#1 27-12-2019 19:34:04

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

[Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Flashback 2017

Prologue

Voici un récit que je publie seulement 3 ans après. Ce n'est pas dans mes habitudes.
Si vous arrivez à lire ce récit insoutenable jusqu'au bout, vous comprendrez pourquoi j'ai voulu l'effacer de ma mémoire.
Je viens de retrouver quelques photos, les autres ont été effacées elles aussi de ma (carte) mémoire, mais je veux partager ce récit avec vous car le circuit est vraiment somptueux. Et même 3 ans après, quand je me replonge dans les photos qui me restent, tout me revient à l'esprit : les couleurs, les odeurs, les ..
Mais passons à l'action !


Récit

Tout d'abord, replongeons nous en février 2017 : c'est ma 2e rando-bivouac. Et avec quelques allégements dans mon sac à dos, je me sens invincible. En effet, mon sac ne pèse plus que .. hum .. bon certes, c'est un bon début, bref passons.
Je me suis fait mon propre itinéraire :
- monter par les gorges de la Colombières,
- gambader sur le Caroux,
- grimper au Sommet de l'Espinousse,
- redescendre par les gorges d'Héric.
Tout ça en 2 jours/2 nuits, 43km D+2400m, une broutille.
Voici l'itinéraire prévu :
49283917792_a293248c82_s.jpg
ITINERAIRE

Pour informations, ce massif montagneux s'appelle la Montagne de l'Espinousse, au nord de la Montagne Noire, au-dessus de Béziers.
Note du traducteur : comme spécialités locales, il y a la Saucisse de Toulouse, le Cassoulet de Castelnaudary et .. les Envies de Béziers.

Jour 1
J'arrive au cimetière de Colombières-sur-Orb vendredi soir après le travail et même si l'endroit est trèèèèès calme, je décide de me mettre en tenue et en route sans plus tarder.
Je m'introduis dans cette gorge profonde tout guilleret. Parfois le chemin prend de la hauteur. en étant au ras du vide avec des parois glissantes (il a beaucoup plu les jours précédents).
49279290176_26d58f33c7_o.jpg


J'ai les jambes qui tremblent mais la vue est sublime.
49279490407_9c32391cc8_o.jpg


Je vous ai parlé des prévisions météo ? Ah non ! Et bien ils ont annoncé des rafales à 90km/h. Et 90km/h dans les gorges et bah .. ça décoiffe !
Je cherche rapidement un endroit pour la nuit. Je pourrais me faufiler sous ce rocher comme d'autres l'ont déjà fait avant moi mais .. euh il n'y a que 50cm d'espace en hauteur. Très peu pour moi.
(Lectrice, Lecteur, tu peux respirer, ce n'est pas là que je me fais écrabouiller).
49278814528_486d03c7b2_o.jpg


Je poursuis donc sur le chemin au fond des gorges. Je peine car toutes les feuilles des arbres ont atterri dans le fond.
Je m'enfonce, j'en ai jusqu'aux cou .. jusqu'aux coudes.
Cela aurait pu être moelleux pour dormir si cela n'avait été que des feuilles. Mais là, ce sont des châtaigners..
Un peu plus loin, il y a un endroit repéré "Les Troglodytes" sur ma carte.
C'est surement la maison d'un philosophe.
Je cite :
"Constatation :
Je n'ai qu'une seule vie
ma pensée est unique et immortelle
je participe à la réalité de tout".
49279288531_960ca1ebfb_o.jpg


Bon, j'essaye de comprendre mais ça me donne trop mal à la tête.
Ce fond de gorge ne m'enchante pas trop, ça me fout le cafard chat dans la gorge. J'essaye de grimper sur une vire que j'aperçois un peu plus haut et qui me permettrait d'avoir une meilleure visibilité.
J'ai juste à franchir de travers un plaque inclinée à 88.5% (à peu près) qui ferait un beau toboggan si j'étais joueur. Mais je ne suis pas joueur, je suis fatigué.
Cela parait facile, il y a quelques prises .. ah non, en fait il n'y a pas de prise et je ne m'en aperçois que lorsque j'en suis à la moitié, quand mes pieds glissent vers le bas.
(Note de l'auteur : si les pieds avaient glissé vers le haut, cela aurait été surprenant certes, mais beaucoup moins amusant).
Donc là, je suis bloqué. Si je lâche une main, c'est tout mon corps qui va glisser vers le bas.
Mais bon, je ne vais vous faire languir, il ne m'est rien arrivé : j'ai réussi in-extremis à attraper la branche d'un buisson juste à temps, et me hisser jusqu'à la vire qui en fait n'était pas si bien que ça. Du coup, j'ai grimpé encore plus haut pour trouver une zone protégée par un gros cailloux.

Juste assez de place pour mon sursac. Mais je dois tout de même faire un peu de terrassement. Et, idée géniale, j'avais emporté un grand sac poubelle que je rempli de feuilles mortes (sans les bogues de châtaignier). Cela me fait un bon rembourrage pendant .. 15mn, après cela devient tout plat.
49279288056_ebde4bea1e_o.jpg


Je m'endors en regardant les nuages traverser les gorges à toute vitesse au-dessus de ma tête tout en réfléchissant, la gorge serrée à la façon de redescendre dans cette gorge étroide demain.

Jour 2
Je me réveille sans m'étirer. Et oui, si je me m'étire, je tombe.
Finalement, la redescente s'effectue sans problème .. sur les genoux. Mais cela m'a mis quand même sur les rotules.
[img]Ces gorges sont très minérales.[/img]


Il faut zigzaguer entre les rochers qui sont tombés dans la nuit à cause du vent (non je blague).
49279287021_c9b841f3ca_o.jpg


Enfin, je sors de l'ombre et j'entre dans la lumière.
49279286571_b6a59e8c8f_o.jpg


Petit déjeuner roboratif au beau Moulin de la Fages.
49278811528_471ec68a11_o.jpg


Le chemin se poursuit en montant sur le plateau du Caroux
C'est assez désertique, cela a dû bien souffler cette nuit, cet arbre n'a plus aucune feuille.
(Pfff, oui je sais, on est en février, c'est normal).
49279486322_44b27b78f3_o.jpg


Tourbière de la Lande : une passerelle surélevée permet, en principe, de ne pas se mouiller les pieds.   
Moi j'ai dû descendre récupérer mon bâton que j'ai fait tomber !
49279285161_565dcf2893_o.jpg


Arrivé au point de vue "les Barmelles" j'en reste coi. Mazette, quel panorama !
49279284626_634954a7f4_o.jpg


Direction Douch par la forêt qui est très connue pour ses pommiers (les Pommes de Douch).
49279485077_46c9c74cf1_o.jpg


C'est un joli village mais je pensais qu'il y aurait de quoi se laver à Douch, bah non.
49279283571_ea49e890aa_o.jpg


Au lavoir, je fais le plein d'eau à ras bord pour la suite de l'aventure.
A la sortie de Douch, il faut prendre le GR7. Et là, c'est ingénieux, pour gagner de la place, ils ont mis le GR7 dans le ruisseau (ou alors ils ont dévier le ruisseau vers le GR7). C'est beau mais c'est assez pénible surtout que les galets sont bien glissants.
49279483707_805250c1ba_o.jpg


Dès que ça commence à monter, je n'en peux plus. J'ai trop d'eau, c'est trop lourd, je vide presque tout.
49278807868_259b537dff_o.jpg


J'adore ce coin, je me régale et j'en prends plein les yeux.
49279482662_862ba67f12_o.jpg


Le GRP Tour de la Montagne du Haut Languedoc passe tout là-haut, au sommet des barres rocheuses.
49279482097_f9033aebc1_o.jpg


Quand le chemin passe dans la forêt, il devient difficile de se repérer. Ce n'est pas un chemin très fréquenté. Perdu, je suis obligé de couper, mais c'est assez pentu et ça me fout les chocottes. Et tout d'un coup ... rien de grave, je retrouve le chemin smile
49278806243_293fcb84e2_o.jpg


Il faut longer le ruisseau du Vialais, ce n'est pas toujours évident, je sors mon GPS pour vérif.. MON GPS ! JE L'AI PERDU, JE SUIS PERDU ! Il n'est plus dans la poche, bouououuuuu ! Il faut que je refasse le chemin inverse mais sans GPS comment suivre le chemin ???? Heureusement je le retrouve à 50 mètres de là, dans l'eau. Il est tombé quand j'ai voulu sauté et que je .. bon, passons.

Sur la carte IGN, c'est repéré "Plle" mais ça ressemble plus à un pont. C'est assez plat pour y dormir mais bof bof, je préfère continuer.
49279481112_32b7c8a4da_o.jpg


Ça monte en zigzag, c'est long, jusqu'au pas de la Lauze, pour rejoindre la route D180.
C'est beau mais c'est long. Mais c'est beau.  Oui mais c'est long.
Sur la route, j'ai vraiment la patate : c'est presque plat, et j'ai mangé une barre de céréales à la pâte de cacahuètes et au caramel de 2800 kcal dans 86g (si si c'est possible !).
Tout à coup, au détour d'un virage, je tombe nez à museau avec un troupeau de mouflons. Ce n'est pas une blague. Le grand mâle me toise, fier, imposant. Je suis pétrifié, je n'arrive pas à dégainer mon appareil photo.
Il lance un grand cri, comme .. comme un mouflon quoi.  Le troupeau disparait derrière lui pendant que lui, il reste là sans bouger, à me fixer. Quand le reste du troupeau est à l'abri, il souffle et disparait.
Ce fut un instant magique qui a duré au moins 20 secondes, mais gravé à jamais (oh c'est beau).
Note du traducteur : ce sont des mouflons de Corse, douze couples ont été introduits en 1956. Maintenant, on estime à 2500 le nombre de mouflons !

Ici, c'est un réserve naturelle. Je pensais prendre un petit chemin, manger chaud et dormir dans le coin mais tous les 100m, de chaque côté de la route, il y a un panneau rouge où c'est indiqué (de mémoire) :
"Réserve naturelle,
- interdiction de sortir des chemins
- interdiction de faire du feu
- interdiction de camper
Contravention de 135€"

(Apparté : ce genre de panneau, ça me fait toujours penser à ceux des piscines : "Interdiction de courir sous peine de poursuite").

Un calcul vite fait me donne 405€ ! Ça fait cher la sortie !
Vu le nombre de panneaux, je ne rigole pas avec ça, ça doit être sérieux et bien surveillé.

Ça me fait flipper un peu. Où vais-je dormir ? La nuit va arriver dans pas longtemps.
Tant pis, il faut continuer sur la D180 pour trouver un endroit plus autorisé.
A proximité du Sommet de l'Espinousse, je prends le chemin forestier plein sud.
C'est magnifique. Je me vois bien dormir ici, entre 2 panneaux d'interdiction.
Il fait un peu froid, le soleil est en train de tomber.
49278805158_f137c4289c_o.jpg


BOUM !
Non, ce n'est pas le bruit du soleil qui tombe, c'est l'unique battement de mon cœur quand je vois arriver un énorme 4x4 en face de moi. Que fait un énorme 4x4 à cette heure là (c'est l'heure de l'apéro) sur mon chemin forestier ?
Evidemment, le film "Délivrance" défile devant mes yeux. Je n'ai pas trop envie de faire le cochon ce soir.
Evidemment, le 4x4 s'arrête à ma hauteur.
Evidemment, la vitre se baisse.
Une tête d'homme apparait, rougeaude. Je pourrais dire qu'il bave et qu'il a du sang sur les dents. Mais non, il pourrait être presque normal si ce n'est ses deux yeux qui ne regardent pas dans la même direction au même moment. Je sais c'est difficile à comprendre, mais d'un seul regard, il a réussi à voir ce que j'avais sur la tête et aux pieds, ce que j'avais comme sac à dos, son contenu et celui des poches latérales !
Lui : "vous allez où comme ça ?"
Moi : "à Héric" (je sais qu'il y a un gîte là-bas, je ne veux pas lui faire croire que je vais dormir seul dans cette forêt interdite).
Et là, il a poussé un grand cri "ouuuuuuuuuuuuu" en dodelinant de la tête.
Lui "Mais c'est loin"
Moi "ne vous inquiétez pas, je suis bien équipé, j'ai l'habitude". Et là, je pars en marchant d'un bon pas, tout en priant pour qu'il démarre. Il lui a fallu 10 secondes tout de même pour démarrer et heureusement qu'il n'a pas fait marche arrière sinon j'aurais fait pipi dans mon super caleçon Mickey.
J'ai marché, marché, marché, droit devant moi.
49279480207_72fa6e055d_o.jpg


Au bout de 10mn, je me retourne, je ne vois rien et hop je m'enfonce prestement dans la forêt, je me cache derrière un arbre, j'écoute et j'attends. Pas trop longtemps en fait car mes intestins ont commencé par faire des gargouillis.
Après, j'installe le bivouac derrière un maigre buisson. Sursac au sol, couverture de survie épaisse comme tarp.
C'est chouette, c'est simple, c'est pas cher, mais c'est ... VOYANT car ça brille !
Pourtant la nuit, tous les tarps sont gris ?
49278804353_a62c43ed6e_o.jpg


J'éteins.
Ronnnn, Ronnnnn (oui, je sais je ronfle un peu).
AH MAIS C'EST QUOI CETTE LUMIERE ?
Je me réveille en sursaut je vois des faisceaux de lampe torche qui scrutent la forêt. Ohlalala j'ai encore les intestins qui gargouillent.
Je sors la tête discrètement et je vois .. toutes les éoliennes sur la colline d'en face qui émettent des flash !
Mon Dieu, ce que j'ai eu peur.
Pensez-vous que l'on peut dormir sur ces 2 oreilles quand il y a des flash qui vous éclairent la nuit ? Bah non !

Jour 3
Au petit matin, je plie bagage de bonne heure pour ne pas croiser des énormes 4x4 sur mon chemin forestier.
(On peut apercevoir les éoliennes au fond).
49279479252_f1db82e181_o.jpg

49279478967_0360860583_o.jpg


Ouf, sain et sauf.
Bizarre, j'ai grandi des jambes pendant la nuit !
49278803048_d3b5ee5474_o.jpg


Un coin sublime m'attend : la chapelle de Saint Martin du Froid. Pour le froid, je confirme. Tout est gelé ce matin, mais sous mon tarp réfléchissant régnait une douce chaleur.
49279277101_ae748a30bb_o.jpg


La vue est somptueuse depuis cette chapelle, et le chemin pour descendre, presque entièrement caladé (avec des pierres mises sur tranche).
49279477447_56db40f28b_o.jpg

49279476902_c62c7bbd40_o.jpg


Il me faut bien 2h30 pour descendre à Héric, et je comprends mieux l'expression surprise du conducteur de l'énorme 4x4 de la veille.

Les gorges d'Héric sont bien connues et réputées. On se croirait en Corse (surtout depuis qu'il y a les mouflons de Corse).
49279275006_ca90a3eb8b_o.jpg

49278799553_980134c0ab_o.jpg


Même si il faut descendre par une petite route, il n'y a pas de voiture et cela ne gâche en aucun cas mon plaisir.
Je suis assez content, mon périple touche bientôt à sa fin, et cela sans encombre..

A Saint-Martin-de-l'Arçon, je prends le petit chemin qui passe par le Col de la Pomarède. Cela rallonge pas mal l'itinéraire (1h30) mais cela m'évite de rentrer par la route. C'est prévu et je suis dans les temps ce qui me permettra de diner avec ma famille ce soir comme convenu.
Ce chemin semble peu utilisé, cela ne me rassure pas.
Ah si, je croise 3 trailers en pleine action. Donc c'est praticable.
J'arrive à la cascade d'Albine. Chouette, il ne me reste plus que 2km et après c'est le cimetière (le parking).
Il ne me reste qu'à franchir ce petit ruisseau d'Albine .. mais ce ruisseau, après les dernières pluies, n'est plus un simple petit ruisseau, il est beaucoup plus gros et me semble infranchissable.
Ce passage se situe à mi-hauteur de la cascade qui fait 80m de haut au total. Je vérifie sur mon GPS, c'est bien par là que je dois passer.
Si je suis emporté par le courant, je ferais une petite chute de .. 40 mètres !
Je suis très embêté.
Je pourrais sauter mais le ruisseau a creusé la roche au fil du temps et les côtés sont bien inclinés.
De plus, ils sont mouillés et glissants.
J'estime à une chance sur trois de tomber sur les genoux en sautant et en glissant, ou pire tomber dans l'eau et être entrainé.
Je me vois déjà les 2 tibias cassés, ou pire arriver au cimetière non pas la tête haute mais les pieds devant.
"Pas grave Tolliv", me dis-je, "tu n'as qu'à passer plus haut"
Plus haut, c'est la cascade. 40m de chute. Infranchissable.
Je tergiverse.
Cela me prend 20 bonnes minutes pour tout évaluer, mon cerveau bouillonne, je tourne en rond, je suis désemparé.
Si j'avais eu une corde, j'aurais sauté sans mon sac à dos et je l'aurais tiré une fois passé de l'autre côté.
Là, il faudrait que je fasse un saut de 3m en longueur et ça en fin de rando, avec 44km dans les pattes et mon sac à dos sur le dos.
3 mètres en longueur, ça se fait ? Oui mais avec quel élan ? Et à quel âge ?
Là, j'ai à tout casser 2m50 d'élan.
"Bon, allez tolliv, ne réfléchis pas, prends ton élan et saute, ne fais pas ta mauviette".
L'adrénaline m'envahit (je ne supporte pas qu'on me traite de mauviette), je ne réfléchis plus.
Je me retourne pour prendre mon élan au maximum, et là qu'est ce que je vois, juste devant moi ? Une plaque mortuaire accrochée à un rocher :
"Ici, Jean-Jacques amoureux de la nature est décédé, bla bla bla ..".
Mes jambes se dérobent et je vomis.
Je dois me rendre à l'évidence : je ne devais pas passer par là aujourd'hui.
J'étudie ma carte, j'estime à 2h de plus pour rejoindre le cimetière, vivant.
Un petit SMS à ma femme pour dire que j'ai un petit contretemps non facheux, sans gravité et je fais demi-tour.
Avancer c'est aussi renoncer !
Je vois un petit chemin sur ma carte qui pourrait me faire gagner du temps.
Au bout de 15mn, je comprends que ce n'est pas un chemin, c'est un ruisseau qui pourrait servir de chemin s'il était sec, ce qui n'est pas du tout le cas aujourd'hui. Je descends de terrasse en terrasse (ce sont d'anciennes terrasses plus entretenues depuis au moins 50 ans). Je me ferais bien une petite mousse en terrasse mais pas le temps : je me faufile, je rampe, je suis un warrior, je déchire grave (ma veste surtout).
Et quand j'arrive sur la route c'est un grand soulagement. J'en ai encore les jambes qui tremblent.
Après, c'est du gâteau.


Epilogue

Rentré chez moi, curieux et désirant en avoir le coeur net, je vais voir sur internet ce qu'il en est de ce chemin traversant la cascade de l'Albine.
C'est un chemin connu sur lequel s'effectue une course de trail technique et sauvage : "le Saute Mouflon". Mais cette course ne se fait qu'en été, quand le ruisseau est à sec. De plus, ils mettent une corde et il y a une personne qui aide les trailers à traverser.
Sur un autre site : "Déconseillé à faire par temps de pluie car les rochers au niveau de la cascade sont très glissants, puis si le niveau d’eau est trop haut il vous sera dangereux, voir impossible de traverser l’Albine si le torrent est trop fort".
Ouf, l'honneur est sauf.

Dernière modification par tolliv (12-01-2020 22:46:26)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#2 27-12-2019 19:53:28

trois flèches
Invité

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

hoooooo, quel suspens yikes

Le récit, le récit !!!!!

#3 27-12-2019 19:57:30

Lou_is34
Lou_is
Lieu : Béziers
Inscription : 26-06-2019
Messages : 729
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Impatient de lire ton aventure dans un endroit que fréquente très souvent  smile


Comme dirait Fauve « on s’en branle c’est pas important »
Trombi
Listes: 0°C confort & Duo - 0°C confort

Hors ligne

#4 27-12-2019 20:03:12

jerome31
Membre
Lieu : ayguesvives (31)
Inscription : 05-02-2018
Messages : 731

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

trois flèches a écrit :

#549401hoooooo, quel suspens yikes


Insoutenable!!  mad

Hors ligne

#5 27-12-2019 20:12:43

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Hé, j'ai bien réussi ma pub, hein ?
lol


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#6 27-12-2019 20:52:26

einganien
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 30-12-2015
Messages : 1 896
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Ahhhh enfin un lieu que je connais très bien !!!  tongue  tongue
Comment tu as fait avec les dénivelés ??  lol  lol

Hors ligne

#7 27-12-2019 20:58:32

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018
Messages : 374

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Après une telle introduction tu as intérêt à assurer, nous voulons la suite  big_smile

Hors ligne

#8 27-12-2019 21:50:56

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Stéphane_33 a écrit :

#549416Après une telle introduction tu as intérêt à assurer, nous voulons la suite  big_smile

Tu me diras si j'ai été à la hauteur (à peu près 1200m en fait)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#9 27-12-2019 21:51:40

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 2 199
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

T'est fort pour le teasing... La suite sera t'elle à la hauteur ?


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#10 27-12-2019 22:38:09

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 1 301
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

tolliv a écrit :

#549399(à suivre)

suivi !


Sitôt sorti de maladie, on oublie son médecin.
La gratitude est la mémoire du cœur

Merci  smile

Hors ligne

#11 27-12-2019 23:30:40

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Ça arrive, ça arrive ..


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#12 28-12-2019 00:03:11

einganien
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 30-12-2015
Messages : 1 896
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Non mais sans dec, il va nous sortir un truc vieux de mille ans pour combler son inactivité !! lol  lol  lol  lol

Hors ligne

#13 28-12-2019 00:03:52

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 5 599
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

J'veux pas dire, mais ça traine...  yikes

En ligne

#14 28-12-2019 00:07:55

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

bon bah arrêtez maintenant, sinon vous ne l'aurez que l'année prochaine !
big_smile


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#15 28-12-2019 00:12:59

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 5 599
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Bon, ça va, c'est dans 4j...
lol

En ligne

#16 28-12-2019 00:17:55

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Joyeux Noël  wink

PS : j'y ai mis toutes mes tripes

Dernière modification par tolliv (28-12-2019 00:18:40)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#17 28-12-2019 01:39:37

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 5 599
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Que d'aventures (et de jolies photos).
tongue

En ligne

#18 28-12-2019 02:38:11

koreth
Hammocker !
Lieu : Montpellier, France
Inscription : 27-12-2018
Messages : 513

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Un régal à lire, comme chaque fois.

PS : t'as eu de la chance avec ta forêt de Douch. Y trouver des poiriers aurait été une expérience très différente smile

Dernière modification par koreth (28-12-2019 02:38:22)


« La route ? Là où on va, on n'a pas besoin de route ! »
Sauf mention contraire, edit = corrections de fautes / typos

Hacker, Hiker, Trekker – Hammock Lover
Trombi

Hors ligne

#19 28-12-2019 11:45:15

Lou_is34
Lou_is
Lieu : Béziers
Inscription : 26-06-2019
Messages : 729
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Teaser de l’espace, mais toujours pas de récit. C’est comme pour les films ? 6 mois avant la sortie ?! big_smile  lol


Comme dirait Fauve « on s’en branle c’est pas important »
Trombi
Listes: 0°C confort & Duo - 0°C confort

Hors ligne

#20 28-12-2019 12:13:59

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 4 059
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Lou_is34 a écrit :

#549467Teaser de l’espace, mais toujours pas de récit.

Si, si !
J'ai mis à jour le post initial hier soir  wink


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#21 28-12-2019 12:14:43

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 725

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Il y a bien un récit... sous le teaser...
Merci Tolliv...
Encore un joli coin où randonner...
bonne journée
martie

Hors ligne

#22 28-12-2019 12:48:37

Lou_is34
Lou_is
Lieu : Béziers
Inscription : 26-06-2019
Messages : 729
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

tolliv a écrit :

#549469

Lou_is34 a écrit :

#549467Teaser de l’espace, mais toujours pas de récit.

Si, si !
J'ai mis à jour le post initial hier soir  wink

Je suis mauvais, j’avais pas remonté la discussion  big_smile.

Sympa ton récit!

Si tu es proche du caroux il y a l’arrête des charbonnier à faire très peu fréquenté très très sportif et aérien. J’avais cru mourir avec/a cause de mon chien roll.

-Le sentier du vialais avec col de l’ourtigas
-le sentier de La Chapelle saint eutrope  avec le portail de roquandouire
-le sentier des légendes (1000 marches)
- etc  lol


Comme dirait Fauve « on s’en branle c’est pas important »
Trombi
Listes: 0°C confort & Duo - 0°C confort

Hors ligne

#23 28-12-2019 13:01:14

06chamois
Membre
Lieu : Là-haut
Inscription : 13-11-2018
Messages : 442

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Bon Tolliv cela ta visiblement  laissé  un bon souvenir  smile  après coup ....... depuis trois ans tongue pour nous le raconter enfin smile

Tout vient quand même  car c'est un beau récit qui m'a tenu en haleine.
En tout cas très bien raconté, bravo.

Mais bon tout c'est bien passé  fort heureusement.

Nous sommes tous ou presque à passer dans des endroits assez exposés  lol parfois, ce qui nous laisse des souvenirs, des souvenirs...


La montagne entretient à la fois la tête et le corps, alors plus d’hésitation = vive la randonnée  big_smile

Mon trombi :   https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=35338

Hors ligne

#24 28-12-2019 13:38:25

einganien
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 30-12-2015
Messages : 1 896
Site Web

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

Ouhai ben moi aussi je n'avais pas remonté la discussion  lol
A force de toujours cliquer sur "nouveau message" on loupe toutes les modifs d'en haut !!  lol

Merci Tolliv d'avoir retrouvé quelques photos pour alimenter ton récit, je commençais à paniquer (en un seul mot lol ).
A un moment donné j'ai cru lire un récit tout droit sorti de chez Youporn !!
lol

"Je m'introduis dans cette gorge profonde tout guilleret"
"en étant au ras du vide avec des parois glissantes"
"J'ai les jambes qui tremblent mais la vue est sublime"
"Je cherche rapidement un endroit pour la nuit. Je pourrais me faufiler"
"Je poursuis donc sur le chemin au fond des gorges"
"Ce fond de gorge ne m'enchante pas trop"
"Je m'endors [...] tout en réfléchissant, la gorge serrée à la façon de redescendre dans cette gorge étroite demain."
"Dès que ça commence à monter, je n'en peux plus, c'est trop lourd, je vide presque tout"
"Quand le chemin passe dans la forêt, il devient difficile de se repérer. Ce n'est pas un chemin très fréquenté."
"ne vous inquiétez pas, je suis bien équipé, j'ai l'habitude"

Sinon les blagues de douche Douch m'ont bien faites marrer LOL
A vrai dire, tout le récit m'a bien fait rire, l'ensemble est bien emmené smile smile

Mais franchement....en vrai....t'es un grand peureux toi !!  lol  lol  lol
T'es une mauviette en vérité !! LOL
Ah zut, c'est vrai, tu n'aimes pas qu'on te traite de Mauviette...Mauviette, Mauviette, Mauviette, Mauviette !!
Oh oh , ça me rappelle une certaine scène du coup !!


Vivement la sortie du CMN pour voir comment tu te flippes la nuit  lol  lol

Dernière modification par einganien (28-12-2019 13:54:36)

Hors ligne

#25 28-12-2019 13:48:55

jerome31
Membre
Lieu : ayguesvives (31)
Inscription : 05-02-2018
Messages : 731

Re : [Récit + liste] Gorges de Colombières et d'Héric

On a été bien servi!
Merci du cadeau  big_smile

Hors ligne

Pied de page des forums