#26 04-09-2021 22:45:46

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 1 307

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

missoo a écrit :

#624948Je maudis déjà mon sac à dos et mes 5 kg de nourriture. À quoi ça sert d'acheter du matériel léger si c'est pour remplacer tous les kg gagnés par de la nourriture  mad

+1  cool

Hors ligne

#27 04-09-2021 22:47:57

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Top merci beaucoup smile J'avais pas vu qu'on pouvait cliquer sur la date !

Hors ligne

#28 04-09-2021 23:09:31

Bombadyl
Membre
Lieu : Pyrénées
Inscription : 27-05-2021
Messages : 127

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

missoo a écrit :

Par contre la source est à l'état de très fin filet.

Ah mince, pourtant j'avais arrangé le captage lors de mon passage car le tuyau était sous l'eau. Ça ne coulait pas très fort mais quand je suis parti l'eau était bien claire à la sortie du tuyau et plusieurs centimètres au dessus du ruisseau.

missoo a écrit :

Redfish me disait qu'il y avait des moustiques. Je me réjouis qu'il n'y en ait pas. En fait si, ils ont attendus que je m'installe pour sortir, les ordures. Cuisine express (je crame la popote au passage), je me réfugie dans la tente pour manger ma soupe, ils se seront pas gênés eux pour prendre l'apéro à travers mes habits. C'est ce soir là que je me suis dit que jamais je n'abandonnerai ma chambre intérieure

Perso j'ai dormi dans le refuge (cabane non gardée) car il était tout propre et récemment rénové. Et ces satanés moustiques m'ont fait regretter la tente toute la nuit!

Merci pour cette première partie de récit ! Continue à nous régaler.

Dernière modification par Bombadyl (04-09-2021 23:21:51)

Hors ligne

#29 04-09-2021 23:17:58

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Après c'était mieux que rien ! Mais j'ai vu plus pratique pour prendre de l'eau tongue
Je confirme l'eau était bien claire.

J'ai même pas ouvert la porte du refuge, mais du coup j'ai bien fait alors  neutral

Hors ligne

#30 05-09-2021 00:06:41

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Jour 3 - Où aller ?

Réveillée par les voix lointaines de mes colocataires (heureusement ils se sont mis de l'autre côté de la rivière).
Mon objectif ce matin c'est de boire un café aux Mariailles. Je porte du café lyophilisé seulement pour le plaisir de le porter.
Sauf que ce refuge il est plus loin que je ne le pensais !
1h30 de descente pendant que je croise une centaine de personnes qui monte  sad Vraiment difficile comme réveil. 100 personnes c'est 100 bonjours, et autant de fois où je me décale pour les laisser passer.
Je repense à Florencia et au chemin qu'elle a emprunté entre le col de la cirère et le Pla Guillem ... C'était peut être ce qu'il y avait de mieux à faire  neutral

Petit portillon mignon.
7PzCr1J5w.DSCF9757.jpeg

Je m'inquiète un peu des jours qui vont venir. Est-ce que je rencontrerais toujours autant de monde ?... C'est vraiment pas ma tasse de thé.
C'est un peu le moral dans les chaussettes que j'arrive aux Mariailles. Je commande un café on me sert une part de gâteau. Super technique commerciale du coup, une fois sous les yeux impossible de refuser. L'accueil est pas terrible par contre. Je demande la météo "je sais pas". Je demande une carte "on en a pas".
Il y a une espagnole qui vient demander des informations sur le refuge arago. Comme je connais vachement bien le secteur maintenant tongue je la rejoins elle et son amie pour lui donner des conseils bivouac tout ça en espagnol bien sûr. Une bonne manière de réviser mais c'est pas évident. Elles sont très sympas, on discutera un petit moment avant que je me remotive à partir. Maria me demandera même mon numéro mais on ne se sera finalement pas recontactées.

Vers midi, c'est reparti vers le Pla Guillem sur une piste pas terrible. À un moment on peut couper les virages, je tenterai le premier raccourci mais je suis pas assez en forme ce matin, c'est trop raide ! Les lacets sont plus agréables pour les jambes.
À la collade de la roquette, il y a du réseau. J'en profite pour contacter azerty et florencia car je me demande si j'évite la station de ski Vall Ter en passant par les crêtes ou non. J'appréhende que cela puisse être trop difficile mais ils m'encouragent à le faire. Soit.

La montée entre la collade et le pla est très sympa. Pas de photo mais voici le Pla.
7PzE9OlfF.DSCF9762.jpeg

Je n'avais pas pris trop d'eau car je savais que j'en trouverais au Pla Guillem. D'après le guide que je cite "source à une dizaine de minutes du refuge, vers l'est, en bord de piste, vers 2215m (merci à Julien le berger pour ce précieux renseignement)".
En attendant Julien, j'ai beaucoup pensé à toi sur place. J'ai perdu un petit moment à la trouver cette source !
En gros, il y a bien une piste qui part de la collade de la roquette et qui monte jusqu'au Pla. Il faut faire un détour en redescendant sur cette piste. Elle est bien aux alentours de 2215 m. C'est à ce moment là que mon platypus rendra l'âme. Je ne sais pas si toute source est supposée être potable mais avec toutes ces vaches aux alentours ça m'inspirait pas trop confiance.

Les moutons ont profit de mes allers-retours pour se mettre en plein milieu du chemin, les deux patous pas très commodes m'ont bien fait comprendre qu'il fallait que je contourne de très loin le troupeau.
Tout ce que vous voudrait.

7PzETaZhM.DSCF9777.jpeg

7PzEWhpAM.DSCF9781.jpeg

J'ai trouvé cette partie très agréable, les paysages varient beaucoup et en plus il n'y avait que moi.
Enfin sauf ici, où j'ai rencontré Jean-François sous un arbre. Un autre adepte de la randonnée légère. Il marche dans l'autre sens et je crois qu'il a hâte d'arriver. Il me dit que si je suis aussi bavarde avec tout le monde, j'arriverai jamais au bout. Il a peut être pas tord lol En même temps c'est lui qui m'a abordé le premier neutral Il m'apprend que l'abri porteille de Rotja est déjà occupé par une famille. Zut c'était là que je m'en allais...

7PzFoir6q.DSCF9786.jpeg

Il y avait des petits coins près de ces rochers qui m'attiraient pour dormir. Mais je n'ai pas réussi à m'arrêter. On sait jamais peut être plus loin c'est mieux.

En fait plus loin c'était pas mieux. Du coup, j’atterris à l'abri : 2 adultes 4 enfants. Ils viennent du Larzac et ils sont super sympas ! Mais bon je vais pas m'entasser avec eux, covid oblige lol C'est surtout que c'est pas non plus un hôtel 4étoiles, contrairement à ma tente big_smile
En parlant de tente je suis quand même à un col, et c'est un peu venteux, il n'y a vraiment pas d'endroit abrité. Le problème c'est qu'il est 21h et que j'en peux plus de marcher. Tant pis je mets ma tente en plein milieu. Les enfants me proposent même leur aide. Je remonte manger à l'abri, il y a 3 nouveaux marcheurs qui se sont arrêtés. Eux ils vont grimper le Costabona (je crois) de nuit et dormir à la belle étoile au sommet. Sérieusement !?

J'apprends que la famille aussi va faire les crêtes que j'envisage. Si des enfants peuvent le faire je devrais y arriver big_smile

La nuit tombe et j'ai besoin d'eau pour le lendemain. Il y a une source à 30 minutes aller-retour, en partant par le sentier à gauche de l'abri (direction le Costabona). Je rentrerais dans le noir, et j’apercevrai les petites lumières de nos 3 randonneurs qui grimpent de nuit. En fait c'était vrai !.. 

Il est tard et j'ai bien mérité une bonne nuit de sommeil....

7PzGPilke.DSCF9788.jpeg

En fait non ce sera la pire nuit de ma randonnée. Le pressentiment que j'avais eu s'est révélé vrai, je ne peux dormir que d'un demi oeil puisque toutes les 10 minutes il y a des bourrasques de vent qui font trembler toute ma tente, et moi même par la même occasion. À minuit je sors explorer les lieux, mais non aucun autre endroit favorable se présente à moi. C'est reparti pour des microsiestes.
À 4h du matin, le vent est incessant je sens que la tente va plier. J'avoue que je suis morte de peur, je me vois déjà en train de m'envoler avec toutes mes affaires  yikes

C'est donc en pleine nuit que je remballe tout pour me réfugier dans la cabane qui se présente maintenant comme un palace. Je fais peur aux enfants au passage. J'étais prête à dormir par terre mais j'ai même une place dans le lit avec eux. Pas facile de retrouver le sommeil avec tout ce monde mais j'arriverai quand même à dormir deux petites heures.

Suite - Jour 4 & 5

Edit : Ajout lien

Dernière modification par missoo (15-09-2021 20:03:30)

Hors ligne

#31 05-09-2021 08:56:39

Bebacksoon
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 27-06-2019
Messages : 237

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Hello missoo smile
Récit très vivant et très agréable à lire, merci du partage ! Continue et n'hésite pas à ponctuer ton récit d'informations ou bien ce qui a fonctionné ou pas pour toi, ce sont des retours précieux pour nous qui te lisons  wink

Hors ligne

#32 05-09-2021 09:05:57

pap35
Membre
Lieu : Rennes
Inscription : 29-02-2020
Messages : 208

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Coucou Missoo,

Super ton récit très vivant, que de souvenirs récents pour moi aussi. Le vent impitoyable qui règne vers les crêtes avant la Portella de Rotja m'a moi aussi conduit directement sans hésiter dans la cabane du même nom. Et comme toi je n'ai plus compter les bonjours en descendant du Canigou wink
Bon les membres du forum vont bientôt être saturés par les retours de (morceaux de) HRP parce qu'après Bombadyl et Pau_k qui viennent de commencer le leur, je vais m'y mettre de manière imminente!

Hors ligne

#33 05-09-2021 09:35:16

Stéphane_33
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 05-12-2018
Messages : 589

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Bonjour missoo,

La nuit tombe et j'ai besoin d'eau pour le lendemain. Il y a une source à 30 minutes aller-retour, en partant par le sentier à gauche de l'abri (direction le Costabona).

Est-ce qu'il y a des emplacements de bivouac possibles à proximité de la source ?
Stéphane.

Hors ligne

#34 05-09-2021 09:53:20

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Salut et merci smile

Bebacksoon, tu parles de retours matériels ? Je pense que les principaux sont dans le message initial.

Pap35, bon courage, je vais lire ça alors smile

Stéphane_33, bonne question, je suis arrivée dans le noir j'avoue ne pas trop avoir regardé les lieux. Mais il y a une sorte d'antenne/objet métallique à quelques mètres de la rivière. Il me semble qu'il y avait une zone plate à cet endroit mais je ne mettrais pas ma main à couper.

Hors ligne

#35 05-09-2021 14:17:46

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 7 623
Site Web

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

missoo a écrit :

#624965Vers midi, c'est reparti vers le Pla Guillem sur une piste pas terrible. À un moment on peut couper les virages, je tenterai le premier raccourci mais je suis pas assez en forme ce matin, c'est trop raide ! Les lacets sont plus agréables pour les jambes.

Tu n'as pas raté grand chose... c'est un vague sentier qui coupe tout droit à travers champs, directement dans la pente (son seul avantage étant d'être plus direct et de changer un peu de la piste).
Par contre, du col de la Roquetta, il ne fallait surtout pas prendre la piste jusqu'au Pla Guillem, mais bien prendre le sentier (en magenta sur la carte) qui amène au refuge en passant à gauche du Pic... qui lui est vraiment superbe (et avec un sentier agréable).
smile

missoo a écrit :

#624965J'ai trouvé cette partie très agréable, les paysages varient beaucoup et en plus il n'y avait que moi.

J'ai aussi trouvé cette portion très jolie... vraiment une ambiance à part, avec ces buissons en fleurs et ces arbres pas très haut, le tout parsemés de rochers blancs... tout en ayant une belle vue vers le nord.
wink

missoo a écrit :

#624965Il y avait des petits coins près de ces rochers qui m'attiraient pour dormir. Mais je n'ai pas réussi à m'arrêter. On sait jamais peut être plus loin c'est mieux.

En fait plus loin c'était pas mieux.

Et encore plus loin... pas mieux, si on cherchait l'abri du vent (mais pleins de zones plates sur les crêtes si pas de vent).
Lors de mon passage, il y avait énormément de vent... et j'ai fini par marcher pendant 4h (dont la moitié à la frontale) jusqu'a Valter2000 au final sans rien trouvé à l'abri (et j'ai fini par dormir sous un porche dans la station alors qu'une véritable tempête éclatait).

Dernière modification par Redfish (05-09-2021 14:21:07)

Hors ligne

#36 05-09-2021 15:25:00

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Au col de la roquetta j'ai bien pris le petit chemin que j'ai beaucoup apprécié moi aussi. Du pla Guillem, je suis redescendue par la piste pour trouver la source ! ...

Et bien j'ai bien fait de m'arrêter alors smile Tu as eu bien du courage toi !

Hors ligne

#37 05-09-2021 15:59:29

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 7 623
Site Web

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

missoo a écrit :

#625012Et bien j'ai bien fait de m'arrêter alors smile Tu as eu bien du courage toi !

J'aurai dû aussi m'y arrêter... mais les cabanes, ce n’est pas mon truc (et celle-là ne m'inspirait pas du tout).
^^

Hors ligne

#38 05-09-2021 16:58:47

Bombadyl
Membre
Lieu : Pyrénées
Inscription : 27-05-2021
Messages : 127

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Ha ha ! J'ai bien hésité aussi en arrivant à cette cabane. Mais en plus du vent, le terrain n'était pas spécialement plat dans mon souvenir. A moins effectivement de s'installer pile au col là ou le vent est le plus fort  lol .
Mais comme je venais de passer une mauvaise nuit dans la cabane d'Arago avec les moustiques, j'ai fait comme Redfish en me disant que j'allais marcher jusqu'aux abords du refuge d'Ulldeter après la station. Mais au final j'ai trouvé mon bonheur au niveau du Puig de la Llosa (1h après la cabane). Le vent dominant venait du sud donc c'était moins pire qu'ailleurs. Bon OK la tente a tremblé toute la nuit et la température a chuté à 4°C avec 100% d'humidité.
Au final je crois qu'on est tous d'accord pour dire que ça n'est pas une mauvaise option cette cabane quand il y a du vent  lol

Hors ligne

#39 05-09-2021 17:25:12

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 385

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Au sommet du Roc Colom, un très haut muret de pierres permet de s'abriter du vent...relativement ! big_smile


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#40 05-09-2021 17:29:29

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 7 623
Site Web

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Bombadyl a écrit :

#625023Au final je crois qu'on est tous d'accord pour dire que ça n'est pas une mauvaise option cette cabane quand il y a du vent  lol

La question que je me pose... est-il possible qu'il n'y ait parfois pas de vent sur ces crêtes.
big_smile

Hors ligne

#41 15-09-2021 15:11:16

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Je profite de cette journée de déluge (hier) dans le Gard pour vous raconter la suite.

Jour 4 – la journée des pics

J’ai quand même réussi à dormir 2h dans la cabane de rotja. Levée tôt par la petite famille qui m’offre le café. Malheureusement je ne les reverrai pas.
Départ matinal, je verrai plein de groupes d’izards (mes premiers). J’apprécie de marcher tôt.

Direction porteille de Mantet pour enchaîner les sommets.
Au programme Pic de la Dona 2702 m, Pic de l’Esquena d’Ase 2640 m, Pic  du Gegant 2880 m, Pic de Freser 2835 m, Pic de Gorg 2851 m, Pic de l’Infern 2869 m, Pic de la Vaca Est 2821 m.

7PQD1iE03.DSCF9797.jpeg

Je ne suis pas très sûre mais je crois qu’à droite c’est le Pic de l’Esquena d’Ase, au milieu le Pic du Gegant, et à gauche le Pic de Freser?

Jolie vue sur la vallée. J’ai été bien entourée de marcheurs. Ils montent principalement de la station Vall Ter pour faire 1 ou 2 sommets, mais pas 7.  Il n’y a que les fous qui font ça pendant une traversée tongue

7PQD3Iap6.DSCF9805.jpeg

Le fameux Pic du Gegant avec sa boîte aux lettres. Heureusement que j’ai demandé mon chemin je partais complètement dans la mauvaise direction. Enfin mon GPS m’aurait ramené à l’ordre rapidement.

7PQD5KDtO.DSCF9813.jpeg

Je descends donc dans les cailloux direction le Pic de Freser. C’est là que j’ai trouvé que les choses se corsaient.
Il n’y a pas grand monde qui part dans cette direction. Devant moi un espagnol qui descend avec son chien. Je le rattraperai plus bas. Il trouvait que j’avais l’air d’être « pro » avec mes bâtons, à l’inverse je pensais que c’était lui l’habitué du coin. En fait on était tous les deux perdus tongue
On s’est naturellement regroupés pour l’ascension du pic de Freser. Je n’ai pas l’habitude de ce genre d’itinéraire où il n’y a pas vraiment de tracé et qu’on passe un peu où cela nous semble le mieux.
Pas facile avec le jeune chien, qu’il faut hisser de temps à autre.

Des fois on se retourne pour demander à un guide qui encadre un groupe où il est plus facile de passer. Il nous dit naturellement en espagnol de suivre les « piedras », mais il y en a partout des pierres, merci pour l’information x)

On aura mis un certain temps à atteindre le Pic de l’Infern (j’avais pas prévu d’y aller mais en suivant le groupe j’y suis arrivée sans m’en rendre compte).
Il y a de jolis petits lacs en contre bas.

7PQDaCofM.DSCF9817.jpeg

Et je peux voir d'où je viens, pour moi un exploit tongue

7PQDepkjt.DSCF9821.jpeg

Au moment de quitter l’espagnol et son chien qui retourne à la station de ski, je tombe sur Paul qui fait aussi la HRP.
Comme je n’arrivais pas à savoir où j’allais aller ce soir, et que les espagnols s’inquiétaient un peu pour moi seule dans la montagne (avec orage annoncé en fin d’après midi), je profiterai de la motivation de Paul à rejoindre Eyne le soir même.

Une des dernières vues de crêtes.

7PQDmLs7C.DSCF9823.jpeg

Un peu de compagnie et des discussions intéressantes font plaisir mais finalement j’aurais mieux fait de m’arrêter avant.
Mon compagnon de route fait la HRP pressé par le temps, et prendre des photos à la volée sans vraiment profiter des endroits ne me plait pas trop.

En contrebas d’un petit abri avant le Pic de Noufonts, il y a une rivière avec ce qui semblait être des spots de bivouac sympa.
La verdoyante vallée d’Eyne semble aussi idéale pour bivouaquer une nuit (j’y ai vu des tentes). Je ne l’aurais malheureusement même pas immortalisée en photo.

J’aurais finalement été semée par Paul dans la descente. J’arriverais au gîte d’Eyne à 21h avec l’espoir de dormir dans un lit et manger un bon repas, malheureusement en pleine saison ils sont complets.
Il y a dans le village une zone de bivouac autorisée, ne la trouvant pas, même si je devais être à quelques mètres, je campe près d’un parking camping-car dans un champ dépitée, même pas la force de trouver de l’eau, je mange des noix et je me couche.

Une belle journée mais qui aurait pu mieux finir. Avec du recul je me suis tirée une balle dans le pied à ce moment là. Une trop longue journée de marche, sans assez m’alimenter. Responsable très probablement de la fatigue physique qui va suivre.


Jour 5 – La journée des lacs (avec un peu de triche)

Au réveil, la seule chose dont j’ai envie c’est d’arriver rapidement à Bolquère pour prendre un super petit déjeuner à la boulangerie.
D’après le guide, c’est de la route. Mais c’est parfait pour faire du stop ça! Je tends le pouce et je suis prise directement jusqu’au col de la perche. Quelques kms de gagnés!

Plus personne voudra me prendre par la suite, mais le sentier (GR10 il me semble) qui mène jusqu’à Super Bolquère n’est pas si mal.
Et là le Graal, une super boulangerie me tend les bras, et un supermarché avec beaucoup de choix (comparé à ce que je vais trouver par la suite…).

Je charge mon sac de victuailles et reste un long moment à la terrasse de la boulangerie à manger toutes sortes de mets, à charger mon téléphone et remplir mes gourdes.
Je parle à mes voisins de table qui m’apprendront deux choses : le lac de Castellar est sympa pour y dormir et il y a un télésiège qui monte aux Bouillouses. Ce à quoi je répondrai « ah mais non moi je marche ».

Après une très longue pause, il faut bien y retourner, je remets mon sac sur le dos et là je comprends mon malheur … C’est à ce moment là qu’un éclair de génie me traverse l’esprit, bah oui je vais monter en télésiège.
Du coup je me dirige vers Pyrénées 2000 où un télésiège monte au col del Pam d’après la carte. Sauf qu’en y arrivant je constate bien sûr qu’ils sont fermés. Et oui le Monsieur m’avait parlé de Font-Romeu.

Du coup, je m’approche d’un groupe d’hommes devant un magasin de sport pour demander ma route. Il se trouve qu’ils sont très sympathiques et qu’ils s’apprêtaient à boire l’apéro au rosé, mais l’un deux me propose alors de me déposer au col del Pam.. Ça se refuse pas … Je déteste les stations de ski, il fait chaud et je suis fatiguée tongue

De là, le chemin jusqu’à l’Estany de  la Pradella est agréable et le lac est lui même une petite pépite. Le cadre est très sympa, l’eau est « chaude ». J’y ferais une longue pause.
Le seul petit défaut est peut être le monde mais à ce stade je n’y prêtais plus attention. Je pense que le soir ça ferait un super emplacement de bivouac.

Un côté (on voit le Carlit non ?).

7PQDEWfJo.DSCF9826.jpeg

Et l'autre.

7PQDIOepo.DSCF9831.jpeg

Le lac des bouillouses, je ne lui ai rien trouvé d’exceptionnel (pas fan des barrages), je ne m’y suis même pas arrêtée.

Je repars donc vers les étangs du Carlit. À contre courant de la foule qui se presse pour prendre le dernier télésiège. Finalement j’ai bien choisi l’horaire car là haut ce sera beaucoup plus calme. Il n’y a plus grand monde, voir personne aux lacs.

Estany de les Dugues

7PQDNKM8O.DSCF9839.jpeg

J’arriverai au lac de Castellar qui est très beau mais il n’y a qu’une zone de bivouac plate et elle est déjà occupée par une famille. Tant pis, je leur demanderai l’autorisation de me joindre à eux. Ça fera une soirée en bonne compagnie dans un cadre magnifique.
C’est agréable d’arriver « tôt ». Entre 18 et 19h je crois. Ça laisse du temps de faire plein de choses, baignade rapide dans le lac glacial, lessive, rangement, cuisine ...

Ma X-mid dans son milieu naturel, et mon habituel bazar.
Le Carlit est quelque part par là  big_smile

7PQDXKZyu.DSCF9840.jpeg

Dernière modification par missoo (15-09-2021 20:04:35)

Hors ligne

#42 15-09-2021 19:01:48

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées, Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 385

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

missoo a écrit :

Je ne suis pas très sûre mais je crois qu’à droite c’est le Pic de l’Esquena d’Ase, au milieu le Pic du Gegant, et à gauche le Pic de Freser?

À droite c'est le pic du Géant, au centre le Gra de Fajol et à  gauche peut-être les Borregues mais pas sûr pour le dernier.

Là où tu demandes, c'est bien le Carlit à droite et le Coll Roig à gauche.

Allez la suite ! cool


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#43 15-09-2021 22:36:07

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 536

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

C’est quand même un chouette secteur. Sacrée journée en altitude.

La suite …


Profil / trombi ici

Hors ligne

#44 15-09-2021 22:42:32

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016
Messages : 2 292

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

zorey a écrit :

#625027Au sommet du Roc Colom, un très haut muret de pierres permet de s'abriter du vent...relativement ! big_smile

Vu le nombre que vous êtes à avoir galéré sur cette portion à cause du vent, je continue de me poser une question :

A la Portelle de mantet il y a un Orri. ce serait bien de savoir dans quel état il est.

Si quelqu'un a une info récente... ça éviterait de redescendre sur Valter2000

L.

Dernière modification par laxmimittal (15-09-2021 22:49:36)


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#45 15-09-2021 23:23:15

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 908

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Orri

J'aurai appris quelque chose.

Merci en tout cas missoo pour le récit. Tu as de la ressource et tu t'adaptes et improvise, c'est une grande qualité.

Hors ligne

#46 16-09-2021 06:42:01

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 536

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

moby59 a écrit :

#626540tu t'adaptes et improvise

Je dirai qu’elle improvise d’abord et n’a d’autre choix que de s’adapter ensuite  lol

Je ne suis pas très sûre
je partais complètement dans la mauvaise direction
En fait on était tous les deux perdus
j’y suis arrivée sans m’en rendre compte
je n’arrivais pas à savoir où j’allais
ne la trouvant pas

Bref juste une journée ordinaire dans la vie de Misso  tongue bon, Perso je m’en veux un peu , quand je relis mes conseils , de t’avoir envoyé la haut car apparemment c’était pas si simple que dans mes souvenirs.

La journée en crête orientation facile

Tu peux pas rater la crête

Jusqu'à eyne 1600D+ 2200 D-

Descente vers eyne à partir du col de nou fonts nuria il y a de l'eau rapidement accessible

Dernière modification par azerty (16-09-2021 06:44:51)


Profil / trombi ici

Hors ligne

#47 16-09-2021 08:25:29

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 908

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

azerty a écrit :

#626559

moby59 a écrit :

#626540tu t'adaptes et improvise

Je dirai qu’elle improvise d’abord et n’a d’autre choix que de s’adapter ensuite  lol

lol  lol  lol
Même s'il y a du vrai, ça n'est pas donné à tout le monde de pouvoir ensuite gérer la situation qui en découle sans partir en vrille (désespoir, pleurs, abandon...).
Il y a des gens qui arrivent à toujours retomber sur leurs pattes [pratique en rando big_smile ], et à se débrouiller pour que ça passe sans avoir trop d'impact sur leur moral... et ça c'est pas forcément la majorité.

Hors ligne

#48 16-09-2021 08:29:42

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 536

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

C’était pas du tout une critique. Vu le taux d’abandon sur la HRP 2021 elle s’en est bien sortie. En 2020 cette (magnifique) journée nous avait coûté 11h de marche. Elle assure Misso, c’est juste qu’elle me fait marrer.


Profil / trombi ici

Hors ligne

#49 16-09-2021 10:11:46

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Je sens qu'il y a de la moquerie dans l'air  yikes

Bon tant mieux si je te fais rire azerty  lol

Merci moby59, ça fait plaisir à lire smile

Honnêtement, je ne me suis jamais sentie vraiment perdue. Déjà car ces crêtes sont très fréquentées. Ce serait une autre paire de manches "seule au monde" et pour le coup je ne sais pas comment j'aurais réussi à gérer. Ça aurait été sûrement beaucoup plus difficile pour le moral mais j'aurais probablement réussi à m'en dépêtrer..

Comme disait Florencia, je pense que c'est réalisable avec le fameux pied montagnard (je me demandais comment il était ce pied), car la dernière partie encore une fois je ne l'ai pas trouvé évidente (parties délicates sur des pierres plates avant l'Infern mais qui sont finalement contournables si on décide de ne pas aller tout droit).

Azerty, pas de culpabilité à avoir. Moi je ne regrette pas du tout mon parcours. Mon seul problème, que j'espère réussir à régler plus tard, c'est de savoir m'arrêter plus tôt !

Pour le temps de marche, je n'avais pas pris de notes mais je suppose avoir marché 12 - 13 h ... En ayant dormi que 2 h, je ne peux que être fière de moi  big_smile

Hors ligne

#50 Hier 21:27:25

missoo
Membre
Lieu : Nîmes
Inscription : 30-12-2019
Messages : 372

Re : [Récit + liste] Escapade dans les Pyrénées, HRP - août 2021

Jour 6 - Une journée sans vagues

Bercée par des bruits de glouglou toute la nuit (poissons qui sautent ?), je me lève tôt pour affronter le Carlit.

Départ 7h30, j'apprendrais plus tard que ce n'était pas si tôt que ça (certains partent à la frontale à 5h).

Saluée par les chevaux.

7Q3L1Ep03.DSCF9846.jpeg

Il y a déjà des gens qui montent le Carlit. Heureusement pas trop encore ...
La fin se fait sur des gros rochers en escalade. Pas toujours évident de savoir par où passer (sans sac à dos je me serai posée moins de questions).

Au sommet, la vue sur les lacs en contre bas. On ne se croirait pas si haut que ça. Honnêtement j'ai été un peu déçue de la vue et je me suis dit sur le coup que j'aurais pu passer par la vallée de Bésines qui est parait il très jolie.
7Q3L9XsRj.DSCF9851.jpeg

Redescente assez facile. Pas grand monde monte de ce côté là.

Au pied du pic, le premier lac (estany del forats) offre un très joli coin de bivouac où je m'offrirais une baignade et un casse croute. On ne le voit pas bien, mais il y a une tente en face.

7Q3Lp8F0l.DSCF9861.jpeg

Je ne me suis pas approchée de l'étang de Lanoux et de son barrage, de loin il ne m'a pas fait rêver.
7Q3OHmSJa.DSCF9856.jpeg

Mes seules copines aujourd'hui. Après le Carlit j'ai croisé presque aucune âme qui vive.

7Q3OQ2s4C.DSCF9864.jpeg

De la cabane de Cortal Rosso (qui a été rénovée il me semble), il reste 2h30 de pistes jusqu'à l'hospitalet.
Si au début j'ai trouvé ça agréable pour les genoux, j'ai très rapidement senti mon malheur. En contre-bas , il y a une route qui est très passante (nombreuses voitures et motos...).
Si possible je recommande d'éviter toute cette partie en bifurquant à l'étang de Lanoux et en rejoignant le GR10 ...

C'est dans cette longue et interminable descente que je déciderai d'aller à l'hôtel. Après tout il commence à pleuvoir c'est une bonne excuse !

L'hospitalet-près-l'Andorre je ne pourrais dire que c'est une ville très accueillante. Arrivée avec vu sur un parc électrique et une gare. Heureusement, je me réfugierai à l'hôtel et j'aurais grand plaisir à redécouvrir ce qu'est une douche !
Une bonne nuit de repos bien méritée sachant que la fatigue se fait de plus en plus présente...

Demain j'irais manger au refuge du Rhule, il faut prendre soin de soi !

Jour 7 - À nouveau des lacs !

Lever tôt encore pour ne pas souffrir de la chaleur. Pourtant, j'aurais rêvé d'une grasse matinée dans ce lit si douillet. Je suis épuisée.

Je claque la porte de l'hôtel et là je découvre que je suis coincée, séquestrée même dans la véranda ...
Je tape à la porte pour alerter le propriétaire que je viens à peine de croiser, mais il ne m'entend pas ...
J'appelle donc le dernier numéro sur mon téléphone, pour lui expliquer la situation.

"Je suis coincée dans l'hôtel.
- Madame ce n'est pas possible.
- Sisi je suis coincée dans votre hôtel.
- Non puisque je vous dis que mon hôtel est à 2100m."

Échec numéro 1, c'était le refuge de Rhule.

J'appelle donc l'avant dernier numéro.
Même scénario, sauf que là c'est Azerty qui ne comprend pas pourquoi je l'appelle pour lui dire que je suis coincée dans un hôtel ....
Au même moment un oisillon tombe du nid et meurt sous mes yeux.

Vraiment ça commence mal. Mais enfin libéré (le 3ème numéro était le bon), je m'attaque à la montée la larme à l'oeil.
Quand je vous dis que j'étais fatiguée. Peut être que tous ces événements étaient un signe finalement...

Heureusement Azerty m'envoie quelques messages d'encouragement.

Pendant ce temps là, je croise aussi deux hommes qui descendent avec des paquetages suspects aux mains... et sans sac à dos. Serions-nous près de l'Andorre.

Je croiserai beaucoup de lacs à ma grande satisfaction, mais difficile de se rappeler des noms.

Il me semble l'étant de Couart... Soumis à des vents violents.

7Q3MQaImw.DSCF9875.jpeg

Étang haut de l'Albe.
7Q3NbK0wA.DSCF9877.jpeg

Vue sur l'étang haut de l'Albe.

7Q3N7sTUY.DSCF9879.jpeg

Ascension au col de l'Albe, sous la chaleur c'est pas évident. Je croiserai Louisdenantes au col. Un autre RL.

Repos et baignade glaciale à l'étang de Joclar. L'eau est vraiment sublime.

7Q3NtOhcZ.DSCF9884.jpeg

Arrêt au petit étang de l'Estagnol (en contrebas de l'étang éponyme). Le refuge de Rhule que je sais proche me parait si loin encore.

7Q3O58dhX.DSCF9889.jpeg


Malgré mes nombreux arrêts j'arriverais tôt au refuge (16h). Quel plaisir que de ne pouvoir rien faire !
Comme l'endroit est assez exposé aux vents et que je n'oserais pas planter ma tente dehors, je m'offrirais ma première nuit en refuge avec demi pension !
Je retrouverais Louisdenantes qui sera en fait mon colocataire.
Une soirée en très agréable compagnie, un repas très copieux et végétarien (un curry de légumes si mes souvenirs sont bons), un accueil très chaleureux et ma première mer de nuage.

Avec un départ chaotique, la journée se termine plutôt bien.

7Q3OkvkUq.DSCF9891.jpeg

7Q3OlP9zs.DSCF9902.jpeg

Hors ligne

Pied de page des forums