Outils du site

Vous n'êtes pas identifié(e).


presentation:sommaire

Sac 20L 5kg, prêt pour 4 jours de marche et de bivouacs !

Présentation : qu'est-ce que la randonnée légère ?

Une quête

La quête d'un équipement minimaliste en adéquation avec nos propres aptitudes et les nécessités du terrain, dans le but de randonner en sécurité avec le maximum de plaisir.

La randonnée légère se pratique :

Mais aussi à vélo, en kayak, en parapente, en mixant escalade et randonnée, etc.

Différents climats, terrains, équipements, personnes, mais le même plaisir à randonner léger.

Adaptation

Réchaud canette PRS

Réchaud canette PRS 10g

Abri Olivier 1P

Abri Olivier 1P 480g

La recherche de cette adéquation se fait par une adaptation à 3 niveaux :

  • soi-même : reconsidérer nos besoins en se libérant de certains barrières mentales, développer notre expérience et nos connaissances liées au terrain et au matériel
  • le terrain : le choisir en rapport avec nos aptitudes et le matériel emporté, et utiliser au mieux les ressources qu'il offre
  • le matériel : le choisir et le modifier selon nos réels besoins, le fabriquer soi-même sur mesure, lui trouver d'autres usages

→ On ne randonne donc pas léger en dupliquant la liste d'un autre ou en se contentant d'acheter le top du matériel ultra-léger.

C'est une démarche personnelle qui prend du temps : les randonneurs expérimentés devront laisser certaines habitudes, les randonneurs débutants devront prendre le temps de pratiquer et d'acquérir de l'expérience avant de chercher à avoir une liste ultra-légère.

Sécurité et plaisir

Mis en pratique correctement le concept ne présente pas un plus grand danger que la randonnée « classique », au contraire :

  • la réflexion sur l'adéquation bonhomme/ terrain / matériel ne peut qu'être bénéfique sur le plan sécurité. En recherchant ce qui nous est vraiment indispensable, on accède à une meilleure connaissance de soi, de son matériel et du terrain.
  • une sécurité sur le long terme : un sac léger préserve vos articulations (dos, genoux, chevilles)
  • on est moins déséquilibré et fatigué par le poids du sac : diminution du risque de chute et de traumatisme
  • la légèreté permet d'être plus mobile pour un éventuel repli en cas de dégradation des conditions

Simplicité

Certains alourdissent leur sac de gadgets… ultra-légers.

Plusieurs phénomènes amènent au sur-équipement : la société actuelle pousse à la consommation, on veut randonner dans la nature avec tout le confort de la maison (paradoxe ?), les fabricants inondent les marchés de nouveau matériel “ultra-léger”, et face à la crainte de l'inconnu on se réfugie dans l'illusion que le matériel sera là pour nous sauver.

Le matériel le plus léger est celui que l'on n'emporte pas (et le moins cher aussi !). Un seul équipement est indispensable : un cerveau.

Pratiquez et pratiquez encore, l'expérience permet de faire beaucoup avec très peu, de cerner l'essentiel pour se débarrasser du superflu.

John Muir a exploré les Rocheuses au XIXe siècle avec une couverture, une gamelle, un sac de pain et quelques bricoles. Sans forcément atteindre cet épurement ou devenir rétrograde, la randonnée légère s'inspire de cette simplicité passée, tout en profitant des évolutions des matériaux et de la technologie d'aujourd'hui…

Le meilleur de deux mondes : la simplicité d'autrefois et la technologie d'aujourd'hui.

Randonner léger n'est pas un but, c'est un moyen

Un moyen de randonner :

  • confortablement, sans ressentir le besoin de poser le sac ;
  • avec moins de fatigue : marcher du matin au soir avec plaisir ;
  • en choisissant son rythme de marche : flâner ou courir redeviennent possible même avec le sac sur le dos ;
  • avec une liberté de mouvement : certains passages délicats deviennent franchissables ;
  • plus proche de la nature en composant avec elle au lieu de chercher à s'en isoler dans des “tentes-bunker” inutilement lourdes ;
  • en disant non à la société de l'hyper-consommation, en montrant qu'on peut faire beaucoup avec très peu ;
  • de voyager discrètement, sans afficher ces énormes sacs dans les pays visités ;
  • avec une plus grande autonomie : réduire le poids de l'équipement de base permet d'emporter davantage de nourriture, pour marcher plus longtemps et avec moins de contraintes ;
  • en emportant des équipements annexes : parapente, raft ultraléger, équipement d'alpinisme, etc… pour combiner les activités ;
  • etc.

Comment faire ?

Lisez la page “Débuter” !

presentation/sommaire.txt · Dernière modification: 2015/07/03 11:55 par Jobig