Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 03-02-2014 23:40:29

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

[Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Bonjour a tous !

Je me permets d'ajouter ici quelques infos pratiques sur les randos en Patagonie. Mais avant tout je voudrai remercier Simon pour ses infos et ses conseils qui m'ont beaucoup aidés. Il a même pris le temps de me rencontrer rapidement a Bariloche alors qu'il devait s'occuper de ses clients qui venaient d'arriver dans le pays. Donc un grand "Merci !" ;-)

Désolé mais les infos qui suivent vont paraitre assez "arides" pour la grande majorité des gens qui ne préparent pas cette rando. Mais pour ceux qui veulent s'y lancer, elles seront plutôt utiles pour réussir la traversée du parc.

Je suis parti avec le guide "Trekking in the Patagonian Andes" de Lonely Planet. C'est un bon guide dans l'ensemble mais les informations datent d'il y a plus de dix ans. En effet la dernière édition du guide ne fait que copier/coller la version de 2001 pour tout ce qui est randos. Les seules informations nouvelles se bornent aux hôtels, dont les prix augmentent très vite, surtout en Argentine.

Parc Nahuel Huapi:

598_mini-dscn6865-2_14-03-14.jpg
Carte du début de la traversée. Itinéraire en rouge.

J1: Villa Cathedral - Punta Princessa - Refugio San Martin / Laguna Jakob. +665m / -965m

Si vous voulez vous épargner la première montée et préférez prendre les télécabines, pas le peine de vous lever a l'aube pour prendre le premier bus pour Villa Cathédral (celui de 7h10). En effet, les télécabines ne démarrent pas avant 9h30 du matin et le trajet en bus prend seulement 40 minutes. Et quand il y a vraiment trop de vent, elles ne démarrent pas ... du tout. Le mieux donc c'est de monter a pied vers le refugio Frey. La remontée mécanique monte en deux temps jusqu’à Punta Princessa. En plus le billet coute plutôt cher (150 ARS = 12 eur).

Depuis Punta Princessa, le début du sentier est moche (pistes de ski) mais facile a suivre (gros points rouges sur les rochers). Arrivé au col, il faut ranger les bâtons au bout de 15 a 20 minutes parce qu'il faut un peu mettre les mains pour avancer. On peut les ressortir au marquage "Frey 2h30, Jacob 4h30". A la fourche, descente raide dans les éboulis (y aller comme si c’était de la neige) puis pas mal de pierres avant le goulet final. La foret qui vient après apporte de la fraicheur et le camping au bord de la rivière est très sympa. La montée qui suit est un peu raide, puis c'est plat puis ça finit bien raide. La descente sur le Refugio San Martin / Laguna Jakob (qu'on peut voir depuis le col) est egalement raide. Bien suivre les marques qui partent sur la gauche.

598_mini-dscn3335_14-03-14.jpg
Bientôt temps de ranger les bâtons.

598_dscn3355_12-03-14.jpg
On voit le refugio San Martin a droite de la Laguna Jakob.

Au Refugio San Martin, beaucoup d'endroits pour camper mais aussi beaucoup de monde début Janvier (plus d'une centaine d'ados venus en groupes ! roll ). Il y a un petit coin au milieu de quelques arbres, sur la gauche, pour être tranquille. Du coup on se souvient avec nostalgie du camping au bord de la rivière, dans la foret rafraichissante hmm .

J2: Refugio San Martin / Laguna Jakob - Refugio Manfredo Segre / Laguna Negra. +1200m / -1130m

L’étape suivante consiste a se rendre a la Laguna Negra par le "cordon des innocents" (Cordon de los Inocentes). C'est un très beau parcours mais avec une difficulté bien plus grande que le reste de la traversée. Il faut bien étudier le chemin avant et y aller quand la météo est vraiment bonne. Sinon ca peut vite devenir dangereux. Au Refugio, ils ont des photos qui montrent le chemin et qui montrent quelle brèche il faut prendre. Ne pas hésiter a les prendre en photo. Ils vont aussi vous faire signer des papiers pour les dégager de toute responsabilité en cas d'accident. Ne vous en faites pas, c'est la procédure normale.

598_mini-dscn3393_12-03-14.jpg
Photo de la bonne brèche.

598_mini-dscn3395_12-03-14.jpg
Photo du cirque au dessus du lac Navidad

598_mini-dscn3396_12-03-14.jpg
Photo G**gle de la fin du parcours.

La départ se fait sur le sentier qui mène au "Laguna de los Tempanos". Juste avant d'arriver en vue du lac, un cairn indique le départ du sentier sur la droite. Puis il faut suivre les cairns jusqu’à la grande paroi. Un fois la, il faut partir a gauche sur 50m sur un "rebord assez large" jusqu’à une fissure avec des restes de neige.

598_mini-dscn3358-p_09-02-17.jpg
Laguna de los Tempanos.

598_mini-dscn3378_12-03-14.jpg
Début du "rebord"

598_mini-dscn3365_12-03-14.jpg
La fissure.

Ensuite il faut remonter cette fissure mais au lieu de rester dedans, il faut escalader sur le coté droit. Il y a des cairns et un ou deux pitons qui montrent la voie. Arrivé a une marque en forme de cercle noir, il faut partir a gauche en diagonale sur 200m env puis monter droit dans la pente. Toujours quelques rares cairns pour montrer la voie.

598_mini-dscn3369_12-03-14.jpg
Le cercle noir

Arrivé au col, attention car on ne peut pas encore voir la bonne brèche qui est cachée par un gros rocher. Il est facile de se tromper et de se diriger vers une mauvaise brèche. Suivre les cairns pour contourner le rocher par la droite. La bonne brèche devient enfin visible. Vérifier sur les photos du refuge que c'est la bonne. Ce diriger vers elle en contournant les éventuelles plaques de neige.

598_mini-dscn3416-2_12-03-14.jpg
La bonne brèche n'est pas encore visible...

598_mini-dscn3417-2_12-03-14.jpg
... elle le devient après le contournement du rocher.

Arrivé a la brèche, on peut voir en bas le lac Navidad. Ne pas s'y diriger mais prendre bien a gauche pour le contourner généreusement. En fait il faut savoir gérer son altitude dans la traversée de ce cirque. Il n'y a plus trop de cairn pour indiquer le chemin, plus de marquage, plus de sentier. Il ne faut pas descendre trop bas mais il ne faut pas non plus rester tout en haut du cirque. On peut voir au loin un gros rocher noir sur l’itinéraire. Il faut savoir que le chemin passe juste en bas de ce rocher. Donc essayer de rester a cette altitude. Beaucoup de cailloux dans les pattes mais le parcours n'est pas trop aérien.

598_mini-dscn3429-2_12-03-14.jpg
Le lac Navidad. Il faut contourner largement par la gauche en gérant son altitude. 

En bas du rocher noir, remonter pour atteindre la crête et passer de l'autre coté de celle-ci pour éviter la neige. Il y aura plus de vent mais la montée sera beaucoup plus facile. Continuer a monter jusqu'au sommet (Cerro Navidad) qui n'est pas vraiment un sommet mais une croix posée au plus haut point de cette crête large. Rester au milieu de la crête et ne descendre ni dans la vallée qui est a gauche ni dans celle qui est a droite (ou il y a le Lago Navidad). Au bout d'une demi-heure on voit apparaitre une vallée centrale dans laquelle il faut descendre. S'il y a de la neige, on peut descendre en ramasse au début mais se méfier des rivières qui se forment au milieu, sous les plaques de neige. Alternance de cailloux et de neige.

598_mini-dscn3444_09-02-17.jpg
La montée, une fois passé de l'autre coté de la crête.

598_mini-dscn3451-2_09-02-17.jpg
Sur la crête, juste après le "sommet" du Cerro Navidad.

598_mini-dscn3445-p2_14-03-14.jpg
Vue du parcours effectué pour atteindre le sommet. La laguna Navidad est en bas. Itinéraire approximatif en rouge.

598_mini-dscn3462-2_12-03-14.jpg
Début de la descente dans la "vallée centrale".

598_mini-dscn3465-2_12-03-14.jpg
Suite de la descente. On voit l'objectif tout au bout: la remontée vers le Refugio Segre/Laguna Negra.

Le reste est plutôt facile mais très long ... et parfois très chiant hmm . Il faut traverser la rivière un nombre incalculable de fois. Même quand ca devient plat, c'est loin d’être fini. Le sentier est parfois a droite, parfois a gauche, et parfois au milieu ... de la rivière. Bref faut être patient.

Arrivé a un petit marécage ("mallin" dans la langue locale), descendre tout droit au milieu pour retrouver le sentier. Puis rebelote. Traversées a droite, a gauche ... Finalement on arrive a la jonction avec le torrent qui descend de la Laguna Negra. Ensuite il faut remonter en zigzag (plutôt raide) pendant une bonne heure pour arriver enfin au Refugio Manfredo Segre qui se situe a coté de la Laguna Negra. Pas mal de vent au niveau du lac mais quelques sites a l'abri (grâce aux petits arbres) pour bivouaquer. Aller au refuge pour leur signaler que vous êtes bien arrivé et pour qu'ils puissent prévenir le Refugio San Martin.

Même si au niveau dénivelé ce n'est pas impressionnant c'est de loin l’étape la plus difficile de la traversée en raison de son aspect technique et des éventuels problèmes d'orientation. Ne pas la sous-estimer.

J3: Refugio Manfredo Segre/Laguna Negra - Laguna CAB - Mallin Mate Dulce +1530m / -1660m

598_j3-7_15-03-14.jpg
Suite du parcours: J3 a J7.

598_j3_15-03-14.jpg
Parcours du J3.

Encore une accueil chaleureux au Refugio malgré la foule (quelques dizaines d'ados ! roll ). Des photos de la suite du parcours sont aussi disponibles mais les info données ne sont pas tout a fait exactes. Par exemple on m'assure que pour contourner la Laguna CAB je peux passer a la fois par la droite et par la gauche. En réalité il existe un sentier par la droite mais il est bloqué par une enchevêtrement de troncs d'arbres. Quant a celui qui passe par la gauche, je n'en verrai pas le début. Par contre le bon parcours (merci Simon wink) c'est de passer les pieds dans l'eau en contournant par la rive gauche. Toujours au refugio, on me fait signer quelques papiers (classiques) pour les dégager de toute responsabilité en cas de ... roll

Quelques pas d'escalade faciles (et présence d'une corde) pour contourner le lac et on quitte la "civilisation" et son boucan d'ados excités wink .

598_mini-dscn3483_09-02-17.jpg
Le refugio Manfredo Segre de l'autre coté du Laguna Negra.

598_mini-dscn3488_09-02-17.jpg
Bestioles du bord du lac.

598_mini-dscn3502_09-02-17.jpg
Arbre patagonien.

Montée facile vers le Col Negra. Descente courte. Un peu de plat. Puis longue descente en foret avec beaucoup de lacets. Une rivière a traverser et un petit sentier bien roulant de l'autre coté. Au bout de 20 minutes on arrive a une fourche dans la rivière. Il faut retraverser et prendre a gauche pour trouver un sentier qui monte dans une végétation dense. Arrivé au dessus de la limite des arbres, petite montée raide, un replat, une petite descente pour rejoindre un cours d'eau. Cours d'eau dans lequel on remonte pour arriver au laguna CAB. Et la, il faut ignorer a la fois le joli sentier qui contourne par la droite ainsi que les jolies photos qu'on vous a montrées au Refugio Manfredo Segre pour s'engager vaillamment sur la rive gauche du lac et marcher une bon quart d'heure dans l'eau pour arriver a un petit cairn qui indique le départ du sentier.   

598_mini-dscn3510_12-03-14.jpg
La rive gauche du la laguna CAB.

Un petit sentier qui longe un ruisseau puis le quitte pour prendre a droite. Petit jeu de cache-cache avec ce sentier qui a parfois l'air de disparaitre avant de refleurir quelques mètres plus loin. On continue de monter et on finit par se retrouver ... au dessus du col hmm . Donc petite descente pour arriver et col et voir apparaitre devant soi une belle vallée. Vallée qu'on va joyeusement ignorer pour continuer a monter sur la crête en face, a travers un amas de blocs yikes . Tres belles vues sur le mont Tronador. On prend a droite pour continuer a suivre la crête et on garde un œil ouvert pour repérer une belle flèche rouge qui indique le début de la descente sur "Mallin Mate Dulce". 

598_mini-dscn3511_12-03-14.jpg
Vue de Laguna CAB depuis les hauteurs.

598_mini-dscn3514-2_13-03-14.jpg
Mont Tronador.

598_mini-dscn3529-2_12-03-14.jpg
La belle flèche rouge a ne pas rater.

En fait c'est plus un parcours en traversée sous l’œil bienveillant du Cerro CAB qu'une vraie descente. Quelques plaques de neige et pas mal de blocs. Un petit replat puis une deuxième descente plus verte vers le lieu de bivouac prévu pour ce soir. Traversée d'une rivière (idéale pour s'y plonger) puis beaucoup de spots pour poser la tente a l'abri du vent.

598_mini-dscn3548-p_13-03-14.jpg
Panorama sur le Tronador.

598_mini-dscn3531-2_13-03-14.jpg
Traversée.

598_mini-dscn3535_12-03-14.jpg
Aperçu du lieu de bivouac: "Mallin Mate Dulce"

J4: Mallin Mate Dulce - Laguna Ilon +1000m / -1100m

598_j4_15-03-14.jpg
Parcours du J4.

Départ du sentier un peu discret. Remontée dans la rivière sur des grosses dalles. Toujours la présence de quelques plaques de neige qu'on contourne facilement. Arrivée au col, petit pause au soleil pour faire sécher les affaires. La descente se présente comme a la fois raide et problématique. En effet, dans son compte rendu Simon décrit le sentier comme inutilement long et mal trace et propose de rester sur la crête au maximum pour descendre plus tard dans la vallée. Ne sentant pas trop le passage en crête a cause du vent, je choisis la solution intermédiaire qui consiste a descendre sur le sentier "classique" jusqu’à la limite des arbres puis partir en traversée en essayant de passer juste au dessus des bosquets denses/infranchissables. Solution qui ne s’avère pas trop mauvaise a condition de ne pas essayer de traverser ces bosquets wink .

598_mini-dscn3537_12-03-14.jpg
Nuit un peu froide.

598_mini-dscn3545_12-03-14.jpg
Montée vers le col.

Arrivée au Laguna Creton avec une belle série de petits bassins formant un jardin zen. Tres agréable pour se poser un peu. Je repars pour une montée en pente douce sur la crête. Univers de plus en plus minéral jusqu’à ce qu'on voit apparaitre tout a coup la Laguna Azul sur la gauche. Magnifique. Je continue a monter et la ca devient presque lunaire du coté de la Laguna Jujuy. En fin de montée on retrouve la Cerro Tronador, toujours aussi beau. Descente en lacets puis pas mal de plat a travers des marécages et on termine en foret pour atteindre la Laguna Ilon (et la cabane Papa Manuel qui est un peu en ruine). Pour le bivouac on a la choix entre la foret (au niveau de la cabane) ou la plage (de l'autre cote du "pont"). L'option "plage" permet aussi de se baigner (au bout de la plage, l'eau est assez profonde).

598_mini-dscn3553_12-03-14.jpg
Du coté de la Laguna Creton.

598_mini-dscn3565-p_09-02-17.jpg
Laguna Azul: il existe un sentier sur la rive droite de ce lac (a gauche sur la photo) qui permet de rejoindre la traversée du parc Nahuel Huapi un peu avant Laguna Jujuy.

598_mini-dscn3569-2_09-02-17.jpg
Mont Tronador.

598_mini-dscn3595_09-02-17.jpg
Laguna Ilon.

598_mini-dscn3587_13-03-14.jpg
Plage de la Laguna Ilon

Pour ceux qui ont encore un peu de temps et d’énergie, ca vaut vraiment le coup d'aller faire un tour au mirador du "Docteur". Ca prend 1h pour y aller donc comptez 2h30 en tout. Le sentier est plutôt plat (100m de dénivelé a peu pres) et la vue est très belle. Le départ du sentier se fait au bout de la plage. Le chemin est assez facile a trouver.

598_mini-dscn3577_13-03-14.jpg
Carte pour aller au mirador

J5: Laguna Ilon - Refugio Otto Meiling +1180m / -670m

598_j5_15-03-14.jpg
Parcours du J5.

Départ depuis la plage. Une heure de plat en foret/marécages suivi d'une heure de descente (un peu raide au début). Avant d'arriver, une rivière a traverser. L'eau monte juste un peu au dessus du genou donc aucun problème. Juste après la traversée, il faut partir sur la gauche. A la toute fin on arrive a un tourniquet juste avant d'atteindre la piste qui mène aux bâtiments. Le bureau des gardes forestiers est fermé mais on peut tout de même mettre ses informations sur une feuille histoire de laisser une trace de son passage.

En cas de mauvais temps, la hosteria sert a manger et fait aussi des chocolats chauds avec une petite dose de cognac wink. Le départ pour le Refugio Otto Meiling se fait sur une piste. Assez rapidement on arrive a une bifurcation puis on traverse un pont. On peut continuer a suivre la piste ou bien prendre les raccourcis qui permettent de gagner un peu de temps. Il y a un point d'eau a mi chemin avant le début de la partie raide de la montée. La paysage devient volcanique la haut. Tres belles vues sur la cascade du glacier Castano Overa. Le premier bâtiment en vue n'est pas le refuge. Celui-ci est juste derrière. Pour poser sa tente a l'abri du vent, le meilleur emplacement se trouve a 50m après le refuge, un peu sur la droite, avec vue sur le glacier Alerce. Les deux glaciers sont magnifiques et on peut même accéder au glacier Castano Overa très facilement. Temps changeant avec pas mal de nuages.

598_mini-dscn3600_09-02-17.jpg
Cascade du glacier

598_mini-dscn3607_13-03-14.jpg
Glacier Alerce

598_mini-dscn3614_13-03-14.jpg
Glacier Castano Overa

598_mini-dscn3633-p_13-03-14.jpg
Le lendemain, panorama du glacier Castano Overa

598_mini-dscn3596_09-02-17.jpg

598_mini-dscn3653_13-03-14.jpg
Nuit un peu fraiche a Otto Meiling.

J6: Refugio Otto Meiling - Refugio Rocca - Bivouac +615m / -1660m

598_j6_15-03-14.jpg
Parcours du J6.

Matinée tranquille a admirer les glaciers puis descente rapide des lacets jusqu’à a la jonction avec le sentier qui va au "Paso de las Nubes". D'ailleurs il faut faire attention car la pancarte est seulement dans le sens de la montée donc on peut facilement louper cette jonction lors de la descente wink .  Sentier sympa qui longe la rivière. A mi-chemin, l'aire de "camping" annoncé dans le guide a disparu. Puis pas mal d'arbres a enjamber pour contourner un marécage important. Une montée raide et puis toute une longue partie en montagnes russes dans la foret jusqu'au refuge.

Le refuge est tout neuf. Ils n'ont pas encore fini la terrasse. D'ailleurs ils ont même oublié de penser a mettre une aire de camping a coté roll . Du coup, même si la vue est très belle, si on veut bivouaquer, il vaut mieux descendre dans la vallée. Les gens du refugio vont vous déconseiller de descendre camper la-bas ... parce qu'ils préfèrent vous avoir comme client chez eux wink. Un sentier de descente qui lui aussi est tout neuf et un peu acrobatique. L'aire de bivouac se trouve quelques minutes après avoir traversé une rivière d'eau claire (plus sympa que l'eau grise qui descend du glacier). 

598_mini-dscn3707_09-02-17.jpg
Au bord de la rivière.

598_mini-dscn3726_09-02-17.jpg
Un habitant du coin.

598_mini-dscn3712_09-02-17.jpg
J7: Bivouac - Puerto Frias +120m / -200m

598_j7_15-03-14.jpg
Parcours du J7.

Plutôt une demi-journée qu'une vraie journée de rando mais malgré l'absence de dénivelé ca reste assez sportif. Mais ici le sport consiste d'une part a trouver le chemin qui a tendance a s’éclipser a chaque tournant et d'autre part a garder les pieds au sec en faisant un certain nombre d'acrobaties et d’équilibres sur des troncs d'arbres. Bref, deux heures de "jungle" qui peuvent être amusantes si on se prend pour Indiana Jones wink . La rando se termine par une heure de sentier "normal" jusqu’à Puerto Frias.

Au bout du compte, le passage a gué de la rivière (indiqué dans le guide) a disparu grâce a un joli pont et le choc culturel est assez violent lorsqu'on arrive a Puerto Frias. Tout a coup on retrouve la civilisation avec son lot de tours organisés (avec guide !), ses toilettes, ses snacks ... Bref, c'est dur.

Il y a deux bateaux par jour. Un a 13h et l'autre 17h. Le bateau traverse un petit lac puis on embarque dans un bus qui au bout de quelques minutes s’arrête devant une ... cafétéria ! La on vous laisser consommer deux bonnes heures. Ensuite on vous propose d'aller voir un "truc super joli et gratuit" de l'autre coté du lac. En fait c'est pas très joli mais assez ... hallucinant. Un escalier de plusieurs centaines de mètres qui vous permet de vous arrêter régulièrement sur des plateformes pour y admirer un truc qu'on appelle ... "La Nature" (une cascade par ici, un vieil arbre par la ou encore un lac). C'est comme etre a Disn*yl*nd sauf que c'est la Nature qui est l'attraction. Bref, après ce que vous avez vu les derniers jours ca n'a aucun intérêt roll . Le vrai bon plan c'est de se trouver un petit coin sympa sur la rive du lac pour une petite séance de baignade suivi d'une sieste. De toutes façons, le bateau revient vous chercher.

Mais lorsqu'il revient il est bondé de touristes qui sont partis en excursion a la journée et qui passent leur temps a se prendre en photo avec leur Ipad ou a essayer de donner des bouts de pain aux mouettes. Donc pensez a vous trouver un petit coin tranquille et n’hésitez pas a utiliser de la musique / un livre / votre imagination pour vous isoler du zoo ambiant.

598_mini-dscn3612_09-02-17.jpg

598_mini-dscn3721_09-02-17.jpg

598_mini-dscn3528_09-02-17.jpg

Finalement, après ce qui parait etre une éternité, on vous débarque a ... quelques kilomètres de Bariloche. La, encore de l'attente pour prendre le bus. Mais ... ce bus n'accepte pas l'argent liquide yikes . Donc soit vous avez été malin et avez déjà acheté une petite carte (rechargeable) de transport. Soit vous trouvez quelqu'un de sympa qui, contre quelques pesos, vous laisse utiliser sa carte wink . L'option "Stop" est egalement possible si votre apparence, après sept jours de rando, ne fait pas trop peur big_smile .

Renseignements pratiques

Hébergement: San Carlos de Bariloche (ou plus simplement "Bariloche") a un tres grand nombre d'options pour dormir. Pour un voyageur seul, le meilleur choix en termes de rapport qualité - prix ce sont les auberges de jeunesse. Parmi ceux-la, l'un des meilleurs est "Hopa Home Patagonia Hostel". C'est propre, bien organisé et le staff est vraiment très sympa. Ils ne parlent pas très bien anglais (mais c'est comme ca partout en Patagonie) mais ils sont prêts a tout pour vous aider. Aucun pb pour y laisser des affaires pendant que vous partez en rando.

Nourriture de rando: Il y a bien un K-rouf en ville mais malheureusement ce qu'on y trouve est très différent des K-roufs de part chez nous. Ceci est du au fait que l'Argentine a une forte taxe douanière sur tous les produits d'importation. Au niveau supermarché, il vaut mieux donc aller au K-rouf local c'est a dire "La Anonima" qui a plus de choix. Pour les fruits secs, il y a un super magasin qui s'appelle "Vincenta" et qui se trouve sur Beschdedt pas loin de Mitre. Vous y trouverez egalement du Granola. Niveau chocolat, beaucoup de boutiques en ville donc aucun problème wink .

Transports courts: En règle général, les conducteurs de bus n'acceptent pas l'argent liquide. Il faut donc déjà avoir sa carte de transport pre-payée lorsque vous montez dans un bus (a acheter dans un Kiosk). Les seules exceptions sont le bus qui va a la station de ski (Villa Cathédral) ainsi que celui qui fait la liaison entre la gare routière et le centre ville. Le bus le plus utile est celui qui longe la rive du lac (numéro 20).

Transports longs: La compagnie de bus qui fait la liaison avec Buenos Aires s'appelle "Via Bariloche". Le bus entre Buenos Aires et Bariloche prend 22h. Il ne s’arrête pratiquement jamais. Il y a des toilettes a bord mais leur propreté se dégrade au fur et a mesure du voyage. La nourriture a bord est en dessous de tout (bien pire que dans les avions roll ). Même si vous achetez la place la plus confortable possible (Cama Executive), le voyage va vous paraitre bien long. Les films montrés a bord sont affligeants (sauf si vous êtes fan d'Adam Sandler). Les paysages sont d'une monotonie incroyable. Bref, prendre l'avion n'est pas une mauvaise option. Surtout si vous venez de vous faire un vol de 14h depuis l'Europe. wink

Achats: Il existe une grande quantité de boutiques de rando en ville. Les prix sont chers (en raison des fortes taxes d'importation). Au niveau choix, on peut trouver de tout en cherchant bien. J'y ai même vu des Inov8 Terrocs chez Eurocamping sur Mitre. Attention: beaucoup de magasins sont fermés entre 13h et 16h.

Réparations: Si vous avez un truc a coudre, la meilleur option est un boutique sur Beschdedt (je crois) qui affiche "Je couds tout !". Le mec est sympa et accepte même de réparer une tente (chose que fait peur aux autres couturiers locaux). Pour les chaussures, il y a un vieux sur Gallardo pas loin de John O'Connor qui pourra vous dépanner.

Change: Il ne faut surtout pas changer vos euros dans une banque. Vous risquez de les vendre au taux officiel qui est bien en dessous du taux de "la rue". Par exemple aujourd'hui c'est 10.92 contre 14.69 yikes . Pour le change, a Bariloche, sur Mitre, vous allez croiser une dizaines de personnes qui vont vous proposer a voix haute de changer vos euros. Ce sont des commerces qui ont pignon sur rue. Sinon vous pouvez demander a votre Hostel de vous les changer. Pour connaitre le taux de change actuel, ce petit site vous donne une bonne indication wink.

Orientation: J'avais pris mon GPS avec la trace de Simon dedans et je ne l'ai pas regretté. C'est facile, pratique et ca rajoute un élément de sécurité. Vous pouvez egalement trouver sur le net la trace pour le "Cordon des innocents". Sinon a Bariloche vous pouvez trouver des cartes du parc (au CAB). D'autre part, je vous conseille vivement d'utiliser G@@gle Earth pour visualiser l’itinéraire de la traversée (a partir du fichier kmz de Simon). Ca vous donnera une très bonne idée du parcours. Vous pouvez même prendre des photos d’écran pour vous aider a vous orienter durant la rando.

Conseils et infos: A Bariloche vous avez deux organismes pour vous aider. Le CAB (Club Andino de Bariloche) et les bureaux du parc Nahuel Huapi. Les deux bureaux sont très proches. Il faut y aller non seulement pour se renseigner mais aussi pour s'enregistrer avant la rando en leur fournissant quelques infos (Nom, nationalité, numéro de passeport, parcours prévu ...). Si vous prévoyez de faire le "Cordon des innocents", attendez vous a quelques découragements. Ils vont vous dire que c'est trop dur, que c'est fermé, que c'est trop dangereux , qu'il vous faut un téléphone satellite... roll . Mais si la meteo est mauvaise au Refugio San Martin, n’hésitez surtout pas a redescendre vers le lac, aller a Colonia Suiza et remonter par l'autre vallée au Refugio Manfredo Segre. Ce n'est pas aussi long que ca parait sur la carte. C'est ce qu'a fait Simon lors de sa première traversée et il a eu raison de jouer la carte de la sécurité. wink

Liens
Un autre CR beaucoup plus détaillé mais avec un départ a Colonia Suiza (en anglais).
Le CR de Simon.

Parc Nahuel Huapi
Parc Villarrica
Cerro Castillo
El Chalten - Lago del Desierto
Parc Patagonia – Reserve Jeinemini
Torres del Paine
Sierra Valdivieso

w.

Edit: certaines photos retouchées 09/02/17

Dernière modification par wax (09-02-2017 14:42:17)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#2 23-03-2014 21:52:21

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 084
Site Web

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Un vrai guide touristique ! smile

Merci pour toutes ces infos pratiques Wax  cool .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

#3 23-03-2014 23:14:41

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

De rien.
J’espère que ca pourra servir a tous ceux qui envisagent d'aller randonner un jour en Patagonie ... smile

w.

Dernière modification par wax (23-03-2014 23:15:10)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#4 24-03-2014 11:00:13

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 552

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Je crois bien que c'est le meilleur guide de rando que j'ai jamais lu  smile  Il faudrait un tag [Guide + liste] wink
(ok, je n'ai pas souvent lu de vrais guides de rando, mais là, il faut dire que c'est bien détaillé et bien illustré)

Hors ligne

#5 24-03-2014 14:32:16

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Merci ! En fait je suis sur que j'oublie plein de détails mais j’espère juste que ce compte rendu sera aussi utile aux autres que les conseils que Simon m'a donnés. wink

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#6 01-04-2014 13:58:05

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 386

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Kikoo wax wink

J'adore tes photos de détails, de végétation => très jolies et super dépaysantes wink.

eraz

Hors ligne

#7 07-04-2014 18:14:44

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Je savoure petit à petit tes reportages tongue
Il y a une mine d'informations, quel boulot!

eraz a écrit :

J'adore tes photos de détails, de végétation => très jolies et super dépaysantes

moi aussi, et justement on peut percer le mystère? que représente la photo au dessus de la phrase "nuit un peu fraîche à Otto..." on dirait du cuivre sculpté?

Myrtille

Hors ligne

#8 07-04-2014 18:32:18

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Merci Myrtille88 et Eraz ! smile
La photo en question représente simplement une flaque d'eau qui a un peu gelé en surface. wink

w.

Dernière modification par wax (07-04-2014 18:32:38)


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#9 10-04-2014 12:00:59

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

ah oui,
on dirait des caractères chinois et cette couleur dorée, superbe, un beau tableau!

Hors ligne

#10 11-04-2014 12:59:10

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 191

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Salut,

Superbe encore.

Comment sont les refuges là-bas? Tu as croisé beaucoup de francophones?

[Les "bestioles" au bord du lac sont des Ouettes à tête grise (Chloephaga poliocephala)]

Hors ligne

#11 24-06-2018 10:32:53

Diana-light
Membre
Inscription : 21-05-2018
Messages : 124

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Merci d'avoir partagé toutes ces informations et tes magnifiques photos !

As-tu publié une liste de ton matos pour ces randonnées ?

Hors ligne

#12 24-06-2018 13:32:26

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : [Récit + liste] Patagonie: Parc Nahuel Huapi

Salut !

Merci d'avoir pris le temps de lire tout ça.
La liste est iciwink

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

Pied de page des forums