Aller au contenu

Annonce

Camp de base / Camp itinérant 2022 du 9 au 16 juillet, les inscriptions sont ouvertes ! ✅

#1 14-10-2008 22:10:56

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 221
Site Web

Une HRP à la mode de l'Ariège

b6333ffe86b300a584243fe0b8b3d09e356053.jpg

je connaissais peu les Pyrénées et n'avais qu'une très vague idée de
ce que pouvait représenter la HRP. En fait c'est le récit d'Olivier lu il y
a déjà une paire d'années (!) qui me me donna l'envie de découvrir ce
beau parcours

on trouve pas mal de documentation, avec le topo Véron 2003
( réedité en 2007 ) j'avais la base du cheminement, et sur
Pyrénées-Team j'ai mieux compris les particularités des massifs.
C'est un site à mon avis incontournable pour qui prépare cette traversée
j'y ai découvert l'existence d'anciennes HRP et celle du superbe
chemin des mines dans un secteur clé ainsi que plein d'autres informations
et liens instructifs

    L'itinéraire

établi avec pour critères préalables de :

    - limiter à 30 jours l'itinérance, plus 3 jours supplémentaires
       à utiliser au cas où
    - gravir quelques sommets emblématiques
    - cheminer sur les anciennes étapes de l'Ariège
   

j'ai principalement utilisé le fond IGN 1/25ième de CartoExploreur, les
cartes espagnoles Alpina pour les portions empruntant le GR11 ( La Senda )
et celles de Catalogne au 1/50ième ( n° 21 22 23 ). En topos, ceux de Véron
1988 et 2003, le guide en anglais "GR11 : a long-distance footpath" chez
Cicerone et enfin certains descriptifs du forum Pteam

sur le terrain il m'a fallu 32 jours, j'aurai pu rattraper le retard sur
le timing initial mais cela n'a pas été nécessaire. Ainsi à J25 je me suis
ménagé une journée de récupération : 2h15 de marche pour rejoindre le
gîte de l'Hospitalet où l'accueil fut excellent à tous points de vue. A la
fin, la veille de la dernière étape, je me suis arrêté vers 15h pour apprécier
un dernier bivouac ( qui s'est avéré le pire de tous...) alors qu'il ne
restait guère plus de 3h30 pour atteindre Banyuls. A part ces deux étapes
les autres ont oscillé entre 9h et 13h de marche effective

concernant les sommets j'ai pu gravir le Vignemale, le Monte Perdito et le
Mont Valier. Le jour du Balaïtous il n'a même pas été question de faire une
tentative vu la météo, et pour l'Anéto elle a échouée sur le glacier en plein
brouillard.

en Ariège la chance m'a sourit, malgré les reliquats de neige
et quelques légères poussées de brouillard ou pluie, les conditions ont
été largement suffisantes pour parcourir avec bonheur ces
vastes espaces peu fréquentés. Afin d'accéder à ces étapes et compte
tenu que je voulais passer par l'Aneto la voie la plus logique a été de
remonter plein Nord du port de la Bonaigua jusqu'à Montgarri

    Le ravitaillement

il y avait de fortes chances que je m'arrête parfois en refuge néanmoins j'ai
prévu 30 jours d'autonomie complète. Au départ d'Hendaye sept jours ( lourd ! )
et ensuite 5 dépôts enterrés le long du parcours :

    - Caillou de Soque : 4 jours
    - Parada de Pineta : 6 jours
    - Port de la Bonaigua : 6 jours
    - gîte l'Hospitalet : 5 jours
    - Can Noguer : 2 jours

le dépôt de Soque était réduit au minimum car les 4 étapes qui suivaient comportaient
pas mal de dénivelée avec les ascensions successives des Balaïtous, Vignemale et Monte Perdito.
Les dépôts restent intacts en prenant la précaution de les obstruer avec de lourdes pierres
et les denrées enterrées ( saucisson, fromage ) se conservent bien, ne pas oublier de
prendre une pioche !

pour les rations journalières je suis resté fidèle à ma liste en augmentant quand
même la proportion de repas du soir au couscous, plus nourrissant ( mais plus lourd )
que les lyophilisés, donc en gros un poids moyen de 900g pour 3000 Kcal/jour. C'est
pas très MUL mais j'aime assez sa diversité et le goût : je ne pourrai pas ingurgiter
des barres céréales à longueur de journée, deux c'est le grand maximum !

j'ai pris quelques repas en refuge ou gîte ( Rioumajou ,Portillon,
Estagnous, restaurant et gîte l'Hospitalet ) afin de rompre la monotonie de l'ordinaire
et surtout de l'améliorer puis des randonneurs m'ont aussi offert de la nourriture.
Comme à l'accoutumée j'ai perdu au moins 5 kg, donc plus de graisse et une
légère répercussion sur la capacité à tenir l'effort et plus de difficulté à résister
au froid

    Matériel
   
Pour l'équipement j'ai rajouté le piolet et les crampons, une Suunto Vector, une
housse de protection de sac à dos et j'ai remplacé le chargeur solaire Lou Gat :

    - piolet Camp HL250 : 320 g
    - crampons Grivel Air Tech Light : 515 g
    - Suunto Vector : 55g
    - house Active-leisure 35-55l : 90g
    - chargeur solaire Silva Solar 1 : 183g
   
du poids en plus tout ça !!

au mois de septembre crampons et piolet sont indispensables sur les glaciers.
Ils m'ont aussi bien servi lors de l'épisode neigeux et froid de mi-parcours
où certains passages auraient été infranchissables, accessoirement je me sers
aussi du piolet dans les pentes très raides ou certains chaos de blocs.
   
je m'oriente généralement à partir des cartes qui me suffisent sur les sentiers
mais la HRP sans altimètre ni boussole ce n'était pas raisonnable. De fait la
Shuunto m'a tiré d'affaire dans cinq étapes où les conditions météos l'ont
rendue indispensable

    Reçit photos
   
J0 : Valence--> Hendaye
quasiment 8h de train  et le soir la touffeur du Pays Basque, dommage les chambres
d'hôte à 35€ sont complètes, reste un mauvais hôtel à 65€ pour une nuit blanche...

b877322f84b8f486cd8055c334729190585963.jpg
douce quiètude de fin d'été sur la plaisance d'Hendaye

J1 : Hendaye--> col d'Eskisaroi
Hendaye->Ibardin->La Rhune->Col de Lizarrieta-> Collado d'Eskisaroi

le plaisir retrouvé des heures d'encre puis un grand bain de chaleur humide, le vent de
la Rhune balaye un peu tout ça, avant de plonger dans les orages du soir : bienvenue !

c85c2a3def018e9e93be9e04ce4b5b94d2e47b.jpg
le Pays Basque : une grande haleine verte et chaude

d8d973958b21613011fc01b416e02c8bacce0e.jpg
qui se moque des frontières...

J2 : col d'Eskisaroi--> Burguete
Eskisaroi->Elizondo->collado de Urballo->puerto de Urkagia ( GR11 )->Casa Pablo par collado
Adatun Lepoa (GR11/GR12)->Mendiaundi/Menditxuri->bivouac Bajo Erreca

belle et longue journée, altitude modeste mais gracieuses courbes des crêtes
espagnoles dans le ciel

145b1cb4a14663e467f9074566b218bd4bb81d.jpg
Elizondo : assemblée générale des douze sur la façade de l'église

4b9e22520ee5f8029e1cf73cee597bf3177b26.jpg
la Casa Pablo dominée par l'Iturrunburu (1332m)

J3 : Burguete--> col de Sourzay
Burguete->Roncesvalles->collado de Lepeoder (GR65)->collado de Arnostegui (GR11/GR12)->
Azpegi Lepoa->Fuente de Loigorri/Mendizar (GR12 puis GR11)->chalets d'Ergugi->Occabé->
col de Sourzay

la rumeur d'un chemin de piété s'écoule vers l'océan, plus loin des pierres
célèbrent un culte désormais silencieux...et l'herbe insouciante goûte la caresse
du soleil

e1ecb702ec17f167337d499fdbbd3df4fe4311.jpg
le refuge d'Irati à ne pas confondre avec les Chalets d'Iraty

1258ce384e34b96f8ffcc329809ae19ebf4d87.jpg
les brebis chôment, pour moi la journée n'est pas fini au loin le col Curutche

J4 : col de Sourzay--> Belagua
col de Sourzay->col Burdincurutcheta->pic des Escaliers->chalets d'Iraty->pic
d'Orhy->col d'Uthurourdinetako->port de Bimbaléta->refuge de Belagua

grosse étape de plein ciel agitée par un vent fort qui ne veut que lutter, puis au
soir le calme de Belagua relaxe les yeux rougis et ils sombrent dans un sommeil profond

9894b798a1f3ef592e7bdb470589418b76f2de.jpg
le Pic d'Orhy ponctue la première partie de l'étape

dca12db264ca0e43510aecbd96fecb4f3bfd9a.jpg
« Quel être, pourvu d'une seule voix, a d'abord quatre jambes, puis deux jambes
et trois jambes ensuite ?»

J5 : Belagua--> lac de la Chourique
Belagua->col d'Anaye->Table des 3 Rois->cabanes d'Ansabère->lac de la Chourique

superbe étape !! je connais bien les lapiaz, nous avons longtemps fait du corps
à corps ensemble mais ceux là sont mythiques !! le vent s'accroche nerveusement
à chaque pas

4047523df671ed7dbab27492a45fda0b19b5ce.jpg
ici, au plus épais des couches calcaires le BU56 roule des eaux furieuses dans
le canyon de Belagua à -1200m sous l'entrée du gouffre...

4157d17a9806774e90c716f21f2896c42b9e19.jpg
...ce qui laisse totalement indifférent le Pic des Trois Rois (2444m)

J6 : lac de la Chourique--> lac Castereau
col de la Chourique->col de Pau->refuge d'Arlet->col du Somport->station d'Astun->
col des Moines->bivouac au dessus du lac Castérau

le vent est tombé, une pluie fine prend le relai puis un soleil timide tente
d'embellir la première merveille des Pyrénées : le Pic du Midi d'Ossau

24306c429fb1bc703136493f2715022e1dde19.jpg
on appelle ça faire du lard n'est-ce pas ?

89bb958f902fb0295d1d59c8a9e8ce618358a4.jpg
l'Ossau au débouché du col des Moines

J7 : lac Castereau--> lacs d'Arriel
lac Castereau->cabane de Cap de Pount->col de Peyreget->refuge Pombie->Soques->
col d'Arrius->refuge puis col d'Arrémoulit->lacs d'Arriel

récupération du premier dépôt : parfait, le colis est intact ! le vent, aggacé par mon
indifférence rentre en furie et me projette violamment au sol...peu importe,
du bivouac bien protégé la face SO du Balaïtous affiche un lendemain plein de
promesses

4b2c9d70e8aa331dc517c2bf1cd887c5fa1300.jpg
en septembre la floraison est passée mais certaines conservent leur élégance

ec1e1c1efcb8604afd6d4a6eaef19063fcc41f.jpg
vers le passage d'Orteig le vent me force à progresser à 4 pattes, honteux !!

J8 : lacs d'Arriel--> refuge Wallon
lacs d'Arriel->refuge Respumoso->col de la Fache->refuge Wallon

c'est bien connu...les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent...le
ciel semble inconsolable et l'étape plonge dans la tristesse, néanmoins sur
le tard je retrouve à Wallon deux sujets de sa majesté dont la bonne humeur
parvient à tirer un rayon du soleil

787bd4ef175f818ee7827b84f2f6189326cc29.jpg
depuis le col de la Fache l'horizon dévoile l'objectif du lendemain ( massif du Vignemale )

daba8504e200dd6dcadf20ca841be604017104.jpg
refuge Wallon

J9 : refuge Wallon--> grottes Bellevue
refuge Wallon->col d'Arratille->col des Mulets->Hourquette d'Ossoue->
Grand Vignemale->bivouac côte 2378

étape parfaite !! si si cela existe et alors il ne faut pas bouder son
plaisir. Point d'orgue de la journée : une délicieuse omelette aux lardons
à Bayssellance...  je plaisante, mais qu'à moitié...

Il fait beau, les conditions sont idéales, c'est dimanche. Je croise une
poignée de cordées qui achèvent la descente et très vite me voilà seul sur
le glacier. Il n'y a plus ame qui vive, pendant quelques heures je vais partager
l'intimité du Grand Vignemale : impressionnant et exaltant !

3617efb6ab56401d91894f4b7305224aceaf0d.jpg
Grand Vignemale : pointe de Pique Longue

658f086274a49592aa9b8b3ab27111e672ec0c.jpg
il faut désormais quelques talents de varapeur pour atteindre les Grottes Russell
( à comparer avec cette photo )

J10 : grottes Bellevue--> Goriz
grottes Bellevue->cabane de Sausse dessus->pic de Saint André->port de
Boucharo->Brèche de Roland->Goriz

hier la Brèche de Roland apparaissait nettement au loin, aujourd'hui campé
en son centre les parois se distinguent à peine... inutile de chercher à
passer par en haut, il sera déjà bien de s'en sortir honorablement par en
bas

6d50c542285cfa7291b70ce7c144dd44cad7b4.jpg
ouf ! vers 2500m la crasse se dissout , ici au Collata os Crabineros

d510a0f818d0154cebf697c80a657e6e0c0656.jpg
bivouac au dessus de Goriz et de l'exceptionnel canyon d'Ordesa

J11 : Goriz--> Plana es Corders
Goriz->Monte Perdito->cuello Zilindro->Parador de Bielsa Pineta->
La Larri (GR11)->Plana es Corders

malgré la météo je décide de monter, un peu mare de ce sale temps !
c'est le bon choix, non seulement la montagne est déserte mais plus je
m'élève et plus ça se dégage, ne reste que la pluie tenace...

j'aborde les difficultés avec calme et concentration, au fur et à mesure
ma vigilance se relâche mais au pied de la dernière cheminée je suis quand même
bien content et soulagé d'avoir passé sans encombres ce secteur assez
technique. A Pineta le soleil a la lumineuse idée de faire une apparition puis
il faut encore se hisser jusqu'à La Estiba

84289006a21587c4b5c7ef1adf40eec0fc88b9.jpg
Monte Perdito en grimpant au col du Cylindre

ef804584eb8cc3c5171bbd8c9080479e3a348c.jpg
L'Ermita de Pineta

.../...

Dernière modification par scal (02-02-2009 01:01:53)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#2 14-10-2008 22:13:03

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 221
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

De J12 à J25 voici la description initialement postée sur le forum P-Team
où les intervenants m'ont bien aidé lors de la préparation
et  en particulier pour l'Ariège.

J12 : Plana es cordes--> Rioumajou

la veille récupération d'un ravitaillement à la chapelle de l'Ermita de Pineta
puis passage à La Larri, GR11 et bivouac vers la cabane de La Estiba. Le jour
même GR11 jusqu'à la vallée de Chisagües et piste puis sente jusqu'à la Punta
d'Espluca Rugo. Chemin des mines pour rejoindre le port de Baroude et crêtes
jusqu'à Rioumajou ; j'ai suivi le topo ( base 20ème étape HRP 88 ) donc en évitant
la crête entre le port Vieux et le port de Bielsa ainsi que le Pic de Marty
Caberrou entre le port d'Héchempy et la crête de Moudang. Beau temps exceptionnel !
et je ne suis pas prés d'oublier la soirée, où le berger de Rioumajou et sa
compagne ( Jeannot et Babet ) m'invitent à partager leur repas à la lumière
du lumogaz, merveilleuse hospitalité... étape majeure !

442a0a813379e92687c00464d9ba2aba92fa9e.jpg
port d'Héchempy et Pic Marty Caberrou

J13 : Rioumajou--> abri lac Caillauas

l'étape prévue initialement poussait jusqu'au refuge du Portillon mais le
mauvais temps en a décidé autrement. Donc Rioumajou, port de Cauarère puis au
lieu de monter au Senal de Biados pour rejoindre Anes Cruzes je passe par Tabernés
et Biados. En effet monter au Senal n'avait de sens qu'en grimpant à la Punta
del Sabre ou au Bachimala, mais j'étais fatigué de la veille et le mauvais temps m'a fourni
un alibi bien commode wink. Sur le versant français après le refuge **** du Prat
de Caseneuve je rejoins le lac de Pourchergues pour suivre l'ancien sentier d'exploitation
très pittoresque, qui relie ce lac à celui de Caillauas

3bb61464a16ffdc6262d18884e1c578055e211.jpg
parcours en balcon sur le sentier d'exploitation repris par l'érosion

J14 abri lac Caillauas--> refuge du Portillon

itinéraire HRP classique mais là je n'ai pas du tout respecté mon programme car
je devais gagner le refuge de la Renclusa. Brouillard et neige rendent l'orientation
et la progression problèmatiques, entre le col des Gourgs Blancs et le refuge du
Portillon il doit falloir à peine une heure en temps normal, j'en mettrai quatre !!

fbd252f03b806d2e00286a9dcda489497fea18.jpg
enfin le refuge du Portillon !

J15 refuge du Portillon-->La Renclusa

itinéraire HRP classique, conditions sévères pour passer par le col de la Literole
et attraper le vallon de la Remune : brouillard, neige, froid et verglas

a672e897552a185ddff1017b8fcc0ecbb88592.jpg
la digue transformée en patinoire, journée compliquée en perspective !

J16 La Renclusa--> La Renclusa

initialement je prévoyais de gravir l'Aneto puis de basculer par le col de Coronas
sur la brêche supérieure de Llosars, la Bretxa de Soler i Coll , le col de Vallibierna
le Collet dels Estanyets et bivouac vers refuge d'Anglos. Mauvais temps ( la veille il
neige au refuge ) brouillard, neige, vent et froid : tentative Aneto échouée vers 3200m sous
le collado del Medio perdus dans le brouillard avec Laurent compagnon du moment et d'infortune

62b4238918a71e53fd6b6ca9cdc99f5e8d7136.jpg
pourtant au matin il y avait de l'espoir...

J17 La Renclusa--> Raspes de Rius ( Encantats )

itinéraire HRP classique, Forau dels Aigualluts, col de Molieres, Hospital de Vielha
Port de Rius, puis GR11 pour bivouac vers 1950m dans le vallon du Rius. Journée
splendide !!

3d61c04b3be4c4ff1ed8b3cc96d18e131c2f94.jpg
le col de Mulleres

J18 Raspes de Rius--> Plans d'Isavarre

itinéraire HRP classique : refuge de la Restanca, port de Caldes, refuge de Colomers,
col Sandrosa, port de la Bonaigua puis col d'Estany Pedo et après le lac supérieur
d'Arreu bivouac juste avant le lac Rosari supérieur. Encore une belle journée !

ff960d88b1dbe1229a6f6007a7179cb05f9d2a.jpg
deux mondes se croisent sur le lac du Cap de Port

J19 Plans d'Isavarre--> refuge des Estagnous

pour rejoindre les étapes de l'Ariège je remonte plein nord sur Montgarri en
passant par le col d'Airoto et la vallée de Marimanya, hors sentier jusque un
peu avant la cabane refuge de Marimanya. De Montgarri aux Estagnous je suis le topo
( base 29ème étape HRP 88 ) délicieuse sente qui mène au port de la Girette, descente
sur l'etang Long et remontée directe au refuge depuis l'étang Rond. Temps correct.

46083a556471bf2fbd6a338660eb20dca4162a.jpg
quelques vestiges de Montgarri


J20 refuge des Estagnous--> cabane de Saubé

( base 30ème étape HRP 88 ) au refuge il y a un stage de secours en montagne, les membres
du PGHM me déconseillent d'aller au delà de Peyre Blanque par la crête, ils ont pas mal
galéré 48h auparavant surtout coté espagnol. Je monte donc au Valier puis col Faustin
( crampons/piolet obligatoires pour la petite cheminée en neige dure ), descente du col de
Peyre Blanque bien dégagée, cabane d'Aula, port d'Aula, port de Salau et cabane de Saubé qui
est un petit joyaux... beau temps et pluie à la mi-journée.

095bce8ed02b8793eb542c6c0d3cc838202b07.jpg
aurore au sommet du Mont Valier

J21 cabane de Saubé--> étang de la Hillette

( base 31ème étape HRP 88 ) col de Crusous, les balises jaunes et la sente se poursuivent
dans la descente sur la cabane de Crusous, les laisser pour traverser jusqu'au laquet
de la Carabère ( on retrouve alors le balisage jaune ) , prendre balisage rouge et sente sur
l'éperon à main droite, à la source de la Mariole on rejoint l'itinéraire du port de Marterat
un peu avant la cabane de Marterat, traverser le vallon en suivant hors sentier le balisage
rouge, passage en vire. De l'autre coté on bute bientôt sur un ravin, il faut le
remonter franchement jusqu'à son origine ( 300m ) puis passage carractèristique de l'éperon
le balisage bifurque d'un cote sur la cabane de Bonrepos et de l'autre vers le Pic du Milieu
essayer au mieux de suivre ce dernier bien difficile à repérer ; sur le versant de l'etang
d'Alet laisser le balisage qui file vers la cabane de l'étang de la Lucarde et traverser
vers l'éperon des Rochers des Plagnoles ( cairn ), descendre à vue sur les laquets, du second
laquet ( le plus grand comme indiqué par le topo ) bien se diriger au NE en traversée descendante
puis franche, on retrouve plus bas une sente à balisage jaune ( qui vient de l'étang d'Arlet ) à suivre
jusqu'à la Hillette. Beaucoup de blocs granitiques, la pluie et le brouillard viennent un peu compliquer
les choses.

580f6846ed26bdcd75dc27d1b9fd2b896a3e00.jpg
la cabane de Bonrepos

J22 étang de la Hillette--> Tignalbu

( base 32ème étape HRP 88 et HRP classique ) par le col de Couillac, balisage en jaune et balisage
GR sur sente qui après le col passent en balisage GR et vert. Au plateau herbeux décrit dans le topo
laisser les balises pour gagner la rive droite du lac supérieur de Guilo où l'on tombe sur un balisage rouge,
le suivre jusqu'au lac en voie de comblement. En milieu de rive gauche de ce lac, remonter les cairns
qui donnent rapidemment sur balisage GR et vert à suivre jusqu'au port de l'Artigue ( sente )
versant français, balisage GR uniquement sans problème jusqu'à Mounicou. De Mounicou j'ai suivi
l'itinéraire classique HRP jusqu'au bivouac de Tignalbu. Journée splendide !!

282a9c5d3baca80c6c63a6c9c386d50727c0d1.jpg
les derniers portages de l'estive vers le port de l'Artigue

J23 Tignalbu--> étang de Soulanet

( base HRP classique et variant HRP 88 Fourcat -- Soulanet ) de Tignalbu itinéraire HRP classique
( Mounicou -- étang Fourcat) puis port de la Goueille,balisage jaune, vallon du torrent de
Gnioure, laisser le balisage et remontée sèche plus ou moins tracée et cairnée jusqu'à l'étang de
Rouch, traversée puis montée à la crête d'Arial par le couloir 2632 qui passe bien , j'évite le Pic
d'Arial en traversant sur le port Vell de Siguer, ensuite superbe cheminement en crêtes jusqu'au
Pic de Soulanet sous lequel on traverse pour gagner le port Soulanet et descendre à l'étang.
Temps exceptionnel, étape majeure !!!

ba74e1c8ea2e43340af4e5a5b60a2a9a5968f4.jpg
port Vell de Siguer et pic d'Arial

J24 étang de Soulanet--> étang de Pédourrés

( base variante HRP 88 Etang Soulanet -- Incles ) depuis l'étang crête du Sal puis descente du
ruisseau de la Coume de Seignac ( sente ) pour remonter hors sentier ( cairns ) sur le col de l'Homme Mort
traversée sauvage ( cairns ) avec beaucoup de blocs, du cirque de l'étang de la Coume d'Ose,
du col 2352 descente raide puis vallon en rive gauche du ruisseau de la Coume de la Varilhes
au point 1864 traversée en rive droite sur passerelle et balisage rouge sur  sentier pour
gagner les étangs de Fontargenta. Je psychote un peu en croyant m'être trompé et traverse du
Pinet au Malpas où le sentier issu de la Jasse du Pinet est aussi balisé en rouge. Traversée sur
un bon sentier ( balises GR )  juqu'à l'Estagnol puis le col Joclar et celui de l'Albe. Descente
sur l'étang de Couart puis une légère remontée pour basculer finalement sur l'étang de Pedourrés
( le refuge n'existe plus, bivouac à l'entrée de la galerie d'exploitation du lac ). Beau temps
puis menaçant sans passer à exécution.

cc8dd2828c71ee408324d4c53e836e414c14da.jpg
Orri dans le vallon de la Coume de Varilhes

J25 étang de Pédourrés--> L'Hospitalet-prés-l'Andorre

itinéraire sur bon sentier balisé GR, très courte étape de 2h15 et journée de récupération
au gîte de l'Hospitalité que je recommande chaudement, nourriture excellente et confitures
maison, gérant très sympas, possibilité lavage/séchage du linge. Alimentation, restaurant et bureau de
poste ( je n'ai pas eu de change, il était fermé pour grève nationale du coup j'ai gardé le
piolet et les crampons jusqu'à Banyuls )

614946bd0d22e63e7b7ac755c3ca103f877e05.jpg
en descendant sur l'Hospitalet

.../...

Dernière modification par scal (24-10-2008 17:43:24)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#3 14-10-2008 22:16:03

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 221
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

.../...

J26 L'Hospitalet-près-l'Andorre--> Les Estanyols
l'Hospitalet->Portella de Lanos->Puig Carlit->Les Bouillouises->
Les Estanyols ( Bolquère )

ce matin une touche nostalgique teinte les courbes de l'aube, une page rose
se tourne et m'éloigne définitivement du cœur des Pyrénées...

cette étape a deux faces : l'avers sauvage et encore préservé qui précède
le Carlig, puis les labours profonds de la sur-fréquentation du revers des
Bouillouses... que je contribue aussi à creuser...

cd89929ffb07d88193d40df6916ac5f99b1ba5.jpg
depuis le Portella de Lanos on découvre l'immense étang de Lanoux

f1d74f6290b1ee09d2db08c8e245e18448702a.jpg
un massif de lacs : Bouillouses et pêcheurs font bon ménage

J27 : Les Estanyols--> Ull de Ter
Les Estanyols->Bolquère->Eyne->Pic Noufonts->col de Tirapitz->
col de la Marrana->bivouac Ull de Ter

la forêt brame l'écho du rut jusqu'au bout de la nuit, chassé ensuite
par la rumeur qui s'élève du bitume. S'échapper alors par Eyne jusqu'au ciel
où la sente minérale écoute le silence du désert

la montagne n'a pas dit son dernier mont, on passe la journée sur
les crêtes entre 2400 et 2800 mètres, les nuages ayant la bonnes idée
de stationner versant espagnol le soleil est d'autant plus généreux !

97b3ca8449b299a246e9b23d83c54fc8ceee82.jpg
paysage somptueux vers les Pics de la Vaca

4982ae9bf1e882e6ff95f79b72f4287c9ea2ce.jpg
derrière le Col de Marrana se cache la station d'Ull de Ter

J28 : Ull de Ter--> Abri ONF de Mariailles
Ull de Ter->station de Ski->Porteille de Morens->Porteille de
Rotja->Callade de Roques-Blanches->refuge du Pla Guilhem->barraque
ONF de Miriailles

étape cadette de la veille, toujours perchée mais un peu moins haut. La caillasse
aride se pousse un peu, pelouses garrigues et rhododendrons en profitent ! dans
l'après midi les nuages font marche avant...

inutile de frappé au refuge de Miriailles, c'est fermé. De toutes façons
l'abri ONF bien entretenu réserve un accueil douillet, confort mignon d'où
il sera difficile de s'extraire le lendemain

a5081146cec01325e90554a152e188957412c5.jpg
on longe les Esquerdes de Rotja

de4dc2dd152aef266370a97446f56ca66c822d.jpg
douce soirée auprès de l'âtre

J29 : abri ONF de Mariailles--> Collado Bufador
Mariailles->refuge Arago->Pic du Canigou->Ras del Prat Cabréra
( variante GR10 )->col de la Cirère->Tour de Batère->bivouac pt 1288
après collado Bufador

depuis quelques jours les signes se multipliaient et ici au sommet du Pic
del Canigo, l'Estelada roja flotte naturellement sur la croix : l'identité
des Països Catalans s'affiche fièrement sur ses terres

tandis que le sentier redescend tranquillement et s'en va cheminer en balcon
sur le ventre du dernier ( ou premier ! ) massif emblématique des Pyrénées
temps exceptionnel !

012397a74b93c97c9e3123681c927e3f043692.jpg
Pic del Canigo

e7139e50fc95759fcb58e953ea9efa1e6e6f1c.jpg
la crête de Formentera s'abaisse directement sur Amélie-les-Bains

J30 : Collado Bufador--> Collado de Portells
collado bufador->Can Noguer->Amélie-les-Bains->Can Félix->
Roc de Frausa->Les Salines->Las Illas->collado de Portells

singulière étape à passer la majeure partie de son temps confiné sous les
arbres. La vue est limitée et le contraste  brutal, car le reste de la HRP
n'est qu'espace et horizon

traversée d'Amélie-les-Bains qui célèbre dimanche, en guise d'hostie j'enfourne
croissants et pains au chocolat ! Plus tard au soir, superbe bivouac bercé toute la
nuit par le chant léger des grillons

2f3296a4872e36cb6ae42e3841d95c8548781f.jpg
thermes et Casino, les deux mamelles d'Amélie

3d7a3f6a61281371a987f3544c5a46fc58d34b.jpg
particularité de certaines pistes espagnoles, le revêtement en ciment

J31 : Collado de Portells--> Muntanya Rasa
collado de Portells->col du Perthus->col de l'Ouillat->Pic Neulos->
Pic des Quatre-Termes->Muntanya Rasa

pénultième étape ! au choc du Perthus succèdent les soubresauts
des dernières éminences avant la grande plate

cette crête est une bonne idée, j'ai pour me préserver du retour
au monde toute la distance de l'horizon ; au delà le regard se confond
dans la brume et le grand bleu

la source providentielle de La Massana, une brise qui caresse
des pelouses, les rayons doux du soleil et le temps qui m'appartient :
c'est plus qu'il n'en faut pour passer un excellent bivouac...

69e35f00c35bf02aa7a62a12238061bbaf6c7e.jpg
Perthus et Canigou, deux mondes aux antipodes

b8df584798a9092e3fc01734bd03c2eebcbedb.jpg
un exemple bien tentant...

624aabd421603c98804a31946bd93a6cf03efd.jpg
oui, là bas au bout c'est Banyuls et la mer

J32 : Muntanya rasa--> Banyuls
Muntanya rasa->Puig de Sallfort->collado dels Gascons->Banyuls

endormi profondément une certaine agitation gagne mon sommeil, le
brouhaha s'intensifie, on me chahute et je prends soudain conscience
que quelque chose me bât !

23h45 : réveil brutal, la toile me claque sur le nez, c'est le bâton
qui me frappe en mesure... la Tramontane que rien n'arrête sur ces crêtes
a plié la Gatewood... efforts inutiles contre la puissance du vent, garer
les affaires et puis attendre l'accalmie !

3h : mare de cette toile qui m'enveloppe frénétiquement, de cette
poussière qui s'infiltre de partout, du vacarme... après maintes acrobaties
je finis par décamper et gagner l'abri des fayards en contre-bas

4h45 : le calme relatif m'apaise, petit déjeuner à la belle étoile et
conditionnement du sac avant de retourner dans la nuit et la tourmente

6h15 : mais je suis maudit !! en basculant au Puig de Sallfort je
découvre les lueurs sinistres d'un vaste incendie qui ravage la montagne.
Malgré la distance la situation est sérieuse, en dessous dans la forêt il sera
trop tard pour se poser les bonnes questions !!

414299abf6d6f6351fee3d10ba3011f94e1e1e.jpg

finalement mes craintes se lèvent avec le jour, le feu est contenu
par la crête de Madaloc. Hélicoptères, canadairs et une armada de pompiers
sont sur le pied de guerre et l'empêchent de basculer

le hasard des événements va donc un peu gâcher le plaisir de parvenir
enfin au terme de la HRP, mais au fond de moi se loge et pour longtemps
encore, la plénitude du souffle des Pyrénées. Cette joie profonde, ni la poussière
du vent, ni la fumée de l'incendie ne pourraient l'altérer

11h30 : les formalités de retour accomplies il est temps de passer aux
choses sérieuses. Un authentique para à l'histoire sulfureuse étale
une batterie de bouteilles de Banyuls devant mon nez, l'odorat affiné par
tant d'heures passées au large saisit de suite l'arôme qui s'échappe du précieux
liquide et la dégustation peut alors commencer...


8ef9804696e52defec70fd873a582ed582ece2.jpg
levée du soleil sur la Méditerranée, entre fumées et brumes

627cdfbf9def11aaf0f3f7840adf46f260c33f.jpg
derniers mètres avant la plage de Banyuls


plus de photos sur cette galerie en chantier

[edit] suite et fin du récit rajoutée dans ce message [/edit]

Dernière modification par scal (09-12-2008 00:49:48)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#4 14-10-2008 22:34:19

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Ouaw ! La vache ! magnifique scal ! superbe traversée j'attend la suite avec impatience.

Le petite chapitre sur les lapiaz, j'en ai quasi la larme à l'oeil ... smile


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

#5 14-10-2008 23:07:24

Eroes
on mange dans trenteuuu minutes
Lieu : region toulousaine
Inscription : 04-07-2006
Messages : 1 840
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

9fc04e082c0e9f9f31040d70ce47ebdffa255a.gif merci j'en prends plein les mirettes...


portez vous bien, tenez vous mal!

Hors ligne

#6 15-10-2008 00:35:34

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 221
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

merci Flo et Eroes smile smile

le BU56... lequel d'entre-nous n'a-t'il pas fait rêver ?!... et là de découvrir
leur fantastique terrain de jeu... ce lapiaz est fabuleux !


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#7 15-10-2008 08:23:02

luccio33
MUL sans grade
Inscription : 24-11-2005
Messages : 965

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Bravo c'est Magnifique !!!! smile


petit poids,
avec joie!

Hors ligne

#8 15-10-2008 08:23:54

zaack77
Somewhere else, high above...
Inscription : 22-03-2006
Messages : 3 133

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Ca laisse rêveur! Les photos et le récit ont égayé ma matinée! Merci Scal!

Je vais soigneusement garder le lien pour une probable future HRP... ;-)

Bon y'a plus qu'à faire le forcing : LA SUITE, LA SUITE, LA SUITE!


"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."  Sénèque

Mon matériel :: HRP 2010

Hors ligne

#9 15-10-2008 12:51:37

Céline
Membre
Lieu : Vers Nice ...
Inscription : 15-04-2008
Messages : 98

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

c33760683ca5ef6a90f18779e490dc509799e5.gif Génial ! Belles photos et un récit au top !

Hors ligne

#10 15-10-2008 14:15:37

odinius
*
Lieu : Dans le plat pays
Inscription : 22-01-2006
Messages : 2 727

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

C'est sympa les Pyrénées.

Belles photos pour une belle traversée.


La Randonnée améliore l'être humain, si tous les hommes marchaient plus, nous n'en serions pas là.     

Ma galerie photo   Mon blog

Hors ligne

#11 15-10-2008 16:01:45

Greg
Membre
Lieu : Grenoble
Inscription : 22-12-2005
Messages : 80

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Désolé d'être grossier mais p*ta!n que tu donnes envie !!!  Même plus besoin de dormir au boulot pour rêver... Merci ! smile

Hors ligne

#12 15-10-2008 16:36:31

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 532
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Pas grand chose a dire, juste bravo !!


Bon fred, Fluc, guillaume ... quand est ce qu'on part ? wink

Dernière modification par highpictv (15-10-2008 16:37:04)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#13 15-10-2008 16:49:33

zaack77
Somewhere else, high above...
Inscription : 22-03-2006
Messages : 3 133

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Bon fred, Fluc, guillaume ... quand est ce qu'on part ? wink

Attends je prends un stylo.....  faut signer où??? lol

Le rêve faire la HRP avec ses grands sommets avec vous : bonne ambiance, apprentissage de l'alpi facile, bonne bouffe (bah ouais faudra faire des dépôts de cassoulets et de canard pr en avoir environ tous les 3 jours... wink).


"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."  Sénèque

Mon matériel :: HRP 2010

Hors ligne

#14 15-10-2008 16:53:13

Eroes
on mange dans trenteuuu minutes
Lieu : region toulousaine
Inscription : 04-07-2006
Messages : 1 840
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

highpictv a écrit :

Pas grand chose a dire, juste bravo !!


Bon fred, Fluc, guillaume ... quand est ce qu'on part ? wink

ça serait une belle aventure!
beaucoup de recits de hrp en solo et ou couples mais peu en groupes...on peut pas intercaler un mois entre juin et juillet, genre Acherpet, mois chomé bien entendu!

hs edit : [je suis en train de scanner les dias de l'ossau, c'est du velour...]

Dernière modification par Eroes (15-10-2008 16:54:10)


portez vous bien, tenez vous mal!

Hors ligne

#15 15-10-2008 16:55:19

luccio33
MUL sans grade
Inscription : 24-11-2005
Messages : 965

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

zaack77 a écrit :

Bon fred, Fluc, guillaume ... quand est ce qu'on part ? wink

Attends je prends un stylo.....  faut signer où??? lol

Le rêve faire la HRP avec ses grands sommets avec vous : bonne ambiance, apprentissage de l'alpi facile, bonne bouffe (bah ouais faudra faire des dépôts de cassoulets et de canard pr en avoir environ tous les 3 jours... wink).

Je suis partant également !!

Pour la bouffe, ça relance l'idée de partir avec une colonie de canards bien dressés... lol


petit poids,
avec joie!

Hors ligne

#16 15-10-2008 20:05:13

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 221
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

merci pour vos commentaires smile smile

bon, je vais tacher de poster les 7 derniers jours dans la semaine

et dire que nos pyrénéens vont nous mettre au point une HRP à la mode
foie gras !! lol

Dernière modification par scal (15-10-2008 20:39:31)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#17 15-10-2008 20:16:59

zaack77
Somewhere else, high above...
Inscription : 22-03-2006
Messages : 3 133

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Eroes a écrit :

ça serait une belle aventure!
beaucoup de recits de hrp en solo et ou couples mais peu en groupes...on peut pas intercaler un mois entre juin et juillet, genre Acherpet, mois chomé bien entendu!

Suis d'accord! Ca serait juste merveilleux!

Luccio33 a écrit :

Pour la bouffe, ça relance l'idée de partir avec une colonie de canards bien dressés...

Fred, on te laisse le soin à toi et à ton Chacal, de t'occuper des canards quand la faim se fera sentir.... lol

scal a écrit :

bon, je vais tacher de poster les 7 derniers jours dans la semaine

Rhooo ça va être long à attendre.... Quoi ?? Qui a dit que j'étais impatient???? big_smile
Vive la suite!


"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."  Sénèque

Mon matériel :: HRP 2010

Hors ligne

#18 15-10-2008 21:03:45

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 208

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Je ne connais pour ainsi dire pas les Pyrénées, ma seule expérience se limitant à un séjour de quelques jours à Benasque (montées à l'Aneto, au Perdiguero). Aussi j'ai un peu de mal à apprécier les subtilités de ton itinéraire. Mais je reconnais là des détails qui me plaisent beaucoup, comme ce chouette chemin des mines et l'ascension de jolis sommets en cours de route. Tu avais écris que mon trajet en Haut-Champsaur te plaisait, je comprends bien maintenant pourquoi, il semblerait que nos préférences s'accordent !

Il va vraiment falloir que je commence à me pencher sur les Pyrénées ...


Edit : sinon, je n'ai pas bien compris de quoi il retourne quand tu parles du BU 56. Qu'est-ce donc ? Mes connaissances en spéléo sont nulles.

Dernière modification par Herdubreid (15-10-2008 21:06:09)

Hors ligne

#19 15-10-2008 21:14:29

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 532
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Herdubreid a écrit :

Edit : sinon, je n'ai pas bien compris de quoi il retourne quand tu parles du BU 56. Qu'est-ce donc ? Mes connaissances en spéléo sont nulles.

C'est ça : wink

3464551e12d770d53269227866533986785de4.jpg


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#20 15-10-2008 21:34:49

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

highpictv a écrit :
Herdubreid a écrit :

Edit : sinon, je n'ai pas bien compris de quoi il retourne quand tu parles du BU 56. Qu'est-ce donc ? Mes connaissances en spéléo sont nulles.

C'est ça : wink

http://www.scavalon.be/avalpict/BU56-Coupe.jpg

Il fait parti des gouffres les plus profonds... un peu l'Himlaya de la spéléo smile


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

#21 15-10-2008 22:15:25

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 208

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Ca a l'air sympa en effet smile  On peut le parcourir de haut en bas ? Et l'acronyme BU, que signifie-t-il ?

Hors ligne

#22 15-10-2008 22:21:26

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

Herdubreid a écrit :

Ca a l'air sympa en effet smile  On peut le parcourir de haut en bas ? Et l'acronyme BU, que signifie-t-il ?

à l'intuition je dirais que c'est issu du cadrillage alphanumérique que l'on met en place lors des prospections, certaines découvertes deviennent de célébres gouffres d'autres reste d'insignifiante profondeur...à vérifier, pas très poetique smile

Dernière modification par Flo (15-10-2008 22:23:42)


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

#23 15-10-2008 22:43:17

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 221
Site Web

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

et pour compléter, m'étonnerait pas que BU = Budoguia  et 56 éventuellement
pour la 56ième cavité inventoriée dans le secteur

pour le parcours c'est de haut en bas... en haut : faut pas oublier de ressortir
ce qui d'ailleurs sur une explo n'est pas forcement le plus facile...  wink

pour les Pyrénées tu as raison, il faut vraiment  partir les découvrir !

Dernière modification par scal (15-10-2008 23:13:00)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#24 16-10-2008 11:41:10

french bob
Membre
Inscription : 08-06-2006
Messages : 351

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

splendide, merci de partager ça avec nous smile


...il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)

http://picasaweb.google.fr/cyrille.soulas

Hors ligne

#25 16-10-2008 13:34:30

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : Une HRP à la mode de l'Ariège

scal a écrit :

pour les Pyrénées tu as raison, il faut vraiment  partir les découvrir !

Tu crois pas si bien dire, je suis venue il a 17 ans... et je ne suis plus repartie smile


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

Pied de page des forums