Aller au contenu

#1 12-12-2022 15:00:47

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

[Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Salut à tous,

Je suis depuis quelques années adepte du quilt. Mais, voulant remplacer mon quilt en apex par un quilt en duvet, je me repose la question "quilt ou sac de couchage" big_smile !

(Remarque : quilt en duvet plutôt que synthétique car moins lourd, plus compressible, et je couche sous tente, pas sous tarp, peut-être moins de chance de mouiller le duvet. J'ai pu brièvement tester l'été dernier avec un quilt duvet en prêt, ça m'a bien convenu. Mais synthétique ou duvet, ça n'est pas la question ici).

Mon usage : montagne estivale, typiquement pour la HRP…

Ma question : est-ce que finalement je n'ai pas intérêt à prendre un sac de couchage plutôt qu'un quilt, pour 2 raisons :
1. Le poids :
Si je compare par exemple chez Cumulus, le X-Lite 200 (je ne veux impérativement PAS de capuche), même poussé à 300g de duvet environ, est moins lourd que le quilt 250 poussé à 300 (même en Toray).

2. Si couchage sur mousse moins isolante qu'un matelas gonflable :
En conditions de couchage "dégradées", comme Hervé27 en à rencontrées cet été sur la HRP (matelas gonflable crevé, couchage sur Arkmat), un sac de couchage n'est-il pas préférable à un quilt ? Certes les plumes sous le corps sont écrasées, mais c'est quand même mieux que rien, non ?

Vos réflexions/votre expérience sur ces 2 points seront précieuses…


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#2 12-12-2022 15:19:46

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Ce sont des bonnes réflexions.
Un SDC est plus léger, donc plus chaud qu'un quilt au même poids.
Mais un quilt est tellement pratique, même si c'est plus lourd. Le super avantage que je vois au quilt, c'est qu'il s'adapte au volume du dormeur. Par exemple, tu peux utiliser le quilt l'été en T-Shirt, ou alors l'hiver par dessus des gros vêtements, une doudoune, voire un sac de couchage plus fin.
Alors qu'avec un SDC, le volume est le même donc il faut le prendre assez serré pour qu'il n'y ait pas trop d'air à chauffer, mais pas trop serré pour pouvoir porter une doudoune en cas de très mauvaise météo non prévue.

Honnêtement, un SDC écrasé ou rien du tout (cas du quilt) ça ne fait pas beaucoup de différence. Le reste de tes affaires sous toi est plus efficace (c'est moins compressible que tu duvet).

Dernière modification par tolliv (12-12-2022 15:21:33)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

En ligne

#3 12-12-2022 15:35:56

Phil82
Tortouille
Lieu : Montauban
Inscription : 22-08-2019

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Tu dois pouvoir passer les sangles à clips pour quilt EE/Cumulus autour d'un arkmat en urgence, il va juste un peu se courber non? neutral

En ligne

#4 12-12-2022 15:41:56

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

tolliv a écrit :

#672368Un SDC est plus léger, donc plus chaud qu'un quilt au même poids.
Mais un quilt est tellement pratique, même si c'est plus lourd. Le super avantage que je vois au quilt, c'est qu'il s'adapte au volume du dormeur.

Effectivement je retiens cet avantage du quilt. Pas forcément déterminant.

tolliv a écrit :

#672368Honnêtement, un SDC écrasé ou rien du tout (cas du quilt) ça ne fait pas beaucoup de différence. Le reste de tes affaires sous toi est plus efficace (c'est moins compressible que tu duvet).

S'il fait froid je n'ai pas beaucoup d'autres affaires à part les affaires de jour (TS + short) et le sac à dos  smile


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#5 12-12-2022 15:43:49

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Phil82 a écrit :

#672369Tu dois pouvoir passer les sangles à clips pour quilt EE/Cumulus autour d'un arkmat en urgence, il va juste un peu se courber non? neutral

Je n'utilise pas les sangles en fait !  tongue Je m'enveloppe dans le quilt. Certes faisable aussi sur un Arkmat.

Mais c'est plus le manque d'isolation qui me fait me demander si quelques plumes entre le sol et moi ne serait pas un avantage, mais en fait c'est d'air que j'aurais besoin, pas de plumes !


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#6 12-12-2022 16:09:31

Phil82
Tortouille
Lieu : Montauban
Inscription : 22-08-2019

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

neutral
Perso sans sangles j'aurais toujours des entrées d'air à force de me retourner, c'est que tu dois pas beaucoup bouger...

Du coup je vois pas l'intérêt d'un quilt versus un xlite en répartition 50/50, ça a l'air kif-kif une fois ouvert aux 2/3, au contraire tu pourras plus facilement braver un coup de froid inattendu non?

Pour le plastazote, qui n'est pas dans ta liste, tu ne dis pas si ce sera un pleine longueur que tu pourrais plier en deux, pour info à ceux qui en utilise un.

En ligne

#7 12-12-2022 16:21:45

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Phil82 a écrit :

#672373neutral
Perso sans sangles j'aurais toujours des entrées d'air à force de me retourner, c'est que tu dois pas beaucoup bouger...

Oui, je dors sur le ventre, la tête sur les bras, et pour l'essentiel je tourne la tête d'un côté ou de l'autre…

Phil82 a écrit :

#672373neutral
Du coup je vois pas l'intérêt d'un quilt versus un xlite en répartition 50/50, ça a l'air kif-kif une fois ouvert aux 2/3, au contraire tu pourras plus facilement braver un coup de froid inattendu non?

Je viserais peut-être un sac de couchage sans zip, mais oui, si trop chaud je le descends, ou je le mets sur moi ; si trop froid, j'y rentre.

Phil82 a écrit :

#672373neutral
Pour le plastazote, qui n'est pas dans ta liste, tu ne dis pas si ce sera un pleine longueur que tu pourrais plier en deux, pour info à ceux qui en utilise un.

Erreur dans ma liste sur ce point, je vais la corriger : j'avais déjà cet été remplacé le "sitpad" par un bout de mousse GramCounter Evazote 80cm*0,3cm, poids 40g. Plié en deux ce serait un peu court. Je pourrais aussi utiliser un bout d'Arkmat, un peu plus épais (0,5 au lieu de 0,3cm).

Modif: 0,3cm, pas mm

Dernière modification par bernard_lyon (11-01-2023 16:59:21)


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#8 12-12-2022 18:26:56

Prkl
Trash Panda
Lieu : Lyon
Inscription : 05-04-2021

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

bernard_lyon a écrit :

#672364
Ma question : est-ce que finalement je n'ai pas intérêt à prendre un sac de couchage plutôt qu'un quilt, pour 2 raisons :
1. Le poids :
Si je compare par exemple chez Cumulus, le X-Lite 200 (je ne veux impérativement PAS de capuche), même poussé à 300g de duvet environ, est moins lourd que le quilt 250 poussé à 300 (même en Toray).

Le x-lite et le quilt n'ont pas les mêmes dimensions, pas vraiment comparables.

Pour comparer il vaut mieux prendre un quilt et un sac de couchage identiques par ailleurs.

Exemple chez Zpacks avec leur Solo quilt 30F et leur 30F Sleeping bag full zip. Au final, en taille regular, 378g pour le Quilt, 453g pour le sac de couchage. Soit quasiment 20% d'écart en poids, pour une charge de duvet exactement identique (252g) et des dimensions au centimètre près identiques, les mêmes matériaux etc.

bernard_lyon a écrit :

#672364
2. Si couchage sur mousse moins isolante qu'un matelas gonflable :
En conditions de couchage "dégradées", comme Hervé27 en à rencontrées cet été sur la HRP (matelas gonflable crevé, couchage sur Arkmat), un sac de couchage n'est-il pas préférable à un quilt ? Certes les plumes sous le corps sont écrasées, mais c'est quand même mieux que rien, non ?

Vos réflexions/votre expérience sur ces 2 points seront précieuses…

Les plumes apporteront un poil plus de confort mais si tu n'as pas l'habitude de dormir sur si peu, ça restera inconfortable. Quilt ou sdc. Sur un matelas pleine longueur, en général, soit la fuite est assez grosse pour la trouver et la réparer rapidement, soit elle est assez petite pour permettre au matelas de rester confortable plusieurs heures avant de finir à plat. Ca implique un ou deux regonflages dans la nuit mais c'est mieux que rien en attendant de trouver une meilleure solution (vécu).

Hors ligne

#9 12-12-2022 18:52:29

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Merci Prkl.

Bien vu pour le point 1, la comparaison est plus facile avec les quilts et sacs Zpacks. Cependant le 30F Sleeping bag full zip a un zip pleine longueur ; si on prend le Solo Quilt, qui a un zip plus court, le poids est de 386g, donc quasi-identique à celui du quilt. Mais bref, l'avantage de poids du sac de couchage que j'avais cru voir chez Cumulus n'est pas forcément là, ce qui est d'ailleurs logique !

Pour le point 2, merci pour ton retour d'expérience… Je n'ai jamais connu de matelas percé jusqu'ici, donc pas d'expérience sur ce point - mais ça m'arrivera bien un jour smile


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#10 12-12-2022 19:17:38

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Bonjour Bernard_lyon,

Cette année je suis allé à deux reprises dans les Alpes(entre autres) en utilisant qu'un plastazote de 5mm, comme souvent d'ailleurs. A titre personnel je préfère utiliser une longueur de 1.20m voir 1.30m ce qui me permet de le replier si nécessaire, plus rapport au sol caillouteux qu'à la température en estival.

Avec l'utilisation du plastazote en matelas je suis revenu du quilt après deux ans et utilise de nouveau un "sac de couchage" sans zip et sans capuche, en réalité mon quilt Enlightened Equipment Apex que j'ai fermé en le cousant. Je trouve l'utilisation, la mise en oeuvre et le rangement bien plus simples.

Je ne rejoins pas l'avis de Prkl sur le rapport poids/taille/isolation du quilt ou du sac de couchage chez Cumulus. En réalité le X-lite demeure plus "chaud" que le quilt à grammage d'isolant équivalent et ce sera encore plus vrai si tu gardes le même grammage d'isolant, sans capuche et sans fermeture éclaire. Il suffit de faire deux simulations, un quilt et un sac de couchage destinés à une personne de 1.80m en largeur standard pour le constater.


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#11 12-12-2022 19:17:54

Prkl
Trash Panda
Lieu : Lyon
Inscription : 05-04-2021

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

bernard_lyon a écrit :

#672385Merci Prkl.

si on prend le Solo Quilt, qui a un zip plus court, le poids est de 386g

Je suppose que tu parles plutôt du 30F Classic Sleeping Bag à 390g. Les photos n'aident pas vraiment mais on dirait qu'il n'a pas de bourrelet anti froid le long du zip comme c'est le cas sur le 30F Full Zip Sleeping Bag du coup ça revient à un quilt avec un zip plutôt qu'un vrai sac de couchage. Et l'obligation de dormir avec la fermeture en dessous, au risque d'avoir des entrées d'air froid par là.

Hors ligne

#12 12-12-2022 19:46:19

Prkl
Trash Panda
Lieu : Lyon
Inscription : 05-04-2021

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Gunnar a écrit :

#672390
Je ne rejoins pas l'avis de Prkl sur le rapport poids/taille/isolation du quilt ou du sac de couchage chez Cumulus. En réalité le X-lite demeure plus "chaud" que le quilt à grammage d'isolant équivalent et ce sera encore plus vrai si tu gardes le même grammage d'isolant, sans capuche et sans fermeture éclaire. Il suffit de faire deux simulations, un quilt et un sac de couchage destinés à une personne de 1.80m en largeur standard pour le constater.

Je n'ai volontairement pas donné d'avis sur la comparaison quilt/xlite de chez Cumulus, ça revient à comparer des choux et des carottes. Ils n'ont pas la même construction ni les mêmes dimensions en taille similaire.

Prkl a écrit :

#672382Le x-lite et le quilt n'ont pas les mêmes dimensions, pas vraiment comparables.

Dernière modification par Prkl (12-12-2022 19:48:21)

Hors ligne

#13 12-12-2022 20:19:49

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Prkl a écrit :

#672397

Gunnar a écrit :

#672390
Je ne rejoins pas l'avis de Prkl sur le rapport poids/taille/isolation du quilt ou du sac de couchage chez Cumulus. En réalité le X-lite demeure plus "chaud" que le quilt à grammage d'isolant équivalent et ce sera encore plus vrai si tu gardes le même grammage d'isolant, sans capuche et sans fermeture éclaire. Il suffit de faire deux simulations, un quilt et un sac de couchage destinés à une personne de 1.80m en largeur standard pour le constater.

Je n'ai volontairement pas donné d'avis sur la comparaison quilt/xlite de chez Cumulus, ça revient à comparer des choux et des carottes. Ils n'ont pas la même construction ni les mêmes dimensions en taille similaire.

Prkl a écrit :

#672382Le x-lite et le quilt n'ont pas les mêmes dimensions, pas vraiment comparables.

C'est sur ce point que je ne te rejoins pas. On ne compare pas des choux et des carottes, on compare deux objets qui servent à la même chose et le ratio poids/température confort est bien en faveur du sac de couchage dans ce cas précis.

Pour aller dans ton sens et pour comparer deux choses strictement identiques question largeur, longueur et poids d'isolant, depuis que j'ai cousu mon quilt en apex je peux affirmer sans hésitation avoir gagné quelques degrés en température confort.


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#14 12-12-2022 22:56:38

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Merci Gunnar, intéressant ce que tu dis sur le plastazote.

Pour la comparaison quilt/sac de couchage, je pense finalement comme Prkl que toutes choses égales par ailleurs (dimensions, tissu, grammage de duvet), le quilt sera moins lourd, ce qui semble logique. Mais on peut peut-être réconcilier les points de vue de Gunnar et Prkl en considérant qu'à l'achat, on pré-sélectionne une série de modèles de quilts et de SDC de grammage de duvet équivalent, et que dans cette sélection "partielle" (choisie aussi pour divers autres critères, comme par exemple le désir de ne pas commander aux US), un quilt donné pourra être plus lourd qu'un duvet donné (précisément parce que la construction ou les dimensions sont différentes). Par exemple chez Cumulus, le X-Lite sera moins lourd que le quilt correspondant. Bref, dans la pratique, l'argument du poids ne joue pas vraiment.

Il reste le débat sur l'usage du quilt par rapport au sac de couchage, et leur capacité thermique et résistance au froid et aux entrées d'air. Je recherche une solution simple et facile à mettre en œuvre. Pour l'instant :
- Je suis de plus en plus tenté par un sac de couchage sans zip et sans capuche.
- Si c'est un quilt, pour les mêmes raisons, je préfère un modèle à footbox fermée.
- Je ne suis pas tenté par une solution combinant le quilt avec un SOL Escape bivy, je l'ai testé en drap de sac et n'ai pas vraiment ressenti l'apport de chaleur.


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#15 12-12-2022 23:58:25

Ruz boutou
Traîne-savates tout-terrain
Lieu : Brest
Inscription : 02-10-2019

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Hello, smile

Bernard_Lyon a écrit :

Si je compare par exemple chez Cumulus, le X-Lite 200 (je ne veux impérativement PAS de capuche), même poussé à 300g de duvet environ, est moins lourd que le quilt 250 poussé à 300 (même en Toray).

Oui, mais comme indiqué par Prkl, et comme tu le relèves dans ton post ci-dessus, les dimensions sont différentes entre les deux modèles :
En taille M :
- X-lite 200 : Longueur  180 cm - Largeur 77/51 cm
- Quilt 250 : Longueur 195 - Largeur 65/50 (replié sur lui même).
Mais de fait, oui, la formule X-lite proposée par Cumulus est la plus légère des deux.

Après, tout dépend de quoi on a besoin en fonction de sa physionomie.

J'utilise un X-lite 200 (chargé de 300 g de duvet 850 Cuin) sans zip. Pour moi, l'été ça passe à peu près partout. La régulation thermique se fait en descendant ou remontant le SDC des hanches (mode pied d'éléphant) aux épaules (mode SDC) et en adaptant les vêtements en fonction des besoins. Dans les températures basses les plus fréquentes l'été (aux alentours de 5°C, plus bas c'est plus rare mais ça arrive quand même régulièrement en altitude à partir de 2000-2500m), c'est collant, TSML et doudoune avec capuche.

Comme Gunnar, ma perception est qu'un SDC est moins propice à des phénomènes de pompage lorsque l'on bouge. J'ai la même sensation de gain de température avec un SDC en comparaison d'un quilt.

Si tu utilises un Arkmat, tu ne pourras pas fixer les côtés du quilt à l'aide des sangles. Ce sera donc version couette uniquement (juste posée sur toi et, le cas échéant, les bords repliés sous toi). Les entrées d'air en bougeant seront donc fort probables au cours de la nuit.

Bernard_Lyon a écrit :

En conditions de couchage "dégradées", comme Hervé27 en à rencontrées cet été sur la HRP (matelas gonflable crevé, couchage sur Arkmat), un sac de couchage n'est-il pas préférable à un quilt ? Certes les plumes sous le corps sont écrasées, mais c'est quand même mieux que rien, non ?

Hervé 27 utilise en complément de son X-lite 200 un SOL escape lite bivvy. Il peut donc gratter quelques degrés vers le bas lors des nuits les plus fraiches. Ça coupe aussi du vent et c'est à mon avis son principal attrait. Si tu dors en tente double paroi (protégé du vent résiduel, donc), ça perd de son intérêt me semble t-il. Par ailleurs, avec 300 g de duvet, on peut se passer du SOL escape lite bivvy. Mais on est moins modulable dans les températures hautes si on dort régulièrement en vallée par exemple.

L'été, je dors uniquement sur un Arkmat de 150 cm. Roulé, il me sert par ailleurs à structurer mon sac. D'après mon expérience, l'isolation thermique est suffisante (pour l'été) où le sol n'est pas très froid. Ceci dit, ces derniers étés ont été particulièrement doux, voire chauds. Il faut garder en tête que du 0°C, voire du léger négatif est possible surtout si l'on aime bivouaquer assez haut. Prévoir les compléments thermiques en conséquence est indispensable (vêtements).

Concernant la charge en duvet, c'est lié à chacun mais si l'on veut pouvoir gérer des températures fraîches sans crainte, 300g de duvet me semble préférable. C'est en tout cas mon choix. Pour d'autres, 250g suffiront sans doute.

D'après ce que je comprends, dans ton système de couchage tu comptes utiliser un matelas de façon courante et ta question porte sur l'usage d'un matelas mousse fin en mode "dégradé" en cas de défaillance du matelas principal. De mon point de vue, comme déjà dit, ça ne pose aucun problème pour ce qui est de l'isolation thermique au niveau du sol. Le problème peut venir d'un manque de confort et de difficultés de récupération. Répété sur plusieurs jours d'affilée ça peut vite devenir problématique. Sur un parcours comme la HRP, la récupération est essentielle. A toi de vérifier si le fait d'enchaîner des nuits sur une mousse 5 mm est une option envisageable. Pour moi, certes c'est très spartiate, mais ça me convient. Gunnar fonctionne aussi sur cette base.

Pour revenir à ta question initiale, d'après mon expérience, le SDC ou le Quilt conviendront sur un Arkmat l'été. Ça dépend surtout de la manière dont tu dors. Si tu veux pouvoir te retourner régulièrement sans avoir de pompages intempestifs mieux vaut s'orienter vers la formule SDC. Si tu dors sans te retourner trop souvent le quilt peut convenir également. Néanmoins, à l'origine, le concept du quilt est plutôt prévu pour s'articuler avec l'usage d'un matelas gonflable.


Moins on porte, mieux on se porte !

Liste lighterpack 2022

Hors ligne

#16 13-12-2022 01:44:52

philip
achemeneu !
Lieu : Nice
Inscription : 25-05-2010
Site Web

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Salut bernard_lyon  smile

Quilt ou sac de couchage ? C'est un sujet passionnant. Mais selon moi la comparaison entre les deux ne doit pas se résumer simplement au poids ou aux performances vs charge de duvet.

Je m'explique.

Bien entendu la question de l'optimisation reste essentielle si on décide de s'orienter vers un quilt. Mais au final, je pense que c'est de plus en plus un faux débat, et d'ailleurs on trouve aujourd'hui pléthore de sacs en duvet au pouvoir gonflant important, peu cloisonnés, avec un tissu très fin et très léger, qui sont moins lourds que des quilts, pour les mêmes usages.

Mais selon moi, la vrai question à se poser est "quel type de couchage est plus adapté à ma façon de dormir ?"

Par températures clémentes, il est plus simple de réguler sa température avec un quilt : on l'utilise en couette, on passe une jambe dehors...

Par températures fraîches, un sac (classique) est certes plus simple à mettre en oeuvre (pas d'attaches à fixer), mais souvent il y a un différentiel de garnissage entre la zone du dessus et celle du dessous.
Si on gigote souvent, il est très probable de se retrouver avec un garnissage mal optimisé durant son sommeil.
Avec un quilt correctement fixé au matelas, rien ne bouge quand on se retourne.
Si on souhaite booster son système, un quilt permet de moduler l'espace interne, et d'utiliser des couches supplémentaires sans compresser les caissons. Avec un sac dont la circonférence est fixe, les possibilités sont plus limitées.

Pour qu'un quilt soit efficace, il faut qu'il soit suffisamment large. Idéalement, il faut que les 2 parties en-dessous puissent quasiment se toucher sans être serré à l'intérieur. Si ce n'est pas le cas, le risque d'entrées d'air est important, et finalement on perd la polyvalence qu'un quilt apporte.
Avec une largeur confortable, on se retrouve quasiment avec un sac de couchage classique. Sauf que cette largeur est modulable, et permet d'ajouter des couches si on souhaite descendre plus bas en températures, tout en s'assurant que l'espace à chauffer est bien optimisé et que les risques d'entrées d'air sont limités au maximum.

Donc pour moi, même si bien entendu c'est important, le poids ne devrait pas être le critère de choix entre ces deux concepts.

En ce qui concerne ton deuxième point, l'intérêt du quilt réside en parti du fait qu'il est solidaire du matelas.
Avec un Arkmat, vu la souplesse de la mousse, je ne vois pas trop d'intérêt de fixer un quilt dessus.

Si tu utilises ce type de mousse, j'imagine que c'est en usage estival et en conditions clémentes (pour un usage dégradé en cas de vent/pluie et froid, ce type d'utilisation doit à mon avis rester exceptionnel) tu peux alors te contenter d'utiliser le quilt en mode couette. Ou en joignant les deux parties si ton quilt a la bonne largeur.

Dans ce cas, la différence avec un sac classique aux mêmes performances thermiques sera négligeable (je parle ici de l'apport thermique que peuvent apporter ces deux systèmes concernant l'isolation avec le sol).

D'ailleurs, et c'est important de le souligner, c'est surtout la nature du sol et l'importance de sa conductivité thermique qui sera à considérer, plus que l'éventuel garnissage écrasé qui apporterait une quelconque résistance thermique smile.


"On n'accumule pas, on élimine. Le sommet de l'éducation ramène toujours à la simplicité" B.WILLIS

"Ce que nous persistons à faire devient plus facile, non que la nature de la tâche ait changé, mais parce que notre capacité à l'accomplir s'est accrue." R.EMERSON

Hors ligne

#17 13-12-2022 10:16:22

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Ruz boutou et Philip, merci d'avoir pris le temps de rédiger ces retours d'expérience détaillés  smile

Effectivement, je pense que pour mon premier point concernant le poids, la différence entre quilt et sac de couchage est peu pertinente.

Pour le couchage sur mousse, je conclus que l'avantage éventuel du sac de couchage ne tient pas à l'éventuel garnissage écrasé entre moi et le matelas, mais plus au fait que les entrées d'air seront mieux contrôlées, à moins d'avoir un quilt suffisamment large pour s'y envelopper (c'est d'ailleurs ce que je fais avec mon quilt en apex).

A priori je n'envisage le couchage sur mousse que si mon matelas gonflable se perce. Ceci dit j'aimerais bien tenter le coup sur quelques bivouacs (ou déjà dans mon salon  smile ) pour voir si ça peut convenir à mes vieux os. Ce serait une simplification appréciable de mon système de couchage, et un plus en termes de sécurité (la mousse ne se perce pas). À voir - Ruz boutou a bien mentionné l'importance d'une bonne récupération sur une randonnée au long cours.

D'autres poins que je retiens :
- Ruz boutou, comme Gunnar, mentionne qu'un SDC est moins propice à des phénomènes de pompage lorsque l'on bouge (sensation de gain de température avec un SDC en comparaison d'un quilt).
- Pour la régulation de la température, un quilt est certes plus pratique, mais je pense que c'est tout à fait gérable avec un sac de couchage. C'est ce que décrit entre autres Ruz boutou, et c'est aussi mon expérience avec un beaucoup plus gros sac (petit Astazou 800) que j'ai utilisé sans problème au Népal de +20°C à -6°C.
- Philip mentionne qu'un quilt doit idéalement être assez large pour qu'on puisse le replier sous soi, presque comme un sac de couchage (comme je l'ai dit, c'est ma préférence, je n'utilise pas de sangles).
- Philip mentionne le fait que, si le sac de couchage a un différentiel de garnissage entre la zone du dessus et celle du dessous, et qu'on bouge beaucoup, on peut se retrouver avec un garnissage mal optimisé durant son sommeil. Je pense que je bouge peu, mais c'est quelque chose à considérer.
Ruz boutou, ton propre X-Lite 200 (chargé de 300 g de duvet) a-t-il un remplissage équilibré entre le dessus et le dessous ?

Pour l'instant, je penche toujours vers un sac de couchage, notamment un Cumulus X-Lite 200 sans zip chargé à environ 300g, en tissu Toray. Je suis séduit par sa simplicité : pas de capuche (dormant sur le dos, ça me pose toujours problème), pas de zip (je n'aime pas le zip du Quilt 250 de Cumulus), pas de sangles. Mais il faut que j'explore mieux les autres marques que Cumulus.


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#18 13-12-2022 11:25:12

Road Tripeur
Plus MUL que babouche
Inscription : 04-07-2014

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Salut,
Assez d'accord avec philip, ta question est peut-être mal posée car au vu des avancées technologiques des dernières années, le critère poids n'est plus vraiment d'actualité et la problématique de la plage des températures rencontrées me paraît plus pertinente.
Quand au second point, comme tu l'as dit il s'agirait de conditions dégradées, donc exceptionnelles, et qui donc ne devraient pas ou peu entrer en ligne de compte, à moins de prévoir une utilisation engagée mais visiblement ça n'est pas le cas.

Sinon pour te donner une réponse qui ne soit pas uniquement des pistes de réflexions, tu es visiblement capable de moduler un sac de couchage avec 800g de plumes jusqu'à +20°C (cf ton post précédent), donc à ta place je partirais directement sur un SdC qui sera plus performant dans les basses températures. Typiquement un modèle sans capuche mais avec un demi ou 2/3 zip pour ventiler si nécessaire tout en gardant une isolation homogène du corps, avec des cloisons continues de zip à zip afin de pouvoir faire migrer le duvet au besoin (critère conditions dégradées, en plus tu pourras rentrer ton Arkmat directement dans ton sac pour augmenter le pouvoir isolant). Pour le gonflant... c'est un peu comme le débat quilt/SdC, mais je trouve le 900 cuin un peu trop high-tech pour être fiable au long cours, donc c'est à toi de voir.
R.T.


"Le tourisme c'est envoyer des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux."
L.F.C.

Hors ligne

#19 13-12-2022 11:34:48

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Road Tripeur a écrit :

#672440Sinon pour te donner une réponse qui ne soit pas uniquement des pistes de réflexions, tu es visiblement capable de moduler un sac de couchage avec 800g de plumes jusqu'à +20°C (cf ton post précédent), donc à ta place je partirais directement sur un SdC qui sera plus performant dans les basses températures.

Merci Road Tripeur ! Oui, de plus en plus je penche vers ce choix.

Road Tripeur a écrit :

#672440Typiquement un modèle sans capuche mais avec un demi ou 2/3 zip pour ventiler si nécessaire tout en gardant une isolation homogène du corps, avec des cloisons continues de zip à zip afin de pouvoir faire migrer le duvet au besoin (critère conditions dégradées, en plus tu pourras rentrer ton Arkmat directement dans ton sac pour augmenter le pouvoir isolant).

Bon point les cloisons continues ! Ça semble être le cas par exemple du X-Lite.

Road Tripeur a écrit :

#672440Pour le gonflant... c'est un peu comme le débat quilt/SdC, mais je trouve le 900 cuin un peu trop high-tech pour être fiable au long cours, donc c'est à toi de voir.

Intéressant, je n'avais pas cette notion… Peux-tu en dire plus ?


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#20 13-12-2022 12:13:17

Road Tripeur
Plus MUL que babouche
Inscription : 04-07-2014

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Faut vraiment que je prenne le temps de faire un retour matos des six derniers mois... pour faire court (surtout pour rester à peu près structuré) plus un duvet aura un fort pouvoir gonflant, plus il sera plus sensible aux variations de l'environnement, de fait il requiert une attention particulière et constante dans son utilisation.
Un tissu très respirant permettra de gérer (en partie) l'humidité liée à la transpiration (qui se compose aussi de sel et de gras qui eux resteront probablement coincés quelque part entre toit et la couche de tissu extérieur et donc auront à terme une incidence sur le duvet/la respirabilité du tissu), un tissu coupe-vent permettra de se protéger de l'humidité venant de l'extérieur (condensation dans l'abri, splash-effect, air particulièrement humide) mais en contrepartie on retombe sur la problématique du point précédent.
La question des cycles de compression peut également entrer en compte en fonction de comment on remplit son sac-à-dos et de la fréquence à laquelle il est en charge limite, chose que l'on ne maîtrise pas toujours au long cours.

De mon expérience sur du long cours trois saisons (d'affilée hein) est que tu passes finalement plus de temps en été qu'en printemps/automne mais que ton couchage est quand même prévu pour être utilisé dans ces saisons. Résultat tu transpires plus souvent que tu ne le voudrais, parce que c'est l'été et que t'es pas toujours au dessus de 1500m pour que tes +300g de duvet ne soient pas un problème.
Je n'ai pas jugé utile de laver ma couette (400g de 850 cuin dans du tissu coupe-vent) entre mes 60 nuits estivales (plus court que prévu) de l'année dernière et mes +90 de cette année, et bien c'était une erreur. Arrivé fin août j'ai eu des problème à dormir en dessous de 10 degrés car le duvet était sale et s'agglomérait, je me réveillait presque toutes les nuits avec un trou d'isolation sur les 3 à 4 caissons supérieurs.
En rentrant je l'ai lavée à la main dans une baignoire et le gonflant est effectivement bien meilleur (mais malheureusement pas eu l'opportunité de tester si cela a une influence sur la migration du duvet). Cependant avec une température ambiante de 18-20°C et une dissociation manuelle des amas deux fois par jour il en a fallu 5 complets avant qu'elle soit totalement sèche et utilisable.
Bref laver son sac de couchage dans de bonnes conditions lorsqu'on n'est pas chez soi peut être très compliqué voire impossible et un fort gonflant me semble accentuer la fréquence à laquelle un nettoyage est nécessaire (en plus du long cours).

Bon finalement c'était pas si court  roll
Il est aussi vrai que je voyage en général sur plusieurs mois d'affilée et dans des conditions qui sont parfois souvent éloignées de la simple rando donc mon cas est peut-être d'une certaine manière un peu "extrême".
R.T.


"Le tourisme c'est envoyer des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux."
L.F.C.

Hors ligne

#21 13-12-2022 14:15:36

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Uniquement avec 2 morceaux d'Arkmat sur 60% de mon périple après crevaison du gonflable, j'en retiens que c'est faisable même si il y a plus confortable ...
Avec les températures élevées de cet été et un sol chaud même en altitude ça s'est bien passé en terme d'isolation thermique. En revanche, si je prends ma HRP 2018 en comparaison, ça ne l'aurait pas fait et j'aurai trop souvent eu froid.

Je me suis fait la réflexion qu'un Arkmat pleine longueur pourrait mieux convenir, et offrirait de la modularité selon qu'on le déroule complètement, ou bien qu'on le replie en 2 voire 3 couches sous le torse.


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi & Récits
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#22 13-12-2022 14:28:46

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Road Tripeur a écrit :

#672446Bon finalement c'était pas si court  roll

Mais bien intéressant !

À prendre en compte. Mais mon usage du duvet serait certainement moins intensif que le tien.


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#23 13-12-2022 14:29:48

bernard_lyon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Hervé27 a écrit :

#672460Uniquement avec 2 morceaux d'Arkmat sur 60% de mon périple après crevaison du gonflable, j'en retiens que c'est faisable même si il y a plus confortable ...

Et du coup, sur la problématique sac de couchage / quilt, pas de regret de ton choix du sac ?


Mon trombi | Liste
"Être dans le vent ː une ambition de feuille morte." (Gustave Thibon)
Modification non explicitée : orthographe ou syntaxe

Hors ligne

#24 13-12-2022 14:37:36

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

Road Tripeur a écrit :

#672440avec des cloisons continues de zip à zip afin de pouvoir faire migrer le duvet au besoin

L'avantage du duvet que l'on peut faire migrer à la main est aussi un inconvénient car des fois il migre tout seul, surtout en pleine nuit et surtout les nuits où il fait le plus froid ! D'où l'intérêt de prendre un bon SDC avec la bonne quantité de duvet, ou un SDC avec les coutures qui évitent ce problème.

Dernière modification par tolliv (13-12-2022 16:19:28)


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

En ligne

#25 13-12-2022 15:00:04

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Couchage] Quilt ou sac de couchage sur matelas Arkmat

bernard_lyon a écrit :

#672463

Hervé27 a écrit :

#672460Uniquement avec 2 morceaux d'Arkmat sur 60% de mon périple après crevaison du gonflable, j'en retiens que c'est faisable même si il y a plus confortable ...

Et du coup, sur la problématique sac de couchage / quilt, pas de regret de ton choix du sac ?

C'est vrai que j'ai répondu à côté de la question roll ...

Je suis mal placé pour comparer quilt et SdC, n'ayant jamais fait l'expérience du premier. Je me dis cependant que, si effectivement le duvet écrasé n'apporte rien de significatif, le SdC empêche par nature toute entrée d'air froid. Avec un quilt, cela suppose un sanglage pas forcément compatible avec un matelas mousse qui manquerait de rigidité ... A tout prendre, je préfère porter un peu de duvet en trop que des sangles ...

Aucun regret pour le X-Lite 200 sur mes périples estivaux, à ceci près que sans le SOL Escape Bivy je me serai souvent retrouvé bien trop exposé à l'humidité, et parfois au froid (voir mon été 2021 dans les Alpes ...). L'apport thermique en drap de sac est réel, mais de l'ordre de ~3°C seulement : si la source du froid vient d'une mauvaise isolation au sol il ne change pas grand-chose au problème, et c'est du côté du matelas qu'il faut regarder.

Pour l'avenir j'entends conserver la même configuration pour l'été, en allant peut-être plus vers du matelas mousse que du gonflable.

Pour l'hiver "modéré", je me suis équipé d'une combinaison X-Lite 350  (custom à mi-chemin du 300 et du 400, confort 0°C), d'un gonflable pleine longueur (TAR NeoAir X-Lite regular, R-Value 4.2), et toujours bien sûr le SOL Escape ... Je ne bivouaquerai pas à -20°C avec, mais des fins de nuit à -6/-7°C doivent rester supportables, sachant que j'ai déjà enduré du -3/-4°C avec le X-Lite 200 et ma configuration d'été.


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi & Récits
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

Pied de page des forums