Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#26 11-09-2019 10:58:37

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 415

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

marcheur75 a écrit :

#538797Sinon, cette notion de test a, pour moi, un aspect limitatif. Elle fait penser aux tests effectués par les revues ou sites internet spécialisés, qui se limitent en générale à un test en statique ou sur une très courte durée. De plus, le test porte sur un équipement, et non pas sur un système. L’intérêt de ce forum tient à ses RETEX, utilisation en conditions réelles et sur de longues périodes, d'un système, comme par exemple le système de couchage.

Tout à fait, c'est en ça où je disais que tester la recharge de mon smartphone en faisant "comme si" j'étais en rando, c'est pas très réaliste. Bien sûr je peux voir que ça tient X heures avec l'écran allumé, ou Y heures de GPS... mais c'est difficile d'estimer combien de temps on va réellement utiliser le smartphone sur le terrain, quel impact la qualité de réception (gps) peut avoir (ou pas) sur l'autonomie, la luminosité en extérieur.
Idem sur tout l'aspect protection thermique... froid/sec/humidité... en dormant sur ma terrasse en bord de mer à 15°C je peux avoir froid à cause de l'humidité et passer une bonne nuit en montagne à 5°C bien sec.
Bref la logique irait vraiment à prendre pas mal de sécurités "et si jamais il fait froid ET humide..." "si jamais l'abri prend l'eau par ruissellement et que je me réveille duvet trempé à 3h du matin"... si ... mais comme d'habitude : un sac lourd est un sac bourré d'angoisse (j'ai bien retenu).

L'arbitrage est vraiment difficile quand on a peu d'expérience et donc qu'on ne connait pas non plus très bien ses capacités d'adaptation.

Hors ligne

#27 11-09-2019 12:50:50

Scaramouche
Memb e
Lieu : Sud
Inscription : 25-08-2016
Messages : 614

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

moby59 a écrit :

#538808 tester la recharge de mon smartphone en faisant "comme si" j'étais en rando, c'est pas très réaliste. Bien sûr je peux voir que ça tient X heures avec l'écran allumé, ou Y heures de GPS... mais c'est difficile d'estimer combien de temps on va réellement utiliser le smartphone sur le terrain, quel impact la qualité de réception (gps) peut avoir (ou pas) sur l'autonomie, la luminosité en extérieur.

Mais pourquoi tu ne pars pas tout simplement en balades plus ou moins longues, en utilisant ton smartphone comme tu souhaites pouvoir le faire -  consultation de carto régulières et points GPS etc. ? Par beau temps pour être en consommation max, c'est comme ça que j'ai eu plein de petites infos utiles, par exemple le GPS ne consomme que lorsqu'il est sollicité, donc pas la peine de l'éteindre et de le rallumer, l'enregistrement de traces consomme beaucoup mais les points GPS ponctuels très peu, la simple consultation de carto consomme peu etc.
Pour la qualité de la réception, à ciel ouvert la réception est rapide, ce n'est que sous le couvert végétal - ou équivalent - que ça mouline, donc dans une forêt se mettre à un endroit ou l'on voit bien le ciel pour lancer un point GPS et voilà.
De toute façon soit tu réceptionnes vite, soit tu ne réceptionnes pas et faut bouger, rapidement tu prends les bons réflexes et c'est donc rarement que tu ne vas pas réussir à réceptionner.
De temps en temps quand je fais un point GPS ça met du temps, je lève la tête et je me rends compte que le couvert végétal est total, je me déplace vers une trouée vers le ciel est voilà. Pas grande influence sur ma consommation moyenne...

Ensuite on peut extrapoler à partir de consommations réelles, puis se faire une marge de sécurité par exemple, c'est le genre de truc qu'on peut faire facilement même sans être en conditions réelles.

Par contre le froid et l'humidité effectivement, pas facile de savoir avant de le vivre mais des petits tests d'une nuit dans la nature, plus bas en altitude mais plus froid en saison, ça peut donner une idée quand même.
Par exemple: tu regardes les températures de nuit en hiver dans telle campagne à portée de voiture et tu compares aux températures de nuit en montagne en été (ou de printemps selon tes objectifs), quand tu trouves quelque chose d'approchant ZOU tu pars en week-end pour une nuit en pleine nature, tu compenses le fait de n'être pas aussi haut par le fait d'être en saison plus froide.

En ligne

#28 14-09-2019 11:27:44

marcheur75
Membre
Inscription : 22-02-2009
Messages : 2 770

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Opitux a écrit :

#538803

marcheur75 a écrit :

#538797C'est peut-être là où la couverture de survie s’avère utile.

Cela peut-être une nuit, mais cela peut aussi être beaucoup plus en cas d'accident.

Perso, en montagne, c'est confort 0 emporté et je déconseillerais fortement ta solution à quelqu'un sans expériences ou qui ne se connaît pas parfaitement...

Ce n'est nullement un conseil, mais une solution testée sur le terrain qui a sauvé mes nuits et ma balade dans deux cas : un système de couchage un peu trop léger lors d'une promenade de printemps dans les Alpes du sud pour laquelle j'étais parti avec un sac de couchage synthétique de 500 grammes, et un abri perméable à l'eau sur le GR11 en été.

La couverture de survie protège, selon mon expérience, significativement du froid quand elle est mise sur un sac de couchage ou une couette trop juste, et est imperméable. Il m'est difficile de donner le gain en température, mais je suppose qu'il devait être de 10° minimum. C'est un ressenti, et uniquement un ressenti.

C'est une solution très bon marchée, très légère et très facile à mettre en œuvre qui permet de faire face à moindre coût, en énergie et fatigue, à des conditions mal évaluées ou non prévues (des nuits à - 10° alors que le système de couchage est prévu pour 0°), un équipement défaillant (l'abri qui fuit), ou autre. Cela m'ennuierait profondément de devoir lever le camp la nuit, chercher un refuge en dur, me geler, ou interrompre une balade alors que 50 grammes m'apportent une solution. Mais nous appréhendons tous les situations d'une manière différente.

Le problème principal est que, comme elle n'est pas respirante, de la condensation se forme dessous. Ce serait bien mieux si elle était dans une matière respirante comme l'Escape bivy.


Je n'ai pas lu tous les livres, hélas ! Mais la chair est réjouissante...

Hors ligne

#29 14-09-2019 20:19:52

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 085
Site Web

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

On peut aussi prendre du Tyvek reflex dans ce cas, sur ExtremTextil.de (dans les 10€/m linéaire).
De mémoire, 60gr/m², renvoie 90% des IR et on peu prendre la taille qu'on veut (genre juste 1mx2m).
Un peu plus lourd qu'une couverture de survie, mais imper-respirant.

Dernière modification par Redfish (14-09-2019 20:20:18)


Miaou ! =^_^=

Mon trombi: Redfish
Ma liste générique: LighterPack
Mes récits: Mare a mare sud (Corse - 2018) / Premiers pas en FiveFingers (Calanques - 2019)

Hors ligne

#30 14-09-2019 20:30:20

Ezequiel54
MULimaliste
Lieu : Lorraine
Inscription : 19-10-2016
Messages : 1 439
Site Web

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Une couverture de survie (ou similaire qui renvoi les infrarouge) est plus efficace dans le sac de couchage que autour, mais moins agréable.

En ligne

#31 15-09-2019 08:17:13

philip
achemeneu !
Lieu : Nice
Inscription : 25-05-2010
Messages : 1 011
Site Web

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Salut  smile

Pour revenir au sujet de ce fil, je suis comme certains ici partisan de la méthode test sur sorties courtes.

Si on habite une maison avec jardin, c’est idéal pour tester différentes configurations pour le bivouac.

Sinon, partir une nuit en week-end, pas trop loin de chez soi.
Si on est en voiture, se poser pas trop loin au cas où une solution de repli est à envisager.

Une sortie courte permet de tester des configurations nouvelles et différentes, sans se mettre en danger.

Au pire, on est dans l’inconfort. Si la solution testée est positive, on peut réitérer l’expérience sur une sortie plus longue pour la valider totalement.

Ça permet d’adapter au plus près les systèmes testés à sa pratique et sa physiologie.
J’insiste aussi sur la notion de système car de mon point de vue elle est fondamentale dans la réflexion sur l’allègement : elle permettra non seulement d’éliminer de manière assez évidente des objets de notre liste en détournant l’usage de certains autres, mais surtout de rendre nos configurations plus performantes car plus adaptables aux différentes conditions rencontrées sur le terrain.

Les sorties courtes sont idéales amha pour faire des tests, affiner notre pratique et avoir une liste optimisée qui colle au plus près de nos besoins smile.

Édit : ajout précisions.

Dernière modification par philip (15-09-2019 08:43:41)


"On n'accumule pas, on élimine. Le sommet de l'éducation ramène toujours à la simplicité" B.WILLIS

"Ce que nous persistons à faire devient plus facile, non que la nature de la tâche ait changé, mais parce que notre capacité à l'accomplir s'est accrue." R.EMERSON

Hors ligne

#32 15-09-2019 11:37:48

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 413

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Kikoo moby59 wink

Mes conseils pour les tests (et comment je procède) :

- pour le petit matos (genre tes batteries, ou une paire de gants, etc) : si j'ai un quelconque doute, je double l'item avec ce que j'utilisais avant : je me moque d'avoir quelques centaines de grammes en plus, j'ai une liste suffisamment légère pour que cela ne se sente pas

- pour le matériel volumineux ou lourd (abri, sac de couchage, etc) : je teste avec une solution de repli. Par exemple, je veux tester mon nouvel abri par grand vent en hiver, je vais me poser sur une crête bien venteuse dans les Vosges à proximité d'une cabane. Si jamais j'ai un gros pépin : je peux me replier tranquillement dans la cabane proche wink

Et le plus souvent, je me prend pas la tête et je fais cela à l'arrache : cela permet de tester le bonhomme du coup et son adaptabilité dès qu'il y a un problème un truc cool qui t'arrive smile.

Hors ligne

#33 15-09-2019 17:53:18

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 224

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Bonjour moby59,
J'essaie d'y aller progressivement.
Comme plusieurs ici, en général, premier test à la maison, puis un week-end près de la maison.
Ce week-end, c'était par exemple l'occasion de tester mon premier abri sans fermeture. Cf discussion
7x2TYDD1y.20190914_204454.jpeg
J'ai découvert des choses à corriger pour ma prochaine sortie avec cet abri.
Avant de l'emporter sur un long périple, je l'essaierai aussi au moins une fois avec une météo d'automne breton.

Hors ligne

#34 29-11-2019 18:59:32

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 224

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Pour les tests dans le jardin par météo froide et humide, ça ne devrait pas être trop mal la semaine prochaine neutral

7yYDkC2yU.Screenshot_2019-11-29-18-51-02.png

Hors ligne

#35 29-11-2019 21:56:12

Hervé27
éMULe
Lieu : Normandie
Inscription : 01-11-2017
Messages : 904
Site Web

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

Salut Manche,

C'est prévu, c'est prévu ... tongue


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault
Hervé27-éMULe - ma liste 3.2 kg / 3 saisons
GTA2017 Menton-Modane 12j
HRP2018 Hendaye-Cerbère 35j
HRA2019 Menton-St Gingolph 24j

Hors ligne

#36 29-11-2019 22:37:26

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 1 634

Re : [Questions multiples] Comment faites-vous vos tests ?

bonjour Moby,

"L'arbitrage est vraiment difficile quand on a peu d'expérience et donc qu'on ne connait pas non plus très bien ses capacités d'adaptation."

Tu mets le doigt sur un aspect important. Il n'y a pas que le matériel, il y a toi.

ce n'est qu'à force de pratique que tu comprendras comment tu réagis. par exemple tu découvre que tu as froid en début de nuit mais qui tu te réchauffe vite et qu'il est donc inutile d'emporter 200 g de plumes en plus. Ou bien qu'en mangeant un peu plus le soir, tu n'as pas froid, ou bien que c'est l'humidité et pas le froid que tu crains le plus, etc...

là encore, la pratique, la pratique, la pratique.

perso, moi aussi montagne (même été) = 0° confort quoi qu'il arrive. mais "MON" 0° confort n'est pas celui d'un autre. Et, pour mon malheur, il est notablement plus lourd que la plupart des membres du forum.

L.

Dernière modification par laxmimittal (29-11-2019 22:38:56)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

Pied de page des forums