Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 31-01-2018 00:33:52

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

[Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

/edit/ Mise à jour du système et photos publiés plus bas dans la discussion /edit/

Bonjour bonjour,

J'y vais de but en blanc: je souhaite fabriquer un ensemble léger permettant de passer la nuit en hamac:

1- Qu'il pleuve ou qu'il vente.
2- Qu'il fasse assez froid (minimum 0°).
3- Peu importe le terrain: arbres, pas arbres, sol terreux ou caillouteux.

Le tout avec un budget faible (non chiffré, mais faible, comme pas gros)

Je souhaite partager avec vous mon idée, et prendre le plus possible de remarques/conseils pour améliorer mon truc. Je mettrai à jour avec des photos une fois les choses plus avancées.

Voici point par point l'avancée du projet:

1- Qu'il pleuve ou qu'il vente

Je compte me faire un tarp, léger et pas cher. J'ai pensé alors à acheter du tissus utilisé classiquement pour des tarps, mais je me suis dis qu'on y voit rien à travers et que c'est bien dommage.
J'opte donc pour un plastique transparent 80 microns utilisé pour protéger de la peinture. J'attend de le recevoir pour tester la résistance et le poids.


2- Qu'il fasse assez froid (minimum 0°)

Après avoir épluché au moins deux fois tous les systèmes de maintien du chaud en hamac, j'opte pour percer un sac de couchage au niveau des pieds, et tendre au niveau de la tête pour qu'il reste bien au plus proche du corps. Le hamac passe dans le sac de couchage,et moi dans le hamac.
Je fais ainsi l'économie d'un tapis de sol car l'objectif est de pouvoir dormir en hamac peu importe les conditions.
Je n'ai pas encore eu le courage de percer le sac mais ça ne devrait pas tarder. Je peaufine la manière dont le trou sera maintenu pour ne pas être abîmé par la tension du hamac si le sac descend un peu.
Le trou sera aussi protégé des courants d'air par une veste inutile la nuit, zipée autour du hamac et du sac au niveau des pieds.


3- Peu importe le terrain: arbres, pas arbres, sol terreux ou caillouteux

C'est la partie la plus délicate, je pense.

Quand il y a des arbres:
Je compte bien attacher mon hamac de manière classique. Pour alléger le coût, le volume et le poids le hamac sera relié à des sangles autour des arbres par du dyneema 2mm doublé (testé, ça tient même avec un hamac bien tendu, avec 120 kg dedans.)

Quand il n'y a pas d'arbres:
Là c'est moins évident. Je veux faire deux supports (des piquets, quoi), j'ai bien sûr pensé à utiliser des bâtons de marche bien bien solides mais ils ne me serviraient qu'à ça, et de toute façon ne seraient pas assez solides.
J'attacherai à ces supports le hamac.

Je compte donc faire deux supports en tube de fibre de carbone/epoxy, pour rester léger et réaliste.
Chaque tube de 1,5m, divisé en trois parties de 50cm jointes avec des manchons extérieurs en acier (et peut-être renforcé avec des cylindres en bois ou autre aussi à l'intérieur des tubes au niveau des jonctions.

Le danger pour les tubes, c'est le flambage sous le poids du bonhomme, et dans l'hypothèse ou les jonctions en acier sont plus résistantes que les tubes fibre de carbone, mon petit calcul me dis que des tubes Dext 20mm  Dint 17mm  résistent à 115 kg dans le hamac avant de plier.
J'ai donc des tubes trois tubes de 1m à ces dimensions, ne reste plus qu'à les couper en 6x50cm.
Le poids avec manchons acier est d'environ 450g.

Il faut maintenant les faire tenir, ces supports.
Evidemment ce sera par la tension de deux cordes pour chaque support (plus une tension parle hamac lui-même), cordes reliées à des points d'ancrage au sol.

Il faut maintenant les faire tenir, ces ancrages au sol.
Sur du cailloux: j'ai bon espoir de trouver assez de trous, pointes, formes dans la roche pour attacher des cordes autour et faire tenir le bazar.
Sur de la terre: je ne sais pas trop quel matériel prendre pour rester léger et bien solide. J'ai vu des systèmes à trois pointes plantées avec différents angles pour former un bon ancrage, mais ça me ferait alors 12 pointes à trimballer...
Je pensais à des sardines en V en alliages de titane: léger et robuste, mais je ne sais pas trop comment ça tiendra dans le sol, ni à quel point il est facile de les enfoncer.

Dernière modification par Les hauts (08-04-2018 18:42:49)

Hors ligne

#2 31-01-2018 01:11:12

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 963
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Tu peux arriver à soulager considérablement, voir même totalement les ancrages si tu incline les tubes pour qu'ils soient (à la limite) en V sous le hamac.
A toi de voir comment tu veux répartir les forces :
- V très aplati = tubes plus longs et solides, ancrages légers suffiront
- tubes verticaux = tubes plus courts et soumis à moins de pression, mais ancrages bétons indispensables.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#3 31-01-2018 10:34:12

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Messages : 1 546
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Un joli projet...

Il y a ... longtemps, j'avais fait un support de ce genre :
9313_1156300778_mml_31-01-18.jpg

pas MUL du tout, mais qui m'amène à rejoindre Olivier sur l'idée des tubes inclinés. Le bon angle étant à déterminer puisque tu n'auras pas la barre de liaison au sol entre les 2.

Un autre système que je viens de trouver en cherchant l'image ci-dessus :
9313_d93997_31-01-18.jpg

Il y a peut être une idée à en tirer...


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#4 31-01-2018 10:54:26

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 794
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Hello,

Pour le point 2, pas obligé de percer un sac de couchage... tu peux prendre une couette/sdc (tube avec un lien en haut et en bas).
Exemple: HTB1OuY0RFXXXXXTXpXXq6xXFXXXU.jpg?size=309418&height=1000&width=1000&hash=20626e29bd40303b4ae9a2f213e3a3e0

Hors ligne

#5 31-01-2018 12:13:17

Hobbit
Membre
Inscription : 17-06-2014
Messages : 338

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Bonjour Les Hauts,
un petit truc qui me chiffonne dans cette idée, que j'ai eu aussi dans le passé et rejeté pour la raison suivante:
Pour être comfortable et à plat dans un hamac (et donc pas plus ou moins plié en deux au niveau du dos), on se couche en diagonale dedans. Mais si on est en diagonale dedans, il faut choisir le sac de couchage assez large, s'il est supposé d'englober aussi le hamac. Tellement large, que ce serait sans doute plus léger de prendre un sac de couchage ordinaire plus une couette isolation qu'on fixera en dessous du hamac.
Si toutefois tu veux réaliser ton idée, il faut aussi prévoir un truc pour empêcher que l'eau (de pluie ou de rosée) ne dégouline le long des attaches et rentre directement dans ton sac de couchage, après avoir imbibé ta veste au passage.

Hors ligne

#6 31-01-2018 15:48:50

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

oli_v_ier a écrit :

Tu peux arriver à soulager considérablement, voir même totalement les ancrages si tu incline les tubes pour qu'ils soient (à la limite) en V sous le hamac.
A toi de voir comment tu veux répartir les forces :
- V très aplati = tubes plus longs et solides, ancrages légers suffiront
- tubes verticaux = tubes plus courts et soumis à moins de pression, mais ancrages bétons indispensables.


Oui, j'ai observé qu'attacher les bouts du hamac à 1m du sol suffisait, avec 1,5m je pourrai donc incliner en théorie de... 48°, a condition que les pieds ne glissent pas !


Galou83 a écrit :

Un joli projet...

Il y a ... longtemps, j'avais fait un support de ce genre :
9313_1156300778_mml_31-01-18.jpg

pas MUL du tout, mais qui m'amène à rejoindre Olivier sur l'idée des tubes inclinés. Le bon angle étant à déterminer puisque tu n'auras pas la barre de liaison au sol entre les 2.


Je vise vraiment au maximum une structure de 500g, et faire plus que deux tubes va être compliqué. Aussi, comme je souhaite pouvoir me mettre vraiment presque partout, un système "bipode" ne me convient pas tout à fait car il faut tout de même un minimum de terrain plat au niveau des deux pieds.

Je peux remplacer la liaison entre les deux pieds par des cordelettes attachées à mes ancrages derrière, ça les empêchera de glisser et les sardines résistent bien si l'effort est parallèle au sol


Redfish a écrit :

Hello,

Pour le point 2, pas obligé de percer un sac de couchage... tu peux prendre une couette/sdc (tube avec un lien en haut et en bas).


Hello,
J'y ai pensé, mais je n'ai rien trouvé d'intéressant moins cher et qui soit au moins en Europe car je ne veux pas d'embrouilles de livraison.
J'ai déjà le sac de couchage acquis en promo, et je vais essayer un système semblable pour serrer au niveau des pieds afin d'être au mieux hermétique.


Hobbit a écrit :

Bonjour Les Hauts,
un petit truc qui me chiffonne dans cette idée, que j'ai eu aussi dans le passé et rejeté pour la raison suivante:
Pour être comfortable et à plat dans un hamac (et donc pas plus ou moins plié en deux au niveau du dos), on se couche en diagonale dedans. Mais si on est en diagonale dedans, il faut choisir le sac de couchage assez large, s'il est supposé d'englober aussi le hamac. Tellement large, que ce serait sans doute plus léger de prendre un sac de couchage ordinaire plus une couette isolation qu'on fixera en dessous du hamac.
Si toutefois tu veux réaliser ton idée, il faut aussi prévoir un truc pour empêcher que l'eau (de pluie ou de rosée) ne dégouline le long des attaches et rentre directement dans ton sac de couchage, après avoir imbibé ta veste au passage.

Bonjour,
J'ai bien compris l'idée de dormir en diagonale, toutefois j'ai aussi vu des témoignages de personnes qui préfèrent un hamac bien tendu pour dormir droit dedans.J'ai donc essayé sur le balcon, j'ai passé une nuit dans un sac de couchage, avec hamac tendu et le corps aligné. Et bien j'ai vraiment bien dormi, en étant 95% du temps couché sur le côté. Cela est beaucoup moins agréable avec un hamac moins tendu.J'ai pris un sac un peu grand et pas trop sarcophage exprès sans pour autant vraiment surcharger, et le diamètre fermé suffit bien pour me tourner confortablement la nuit.

Pour l'eau, c'est vrai qu'un petit tarp n’empêchera pas d'imbiber ma veste et le bout des pieds, je crois qu'avec une petite cordelette nouée à mes attaches je peux faire gouter par terre, à vérifier si ça fonctionne bien

Hors ligne

#7 31-01-2018 19:07:33

Scaramouche
Memb e
Lieu : Sud
Inscription : 25-08-2016
Messages : 602

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Je sais pas si ça peut aider mais en m'intéressant aux duvets Enlightened Equipement je suis tombé sur un duvet spécial pour hamac, le Revolt j'ai pas tout compris mais il y a une petite vidéo explicative.

Dans cette marque les duvets sont très personnalisables (cuin / remplissage / dimension)

Hors ligne

#8 31-01-2018 19:26:19

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Messages : 1 546
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Les hauts a écrit :
Galou83 a écrit :

Un joli projet...

Il y a ... longtemps, j'avais fait un support de ce genre :
9313_1156300778_mml_31-01-18.jpg

pas MUL du tout, mais qui m'amène à rejoindre Olivier sur l'idée des tubes inclinés. Le bon angle étant à déterminer puisque tu n'auras pas la barre de liaison au sol entre les 2.


Je vise vraiment au maximum une structure de 500g, et faire plus que deux tubes va être compliqué. Aussi, comme je souhaite pouvoir me mettre vraiment presque partout, un système "bipode" ne me convient pas tout à fait car il faut tout de même un minimum de terrain plat au niveau des deux pieds.

Je peux remplacer la liaison entre les deux pieds par des cordelettes attachées à mes ancrages derrière, ça les empêchera de glisser et les sardines résistent bien si l'effort est parallèle au sol

Je pensais moins à la composante "4 points d'appuis" et/ou "structure massive et monobloc tubulaire ou en bois moulé" qu'au concept strictement fonctionnel :
- premier cas : contact avec le sol sous le hamac et hamac suspendu à des extrémités au delà de cette zone d'appui au sol,
- second cas : hamac suspendu "sous" la structure et contact de la structure avec le sol à l'extérieur.

La seconde variante m'interpelle. Elle est théoriquement plus stable. Mais je n'ai pas réfléchi à comment garder ce même principe avec une structure "2 pieds" du genre de ce que tu prévois.


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#9 01-02-2018 00:37:44

drakis
Membre
Inscription : 24-01-2018
Messages : 37

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Pour les ancrages, me demande s'il serait possible de faire un équivalent tout terrain des ancres à neige. Des petits sacs robustes, enterrés sous quelques kilos de terre et/ou de cailloux. Bon après la terre ça ne se creuse pas comme la neige, et ça demande une pelle un peu costaude. Ai vu que Vargo faisait un truc en titane

https://www.vargooutdoors.com/dig-dig-tool.html

mais ça douille. Sinon, amener un bout de cornière mais ça pèse. Ou avoir un chien très précis avec soi.

Hors ligne

#10 01-02-2018 22:47:41

Etimul
Membre
Inscription : 13-03-2013
Messages : 364

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

SAlut.
J'hésitais à intervenir mais peux pas m'en empêcher smile
Utiliser des bâtons pour supporter un hamac me paraît impossible et je ne suis pas le seul.
Même si Olivier y est arrivé dans sa cour.
La solidité des bâtons, l'équilibre, tout ça tout ça... Mais c'est surtout la force de traction sur les ancrages qui m'incite à dire que c'est illusoire.
Cette discussion a déjà eu lieu ici :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … 17#p349317
Mais rien n'empêche de recommencer cool
Dans cette discussion, il y a la référence à ce site : https://theultimatehang.com/hammock-hang-calculator/
On peut constater que plus les haubans sont inclinés moins les forces qu'ils subissent sont importantes.
Avec des bâtons faut tendre le hamac à une faible hauteur et les forces deviennent importantes sur les ancrages.
A moins d'utiliser des trèèès grands bâtons...

Hors ligne

#11 01-02-2018 23:00:30

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 963
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Me semble que Drakis est conscient que les bâtons de marche manquent de solidité (cf message initial) et envisageait d'utiliser des "tubes" carbone. Mais j'ai relu le message initial et 20 mm de diamètre extérieur c'est peut-être trop peu résistant en compression pour les mettre en diagonale (pour soulager les ancrages).
Drakis dit qu'ils résistent à 115kg dans le hamac, mais probablement lorsqu'ils sont mis à la verticale (donc avec des ancrages bétons), en diagonale l'effort sur les tubes est beaucoup plus important.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#12 02-02-2018 01:04:07

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Pour ce qui est de la résistance en compression des tubes/bâtons:

-j'admet qu'ils résistent à 115kg en compression (je peux vous mettre le détail de ce calcul si vous le désirez, ce serait avec joie il me faudra juste le temps pour bien écrire proprement).

-J'admet qu'il y a 80kg dans le hamac (mon poids, sachant que si je bouge ce poids peut momentanément varier mais ignorons)

-J'admet un angle de 30° entre l'attache aux bâtons et l'attache aux extrémités du hamac. (classique)

Alors:
-La tension dans chaque extrémité du hamac est égale à:   T=( 80kg / 2extrémités ) / sin(30°)=80kg comme on peut le constater sur ton calculateur Etimul.

Si mes tubes sont inclinés parallèlement aux deux attaches du hamac à 30°, ils reprennent donc les 80kg, et quelques haubans faibles permettent d'assurer la stabilité sans trop forcer.


Si mes tubes sont verticaux, chacun supporte:

- du côté hamac une tension de 80kg inclinée à 30° soit 80*sin(30°) = 40gk verticaux
- du côté ancrages/haubans une tension égale (pour l'équilibre horizontal) de 80kg inclinée à 30° (inclinaison réaliste) = 40kg verticaux
-->soit un total de 80gk en compression par tube
Mais: deux haubans par tube supportent alors 40kg de tension, 4 haubans 20kg, etc...

Donc:
En diagonale l'effort sur les tubes n'est pas plus important, en fait il est identique à ces deux extrêmes. Bien entendu pour résister aux même effort un tube incliné (plus long) aura un diamètre supérieur.

En diagonale la tension dans les haubans est largement soulagée, avec un minimum de 0 tension(évidemement un peu de tension pour la stabilité) si j'incline les tubes autant que les extrémités du hamac, mais ils devraient alors être bien plus longs (pour avoir des attaches à 1m du sol il faudrait longueur = 1m/sin(30°) = 2m de tube pour chaque côté)

Si je ne suis pas clair, ou si j'ai fait des  grosses erreurs,dites le moi c'est bien possible et alors je n'ai plus qu'à tester sur le terrain pour voir si ça tient ou pas big_smile

D'autre part, il existe un système qui fonctionne, genre "handy hammock"  Cette vidéo par exemple ! (il se met (enfin!) dedans à la toute fin.
Leurs tubes sont en alu alors la structure en pyramide en corde permet de rigidifier, mais les ancrages tiennent plutôt bien même dans de la terre !

Pour ce qui est des ancrages:

Je compte utiliser ce système plutôt en assez haute montagne, au moins au dessus de 1500m, je n'aurai pas souvent de terre assez molle pour faire des ancrages type ancre à neige, même si ça doit bien fonctionner pour pas lourd si la terre le permet ...

Si ça fonctionne au moins sur sol rocheux avec attaches bétons (quitte à prendre un ou deux coinceurs) je serai déjà bien satisfait !

Dernière modification par Les hauts (02-02-2018 01:37:26)

Hors ligne

#13 02-02-2018 01:06:03

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

oli_v_ier a écrit :

Me semble que Drakis est conscient que les bâtons de marche manquent de solidité (cf message initial) et envisageait d'utiliser des "tubes" carbone. Mais j'ai relu le message initial et 20 mm de diamètre extérieur c'est peut-être trop peu résistant en compression pour les mettre en diagonale (pour soulager les ancrages).
Drakis dit qu'ils résistent à 115kg dans le hamac, mais probablement lorsqu'ils sont mis à la verticale (donc avec des ancrages bétons), en diagonale l'effort sur les tubes est beaucoup plus important.

Cf mon message précédent: Si j'ai 115 kg dans le hamac j'ai 115kg en compression dans les tubes, a priori peu importe leur inclinaison entre 90° (vertical) et 30°.
Incliné à 30°, le tube sera plus long et donc en effet devra être plus résistant pour un même effort en compression.

Dernière modification par Les hauts (02-02-2018 01:38:30)

Hors ligne

#14 02-02-2018 01:49:08

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 963
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Les hauts a écrit :

Incliné à 30°, le tube sera plus long et donc en effet devra être plus résistant pour un même effort en compression.

Je m'étais mal exprimé, c'est plutôt cela qu'il fallait dire, merci d'avoir corrigé wink .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#15 02-02-2018 09:53:27

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Messages : 1 546
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Intuitivement : la problématique de résistance est moins la compression que la flexion / torsion. Du tube d'une part, de l'ancrage d'autre part.
Ce qui ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas, évidemment.


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#16 02-02-2018 10:11:21

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 371

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Kikoo drakis wink

Pour ton ancrage, si tu as effectivement une solution sur sol pierreux, avec une solution en pleine terre, tu devrais ensuite pouvoir t'installer assez facilement dans des conditions très variées (arbres, terre, rochers).

Et en pleine terre, la meilleure ancre, la plus simple, pratique et extrêmement solide est de simples pieux en bois. C'est ultra light en plus, tu n'as qu'un couteau à emporter. Les pieux seront simplement taillés dans des morceaux de bois de 4-6 cm de diamètres, fichés à 45° dans le sol (angle opposé au sens de traction), l'attache fixée sur le pieu au niveau du sol). Celui-ci s'enfonce très bien en n'utilisant non pas une pierre (ça te flingue la main...) mais une autre branche que tu utilise comme maillet naturel.

Je n'utilise que ce principe (version avec sections plus petites pour l'abri) pour accrocher mes abris (ou mes chiens, ou le barnum du CdB, etc) et c'est extrêmement résistant. Avec le coup de main, la confection et la mise en place de tes 4 pieux prendra moins de 10 min.

eraz

Hors ligne

#17 02-02-2018 16:55:36

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 11 963
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Galou83 a écrit :

Intuitivement : la problématique de résistance est moins la compression que la flexion / torsion. Du tube d'une part, de l'ancrage d'autre part.

La rupture en compression d'un tube en fibres composites est souvent obtenue par la combinaison d’un flambement des fibres et d’un cisaillement viscoplastique de la matrice.
big_smile wink


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#18 03-02-2018 00:22:58

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Galou83 a écrit :

Intuitivement : la problématique de résistance est moins la compression que la flexion / torsion. Du tube d'une part, de l'ancrage d'autre part.
Ce qui ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas, évidemment.

En fait, en effet en compression les tubes résistent largement:

-Leur résistance élastique longitudinale (donc en traction/compression) est de l'ordre de Re =1000MPa

-Leur section est dans mon cas de: S = pi*(Dext²-Dint²)/4 = 87mm²

-En considérant que l'endommagement dû à la compression sera obtenu lorsque Contrainte = Re
  --> On obtient un effort maximal F = Re*S = 87 000 N soit environ 8,7 tonne !

MAIS ! Comme l'a précisé oli_v_ier :

oli_v_ier a écrit :

La rupture en compression d'un tube en fibres composites est souvent obtenue par la combinaison d’un flambement des fibres et d’un cisaillement viscoplastique de la matrice.
big_smile wink

Moi je ne considère que le flambage, c'est approximatif mais c'est déjà ça.

C'est à dire: La compression va engendrer un flambement qui lui va générer des contraintes en flexion, et alors là ils résistent beaucoup moins bien, surtout que la fibre carbone ça pète sans prévenir.

Je considère comme limite l'effort à partir duquel on engendre du flambement, environ 115kg pour mes tubes de 1,5m.


eraz a écrit :

Kikoo drakis wink

Pour ton ancrage, si tu as effectivement une solution sur sol pierreux, avec une solution en pleine terre, tu devrais ensuite pouvoir t'installer assez facilement dans des conditions très variées (arbres, terre, rochers).

Et en pleine terre, la meilleure ancre, la plus simple, pratique et extrêmement solide est de simples pieux en bois. C'est ultra light en plus, tu n'as qu'un couteau à emporter. Les pieux seront simplement taillés dans des morceaux de bois de 4-6 cm de diamètres, fichés à 45° dans le sol (angle opposé au sens de traction), l'attache fixée sur le pieu au niveau du sol). Celui-ci s'enfonce très bien en n'utilisant non pas une pierre (ça te flingue la main...) mais une autre branche que tu utilise comme maillet naturel.

Je n'utilise que ce principe (version avec sections plus petites pour l'abri) pour accrocher mes abris (ou mes chiens, ou le barnum du CdB, etc) et c'est extrêmement résistant. Avec le coup de main, la confection et la mise en place de tes 4 pieux prendra moins de 10 min.

Salut !
En effet utiliser des pieux pris sur place doit bien être la manière la plus light de les transporter big_smile Surtout que le couteau ne sert pas qu'à ça.
Je vais essayer de voir si j'arrive a faire tenir avec, par contre je ne suis pas certain de toujours trouver des arbres sur ma route malheureusement ...

(Et c'est bien moi et non pas drakis qui suis l'auteur du fil, je crois qu'oli_v_ier s'était mélangé le premier dans un message précédent ^^ )



Merci pour vos retours à tous, j’espère faire un essai le plus tôt possible pour apporter un retour et avancer sur ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas, et j'imagine bien être servis en imprévus !

Dernière modification par Les hauts (03-02-2018 00:23:34)

Hors ligne

#19 03-02-2018 14:40:14

drakis
Membre
Inscription : 24-01-2018
Messages : 37

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

yo, pas moi l'auteur du message...

Hors ligne

#20 03-02-2018 17:50:40

coyotte26
microbiologiste montagnard
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 072
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Je vais y aller de 2 commentaires

1) La toile plastique pour protéger de la peinture, en tout cas celle que je connais, a 2 énormes défauts: elle se détend et déforme si ton tire un peu fort dessus (et mon avis complètement personnel est que cette force sera largement dépassée si tu veux faire un toit qui tient au vent et qui ne flappe pas toute la nuit!). Elle se déchire aussi facilement une fois qu'il y a une accroc.

ce qui m'amène à 2) Pourquoi vouloir à tout prix emmener un type d'abris qui n'est pas adapté au lieu oû tu veux aller? Cela me parrait opposé à la doctrine MUL d'adéquiation maximum à l'environnement!
Je comprend qu'il peut être fun de chercher des solutions pour le plaisir du brain teaser, mais en dehors de la valeur intellectuelle de l'exercice, j'ai l'impression que le résultat est contre-productif: ce ne sera pas très léger, peut-être pas très confortable, certainement pas très pratique et probablement limite dangereux!
Aucun jugement, un questionnement wink hmm .

Hors ligne

#21 08-04-2018 18:39:05

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

Mise à jour: Premier essai du système (presque) complet !  et photos

J'ai enfin pu tester une nuit avec :

-Les pieds en carbone pour supporter le hamac

-Le sac de couchage troué au niveau des pieds

-Le tarp en toile plastique transparente

Conditions: peu de vent, température agréable entre 10 et 15°, avec des arbres utilisés au lieu des ancrages au sol prévus avec des piquets, à tester dans le futur ...

11798_p4080302_08-04-18.jpg
Photo du setup, mon frère devant avec hamac suspendu aux arbres, moi avec mon système un peu caché derrière, on distingue un des pieds en carbone à mes pieds.

11798_p4080308_08-04-18.jpg
Moi à gauche, on voit les deux pieds carbone et les cordelettes qui partent vers les ancrages au sol.

11798_test_hamac_-10_08-04-18.jpg
Le pied carbone de haut en bas.


Les pieds en carbone:

J'ai donc des tubes de 20mm extérieur 17mm intérieur, fibre de carbone tressée à 30° (les fibres ne sont pas tressées à la perpendiculaire, ça rend les tubes un peu plus résistants).
J'ai trois section de 50cm pour chaque pied donc 6 sections en tout, avec des manchons en acier pour les relier.

Ca a tenu sans problème toute la nuit, c'est vraiment à mon avis le diamètre mini pour un poids suspendu de 100kg max, je ne serai pas serein au-delà ....
Même avec des mouvements brusques en m'asseyant/couchant, pas de problème.

J'envisage de tester les pieds avec une section en moins car j'avais environ 50cm de marge en dessous de moi, à voir si c'est viable ...

En haut de chaque pied, j'ai fait un système ultra léger et ultra simple avec du dyneema 2mm pour supporter le poids du hamac d'un côté, et des attaches aux points au sol de l'autre:
11798_test_hamac_-5_08-04-18.jpg

Les maillons rapides sont vraiment de dimension minimum, et permettent d'éviter les frottements corde/corde.
11798_test_hamac_-2_08-04-18.jpg



Sac de couchage  troué:

J'ai acheté en promo un sdc decathlon, pas vraiment léger ni vraiment compact (1700g, synthétique) mais dans lequel je n'ai pas trop eu peur de découper une ligne au niveau des pieds, en fermant proprement les bords du trou avec un peu de couture.

Je peux facilement passer le hamac, sans qu'il n'écarte le trou (large d'environ 25cm) une fois moi couché dedans .

Il est facilement possible de faire un système pour "resserer" ce trou en passant une petite cordelette dans un ourlet qui en ferait le tour par exemple.

J'isole de plus la partie des pieds avec une veste que je passe autour du hamac et du sdc (voir photo)
11798_test_hamac_-7_08-04-18.jpg

Ici un gros mousqueton tient ma veste mais on peut bien sur remplacer par un simple noeud.

Au niveau de la tête, je fais la même chose avec une polaire, j'obtient un mélange assez étanche aux courants d'air:
11798_p4080294_08-04-18.jpg

Le coup du sac de couchage autour du hamac rend le couchage super confortable, j'ai beaucoup de place à l'intérieur pour me tourner, m'habiller... d'autant plus que j'ai pris la taille supérieur de sdc pour assurer le coup mais ça n'était pas nécessaire.


Tarp en toile transparente:

J'ai renforcé tout le tour avec du scotch armé, en faisant des bandes deux fois moins large que le rouleau. Je peux tirer fort dessus c'est le scotch qui prend tout, et une fois collé il tient sans problème. Au lieu d'oeillets je fais simplement des boucles avec du scotch, en mettant du scotch à l'intérieur de la boucle pour ne pas avoir l'effet collant sur mes cordelettes.
11798_test_hamac_-12_08-04-18.jpg
11798_test_hamac_-13_08-04-18.jpg

Pour coyotte26, je pense que cela répond partiellement à ton premier commentaire, et en effet elle se déchire facilement (réparable tout aussi facilement avec un bout de scotch), mais en étant soigneux et même dans les arbres je n'ai pas eu de trous ou déchirures, à l'usage bien sûr ce n'est pas le top du tout surtout si utilisation en forêt.

Prochaine étape: ancrage au sol avec sardines et nuit en hamac sur terrain 100% sans arbres !

Bilan matos:
Hamac en boule, tarp 3x3m, cordelette, pieds carbone et manchons ensemble dans le sac plastique pour un encombrement pas horrible.
11798_dsc02671_08-04-18.jpg

Poids approximatifs:
Hamac et deux mousquetons: 400g
Pieds carbone tout compris (avec manchons, cordelettes, maillons ... ) : 550g, abaissés à 350g si j'enlève une section pour des pieds à 1m du sol.
Tarp plastique 3x3: 300g
Piquets titane à venir: 90g les 8

J'ai un abris pour nuit à 0° environ (à tester en conditions réelles, bientôt peut-être), à 1340g (1090g avec les pieds raccourcis), pas super léger pour un abri, mais super léger je pense pour ce que c'est, avec un tarp trop grand, et le confort +++ du hamac en tout terrain.

Hors ligne

#22 09-04-2018 12:32:55

drakis
Membre
Inscription : 24-01-2018
Messages : 37

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

super intéressant cette affaire... Les pieds tu les as trouvés où ? Si je comprends bien, deux point d'ancrages par pied, plus un genre de faîtière pour relier les deux pieds... T'aurais  un petit schéma vite fait, les photos sont pas hyper claires ? Mais bravo franchement, me donne grave envie de tenter la même chose... Je dois partir dans un coin où les arbres sont plutôt rares et il me faudrait un truc comme ça...

Hors ligne

#23 09-04-2018 17:08:56

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

drakis a écrit :

super intéressant cette affaire... Les pieds tu les as trouvés où ? Si je comprends bien, deux point d'ancrages par pied, plus un genre de faîtière pour relier les deux pieds... T'aurais  un petit schéma vite fait, les photos sont pas hyper claires ? Mais bravo franchement, me donne grave envie de tenter la même chose... Je dois partir dans un coin où les arbres sont plutôt rares et il me faudrait un truc comme ça...

J'ai acheté les tubes carbone, manchons acier et  bouchons caoutchouc sur un site du type "tubecarbone.com"
Les manchons et les bouchons s'ajustent parfaitement, et ils fournissent un tableau pour savoir quel produit s'assemble avec quel produit, glissant ou serré.
J'ai coupé les tubes avec une scie a metaux, ça se fait tout seul, bien penser à scotcher le tube avant de couper pour ne pas avoir de fibres qui forment une bavure et eviter les echardes.

Tu as tout compris sur le gros du système, je ferai des photos plus propres si je peux lors d'une prochaine sortie, et pourquoi pas une fois que je valide les ancrages en terre avec sardines je ferai un document complet sur la fabrication...

La faîtière n'est pas obligatoire mais elle permet de faciliter la tension de chaque pied, et elle permet au systeme de tenir tout seul en enlevant le hamac, pour le passer dans le sdc ou pour transformer en support de tente avec le tarp dessus.

Pour le système de noeuds qui permet de tenir le tout en appui sur les tubes, il vaut mieux du 3mm que du 2mm comme j'ai fais car tout le poids repose dessus et j'ai peur pour l'usure, quoi qu'avec une nuit passée dessus il n'y a aucun endommagement visible.

Hors ligne

#24 09-04-2018 17:18:22

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 2 477
Site Web

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

C'est vraiment bien, tu es allé au bout de ton idée.
Après, ce que nous redoutions le plus, c'était la fixation au sol. Là, en fait, tu remplaces un arbre par ton tube carbone donc tu y es presque mais pas totalement. Comme à l'école, je dirais Partiellement Acquis smile
Edit : et quand tu dis avoir un abri 0°C pour 1300g, c'est sans compté le sac de couchage, non ? Ou c'est un hamac sac de couchage ?

Dernière modification par tolliv (09-04-2018 17:21:38)

En ligne

#25 09-04-2018 17:50:34

Les hauts
Membre
Inscription : 26-01-2018
Messages : 17

Re : [Hamac] Nuit en hamac en toutes conditions et sans arbres

tolliv a écrit :

C'est vraiment bien, tu es allé au bout de ton idée.
Après, ce que nous redoutions le plus, c'était la fixation au sol. Là, en fait, tu remplaces un arbre par ton tube carbone donc tu y es presque mais pas totalement. Comme à l'école, je dirais Partiellement Acquis smile
Edit : et quand tu dis avoir un abri 0°C pour 1300g, c'est sans compté le sac de couchage, non ? Ou c'est un hamac sac de couchage ?

En fait le but etait de valider les pieds carbone et tout le système de maintien.

Ça permet seulement de passer à l'etape suivante qui consiste à avoir des ancrages assez solides.
Mais si les pieds ne fonctionnaient pas et me sautaient à la figure une fois moi couché au moins je ne serai pas allé trop loin.

En effet je n'avais pas besoin des tubes pour cette nuit, et les arbres simulaient les futurs je l'éspere ancrages au sol.

Oui bien sur je ne compte pas le sac de couchage, car pour moi il ne fait pas partie du systeme, le miens fait 1750g mais on peut faire bien plus léger... donc pour l'instant c'est bien 1300g + sdc pour la nuit à 0° ?

Je pense pouvoir descendre en dessous des 1100g voire 1000g (+sdc) assez facilement quand même mais ça demanderai un nouvel investisement en tubes donc... pas pour l'instant !

Il est aussi envisageable d'utiliser les pieds comme des bâtons pour marcher mais je n'en utilise jamais personnellement donc pas d'adaptation prevue pour le moment.

Hors ligne

Pied de page des forums