Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 28-06-2019 10:03:50

LTDR
Membre
Inscription : 12-04-2019
Messages : 12
Site Web

[Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Hello tout le monde,
Me voici pour un petit retour sur mon périple du printemps ! Je dis "petit" car je sais que certains d'entre vous ont suivi mon blog où j'ai étalé mes états d'âme en long, en large et en travers lol Pour le récit détaillé de mes aventures, je vous renvoie donc là bas ! Néanmoins, je tenais à venir en parler ici, notamment pour débriefer du matériel.

Le contexte / la préparation :
Je suis partie de Saint-Malo le 1er mai, avec pour objectif Penmarc'h, qui forme la pointe du Finistère Sud. L'itinéraire n'est pas bien compliqué : il suffit de suivre les balises rouges et blanches, vous vous en doutez. Ceci étant dit, c'était littéralement la première fois de ma vie que je faisais du backpacking (oui, je suis partie sans avoir testé ni ma tente, ni mon matelas, ni mon sac de couchage, et d'ailleurs sans avoir vraiment idée de mon niveau en rando. Je suis une grande optimiste.) et j'ai donc pris quelques précautions niveau orientation. J'ai pris un abonnement sur le site de la FFR (25€/an) qui m'a permis d'extraire tout le GR en .gpx et zou, tout ça dans ViewRanger. J'avais également téléchargé les PDF associés. Ca m'a permis de calculer le total kilométrique : 1148 km selon la fédé, qu'il fallait que je fasse en 47 jours maximum étant donné que je commençais un job le 48ème  big_smile  soit 24,4 km / jour, ce qui me semblait ambitieux mais faisable.

Le matériel :
Je me suis renseignée ici bien sûr, sur la sphère anglophone, et puis après il a fallu faire des choix, guidés à la fois par la volonté de ne pas partir avec trop de poids, mais aussi par de multiples critères, genre : mon inexpérience (absolue), mon budget (limité) et ma tolérance à l'inconfort (relativement inconnue, mais que je soupçonnais assez peu élevée. spoiler alert : j'avais raison). Résultat : beaucoup de Décathlon dans la liste. Je suis quand même allé acheter mon sac au Vieux Campeur, où le vendeur m'a demandé "et on sera en autonomie, sur le GR ??" (visiblement à deux doigts de m'appeler "ma petite dame") . J'imagine qu'ils en ont marre de voir défiler 50 Parisiens par jour qui leur annoncent qu'ils vont faire le GR20, mais quand même, j'ai eu l'impression d'être prise pour une imbécile. Je suis repartie avec un sac (Osprey Kyte 46L), qui n'était pas du tout celui que j'avais prévu d'acheter à la base et qui, en plus, était plus lourd. J'aurais sans doute mieux fait de me débrouiller toute seule. Ma liste complète au départ est ici.

Le GR :
Ca s'est vraiment très bien passé !! Bon, au début, j'ai eu vraiment des ampoules affreuses ... d'abord sous la plante des pieds, puis j'imagine que j'ai changé de façon de marcher pour compenser et donc boum, sur les côtés des talons (c'était parfaitement symétrique, youpi). J'ai quand même passé 2-3 jours à serrer les dents, surtout quand je devais me relever après une pause, OH MY GOD ... j'en étais réduite à sautiller le long du sentier pour me remettre en route. Enfin bon. C'est vite passé, et je me suis remise à gambader sur les chemins. Je trouve que je me suis habituée rapidement à ma routine : me réveiller avec le soleil, marcher toute la journée, monter la tente, dormir. C'était d'une simplicité implacable et maintenant que je suis rentrée, ça me manque ! Le plan de base, c'était de faire bivouac un jour sur deux. Je l'ai finalement surtout respecté au début ; après deux trois expériences pas super rassurantes (genre pêcheurs qui débarquent à 3h avec leurs gros chiens et passent 20 minutes à éclairer ma tente avec leur lampe torche en disant "t'as vu y'a une tente  !!" (gloups), et vu l'abondance de campings en Bretagne, j'ai souvent choisi la facilité. Il faut dire, je ne vous apprends rien, que la Bretagne n'est pas les Alpes et que mon manque d'enthousiasme à l'idée de m'éloigner du littoral a fait que je me suis souvent retrouvée dans des endroits habités, ce qui me plaisait moyennement pour le bivouac. Mais j'ai eu quelques nuits vraiment magiques. Et puis en fait, je me suis rendue compte que j'aime bien arriver tôt au campement histoire de monter ma tente et de lire, ce qui est difficilement compatible avec le bivouac un peu clandestin tel qu'il existe en Bretagne.

292C7630-FB46-4EA2-9510-1FDC846E3601.jpeg
Cap Fréhel

Le gros avantage du GR, surtout pour moi, c'était vraiment la facilité de navigation : j'ai rarement eu besoin de sortir mon GPS. J'aurais presque voulu plus de challenge ... De Saint-Malo, je suis donc partie vers Saint-Cast, le Cap Fréhel (où je me suis pris une bonne tempête dans la figure), Erquy, Saint-Brieuc (algues vertes everywhere), Lézardrieux, Tréguier, toute la côte de granit rose, Lannion, Saint Michel en Grève (algues vertes bis), Locquirec, Plougasnou, Morlaix, Carantec, l'ile Callot, Roscoff, l'île de Batz (hors GR mais irrésistible !), Brignogan et ensuite j'ai commencé les Abers, je suis passée au Conquet, pointe St Mathieu, Brest, j'ai pris un taxi de Plougastel au Faou pour éviter la pluie et la marche loin du littoral, puis ce fut la presqu'île de Crozon, le Cap Sizun, et enfin la baie d'Audierne et je suis arrivée à St Guénolé 46 jours après être partie !

IMG_7644.jpeg
Côte de Granit Rose


IMG_9336.jpeg
Cap de la Chèvre

J'aurais du mal à dire ce que j'ai préféré, mais je crois que j'ai quand même une certaine affinité pour les étapes avec des falaises  ... et celles (forcément hors GR) sur des îles, surtout pendant le hors saison :  c'était génial. C'est là où j'ai été le plus tranquille et où les paysages étaient les plus beaux. Le GR34 a la réputation d'être plat et c'est souvent le cas, sauf évidemment dans les falaises : je garde quelques souvenirs émus de Saint-Jean-du-Doigt, Plouha, le Cap de la Chèvre à Crozn et évidemment du Cap Sizun (le vrai "crux" du GR, avec une étape à 1000m de D+ selon un monsieur de la FFR ; je n'ai pas contre-vérifié, mais je les ai bien sentis passer quand même).

Niveau orga, j'ai vu mes parents quasiment tous les weekends : ils ont fait le déplacement depuis chez eux en mode caravane du tour de France histoire de vérifier que leur fille était toujours vivante et de m'amener quelques trucs (ou de me décharger, selon). C'aurait notamment été beaucoup plus compliqué de gérer les cartouches de gaz sans eux.

Verdict matos :
14FF7453-2C51-4D45-A860-D970290D7C88.jpeg
Sac à dos :  Osprey Kyte 46L donc. Conseillé par le vendeur pour sa polyvalence ... qui l’amène à peser 1.5kg. Je crois que je n'aurais pas été forcément prête à avoir un sac à dos "frameless" mais je pense qu'un Eja, par exemple, m'aurait suffi. Ceci étant dit, je n'ai pas à me plaindre du sac, puisque je l'ai bien supporté tout au long du voyage, et que je ne l'ai jamais senti peser, sauf lors de quelques ravitos où j'avais vraiment abusé, ahem. C'est juste qu'il a plein de fonctionnalités que je n'ai pas utilisées, comme le compartiment pour la poche à eau (je n'en ai même pas emmenée), le zip qui permet d'ouvrir le sac latéralement ou l'élastique pour retenir les bâtons (idem pas emmenés).

Matelas : bon, vous connaissez bien les Thermarest, j'ai été très satisfaite de mon NeoAir XLite même s'il a pris une jolie couleur verdasse à l'intérieur.

Sac de couchage : Décathlon Trek900 0°. Je n'ai pas eu froid, sauf une nuit où je me suis réveillée littéralement dans un nuage. J'ai dormi quasi tout du long avec ma polaire et un teesh manches longues mais je suis assez frileuse de base. Il est super confortable, j'ai vraiment bien dormi -  bon, il faut dire que de base, ça me pose rarement problème. Je n'ai pas regretté, même s'il pèse quand même quasi 1 kilo.

Tente :  Décathlon Trek900 Ultralight. Pas exactement ultralight : la mienne est le modèle 1 personne et pèse 1.6 kg. Ceci étant dit, je voulais à la fois un double toit (because grosse humidité et moult pluie sur le littoral) et une tente autoportante (because pas de bâtons), et je crois que j'aurais eu du mal à faire plus léger. Le poids s'explique aussi par un tapis de sol (165g) qui couvre l'empreinte de la tente et le vestibule, il se détache très facilement mais je l'ai gardé. Les sardines pèsent 120g, ce qui me semble honnête. J'ai testé UNE FOIS d'enlever le double toit et l'humidité a gagné mon duvet en ... deux minutes ? big_smile Pas de regrets ici non plus, elle est vraiment bien conçue et je l'ai utilisée avec plaisir. Seul problème : j'ai perdu les sardines et l'armature le dernier jour ...

Réchaud : Primus Express Stove + cartouche de gaz. Je sais qu'il y a une solution moins lourde qui s'adapte sur les cartouches, je n'ai rien à reprocher à celle-là, mais c'est vrai qu'elle aurait pu être plus légère. Je l'ai utilisée avec l'ancienne version de la popote 1 personne D4, qui comprend 2 récipients (0.8 et 0.3L), idem RAS. J'ai aussi emmené une cuillère / fourchette D4, la pliable (nickel), elle m'a bien servie et elle pèse 10g, et un Opinel.

Trousse de toilette : j'ai pris un petit flacon de Dr Bonner, une crème de jour ET de nuit (eh oui), une brosse à dents dont j'ai coupé le manche car je ne suis pas une sauvage, un dentifrice solide Pachamamai qui est rechargeable (zéro déchets !!) et pèse un poids ridicule. Je n'ai pas touché à mon kit de secours mais j'ai fini mon tube de crème du Savoyard. J'avais également une mini serviette D4 qui m'a servie de couverture de pique-nique, de drap de plage, de serpillière, d'endroit où poser mes pieds quand je faisais sécher mes chaussettes au resto (ahem), et parfois même de serviette de toilette.

Electronique : j'ai rapidement abandonné ma frontale, je ne me lève pas la nuit et je ne me levais pas avant le soleil. J'avais aussi mon Kindle adoré et mon iPhone, ainsi qu'une indémodable batterie Anker 10.000mAH qu'on m'a hélas volée à mi-chemin. Le remplacement que j'ai trouvé à Brest a été bien moins efficace ... snif.
IMG_8080.jpeg
Sur l'île Callot

Habits : j'avais une tenue complète + tenue pour dormir + un short. Ni trop ni pas assez en ce qui me concerne. Mention spéciale pour les hauts en mérinos Décathlon qui sont géniaux ainsi que leur pantalon de pluie qui m'a sauvé la vie à quelques occasions. J'ai commencé juste avec mes chaussures de rando et j'ai récupéré des tongs à mi-parcours ... Je me débrouillais sans, c'était un luxe appréciable dans les campings ceci dit. Mes chaussures, parlons-en : ce sont des Merrell, achetées chez Décathlon aussi, elles sont pas mal mais elles glissent beaucoup et à partir du moment elles ont pris l'eau salée c'était foutu, elles ont mis des heures à sécher  à la moindre bruine. Si je n'avais pas autant eu peur des ampoules j'aurais acheté des chaussures de trail à Brest.

Divers : une boîte d'aquarelle que j'ai gardée trois semaines sans l'ouvrir ... une bombe au poivre qui ne m'a pas servie, sans blague ... un faux "Buff" Décathlon qui lui ne m'a pas quittée ... une balle de massage un peu encombrante ... des pinces à linge que j'ai dû perdre en deux jours ... un mini-flacon d'épices cajun sans lesquelles ma vie aurait été bien plus fade (ha, ha)  ...  deux étuis à lunettes (j'en ai laissé un), et je crois que c'est tout.

A manger : ahem. Je crois que c'est mon plus gros point d'amélioration. Je visais un ravitaillement tous les deux / trois jours, ce qui aurait dû me permettre d'y aller méga légèrement. Problème : j'ai vraiment du mal à faire des sacrifices sur la nourriture ... Certes, je ne me faisais pas griller des côtelettes le soir, mais j'ai vraiment eu tendance à avoir TROP plutôt que pas assez. Le pire c'est vraiment le petit-déjeuner : j'ai mangé du porridge tous les jours pendant très longtemps et maintenant ça me dégoûte. J'ai du mal avec le salé le matin ainsi qu'avec les barres de céréales ... Bref j'ai testé toute la gamme de Kellogg's, c'était ridicule et évidemment ça prenait une place délirante dans mon sac. Je veux bien des suggestions ! A part ça, j'avais préparé une quantité délirante de "trail mix" sans doute pas très optimal en terme de ratio calories / poids mais délicieux.

Et voilà, je me trouve déjà bien longue donc je vais arrêter. Je vais passer l'été en Bretagne, mais j'ai très envie d'aller me frotter à la montagne maintenant. En attendant d'y arriver, j'ai quelques idées en tête pour mon été ... enfin dès que j'aurais racheté l'armature de ma tente  roll


Mon trombi - Mon blog - Instagram
Coming soon to a dolmen near you ! (départ sur le GR34 prévu  le 1er mai)

Hors ligne

#2 28-06-2019 10:55:02

tacheton
Membre
Inscription : 05-09-2018
Messages : 239

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Sympa et bien condensé ton CR.
Je trouve ça bien optimisé, financièrement aussi. En plus les pistes de réduction de poids sont bien claires.
Tu dis que tu n'as pas pris de poche a eau, mais y'en a une dans ta liste, tu as pris quoi ? C'est facile l'eau sur ce GR ? le max/mini que tu as du porter ?

Donc 8kg sans bouffe,ça fait jusqu'à quoi, 12-13 kg avec la bouffe et l'eau ? ça commence à faire mais pour le coup, le sac a armature est justifié.

Hors ligne

#3 29-06-2019 11:12:35

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 048

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Salut !

La présentation du projet m'a fait envie, je suis donc allé jeter un oeil au récit complet.
J'ai eu du mal à arrêter ma lecture pour m'alimenter de temps à autres, c'est très bien écrit, il y a beaucoup de spontanéité, de l'humour, et même des conseils de lecture (j'ai pris quelques notes d'ailleurs, comme si je n'avais pas déjà assez de bouquins dans ma "pile à lire" roll ) !
L'évolution en filigrane de l'héroïne est amusante à suivre. Au début du récit elle a besoin de toilettes publiques pour se brosser les dents, au bout de quelques semaines il n'en est plus fait mention. smile

Donc bienvenue, bravo pour ton parcours et merci pour ton récit ! smile

La liste est un peu lourde bien sûr, un gain de poids auquel on ne pense pas forcément, c'est de retirer tous les sacs inutiles : tu as besoin du sac pour la popote ? De celui de la tente ? La housse du sac de couchage serait avantageusement remplacée par une housse imperméable.


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#4 29-06-2019 12:06:54

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018
Messages : 145

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Bravo, très belle expérience  smile

Hors ligne

#5 29-06-2019 21:40:18

06chamois
Membre
Lieu : Là-haut
Inscription : 13-11-2018
Messages : 302

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Mince moi qui pensais que tu nous ferais quand même quelques aquarelles ...... dommage.

Belle expérience et tu en feras combien de kilomètres dans 20 ans ???

Bon tu as raison il vaut mieux commencer jeune.

En tout cas bravo et merci pour ce retour ici et sur ton blog.


La montagne entretient à la fois la tête et le corps, alors plus d’hésitation = vive la randonnée  big_smile

Mon trombi :   https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=35338

Hors ligne

#6 29-06-2019 22:04:37

trois flèches
idéaliste mul
Inscription : 26-01-2019
Messages : 837

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Cela semble être un GR bien sympa. Moi qui cherche des idées de trucs pas trop durs à faire avec ma fille, cela parait être une bonne piste si on le faisait par petites portions en plusieurs fois.

Je suis curieux de lire le retour que tu feras de ta prochaine expérience car tu as identifié différents points d'amélioration et tu as l'air bien décidée dans ta démarche.

A quel type de météo as tu été confrontée ?


"La morale, c'est comme la brosse à dents, chacun la sienne."  Charlie Bauer

Hors ligne

#7 30-06-2019 14:28:51

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Bonjour Sophie,  smile

Après un peu d'hésitation - le côté puriste du Mul engagé (enfin, pas trop non plus...), le poids du sac revendiqué, n'est-ce pas ? - je me suis livré à la lecture de ton blog. Allé, z'y va, c'est le GR 34, c'est la Bretagne, et je soupçonne très fortement que son autrice est une Bretonne (expatriée). Ce en quoi je ne m'étais pas trompé. wink

J'ai bien fait : ton récit, je l'ai dégusté hier soir, sans m'arrêter (malgré les difficultés de lecture dans l'ordre). Bon, 'videmment, y a de la distance culturelle entre nous (c'est le moins qu'on puisse dire), y a l'âge qui est là aussi, quoi : je n'aime pas De Beauvoir, cette bourge léniniste (voire maoïste !) faussement marxisante et authentiquement représentative de sa classe sociale, je lui préfère - et de loin - d'autres féministes, de vraies libertaires celles-là ; Rolland Garros n'est vraiment pas de mon monde, Bouvier et consorts m'ennuient à un point de torpeur qu'on ne peut imaginer, sauf à écrire "L'homme sans qualité" comme le fit Robert Musil, les groupes de musique cités (à l'exception de Simon and Garfunkel, et encore, c'est plutôt les oreilles de ma femme qu'ils ont fait trembler) ne me disent absolument rien, idem pour les bouquins, sans doute à tort... le ton du récit, l'humour, le sens de l'autodérision m'ont, par contre, enthousiasmé. Peut-être un peu trop d'anglicismes (j'aime bien l'anglais, mais bon) ? hmm J'ai été sensible, aussi, à l'attention portée à l'environnement bretonnant : il n'y a pas d'erreur (en plus, j'ai pu reconstituer ton patronyme sans difficulté), ce qui traduit une certaine familiarité (et un intérêt ?) avec ce qui reste de la culture populaire encore vivante en Basse-Bretagne.  smile

Dommage pour le SàD et plus généralement ton "big 4", il y avait un bon kilo à éliminer rien que pour le portage et certainement moyen de trouver une "double-toit" beaucoup plus légère, ainsi qu'un sac de couchage, couette ou quilt, tout aussi performant(s) pour un volume et un poids bien moindres. Si tu avais eu un peu plus de temps - déjà 46 jours, c'est royal au point de me faire saliver d'envie - tu aurais pu accrocher Ouessant à ton gentil et joli tableau Griste made in Breizh ! tongue

Semaine du 7 au 14 juin... j'avais envisagé partir faire le tour de Belle-Ile (ur wech c'hoazh !) mais m'en suis bien gardé, gros lâche que je suis, pour reporter ma fugue insulaire au 15, ce qui ne m'a pas empêché de me prendre un orage mémorable sur le coin de la figure l'avant dernier jour. Je crois bien avoir pulvérisé tous mes records de marche et de course à pieds pour éviter le déchaînement des éléments sur la falaise où j'étais, lorsque des légions de nuages d'une noirceur cendreuse survenant du large ont commencé à me rattraper... c'est dans ces moments d'urgence qu'on apprécie s'être converti à la MUL ! lol

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#8 05-07-2019 10:46:10

LTDR
Membre
Inscription : 12-04-2019
Messages : 12
Site Web

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Damned je découvre juste vos réponses, note à moi même je n'oublierai plus de m'abonner à mon propre fil big_smile


tacheton a écrit :

Sympa et bien condensé ton CR.
Je trouve ça bien optimisé, financièrement aussi. En plus les pistes de réduction de poids sont bien claires.
Tu dis que tu n'as pas pris de poche a eau, mais y'en a une dans ta liste, tu as pris quoi ? C'est facile l'eau sur ce GR ? le max/mini que tu as du porter ?

Donc 8kg sans bouffe,ça fait jusqu'à quoi, 12-13 kg avec la bouffe et l'eau ? ça commence à faire mais pour le coup, le sac a armature est justifié.

Oui, je l'avais même achetée (la poche à eau) et finalement je me suis rendue compte que la glisser dans le dos du sac (comme c'est prévu pour sur ce modèle) était quasi impossible quand le sac était bien plein. Du coup j'avais 2 bouteilles en plastique, une de 1L et une 0.75L. Ca dépend vraiment : parfois, il y a des points d'eau voire carrément des toilettes très régulièrement, parfois moins. Après il y a quand même souvent des habitations où j'aurais pu demander. Mais ça a été avec mon 1.75L, à part deux trois étapes de falaises où j'ai trouvé ça un peu juste. Je pense que oui je devais être à 12kg max !


Archimboldi a écrit :

Salut !

La présentation du projet m'a fait envie, je suis donc allé jeter un oeil au récit complet.
J'ai eu du mal à arrêter ma lecture pour m'alimenter de temps à autres, c'est très bien écrit, il y a beaucoup de spontanéité, de l'humour, et même des conseils de lecture (j'ai pris quelques notes d'ailleurs, comme si je n'avais pas déjà assez de bouquins dans ma "pile à lire" roll ) !
L'évolution en filigrane de l'héroïne est amusante à suivre. Au début du récit elle a besoin de toilettes publiques pour se brosser les dents, au bout de quelques semaines il n'en est plus fait mention. smile

Donc bienvenue, bravo pour ton parcours et merci pour ton récit ! smile

La liste est un peu lourde bien sûr, un gain de poids auquel on ne pense pas forcément, c'est de retirer tous les sacs inutiles : tu as besoin du sac pour la popote ? De celui de la tente ? La housse du sac de couchage serait avantageusement remplacée par une housse imperméable.

Merci beaucoup ! Oui, c'est clair que ça s'optimiste, encore plus si je change de sac car le Osprey a un genre de séparation interne qui empêche de glisser un sac imperméable jusqu'en bas. La housse de la tente, un peu plus pénible, notamment quand je la suspends à l'extérieur c'est bien pratique quand même  big_smile Par contre celui de la popote : yes, d'autant plus qu'il est déjà en lambeaux ...

06chamois a écrit :

Mince moi qui pensais que tu nous ferais quand même quelques aquarelles ...... dommage.

Belle expérience et tu en feras combien de kilomètres dans 20 ans ???

Bon tu as raison il vaut mieux commencer jeune.

En tout cas bravo et merci pour ce retour ici et sur ton blog.

Merci !! J'ai un syndrome de la page blanche, je n'arrive plus à ouvrir mon carnet, même depuis le retour, mais je ne désespère pas d'y arriver, j'ai pris tellement de photos que je voudrais bien en faire quelque chose ... Affaire à suivre.

trois flèches a écrit :

Cela semble être un GR bien sympa. Moi qui cherche des idées de trucs pas trop durs à faire avec ma fille, cela parait être une bonne piste si on le faisait par petites portions en plusieurs fois.

Je suis curieux de lire le retour que tu feras de ta prochaine expérience car tu as identifié différents points d'amélioration et tu as l'air bien décidée dans ta démarche.

A quel type de météo as tu été confrontée ?

Je pense que c'est une excellente idée ! Il a fait très beau (mais pas trop chaud) sur le premier mois, le début de juin a été plus aléatoire. L'avantage quand même de la Bretagne c'est que souvent la pluie est rapidement suivie du soleil. J'ai eu au total peut-être 3 jours où il a plu toute la journée, dont un le jour de la fameuse tempête Miguel. Après je n'ai pas hésité à me réfugier dans des restau voire hôtel quand il faisait trop moche histoire de sécher mes affaires, je n'ai pas une grosse résistance (mentale) au mauvais temps prolongé.

Jobig a écrit :

Bonjour Sophie,  smile

Après un peu d'hésitation - le côté puriste du Mul engagé (enfin, pas trop non plus...), le poids du sac revendiqué, n'est-ce pas ? - je me suis livré à la lecture de ton blog. Allé, z'y va, c'est le GR 34, c'est la Bretagne, et je soupçonne très fortement que son autrice est une Bretonne (expatriée). Ce en quoi je ne m'étais pas trompé. wink

J'ai bien fait : ton récit, je l'ai dégusté hier soir, sans m'arrêter (malgré les difficultés de lecture dans l'ordre). Bon, 'videmment, y a de la distance culturelle entre nous (c'est le moins qu'on puisse dire), y a l'âge qui est là aussi, quoi : je n'aime pas De Beauvoir, cette bourge léniniste (voire maoïste !) faussement marxisante et authentiquement représentative de sa classe sociale, je lui préfère - et de loin - d'autres féministes, de vraies libertaires celles-là ; Rolland Garros n'est vraiment pas de mon monde, Bouvier et consorts m'ennuient à un point de torpeur qu'on ne peut imaginer, sauf à écrire "L'homme sans qualité" comme le fit Robert Musil, les groupes de musique cités (à l'exception de Simon and Garfunkel, et encore, c'est plutôt les oreilles de ma femme qu'ils ont fait trembler) ne me disent absolument rien, idem pour les bouquins, sans doute à tort... le ton du récit, l'humour, le sens de l'autodérision m'ont, par contre, enthousiasmé. Peut-être un peu trop d'anglicismes (j'aime bien l'anglais, mais bon) ? hmm J'ai été sensible, aussi, à l'attention portée à l'environnement bretonnant : il n'y a pas d'erreur (en plus, j'ai pu reconstituer ton patronyme sans difficulté), ce qui traduit une certaine familiarité (et un intérêt ?) avec ce qui reste de la culture populaire encore vivante en Basse-Bretagne.  smile

Dommage pour le SàD et plus généralement ton "big 4", il y avait un bon kilo à éliminer rien que pour le portage et certainement moyen de trouver une "double-toit" beaucoup plus légère, ainsi qu'un sac de couchage, couette ou quilt, tout aussi performant(s) pour un volume et un poids bien moindres. Si tu avais eu un peu plus de temps - déjà 46 jours, c'est royal au point de me faire saliver d'envie - tu aurais pu accrocher Ouessant à ton gentil et joli tableau Griste made in Breizh ! tongue

Semaine du 7 au 14 juin... j'avais envisagé partir faire le tour de Belle-Ile (ur wech c'hoazh !) mais m'en suis bien gardé, gros lâche que je suis, pour reporter ma fugue insulaire au 15, ce qui ne m'a pas empêché de me prendre un orage mémorable sur le coin de la figure l'avant dernier jour. Je crois bien avoir pulvérisé tous mes records de marche et de course à pieds pour éviter le déchaînement des éléments sur la falaise où j'étais, lorsque des légions de nuages d'une noirceur cendreuse survenant du large ont commencé à me rattraper... c'est dans ces moments d'urgence qu'on apprécie s'être converti à la MUL ! lol

Jobig

Merci pour ce long message, ça me fait très plaisir ! Oui, il y a des pistes d'amélioration, c'est sûr, il va juste falloir que je passe le pas, notamment pour le sac de couchage : je suis un peu attachée à mon petit confort big_smile Ahlala, je ne te le fais pas dire : lors de la tempête, j'étais avec un copain avec un sac de 70L et même si je suis loin d'être parfaite, c'était quand même bien plus facile pour moi  cool Et Ouessant, peut-être cet été, après tout je ne suis pas bien loin !


Mon trombi - Mon blog - Instagram
Coming soon to a dolmen near you ! (départ sur le GR34 prévu  le 1er mai)

Hors ligne

#9 05-07-2019 21:23:47

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Hello Sophie,

Merci pour ton récit, ton aventure m'a beaucoup plu.
Ton blog est très bien fait tongue , vraiment agréable à découvrir

Nous faisons un morceau du GR34 chaque année (pas en bivouac) donc cela m'a doublement motivé à te lire.

J'ai trouvé certaines photos très belles, je suppose que c'est avec l'iphone?

Pour ce qui est du poids emporté sûr tu peux améliorer et si tu continues ce genre de périple tu vas sûrement t'y intéresser
Je suis bien d'accord pour le bivouac sur le GR34 ça ne me semble pas facile, pour ma part je préfère les coins perdus en montagne,

Bravo à toi smile

Myrtille

Hors ligne

#10 05-07-2019 22:49:52

Serval
Carpe diem
Lieu : Entre Monts Martre et Parnasse
Inscription : 15-06-2018
Messages : 487
Site Web

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Bonsoir Sophie,

J'ai moi aussi dévoré ton blog en lisant tous les articles à la suite il y a 15 jours... le lendemain de ton arrivée à Penmarc'h. roll Ayant parcouru le même chemin quelques mois avant toi, je me suis souvent retrouvé en des endroits connus.

Tu as un style particulièrement agréable à lire. C'est bien écrit, sans prétention, souvent drôle, j'ai adoré. smile


Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai faits seul, et à pied. (J.-J. Rousseau)
Trombinoscope | Tour de Bretagne (GR 34) - De Concarneau à Auray

En ligne

#11 06-07-2019 21:38:25

thanjuzo
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 21-08-2015
Messages : 218
Site Web

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Extra, merci. Pas loin, joli => TODOlist.

J'ai pas encore lu le blog (ça viendra), mais bien suivi l'insta. Aussi j'ai peut-être raté la réponse : pas de PC dans ta liste, donc tu écrivais ton blog juste avec l'iPhone ? Combien de temps y consacrais-tu ?

--
Thierry pas en holidays

Hors ligne

#12 09-07-2019 12:25:21

LTDR
Membre
Inscription : 12-04-2019
Messages : 12
Site Web

Re : [Récit + liste] 1000 km sur le GR34

Myrtille88 a écrit :

Hello Sophie,

Merci pour ton récit, ton aventure m'a beaucoup plu.
Ton blog est très bien fait tongue , vraiment agréable à découvrir

Nous faisons un morceau du GR34 chaque année (pas en bivouac) donc cela m'a doublement motivé à te lire.

J'ai trouvé certaines photos très belles, je suppose que c'est avec l'iphone?

Pour ce qui est du poids emporté sûr tu peux améliorer et si tu continues ce genre de périple tu vas sûrement t'y intéresser
Je suis bien d'accord pour le bivouac sur le GR34 ça ne me semble pas facile, pour ma part je préfère les coins perdus en montagne,

Bravo à toi smile

Myrtille

Merci beaucoup !! Oui, ça m'a donné des envies de montagnes et de grands espaces cette histoire ...Toutes les photos ont été prises à l'iPhone oui  smile

Serval a écrit :

Bonsoir Sophie,

J'ai moi aussi dévoré ton blog en lisant tous les articles à la suite il y a 15 jours... le lendemain de ton arrivée à Penmarc'h. roll Ayant parcouru le même chemin quelques mois avant toi, je me suis souvent retrouvé en des endroits connus.

Tu as un style particulièrement agréable à lire. C'est bien écrit, sans prétention, souvent drôle, j'ai adoré. smile

Héhé merci, j'avais lu tes retours avant de partir d'ailleurs !

thanjuzo a écrit :

Extra, merci. Pas loin, joli => TODOlist.

J'ai pas encore lu le blog (ça viendra), mais bien suivi l'insta. Aussi j'ai peut-être raté la réponse : pas de PC dans ta liste, donc tu écrivais ton blog juste avec l'iPhone ? Combien de temps y consacrais-tu ?

--
Thierry pas en holidays

Oui, tout à l'iPhone, en général prise de notes puis rédaction sur l'appli "Notes", mise en page sur l'appli Squarespace (très bien pour ça et la gestion du blog en général mais nulle pour le traitement de texte), tri des photos, mettre tout ça en ligne, post sur instagram : entre 1h et 1h30 par soir suivant l'inspiration, le nombre de photos et la qualité de la 4G ! Merci beaucoup, en tout cas, c'est chouette que ça t'ait donné envie !


Mon trombi - Mon blog - Instagram
Coming soon to a dolmen near you ! (départ sur le GR34 prévu  le 1er mai)

Hors ligne

Pied de page des forums