#101 14-03-2010 17:36:28

Vadim
Membre
Lieu : Lille
Inscription : 26-02-2010
Messages : 3
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Merci Olivier pour ton site très documenté et riche de ton expérience.
Je prévois également de me lancer sur un parcours similaire en solo. Pour l'instant je glane un maximun d'info et je dois reconnaitre que le rendez vous des Ayatollahs de la mul est précieux pour préparer une rando en autonomie (faire sécher du dentifrice pour l'alléger, ça c'est un scoop wink).
Je m'interroge sur la période de ta rando, pourquoi es tu parti mi-août, à la fin de l'été. La période entre à cheval entre juin et juillet n'est pas plus adaptée, à moins qu'il soit trop tôt et que les torrent soit encore gonflés des eaux de fonte des neiges ?
En plus de l'engagement physique et psychique, est ce difficile techniquement, est ce qu'il y a des parois à escalader ou pire à descendre, ou est ce comparable à la difficulté technique du GR20 ?
As tu trouvé un moyen pour détecter une bande de sable mouvant, ou il faut attendre de mettre le pied dedans hmm ?

Hors ligne

#102 14-03-2010 19:26:44

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 038
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Salut Vadim,

Vadim a écrit :

Je m'interroge sur la période de ta rando, pourquoi es tu parti mi-août, à la fin de l'été. La période entre à cheval entre juin et juillet n'est pas plus adaptée, à moins qu'il soit trop tôt et que les torrent soit encore gonflés des eaux de fonte des neiges ?

Mi-août parce que moins de neige (et aussi moins de moucherons piqueurs), mais le risque de mauvais temps est plus élevé.

Vadim a écrit :

En plus de l'engagement physique et psychique, est ce difficile techniquement, est ce qu'il y a des parois à escalader ou pire à descendre, ou est ce comparable à la difficulté technique du GR20 ?

Je n'ai pas eu à faire d'escalade (sauf pour aller chercher un gant tombé dans une bédière bien creusée dans le glacier smile ) mais pour moi c'est de la rando très technique à cause de la diversité des situations problème qui peuvent se poser sur plusieurs endroits de l'itinéraire, bien plus que sur le GR20.

Certains terrains sont difficiles (glaciers, sables mouvants, pierriers, moraines instables, zones inondées, champs de lave) et souvent variables, changeant d'une heure à l'autre, et bien sûr d'une saison à l'autre. Il en découle que l'orientation est complexe, il faut sans cesse piocher des indices sur le terrain (les couleurs, le reflets, les reliefs, les textures), sur la carte, sur le GPS, dans le ciel (pluie ou pas, vent, soleil à venir ?) pour choisir son itinéraire ce qu'on n'a jamais à faire sur le GR20 (balisé).

Un exemple pour illustrer un peu: lorsque je pouvais être amené à franchir des cours d'eau, voici les éléments dont je tenais compte avant de choisir mon itinéraire (par exemple remonter pour passer en amont et diviser les débits en plusieurs rivières ou passer au plus direct). A-t-il plu ? Si oui combien et il y a combien de temps, à quel endroit (amont ou aval) ? Y a-t-il un glacier en amont (oui = au trouble et fluctuations journalières: la nuit il fait plus froid, moins d'eau de fonte) ? A quel moment de la journée vais-je arriver à la rivière et à quelle distance est-elle du glacier, quelle pente (pour estimer si j'arriverai avant l'eau de fonte due au réchauffement de la journée) ? Y a-t-il du vent (les glaciers fondent plus vite les jours de vent) ?  Taille du glacier, direction du vent (l'importance de la fonte dûe au vent sera moins importante sur les gros glaciers quand le vent souffle en venant du glacier) ? Quelle nature de terrain (fond lisse ou plein d'obstacles) ? Et si ça ne passe pas, quel itinéraire bis ? Etc.
L'importance accordée à ces éléments découle en partie d'observations faites sur le terrain (lors de mes deux randos islandaises de 2000 et 2008) et de questions posées à des gardiens de refuge.

Certaines parties sont ultra-faciles, notamment les quelques passages sur piste, mais d'autres combinent plusieurs difficultés qui rendent l'ensemble "technique".

Vadim a écrit :

As tu trouvé un moyen pour détecter une bande de sable mouvant, ou il faut attendre de mettre le pied dedans hmm ?

Un terrain plat et alimenté par une rivière, sur une carte le cours d'eau se divise en plusieurs branches qui se recoupent et/ou sinue et tu as de fortes chances de trouver un terrain meuble.
De visu de loin la couleur du sol est sombre et on voit briller plusieurs zones (quand il y a du soleil roll).
De visu de près, si tes pas "assèchent" le sol, tu y es presque smile !


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#103 29-06-2012 18:51:07

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 327

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Salut Olivier! smile

J'ai relu ton récit plusieurs fois ces derniers temps, Mapsource + diverses cartes à l'appui pour suivre ta balade pas à pas.
De la même manière depuis une semaine je dévore le blog de David. Au programme ce matin, Sveinsgil... Un truc d'extra-terrestre...

2 trucs au passage :
Sur la vidéo où tu sautes par-dessus une grosse bédière, je trouve étonnant de ne pas avoir sauté piolet en main, pour le planter direct sur la rive opposée en cas de saut un poil court. Tu l'avais jeté avec le sac?

A propos de bédière, ça doit être sympa avec un bodyboard ces bordels (dédicace à Mister Hulot). big_smile

Sinon à propos des surbottes : Sans parler un mot de finlandais je suis à peu près certain que "Vikten blev 90 g/påse" ne veut pas dire "90 gr la paire" mais "90 gr la surbotte". Je suis fort hein?
En silnylon 50 gr/m2, pour un rectangle de 900x350 (900x700 déplié donc) on est déjà à 30 gr la surbotte sans l'étanchéification, l'élastique+tanka à la cuisse, l'élastique à la cheville ni le tissu renforcé sous et autour du pied.

Voilà, le but de ce message étant évidemment de faire remonter ce récit et d'inviter les gens n'ayant pas encore eu le plaisir de le lire à le faire immédiatement.

wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#104 29-06-2012 19:32:07

ju_belledonne
Membre
Lieu : Somewhere in Canada
Inscription : 29-11-2006
Messages : 501
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

fredlafouine a écrit :

Sinon à propos des surbottes : Sans parler un mot de finlandais je suis à peu près certain que "Vikten blev 90 g/påse" ne veut pas dire "90 gr la paire" mais "90 gr la surbotte". Je suis fort hein?

C'est du Suedois en fait big_smile.. (ton lien est casse au passage) http://www.andersj.se/vadarpase1.htm


Apprenti MUL ayant pris gout aux périples aux "longs cours".
Liste 1400km en laponie http://www.randonner-leger.org/forum/vi … p?id=18111
Récit 1300 km dans les rocheuses canadiennes http://www.randonner-leger.org/forum/vi … p?id=24005

Hors ligne

#105 29-06-2012 19:36:55

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 327

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Je suis encore plus fort que je pensais! lol

wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#106 29-06-2012 19:54:08

Vegas
<><><><>
Lieu : Absurde.be
Inscription : 14-04-2009
Messages : 1 288

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

fredlafouine a écrit :

Sinon à propos des surbottes : Sans parler un mot de finlandais je suis à peu près certain que "Vikten blev 90 g/påse" ne veut pas dire "90 gr la paire" mais "90 gr la surbotte". Je suis fort hein?
En silnylon 50 gr/m2, pour un rectangle de 900x350 (900x700 déplié donc) on est déjà à 30 gr la surbotte sans l'étanchéification, l'élastique+tanka à la cuisse, l'élastique à la cheville ni le tissu renforcé sous et autour du pied.

'faut pas être défaitiste comme ça Fed  lol

Je termine un prototype de surbotte à 34g la pièce. Fabriqué en chikara pour la partie haute et en groundsheet 90g/m.m (extremtextil) doublé (si si...) pour la partie inférieure. 34g c'est tout compris: étanchéité au seamgrip (enduction PUR des tissus), tankas, élastiques et paracorde pour réduire la prise à l'eau. J'ai validé mon dernier essai aujourd'hui même à la piscine, c'est te dire comme c'est tout frais  wink

J'essaierai d'ouvrir un fil et d'y mettre quelques photos avant mon départ dans 2 semaines mais là je suis assez peu dispo. Pour le moment je n'ai que le pied gauche, il faut donc que je m'active pour le droit. Je voulais être certain que cela fonctionne avant d'attaquer le 2ème pied.


Biophile convaincu. Vegas
Entre: Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous croyez entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous avez envie de comprendre, Ce que vous croyez comprendre, Ce que vous dites avoir compris... Il y a 10 possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer !

Hors ligne

#107 29-06-2012 20:18:43

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 327

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

3312_sur-chaussures_02.jpg
Avec ça tu ne vas pas rester sec très longtemps, à moins de serrer très fort avec une élastique par dessus un surpantalon, et encore je n'y crois pas trop (c'est incroyable la force de l'eau dès qu'il y a un minimum de jus).

Même pour un petit gué de faible débit montant juste au-dessus des genoux (500 mm pour moi), il faut un minimum de hauteur amha.
Faut s'imaginer dans un temps de merde, 5/10°, de l'eau à 1°, je préfère assurer le coup.
3433_p6290012.jpg

Ça marche vachement bien cette histoire de parler sur un fil pour lui rendre de la visibilité (le but étant bien sûr de relire l'intégralité du fil, hein). smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#108 29-06-2012 20:57:20

Vegas
<><><><>
Lieu : Absurde.be
Inscription : 14-04-2009
Messages : 1 288

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Re Fred,

Je suis d'accord avec toi Fred le cahier des charge n'est pas le même. Dans mon cas c'est pour un usage ponctuel et limité dans le temps. Dans un environnement montagnard et estival, donc en effet rien à voir avec l'image que je me fais de l'Islande tongue

Pour revenir à la technique: d'abord je sers (fort wink ) l'élastique. Ensuite avec les bouts d'élastiques qui pendent je fais encore 2 tours de ma cheville juste en dessous pour bien comprimer le tout. Pour l'étanchéité peau/chikara je mets une bande d'arkmat de 5 cm de large et ~30 cm de long. Cela comble bien les petits plis autour de la cheville. C'était de point qui restait critique. J'aurais aimé y mettre du neoprène mais je n'en ai pas.

J'ai essayé le truc en nageant 50m avec: no souci. Après j'ai mis mon pied à 3m de fond, toujours nickel. Ensuite j'ai remplis la surbotte d'air à environ 2,5m de profondeur. J'ai fermé la surbotte et je suis remonté en douceur vers la surface. Du coup la pression à l'intérieur de la surbotte monte rapidement. J'ai bien vu quelques mini-bulles sortir mais franchement rien d'inquiétant. Les essais précédant étaient vraiment moins concluant (aujourd'hui c'était le 4ème essai). J'ai arrêté quand le monsieur m'a demandé ce si tout allait bien lol

fredlafouine a écrit :

Faut s'imaginer dans un temps de merde, 5/10°, de l'eau à 1°, je préfère assurer le coup.

Sur cet argument ce n'est pas moi qui vais te donner tort. D'abord assurer la fonction. Ensuite être léger, si possible.

Dernière réponse de ma part sur le sujet et ici pour éviter le total HS wink


Biophile convaincu. Vegas
Entre: Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous croyez entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous avez envie de comprendre, Ce que vous croyez comprendre, Ce que vous dites avoir compris... Il y a 10 possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer !

Hors ligne

#109 30-06-2012 09:31:30

chouxrave
Membre
Lieu : Bugey
Inscription : 13-10-2006
Messages : 1 212

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

J'ai fait un essai de chaussette étanche en silnylon pour la raquette à la fin hiver.

J'ai utilisé des chutes du même tissus que le tarp d'AD. Deux pièces seulement, cousues entre-elles et coutures étanchées au Silnet.
Pas de troisième pièce en forme de semelle, ce qui amène à avoir une couture sous la plante du pied ; très désagréable pour le confort.

Mes sur-chaussettes ont été particulièrement inefficaces dans la neige très mouillée et j'ai passé deux jours les pieds détrempés ; sans parlé de la galère pour sécher les chaussettes le soir !

Hors ligne

#110 11-07-2012 09:23:24

Nanda
Membre
Lieu : Lille
Inscription : 09-07-2012
Messages : 14

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Wow, très beau, touchant, les photos sont superbes !
Ca donne envie de partir !
Merci pour ces moments retranscrits Oli_v_ier !

Hors ligne

#111 13-09-2012 23:04:20

Obiwan
Membre
Inscription : 11-09-2012
Messages : 9

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Magnifique! Rien à redire! Manque peut être les aurores boréales?
(J'ai le même projet de prévu pour l'été prochain)

Dernière modification par Obiwan (13-09-2012 23:07:13)

Hors ligne

#112 14-09-2012 01:04:40

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 038
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

N'hésite pas à me poser des questions, c'est toujours un plaisir de pouvoir aider ceux qui envisagent cet itinéraire.
Je rappelle ici l'adresse de la page où je recense les infos: http://randonner-leger.org/perso/doku.p … _autonomie

Prépare-toi bien et mais n'oublie pas que le maitre mot est "adaptation". Les conditions varient parfois d'heure en heure, cet été j'ai reçu par mail le récit d'une personne qui s'est trouvée devant la rivière Austurkvísl infranchissable au matin (au refuge Ingólfsskáli), alors que j'avais pu passer (le niveau avait baissé pendant la nuit). Il a choisi de passer par le glacier Hofsjokull.
La rivière en question (et photos suivantes) : http://www.pbase.com/bolli/image/10762015


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#113 14-09-2012 09:25:52

Obiwan
Membre
Inscription : 11-09-2012
Messages : 9

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Merci pour l'info! De toute façon, j’étudierai de près mon itinéraire et mon matos, j'ai plusieurs mois pour cela. smile
De nos jours, on trouve énormément d'infos sur le net (ce site ou blogs de voyageurs) !
Je reviendrai vers toi pour mes questions les plus techniques!

Hors ligne

#114 19-12-2012 14:57:00

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 327

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Salut Olivier. smile

Je m'intéresse à la portion Nyidalur-Ingolfsskali-Hveravellir.

Comment se présente la moraine Nord de l'Hofsjökull?
Plutôt plate, mer de cailloux légèrement onduleuse (comme après Gaesavotn le long du Vatna?), très chaotique?
As-tu rencontré de petits gués placés au fond de petits ravins (10/20 mètres à descendre plus ou moins en glissade)?
Ou bien de larges étendues qui peuvent se remplir d'eau comme avant Kistufell?
Sables mouvants sur 20m ou 500m?
Si gué trop important, le glacier était-il accessible (pas de murs verticaux) à vue de nez à pas mal d'endroits en seulement dans certaines zones localisées?

Un peu de tout ça j'imagine... Quelques photos seraient parfaites pour illustrer tes propos. wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#115 19-12-2012 21:00:09

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 038
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Salut Fred,

J'ai évité à tout prix la moraine de l'Hofsjökull, pas parce qu'elle m'a semblée impossible mais parce qu'elle m'a rappelé celle traversée à la fin de la journée 4 et les deux premières heures du lendemain. C'est vraiment la merde comme terrain, beaucoup plus croulant que tout ce que j'ai pu voir dans les Alpes et les Pyrénées. J'ai choisi de raser la moraine, je ne le regrette pas, ça m'a évité d'avoir à passer dessus et plus au nord les rivières confluent (ça existe ce mot ? smile ) et donc grossissent. Certaines n'étaient pas aisées à franchir, je n'aurai pas voulu avoir à en traverser deux comme celles là d'un coup.
Les rivières traversées ne m'ont pas semblé être parmi de grandes zones inondables. Plutôt avec un lit bien dessiné.
Certains gués ont à mon avis un bon potentiel, mais sans chute d'eau ou dangers de ce genre en aval de là où je les ai franchis: pour chacun j'étais certain de pouvoir les traverser à la nage si la force de l'eau m'avait fait perdre pied.
Je n'ai pas eu à regarder vers le glacier pour savoir si c'était une option. Par contre entre Ingolfsskali-Hveravellir tu peux rejoindre le glacier pour contourner les nombreuses rivières, c'est une personne qui est passée par là l'année dernière qui me l'a dit.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#116 20-07-2016 12:22:19

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

oli_v_ier a écrit :

Dommage qu'ils n'aient pas pu traverser la Tungnaa à Jokulheimar, ça aurait été plus sympa que de prendre la F229 puis F228 puis la route jusqu'à Landmannalaugar.

Tu penses que la Tungnaa peut être franchie dans les environs Olivier? Sinon je vais devoir revoir tous mes plans et faire une croix sur le laki et le Langisjör qui se retrouvent trop enclavés...  sad


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

Pied de page des forums