Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 11-10-2016 12:32:08

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

[Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Petit retour sur 8 jours de randonnée en autonomie dans le parc national Urho Kekkonen en Laponie filnadaise histoire de faire découvrir ce coin de paradis...

On prend la même équipe qu'il y a deux ans au Lemmenjoki (la #tarpteam) et on retourne en Laponie, mais cette fois dans un autre parc national.

L'équipe a un peu changé de visage, car Bab et moi emmenons nos compagnes cette fois ci: respectivement Laurie et Amandine. Notre David qui s'est fracturé la colonne vertébrale au mois d’août lors d'une de nos sorties canyoning n'a pas pu participer à cette expédition.... Il se porte bien et n'aura pas de séquelles, malgré un corset qu'il doit porter encore au moins un mois....

Bref, nous voilà donc partis tous les 6, pour 8 jours de marche en autonomie dans cette immensité sauvage.

8121__dsc3412_11-10-16.jpg

Le parc national Urho Kekkonen doit son nom à un ancien président finlandais qui était adepte de la randonnée. Il s'étend sur 2550 Km² entre la ville de Saariselka et la frontière russe. Il est très sauvage et reculé, même si, comme partout en Laponie, on y trouve de nombreux refuges ou des campfire-sites.
Le parc se divise en trois grandes zones: - La basic zone a l'Ouest, équipée de chemins et de panneaux indicatifs
                                                          - La zone Kemi Sompio Wilderness, au Sud, plus marécageuse, sauvage et reculée
                                                          - La zone Saariselka wilderness, au Nord et à l'Est, plus montagneuse et très reculée également

Notre parcours prévoit de traverser ces trois zones.

Le parc est plutôt vallonné puisqu'un massif montagneux s'élève en son cœur avec pour point culminant le sommet Sokosti, haut de 720m. Les altitudes n'ont rien à voire avec nos massifs français, puisque ici les forets de conifères cèdent la place aux bouleaux nains à 350m d'altitude, et toute végétation disparaît au dessus de 500m.

Le parc est très bien irrigué par un réseau important de rivières et de torrents, et en son centre on trouve un grand lac : Luirojarvi

La faune du parc (qui est très importante pour nos choix de destinations) est typique des taïgas arctiques avec notamment des ours, des élans, des rennes, des loups, des gloutons, des visons, des castors, des fouines, loutres, aigles royaux et chouettes lapones....

Nous emportons avec nous des tentes et toute notre nourriture pour ces 8 jours car il  n'y aucun ravitaillement possible avant d’être sortis du parc, et nous ne visons pas un refuge tous les soirs.

Ma liste de matériel est consultable sur ce post: liste prévisonnelle

8121__dsc3094_11-10-16.jpg

8121__dsc3119_11-10-16.jpg

jour 1
jour 2
jour 3
jour 4
jour 5
jour 6
jour 7
jour 8
jour 9
Conclusion

Dernière modification par gregca (17-10-2016 18:13:47)

Hors ligne

#2 11-10-2016 13:18:25

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 386

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Kikoo gregka wink

J'attends la suite avec impatience smile.

eraz

Hors ligne

#3 11-10-2016 13:19:07

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Hop, idem - je m'abonne au fil wink


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#4 11-10-2016 15:35:35

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 904

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Hop, idem.

...sauf que je ne sais pas m'abonner à un fil.  big_smile


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#5 11-10-2016 16:23:59

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 1 856

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

ith a écrit :

Hop, idem.

...sauf que je ne sais pas m'abonner à un fil.  big_smile

Tu cliques en bas sur "suivre cette discussion"


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)

Hors ligne

#6 11-10-2016 16:25:15

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Merci! Je m'y met dès ce soir, je vais essayer de pas trop vous faire poireauter.....

Ith, je crois que le simple fait d'avoir commenté t'abonne au fil.... Tu recevra un mail a chaque nouveau post.....  wink

Dernière modification par gregca (11-10-2016 16:25:37)

Hors ligne

#7 11-10-2016 18:52:07

Frekke
Membre
Lieu : La Roche sur Yon
Inscription : 16-08-2016
Messages : 12

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Salut,

Je suis aussi car le projet m'intéresse... Bonne ballade à vous

Frekke


"Moi, se dit le petit prince, si j'avais 53 minutes à dépenser, je marcherais tout doucement vers une fontaine."
Le Petit Prince

Hors ligne

#8 11-10-2016 19:41:36

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Hello, c'est parti pour une nouvelle balade en Laponie tongue

Myrtille

Hors ligne

#9 11-10-2016 21:33:56

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

8121_jour_1_taxi_marche_11-10-16.jpg
trajet en rouge=taxi , en bleu=marche


pour se rendre en Laponie, il nous a d'abord fallu prendre un bus pour Paris, un taxi pour Charles de Gaulle, un avion pour Helsinki, une nuit dans un appart'hotel à Helsinki, un second avion pour Ivalo, puis un taxi sensé nous déposer au sud du parc, à quelques km du refuge "Orponen Laavu".

8121__dsc3099_11-10-16.jpg
notre taxi nous attend à l'aeroport d'Ivalo

Après une escale technique à Saariselka pour acheter du gaz et un peu de vodka locale, le taxi s'engage sur une route en cul de sac de 30km au milieu des bois, route qui se transforme en piste de 4x4, puis en chemin, mais notre taxi ne s’arrête pas là, il continue de foncer avec son minibus, et nous dépose directement à l'abri où nous avions prévu de dormir ce soir.

8121__dsc3114_11-10-16.jpg
la piste de 30km qui mène a orponen sera de plus en plus mauvaise

Il est 14h30, nous voilà à destination... on fait quoi?  Bab propose d'avancer et de prendre de l'avance sur le programme, alors on fonce, on a envie d'en découdre, on ne va pas s’arrêter avant même d'avoir commencé à marcher... Tant pis pour l'abri, ce soir on dort en tente dans la foret, mais on prend de l'avance sur le programme, et ce n'est pas négligeable...

8121__dsc3121_11-10-16.jpg


JOUR 1:

La marche démarre dans la forêt en longeant une rivière que l'on doit traverser sur un superbe pont suspendu en bois, puis nous traversons des marécages sur des chemins de planches.
et là: c'est le drame, le chemin s’arrête net, au beau milieu de tourbières reconnaissables à  leurs linaigrettes de coton blanc.

8121__dsc3130_11-10-16.jpg
8121__dsc3133_11-10-16.jpg

Nous continuons donc la progression en essayant de nous frayer un chemin dans ce dédale d'eau stagnante, quand Fred, à l'écart, hurle à l'aide. Il est enfoncé jusque mi-cuisses dans une tourbière. Bab est déjà là quand je le rejoins, il parvient à en sortir seul  en se penchant sur un coté, puis l'autre et en s’agrippant aux mottes d'herbes auxquelles il a accès. Premier avertissement sans frais.

8121__dsc3142_11-10-16.jpg

On reprend la route, toujours hors chemin, à la carte et à la boussole, mais le soleil commence à décliner légèrement, et il est impossible de dresser les tentes ici, donc on allume ponctuellement le telephone pour faire des points GPS et confirmer notre position.

8121__dsc3149_11-10-16.jpg

A 17h30, on retrouve le sol sec de la foret, et le chemin qui devrait nous guider demain. On a parcouru environ 6km, ce qui nous offre une petite avance sur le programme. C'est ici qu'on décide de monter le camp, en lisière des marécages.

Fred et Sissou partent à la rivière chercher de l'eau, Amandine et Laurie vont chercher du bois, Bab et moi on monte le tarp et on prépare un emplacement pour le feu. Une fois les tentes installées et des vêtements secs enfilés, on s'installe autour du feu pour un apéro à la vodka et un repas bien mérité: pâtes, saucisson, soupe en sachet.

on revient sur les premières impressions:
- on marche bien mais on doit absolument éviter les marécages qui nous font perdre trop de temps et qui sont vraiment un enfer à traverser
- Amandine déteste les planches qui sont hyper glissantes 
- Fred ne doit pas marcher dans les tourbières, surtout quand on voit les linaigrettes qui nous les annoncent...
- la prochaine fois que je ferais du batonnage avec mon couteau je mettrais mes gants pour éviter de m'entailler la main
- je mettrais mes chaussures plus loin du feu pour éviter qu'elles ne fondent.... oups!

8121__dsc3157_11-10-16.jpg

Il est 22h quand nous allons nous coucher, le moral est excellent, le ciel est très couvert mais il ne pleut pas, il fait environ 10°C

8121__dsc3158_11-10-16.jpg
nos deux nouvelles recrues profitent de leur première veillée lapone


la suite demain

Dernière modification par gregca (11-10-2016 21:48:38)

Hors ligne

#10 12-10-2016 06:32:50

nobru75
Membre
Inscription : 17-01-2010
Messages : 525

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

gregca a écrit :

on revient sur les premières impressions:
- on marche bien mais on doit absolument éviter les marécages qui nous font perdre trop de temps et qui sont vraiment un enfer à traverser
- Amandine déteste les planches qui sont hyper glissantes 
- Fred ne doit pas marcher dans les tourbières, surtout quand on voit les linaigrettes qui nous les annoncent...
- la prochaine fois que je ferais du batonnage avec mon couteau je mettrais mes gants pour éviter de m'entailler la main
- je mettrais mes chaussures plus loin du feu pour éviter qu'elles ne fondent.... oups!

bin vous n'avez pas perdu votre première journée wink
c'est incroyable comment il se passe plus de trucs quand on bouge, plutot qu'en restant peinard à la maison ...

merci du partage : c'est un régal smile

Hors ligne

#11 12-10-2016 15:47:58

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

JOUR 2:

8121__dsc3412_12-10-16.jpg

8121__dsc3167_12-10-16.jpg

Réveil à 6h00, il fait un peu moins de 10°C, le ciel ne s’est pas débouché mais il ne pleut toujours pas. Il nous faut deux heures pour lever le camp, même si le réchaud à gaz de Bab nous a facilité le petit déjeuner en nous évitant de devoir rallumer le feu. Nos vêtements ont presque séchés, mais il nous faudra quand même quelques minutes avant de retrouver du sang dans nos orteils à cause des chaussures froides et humides.

8121__dsc3176_12-10-16.jpg
Fred fait le plein des gourdes

on reprend donc la route sur le chemin qui passe près du camp. Notre premier repère est une rivière à traverser sur un petit pont de bois, à quelques kilomètres d’ici, où on pourra remplir les gourdes. Sur le pont, je fais des photos pendant que les copains font le plein d’eau, mais en voulant contourner Fred qui refait ses lacets à genou sur le pont, je marche sur l’extrémité d’une planche qui cède sous mon poids. J’essaye de me rattraper à lui, mais voyant que je ne peux pas lutter, emporté par le poids de mon sac (ah c'est pour ca qu'il faut s'alléger!!! je viens de comprendre! lol lol ) je tombe un mètre plus bas, à genoux dans la rivière, de l’eau jusque au nombril, sac chargé sur le dos. Décidément, je n’ai pas de bol! Plus de peur que de mal, j’en suis quitte pour un bon bain froid, mais j’en sors sans bobo devant ma bande d’amis tordus de rire...

8121__dsc3187_12-10-16.jpg

8121__dsc3199_12-10-16.jpg

8121__dsc3212_12-10-16.jpg

Les chemins ici traversent souvent des rivières à Gué, d'ailleurs les finlandais font leurs randonnées en bottes... même pour des longues distances. Pour la première traversée, on se la joue gentlemen et on porte nos débutantes, mais en fait, ce sera la seule fois, parce que nos débutantes sont en fait des vrai guerrières...

8121__dsc3186_12-10-16.jpg

8121__dsc3300_12-10-16.jpg

On continue sur ce chemin jusqu’au refuge de Karapulju, sur la route on trouve un joli panache d’élan trop lourd pour être gardé, on croise une belle harde de rennes, et on ramasse quelques chanterelles en tube pour améliorer le repas de ce soir. Vu qu’il n’est que 11h, on ne fait qu’une petite halte de quelques minutes pour manger quelques noisettes et quelques barres chocolatées (notre ration de la journée), on profite de la gazinière du refuge pour se faire un café, puis on reprend la route un bon kilomètre sur le chemin jusqu’à atteindre une barrière à rennes.

8121__dsc3283_12-10-16.jpg

8121__dsc3293_12-10-16.jpg

A partir de là, on quitte le chemin pour s'enfoncer dans les bois à la carte et à la boussole, cap vers l’est. On progresse beaucoup moins vite, mais le relief nous aide à nous repérer sur la carte, on file donc lentement mais surement vers un «campfire site» qui se trouve au bord d’un superbe lac. Encore quelques kilomètres à avaler, quelques rivières et marécages à franchir et on y sera.

8121__dsc3316_12-10-16.jpg

8121__dsc3325_12-10-16.jpg

8121__dsc3355_12-10-16.jpg

Cette partie du parc est très reculée et variée en paysages, le relief est vallonné, alternant entre forêts denses et prairies humides, on est noyés dans le sauvage. 

Nous parcourons un peu plus de 15km aujourd’hui.

8121__dsc3366_12-10-16.jpg
avec des têtes fatiguées

8121__dsc3367_12-10-16.jpg

8121__dsc3371_12-10-16.jpg

Le campfire site de Karppakuusikko est en vue à 14h, et on a toujours nos 6km d’avance sur le programme, puisqu'on était sensés s'arreter entre deux sommets un peu plus tôt. Arriver tôt au camp est un vrai luxe, qui nous permet de profiter des environs et de la chaleur du feu. Après une partie de cartes et un bon repas de pâtes, de saucisson et de chanterelles du jardin tongue , la nuit tombe, il est 20h. Fred nous joue un air df’harmonica et à 21h00 tout le monde va se coucher, en tente, par 6°C sous un ciel toujours aussi bouché… Les aurores boréales ne se montreront pas encore cette nuit

Dernière modification par gregca (12-10-2016 15:52:01)

Hors ligne

#12 12-10-2016 16:35:09

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

JOUR 3:

8121_plan_j3_12-10-16.jpg

Réveil à 6h, il pleut un peu et il fait froid, ma montre indique 10°C dans la tente, dehors il doit faire moins de 5°C. On prend le petit déjeuner de lait en poudre,
chocolat en poudre et muesli noyés dans de l’eau chaude, un bon café, puis on repart vers le refuge de Siulanruoktu, près de la frontière russe, qui sera notre point le plus éloigné de la civilisation. On dormira dans ce refuge ce soir, ce qui ne nous fera pas de mal, puisque toutes nos affaires sont trempées par l’humidité ambiante, même les tentes et les duvets...

8121__dsc3380_12-10-16.jpg

Les premiers kilomètres sont longs parce qu'ils sont hors chemin. Il nous faut d’abord grimper au sommet d’une colline pour redescendre de l’autre côté où on devrait tomber sur une série de lacs et une rivière à traverser derrière laquelle se trouve un chemin qui la longe vers notre but. Le problème est qu’au 1/100 000eme, la carte ne dit pas qu’en réalité il y a beaucoup de petits lacs et qu’il nous faudra traverser trois rivières avant de trouver celle qui longe le chemin. Heureusement on n'est pas trop mal avec la boussole, alors on finit par l'atteindre.

8121__dsc3392_12-10-16.jpg

8121__dsc3395_12-10-16.jpg

8121__dsc3402_12-10-16.jpg

Après environ 3km sur le chemin, on entend des aboiements venant de devant, ils proviennent du refuge d’ Hammaskuru dans lequel s’est installé un chasseur d’ours finlandais accompagné de ses deux chiens et de son méga fusil à lunette. Il n’est que 10h30, le chasseur ne parle pas anglais, mais il accepte de faire une photo avec nous, puis nous laisse le refuge et toutes ses affaires alors qu’il part chasser. Nous n’y faisons qu’une petite pause-café avant de reprendre la marche sur le chemin qui s’arrêtera net, 3km plus loin, en plein milieu de la montagne.

8121__dsc3409_12-10-16.jpg

8121__dsc3411_12-10-16.jpg

8121__dsc3413_12-10-16.jpg

Nous reprenons donc le cap à la boussole dans un paysage jusqu’alors jamais vu. Ici, à 350m d’altitude, les forêts d’épicéas laissent place à des bouleaux nains et épars. La seule constante reste le sol, toujours jonché d’un tapis de baies. Depuis le premier jour, on se gave de myrtilles, d’airelles rouges et de camarines noires présentes partout. Je tombe aussi sur un tapis de girolles, ce qui me fait predre le groupe de vue, ils m'attendront une petite demi heure plus loin quand ils s'apercevront que je ne les suis plus... de toute facon, c'est moi qui ais la carte et la boussole... tongue

8121__dsc3422_12-10-16.jpg

8121__dsc3416_12-10-16.jpg

8121__dsc3430_12-10-16.jpg

Il nous faudra près d’une heure pour parcourir les 2km qui nous séparent d’un nouveau chemin, qui lui, nous mènera au refuge de ce soir, longeant la rivière Siulanjoki au bord de laquelle il est perché. on redescend dans la forêt, suivant la rivière d’abord dans son lit puis en montant sur ses berges où elle s’encaisse dans un canyon qui la surplombe de presque 60m. La vue est superbe là où plusieurs ruisseaux se jettent dans le cours principal.

8121__dsc3442_12-10-16.jpg

8121__dsc3450_12-10-16.jpg

8121__dsc3464_12-10-16.jpg

8121__dsc3481_12-10-16.jpg


On atteint le refuge à 15h30, épuisés. On démarre le poêle à bois et on commence les corvées de bois, de lessive dans la bassine, de ravitaillement en eau, séchage des tentes sur le mur extérieur et des vêtements sur des fils à l’intérieur… la vie de camp reprend son cours.

8121__dsc3507_12-10-16.jpg

8121__dsc3522_12-10-16.jpg

A 19h00, on est rejoints par un couple de finlandais trempés, lessivés et chargés comme des mules. Ils viennent de parcourir le chemin que l’on compte emprunter demain et nous disent que c’est très mauvais… On leur fait un peu de place car le refuge n’est prévu que pour 6, nous voilà 8... Nos 6 duvets sont alignés sur le bas flanc, on leur libère de la place au sol, puis chacun prépare son repas du soir. Pour nous, ce sera rizotto aux girolles, je mélange du riz, un sachet de soupe forestière et mes girolles du jour: un régal! 

8121__dsc3525_12-10-16.jpg

8121__dsc3529_12-10-16.jpg

On revoit le programme de  demain en trouvant un itinéraire bis pour rejoindre le campfire-site d’Akanharkakuru. Au lieu de longer la rivière comme prévu, on suivra le conseil des finlandais en traversant un col plus au sec, plus direct, mais un peu plus physique.

8121__dsc3527_12-10-16.jpg

8121__dsc3533_12-10-16.jpg

A 22h tout le monde va se coucher dans une chaleur suffocante, il fait au moins 30°C dans le refuge contre 6°C dehors.

Hors ligne

#13 13-10-2016 09:33:56

anthony50
Membre
Inscription : 16-03-2013
Messages : 1 317

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Très chouette récit, très agréable.

Etiez vous embêtés par les moustiques ? Je croyais que la laponie, hors hiver, en était infesté.

Hors ligne

#14 13-10-2016 09:40:30

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 1 932
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

ben moi il me semble que les bottes auraient peut etre été la bonne option  smile


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#15 13-10-2016 17:11:57

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

anthony50 a écrit :

Etiez vous embêtés par les moustiques ? Je croyais que la laponie, hors hiver, en était infesté.

Pas tellement, il y a effectivement des moustiques hors hiver, mais c'est surtout en pleine saison juillet/août, fin septembre on n'était pas plus embêtés qu'une soirée d'été en france... rien d'horrible. Ptilapon en parle également dans son récit lors de sa sortie packraft en laponie suedoise en juin, ca a l'air d'etre tolérable aussi.

Magne2 a écrit :

ben moi il me semble que les bottes auraient peut etre été la bonne option  smile

Oui effectivement, ce doit etre une bonne solution puisque les locaux l'adoptent tous, mais on n'est pas tout le temps dans l'eau, et les bottes c'est pas top confort à mes yeux.... je préfère avoir les pieds mouillés que de passer des cols en bottes. Après reste la solution de proter une paire de bottes dans le sac et une paire de chaussures aux pieds, mais je pense pas que ce soit très MUL comme solution.... lol  big_smile

Hors ligne

#16 14-10-2016 13:25:19

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

JOUR4:

8121_jour_1_taxi_marche_14-10-16.jpg

La nuit a été bonne, nos  visiteurs du soir ont dormi par terre dans la cuisine et ne se sont pas réveillés alors qu'on faisait nos sacs et qu'on déjeunait à côté d’eux. Il fait plutôt beau aujourd’hui, environ 10°C avec de belles éclaircies.

8121__dsc3534_13-10-16.jpg

8121__dsc3542_13-10-16.jpg

vu qu'on a changé les plans, on commence par rebrousser chemin sur 3km afin de retourner à un campfir-site par lequel on est passés hier, arrivés là on doit quitter le chemin, cap à la boussole vers le mont Vuomapaa (690m) qui se cache dans la brume pour le moment.

8121__dsc3551_13-10-16.jpg

8121__dsc3557_13-10-16.jpg

8121__dsc3569_13-10-16.jpg

Les paysages sont encore une fois magnifiques et le fait de prendre de la hauteur nous dévoile l’immensité des étendues sauvages où l'on se trouve. Malheureusement, la brume englobe tout ce qui se trouve au-dessus de 500m, nous y compris, puisque on passe un col à 600m pour redescendre de l’autre côté, cap vers le nord.

8121__dsc3573_13-10-16.jpg

8121__dsc3583_13-10-16.jpg

8121__dsc3588_13-10-16.jpg

8121__dsc3597_13-10-16.jpg
un couple de lagopèdes alpins sur le Vuomapaa

8121__dsc3607_13-10-16.jpg

On joue au montagnes russes, sur l'autre versant il nous faut à nouveau monter une colline plus petite cette fois ci pour atteindre un col et redescendre de l'autre coté, cap au nord-ouest.

8121__dsc3612_13-10-16.jpg

8121__dsc3630_13-10-16.jpg

8121__dsc3635_13-10-16.jpg

8121__dsc3642_13-10-16.jpg

Redescendus de l’autre côté, le paysage a complètement changé, on descend dans une large vallée humide dans laquelle s’écoule une rivière que nous suivrons jusqu’au campfire-site de ce soir. Avant de retrouver le chemin qui la longe, on s'accorde une petite pause face à une vue magnifique.

8121__dsc3645_13-10-16.jpg

8121__dsc3684_13-10-16.jpg

8121__dsc3695_13-10-16.jpg

Les blessures commencent à se faire ressentir, Amandine et moi souffrons du tendon d’Achille gauche, Fred a la cheville droite très enflée certainement à cause d’une entorse de fatigue, Bab a un échauffement à l’entrejambes, mais Laurie et Sissou n’ont rien.

8121__dsc3705_13-10-16.jpg
dernière ligne droite vue du haut des chutes Akanharkakuru

Aujourd’hui est une grosse journée, puisque en plus des 17km à parcourir, on rencontre également du dénivelé et du hors chemin…

8121__dsc3717_13-10-16.jpg

on arrive qu campfire site vers 17h, on en a plein les pattes, mais on a des images plein la tête. Un homme seul se tient à 100m du camp avec son énorme sac à dos, et un peu plus tard, on remarquera qu’il y a planté sa tente.

Fred et Sissou parviennent à allumer un feu mais au début on a un peu de mal à l’entretenir, tout le bois au sol est trempé dans les environs. Je scie un épicéa mort sur pied que Fred et Bab fendent en buchettes et qui nous tiendra chaud une bonne partie de la soirée, aidé de beaucoup de branches basses mortes que l’on trouve dans les épicéas à 100m à la ronde.

8121__dsc3719_13-10-16.jpg

Je confectionne un sirop de myrtilles bouillies dans de l’eau avec du sucre, on mange notre ration de semoule, de saucisson et notre soupe déshydratée du soir, puis Bab et Laurie vont se coucher vers 19h, pendant que nous on veille comme des ados autour d’un feu de camp jusque 22h.

Il fait 7°C, la température continue à descendre, la nuit s’annonce fraiche.

Dernière modification par gregca (14-10-2016 15:35:22)

Hors ligne

#17 14-10-2016 17:46:09

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

JOUR 5:

8121_jour_5_taxi_marche_14-10-16.jpg

Aujourd'hui doit être une grosse journée avec l'ascension du mont Sokosti, point culminant du parc Urho Kekkonen à 719m, la vue de là-haut doit être époustouflante. Il fait environ 7°C mais le ciel est complètement bouché et les nuages recouvrent tout ce qui se trouve au-dessus de 300m... mad

Comme tous les jours je me lève le premier, mais cette fois on a pris du rab et on se lève à 8h00. Je relance le feu et fais chauffer les popotes pour que tout le monde puisse déjeuner dès sa sortie de la tente. Bab nous annonce qu’il n’a pas dormi de la nuit à cause de douleurs atroces dans les reins, il envisage même d’appeler les secours en hélico... (  wink dédicace à notre David! wink  ) On comprend maintenant pourquoi il s'est couché si tôt hier soir. C'est pas bon du tout, mais après un petit dèj pendant lequel on le relève des corvées de démontage, il semble aller un poil mieux et charge son sac sur son dos.

A 10h on arrive à se mettre en route, malgré la souffrance, Bab serre les dents. Il nous faut d’abord suivre une rivière sur sa rive opposée où on devrait tomber sur un chemin dans quelques kilomètres. on la traverse donc avant de remonter son cours.

8121__dsc3746_14-10-16.jpg

8121__dsc3745_14-10-16.jpg

En route, je tombe sur un joli bras mort où je ne peux pas m’empêcher de tenter mes premiers lancers, sans la moindre touche, puis on trouve assez facilement le chemin qu'on longeait déjà sans le voir depuis un petit moment. en route on ramasse des chanterelles en tube qu'on mangera ce soir, et on atteint un campfire site au bord de la rivière qui nous permettra une première pause.

8121__dsc3758_14-10-16.jpg

8121__dsc3763_14-10-16.jpg

Depuis ce matin, on remonte la même rivière vers sa source qui naît sur les flancs de Sokosti, dans une combe située sous un col à 650m d’altitude qu'il nous faudra passer. Malheureusement, la météo rendant la visibilité nulle, on ne gravira pas le sommet pour en profiter...

8121__dsc3766_14-10-16.jpg

8121__dsc3772_14-10-16.jpg

8121__dsc3779_14-10-16.jpg

Une dernière pause-café avant d’attaquer la montée bien sportive vers le col qui se noie dans la brume par un vent très refroidissant. Cap à la boussole pour compenser la visibilité, on franchit le col puis on redescend de l’autre côté vers un chemin qui doit nous mener au lac Luirojarvi, notre destination de ce soir.

8121__dsc3780_14-10-16.jpg

8121__dsc3784_14-10-16.jpg

8121__dsc3788_14-10-16.jpg

En retrouvant  le chemin, on retrouve également le finlandais qui dormait près de nous hier soir, il va apparemment dans la même direction que nous. Ce chemin descend la montagne en suivant le fil d’un torrent magnifique composé de petites cascades disposées en terrasses. J’ai tellement mal aux tendons que je décide d’abandonner les chaussures pour marcher en crocs, ce qui me changera la vie !

8121__dsc3789_14-10-16.jpg

8121__dsc3793_14-10-16.jpg

8121__dsc3798_14-10-16.jpg

8121__dsc3803_14-10-16.jpg

8121__dsc3810_14-10-16.jpg

Arrivé avant nous au lac, le finlandais prendra le premier petit refuge, nous partagerons le grand refuge un peu plus loin avec un couple de suisses et un autre finlandais qui a laissé ses deux chiens attachés dehors. Le temps de nous installer, de laver les champignons du jour, puis nous allons manger dehors avec les chiens en profitant du feu de camp pour se faire une bonne flambée.

8121__dsc3820_14-10-16.jpg

8121__dsc3821_14-10-16.jpg

8121__dsc3826_14-10-16.jpg

8121__dsc3824_14-10-16.jpg

Une seconde cabane est installée juste à côté du refuge, c’est un sauna occupé pour le moment par les finlandais, ensuite ce sera au tour du couple de suisses d’en profiter, puis viendra le nôtre. En arrivant, nous avons la surprise de les trouver entièrement nus devant la cabane s’arrosant de seaux d’eau froide. La pudeur n’a pas sa place ici et ca semble être la norme, puisqu’une finlandaise arrivée seule après nous au refuge nous relaiera au sauna et procèdera de la même manière. Dans notre groupe, les filles sont plus pudiques et ont choisi d’emmener un bikini... lol

8121__dsc3828_14-10-16.jpg

8121__dsc3835_14-10-16.jpg

A notre retour, nous sommes retapés, il est 21h30, tout le monde va se coucher sauf Fred et moi qui partons pour une dernière promenade au bord du lac. Un poisson se laisse attirer par la lumière de notre frontale, ce qui est de bonne augure pour la pêche de demain. On revient vers 23h et on va se coucher

Hors ligne

#18 14-10-2016 18:24:54

Magic Manu
Magicien itinérant
Inscription : 12-11-2011
Messages : 1 856

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

gregca a écrit :

Une seconde cabane est installée juste à côté du refuge, c’est un sauna occupé pour le moment par les finlandais, ensuite ce sera au tour du couple de suisses d’en profiter, puis viendra le nôtre. En arrivant, nous avons la surprise de les trouver entièrement nus devant la cabane s’arrosant de seaux d’eau froide. La pudeur n’a pas sa place ici et ca semble être la norme, puisqu’une finlandaise arrivée seule après nous au refuge nous relaiera au sauna et procèdera de la même manière. Dans notre groupe, les filles sont plus pudiques et ont choisi d’emmener un bikini... lol

Sympa, mais ça manque un peu de photos, non lol ?


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)

Hors ligne

#19 14-10-2016 18:33:26

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

JOUR 6:

Je me lève encore le premier, à 7h, alors que le finlandais, le couple suisse, la #TarpTeam et la finlandaise dorment toujours, l’appel du petit déjeuner est plus fort que mon duvet. Ils se lèvent chacun leur tour alors que je termine de manger en inscrivant un petit mot sur le livre d’or du refuge.

8121__dsc3837_14-10-16.jpg

8121__dsc3839_14-10-16.jpg

Alors que tous s’activent pour se remettre en route, nous on prend notre temps, on n'a pas prévu d’avancer aujourd’hui.

Il faut commencer par aller faire notre lessive dans les grandes bassines d’eau chaude qu’on trouve au sauna, on profite ensuite d’une pièce dédiée au séchage des vêtements dans le refuge pour étendre les nôtres.

8121__dsc3847_14-10-16.jpg

Alors qu’on s’apprête à dire au revoir au couple de suisses avec qui on a sympathisé, je parviens à photographier une chouette qui se pose sur un arbre juste devant nous.

8121__dsc3858_14-10-16.jpg

8121__dsc3855_14-10-16.jpg

8121__dsc3859_14-10-16.jpg

En fin de matinée,on part tous les 6 en promenade sur le chemin qu’il nous faudra emprunter demain, longeant la rive du lac à la recherche d’une berge suffisamment profonde pour pêcher, mais on n’en trouve pas. Sur le retour, on improvise un concours de tir à l’arc sur un arbre à l’aide de deux flèches et d’un lance-pierre qu’on a amenés avec nous. Tout le monde se prend au jeu.

8121__dsc3862_14-10-16.jpg

8121__dsc3864_14-10-16.jpg

8121__dsc3869_14-10-16.jpg

Après manger, on tente une sieste générale, mais je préfère finalement repartir pour pêcher. A mon retour, Bab et Laurie se préparent à partir à leur tout en ballade, ils veulent juste gouter à mes chappattis avant. Je mélange de la farine et de l’eau pour faire cuire des espèces de galettes sur le poêle à bois du refuge, et je verse un caramel fait avec des morceaux de sucre et de l’eau. Contre toute attente, on se régale de cette impro culinaire.

8121__dsc3874_14-10-16.jpg

8121__dsc3876_14-10-16.jpg

Je retourne à la pêche une petite heure de mon côté, alors que Bab et Laurie se promènent à deux et que les autres émergent de la sieste. N’ayant aucun résultat, je décide d’aller voir si les autres se sont réveillés. Bab et Laurie entrent peu de temps après moi et entament une partie de cartes avec Fred et Sissou. Amandine et moi partons voir si on peut trouver du réseau téléphonique, et alors qu’amandine téléphone à notre fils, à quelques centaines de mètres de la cabane, elle me fait signe de regarder vers un tas  de bois. Une belette est là à 20m de nous en train de s’amuser à faire des plongeons sur le sol depuis un morceau de bois.

On retourne donc au refuge chercher la caméra, le trépied et de la nourriture en appât pour essayer de la piéger en vidéo, mais elle ne se montrera plus. En revanche, un petit rongeur se laisse attirer par la bouffe disposée juste en face de la caméra, on n’a pas fait ça pour rien. On refera une tentative pour la belette un peu plus tard avec Fred et Sissou, mais en vain.

8121__dsc3882_14-10-16.jpg

8121__dsc3884_14-10-16.jpg

Avant le repas, on est rejoints au refuge par un finlandais qui dressera sa tente derrière le refuge, profitant quand même de la cuisine, et par un couple de tchèques qui prendront la banquette du bas, en dessous de nous. Après manger on s’amuse à faire du  « light painting » avec l’appareil photo et nos lampes frontales, puis à 21h, les premiers ronflements se font entendre. Fred et moi repartons pour une dernière ballade avant d’aller nous coucher.

8121__dsc3890_14-10-16.jpg

8121__dsc3894_14-10-16.jpg
premier lightpainting de notre vie!

Le temps aujourd’hui a été très brumeux pour ne pas changer, il a fait environ 8°C. Bab a toujours sa douleur, il la gardera jusqu’à la fin, il s’agit en fait de calculs rénaux, Fred a la cheville toujours aussi gonflée, Amandine et moi souffrons toujours des tendons d’Achille, mais seulement avec les chaussures hautes. Le rationnement commence, Il ne nous reste que 7 cigarettes, nous sommes 4 à fumer, on n’atteind la ville que dans deux jours… sad

Hors ligne

#20 14-10-2016 20:51:42

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Magic Manu a écrit :

Sympa, mais ça manque un peu de photos, non lol ?

MDR! pour voir ca, il faut y aller.... je suis pas sur qu'ils l'auraient bien pris.....

Dernière modification par gregca (14-10-2016 20:52:04)

Hors ligne

#21 15-10-2016 09:14:12

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

JOUR 7:

8121_plan_j6_15-10-16.jpg

8121__dsc3897_14-10-16.jpg

Réveil à 6h, on prend le petit déjeuner et on fait les sacs sans faire trop de bruit pour ne pas réveiller les tchèques, déjà que cette nuit, entre les matelas qui grincent, la toux de Didine et les ronflements de Bab, on n’a pas été très discrets. Départ à 7h30, un record, direction «Kotakongas laavu», à 22km d’ici, ou si le cœur nous en dit, le refuge de Rautulampi à 30km.

Dès le départ, il nous faut traverser une rivière, on l'avait repéré hier, du coup Bab, Laurie et Fred, les plus prévoyants démarrent en crocs, alors qu'Amandine Sissou et moi, plus fatalistes, on mouille les chaussures dès le départ...

8121__dsc3901_14-10-16.jpg

8121__dsc3903_14-10-16.jpg

8121__dsc3905_14-10-16.jpg

On commence par longer la rive du lac sur environ 2km, avant d’entrer dans un magnifique paysage de vallées forestières, et de marécages, en suivant une rivière qui s’élargit parfois en petits lacs, le tout avec des montagnes en arrière-plan. C’est sans doute le plus beau paysage qu’on ait vu de tout le séjour!

8121__dsc3910_14-10-16.jpg

8121__dsc3919_14-10-16.jpg

8121__dsc3923_14-10-16.jpg

Je m’enfonce jusqu’aux genoux dans une tourbière qu’il nous faudra contourner, puis Sissou à son tour manque de perdre une chaussure dans une  autre (on devait le sentir quand on a traversé la première rivière en chaussure...) il nous faut nous arrêter pour laver nos pieds dans un lac car la tourbe qui  sèche nous démange dans les chaussettes, ce qui ralentit le convoi, alors que l’on espère arrive assez tôt à l’abri de ce soir.

8121__dsc3926_14-10-16.jpg
Traversée en équilibre, les batons s'enfoncent entièrement de chaque coté, ici il vaut mieux ne pas tomber

8121__dsc3931_14-10-16.jpg

Après quelques heures de marche et une autre traversée de tourbière en équilibre sur des troncs d’arbres, on atteint le campfire site de Palovanganoja, et un peu plus tard celui de Padagova qui donneront lieu à deux petites pauses.

8121__dsc4000_14-10-16.jpg

8121__dsc3933_14-10-16.jpg

8121__dsc3945_14-10-16.jpg

Aujourd’hui, j’ai tellement mal aux tendons d’Achille que je n’arrive plus à rattraper le groupe quand je m’arrête faire des photos, ce qui crée une légère tension car je m’énerve de les voir foncer sans profiter des paysages, et eux doivent nous attendre sans cesse moi, Amandine et Sissou qui restent à mes côtés. La moitié du groupe souhaite arriver au camp  au plus vite, et l’autre moitié qui profite de la marche et du décor. La tension est palpable, mais n’éclate pas, on est une super équipe et on s’adore, alors on met de l’eau dans notre vin.

8121__dsc3955_14-10-16.jpg

8121__dsc3983_14-10-16.jpg

8121__dsc3988_14-10-16.jpg

8121__dsc3994_14-10-16.jpg

8121__dsc3995_14-10-16.jpg

8121__dsc3960_14-10-16.jpg

Sur le dernier tiers de la journée, on croise beaucoup d’épicéas dont l’écorce a été arrachée par de grosses griffes, des fourmilières éventrées, la présence de l’ours se ressent, on rêve de pouvoir en apercevoir, mais ça n’arrive pas. Ensuite, le décor se modifie, les parois rocheuses s’élèvent autour des rivières, on entre dans un monde de canyons et de chutes d’eau. Un frêle pont de bois enjambe un puissant torrent... photo de groupe!

8121__dsc3971_14-10-16.jpg

8121__dsc3979_14-10-16.jpg

8121__dsc3980_14-10-16.jpg

8121__dsc4015_14-10-16.jpg

8121__dsc3997_14-10-16.jpg

Aux environs de 15h, on a parcouru les 22km, et on arrive enfin au Laavu: un abri pour dormir au sec, un feu de camp, une réserve de bois, et un WC sec. On décide de dormir dans l’abri qui n’est en fait qu’un toit posé sur trois murs avec un plancher pour poser les duvets.

8121__dsc4034_14-10-16.jpg

8121__dsc4039_14-10-16.jpg

Vers 17h nous sommes rejoints par un finlandais qui dormait dans la partie réservable du refuge d’hier. Il n’a pas de tente, donc Amandine et moi montons la nôtre et lui cédons notre place avec les copains dans l’abri.

8121__dsc4041_14-10-16.jpg

8121__dsc4044_14-10-16.jpg

Autour du feu on mange, on fume les deux dernières cigarettes, on boit les derniers thés et on compare les bobos. Sissou a les pieds confits par les chaussures mouillées, Fred appelle ça la «marécajania». lol Il nous fait un numéro d’ombres chinoises sur le tarp qu’on a disposé pour combler le mur ouvert, puis il nous fait un blind-test sur les hymnes nationaux en imitant une trompette. Notre amis finlandais, très discret jusque-là, rigole avec nous et filme même Fred pendant ses numéros. Encore une superbe soirée au feu de camp entre potes, on se croirait en colo!

A 21h tout le monde va se coucher, demain on rejoint la ville, plus que 24km à parcourir

Dernière modification par gregca (15-10-2016 11:09:52)

Hors ligne

#22 15-10-2016 10:09:56

Ptilapon
Membre
Inscription : 03-12-2015
Messages : 98

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Magne2 a écrit :

ben moi il me semble que les bottes auraient peut etre été la bonne option  smile

Des bottes! Bof, j'ai essayé, c'est trop lourd, pas respirant. Si mouillée, ça met un temps fou à sécher.
Pour ma part, juste une bonne paire de trail avec des VBL pour le soir ou des chaussettes étanches Aquatherm me semble être la solution la plus polyvalente et tenue de terrain impeccable.

Hors ligne

#23 15-10-2016 10:23:36

Ptilapon
Membre
Inscription : 03-12-2015
Messages : 98

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Bonjour gregka,

Chouette récit, intéressant. je n'ai pas encore trainé un Pack raft en Finlande. La région à l'air propice à ce moyen de déplacement.
A quelle époque étiez vous exactement?
La chouette, c'est une épervière smile
Pour voir des ours, il faut être seul et puer comme eux, ne pas s'être lavé au minimum 1 semaine lol

Hors ligne

#24 15-10-2016 11:23:36

gregca
Membre
Lieu : Dunkerque
Inscription : 07-08-2013
Messages : 106

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Ptilapon a écrit :

je n'ai pas encore trainé un Pack raft en Finlande. La région à l'air propice à ce moyen de déplacement.
A quelle époque étiez vous exactement?

On y était du 21 septembre au 1er octobre.... par contre pour ce qui est du packraft, je ne suis pas sur que le parc urho kekkonen soit très adapté à la navigation, les rivières sont si peu profondes qu'on ne peux presque pas pecher à la cuiller, tu porterait ton raft 90% du temps...
en revanche, tout près de là il y a le lac inari qui est immense et on peut y naviguer des semaines sans jamais dormir deux fois au même endroit.

et si tu lis mon autre récit (juste en bas dans ma signature) là il y a de quoi naviguer.... on a suivi deux grands fleuves durant tout le trek, le lemmenjoki d'abord, puis une journée sans fleuve, et Ivalojoki ensuite.... idéaux pour le kayak ou le rafting.... je le ferai un jour!!!!

Ptilapon a écrit :

La chouette, c'est une épervière smile
Pour voir des ours, il faut être seul et puer comme eux, ne pas s'être lavé au minimum 1 semaine lol

Merci pour la chouette! je n'ai rien dit pour ne pas me tromper.... par contre pour puer on puait un peu, mais le sauna et la lessive nous ont rendu apparence humaine (olfactivement parlant.... lol ).... grosse erreur! en plus à 6 on fait du bruit, on parle, etc.... mais c'est un autre délire. J'essayerai un jour de le faire seul, mais Amandine est devenue accro au trek maintenant, donc ça va être difficile de lui demander de rester a la maison...

Hors ligne

#25 15-10-2016 17:31:40

Scaramouche
Memb e
Lieu : Sud
Inscription : 25-08-2016
Messages : 609

Re : [Récit + liste] 8 jours en Laponie finlandaise (Urho Kekkonen)

Ptilapon a écrit :

Pour voir des ours, il faut être seul et puer comme eux, ne pas s'être lavé au minimum 1 semaine lol

Putain j'ai mes chances ! cool

Très épervière récit, non pardon ! très CHOUETTE récit, on s'y croirait  smile

Dernière modification par Scaramouche (15-10-2016 18:08:59)

Hors ligne

Pied de page des forums