Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#51 15-12-2012 10:49:26

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Merci de ne pas déformer mes propos. Où est-ce que tu vois des certitudes? Je pense qu'on ne fait pas référence au même message.

Et je n'ai jamais dit de boire sans traiter de l'eau qui n'est pas sûre, j'ai simplement que dans des coins où l'eau a toutes les chances d'être sûre (source en altitude, pas de présence animalière, etc), effectivement ne pas la traiter n'est pas forcément synonyme d'inconscience.

Pour ce qui est des handicapés... Il faudra que j'en parle à certains bergers que je connais...

Dernière modification par Kam (15-12-2012 10:49:38)

Hors ligne

#52 15-12-2012 10:54:04

FB
Membre
Lieu : Luchon (31), La Forêt F (29)
Inscription : 16-04-2006
Messages : 499
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Pas de paranoïa smile Les certitudes faisaient référence à ma phrase précédente.

Quant à l'eau sure ou pas, les sources de montage font partie des eaux sures, pour moi.
Et même celle des torrents alpins ou pyrénéens n'est pas vraiment dangereuse, vu la surveillance médicale dont font l'objet les troupeaux, les bergers et les randonneurs.

Dernière modification par FB (15-12-2012 10:57:01)


François

Hors ligne

#53 16-12-2012 22:17:35

Arbre à plumes
Membre
Inscription : 11-12-2012
Messages : 9

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

merci FB pour ces précisons!!

Hors ligne

#54 19-12-2012 21:27:06

6pattes
Membre
Lieu : 77
Inscription : 18-12-2012
Messages : 73

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Bonsoir, j'utilise un filtre Katadyn Mini (280gr) pratique d'utilisation.
Personne n'en parle, enfin je n'ai pas vu.
Pas de problème pour trouver des cartouches de remplacement.


Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux  smile

Hors ligne

#55 19-12-2012 21:36:19

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 659

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Outil de recherche, "katadyn mini", 3 pages de messages réparties dans 27 discussions + 4 ventes. smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#56 19-12-2012 21:42:48

6pattes
Membre
Lieu : 77
Inscription : 18-12-2012
Messages : 73

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Désolé, merci !


Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux  smile

Hors ligne

#57 19-12-2012 23:15:06

Arbre à plumes
Membre
Inscription : 11-12-2012
Messages : 9

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Je suis allé voir ce filtre. Effectivement il a l'air pas mal.
Cependant sur le site de Katadyn, il le conseille pour une eau claire. Une eau trouble semble (mais peut être ai-je mal compris) plus problématique.
Quand ils disent "une durée de vie de 7000 L. Ca veut dire quoi: durée de vie de l'ensemble? ou du filtre? (la recharge ,qui dit en passant, coûte quand même 115€. mais si c'est pour 7000 L à nouveau, bon...)

Hors ligne

#58 20-12-2012 06:53:29

6pattes
Membre
Lieu : 77
Inscription : 18-12-2012
Messages : 73

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Je crois que tous les filtres de ce genre sont vites bouchés par de l'eau "boueuse" du fait de leur principe.
Si l'eau est "boueuse" l'on peut au préalable la filtrer avec un tissu ou un filtre à café
Si la cartouche est encrasée : le filtre est vendu avec de quoi la nettoyer
La quantité annoncée d'eau que l'on peut filtrer concerne la cartouche
Voilà  smile


Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux  smile

Hors ligne

#59 21-12-2012 09:57:01

Arbre à plumes
Membre
Inscription : 11-12-2012
Messages : 9

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

oui probablement... et c'est logique.
Merci pour tes renseignements très utile. smile
Je trouve qu'un tel filtre reste quand même cher mais, ça peut valoir le coup.
A méditer.

Hors ligne

#60 21-12-2012 14:59:52

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 978
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

6pattes a écrit :

Si l'eau est "boueuse" l'on peut au préalable la filtrer avec un tissu ou un filtre à café

Dépend du type de boue, hélas ces filtres n'arrêtent pas les particules les plus fines, or c'est justement celles qui bouchent les cartouches le plus efficacement.
https://www.randonner-leger.org/perso/d … lles_-_eau


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#61 21-12-2012 15:07:46

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

oli_v_ier a écrit :
6pattes a écrit :

Si l'eau est "boueuse" l'on peut au préalable la filtrer avec un tissu ou un filtre à café

Dépend du type de boue, hélas ces filtres n'arrêtent pas les particules les plus fines, or c'est justement celles qui bouchent les cartouches le plus efficacement.
https://www.randonner-leger.org/perso/d … lles_-_eau

Justement : est-ce que ces particules fines passent à travers un filtrage style bandana dans le goulot et qu'on laisse pendre vers le flacon du dessous (filtrage façon DM) ?

A moins d'avoir une eau très boueuse nécessitant de rincer régulièrement le tissu saturé il y doit être possible d'avoir un bon débit de "préfiltrage" (technique utilisée pour ma part jusqu'à présent sur des eaux relativement claires) ?


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#62 16-12-2015 09:37:48

hilda
Membre
Inscription : 01-06-2010
Messages : 1 314

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Je remonte un peu ce fil.

Personnellement je bois de rivière au dessus de 1000m environ. Sans filtre ni pastilles.

En montagne l'eau très présente. Je voyage donc avec très peu d'eau sur moi (sauf cas particulier 750ml),et je bois jusqu'à plus soif dans les rivières.

J'aime plonger ma tête dans les rivières et boire de tout mon saoul de cette manière.

J'ai eu une fois une diarrhée ya 3 ans dans les Alpes dinariques.

Avantage : voyage plus léger.

Pastilles : tu ne détruis pas non plus toutes les bonnes bactéries qui vivent en symbiose Avec  toi.

Je vais me faire l'île du Sud entre 3 et 5 mois dans 3 semaines (nouvelle zelande)  avec cette manière.


Merci de laisser l'Etat dans les toilettes où vous l'avez trouvé.

Hors ligne

#63 16-12-2015 09:45:31

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 128

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Un filtre Sawyer Mini c'est 30€ et 30g. Tu peux faire la même chose mais réduire le risque de contamination. Après c'est toi qui vois...
J'ai déjà bu de l'eau de rivière à 2200 en me disant c'est cool et voir de la bouse de vache 200m en amont... hmm


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#64 16-12-2015 09:55:29

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 1 918
Site Web

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Pour la NZ, je te conseille de te renseigner sur la giardiase [ pas sur de l orthographe ]


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#65 16-12-2015 10:20:21

hilda
Membre
Inscription : 01-06-2010
Messages : 1 314

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Merci, je regarde ça.

Le fait de boire de l'eau pure en montagne, sans traitement me donne un je ne sais quoi de plus.
Comme un contact métaphysique entre cet élément et moi.


Merci de laisser l'Etat dans les toilettes où vous l'avez trouvé.

Hors ligne

#66 16-12-2015 10:48:55

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 128

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

En espérant que tu n'ais pas de contact métaphysique avec les toilettes par la suite... lol

Non plus sérieusement je comprends, on perd quelquechose en filtrant. Mais je me suis chopé 3 fois des trucs avec l'eau en Amérique Centrale. J'ai fini à grelotter alors qu'il faisait plus de 30°C, allongé pendant 3 jours ou plus et faisant des A/R aux toilettes. Ce n'est pas super. Je n'étais pas en rando pure mais j'étais bien loin de tout. Du coup maintenant je m'alourdis de 30g.


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#67 16-12-2015 11:06:26

lamarmotte63
Randonneur
Lieu : au milieu des volcans
Inscription : 07-01-2011
Messages : 642

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Est ce que tu ajoutes des pastilles pour purifier ou tu bois l'eau comme ça?


Pour marcher au hasard,il faut être seul. Dès qu'on est deux,on va toujours quelque part

Hors ligne

#68 16-12-2015 11:11:11

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 128

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Moi un filtre, hilda rien. wink


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#69 10-08-2019 21:23:32

Chat Mauve
Membre
Lieu : Pas trop loin de Fontainebleau
Inscription : 25-07-2019
Messages : 43

Re : [Alimentation] L'eau en randonnée : comment connaître sa qualité ?

Bonjour,
En me promenant avec légèreté sur le site, je suis tombé sur ce fil, sujet qui m'intéresse.

corylus a écrit :
fredlafouine a écrit :

   .../...
vivre dans une habitation proche des champs : OR=3.0
...
manger des baies (fraises) non lavées : OR=2.2

Que veut dire OR=3 dans tes chiffres?

OR = Odds Ratio (Wikipedia)

Sinon, et en vrac :

  • Il y a très souvent une "barrière d'espèce" (non absolue) : prendre de l'eau en dessous d'un troupeau est moins risqué que d'en prendre en dessous d'un refuge.

  • Dans le poison, tout est dans la dose, paraît-il. Pareil pour les agents infectieux : il y a une "dose minimale infectante" très variable suivant les germes. Mais globalement, un torrent dans lequel se rafraîchit une bouse a peu de probabilité d'être contaminant s'il a un fort débit. Chez soi, un aliment contaminé par Listeria, par exemple, pourra ne pas être contaminant le jour de l'achat et l'être à sa date limite de consommation.

  • Un filtre (en tous cas ceux en porcelaine poreuse) est beaucoup plus efficace sur protozoaires et microbes que les biocides (Micropur, Hydroclonazone,...)

  • Pour les virus, en tous cas Hépatites A et B, Polio (pour ceux transmis par l'eau), c'est la vaccination qui est efficace.

  • Il y a beaucoup plus de contamination par les aliments que par l'eau (en France tout au moins), peut-être parce qu'on se méfie plus de l'eau. Nos comportements sont d'ailleurs bizarres :

    • Peu de gens boiraient l'eau d'une flaque, mais laissent leur chienchien chéri le faire : "Ah oui, mais c'est un chien"...

    • Beaucoup épluchent les fruits pour des raisons d'hygiène, mais pas les petits, ni la salade wink

  • D'ailleurs laver, sans frotter, et très illusoire. Croyez-vous que ces organismes auraient survécu si leur cycle vital était à la merci de la première averse ? Si on veut être sûr, il faut cuire. Bon, OK, dans le poison, tout est dans la dose... wink

  • Certains parasites ont besoin d'hôtes intermédiaires. Par exemple, pour les douves, les limnées. Et les limnées, elles, se nourrissent de plantes. Pas de plantes, pas de limnées, pas de distomatose (ou fasciolose, la maladie causée par les douves). La contamination (humaine ou animale) se fait d'ailleurs surtout par les plantes (cresson) sur lesquelles s'enkystent les parasites.

  • Les risques, donc les précautions à prendre, ne sont pas les mêmes partout. Manger des fraises des bois est plus craignos en Franche-Comté que dans les Pyrénées. Idem pour des risques non "alimentaires" : Pour la maladie de Lyme, l'est et le Limousin. Pour les hantaviroses (graves, transmises par les poussières de déjections de rongeurs), les Ardennes, etc.

Pour ceux qui s'ennuient sous le tarp, le soir : ePILLY trop, 976 pages sur les maladies infectieuses tropicales, mais pas que. À partir de la page 247 pour ce dont il est question ici.
Bonne lecture  cool

Hors ligne

Pied de page des forums