Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 06-04-2012 22:10:22

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Balade givrée en Laponie Finlandaise

Posté aussi sur mon blog, avec quelques photos supplémentaires pour ne pas surcharger ce forum

165_dsc02615.jpg
D'ABORD, UNE ENVIE DE FRAICHEUR

Février dernier. Avec un ami, nous sommes partis une douzaine de jours en Laponie Finlandaise, faire un tour en raquettes-pulka et bivouaquer sur le lac gelé d'Inari.

Inarijärvi l'hiver, c'est 1000km² d'un lac glacé situé au nord du Cercle Polaire.
Une étendue blanche aux contours indéfinis et déchiquetés, ponctuée de milliers d'îles fichées d'arbres noirs.
Un milieu plat, froid, parfait pour passer des vacances reposantes loin du tumulte urbain !

Bien entendu, pour faciliter la balade, nous avions prévu de réduire notre matériel au minimum possible, quitte à en pousser un peu l'aspect "rustique".

* Pas de réchaud à essence : nous avons compté sur le bois mort abondant pour faire fondre notre eau quotidienne.
Réussite totale, on aurait pu largement se passer de prendre nos réchauds à bois.
* Pas de tente double paroi "4 saison" : un tipi Golite fut plus que suffisant pour nous abriter de la neige et du vent.
* Pas de skis : par choix. Plus simple de trimballer une paire de raquettes, permettait de garder nos Sorels adorées avec la certitude de ne pas perdre nos orteils, etc.
Et tant pis si nous couvrions moins de distance, nous n'étions pas là pour ça.
* Et enfin : pas d'itinéraire ! Nous avions quelques pistes, et avons décidé de voir sur place selon l'enneigement, les températures (qui a plongé à -42°C la semaine d'avant notre arrivée !), l'état de la glace sur le lac etc.
Au final, nous avons improvisé une boucle féerique d'île en île sur le lac.

165_dsc02489.jpg
Randonner sur un lac, ça donne une allure de canard...

EN AVANT !


Orientation : carte, boussole, GPS, traces

Pas de souci réel d'orientation sur place une fois qu'on a compris quelques bricoles :
1. le soleil se lève vaguement au sud le matin, monte vaillamment jusqu'à un angle de 20° en milieu de journée, youhouuu, et retourne paresseusement se coucher plus ou moins au sud le soir.
2. En partant d'Inari, on est au coin sud-ouest. Donc toute boucle visant à retourner au sud-ouest a de fortes chances d'aboutir. Ça aide à rester serein les jours de white-out.
3. L'hiver, le lac gelé sert de voie de communication rapide aux Saames (le vrai nom du peuple lapon). Les pistes de motoneige sont indiquées sur la carte, et bien sensible sous les raquettes quand on tombe dessus. (Ô joie, de la neige tassée !)
Donc carte, petite boussole et zouh ! Pas trop moyen de se perdre si on n’a pas un planning tendu.
Je n’ai sorti notre petit GPS qu’une fois, pour faire un point inutile...


Raquettes

J'ai déjà dit tout le bien que je pensais ici de mes Yowies. En fail la Laponie semble bien être leur terrain de prédilection !
165_dsc02879.jpg
Le renne (trace de droite)a des raquettes naturelles, lui. ça c'est de la MUL ! (Enfin non puisque c'est un renne...)

165_dsc02487.jpg
Pulka, sac
Ce genre de balade vivifiante - plus d'une semaine dans un froid cristallin, éloigné de tout point de ravitaillement - suppose d'emporter deux ou trois bricoles un tantinet encombrantes. Nourriture, abri, duvets, matelas, doudoune...
Pour trimbaler tout ça, ya la pulka !
On a pris une paire de bacs en plastique Snowsled Ice Blue assez légers, 2.2kg. Chacun tractait sa pulka avec une paire de cordelettes arrimées à la ceinture de nos sacs à dos via des mousquetons légers.
Un élastique pour absorber les chocs, et "Hue Rudolph !"
165_dsc02738.jpg
165_dsc02462.jpg

Vous me direz "mais pourquoi prendre aussi un sac à dos, quand tout tient largement dans la pulka ?"
Tout simplement parce que sa ceinture servait à tracter confortablement la pulka, et surtout pour pouvoir larguer ladite  pulka de temps en temps et aller faire les andouilles dans les tunturi, sans devoir abandonner eau liquide, doudoune, moufles, de quoi lancer un feu, et s'abriter dans mon Jerven Bag Thermo sur un carré de mousse. Tout problème se paye très cher quand les températures plongent, alors autant rester aussi autonome que possible.



VOYAGE GASTRONOMIQUE

Réchauds, feu
Nous sommes partis avec une paire de popotes de 2L et leur couvercles, et deux réchauds à bois.
La bonne blague : le Bushbuddy s'est avéré impossible à alimenter brindille par brindille avec des moufles par -15°C. Et le Réchaud bois Kuenzy MF, posé sur la neige, il fini par y faire un trou et sombrer dedans après avoir renversé la casserole pleine, ou par enflammer la plate-forme en bois qu'on avait construit pour limiter le phénomène en question.

On s'est vite résolu à abandonner la philosophie minimaliste, "no-trace" et civilisée, et à faire de vrais feux dans la neige.

Avec le recul, je prendrais plutôt une très grosse bouilloire avec anse, à mettre directement dans le feu, et pas de réchaud du tout. Il y a du bois mort partout là haut. Avec un peu de pratique, des Bics maintenus au chaud, un firesteel en secours et quelques allume-feu variés, faire fondre son eau ne pose aucun souci.
165_dsc02476.jpg
Vous connaissez l'histoire de Plouf la Casserole ? Alors c'est l'histoire d'une casserole qui se réchauffe sur son copain Glouglouglou le Réchaud, et d'un seul coup... Ah vous la connaissiez ?


165_dsc02855.jpg
Cambuse
Pour faire le feu, une scie Fiskars de 100g et un peu de bonne volonté nous ont suffit.
La mini-hachette de mon pote et mon énorme coutal très romantique auraient parfaitement pu rester à la maison.
Car faire un feu là-haut c’est :
1. Aborder une île
2. Faire 10m dans la poudreuse pour récolter une provision de  brindilles et branchettes mortes
3. Refaire 10m et sélectionner l’arbre mort le plus proche (Bouleau ou pin)
4. Tirer dessus à la main pour l’abattre sans forcer, casser les branches toujours à la main
5. Scier le tronc en buchettes.
6. Monter votre feu à l’abri du vent et l’allumer.
Avec ça, vous faites fondre la neige du soir, hydratez vos lyophs, mangez au chaud, et passez un agréable moment à attendre les aurores boréales !
Louche, Nalgène
Pour remplir les Nalgènes, j'avais prévu un vieil entonnoir en plastique. Il a explosé en miettes le premier jour à cause du froid. Heureusement mon pote avait pris une louche (en plastique aussi, mais plus solide). Sans elle on aurait bien galéré pour transvaser l'eau bouillante de la popote à peine sortie du feu dans les Nalgènes ou nos sachets lyophs.
Ça n’a pas empêché notre eau d’avoir systématiquement un goût de vieux lapsang-souchong. Popote direct dans le feu, couvercle retiré pour pouvoir la saisir avec une poignée amovible : nous avons bu de l’eau parfum fumée/cendres froides pendant tout notre périple.
Vive les bouilloires !!!
165_dsc02482.jpg
Feu !

En parlant d'eau, un petit truc pour la garder liquide : gardez vos Nalgènes emballées dans un pull, près de votre dos dans le sac, ou protégées par votre matelas mousse. Et dans votre sac de couchage la nuit.
Ça vous épargnera le poids d'une thermos !


Lyophs
Gourmets mais n’’ayant aucune envie de "cuisiner" on a fait au plus simple : on a embarqué une provision des meilleurs lyophilisés disponibles. Des Fuizion, et des Real, bien roboratifs. Le Ragoût de bœuf à la bière m'a laissé un souvenir ému. Quant au petit dej’Haricots blancs-saucisses, rhâârgl, slurp-miam.
Conseil : si vous partez un peu longtemps, que vous aimez manger et comptez vous nourrir en partie de lyophs, testez-les avant de partir, des fois on a des surprises - et pas toujours des bonnes !

165_dsc02718.jpg
Et dire qu'en s'y prenant bien - et en galopant très vite, on aurait pu se faire des grillades de renne tous les soir !

165_dsc02774.jpg
Foyer, doux foyer...

165_dsc02576.jpg
...Home sweet home !

AU DODO !

Tipi, corps morts, glace
Nous sommes parti avec un simple tipi Golite, une couv' "de survie" bien épaisse (plus facile à replier) et robuste au sol, et de bons matelas chacun.
Le tipi fut parfait pour nous maintenir à l'abri du vent et de la neige, simple à monter, à démonter, à ancrer un peu n’importe comment, et assez spacieux pour un petit hobbit (moi) et un grand troll (mon pote).
J'avais pris des ancres à neige en tissus : tenue nulle dans 30cm de neige poudreuse sur la glace. A la place on a bricolé des corps morts avec nos raquettes, les pulkas, des branches etc tous les soirs. Nickel.


Dormir : sacs de couchage, oignon
J'ai voulu être modulaire et assurer le coup, sachant que là-haut en février les températures peuvent passer du dégel à -40°C ou inversement en une dizaine de jours.
Du coup, j’ai fait l’oignon. Tant pis pour la chasse au gramme.
Sac de couchage synthétique bien large (Enorme Carrinthia Def4 confort -15°C habillé) + duvet à l'intérieur (Mirage confort -5°C). En gigogne, ok pour du -25°C.

Par là dessus, un truc extra : un Jerven Bag Thermo. En gros, c'est comme un sac de couchage rectangulaire, qui s'ouvre en haut et en bas, totalement imperméable, avec des trous zippés pour passer les bras, et une couche d'isolant à l'intérieur. 950g une fois viré les gadgets inutiles (manches, sac de transport...)
- Servait de complément thermique efficace à mon sac de couchage.
- Et de sursac pour quand je glissais de mes matelas pendant la nuit (toutes les nuits, donc).
- Et surtout de doudoune chaude tous les soirs !

Ultra-spécifique, mais sa polyvalence et sa simplicité d'utilisation justifiaient totalement à mes yeux son poids et son emport.
165_dsc02536.jpg165_dsc02788.jpg
Sur la pulka, devant : sac de couchage dans un sac étanche jaune, Jerven Bag Thermo à gauche, vite accessible, et nourriture, pelle, scie, casseroles, bouquin sur les conquetes polaires, et autre babioles dans le sac TNF jaune à l'arrière.
Photo de droite : Le Jerven Bag - ou comment avoir l'air d'un Jedi perdu sur Hoth


Matelas : sandwich
Même principe, j’ai panaché. J’ai empilé deux demi-matelas. Un mousse (Z-Rest recoupé à 130cm) et un auto-gonflant (Prolite S). Sur un Arkmat en pleine longueur.
Forcément dans la nuit le tout finissait par bouger...
La prochaine fois, ce sera Arkmat + Ridge-Rest en pleine longueur ! Et NéoAir si je me sens délicat tongue


165_dsc02517.jpg
POUR ALLER PLUS LOIN...

A refaire en plus léger ? Je simplifierais le matos.
- Pas de pelle. Eraz avait raison : la SnowClaw suffisait largement dans ces conditions, pour terrasser un peu la neige sous le tipi et creuser les tranchées pour ancrer celui-ci. (Hop, 500g de moins)
- Aucun réchaud à bois pour 2 (pouf, 687g de gagnés)
- Pas de gros couteau forgé. Mon Brusletto Balder de 38g étuis inclus suffisait largement.
- Pas de gants de bricolage en croûte de cuir, mais gros gants de percheman en cuir fourrés.
- 2 paires de gants merinos/opossum avec mes moufles hi-tech (et pas de surmoufles). Sont top, mais fragiles. Une fois troués sur 3 doigts à chaque main, on sent le froid qui pique...
- 1 matelas épais en mousse long, et pas 2 courts. Simplifions, tudiou !
- Une grosse bouilloire !
- Pas de cuillère. L’ayant perdue, et mangeant à même les sachets de lyoph, je me suis rendu compte que je pouvais parfaitement faire sans. Au prix d’une perte indéniable de dignité et de classe. Shluurp.
165_dsc02749.jpg
Des gants en opossum/mérinos, portés sous des gants de bricolages congelés et durs comme du bois : en trois jours, ça fait des mitaines.


ET SINON ?

Ah, oui, les poids !
Au total, chaque pulka faisait environ 17kgs le matin du premier jour, dont un peu plus de 6 kg de nourriture, et j’avais 6kgs sur le dos, dont 2L d'eau.
Franchement, vu comme ça glissait bien et comme on était heureux dans notre désert glacé, on a rien senti.
165_dsc02836.jpg
165_dsc02671.jpg
165_img_9382.jpg


(EDIT : orth.)

Dernière modification par You (30-11-2018 15:16:34)


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#2 06-04-2012 22:49:44

Ralf7500113
SpectActeur
Lieu : Où les vents me porteront
Inscription : 03-02-2010
Messages : 2 159

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Merci pour ton récit, ça donne envie!! big_smile


"Une heure d'ascension dans les montagnes fait d'un gredin et d'un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le plus court chemin vers l'égalité, vers la fraternité. Et durant le sommeil s'ajoute la liberté."
Friedrich Nietzsche

Hors ligne

#3 06-04-2012 23:09:28

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 128

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

ça devait être génial... Félicitations et merci de partager ça avec nous ! big_smile


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#4 06-04-2012 23:19:15

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Waoooo quel joli récit, tout en relief malgré le plat. Superbe cette photo de ton acolyte devant le feu, tâche chaude au milieu de ce bleu glacé.

You a écrit :

Au prix d’une perte indéniable de dignité et de classe. Shluurp.

C'est à dire ? Vu les températures, tu as mangé avec les doigts ? En lapant ?
Si j'ai bien compris vous ne mangiez chaud que le soir ?

Quel est l'aliment, la saveur qui vous ont le plus manqués ?

A un tel point de voir dans des rennes de potentiels steaks, et ce au bout de quelques jours...

Merci pour ce partage de balade givrée inaccessible : bien trop frileuse pour une telle aventure.

Dernière modification par fiannae (06-04-2012 23:20:18)

Hors ligne

#5 06-04-2012 23:33:21

antoinepierre
Membre
Lieu : Avon-Fontainebleau
Inscription : 08-09-2010
Messages : 1 817

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

chouette.

Hors ligne

#6 06-04-2012 23:36:34

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

@ Finnae : L'avantage du lyoph, c'est que pour autant que tu prennes plutôt des ragouts, il suffit d'incliner le sachet pour se nourrir, en faisant glisser le contenu directement dans le gosier.
Pas très distingué, mais le froid rend vite rustique...

Tiens, tant que j'y suis : j'avais fait deux cosy en chutes de tapis de sol, pour emballer les lyophs pendant leur réhydratation et éviter qu'ils ne refroidissent.
64g pièce, inutiles. En fait, il suffit de s'accroupir devant le feu, de coller le lyoph brulant entre ses cuises ou sous sa doudoune, et d'attendre bien au chaud que ce soit prêt !

En nourriture, nous pensions avoir prévu assez large, mais le froid ça pompe, du coup nous étions juste bien.
Le matin : lyoph soit de chocolat/muesli, soit haricots/saucisses
Midi : en fait nous avalions graines, fruits secs ou  jerky un peu n'impote quand dans la journée
Soir : Soupe en sachet pour se tenir chaud, Lyoph (ragout ou plat délicat de chez Fuizion - leurs plats exotiques sont vraiment bons) et éventuellement un dessert (genre compote noyée bien chaude), le tout à même le sachet. Et un carré de chocolat pour faire passer.

Autant dire qu'on s'est fait plaisir, et que le fantasme du renne grillé, c'était juste pour la forme !


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#7 07-04-2012 06:52:11

to-ny
Membre
Lieu : Lorraine
Inscription : 20-06-2011
Messages : 824

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Salut,

Belle sortie,merci de nous la faire partager wink

Les lyos.du coup c'était plutôt "bof" en fait,perso ce qui ont ma préférence sont les plats à base de pomme de terre,hachis parmentier,purée au fromage ou au jambon...
Vous aviez emporter de la matière grasse comme le beurre pour les "charger" un peu plus ? Je le fait en général mais bon ce n'est qu'un avis... wink

En tout cas cette sortie devait-être bien sympa... smile

to-ny


" Ni dieu,ni maître,je respecte le vent qui me porte "

Hors ligne

#8 07-04-2012 06:52:19

spigi
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 30-12-2007
Messages : 2 076

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Bonjour You,

Est-ce que sur ton Jerven Bag Thermo, le tissu extérieur te semble suffisamment résistant que pour être utilisé refermé sous un matelas par exemple ?
Je m'explique... Je suis toujours à la recherche du système de couchage le plus simple possible, et je voudrais tout simplement me servir de cette "bâche" isolée comme d'une couverture à la place du SDC ou en complément en cas de T° basses, mais il faudrait que le tissu résiste au frottements sur le sol, ou bien est-ce un simple film aluminisé ?
Et quel est son encombrement ?

Je devrais probablement en prendre un plus grand que ton modèle de façon à pouvoir complètement m'enrober dedans. "L'EXTREME" me fait des doux yeux mais 2.00 kg !!!! Hoûûû...
Plus question du tout de prendre de SDC dans ce cas là ! Mais il faut que la membrane extérieure soit suffisamment solide.
Merci.

Hors ligne

#9 07-04-2012 07:56:45

ninizone
Membre
Lieu : chateauroux les alpes 05
Inscription : 23-06-2008
Messages : 201

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

magnifique recit,ça me fait decidement de plus en plus rever le grand nord l'hiver,l'auraure boreale est superbe
pas eu froid aux pieds????

Hors ligne

#10 07-04-2012 08:51:55

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

@ to-ny : non non, au contraire, la grande majorité des lyoph qu'on a choisi ce coup-ci étaient délicieux.
A force d'un avoir testé de toutes les marques possible, je commence à savoir lesquels prendre, et lesquels éviter smile
On a juste eu une mauvaise surprise avec un dessert que l'un comme l'autre on a trouvé franchement raté (un riz au lait chocolat-orange). Tout le reste était incomparable face à, disons, la majorité des lyo de chez Voyager.

J'avais pensé effectivement à prendre une petite bouteille d'huile d'olive reconditionnée dans un contenant souple. Finalement je l'ai oubliée. Elle ne nous a pas manqué une seule seconde !


@ spigi : réponse circonspecte. Oui le tissu extérieur semble robuste. Ce n'est pas un simple film alu, c'est de la bonne bâche nylon.
Donc : Ok pour la neige évidemment. Ok pour l'herbe aussi. Mais pas ok pour le bitume d'un parking ou du gravier...

Pour la taille, en fait j'ai pris le Jervenbag Thermo Mini-Hunter, même principe que l'extreme. Plié-roulé, il tient dans un drybag Sea-To-Summit de 4L (je viens de tester).
Perso j'ai dégagé la housse, la paire de manches fournie avec et le drapeau de signalisation.
Je viens de le re-peser aussi : bonne surprise, en fait avec une petite sangle pour faire ceinture, il fait 995g !

@ ninizone : nope, groooossses chaussettes + Sorel, pas froid aux pieds, ou marginalement.


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#11 07-04-2012 09:03:00

micolett
Qui marche au pied-de-biche
Lieu : lyon
Inscription : 16-01-2006
Messages : 1 751

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Merci du superbe récit, ça donne envie d' aller...en hiver aussi.

La dernière fois, il faisait plus de 30°, gens et rennes cherchaient désespérément l'ombre et les feux étaient interdits big_smile !

Hors ligne

#12 07-04-2012 09:43:08

Iksarfighter
Voyageur nordique allégé
Lieu : Toulouse ou Ariège
Inscription : 18-05-2009
Messages : 5 105

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Très sympa ! Merci pour le partage wink

Pas mal le camo rocher/lichen du Jerven Bag  lol

A vous alléger/optimiser pour la prochaine fois, je pense que vous pourrez mettre le petit sac à dos aussi sur la pulka, histoire de n'avoir rien à porter du tout ? Je fais comme ça avec mon caddie quand ça roule bien lol


Randonnez en Norvège !

Plus on part doucement et plus on va loin !

Hors ligne

#13 07-04-2012 13:29:49

Swipe
Membre
Lieu : Dans les bois
Inscription : 18-02-2008
Messages : 1 230

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Super cette « ballade » en Laponie, ça me donne envie, de faire une petite ballade du même genre peut être dans le Vercors (mais avec des skis, je préfère les skis).

Hors ligne

#14 07-04-2012 13:48:28

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

You,

Qu'avez vous utilisé pour faire votre toilette de chat ? (lingettes, neige, rien car aucune pendant 12 jours) Et les dents ?

Hors ligne

#15 07-04-2012 14:09:07

ChP
Membre
Inscription : 13-09-2006
Messages : 2 101
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Belle balade  smile

Tu dis :" les ancres à neige en tissu inefficace dans 30 cm de poudreuse." Oui c'est sûr. La neige était vraiment volatile à ce point ? Si oui, ou il avait neigé il y a peu de temps ou alors c'est le froid de la semaine d'avant conjugué avec peu de vent qui l'a laissée dans cet état ? Vous deviez vous enfoncer pas mal avec vos raquettes ?

Avez-vous eu des vents forts lors des bivouacs ? Aviez-vous le possibilité de vous en mettre à l'abri (relief des iles, sous-bois ou front de forêt sous le vent) ?

Merci pour vos retours wink .

Ah, je rêve de voir des aurores boréales.

Cordialement.

Pierre


Alzheimer mais ne se rend pas wink !

Hors ligne

#16 07-04-2012 14:46:30

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

@ finnae : Roulades à poil dans la neige  lol
Non, pas ce coup-ci, il faisait un peu frais. Toilette de chat à coup de gel hydro-alcoolique (au passage, c'est un excellent allume-feu), et toilette complete à l'eau chaude à mi-parcours, lorsque nous avons dormi dans une cabane paradisiaque. (Dans le genre de celle de Sylvain Tesson - lisez Dans les Forets de Sibérie pour vous faire une idée)
Pour les dents, demi brosse à dent + neige.

@ ChP : 30cm de neige "bien tassée", ça donnait 10cm de rien du tout, sur une épaisse couche de glace.
Ce n'etait pas un probleme pour avancer en raquettes smile
Pour le tipi, on contournait le probleme en faisant un trou jusqu'à la glace (temps de réalisation : 20 secondes), mettant un corp mort au fond, et en montant de gros tas de neige qu'on re-tassait par dessus.
Parfois on a haubanné au point fixe le plus proche : tronc, racine prise dans la glace, épais rideau de glace trouée etc.

Nous n'avons pas subi de vent réellement fort : le coin n'a pas l'air de s'y preter en cette saison (me suis basé sur les archives météo de wunderground.com pour m'en assurer avant de partir)
Néanmoins nous avons pas mal joué avec le relief pour déjouer celui-ci, bivouaquant à chaque fois au pied des iles à l'endroit où il y avait la plus grosse épaisseur de neige (c'est à dire non soufflée par le vent et par conséquent à l'abri de celui-ci)
Nous n'avons pas bivouaqué sur les iles, trop accidentées pour s'y poser simplement (une épaisse couche de poudreuse sur un relief de rochers, arbres morts etc...)

Dernière modification par You (08-04-2012 20:56:34)


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#17 07-04-2012 16:36:05

ChP
Membre
Inscription : 13-09-2006
Messages : 2 101
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Merci You pour ces précisions.

You a écrit :

...
Pour le tipi, on contournait le problème en faisant un trou jusqu'à la glace (temps de réalisation : 20 secondes), mettant un corps mort au fond, et en montant de gros tas de neige qu'on re-tassait par dessus. ...

La neige était donc "tassable". Il m'est arrivé d'avoir de la neige tellement "volatile" qu'il était impossible de la tasser.

Compte-tenu du fait que vous aviez prévu (du moins je le pense) de votre faire trip sur un lac, aviez-vous pris des broches à glace ?

Cordialement.

Pierre


Alzheimer mais ne se rend pas wink !

Hors ligne

#18 07-04-2012 16:50:52

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Eh non, pas de broches à glace, en vertu du principe universel du dilletantisme qui veut que "oh, bah on verra bien, hein".  big_smile
En gros, on avait surtout prévu de s'adapter sur place. Si vraiment nous n'avions pas réussi à arrimer notre abri sur la neige mais que la neige necessitait son montage, nous aurions descendu des troncs, ou aurions tenté un montage sur l'une des iles.
Bref, on est parti "à la cool" (et pas trop mal informés), ça aide à rester serein  cool


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#19 07-04-2012 17:15:56

Iksarfighter
Voyageur nordique allégé
Lieu : Toulouse ou Ariège
Inscription : 18-05-2009
Messages : 5 105

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Un plus aurait été de temps en temps de pêcher sous la glace un poisson affamé  wink

Avec juste un fil et un hameçon appâté ça doit être faisable. Mais bon doit falloir du lourd pour percer la glace...

Ceci dit je ne suis pas pêcheur  lol


Randonnez en Norvège !

Plus on part doucement et plus on va loin !

Hors ligne

#20 07-04-2012 17:47:15

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 086

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

You a écrit :

Le Jerven Bag - ou comment avoir l'air d'un Jedi perdu sur Hoth

Je dirais plutôt un wookie  lol

Merci pour ce joli récit bien intéressant en tout cas  smile

Hors ligne

#21 07-04-2012 20:27:50

elcap
Membre
Inscription : 27-12-2011
Messages : 598

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

ha ça fait envie !!!!! on est allé en laponie finlandaise, en hiver y'a des années... location voiture, chalet... avec les gosses. Un de nos meilleurs souvenirs, c'était déjà l'aventure ;-)

On s'est promis d'y retourner en raquettes, traineaux et tout... Faut pas que je montre ça aux gosses  lol

Hors ligne

#22 08-04-2012 09:33:36

Tjaktja
Membre
Lieu : Grenoble
Inscription : 28-02-2009
Messages : 74

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Super aventure qui donne envie d'y aller ... j'y suis passé en été il y a pas mal de temps déjà

Vous avez vu de la faune sur ce lac gelé (à part les rennes) ?


fred

Hors ligne

#23 08-04-2012 09:55:02

to-ny
Membre
Lieu : Lorraine
Inscription : 20-06-2011
Messages : 824

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

You a écrit :

@ to-ny : non non, au contraire, la grande majorité des lyoph qu'on a choisi ce coup-ci étaient délicieux.
A force d'un avoir testé de toutes les marques possible, je commence à savoir lesquels prendre, et lesquels éviter smile
On a juste eu une mauvaise surprise avec un dessert que l'un comme l'autre on a trouvé franchement raté (un riz au lait chocolat-orange). Tout le reste était incomparable face à, disons, la majorité des lyo de chez Voyager.

J'avais pensé effectivement à prendre une petite bouteille d'huile d'olive reconditionnée dans un contenant souple. Finalement je l'ai oubliée. Elle ne nous a pas manqué une seule seconde !

Merci pour ces précisions,je retiens... smile c'est vrai que des fois on a de mauvaises surprises,je me rappelle d'un coucous et d'un spaghetto à la bolo que depuis je n'ai jamais repris... sad
Au niveau dessert,un riz au lait saveur vanille m'avait agréablement surpris de chez  Trek'N Eat il me semble... wink
Par contre j'aurais plutôt penser à du beurre que de l'huile sur ce coup afin d'éviter que cette dernière ne fige avec le froid mais bon c'est vrai qu'il existe des moyens d'y remédier... wink

to-ny

Dernière modification par to-ny (08-04-2012 12:27:35)


" Ni dieu,ni maître,je respecte le vent qui me porte "

Hors ligne

#24 08-04-2012 11:29:28

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Pour l'huile et le beurre, c'est simple. L'huile fige, mais dans un contenant souple, on peut la presser, ça sort. Le beurre, lui, se transforme en béton, faut le racler, c'est plus compliqué  smile
Et puis dans les lieux de transition (à l'aéroport, dans une cabane chauffée le premier soir etc...) le beurre rique de fondre, ce qui suppose de le transporter dans un contenant étanche. Autant prendre de la bonne huile d'olive, les Bretons me pardonneront  lol


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

#25 08-04-2012 21:04:12

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 917
Site Web

Re : Balade givrée en Laponie Finlandaise

Ah , pour la faune : on, a vu des rennes.
Oui, c'est tout.
Ah, si, un jour un a vu un oiseau aussi.
Sinon, des traces de bestioles dans la neige, ça oui. En visitant l'excellent musée saame à Inari, on a d'ailleurs appris que toute la Laponie est riche d'une faune abondante et variée - mais l'hiver tout ce petit monde dort.
165_dsc02651.jpg

Pour la pêche, on y a pensé. On a croisé deux pêcheurs sur la glace le premier jour près d'Inari, et c'est un classique proposé aux touristes qui montent dans le coin l'hiver, après le tour en motoneige et le tour dehors pour voir les aurores boréales.
Mais là, non, il nous aurait fallu une scie à glace, des lignes, un savoir faire qui nous manquait.
L'été, en packraft, peut-être ?...

Dernière modification par You (08-04-2012 21:08:03)


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)

Hors ligne

Pied de page des forums