Outils du site

Vous n'êtes pas identifié(e).


comment_se_laver_en_randonnee_legere

Il s'agit ici de la question de la toilette de la peau, des cheveux, des dents, …

Cette page présente une synthèse des discussions ayant eu lieu sur le forum dans le topic intitulé "Comment se laver en rando légère".

Voir aussi la discussion wiki.

Faut-il se laver en randonnée ?

D'une manière générale, nous nous lavons trop et de manière trop intensive. Voici deux liens 1) qui expliquent pourquoi :

Ceci concerne la randonnée légère en bivouac ou cabane, car ceux qui dorment en gîtes ou refuges peuvent se laver tous les jours.
Le manque d'hygiène peut entrainer les phénomènes suivants :

  • Développement d'eczémas et surtout de mycoses au niveau des pieds.
  • Mycoses aussi sur le dos, les champignons aiment l'humidité après l'effort ( pityriasis versicolor ).
  • Infections urinaires bien évidemment plus important chez les femmes (taux d'infection 50 fois plus élevé).
  • Accumulation de sels minéraux et “cristaux d'urée” via la transpiration empêche la peau de respirer et peut provoquer, suite aux frottements avec les vêtements, des irritations.
  • Odeurs, désagréables surtout pour les autres.
  • Sac de couchage et vêtement récupèrent durablement crasse et odeurs.
  • Infections alimentaires (mains sales).

D'une manière générale, les problèmes d'eczémas ou de mycose ne vont pas apparaitre après 2 jours sans vous laver ; ça prendra un peu plus de temps2). Certaines personnes ayant une sensibilité particulière devront être plus attentifs bien sûr.

Les pieds sont particulièrement sensibles. Il convient de leur porter une attention particulière notamment s'il n'est pas possible de les sécher, ou en cas de blessure (dont ampoules).

Le cas des infections urinaires est particulièrement sensible chez les femmes. À développer.

Les odeurs sur le corps et les vêtements ne sont “qu'une” gène sociale à court terme.

Les infections alimentaires : dès qu'il est question de préparation de repas collectifs, il convient d'assurer une vigilance +++ .

À la question posée, on peut donc répondre : “Pas forcément, MAIS c'est quand même une bonne idée de le faire le plus régulièrement possible.”

Cette réponse de normand ne concerne évidemment pas les populations dites fragiles (enfants, femmes enceintes, immunodéprimés, …) .

Se laver en randonnée légère?

Se laver sans emporter le moindre ustensile de toilette

On peut se débarbouiller le museau, sans savon, à n’importe quel point d’eau froide, ruisseau, torrent, ruissellement sur paroi rocheuse, robinet de cimetière, abreuvoir. Même si l'eau seule n'élimine pas forcément toutes les odeurs et bactéries c'est une solution tout à fait viable sur quelques jours.

En complément, on peut bien sûr se laver et faire la lessive dans les refuges, les hôtels, les toilettes de bistrots, etc., et ainsi ne rien emporter ou presque. Ce n'est pas toujours possible, dans ce cas les astuces ci-dessous vous seront sans doute d'une grande aide.

Astuces avant la rando

  • Se couper les cheveux et les ongles le plus court possible avant la rando ou le voyage simplifiera grandement le lavage de ceux-ci. (Oui allez madame, la boule à zéro.)
  • Pour éviter les irritations potentielles dues à la transpiration et au manque d’hygiène, ne pas porter de sous-vêtements est une méthode.
  • Pour les vêtements, les passer à l’eau dés qu’il y a du soleil, pour séchage rapide, sans savon. Cela permet de se débarrasser des résidus de sueur, mais ne remplacera pas à long terme un nettoyage au savon.
  • Les vêtements synthétiques dits “anti-bactériens” contiennent de l'argent qui va limiter le développement des bactéries, mais, dans l'état actuel des choses, ce n'est pas encore satisfaisant et les odeurs sont toujours là.
  • En revanche les vêtements en laine mérinos sont plutôt convaincants, la laine étant une fibre naturellement anti-bactérienne, vous pourrez garder votre t-shirt mérinos plusieurs jours d'affilée sans le laver.
    Cependant la laine est lourde. La durabilité du mérinos est également très variable: on peut avoir des produits qui durent des années et d'autres quelques mois (voir semaines) sans que le prix influe sur la chose.
  • Le rasage 3) sous les bras(et autres parties) peut éventuellement permettre de réduire de manière significative les odeurs en fin de journée, mais cela dépends fortement des personnes et des différences biologiques.

Le savon

Un morceau de savon est la solution la plus commode. Le savon est en effet peu encombrant tout en permettant une multitude d'applications en plus de la toilette du corps : soin des cheveux, mousse à raser, lessive, vaisselle et antiseptique pour les plaies légères.

Les meilleurs savons sont le savon de Marseille et surtout le savon d'Alep. Attention ! On trouve dans le commerce quantité de savons de Marseille qui n'en sont plus vraiment (y compris en magasin bio !) contenant des substances de synthèses non biodégradables et/ou toxiques.

On évitera de se laver avec un savon directement dans les cours d'eau ou les lacs, car même les savons biodégradables sont susceptibles de porter préjudice à l'environnement (tout comme l'urine qui est pourtant stérile et biodégradable). On utilisera donc sa gourde ou un récipient spécial (cf. la platy-douche) à plus de 50 mètres de tout cours d'eau.

On peut économiser l'eau et le savon en faisant mousser celui-ci à l'aide d'une “fleur de douche”, la moustiquaire de tête pouvant faire l'affaire.

On peut se laver sommairement sous la tente avec très peu d'eau un peu savonneuse (Genre 2 verres) dans un récipient en utilisant une éponge végétale (par exemple) et en se la passant sur tout le corps en commençant par le visage et en la remixant de temps en temps avec l'eau du récipient. Cela ne sera pas une grande douche mais ça permettra de dormir à peu près propre et bien rafraîchi sans “coller” ni sentir…

La toilette au savon présente cependant quelques inconvénients :

  • Il faut de l'eau à l'état liquide (ce qui n'est pas évident en hiver ou en altitude par exemple),
  • Il est très désagréable de se mouiller quand il fait froid et qu'il y a du vent.

Savon et environnement

Les éléments de base du savon naturel (à base d'huile/graisse végétale ou animale = presque tous les savons de nos salles de bain) sont peu polluants : ils seront très facilement dégradés par le sol.

Les problèmes peuvent éventuellement venir des additifs (He, conservateurs, certains colorants, les anti-calcaires, …) qui eux sont souvent moins bien tolérés par l'environnement. Il faut donc privilégier les savons les plus simples: marseille, alep, blanc, … Les shampoings et gels douches sont des savons avec additifs (des produits moussant en particulier).

Même les savons naturels (alep, Marseille…) ou “bio-dégradables” sont nocifs pour les cours d'eau, pas question donc de les utiliser directement dans les rivières, lacs, océans, etc. Il faut s'éloigner à plus de 50 mètres de tout cours d'eau pour laisser le sol et ses bactéries dégrader les composants du savon avant qu'il ne puisse atteindre le cours d'eau.

En France et souvent en Europe, les cours d'eau subissent déjà assez de pollutions organiques: pas besoin d'en rajouter. Il est donc recommandé de vider vos eaux savonneuses à une cinquantaine de mètres d'un point d'eau. Les bactéries du sol feront le ménage sans soucis.

Discussion sur les savons bio

On peut aussi régler le problème radicalement : pas de savon, n'utiliser qu'un moyen mécanique (gant de toilette / chiffon micro-fibre) et de l'eau.

Discussion sur se laver à l'eau sans savon

S'essuyer

Bien, vous venez de vous laver, vous êtes maintenant tout(e) mouillé(e), il faut vous sécher.

  • Juste ma main pour enlever le plus gros et en comptant sur ses affaires (t-shirt et pantalon) pour absorber le reste. Ça marche très bien (surtout l'été) et ça évite de devoir gérer un objet humide dans son sac à dos. Et puis on risque pas de la perdre.
  • Si possible, on ne prendra pas un objet à usage unique, mais on utilisera une pièce de sa liste: son bandana, ses vêtements de rechange, un grand carré de soie, …
  • A défaut, l'idéal est une serpillère en microfibre: moins de 2 euros et pesant une vingtaine de grammes (au rayon des produits d'entretien). C'est un carré bleu de 30cm de coté environ. C'est tout à fait comparable aux serviettes en microfibre que l'on peut trouver dans les magasins de sport… (mais c'est bien moins cher). Leur durée de vie est énorme.

Se raser

Ceci concerne uniquement les joues de ces messieurs.

Le rasage n'a rien d'obligatoire, on peut très bien s'en passer. Cependant, voici quelques astuces Mules que vous pourrez tester (On n'a pas tous la même peau, ni les même poils).

  • Rasez vous de près avant le départ.
  • Rasage à sec avec juste la tête d'un rasoir 5 lames et vérification au toucher et c'est tout. Poids du poste rasage: 3g. 4)
  • Si vous utilisez un rasoir jetable bas de gamme 2 lames, vous pouvez passer votre stick à lèvre sur la partie plate en “mousse” pour faciliter le rasage.
  • La barbe de 2-3 jours accroche très bien le savon humecté frotté sur la peau. La mousse ainsi crée remplace parfaitement la mousse de rasage. En se rinçant, le résidu de savon suffit pour laver le restant du visage et le cou.
  • Si vous utilisez de la pierre d'alun comme déodorant, sachez que vous pouvez aussi l'utiliser sur vos micro coupures.

Se laver les cheveux

L'idéal en rando ou en voyage, c'est les cheveux courts. Ils seront bien plus faciles et rapides à laver.

On peut généralement utiliser le même savon que pour le corps. Beaucoup utilisent du savon de Marseille et en sont contents. Pourtant, le savon de Marseille est un savon assez agressif. Il vaut mieux privilégier un savon doux ou extra doux qui respectera bien mieux vos cheveux. Le savon d'Alep sera de ce point de vue meilleur que le savon de Marseille.

Pour les cheveux longs, vous pouvez faire des tresses, une de chaque côté. Les cheveux sont bien protégés et pas d'emmêlage. Avec ça vous pouvez tenir 5/6 jours.

Si malgré vos différents tests vos cheveux ne tolèrent pas les savons extra doux, vous pouvez tester la “fleur de shampoing”: un shampoing solide.

Shampoing sec:
Le principe est d'absorber le sébum (gras des cheveux) avec une poudre très sèche. Flocons d'avoine, maïzena, sciure sèche, chapelure … peuvent convenir. Laisser agir quelques secondes, un p'tit coup de peigne pour enlever le surplus et le tour est joué !

Se laver les dents

  • La solution la plus légère: Pas de brosse à dent, même si c'est pas top, c'est pas non plus mortel… Et si on n'a pas à faire de bisous ce n'est pas si gênant.

Pour les caries, c'est surtout le brossage qui importe, pour ne pas laisser de petites particules d'aliments coincées sur et entre les dents. 5)
Le dentifrice ne sert que pour l'haleine. (Ce qui n'était pas le cas il y a quelques décennies)

  • La brosse à dents (manche coupé évidemment) en version ECO+ sera souvent la plus légère du rayon.
  • Vous ne pouvez pas vous passer de votre dentifrice? Voici 2 solutions: un fond de petit tube de dentifrice (échantillons pris chez les dentistes etc..) ou dentifrice en poudre(le perblan) ou même du bicarbonate. Avantage: on prend juste la quantité souhaitée.
  • Il est possible de faire sécher le dentifrice afin d'en faire de petites pastilles qui reprendront leur consistance originale au contact de l'eau dans la bouche.
  • Certains utilisent leur savon comme dentifrice. A tester, le gout est particulier.

Le coin de ces dames

Et pour les filles et les règles LA solution: Divacup (ou Mooncup)

En gros c'est un espèce de réservoir en silicone, qui se vide, se lave, se remet. C'est économique, écolo, ne pollue pas, confortable au possible, pas de fuites, pas d'odeurs, que des avantages !

Pee rag

Technique qui n'a aucune raison d'être réservée aux dames. Cela permet de salir moins vite vos sous vêtements et donc vos parties intimes.

Un gant (tout petit) en microfibre humide pour s'essuyer après chaque miction. Gant que l'on nettoie régulièrement et qu'on peut faire sécher au soleil (UV).

Certains appliquent la même technique quand ils vont à la selle (Ass Rag).

Déodorants

L'intérêt d'un déodorant en rando est disons discutable, mais en voyage ça peut devenir important. Donc sans entrer dans les détails, voila quelques éléments :

  • Il existe en pharmacie des déos longue durée (2 à 3 jours) dont certains semblent contents. Ça peut valoir le coup de tester sur une sortie courte avec une application juste avant le départ.
  • La pierre d'Alun 6) est utilisée par beaucoup comme déodorant. C'est une pierre que l'on peut casser facilement pour n'emporter qu'un petit morceau (poids minimum: 20g. En dessous c'est trop petit pour être utilisable). L'efficacité est limitée, mais suffisante pour certains et présente le gros avantage de ne pas être associé à un parfum.
  • Pour ceux que ça intéresse, Raffa propose quelques recettes de déos à bases d'huiles essentielles.
  • On peut utiliser ponctuellement son savon en le passant directement sur ses aisselles. C'est efficace à court terme, mais très bourrin : la zone est très desséchée.
  • Enfin, on peut (toujours plutôt en voyage qu'en rando) emporter un échantillon de parfum en mini spray. Il en existe en plastique : pour 5g, vous en avez assez pour vous parfumer plusieurs fois.

En randonnée hivernale

L'hiver, il est bien sur plus difficile de se laver à l'eau à cause de la température. Une toilette de chat à l'aide d'une serviette microfibre et une solution. Certains utilisent dans ces conditions des lingettes ou du gel hydroalcoolique.

  • Lingettes nettoyantes

Très à la mode, elles laissent cependant des déchets dans le sac et ne sont pas recyclables.
Sur une durée longue, le poids devient vite important.
Ne pas oublier non plus que l'alcool est très desséchant.

  • Gel main sans rinçage :

Très pratique, mais lourd .
Un flacon de 75 ml permettrait environ 10 toilettes.
Ne pas oublier non plus que l'alcool est très desséchant.

1) À documenter avec un lien plus solide genre dermatologue ou autre pour
2) À documenter
3) évitez le rasoir sinon gare à la repousse. La crème dépilatoire (détruisant la kératine) serait l'idéal dans ce genre d'endroit.
4) 3g pour plusieurs semaines/mois validé au quotidien par Dolgan pendant 7ans
5) A référencer pour fermer le débat
6) il est utile de rappeler que l'Alun contient de l'aluminium et qu'en l'état actuel des connaissances scientifiques, il n'y a pas de raison de penser que l'Alun soit plus sûr que les déos en spray classique. cf:l'Afssaps en 2011. Cet article qui détaille la chose. Bien sur les fabricants prétendent le contraire.
comment_se_laver_en_randonnee_legere.txt · Dernière modification: 2017/07/31 01:39 par bohwaz