Annonce

La nouvelle version est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 08-04-2019 02:09:46

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

[Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Bonjour,
wink

Ce topic est à la fois un retour de terrain et un retour de matériel...
C'est en effet ma première sortie en FiveFingers.

Modèle V-trail, taille 39 homme, 296gr/paire (5mm de semelle vibram et 2mm de semelle interne).
Avec une paire de chaussettes Injinji Run LightWeiht NoShow en taille 36-40 (fine, basse, mélange coolmax/nylon/lycra).

FiveFingers_V-Trail_th.jpgInjinji_th.jpg
Le duo du jour...

J'avais commandé dans un premier temps une paire 40 homme... sachant que je fais 39.5 en chaussure habituellement.
Mais autant l'orteil était bien, autant les autres doigts de pieds n'étaient remplient qu'a 50% et le petit doigts de pied même pas dans son logement.
J'ai ensuite commandé tour à tour un 39 femme, un 40 femme et un 39 homme.
A savoir que les modèles femmes tailles 1/2 pointure de moins en longueur que les modèles hommes équivalent, tout en ayant des doigts plus étroits (pas vu de différence de largeur au niveau du pied).

Je décide finalement de garder le 39 homme, celui qui me va le mieux, bien que j'ai le pouce trop serré (les autres doigts remplissent à 80%, et le petit doigt à 50%).
Le modèle 40 femme (équivalent 39.5) m'allaient comme un gant en longueur, mais les doigts trop à l'étroit et le tissus faisait pleins de plis sur le pieds droit uniquement (défaut de fabrication) ?

Je prend mon sac de trail de 15l, ma paire de bâton, le petit matos habituel et une paire de chaussure de trail classique au cas où... histoire de pouvoir revenir à la voiture en cas de soucis avec les FiveFingers.

Map_th.jpg
Cassis est au Nord. La Ciotat au Sud.

Je sors donc un peu de Marseille pour aller du côté de la route des crêtes à la Ciotat.
Départ de la Perle noire (ancienne carrière reconverti en spot d'escalade atypique), direction le sémaphore du bec de l'aigle et retour par la dent du chat après avoir suivi les falaises tout du long et visité quelques grottes.
Pas de distance/dénivelée prévue, je compte improviser en fonction des sensations, mais je ne m'attend clairement pas à faire une sortie équivalente à ce que je fais en trail.

Le secteur ressemble beaucoup au Calanques niveau relief et végétation, mais la roche est bien différente... Il s'agit de Poudingue.

Poudingue01_th.jpgPoudingue02_th.jpg
https://fr.wikipedia.org/wiki/Poudingue

C'est une roche avec des galets incrustés dedans, de toutes tailles.
Donc soit on marche sur de grandes dalles avec un relief totalement chaotique, soit dans des éboulis de galets façon pierrier, plutôt coulants du fait de la forme arrondie des galets.
Bien sûre une partie de ces galets sont cassés, offrant de belles arêtes bien vives...

On reste quand même sur un sentier complètement minéral, sec et accidenté.
Parfait pour tester les chaussures...

Je commence en marchant, faux plat montant.
Faut se forcer à ne pas poser le talon en premier, mais ça passe bien.
Après, je vais clairement moins vite qu'en trail... et je sens que ça travail plus (surtout au niveau du souffle).

Je dois constamment regarder ou placer mes pieds, ce qui demande beaucoup d'attention.
Ça me rappel la première fois que j'ai fait une sortie avec les bâtons de marche... gênant que pour la 1ère sortie où j'ai plus regardé mes pieds que le paysage (faut dire aussi que j'avais mis mes lunettes et pas mes lentilles, donc un gros flou en bas si je baissais juste le regard)... et plus aucun soucis à la 2ème sortie.
J'espère que ça fera la même chose.

Mon pieds prend bien sa place dans la chaussure.
Le pouces qui était un peu serrés à la maison fini par trouver son confort.
La chaussure se détend donc bien un peu.

L'adhérence est excellente, sauf sur les zones de terre sèche et petits gravier.
Niveau sensation, c'est franchement sympa... pas comme la marche pied nue, mais pas avec des chaussures non plus.
On sent que l'avant du pied se détend et augmente sa surface de contact avec le sol.
Il faut quand même faire attention où on pose les pieds, sinon la sanction est immédiate... mais les douleurs sont vraiment fugace (quelques secondes), pas de gros bobo.

13-Sentier_th.jpg
Bon là, on a le choix, la dalle ou les galets... c'est rarement le cas en pratique.

Première descente dans un pierrier... aucun soucis, je passe en mode petite course.
On peut y aller franchement, le pieds se coule entre les galets qui roulent.
Faut dire que depuis que je suis passé au trail, j'attaque déjà avec l'avant du pieds en descente, donc pas de changement ici.
Je vais aussi vite qu'en trail, pas de soucis d'adhérence.

01-Grotte_th.jpg02-Escalade1_th.jpg03-Escalade2_th.jpg
Allez, c'est partit pour un peu de grimpe...

Ensuite visite d'une jolie grotte.

Un passage raide sur la gauche, 10-15m d'escalade facile (4+), permet de monter sur la falaise au dessus de la grotte
La zone est équipée avec plusieurs cordes...  que je n'aurai même pas besoin de l'utiliser, ça passe crème avec les FiveFingers
Ce n'est pas aussi précis qu'avec mes chaussons de grimpe, et les sensations pas aussi bonne que quand je grimpe pieds nues, mais ça reste clairement plus agréable qu'avec mes trails.

Ensuite le sentier monte de manière un peu plus sérieuse... et là aussi aucun soucis avec les FiveFingers.
J'attaquai déjà avec l'avant du pieds en montée avec mes trails.
Niveau rythme, quasi le même qu'habituellement... peut être même mieux, je monte comme un cabri.
Bref, je commence à prendre mes marques.
Seul le plat (et les faux plat montant/descendant) me demande de la concentration pour ne pas poser le talon en premier... et j'avance environ 30% moins vite en marchant.

05-Rochers_th.jpg
On croise des rochers vraiment étrange pas moment... pas du poudingue ça.

Arrivée au Sémaphore après 3.5km et 300m de D+ (pas de photo du sémaphore, pas très joli).
Pas de soucis pour le moment.
A part un bout de liane pris entre deux orteils, qui ont failli me mettre au tapis.

08-Falaise_th.jpg
Vue Sud-Est... la Ciotat est bien plus loin derrière.

06-Chemin_th.jpg
Le sentier est bien plus facile et large ici... mes pieds en profitent.

Bon, je longe maintenant les crêtes vers le nord.
Le sentier monte et descente, beaucoup de rochers, chemin plus technique, mais pas de soucis à signaler.
Je continu de trotter en descente, mais maintenant j'accélère un peu en montée.

09-Mer_th.jpg
Vue NOrd-Ouest... avec vu sur la fin des calanques.

Panorama_th.jpg
Panorama... On voit la route des crêtes, juste derrière le Cap canaille (Les plus hautes falaises de France, avec 394m), et en bas Cassis (a peine visible).

Arrivé au belvédère, retour vers le terres.
Je décide de forcer un peu l'allure et de trottiner, comme je le fais en fast-hiking.
Sur le plat le mouvement devient naturel, attaque avec l'avant du pied... ça reste plus fatiguant qu'en trail et aussi moins rapide.

07-Grotte_th.jpg
Encore une grotte...

J'alterne avec des moments de marche pour laisser reposer les mollets et le pieds (qui est mis à rude épreuve avec le sol chaotique).
Je me permet même quelques longueurs en attaquant avec le talon... bah ça passe très bien si on pose avec délicatesse.
Je n'ai déjà plus vraiment besoin de regarder souvent ou je doit placer mes pieds... ça commence à devenir naturel.
Bref, tout bon.

10-ArcheLoin_th.jpg11-ArchePres_th.jpg
Passage sous une arche de pierre, après un peu d'escalade dans le poudingue.

12-DentDuChat_th.jpg
La dent du chat !

Je passe sous la dent du chat.
Puis retour par une petite route goudronnée ou j'augmente un peu la cadence.

Arrivée à la voiture après 8km et +400/-400m de dénivelé, en 3h.
On sens que ça va moins vite quand même, après j'ai visité plusieurs grottes, fais des détours et une grosse pause au sémaphore.
J'ai aussi les pieds un peu en compotes, mais aucune douleur persistante.
Mon pieds a bien pris ses quartiers dans la chaussure et le jambes vont bien.
Pendant la sortie j'ai régulièrement eut des tiraillements dans le dos, apparemment le corps qui rééquilibre tout ça pour s'adapter.

14-Ane_th.jpg
Un animal très Provençal s'est glissé dans cette photo... saurez vous le retrouver ?

Je refais le plein d'eau, je met mes trails et je repart faire le circuit que je viens de boucler.
Le but du jeu n'est pas d'aller vite mais simplement de détendre toute la mécanique.
1h15 plus tard (sans arrêt dans les grottes), retour à la voiture, avec encore la pèche.
Aucun douleurs au pieds pendant ce 2ème tour, seuls les muscles tirent un peu.

Conclusion, sortie très sympa.
Tant par le trajet que par les sensations en FiveFingers.
J'ai hâte de remettre ça pour améliorer ma technique.

Fivefingers39H_th.jpg

Au niveau de la chaussure, elles me vont comme un gant au final.
Je regette juste un petit manque de protection sur le dessus du pouces (c'est ok pour les autres doigts avec un vrai retour de la gomme sur le dessus) et sur la largeur de celui ci (1/4 de mon pouce, vers l'intérieur du pieds, déborde de la gomme).

Sur les sentiers avec beaucoup de pierres, un renfort au niveau du creux interne de la chaussure aurait été pas mal... tant pour protéger le bord de la plante du pieds que pour la durée de vie de la chaussure.

Niveau taille, je pense qu'un 38.5 aurait même était parfait.
Mais l'équivalent des demis tailles sont sur les modèles femmes (un 39F est en fait un 38.5H niveau longueur)... mais le chausssant du pouce était clairement plus étroit, trop.

Note: Le lendemain, ça tire un peu au niveau des jambes, mais rien de bien méchant, ça passera dans la journée. Pas de problèmes au niveau du dos.
Au niveau des pieds, rien, pinuts, niets...
smile

Dernière modification par Redfish (08-04-2019 02:33:50)

Hors ligne

#2 08-04-2019 08:40:30

trois flèches
Membre
Inscription : 27-01-2019
Messages : 520

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Belle sortie, comment est ce modèle au niveau température avec en plus la paire de chaussette cinq doigts ?


" Tout sommet a son chemin, même la plus haute montagne.  (Proverbe afghan)

Hors ligne

#3 08-04-2019 09:24:20

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

trois flèches a écrit :

Belle sortie, comment est ce modèle au niveau température avec en plus la paire de chaussette cinq doigts ?

Il faisait 16° et un soleil mitigé... pas eut de soucis de température, que ce soit en dynamique ou pendant les pauses.
Je pense qu'en plein été (surtout en Provence, avec des chaussures noires) les chaussettes sont de trop.
A côté de ça elle sont vraiment très fine et le coolmax est réputé pour bien gérer la chaleur... et le tissus de la chaussure est très respirant.
Après, ça ne peut qu'être mieux qu'en trail à mon sens.

A l'inverse, par temps très froid, la semelle sera trop fine, quel que soit la chaussette (de toute façon, je pense que des chaussettes épaisses ne passeront pas, trop ajusté), il y a régulièrement de la glace sur les sentiers l'hiver, en Provence.
smile

Dernière modification par Redfish (08-04-2019 09:28:02)

Hors ligne

#4 08-04-2019 21:03:59

Bast198
Membre
Inscription : 05-03-2019
Messages : 41

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Ah un collègue marseillais !

Bel endroit pour un test en conditions réelles. J'aime beaucoup toute cette zone pour ça, un fantastique terrain de jeu ! Faut profiter avant l'arrivée des touristes wink
Par rapport aux chaussures, jamais essayé pour le moment. Il va bien falloir que je me laisse tenter...

Merci du partage !

Hors ligne

#5 09-04-2019 00:33:35

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Bon, 2ème sortie FiveFingers aujourd'hui.
Une semaine après la première...

11674_map_08-04-19.jpg
Départ du Cap Canaille.

Cette fois je part des crêtes pour descendre dans les terres, puis remonter pour faire le sentier de crêtes que je n'avais pas fait la dernière fois.
Le terrain est plus proche de ce qu'on trouve habituellement dans les calanques... très caillouteux, de toutes les tailles, arrêtes vives et beaucoup de dalles. Bref, bien différent du poudingue chaotique.

Je ne prend pas de chaussures de trail en backup cette fois, je prend donc mon sac de trail de 6l avec le strict minimum.
Il fait 16°, le temps est annoncé beau toute la journée... appréciable après 2j de pluie soutenus.

11674_fiverfingers2_01_08-04-19.jpg
Ca sent enfin le printemps.

Je commence par suivre la crête des Brusquière pour rejoindre le fond de vallée.
Bien sûre, le chemin n'est pas entretenu et je me retrouve vite à faire le sanglier.
Une première avec le FiveFingers... ça passe plutôt bien, mais le rythme est très lent.
Je ne peut pas me contenter de passer en force... faut y a aller en finesse.
Bref, 2km de galère.

11674_fiverfingers2_02_08-04-19.jpg
Un arbre dans la zone des vieilles carrières...

J'arrive dans le secteur des anciennes carrière... j'en profite pour trottiner.
Je passe à côté de l’Étoile noire, puis je traverse la gigantesque carrière du Loin.
Je monte pour marcher le long de sa falaise... le fond de la carrière se retrouve près de 75m sous moi.

Entre le sac léger et les chaussures qui pèsent la moitié de mes trails, je me sens tout léger.
Les pieds vont biens, aucune douleurs... j'accélère dans la montée, ça grimpe tout seul.

11674_fiverfingers2_03_08-04-19.jpg
Depuis Bau Rous, vue sur la baie de la Ciotat.

Passage très sympa au Baud Rous, point haut central du secteur.
La vu est splendide de tout côté et le sentier serpente de manière très ludique.

Je me rend compte que je ne regarde plus mes pieds depuis un moment.
Le regard se fait à mi-distance maintenant... toujours attentif, mais j'anticipe.

Je me rend compte aussi que je n'ai plus besoin de me forcer pour poser l'avant du pied en premier, même en marchant.
En fait c'est même l'inverse, je doit me forcer pour poser le talon en premier et reposer un peu mes mollets.

11674_fiverfingers2_05_08-04-19.jpg
De retour sur les crêtes, là où je m'étais arrêté la semaine dernière.

Je m'arrête un peu pour profiter de la vue et grignoter un peu.
A partir de là, je décide de garder un rythme soutenu tout du long.
Ca monte et ça descend sans arrêt.

11674_fiverfingers2_04_08-04-19.jpg
On se croirai sur une autre planète...

Un peu plus bas, dans un des virage ou la route s'approche des crêtes, je croise un couple de trekkers en hamac.
La route est proche, mais très peu de circulation.
Ils ont une vue imprenable sur la mer... mais celui qui semble le plus apprécier est leur énorme Husky affalé dans un des hamac avec son maitre.
(Désolé, pas de photo, j'ai pas osé demander si je pouvais en prendre une).
tongue

11674_fiverfingers2_06_08-04-19.jpg
Des grandes dalles rocheuses typiques.

J'adore courir et sauter comme un cabri sur ces dalles... les FiveFingers deviennent alors très joueuses.

11674_fiverfingers2_07_09-04-19.jpg
Le soleil sur les rochers donne une bonne lumière ce soir.

Je garde le rythme, le souffle suit.

11674_fiverfingers2_08_09-04-19.jpg
On dirait que le soleil va se coucher... non, juste le réglage auto du smartphone.

Je passe devant ma voiture, mais continu de courir, pas envie de m’arrêter tout de suite.

11674_fiverfingers2_09_09-04-19.jpg
Vue sur cassis depuis le Cap Canaille.

Je fais un petit détour pour aller voir la Baume noire (ou grotte des espagnols).
L'accès est condamné, pour protégé les chauves-souris (une espèce migratoire, en voie d'extinction) qui y trouvent refuge.

Retour à la voiture, il fait 10°.
8km et +600/-600m de dénivelé en 2h30... j'ai vraiment rien vu passer.

Vraiment en meilleur forme, en particulier au niveau des doigts de pieds, que sur la première sortie.
Pas de douleurs particulières, le pieds en général est encore frais... et aucun cailloux ne m'a créé de douleur même fugace.
Aucun tiraillement au niveau du dos non plus, contrairement à la semaine précédente.

J'en profite pour voir l'humidité de mes pieds (cf question précédente) et des chaussettes, secs... parfaitement secs.
En trail c'est toujours très légèrement humide.

Je met mes trails et refait la boucle en 1h15, juste avant le couché du soleil.
Aucun soucis.

Note: Je suis un habitué du "vrillage" de cheville, que ce soit en trail ou chaussure montante... ça m'arrive plusieurs fois par sortie (au moment où je suis moins attentif), systématiquement.
Le soucis d'être hyperlax.
A côté de ça jamais de chute (et je suis très attentif à ça près des falaises) et jamais de blessure, malgré une torsion où ma cheville part à 90°.
Les avantages d'être hyperlax.
En fait, sur un appuie mauvais, mon pieds bascule brutalement par dessus l'angle créé par la semelle et son bord.
C'est tellement brutal et inattendu que c'est quasi irrattrapable.

Avec les FiveFingers, je n'ai pas eut une seul fois ce soucis.
Le pied est beaucoup plus proche du sol et la semelle est vraiment arrondie sur les bords.
Il n'y a donc pas ce décrochage brusque, non récupérable... si mon pieds est mal posé, ça se fait très progressivement et la cheville ratrappe ça facilement.

Bref, je ne m'attendais pas du tout à ça.
Je continuerai de surveiller pour voir si ça se confirme.
smile

Note2: Je n'ai quasi pas utilisé les bâtons sur cette sortie.
Le rythme plus élevé n'y était pas propice et j'avais envie/besoin de bien sentir mes appuis avec les FiveFingers... vraiment agréable comme ça.


Bast198 a écrit :

Ah un collègue marseillais !

Si t'es dans le coin, penses à t'abonner à ce topic:
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=27373
Topic de centralisation du CSE (Commité Sud Est).
C'est là qu'on organise les rencontres entre les personnes du forum du secteur.
Pleins de gens très sympa.
wink

Bast198 a écrit :

Bel endroit pour un test en conditions réelles. J'aime beaucoup toute cette zone pour ça, un fantastique terrain de jeu ! Faut profiter avant l'arrivée des touristes wink

Le secteur est quand même petit.
En deux petites sorties de 8km, j'ai parcouru presque tous les sentiers (hors chemin DFCI, j'aime pas ça hmm ).
En deux sorties de plus de ce genre j'aurai fait toute la zone.

Dernière modification par Redfish (09-04-2019 00:37:45)

Hors ligne

#6 09-04-2019 09:01:56

Bast198
Membre
Inscription : 05-03-2019
Messages : 41

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Redfish a écrit :

Si t'es dans le coin, penses à t'abonner à ce topic:
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=27373
Topic de centralisation du CSE (Commité Sud Est).
C'est là qu'on organise les rencontres entre les personnes du forum du secteur.
Pleins de gens très sympa.
wink

Je vais jeter un coup d'oeil smile Je suis de marseille aussi.

Redfish a écrit :

Le secteur est quand même petit.
En deux petites sorties de 8km, j'ai parcouru presque tous les sentiers (hors chemin DFCI, j'aime pas ça hmm ).
En deux sorties de plus de ce genre j'aurai fait toute la zone.

Et entre Cassis et Marseille ? En descendant vers en Vau il y a quelques endroits plutôt sympa, je pense au trou du serpent etc.

Hors ligne

#7 09-04-2019 11:04:22

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Bast198 a écrit :

Et entre Cassis et Marseille ? En descendant vers en Vau il y a quelques endroits plutôt sympa, je pense au trou du serpent etc.

Entre Cassis et Marseille... là il y a de quoi faire, c'est le parc des calanques.
lol

Je prévois d'ailleurs la grande traversée (30km) de Callelongue à Cassis la semaine prochaine (si la météo est clémente).
wink

Hors ligne

#8 13-04-2019 10:17:30

blockbuster
Membre
Lieu : Moselle
Inscription : 14-09-2017
Messages : 358

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Merci pour le retour wink

Redfish a écrit :

Modèle V-trail, taille 39 homme, 296gr/paire (5mm de semelle vibram et 2mm de semelle interne).

412gr pour ma paire en 46  hmm  Qu'est-ce que j'aimerai avoir des petits pieds big_smile

Utiisées au quotidien depuis fin 2018 (ce sont mes premières également) d'abord en ville les premiers jours puis pour de petites sorties de 10/15km  en foret. Conquis dès le premier jour,quelle sensation de liberté.

J'ai dù marcher 100/150km en foret depuis leur acquisition,certainement autant en ville,toujours pieds nus à l'intérieur. En effet si on n'est pas vigilant aux endroits ou l'on pose ses pieds ca ne pardonne pas,j'ai le souvenir d'avoir marché sur un tout petit cailloux pile au milieu du talon aie aie aie je l'ai senti passer,la douleur est restée et m'a dérangée quelques temps après cette sortie,mais rien de bien dramatique.

Petit décollement de la doublure à l'intérieur (voir photo) après quelques sorties qui devient génante/irritante au bout de quelques kilomètres si je suis pied nu,j ai donc pris l'habitude de coller un morceau de pansement sur le pied à l'endroit du frottement,problème qui sera résolu quand je me serai decidé à acheter des chaussettes et/ou à recollé ce morceau rebel.

11587_img_20190413_095257_13-04-19.jpg

Moins dérangé de marcher les pieds mouillés qu'avec des chaussures classiques,ormis une sensation de fraicheur  que je ne trouve pas désagréable,le fait de ne pas avoir d'effet éponge à chaque foulée est fort appréciable.
Le port de petites guetres anti-débris ne me parait pas indispensable mais préférable si l'on veut marcher tranquille,je me suis donc cousu une petite paire en lycra pour un total de 16gr.

Pour ma part,je peux les utiliser pieds nus jusqu'à 5°,en dessous les orteils finissent par devenir douloureux à cause du froid. J'envisage peut etre l'achat d'une paire de V-trek pour les sorties plus fraiches.

La chance d'avoir une petite boutique spécialisée à 20km de chez moi coté luxembourg avec un joli choix de modèles et surtout la possibilité d'essayer directement.

Dernière modification par blockbuster (13-04-2019 12:04:37)

Hors ligne

#9 13-04-2019 16:50:38

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

blockbuster a écrit :

Merci pour le retour wink

Redfish a écrit :

Modèle V-trail, taille 39 homme, 296gr/paire (5mm de semelle vibram et 2mm de semelle interne).

412gr pour ma paire en 46  hmm  Qu'est-ce que j'aimerai avoir des petits pieds big_smile

Utiisées au quotidien depuis fin 2018 (ce sont mes premières également) d'abord en ville les premiers jours puis pour de petites sorties de 10/15km  en foret. Conquis dès le premier jour,quelle sensation de liberté.

J'ai dù marcher 100/150km en foret depuis leur acquisition,certainement autant en ville,toujours pieds nus à l'intérieur. En effet si on n'est pas vigilant aux endroits ou l'on pose ses pieds ca ne pardonne pas,j'ai le souvenir d'avoir marché sur un tout petit cailloux pile au milieu du talon aie aie aie je l'ai senti passer,la douleur est restée et m'a dérangée quelques temps après cette sortie,mais rien de bien dramatique.

Petit décollement de la doublure à l'intérieur (voir photo) après quelques sorties qui devient génante/irritante au bout de quelques kilomètres si je suis pied nu,j ai donc pris l'habitude de coller un morceau de pansement sur le pied à l'endroit du frottement,problème qui sera résolu quand je me serai decidé à acheter des chaussettes et/ou à recollé ce morceau rebel.

https://www.randonner-leger.org/forum/uploads/thumbs/11587_img_20190413_095257_13-04-19.jpg

Moins dérangé de marcher les pieds mouillés qu'avec des chaussures classiques,ormis une sensation de fraicheur  que je ne trouve pas désagréable,le fait de ne pas avoir d'effet éponge à chaque foulée est fort appréciable.
Le port de petites guetres anti-débris ne me parait pas indispensable mais préférable si l'on veut marcher tranquille,je me suis donc cousu une petite paire en lycra pour un total de 16gr.

Pour ma part,je peux les utiliser pieds nus jusqu'à 5°,en dessous les orteils finissent par devenir douloureux à cause du froid. J'envisage peut etre l'achat d'une paire de V-trek pour les sorties plus fraiches.

La chance d'avoir une petite boutique spécialisée à 20km de chez moi coté luxembourg avec un joli choix de modèles et surtout la possibilité d'essayer directement.

Merci pour ton retour.
smile

PS: Pour les V-trek, elles risquent de ne pas être beaucoup plus chaudes.
4mm de vibram + 4mm de semelle interne (contre 5+2 pour les V-trail).
Et même si le tissus est un peu plus épais, je suis pas sûre que ça joue beaucoup.

Sinon il y a les Trek ascent Insulated.

Hors ligne

#10 13-04-2019 17:37:52

blockbuster
Membre
Lieu : Moselle
Inscription : 14-09-2017
Messages : 358

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Oups erreur de ma part entre les deux modèles,je pensais effectivement aux trek ascent insulated  wink

Hors ligne

#11 13-04-2019 18:35:34

06chamois
Membre
Lieu : Là-haut
Inscription : 13-11-2018
Messages : 251

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Salut Redfish
Beau récit et belles photos. C'est bien tu t'éclates big_smile dans ton beau terrain de jeux ............. avant les vacanciers  lol
P.S. Je pense à tes chips + le reste.


La montagne entretient à la fois la tête et le corps, alors plus d’hésitation = vive la randonnée  big_smile

Mon trombi :   https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=35338

Hors ligne

#12 13-04-2019 21:40:49

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 540

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Merci Redfish de passer chez moi wink

Joli coin n'est-ce-pas?

Mais si c'est beau le sémaphore tu n'as pas bien regardé, d'un côté on voit la baie de La Ciotat et de l'autre les îles et Calanques de Marseille

Merci pour le retour smile
Myrtille

Hors ligne

#13 13-04-2019 21:55:42

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Bon, mercredi, petite sortie avec mon fils (5ans pour rappel) et mon père (69ans pour rappel aussi tongue ), au barrage de Zola (sous la Ste Victoire).
8.4km et +300/-300 de D, avec une grosse pose pique-nique au milieu.

11674_20190410_114749_13-04-19.jpg

J'ai donc pris mes five-fingers, histoire de continuer l'entrainement, sur une sortie facile.
Bah, sur la fin (2-3 derniers km), j'ai du utiliser les bâtons de rando (sur le sac avant ça) et franchement reporter le poids dessus... les pieds en compote !
Donc je note, au moins une semaine de pose entre 2 sorties five-fingers !
Et le fait de marcher lentement (mon fils a encore de petites jambes) est bien plus fatiguant que de trottiner...

Bref je confirme qu'il faut y aller mollo au début...
yikes

06chamois a écrit :

Salut Redfish
Beau récit et belles photos. C'est bien tu t'éclates big_smile dans ton beau terrain de jeux ............. avant les vacanciers  lol
P.S. Je pense à tes chips + le reste.

Bah, tu sais, quand ça devient le moment des vacanciers (juillet-aout), il fait 35° à l'ombre et la plupart des massifs sont interdits pour risque d'incendie.
Bref, c'est pas les vacanciers qui posent soucis au final...
lol

PS: J'ai aussi un truc en préparation pour vous, mais j'arrive pas à finaliser.
hmm

Dernière modification par Redfish (13-04-2019 21:57:29)

Hors ligne

#14 26-05-2019 19:47:06

JB64
Membre
Lieu : Pays Basque
Inscription : 16-08-2014
Messages : 65

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Merci Redfish pour ces retours et belles photos.

Ca fait un bon bout de temps que j'hésitais, mais maintenant je n'ai plus d'excuse.
D'autant que j'ai déjà les chaussettes (faut bien commencer par quelque chose wink ) et que je cours en médio/avant du pied (les mollets ont bien mis 1 an à s'habituer, mais en y allant progressivement, ça le fait).

As-tu testé l'accroche sur terrain boueux ?

PS : je n'ai pas trouvé l'animal provençal sur la photo sad


Michel, auvergnat habitant au Pays Basque

Hors ligne

#15 26-05-2019 20:24:50

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 503
Site Web

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

JB64 a écrit :

As-tu testé l'accroche sur terrain boueux ?

La boue, c'est pas ce qu'on a le plus autour de Marseille.
J'ai eu un jour de pluie en rando ces 6 derniers mois... pendant 2h, avec Gui3gui, il y a 3 semaines, lors de la traversée des Calanques.
Pas assez pour avoir de la boue.

JB64PS a écrit :

je n'ai pas trouvé l'animal provençal sur la photo sad

Il y a un âne sur la photo (clic sur l'image pour l'avoir en full hd).
wink

Dernière modification par Redfish (26-05-2019 20:25:24)

Hors ligne

#16 26-05-2019 22:03:53

JB64
Membre
Lieu : Pays Basque
Inscription : 16-08-2014
Messages : 65

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Redfish a écrit :
JB64 a écrit :

As-tu testé l'accroche sur terrain boueux ?

La boue, c'est pas ce qu'on a le plus autour de Marseille.
J'ai eu un jour de pluie en rando ces 6 derniers mois... pendant 2h, avec Gui3gui, il y a 3 semaines, lors de la traversée des Calanques.
Pas assez pour avoir de la boue.

Quelle chance, au Pays Basque il fait tellement chaud que les nuages transpirent wink ce qui nous donne des chemins bien glissants.

Redfish a écrit :
JB64PS a écrit :

je n'ai pas trouvé l'animal provençal sur la photo sad

Il y a un âne sur la photo (clic sur l'image pour l'avoir en full hd).
wink

Vu


Michel, auvergnat habitant au Pays Basque

Hors ligne

#17 01-06-2019 13:16:25

hrrrk
Membre
Inscription : 24-03-2018
Messages : 72

Re : [Récit + liste] Entre la Ciotat et Cassis en FiveFingers

Je ne lis que très rarement les retours parce que je n'aime pas les spoilers mais j'ai vu "fivefingers" dans ta signature, alors...

Redfish a écrit :

Faut se forcer à ne pas poser le talon en premier, mais ça passe bien.

Ca fait presque 10 ans que je suis tout le temps en minimalistes. Je pensais ne jamais pouvoir courir à nouveau avant à cause d'un ménisque abîmé par un sport violent - le genou qui se bloque douloureusement au bout de 10mn - et le passage aux minimalistes m'a permis...d'apprendre à courir big_smile. Je n'ai plus jamais eu mal au genou depuis, même au delà de 2h de course.
Ceci-dit, marcher n'est pas courir, c'est une allure différente avec sa propre mécanique. Quand je marche, mon talon touche le sol en premier mais je pose le reste du pied progressivement au sol et il se retrouve à plat lorsque le poids de mon corps bascule sur la jambe. Le truc, c'est de plier légèrement les genoux et de ne pas faire de pas trop amples. J'ai dû exagérer ces deux points au début pour que le corps s'habitue mais aujourd'hui c'est imperceptible et automatique.

Aussi, n'hésite pas à enlever tes chaussures quand le chemin s'y prête, c'est le meilleur moyen d'apprendre et le plaisir est encore plus fort en montagne.

Hors ligne

Pied de page des forums