Annonce

Merci de faire un tri dans vos abonnements pour soulager le serveur, en supprimant les abonnements aux discussions qui ne sont pas nécessaires.
Vous pouvez avoir la liste de vos abonnements en allant dans votre profil, en bas à droite : "Afficher les discussions suivies". Pour supprimer un abonnement à une discussion, affichez la discussion puis cliquez en bas sur le bouton "Ne plus suivre".

#26 19-11-2019 19:32:24

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 622

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Kikoo à tous wink

+1 avec ith. Une semelle avec un relief sérieux est indispensable en hiver.

Et puis, on est sur un forum MUL, se serait franchement bien si vous éditiez vos posts en y ajoutant à chaque fois un poids de référence (même si c'est un poids en 42 pour une paire et en 44 pour une autre : cela permet d'avoir une idée).

Hors ligne

#27 21-11-2019 08:40:01

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 902

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Expérience un peu décalée mais qui pourra peut être servir, l'utilisation de chaussettes chaudes et avec membrane imperméable comme les SealSkinz.
J'utilise ça en trail hivernal (boue, neige) sans guêtres, voir en rando à la journée. Je n'ai jamais eu les pieds mouillés avec cette option.

Hors ligne

#28 21-11-2019 09:14:31

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 622

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Kikoo wwwfabien wink

wwwfabien a écrit :

#546087Expérience un peu décalée mais qui pourra peut être servir, l'utilisation de chaussettes chaudes et avec membrane imperméable comme les SealSkinz.
J'utilise ça en trail hivernal (boue, neige) sans guêtres, voir en rando à la journée. Je n'ai jamais eu les pieds mouillés avec cette option.

Avec ou sans chaussures?

C'est une questions sérieuse, j’avais envisagé cette solution pour pouvoir continuer à courir pieds nus en hiver.

Hors ligne

#29 21-11-2019 09:44:36

Scrounz
Membre
Inscription : 09-09-2019
Messages : 50

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Je doute que les sealskinz résistent, elles ne sont pas faite du tout pour ça...

D'ailleurs, j'en possède une paire dont je suis très content, avez vous testé une version plus fine, genre les Verjari ?
J'attends le BF pour les toucher à vil prix !

Sinon y'a ça aussi même est-ce d'un véritable intérêt l'hiver... tu cherches à te protéger du froid c'est tout ? https://skinners.cc/shop/skinners/

Hors ligne

#30 21-11-2019 22:47:51

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 902

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

eraz a écrit :

#546092Kikoo wwwfabien wink

wwwfabien a écrit :

#546087Expérience un peu décalée mais qui pourra peut être servir, l'utilisation de chaussettes chaudes et avec membrane imperméable comme les SealSkinz.
J'utilise ça en trail hivernal (boue, neige) sans guêtres, voir en rando à la journée. Je n'ai jamais eu les pieds mouillés avec cette option.

Avec ou sans chaussures?

C'est une questions sérieuse, j’avais envisagé cette solution pour pouvoir continuer à courir pieds nus en hiver.

Avec chaussures trail d'été en drop de 4mm.
Que les sealskinz je pense que tu passerais vite au travers et le grip serait minimaliste

Dernière modification par wwwfabien (21-11-2019 22:49:56)

Hors ligne

#31 24-11-2019 20:07:55

Hug
Membre
Inscription : 07-11-2016
Messages : 3

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Bonjour,
Pensez-vous que les chaussures Feelmax Kuuva 5 sont utilisables avec des raquettes pour une sortie à la journée de 3 à 4 heures (chemins de montagne enneigés type GR) ?

Hors ligne

#32 25-11-2019 10:46:26

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 432

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Hug a écrit :

#546516Bonjour,
Pensez-vous que les chaussures Feelmax Kuuva 5 sont utilisables avec des raquettes pour une sortie à la journée de 3 à 4 heures (chemins de montagne enneigés type GR) ?

Je lis :

Waterproof inner lining and leather. Waterproof up to 4 hours of use.

Après c'est typiquement le genre de question à laquelle on ne peut pas répondre. Car cela va dépendre de la température, du vent, des précipitations, de l’ensoleillement, DES CONDITIONS DE NEIGE, du type de raquette, de ce que tu as comme chaussette, etc.

Le fait est que ces chaussures n'ont pas des semelles adaptées à la neige. Mais si tu restes sur des raquettes avec plaques (type TSL) et que tu portes dedans de grosses chaussettes en laine type smartwool (semelle épaisse) dans des chaussures larges avec une paire en rab dans le sac le tout dans une neige sèche et pas trop abondante : Dans la majorité des cas et par temps clément ce sera confortable. 


En revanche, si tu dois quitter tes raquettes et/ou marcher dans la neige humide plusieurs heures et à la fin attendre en statique une heure avec une paire de chaussette fine dans des chaussures juste à ta taille mal entretenues : ce sera beaucoup moins bien.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#33 28-11-2019 19:08:15

jerome31
Membre
Lieu : ayguesvives (31)
Inscription : 05-02-2018
Messages : 819

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

wwwfabien a écrit :

#546087Expérience un peu décalée mais qui pourra peut être servir, l'utilisation de chaussettes chaudes et avec membrane imperméable comme les SealSkinz.
J'utilise ça en trail hivernal (boue, neige) sans guêtres, voir en rando à la journée. Je n'ai jamais eu les pieds mouillés avec cette option.

merci je vais tester cette formule !
me reste plus qu'à trouver des topo à prix abordable...

Hors ligne

#34 14-01-2021 15:29:27

alex34
Membre
Inscription : 14-04-2017
Messages : 18

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Hello, de retour dans la discussion avec un peu de recul et après un déménagement en Chartreuse.

Les Mudee de Freet:
7Jzuyfzvj.IMG_2527.s.jpeg

J'étais plutôt convaincu dans mon premier CR (17 & 18/11/2019), mais je dois malheureusement me ranger à l'avis de hrrrk pour la semelle: elle n’a pas un grip terrible, et s’use plus vite que d'autres minimalistes.
Je continue quand même à penser que c’est un très bon compromis entre étanchéité, poids, et prix, avec une forme anatomique parfaite et un super ressenti du sol, pour des conditions mi-saison ou des pluies légère ou intermittentes. Mais attention à ne pas les utiliser sur du terrain trop agressif.

Les Tracker FG de Vivobarefoot:
7JzuzKsAU.IMG_2526.s.jpeg

Pas grand chose à ajouter sur mon premier CR, j’ai renoncé à les utiliser par temps humide en raison de leur faible étanchéité, mais par températures froides sur terrain sec, elles font toujours le job. Pas de problème de décollement de semelle ou de déchirure comme on voit parfois sur certains retours. Mais je les ai pas non plus utilisées de manière intensive.


J’ai pu essayer entretemps la Kuuva 5 de Feelmax et la Tracker Snow SG de Vivo:

La Kuuva de Feelmax:

7JzulQ2KY.IMG_2522.s.jpeg 7JzunjwWH.IMG_2523.s.jpeg 7JzuwuHH4.IMG_2528.s.jpeg



Malgré sa silhouette massive, le poids reste contenu: 459g en 43 (ou 415g en 42 annoncés sur d’autres sites).

L’étanchéité est très correcte. Je les ai pas utilisées sous une forte pluie, mais pour des petites ballades dans la neige ou sur terrain trempé, elles s’en sortent bien: les traces d’humidité semblaient venir davantage de transpiration que d’infiltrations. Idem après quelques sorties en raquettes, où la tige très haute permet de se passer de guêtre tant qu'on n’enfonce pas trop.

L’isolation de la tige est excellente. Après, comme toutes les chaussures de type minimaliste, c’est la semelle le facteur limitant: avec une épaisseur totale de 7 à 8 mm, le froid se fait sentir tôt ou tard. La plage d’utilisation dépend ici en grande partie de la sensibilité personnelle et de la qualité de la vascularisation.

La toebox est certes large, mais pas vraiment anatomique: pas de problème pour les pieds grecs, mais les pieds de type égyptien devront peut être prendre une taille au dessus pour avoir l''espace nécessaire pour le gros orteil.

Mais le gros défaut, c’est le faible grip de la semelle, surtout pour une chaussure d’hiver.  Avec des crampons de 1,5mm, difficile de l'utiliser sur terrain glissant, ou sur la neige dès qu’il y a un peu de pente.
Quand aux sensations sur terrain sec, même si la semelle est fine (4mm en tout, auxquels on peut ajouter 2 mm de semelle intérieure classique, ou 4mm pour la semelle thermique), elle est relativement rigide, et s’assouplit assez peu à l’usage. Moins de sensations donc que sur la Tracker de Vivo.

Pour la question des raquettes, qui revenait dans plusieurs post, l'usage est possible, mais avec des limites.
Déjà, il faut s’assurer que la fixation des raquettes n’est pas trop agressive pour l’avant de la chaussure (cuir directement exposé, sans pare-pierre ni cerclage caoutchouc), ou alors ajouter un élément de protection.
Ensuite, c’est précisément dans la neige que le froid se fait le plus sentir à travers la semelle.
Pour quelqu’un qui a des problèmes de circulation (c’est mon cas), difficile de les utiliser ici de manière prolongée, sauf à compléter avec des chaussettes chauffantes sur batterie (ça fonctionne bien, mais c’est pas très MUL, ni écolo, ni adapté aux sorties itinérantes...). Pour les autres, une bonne paire de chaussettes de laine permet sans doute d’étendre les possibilités, à condition de rester en mouvement. Mais on sera toujours loin de l’isolation de grosses bottes de neige ou de chaussures d’alpi (si seulement il en existait avec toebox anatomique...)
Enfin, si on doit à un moment quitter les raquettes et continuer sur terrain humide et glissant, le faible grip se fait à nouveau sentir.

Bilan trés mitigé: j'ai fini par les utiliser plutôt pour des petites ballades ou des trajets quotidiens par temps froid, plutôt que pour de vraies randos.



La Tracker Snow SG de Vivobarefoot 
(SG pour Soft Ground, à la difference du modèle FG Firm Ground)

7Jzudjo6U.IMG_2518.s.jpeg 7JzueDFBG.IMG_2521.s.jpeg 7JzugcfXk.IMG_2525.s.jpeg

Cette fois, c'est une très bonne surprise!
Vivo a enfin réussi à faire un chaussure étanche: rien à voir avec la FG. Testée sous des chutes de neige et pluie mêlée, sur terrain boueux (à condition de pas trop enfoncer), dans la neige fondante. Testées également sur des randos raquettes de plusieurs heures en enfonçant parfois jusqu’au genou (avec guêtres bien entendu). Des conditions où les FG se seraient complètement imbibées en un rien de temps. Là, l’intérieur reste sec, à peine quelque légères traces d’humidité après les plus longues sorties. Je sais pas si cette amélioration vient du cerclage en caoutchouc, de la meilleure dépendance de la tige, d’une membrane plus performante, mais le résultat est là. Les seules conditions pas encore testées, c’est la grosse averse.

Ensuite, la forme est idéale pour les pieds de type égyptien, avec une toebox bien asymétrique qui laisse tout l’espace nécessaire pour le gros orteil, alors que l'ancienne FG était encore plutôt arrondie.

Les crampons de 6 mm sont également très efficaces, parfaitement adapté à la neige ou la boue.

Le poids a aussi diminué par rapport aux Tracker SG: 445g la chaussure en 42, contre 515g pour la FG.

Et naturellement, zéro drop, aucune technique inutile de stabilisation, une semelle d’épaisseur totale 8mm relativement flexible (+ 3 mm si on met la semelle thermique), et une tige qui semble assez rigide au début mais s’assouplit vite à l’usage.

Par contre il ne faut pas s’attendre à des chaussures très « chaudes » . Contrairement à l’impression donnée par le surnom « snow » et la doublure en laine apparente, cette doublure est plus fine que le rembourrage des Tracker FG ou des Kuuva.
Mais cet inconvénient devient un avantage en terme de respirabilité : il m’est déjà arrivé de tremper les FG simplement de l’intérieur, lors de montées un peu dynamiques, jamais avec les SG.

La seule grosse réserve sur la Tracker Snow SG, c’est son prix : neuf, c'est carrément de l'abus. Le modèle ne figure d’ailleurs pas actuellement sur le site français de Vivo. À chercher donc ailleurs sur le net, en fonction des promos et des disponibilités, ou en reconditionné.


Quant à savoir si ces Tracker Snow sont bien des chaussures de neige:

Sortie 100% neige ou raquettes:
L’intérêt reste limité.
Par rapport à la Kuuva, le grip des Tracker Snow est nettement meilleur, et le pare-pierre protège mieux l’avant de la chaussure des fixations agressives de certaines raquettes. La tige étant plus basse, une guêtre est généralement utile (des petits modèles du genre Guêtre Balade Cotenor du VC suffisent largement, 80g la paire).
La limite vient surtout de l'isolation thermique. Par températures douces, ou sur des durées pas trop longues, ou en ajoutant éventuellement des chaussettes chauffantes, ça peut convenir, et l’étanchéité reste bonne même dans la neige humide.
Et ça offre une solution pour ceux qui veulent randonner dans la neige tout en bénéficiant d'une vraie toebox anatomique (parce que parmi les chaussures à semelle plus épaisses, il n’en existe pas beaucoup... Lone Peak 4 de Altra?).
Mais par températures vraiment froides, ou pour ceux qui ont des problèmes de circulation, mieux vaut passer à autre chose.

Rando hivernale avec alternance de terrain sec et neige, et usage de raquettes intermittent.
Là, les Tracker Snow ont davantage leur place. Elles s’associent bien avec des raquettes ultralight, genre TSL Symbioz Hyperflex Racing, qui n'alourdissent pas trop le sac (640g la paire, à ne pas utiliser évidemment sur terrain exposé, c’est pas du matériel d’alpi!), et ça permet de profiter des avantages de chaussures minimalistes sur toute la partie en terrain sec. Envisageable pour des température plus ou moins froides selon la sensibilité personnelle.


Montagne en mi-saison, avec gros écarts de température et neige en partie haute.
Ici, j’ai bien aimé l'association Tracker SG + une paire de minimalistes légères (Five Fingers ou autres), .
Les Tracker pour un départ à la fraiche, avec possibilité de mettre ou non la semelle thermique (versant nord ou dans la forêt, ça caille certains matins...). Les FiveFingers dès qu’on arrive au soleil, pour profiter de ce plaisir des sensations, et pour éviter de transpirer inutilement dans les Tracker. À nouveau les Tracker pour des névés sur les sommets, ou pour les endroits où on aurait besoin de petits crampons (type forestiers). Et les FiveFingers pour toute la descente, une fois qu’on a quitté les névés.
C’est pas très MUL, mais c'est pas forcément plus fatiguant à porter (175g au pied plus 445g dans le sac consomme moins d’énergie que 445g au pied...), ça permet de mieux gérer la transpiration, de concilier plaisir et sécurité. Et c’est sans doute une solution adaptée pour de nombreux treks.

Dernière modification par alex34 (14-01-2021 18:17:46)

Hors ligne

#35 14-01-2021 15:46:14

jerome31
Membre
Lieu : ayguesvives (31)
Inscription : 05-02-2018
Messages : 819

Re : [Chaussures] minimalistes hiver?

Merci pour ces retours très complets ! smile  smile  smile

Hors ligne

Pied de page des forums