#351 19-09-2013 17:20:57

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Olivier_G, je vais tenter une description de démarche, mais c'est pas simple ... smile

Mon pied n'avance pas beaucoup, il dépasse à peine l'aplomb de mon bassin. Il se pose à plat, mais je marche assez ramassé, donc la jambe (celle du pied qui vient de se poser) est un peu fléchie au moment ou le pied touche le sol. C'est cette flexion de jambe qui ajuste le pas. Puis le poids passe, le pied arrière décolle et je recommence smile

Sinon je crois qu'il y a quelqu'un sur le forum qui escalade avec des merrell current glove, ce serait bien qu'il donne son point de vue  tongue


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#352 20-09-2013 06:38:50

RaphazzZ
Libraltitude
Lieu : Pau Pyrénées
Inscription : 21-03-2009
Messages : 526
Site Web

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

J'ai les Minimus MT00 de New Balance depuis un peu plus d'1 an...
O drop, 135g la chaussure en 44 big_smile
Modèle noir et bleu foncé très discret ce qui est appréciable pour une utilisation urbaine ou au...

...travail d'abord utilisées là (en réalisant ainsi le rêve d'y aller en chausson wink), puis en chaussures pour le bivouac et enfin 2x15km en trail sur des sentiers sablonneux dans les Landes.

En ce qui concerne la marche sur terrain plat et dur type bitume (ou au travail), ça passe, mais le plaisir du minimalisme pur ne me satisfait guère pour cet usage. Je préfère avoir un léger drop et un peu d'amorti comme sur mes Free Run de Nike (idem pour la course sur route au passage ainsi qu'en rando urbaine).

Dans la nature, je n' ai pas rencontré de difficulté pour marcher avec agréablement sur tout profil de terrain, appréciant énormément sentir ce que j'ai sous le pied et là quand le sol est accueillant, c'est carrément l'extase pour ne pas dire le pied tongue .

Pour l'utilisation en chaussures du soir après la journée de marche, je pense que leurs poids font d'elles un véritable must pour de vraies chaussures utilisables aussi bien au bivouac que pour une petite balade de récupération ou autre et ce sur tout type de terrain.

Au besoin, en cas de problème rendant nécessaire ou plus confortable un changement de chaussures, je m'imagine très bien les utiliser à la journée mais cela soulève 2 problématiques:
Quid de leur durée de vie?
Nécessité contraignante d'accroître assez fortement mon attention sur terrain rocheux avant d'être complètement habitué à ce type de chaussure... ce qui renvoit à la 1ère interrogation.

En trail : 2 sorties récentes de 15 km environ chacune sur sentier Landais donc sable/aiguilles de pins/quelques racines : et grosse régalade. Dynamisme, protection de juste ce qu'il faut, plaisir de sentir les variations du terrain dans ses moindres détails. Bref elles sont d'abord faites pour ça et ça se comprend très vite. Les expérimentations de ce type vont se multiplier à l'avenir... cool

Hors ligne

#353 20-09-2013 10:23:46

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-03-2007
Messages : 1 611

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Olivier_G a écrit :
1er sujet: marcher sur sol dur

Question à ceux qui marchent pieds-nus ou en minimalistes ultra-fines: comment marchez-vous sur sol dur? (goudron/béton)

Je vois ce que tu veux dire...
Mes chaussures de ville (sols durs: pierre, goudron, béton) les plus fines sont les Vivobarefoot Dylan que j'utilise sans semelle interne, ce qui laisse pour amortir les 3-4 mm de la semelle externe qui est assez molle; je ne pose le talon que quand je piétine ou quand je fais des petits pas; quand je marche de façon décidée, je ne pose pas vraiment le talon, je pose plutôt le pied à plat pour éviter le choc.
Cela me convient dans la plupart des déplacements fragmentés où chaque séquence de marche dure 10 minutes maxi: aller à la gare, faire des couloirs de correspondance, aller à la cantine etc.
En revanche, quand je sais que je vais marcher plus de 20 minutes d'affilée, je préfère mettre mes Vivo Breezy ou Neo avec leur semelle interne (parce que sans elle ces paires sont un poil trop grandes pour moi) ce qui doit doubler l'amorti: dans ce cas je peux allonger la foulée et poser légèrement et très brièvement le talon en premier. Ainsi j'ai déjà marché jusqu'à deux heures sur sol dur.

Pour le sujet n°2 (maximiser l'adhérence): je fais exactement comme Olivier_G

PS: je n'avais pas vu la réponse de Ksst; je me retrouve dans ce qu'il dit.

Dernière modification par jeronimo (20-09-2013 10:25:07)

Hors ligne

#354 20-09-2013 12:01:15

xackurush
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 07-04-2010
Messages : 1 581

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Olivier_G a écrit :
1er sujet: marcher sur sol dur

Question à ceux qui marchent pieds-nus ou en minimalistes ultra-fines: comment marchez-vous sur sol dur? (goudron/béton)

Avec les trail glove ou tough glove (même semelle) je marche avec le talon posé en premier mais repasse très vite en appui sur l'ensemble du pied.
Autant en course à pied c'est impossible (plutôt appui pointe puis reste du pied ensuite) mais en marchant il n'y a pas d'énormes contraintes à ce niveau. Vu l'état d'usure de mes tough glove, je dois être à 2mm d'épaisseur semelle+amorti au niveau du talon et je ne ressens pas de gêne à ce niveau là. Après, si c'est pour faire pas mal de route et des longues distances, j'utiliserai des chaussures avec plus d'amorti.

Olivier_G a écrit :
2ème sujet: maximiser l'adhérence

Avec les trail glove, je suis pratiquement que sur l'avant du pied dans es montées raides, la partie avant de la semelle dispose de plusieurs crampons plus proéminents qui permettent une meilleure accroche.
Sinon en descente, c'est vraiment la boue le problème. J'ai résolu une partie du problème en passant plus vite dans ces passages avec des pas très légers, mais c'est pas tout le temps possible  big_smile

Hors ligne

#355 20-09-2013 15:38:05

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 777

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Kikoo à tous wink

Je n'ai pas beaucoup d'expérience en minimalistes/pieds nus : pour ma part, je pose toujours mon pied sur l'avant, je n'utilise pas mon talon (sur les sols vraiment très plats : genre asphalte, je pose parfois le pied à plat... mais jamais le talon en premier).

Pour ce qui est de l'adhérence, après un footing barefoot sous la pluie en forêt, les passages pleine boue étaient OK... mais par contre les chemins de terre bien lisses et durs (fréquentés + vélos), une fois détrempés : c'est Holiday on Ice... Franchement, j'ai une meilleure tenue en trails sur la glace... Dans les passages avec dévers, c'était juste pas gérable et sur le plat, pas d'accroche donc très difficile de faire de bonnes foulées, d'accélérer, ralentir brusquement, etc... Me suis bien marré mais il faudra absolument un accompagnement au niveau accroche pour courir dans ces conditions... Des expériences sur ce genre de terrain/conditions?

eraz

Hors ligne

#356 20-09-2013 15:50:32

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 764

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Les porteurs de montagne himalayens utilisent, avec de fortes charges et des sandales de plastique, la technique de la griffe, le pied agrippe le sol comme  en escalade, en montée; en descente, toujours pas compris comment ils tenaient, sûrement le bâton. Sur neige ils tombent facilement.
Ca me parait anti naturel au possible de poser la pointe en premier, mais je peux me tromper; faudrait voir comment les habitants de régions tropicales et boueuses font dans de pareils cas, 'fin ceux qui marchent pieds nus...

Dernière modification par Bilbox (20-09-2013 18:03:42)

Hors ligne

#357 20-09-2013 17:47:31

tres_bien_merci
Membre
Inscription : 14-03-2011
Messages : 1 475

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

eraz a écrit :

(sur les sols vraiment très plats : genre asphalte, je pose parfois le pied à plat... mais jamais le talon en premier).

je connais rien aux techniques de marche mais j'avoue avoir du mal à croire qu'on puisse évoluer sur un sol plat sans poser le talon en premier.

Hors ligne

#358 20-09-2013 17:59:16

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

tres_bien_merci a écrit :

je connais rien aux techniques de marche mais j'avoue avoir du mal à croire qu'on puisse évoluer sur un sol plat sans poser le talon en premier.

On peut, mais je n'irais pas jusqu'à dire que c'est naturel ou efficace ...
Et je préfère ne pas aborder la question délicate du style de démarche que ça donne smile


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#359 20-09-2013 22:28:19

Olivier_G
Membre
Lieu : Lausanne, Suisse
Inscription : 28-07-2006
Messages : 437
Site Web

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Merci pour tous vos retours, c'est chouette smile

kstt a écrit :

je marche assez ramassé, donc la jambe (celle du pied qui vient de se poser) est un peu fléchie au moment ou le pied touche le sol.

OK: c'est ce que je fais sur sol dur pour éviter de talonner mais j'ai vraiment l'impression de manquer de fluidité et de limiter mon mouvement (et ça me saoule assez vite; le terme "ramassé" correspond aussi à mon impression).

Complément adhérence: sur une pente très raide et instable, j'étais obligé d'avancer en canard en enfonçant au maximum le coté intérieur / tranchant du pied pour ne pas glisser. Le plat ou la pointe des chaussures ne tenait pas.


Olivier
PS: ma présentation

Hors ligne

#360 21-09-2013 06:13:26

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Une suggestion, tiens: randonner avec des chaussures qui sont faites pour ça.  roll ( ne me remerciez pas, c'est de bon coeur)

Hors ligne

#361 21-09-2013 08:28:07

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

velox a écrit :

Une suggestion, tiens: randonner avec des chaussures qui sont faites pour ça.  roll ( ne me remerciez pas, c'est de bon coeur)

Mais sommes-nous fait, nous, pour randonner ou même juste marcher ?  big_smile

Quand je marche trop vite en minimalistes, et que je me sens un peu boiteux, mes jambes n'ont qu'une envie : se mettre à trotter. Ça va plus vite et ça tire moins sur les articulations.

Dans la rue je ne le fais pas parce-que ce n'est pas culturel. En rando je ne le fais pas à cause du sac à dos, sauf quand je n'ai plus de nourriture ni d'eau : là c'est assez léger pour pouvoir courir.


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#362 21-09-2013 11:45:56

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-03-2007
Messages : 1 611

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

velox a écrit :

Une suggestion, tiens: randonner avec des chaussures qui sont faites pour ça.  roll ( ne me remerciez pas, c'est de bon coeur)

Je me marre en imaginant Velox qui nous regarde par le trou de la serrure et qui se moque de nous en douce....  big_smile
"Des chaussures faites pour ça":
- des grosses lourdes montante en cuir qui pèsent 2kg la paire, protègent contre tout mais empêchent le pied et la cheville de bouger (alors qu'ils sont "faits pour ça"?) et ne sèchent plus jamais une fois mouillées?
- des trails carrossées avec un bon amorti pour permettre de poser le talon en premier, suffisamment rigides pour protéger des cailloux pointus et prendre des carres dans la boue ou la neige, et de gros crampons pour tenir sur des surfaces boueuses?
- des minimalistes qui reportent tout l'effort sur la manière de marcher puisqu'elles ne protègent de rien et n'encaissent rien?
C'est quoi, "ça"? On retrouve ici le problème qu'on pose à propos de tout équipement sur ce site: quelles chaussures sont faites pour quoi? pour qui, pourquoi et dans quelles conditions?

Pour moi, aujourd'hui, les chaussures "faites pour randonner" sont les minimalistes, car je ne supporte plus les autres, ma manière de marcher ayant suffisamment changé pour que j'ai "minimisé" les difficultés qu'elles posent (et qui sont bien résumées par toutes les discussions ci-dessus sur "comment marcher sur sol dur" ou "comment marcher dans les descentes boueuses" etc.) et "gagné" quelque chose en échange, qui est que je jouis de sentir les irrégularités du sol, de me sentir plus souple, plus léger, plus précis, moins bourrin quand je marche; ça ne vaut que pour moi, mais j'ai l'impression d'avoir échangé une démarche d'animal à sabot qui ancre bien ses pas dans le sol, pour une démarche d'animal furtif qui effleure le sol.

Il y a convergence ci-dessus entre ceux qui essayent d'expliquer qu'on ne marche pas de la même manière en minimalistes ou pied-nu: poser l'avant (pas la pointe, réservée au sprint!) ou le milieu du pied en premier, poser le pied à plat, ou encore poser le talon d'abord mais basculer très vite sur l'avant pied; faire durer les appuis moins longtemps, passer plus vite d'un pied à l'autre, voire sauter de pierre en pierre ou du sommet d'une ornière à une autre (Holiday on Ice! lol); raccourcir les foulées (je suis sûr que ça embête le grand Velox de s'imaginer faire de tous petits pas comme une dame de la cour impériale chinoise wink), pour ne pas laisser le pied avant dépasser le genou, et ne pas laisser le genou dépasser de beaucoup les épaules. Marcher sur la pointe des pieds dans les descentes (et assez spontanément, commencer à descendre en trottant!). Poser le pied à plat dans les montées glissantes, voire griffer avec les orteils si on fait ça pieds nus (avec des sandales, c'est marrant de voir comment les orteils essayent d'agripper le sol à travers la semelle quand on fait un effort en montée).

Bref, réapprendre à marcher pour marcher autrement, avec un cercle vicieux ou vertueux: si on change de chaussures on change de foulée et donc de démarche et donc de rapport au terrain, et vice-versa. Et même Velox n'y couperait pas: ou bien il rentre dans le cercle et il doit tout changer, ou bien il ne veut rien changer et il reste hors du cercle (ce qui ne devrait poser aucun problème, cher camarade!).

Hors ligne

#363 21-09-2013 14:45:07

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

kstt a écrit :

Mais sommes-nous fait, nous, pour randonner ou même juste marcher ?  big_smile

Quand je marche trop vite en minimalistes, et que je me sens un peu boiteux, mes jambes n'ont qu'une envie : se mettre à trotter. Ça va plus vite et ça tire moins sur les articulations.

Dans la rue je ne le fais pas parce-que ce n'est pas culturel. En rando je ne le fais pas à cause du sac à dos, sauf quand je n'ai plus de nourriture ni d'eau : là c'est assez léger pour pouvoir courir.

Bonne remarque : j'ai également remarqué que la "marche rapide" n'est pas le domaine de prédilection de chaussures plates sans aucun amorti en ville (p.ex. D4 NewFeel sans véritable semelle intérieure).

Autant la "marche normale" (à un rythme naturel) et le "petit trot" sont agréables, autant la "marche rapide" se complique : soit on allonge trop le pas et on cogne immanquablement du talon, soit on s'efforce de ne pas allonger le pas et on augmente la cadence qui devient alors rapidement pénible et fatigante musculairement.

La zone de transition entre la "marche naturelle" et le "petit trot" existe également avec des chaussures amorties classiques, mais elle se situe à une vitesse plus élevée.

Il semblerait qu'on soit donc conçus pour soit marcher à "vitesse raisonnable", soit courir (éventuellement au petit trot) mais sans transition linéaire entre les deux...


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#364 22-09-2013 11:39:49

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 764

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

La forme même du pied semble quand même indiquer que la marche "naturelle", c'est poser le talon d'abord! Qu'un usage sur plusieurs générations de semelles trop molles nous ait atrophiés, c'est sûr, mais est-ce qu'on ne devrait pas essayer de s'endurcir le talon plutôt que de changer sa démarche ?

Jérinimo, je trouve que ça pose question que vous soyez obligés d'emprunter des techniques spéciales en montée et en descente quand ça passe tout seul en trail, ou en grosses; tous les pros de la montagne sont en trail ou en grosses par ailleurs, et souvent en grosses...  wink

Hors ligne

#365 22-09-2013 12:02:05

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Salut Bilbox,

Bilbox a écrit :

La forme même du pied semble quand même indiquer que la marche "naturelle", c'est poser le talon d'abord!

Je ne sais pas ce que c'est que la marche naturelle.  En tout cas, je ne vois pas beaucoup de mammifères qui marchent sur les talons smile  Le mieux dans ce cas est de te fier à ton instinct, ou à celui des enfants qui sont moins conditionnés. Enlève tes chaussures, puis marche et cours. Tu nous diras tes sensations, notamment si ça t'a paru naturel de poser le talon en premier.

Bilbox a écrit :

Qu'un usage sur plusieurs générations de semelles trop molles nous ait atrophiés, c'est sûr, mais est-ce qu'on ne devrait pas essayer de s'endurcir le talon plutôt que de changer sa démarche ?

Endurcir un os ? big_smile  Faudra renforcer tout le squelette aussi, parce-que ça secoue à tous les étages d’atterrir sur le talon.

Bilbox a écrit :

Jérinimo, je trouve que ça pose question que vous soyez obligés d'emprunter des techniques spéciales en montée et en descente quand ça passe tout seul en trail, ou en grosses; tous les pros de la montagne sont en trail ou en grosses par ailleurs, et souvent en grosses...  wink

En montagne il y a des besoins spécifiques, pour lesquelles les grosses sont nécessaires : crampons et pierriers. Malgré ça, les guides que je connais portent de plus en plus de trails pour l'approche, quitte à laisser des paires de grosses dans les refuges où ils passent le plus souvent.

La raison est simple : à l'approche ils vont beaucoup plus vite en trails qu'en grosses, ils sont plus agiles, le pied respire mieux ... Et bien sûr, beaucoup de poids en moins.

Qui sont les professionnels dont tu parles, par curiosité ? smile


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#366 22-09-2013 12:44:06

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 392

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

kstt a écrit :

... En montagne il y a des besoins spécifiques, pour lesquelles les grosses sont nécessaires : crampons et pierriers ....

Ah bon ?

Pourtant :

... à l'approche ils vont beaucoup plus vite en trails qu'en grosses, ils sont plus agiles, ...

tongue


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#367 22-09-2013 12:53:20

SpySNL
modo
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 6 045

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

L'approche c'est la liaison entre la vallée, la moyenne montagne et là où justement les grosses peuvent se justifier wink
Donc en approche, effectivement de plus en plus de monde (pro ou pas) utilisent des trails (au détriment des "chaussures d'approche" d'ailleurs qui se font plus rares je trouve même pour l'escalade).

Hors ligne

#368 22-09-2013 12:55:17

tres_bien_merci
Membre
Inscription : 14-03-2011
Messages : 1 475

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

les pierriers en chaussures de trail avec plusieurs kg sur le dos, c'est quand même assez périlleux, surtout pour les chevilles - ce serait malhonnête d'affirmer le contraire.

Hors ligne

#369 22-09-2013 12:59:19

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Salut Zorey smile

en effet j'aurais dû préciser. Dans les pierriers de grosses pierres stables, les trails et les minimalistes sont très à l'aise, beaucoup plus que les grosses. Ce sont typiquement les éboulis qu'on peut prendre à la montée, pour tracer tout droit.

En revanche, dans les pierriers fins dont les cailloux se dérobent sous le pied, les minimalistes se sont pas idéales : les pierres font mal sous le pied, rappent la peau des chevilles, rentrent dans la chaussure, et bousillent le mesh. Les trails sont un peu mieux car le dessous du pied est protégé, et la construction est généralement plus résistante à l'abrasion. Les grosses sont idéales, car les graviers ne rentrent pas, et les pompes résistent très bien à la descente en « ski style » (-2500m/h sans transpirer wink).

On ne monte jamais dans un pierrier fin, sous peine de moon-walk. Par contre certaines personnes les empruntent à la descente, car c'est très très rapide si on a les bonnes chaussures et la bonne technique.

Personnellement je les évite tant que possible car j'ai scrupule à participer à l'érosion des pentes. Du coup je ne garde les grosses que pour cramponner, mais je ne désespère pas qu'un jour on pourra faire autrement.


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#370 22-09-2013 13:07:39

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 392

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Salut tous, pardon j'avais pas dit "salut". smile

Bon ok, mon intervention n'a pas été bien comprise je crois, ce n'était peut-être pas très clair. roll

Je voulais juste faire remarquer pour des pierriers, tout le monde ne préfère pas des grosses, par exemple moi je m'y sens mieux avec des trails basses, je me sens et me sais plus "agile" et donc plus en sécurité.

En gros, je ne crois pas qu'on puisse dire : "les pierriers, c'est en grosses, point."  hmm

Edit : mais je suis un peu HS  mad

Dernière modification par zorey (22-09-2013 13:09:11)


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#371 22-09-2013 13:28:14

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 566

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

kstt a écrit :

... Dans les pierriers de grosses pierres stables, les trails et les minimalistes sont très à l'aise, beaucoup plus que les grosses...

Possible, mais le probleme, c'est que les pierriers avec quelques grosses pierres instables, ça existe aussi. J'étais tres content de porter autre chose que des trails la fois où, en sautant de pierre en pierre, j'ai glissé sur une pierre mouillée qui s'est déséquilibrée et qui m'a coincée une cheville entre deux pierres hmm

Hors ligne

#372 22-09-2013 15:34:44

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 764

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

kstt a écrit :

Salut Bilbox,

Je ne sais pas ce que c'est que la marche naturelle.  En tout cas, je ne vois pas beaucoup de mammifères qui marchent sur les talons smile  Le mieux dans ce cas est de te fier à ton instinct, ou à celui des enfants qui sont moins conditionnés. Enlève tes chaussures, puis marche et cours. Tu nous diras tes sensations, notamment si ça t'a paru naturel de poser le talon en premier.
wink  Les mammifères? je parlais de la marche de l'être humain tongue la bipédie me semble, quand on avance le pied, tendre vers une pose du talon en premier.

Bilbox a écrit :

Qu'un usage sur plusieurs générations de semelles trop molles nous ait atrophiés, c'est sûr, mais est-ce qu'on ne devrait pas essayer de s'endurcir le talon plutôt que de changer sa démarche ?

Endurcir un os ? big_smile  Faudra renforcer tout le squelette aussi, parce-que ça secoue à tous les étages d’atterrir sur le talon.
Nan, endurcir la corne et la peau en profondeur, et évidemment assouplir la démarche; je marche beaucoup à pied en ville, avec des mocassins quasi minimalistes, au début ça finissait par cogner dans le cerveau, j'ai fini sûrement par assouplir toute la démarche, marcher à partir du fessier; sans m'en rendre compte

Bilbox a écrit :

Jérinimo, je trouve que ça pose question que vous soyez obligés d'emprunter des techniques spéciales en montée et en descente quand ça passe tout seul en trail, ou en grosses; tous les pros de la montagne sont en trail ou en grosses par ailleurs, et souvent en grosses...  wink

En montagne il y a des besoins spécifiques, pour lesquelles les grosses sont nécessaires : crampons et pierriers. Malgré ça, les guides que je connais portent de plus en plus de trails pour l'approche, quitte à laisser des paires de grosses dans les refuges où ils passent le plus souvent.

La raison est simple : à l'approche ils vont beaucoup plus vite en trails qu'en grosses, ils sont plus agiles, le pied respire mieux ... Et bien sûr, beaucoup de poids en moins.

Qui sont les professionnels dont tu parles, par curiosité ? smile
bergers, ouvriers; guides

Hors ligne

#373 22-09-2013 16:13:13

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-03-2007
Messages : 1 611

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

tres_bien_merci a écrit :

les pierriers en chaussures de trail avec plusieurs kg sur le dos, c'est quand même assez périlleux, surtout pour les chevilles - ce serait malhonnête d'affirmer le contraire.

Selon toi, je suis donc malhonnête, y compris quand je suis tout seul sans rien dire à personne avec mes trails à m'enfiler des pierriers pendant quinze jour.

Moi je ne trouve pas très honnête d'affirmer des généralités alors qu'ici on est plusieurs à s'efforcer d'expliquer en détail ce qu'on fait, où on le fait, comment et pourquoi on le fait, sans hiérarchiser entre ce que nous faisons et ce que d'autres font. Si c'est périlleux pour toi d'aller dans un pierrier en trail, n'oublie pas de préciser que ça ne vaut que pour toi.

Hors ligne

#374 22-09-2013 16:24:21

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-03-2007
Messages : 1 611

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

ventcalme a écrit :
kstt a écrit :

... Dans les pierriers de grosses pierres stables, les trails et les minimalistes sont très à l'aise, beaucoup plus que les grosses...

Possible, mais le probleme, c'est que les pierriers avec quelques grosses pierres instables, ça existe aussi. J'étais tres content de porter autre chose que des trails la fois où, en sautant de pierre en pierre, j'ai glissé sur une pierre mouillée qui s'est déséquilibrée et qui m'a coincée une cheville entre deux pierres hmm

Bon, ok, tes grosses ont protégé tes chevilles le jour où... Et donc si tu te coinçais jusqu'au genou entre deux pierres, tu porterais ensuite des cuissardes? On est toujours très content d'avoir quelque chose de plus "au cas où", mais c'est aussi comme ça qu'on fait des sacs de MULETs.

C'est pourquoi on en revient toujours à l'axiome: la démarche MULe, c'est l'adéquation bonhomme-milieu-matos; donc ce n'est pas l'équipement, et donc pas les chaussures minimalistes contre les autres chaussures, ou les pieds nus contre toutes les chaussures. Il faut arrêter cette manie d'essayer de dire que tel ou tel genre de chaussure (ou quoi que ce soit) c'est mieux que tel ou tel autre.
La chaussure n'a pas de vertu ou de vice intrinsèque, elle dépend totalement de l'usage qu'on en fait, donc tout dépend de soi-même et de la relation qu'on a avec notre environnement.
Si quelqu'un s'amuse pieds nus dans un pierrier, grand bien lui fasse; si un autre s'y sent mieux avec des grosses, tant mieux pour lui.

PS: je vois que je commence à être un peu vif! Désolé, donc. J'espère que personne le prendra mal, mais le titre de la discussion est un "appel aux retours précis d'expérience" donc une invitation à raconter comment ça s'est passé effectivement pour lui ou pour elle de changer de chaussures pour un modèle plus minimaliste. Je crois qu'on est pas là pour faire le procès ou l'apologie des "grosses" et des "trails", ni pour exprimer ses préventions contre les minimalistes.

Dernière modification par jeronimo (22-09-2013 16:35:42)

Hors ligne

#375 22-09-2013 16:35:17

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 392

Re : [Chaussures] minimalistes: appel aux retours précis d'expérience

Alors là, je m'incline, c'est exactement ce que je voulais dire !  tongue big_smile
Merci jeronimo !  smile


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

Pied de page des forums