j'ai une balance très précise).

ça ne fait que 30 g de différence avec les 483 g annoncés, donc beaucoup de plumes en plus si ce n'est le poids du tissu, qui ont tendance, en effet, à se faire la malle. lol
4-5 belles plumes qui sortent à chaque nuitée - par surpopulation comme dit Lenovice lol - si on ne les ravale pas de l'intérieur mais pour la bonne cause MUL : redescendre aux 480 grammes lol

Par contre, pour les autre objets, il me semble impossible de faire beaucoup d'erreur (maxi quelques grammes) même sans peser plus de 3 fois le même produit avec une bonne balance.

Un MUL devient automatiquement maniaque en terme de masse, à moins que ce ne soit le contraire wink

Hors ligne

#12 23-10-2009 23:41:13

Profil supprimé
Banni(e)
Inscription : 28-01-2008
Messages : 666

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

urbanlog a écrit :

les cordelettes et les deux tankas sont vendus avec...

On arrive alors à 35g...

Peyo a écrit :

Juste pour info, nous venons de changer le poids du Walden, il passe de 485 g à 469 g

Peyo se targue d'avoir allégé le Walden de 16g ; Urbanlog m'ayant dit que c'était la dernière version qu'il m'a vendu, cela ferait alors une différence d'un peu plus 10% quand même.
Sur le site, c'est écrit 469g sans la housse et 485g avec. Qu'est-ce à dire eu égard le changement de poids annoncé par Peyo ? C'est marrant comme coïncidence big_smile

cyci a écrit :

Mad avait posé la même question à Peyo ici : https://www.randonner-leger.org/forum/vi … 36&p=6
Apparemment le poids en plus, c'est du duvet... tu n'aurais donc pas acheté un Walden 250, mais un Walden 285 big_smile !

Et tu penses cela crédible eu égard leur discours sur les plumes qui ne s'échappent pas du duvet ? big_smile => réponse commerciale à mon humble avis wink

fab05 a écrit :

Un MUL devient automatiquement maniaque en terme de masse, à moins que ce ne soit le contraire wink

Pour ma part je crois qu'il s'agit surtout d'une déformation professionnelle, je ne fais pas que du calcul rénal big_smile

[modération : je supprime une partie de ce message pour le coller dans le fil de discussion concernant Arklight]


Exagérer c'est être libre.

Hors ligne

#13 24-10-2009 08:06:31

urbanlog
Banni(e)
Lieu : Thru-Hike
Inscription : 21-06-2007
Messages : 1 013
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

(profil supprimé) a écrit :

Peyo se targue d'avoir allégé le Walden de 16g

Tu n'as pas l'impression d'enculer les mouches là?


"N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît." (Henry de Monfreid)
"l'homme n'est ni grand ni petit, il a la taille de ceux qu'il sait aimer et respecter" Bernardini, "I Muvrini"
http://itinerances.blog.free.fr/

Hors ligne

#14 24-10-2009 10:38:32

c_moi_yves
Initié par le GR34
Lieu : 77
Inscription : 23-04-2006
Messages : 318
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

fab05 a écrit :
(profil supprimé) a écrit :

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !!
Annoncé 483g tout compris sur le site Arklight, je me demande qu'est-ce qui à pu lui faire prendre autant de poids (je l'ai acheté d'occasion)...
Bon, je crois que les cordelettes et les deux tankas ne sont pas vendus avec, il reste donc quand même 30g de différence...
J'utilise une balance précise au gramme près, d'ailleurs le sac de compression fait bien 14g comme annoncé

Quand j'avais lu sur le site Arklight :
"Utilisation d'aiguilles extra fines, aucune plume ne s'échappe" ça m'avait bien fait sourire => certains d'entre vous m'avaient rassuré quant-aux plumes que perdaient mon duvet MONTBELL : c'est inévitable !!

Là je viens de sortir le Walden de sa poche de compression, première plume déjà dehors.
Je l'essaie dans mon salon, j'ai bien du en voir 5 autres (dont 4 que j'ai pus refaire rentrer en les tirant de l'intérieur).
[url]http://www.imagefacile.com/mini.php?image=fjuve_img_1367[1].jpg[/url]
Moi ça m'énerve que les consommateurs soient pris pour des cons, c'est de la publicité mensongère !!

Si Arklight peuvent nous mentir là-dessus, qui nous dit qu'ils utilisent vraiment du duvet qui "provient d'oies blanches européennes non plumées à vif - ce qui évite un stress pour l'animal ?

Peyo, si tu veux être crédible, ne racontes pas des conneries big_smile

Doucement

D'abord, il faut être prudent pour la pesée des duvets. J'ai moi-même pesé le Walden (avec housse) jusqu'à 545 g puis à 512 g peu après sans l'utiliser. L'air et l'humidité ont une masse (étant maniaque, j'ai une balance très précise).

Bonjour,

il ne suffit pas d'avoir une balance précise, il faut surtout avoir une balance qui donne une valeur juste, pour cela il faut passer une masse étalon avant chaque pesée! et ensuite, seulement, annoncer la valeur mesurée. L'avez vous fait ?
Ensuite quelques grammes en plus ou en moins, peuvent être dû aux conditions de stockage avant la pesée, la température, le % d'humidité, la pression atmosphérique. Il faut être trés rigoureux dans les valeurs énoncées.

Néanmoins c'est à Peyo de travailler maintenant, reprendre un échantillon de ce produit et des autres d'ailleurs, les mesurer très rigoureusement, et de réajuster la valeur proposée sur son site si c'est nécessaire . C'est une question de crédibilité ...

Hors ligne

#15 24-10-2009 12:41:53

Frederic
Membre
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 156

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

à titre de comparaison , si on regarde dans le wiki, les poids  mesurés de duvets :

Flo Mirage M : 650g avec housse de 20g
Frederic mirage M : 721g avec house de 26g
Xavier mirage L : 709g avec housse de 23g.

( les autres mirages sont des 3/4 )

j'ai pesé plusieures fois mon mirage, les variations ne sont pas significatives ( quelques gr )
et ma balance ne rajoute pas 10%, vérification faite par comparaison avec  celle étalonnée d'un joaillier.

Hors ligne

#16 24-10-2009 22:44:38

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

c_moi_yves a écrit :
fab05 a écrit :
(profil supprimé) a écrit :

Je viens de recevoir le Walden, il pèse 518g !!
Annoncé 483g tout compris sur le site Arklight, je me demande qu'est-ce qui à pu lui faire prendre autant de poids (je l'ai acheté d'occasion)...
Bon, je crois que les cordelettes et les deux tankas ne sont pas vendus avec, il reste donc quand même 30g de différence...
J'utilise une balance précise au gramme près, d'ailleurs le sac de compression fait bien 14g comme annoncé

Quand j'avais lu sur le site Arklight :
"Utilisation d'aiguilles extra fines, aucune plume ne s'échappe" ça m'avait bien fait sourire => certains d'entre vous m'avaient rassuré quant-aux plumes que perdaient mon duvet MONTBELL : c'est inévitable !!

Là je viens de sortir le Walden de sa poche de compression, première plume déjà dehors.
Je l'essaie dans mon salon, j'ai bien du en voir 5 autres (dont 4 que j'ai pus refaire rentrer en les tirant de l'intérieur).
[url]http://www.imagefacile.com/mini.php?image=fjuve_img_1367[1].jpg[/url]
Moi ça m'énerve que les consommateurs soient pris pour des cons, c'est de la publicité mensongère !!

Si Arklight peuvent nous mentir là-dessus, qui nous dit qu'ils utilisent vraiment du duvet qui "provient d'oies blanches européennes non plumées à vif - ce qui évite un stress pour l'animal ?

Peyo, si tu veux être crédible, ne racontes pas des conneries big_smile

Doucement

D'abord, il faut être prudent pour la pesée des duvets. J'ai moi-même pesé le Walden (avec housse) jusqu'à 545 g puis à 512 g peu après sans l'utiliser. L'air et l'humidité ont une masse (étant maniaque, j'ai une balance très précise).

Bonjour,

il ne suffit pas d'avoir une balance précise, il faut surtout avoir une balance qui donne une valeur juste, pour cela il faut passer une masse étalon avant chaque pesée! et ensuite, seulement, annoncer la valeur mesurée. L'avez vous fait ?
Ensuite quelques grammes en plus ou en moins, peuvent être dû aux conditions de stockage avant la pesée, la température, le % d'humidité, la pression atmosphérique. Il faut être trés rigoureux dans les valeurs énoncées.

Bien entendu, Yves. Pour moi balance précise veut dire qu'elle est étalonnée et donc sensée donner une valeur juste. Et en plus je pèse avec une autre balance. Nous savons tous également que la résolution d'affichage au gramme près n'a pas de rapport avec la précision au gramme...
Cependant il est inutile de la faire avant chaque pesée.
Mais là n'est pas là le problème car de toute façon, même sans réétalonnage, l'erreur ne peut dépasser quelques grammes.
Ici, il s'agit de quelques dizaines de grammes.

Ensuite, en effet, comme je le disais, pour un duvet ou un vêtement, le résultat est variable puisque ça absorbe de l'humidité ambiante (oublions la masse de l'air emmagasinée qui n'est significative que s'il elle est sous pression).

De toute évidence, le Walden est un poil plus lourd qu'annoncé mais cela se joue à 30 g max, ce qui me semble faible en regard de la nature du produit. Sans housse, on peut dire sans se tromper qu'il fait à peu près 500 g et cela reste imbattable / sa thermicité).

Hors ligne

#17 26-10-2009 17:04:28

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 130

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Bon bon bon. Ça y est, je m'absente 5 jours et quand je reviens, c'est le bazar ! hmm

Si vous voulez faire des critiques (positives ou négatives) sur le walden, c'est effectivement ici. smile
Si vous voulez faire des critiques (positives ou négatives) sur les aspects marketing et commercial d'Arklight, il y a déjà un fil de discussion qui existe et qui est ici. Sinon, on va pas s'en sortir. hmm

En attendant mon nettoyage, merci d'essayer de regrouper vos commentaires sur Arklight dans les bons fils de discussion. Merci.

Edition : je précise critiques (positives ou négatives).

Dernière modification par BigCactus (26-10-2009 17:49:43)

Hors ligne

#18 26-10-2009 18:12:07

fab
Membre
Inscription : 02-02-2006
Messages : 1 018
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

On peut utiliser le Walden avec un matelas comme le Neoair en 168 ?

Merci

Hors ligne

#19 28-10-2009 11:15:18

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Salut Peyo,

J'aurais 2 petites questions au sujet de la Walden 250:

- Le descriptif sur le site dit "Température moyenne d'utilisation confort : -3°C (hors norme CE)". Or, si les 250g de duvet sont équivalents a 330g pour un sac classique, cela donne un indice de chaleur de 297 (hypothèse 900 cuin). D'apres le wiki, ce chiffre correspond a une "température confort" de +2°C et une température "limite confort" de -4.5°C. Donc est-ce que ce -3°C ne correspondrait pas plutot a la température "limite confort" ?

- Lors d'un discussion sur les sac de couchage Prime 700 de Cumulus, tu disais:

Peyo a écrit :

...
Ensuite, le cuin de ces deux sacs est vraiment bon mais si pour un poids moindre ils peuvent aller à des températures plus basses ils faut savoir que ce type de duvet est aussi plus fragile dans le temps. Les compressions successives et l'humidité (du corps ou extérieure) leur font perdre en chaleur plus qu'avec un duvet de moindre cuin (considération partagée avec Ryan Jordan du site http://www.backpackinglight. com
Personnellement je ne dépasserai pas un sac de 750 cuin. Je sais que d'autres utilisateurs me diront le connaitre mais personnellement je trouve que les avantages d'un cuin élevé (meilleur gonflant pour un poids moindre et meilleur conpressibilité) s'annulent avec leurs inconvénients (plus faible résistance aux compressions successives et à l'humidité).

Qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis en décidant de mettre du super duvet dans le Walden 250 ? Et est-ce que l'avertissement sur le lavage du Walden 250 ne vient pas justement de ce phénomène de fragilité du duvet a cuin élevé ?

Merci pour tes réponses.

w.

Edit: correction de la temperature "limite confort".

Dernière modification par wax (29-10-2009 10:31:32)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#20 28-10-2009 11:23:42

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

wax a écrit :

Salut Peyo,

J'aurais 2 petites questions au sujet de la Walden 250:

- Le descriptif sur le site dit "Température moyenne d'utilisation confort : -3°C (hors norme CE)". Or, si les 250g de duvet sont équivalents a 330g pour un sac classique, cela donne un indice de chaleur de 297 (hypothèse 900 cuin). D'apres le wiki, ce chiffre correspond a une "température confort" de +2°C et une température "limite confort" de -2.5°C. Donc est-ce que ce -3°C ne correspondrait pas a la température "limite confort" ?

w.

On ne peut pas utiliser la règle de calcul du wiki pour les topbag car ici il n'y a pas de duvet compressé ... (on en a parlé ce WE, rappelle-toi wink )

Dernière modification par highpictv (26-12-2010 17:55:04)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#21 28-10-2009 12:25:19

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

highpictv a écrit :

On ne peut pas utiliser la règle de calcul du wiki pour les topbag car ici il n'y a pas de duvet compressé ... (on en a parlé ce WE, rappel toi wink )

Si on passe par un raisonnement du type "equivalence sac classique" avec un rapport 3/4, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas le faire. Dans mon post je n'utilise pas directement la masse de duvet du top bag (250g) mais la masse équivalente pour un sac classique (330g).

Autrement dit:
- Si je dors dans un sac de couchage ayant 330g de duvet (cuin 900) et qu'il fait 2 degres (pas d'humidite ni de vent), je devrais etre confortable.
- Si je coupe la capuche et je remplace une partie du dos avec du Pertex, j'obtiens un Top Bag avec 250g de duvet (il me semble raisonnable de penser que j'ai enlevé 1/4 du duvet).
- Si je dors dans ce Top Bag (avec un buff et un bonnet en polaire) a 2 degres (toujours pas d'humidite ni de vent), je devrais toujours etre confortable.

Si ce n'est pas le cas alors la formule "..cette charge de duvet équivaut à 330 g de duvet dans un sac classique (avec du duvet en dessous et une capuche)" serait fortement trompeuse. Ce dont je doute.

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#22 28-10-2009 13:12:07

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 922

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Personnellement je ne dépasserai pas un sac de 750 cuin. Je sais que d'autres utilisateurs me diront le connaitre mais personnellement je trouve que les avantages d'un cuin élevé (meilleur gonflant pour un poids moindre et meilleur conpressibilité) s'annulent avec leurs inconvénients (plus faible résistance aux compressions successives et à l'humidité).

C'est une question que je me pose souvent, comme j'en discutais récemment avec Zaack, je me permet d'émettre quelques hypothèses.

Quelques faits :
*Il y a 15 ans, les duvets haut de gamme US (c'étaient les seuls à utiliser la notion de CUIN) faisaient au mieux 625 CUIN (référence catalogue TNF, 1995).
*A la même époque une marque allemande très technique de l'époque (Big Pack), la seule à commercialiser un ensemble haut et bas imper respirant de qualité à base d'Entrant pour 440 grammes !, utilisait pour ces sacs de couchage haute de gamme d'expédition un mélange 70/30 de canard pour environ 550 Cuin. Les sacs pesaient 2450g pour 1400g de duvet. Ils comprenaient 290 compartiments de duvet. Ce duvet a été utilisé par Hans Memminger dans ces voyages dans l'arctique.
La même boite proposait un sac "super léger" en duvet d'oie 90/10 de qualité...mesuré à 580 CUIN méthode européenne. Elle précisait que ce type de sac, très peu compartimenté, avait une durée de vie faible. Pour 450g de duvet le sac pesait 1000g.
La norme allemande de l'époque (proche de celle de l'IFTH) indiquait confort +3°C, limite confort -2°C. Ces deux normes IFTH et DIN7943 sont à la base de la norme EN actuelle (source : catalogue BP,1994)

A cette époque, Big Pack  considérait que les plumettes (sélectionnées) rendaient le duvet plus endurant. Mais la présence de 10% de plumettes ne permettait pas d'obtenir des "CUIN" supérieurs à 650 sur les machines Lorsch.


A la même époque, je découvrais l'entreprise PINEL (maintenant Triple zéro) et visitait ses locaux (magasin d'angle : il y avait une vieille trieuse de duvet en bois, des salles étaient remplis de duvet).
Le duvet de 000 et de Valandré était au moins du 95/5 (en France on indiquait seulement le % de duvet). La qualité de ce duvet surpassait ce qui était disponible ailleurs dans le "monde libre" en magasin. Leurs sacs étaien souvent plus simple en construction que la concurrence, car ils faisaient du matériel pour l'alpinisme et dans cette discipline on est prêt à sacrifier la "longue durée" sur l'hôtel du poids et de l'efficacité.
La très haute teneur en Duvet et la quasi absence de plumettes permettait d'avoir une qualité de duvet supérieure au "700 CUIN US" qui commençait à poindre.
Évidemment, lors d'une visite à Revel, je présentais au directeur les catalogues TNF et Big Pack et lui conseillait de parler de "CUIN" dans sa documentation et pour son futur site internet...Sa réponse n'a pas changé depuis me  semble-t-il : "Le point le plus important c'est la qualité du duvet et le savoir-faire du plumassier qui maitrise l'ensemble de la chaîne de production allant du producteur de duvet au remplissage et à l'expédition du sac. Seule la maîtrise de chacun des maillons permet d'assurer une qualité parfaite." (citation libre)


Vers la fin des années 90 plusieurs mutations apparaissent rapidement.

*D'une part, les garnissages synthétiques progressent. Ils atteignent (au moins au départ) une efficience semblable au duvet 550cuin (polargard, simple, HV puis 3D). L'intérêt du duvet "550cuin" diminue très fortement.
* D'autre part, la généralisation de l'économie de marché permet d'avoir accès à des sources nouvelles de canard et d'oie élevées pour le foie gras (le bon duvet est un sous produit de cette pratique) en Pologne et Tchécoslovaquie (peut être en Chine?). Ces pays ayant une main d'oeuvre à bas coût, ils peuvent finir de trier manuellement le duvet. On obtient du garnissage 98/2.
*Enfin, la globalisation des marchés accélère la mise en place de norme (facilitant la relation client/fournisseurs éloignés). Le "CUIN" commence à s'imposer dans les discours marketing. L'arrivée d'internet et du commerce afférant accélère la diffsuion des normes/modes US.

A partir des années 2000, on voit rapidement dans les catalogues US du duvet progressant chaque année de 650, 700, 750, 800, 850 cuin...voir 900 cuin. La polémique fa(aisa)it rage pour savoir si ce gonflant est temporaire, en moyenne, avant ou après transport, mesuré avec la méthode US ou Européenne....et si elle résistait aux multiples transports et stockages nécessaires dans une économie globalisée.


Au final, il apparait que dans les vieux sacs, ce qui donnait de la résistance à l'humidité et de la résilience c'était (AMHA) la présence de plumettes. Pour mémoire, les sacs  militaires utilisaient encore à cette époque un mélange plumette/duvet. Or, à partir de 700 cuin (>=90/10), il n'y a quasiment plus de plumettes (ce qui permet au passage de réduire les tissus d'enveloppe, car les vrais flocons ne peuvent que très difficilement percer un tissu).

Conclusion :
AMHA, il n'y a pas de différences de résistance du garnissage dans le temps de nos jours entre un Duvet 750 ou 900 cuin (en considérant que la différence existe réellement dans la vraie vie).
Ces qualités n'ont de toute façon quasiment pas de plumettes résilientes. Ce qui va faire la différence sur la durée c'est la qualité intrinsèque des flocons, la qualité des coutures du sac, et la conception du sac (compartimentage).

Quand on pense que 750 (>95/5) c'est plus résistant que 900 (98/2), c'est en faisant référence aux temps passé quand un duvet 550 (70/30) s'avérait plus résilient que du 750 (>95/2) du fait de la présence de plumettes....

L'usure est moindre sur le Walden puisque, par construction, il n'y a pas normalement de duvet compressé (et humide du fait de la condensation) entre le corps et le sol durant la nuit .


Mes deux cents... wink


[EDIT] relecture attentive, conclusion sur le walden.

Dernière modification par ith (28-10-2009 14:24:30)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#23 29-10-2009 10:30:21

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

Merci pour ces explications ... pointues. Donc si j'ai bien compris, que ce soit avec du 750 ou du 900, la tres faible quantite de plumettes rend le produit plus sensible a l'humidite qu'avec du 550.

w.

PS: je viens de me rendre compte que je me suis trompe dans mes calculs. La température "limite confort" théorique de la Walden est -4.5 et non -2.5. Je corrige mon post initial illico. Désolé.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#24 29-10-2009 13:48:56

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 922

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

wax a écrit :

Merci pour ces explications ... pointues. Donc si j'ai bien compris, que ce soit avec du 750 ou du 900, la tres faible quantite de plumettes rend le produit plus sensible a l'humidite qu'avec du 550.

Pour moi : oui.

Sous réserve que le 550 "oie" soit obtenu avec un mélange de petite plumette de qualité (prise sous le ventre ou la gorge) avec de bons flocons de duvet dans un mélange type : 70/30.

Si les 550 sont obtenus sur un mélange 90/10 d'oie ou de canard (donc beaucoup de flocons mais de moins bonne qualité que précédemment), on se retrouve avec un sac sensible à l'humidité puisque les plumes sont quasi absentes.


Après dans un mélange  95/5 d'oie, dont l'un titre 850 et l'autre 700 selon les mêmes procédés, on peut penser que le duvet de meilleur qualité conservera mieux son gonflant en présence d'humidité. Mais, AMHA, c'est marginal.

C'est ce que j'ai compris, pas une certitude...


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#25 30-10-2009 12:23:02

fab05
Membre
Lieu : Vers Briançon (Hautes Alpes)
Inscription : 16-07-2008
Messages : 944

Re : [Couchage] Mon premier retour sur le Walden 250

wax a écrit :

Salut Peyo,

J'aurais 2 petites questions au sujet de la Walden 250:

- Le descriptif sur le site dit "Température moyenne d'utilisation confort : -3°C (hors norme CE)". Or, si les 250g de duvet sont équivalents a 330g pour un sac classique, cela donne un indice de chaleur de 297 (hypothèse 900 cuin). D'apres le wiki, ce chiffre correspond a une "température confort" de +2°C et une température "limite confort" de -4.5°C. Donc est-ce que ce -3°C ne correspondrait pas plutot a la température "limite confort" ?

Salut Wax,
J'avais fait les mêmes calculs. Le -3°C c'est bien sûr la limite confort, enfin c'est ce que j'ai toujours compris.
En ce qui concerne la température confort d'un duvet, je trouve son utilité moindre à part d'embrouiller : soit on est dans le confort, soit on ne l'est plus.
Et la question est : à partir de quelle température, même habillé, je commence à me les cailler suffisamment pour mal dormir ? Une seule donnée suffit et celle donnée par Peyo me semble vérifiée sur le terrain. Après, selon chacun ça sera un peu plus haut mais en tout cas, selon moi, c'est un vrai 0°C pour beaucoup.

Hormis cela, je comprends que Peyo puisse avoir été offensé quelque peu par certains propos. Faire quelques petites remarques constructives sur un produit qui auraient pu être aussi adressées directement à Peyo d'ailleurs, OK mais en effet il me semble que c'est allé plus loin.
Quand on à affaire à une boutique sérieuse, nouvelle de surcroît, qui communique très bien et rapidement, qui envoie rapidement et doit avoir un excellent SAV, je n'en doute pas, on ne va pas critiquer comme ça, comme on peut le faire avec toutes les usines à vente qui pullulent et dont les descriptions sont, elles, vraiment pur marcketing. S'il ne s'agit que d'une erreur de poids, on le dit, c'est rectifié vite fait sur le site et on n'en parle plus.

En tout cas, et pour revenir au sujet de ce post, avant hier, j'ai passé la nuit pile sur un sommet provençal haut alpin avec le Walden de A.D, que du bonheur.
J'en ai profité pour tester le polycree de la même boutique : génial. Malgré sa finesse (j'avais des doutes), posé sur un sol aux nombreux petits cailloux, il est comme neuf. CS taillée 3 fois plus lourde, adieu...
La petite lampe de 10 g, parfaite.

Hors ligne

Pied de page des forums