Aller au contenu

#51 17-03-2014 22:02:55

Yougli
Membre
Inscription : 16-03-2014

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

bien vu smile

Hors ligne

#52 18-03-2014 00:31:51

SANSroulettes
Membre
Lieu : Lille
Inscription : 03-11-2013
Site Web

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

C'est un point important qui doit être rappelé. Toutefois, pour ma part je n'ai jamais passé une nuit sans un sac
à viande (le Coolmax Adaptor Liner de chez Sea to Summit).
Je rencontre cependant les mêmes constants que Yougli!

Hors ligne

#53 18-03-2014 05:58:17

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Site Web

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

J'ai beau réfléchir à la question, je ne vois absolument pas pourquoi un vieux sac de couchage en plume isolera significativement moins côté sol (écrasé donc) que le même modèle moins vieux. Les raisons principales sont :
- ce qui fait l'isolation d'un sac de couchage c'est le duvet et s'il est écrasé, il perd une grande partie de ses qualités d'isolation, qu'il soit récent ou ancien, de bonne qualité ou pas, sale ou propre ;
- d'un point de vue perso : toutes les fois où j'ai ressenti le froid venant du sol, c'était dû à un matelas pas suffisamment isolant. J'en profite pour préciser qu'on peut avoir un matelas d'excellente qualité (et aussi très cher wink ), mais pas suffisamment isolant.
- Vous n'avez pas mentionné que le sac de couchage était moins chaud là où n'était pas compressé, hors c'est là (donc ailleurs que côté sol) que la perte des qualités d'isolation du duvet se fait ressentir en premier.

D'un autre côté je ne remets pas du tout en question vos sensations de froid côté sol et vos observations quand à la perte de gonflant.

J'en conclus qu'il n'y a pas de lien entre la perte de gonflant (ou la qualité du duvet) et la sensation de froid côté sol et qu'il faut chercher la cause ailleurs : âge, position en sommeil, alimentation du soir, mauvaises expériences qui focalisent l'attention par la suite, etc.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#54 18-03-2014 08:35:25

Yougli
Membre
Inscription : 16-03-2014

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

oli_v_ier a écrit :

J'ai beau réfléchir à la question, je ne vois absolument pas pourquoi un vieux sac de couchage en plume isolera significativement moins côté sol (écrasé donc) que le même modèle moins vieux. Les raisons principales sont :
- ce qui fait l'isolation d'un sac de couchage c'est le duvet et s'il est écrasé, il perd une grande partie de ses qualités d'isolation, qu'il soit récent ou ancien, de bonne qualité ou pas, sale ou propre ;
- d'un point de vue perso : toutes les fois où j'ai ressenti le froid venant du sol, c'était dû à un matelas pas suffisamment isolant. J'en profite pour préciser qu'on peut avoir un matelas d'excellente qualité (et aussi très cher wink ), mais pas suffisamment isolant.
- Vous n'avez pas mentionné que le sac de couchage était moins chaud là où n'était pas compressé, hors c'est là (donc ailleurs que côté sol) que la perte des qualités d'isolation du duvet se fait ressentir en premier.

en fait en ce qui me concerne, ce n'est pas seulement une question d'écrasement des plumes, mais de l'impression qu'il n'y en a plus (du tout) dans les quelques compartiments situés sous le torse, c'est à dire que quand je "pince" le duvet à cet endroit, je suis tissu / tissu. J'ai eu beau essayer de replacer les plumes, c'est là que la perte de gonflant se fait ressentir (quelle qu'en soit la raison) car le duvet ne rempli plus l'espace. Quant à savoir si c'est "significatif" ou pas, je suis d'accord que c'est un peu subjectif et dépendant de chacun.
Toujours en ce qui me concerne, les autres parties du duvet gonflent très bien et isolent très bien également, je n'ai jamais eu froid jusqu'à présent par là (ni par la fermeture d'ailleurs);

oli_v_ier a écrit :

mauvaises expériences qui focalisent l'attention par la suite, etc.

Un point pour toi, maintenant je psychote et je suis à l'affut... donc forcément je le ressent plus, mais je ne l'imagine pas, puisque je ne ressent pas ça dans le duvet de ma femme...

Hors ligne

#55 18-03-2014 11:52:38

SpySNL
modo
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

Ma petite pierre au Kairn des hypothèses: On a très souvent de la condensation au niveau des pieds (zone froide surisolée), donc les plumes du bas du sac de couchage sont plus souvent exposées à de l'humidité.

Hors ligne

#56 20-03-2014 11:34:44

SANSroulettes
Membre
Lieu : Lille
Inscription : 03-11-2013
Site Web

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

Quelques nouvelles positives de l'équipe VALANDRE.
Dans ce retour d'informations, vous retrouvez à la fois le protocole de lavage et quelques techniques.

Comme promis voici le retour

Des informations utiles pour les détenteurs de sac de couchage à plume wink

Dernière modification par SANSroulettes (20-03-2014 11:37:54)

Hors ligne

#57 20-03-2014 11:58:54

Yougli
Membre
Inscription : 16-03-2014

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

SANSroulettes a écrit :

Quelques nouvelles positives de l'équipe VALANDRE.
Dans ce retour d'informations, vous retrouvez à la fois le protocole de lavage et quelques techniques.

Comme promis voici le retour

Des informations utiles pour les détenteurs de sac de couchage à plume wink

Merci !

Hors ligne

#58 20-03-2014 16:26:45

Vegas
Breathe
Lieu : Absurde.be
Inscription : 14-04-2009
Site Web

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

SANSroulettes a écrit :

[...] Des informations utiles pour les détenteurs de sac de couchage à plume wink [...] Comme promis voici le retour   [...]

Bonjour SANSroulettes,

Merci pour tes recheches et surtout pour le partage de l'info.

Pour la pérénité de l'information, que penses-tu de publier sur RL les grandes lignes de la méthode, surtout le point de vue pratico-pratique? Il y a (entre autre) ce fil sur lequel pas mal de bonnes expériences sont consignées. Je trouve que ca aurait bien sa place là-bas, tout en faisant référence à ton site.

Cordialement, V


Z

Hors ligne

#59 20-03-2014 18:21:05

SANSroulettes
Membre
Lieu : Lille
Inscription : 03-11-2013
Site Web

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

Chose faite Vegas.
Nous avons à présent une ligne de conduite quant à l'entretien de nos sacs.

Pas facile tout de même de trouver les informations. Voila pourquoi nous avons cherchés.
merci à vous...

Hors ligne

#60 01-04-2016 01:13:15

oli
Membre
Inscription : 11-01-2012

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

Au risque d'insister pour le matelas: j'ai passé quelques nuits blanches avec un cumulus lite line 400 neuf à 2 degrés avec un matelas non isolé à cause du froid venant du sol et de très bonnes nuits à -10 avec le même sac mais un matelas isolé de 8 cm.

Je ne pense pas que l'isolation du duvet, neuf ou pas, écrasé sur le sol par le poid du corps soit sensiblement différente de celle apportée par 2 couches de tissus pertex...

Je passe plusieurs mois par an en "expé", treks, avec différents matelas selon les conditions mais le même sdc, et j'ai toujours remarqué cela.

Hors ligne

#61 01-04-2016 07:53:40

Aristotic
Membre
Lieu : Fontainebleau
Inscription : 17-03-2016

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

Bonjour,
Comme je possède également ce duvet, je me permets d'ajouter quelques idées.

C'est un duvet que je considère comme large (étant de la catégorie haricot vert extra-fin  big_smile ; d'autres ne seront peut-être pas de mon avis).
De ce fait, une partie du fond du duvet déborde des matelas standards utilisés, type thermarest.
Evidemment, si cette zone se retrouve sans duvet : glagla.

D'autre part, si la collerette n'est pas bien ajustée, même à des températures supérieures à la température de confort, il peut y avoir des entrées d'air, surtout si l'on bouge beaucoup.

Donc soit je me retrouve à fermer toutes les écoutilles, dès qu'on franchit 0° environ, soit je coince une partie du tissu inférieur sous moi de manière à diminuer le volume intérieur. J'ai vu que CSC/cumulus proposait des solutions hivernales fondées sur ce principe de pouvoir ajuster la largeur du duvet dans le dos du dormeur.
Par des températures intermédiaires, cette largeur est plutôt un inconvénient, et n'est pas optimale par rapport à un sac plus ajusté, mais si l'on descend, cela permet sans problème de rentrer avec sa doudoune, et de dépasser allègrement la température confort annoncée.

Mais si la sensation de froid vient exclusivement du contact central avec le matelas, alors mes hypothèses n'apportent pas d'explication...

Hors ligne

#62 01-04-2016 10:09:09

altogrosso
Membre
Inscription : 16-01-2016

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

oli a écrit :

Au risque d'insister pour le matelas: j'ai passé quelques nuits blanches avec un cumulus lite line 400 neuf à 2 degrés avec un matelas non isolé à cause du froid venant du sol et de très bonnes nuits à -10 avec le même sac mais un matelas isolé de 8 cm.

Je ne pense pas que l'isolation du duvet, neuf ou pas, écrasé sur le sol par le poid du corps soit sensiblement différente de celle apportée par 2 couches de tissus pertex...

Je passe plusieurs mois par an en "expé", treks, avec différents matelas selon les conditions mais le même sdc, et j'ai toujours remarqué cela.

J'ai la même expérience avec ce sac. En ajoutant que le manque de collerette et sa relative étroitesse par rapport à mon gabarit nuisent à sa polyvalence. Difficile d'y dormir avec une doudoune et la collerette rendrait bien des services quand on approche ses températures limites.

A lire les posts il va falloir en conclure que le sac de couchage va bientôt devoir être décliné en plusieurs tailles voire penser à du sur mesure!!!

Hors ligne

#63 01-04-2016 11:23:17

Aristotic
Membre
Lieu : Fontainebleau
Inscription : 17-03-2016

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

altogrosso a écrit :
oli a écrit :

Au risque d'insister pour le matelas: j'ai passé quelques nuits blanches avec un cumulus lite line 400 neuf à 2 degrés avec un matelas non isolé à cause du froid venant du sol et de très bonnes nuits à -10 avec le même sac mais un matelas isolé de 8 cm.

Je ne pense pas que l'isolation du duvet, neuf ou pas, écrasé sur le sol par le poid du corps soit sensiblement différente de celle apportée par 2 couches de tissus pertex...

Je passe plusieurs mois par an en "expé", treks, avec différents matelas selon les conditions mais le même sdc, et j'ai toujours remarqué cela.

J'ai la même expérience avec ce sac. En ajoutant que le manque de collerette et sa relative étroitesse par rapport à mon gabarit nuisent à sa polyvalence. Difficile d'y dormir avec une doudoune et la collerette rendrait bien des services quand on approche ses températures limites.

A lire les posts il va falloir en conclure que le sac de couchage va bientôt devoir être décliné en plusieurs tailles voire penser à du sur mesure!!!

Tu parles bien du lite line 400, et non du Bloody Mary ?

Hors ligne

#64 01-04-2016 13:27:22

altogrosso
Membre
Inscription : 16-01-2016

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

Je parle bien du Lite Line 400. Pour préciser encore les choses, j'utilise à présent un Mirage lui aussi sans collerette mais le système de Valandré  qui permet de tirer les deux cordons de fermeture rend l'absence de collerette infiniment moins pénalisante que celle de Cumulus toujours dans le cas de température limite... Toujours en comparant les deux modèles j'ai du mal à adhérer aux discours sur les propriétés du Pertex. Exposé à du vent, je trouve ce tissu pas si coupe vent que ce que je lis ici et là. Appréciations personnelles? Quand je le compare à l'Asahi Kasei utilisé par Valandré franchement c'est le jour et la nuit. Là où j'amenais un sursac pour pallier à l'insuffisance du Pertex je m'en suis allégé avec l'Asahi Kasei. Le Lite Line reste un bon sac mais de là à l'utiliser en montagne cela demande quelques précautions...

Dernière modification par altogrosso (01-04-2016 13:28:46)

Hors ligne

#65 01-04-2016 14:14:38

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

oli a écrit :

Je ne pense pas que l'isolation du duvet, neuf ou pas, écrasé sur le sol par le poid du corps soit sensiblement différente de celle apportée par 2 couches de tissus pertex...

Pas tout a fait d'accord :
C'est exact pour les parties soumises à la pression (typiquement : pieds, genoux, fesses/hanches, torse et tête). Mais aux endroits où le corps n'est pas collé au sol, on ressent tout de même un effet positif du sac de couchage en duvet en terme d'isolation. Deux couches de pertex n’amèneraient rien.

Ce n'est pas que du pinaillage. neutral
Cela veut dire qu'un bout de mousse (genre sitpad) accompagné d'un vêtement plié (idéalement en laine, ne serait-ce que des chaussettes, gants, bonnets), placés aux endroits de pressions, peuvent limiter les désagréments. Les zones se refroidissant par conduction seront mieux isolées, et les zones se refroidissant par convection bénéficient tout de même d'un certaine épaisseur de duvet.



wink


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#66 01-04-2016 14:44:25

Aristotic
Membre
Lieu : Fontainebleau
Inscription : 17-03-2016

Re : [Couchage] Duvet Valandré Bloody Mary

ith a écrit :
oli a écrit :

Je ne pense pas que l'isolation du duvet, neuf ou pas, écrasé sur le sol par le poid du corps soit sensiblement différente de celle apportée par 2 couches de tissus pertex...

Pas tout a fait d'accord :
C'est exact pour les parties soumises à la pression (typiquement : pieds, genoux, fesses/hanches, torse et tête). Mais aux endroits où le corps n'est pas collé au sol, on ressent tout de même un effet positif du sac de couchage en duvet en terme d'isolation. Deux couches de pertex n’amèneraient rien.

Ce n'est pas que du pinaillage. neutral
Cela veut dire qu'un bout de mousse (genre sitpad) accompagné d'un vêtement plié (idéalement en laine, ne serait-ce que des chaussettes, gants, bonnets), placés aux endroits de pressions, peuvent limiter les désagréments. Les zones se refroidissant par conduction seront mieux isolées, et les zones se refroidissant par convection bénéficient tout de même d'un certaine épaisseur de duvet.



wink

+1 sur l'effet "bouche-trou" du duvet pour les surfaces corporelles qui ne sont pas en contact avec le matelas : typiquement, allongé sur le dos, le creux des genoux, la zone lombaire, la nuque.

Hors ligne

Pied de page des forums