Aller au contenu

#1 23-05-2006 17:15:49

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Page "Comment se laver en randonnée légère"

J'ai réalisé la page wiki consacrée à la toilette en rando légère.
Je me suis contenté de faire la synthèse des interventions ayant eu lieu sur le forum, mes connaissances en ce domaine étant tributaires de ces interventions.

Cf. ici: www.randonner-leger.org/dokuwiki/doku.php?id=comment_se_laver_en_randonnee_legere

C'est la première fois que je réalise une page wiki. Je voudrais qu'elle apparaisse dans la partie "fiche conseil", mais je ne sais pas comment m'y prendre. Est-ce que c'est un modérateur qui doit le faire ?

Dernière modification par Artiguel (23-05-2006 17:39:42)

Hors ligne

#2 23-05-2006 18:52:44

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 695
Site Web

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Artiguel a écrit :

C'est la première fois que je réalise une page wiki. Je voudrais qu'elle apparaisse dans la partie "fiche conseil", mais je ne sais pas comment m'y prendre. Est-ce que c'est un modérateur qui doit le faire ?

Non pas spécialement, mais c'est fait ! smile


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#3 23-05-2006 20:19:44

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

merci artiguel smile


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#4 23-12-2011 00:28:45

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 104

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Je viens de lire la page et concernant la phrase :

Wiki a écrit :

On pourrait se contenter des cours d'eau. Mais l'eau seule n'élimine pas forcément toutes les odeurs et bactéries.

Je suggère :

moi a écrit :

On peut se contenter des cours d'eau ou des lacs. Même si l'eau seule n'élimine pas forcément toutes les odeurs et bactéries (notamment pour les cheveux) c'est une solution tout à fait viable sur quelques jours.

Je trouve que pour une première lecture ça fait plus "c'est possible et ça marche, faut essayer !" et moins "c'est possible mais c'est pas terrible, laissez tomber".


Je dis ça parce qu'à titre personnel je n'emporte un morceau de savon plus que pour les cheveux (je prends donc un morceau plus petit, donc plus léger wink ). Testé 10 jours cet été sans soucis (ni mycoses, ni odeurs, ni aux pieds, ni ailleurs). Implique de pouvoir avoir de l'eau en abondance pour bien "rincer" la sueur.

Et concernant cette deuxième phrase :

wiki a écrit :

Les vêtements dits “anti-bactériens” permettent d'éliminer une partie des bactéries, mais, dans l'état actuel des choses, ce n'est pas encore satisfaisant et les odeurs sont toujours là.

je suggère :

moi a écrit :

Les vêtements dits “anti-bactériens” permettent d'éliminer une partie des bactéries, mais, dans l'état actuel des choses, ce n'est pas encore satisfaisant et les odeurs sont toujours là. En revanche les vêtements en laine mérinos sont plutôt convaincants, la laine étant une fibre naturellement anti-odeurs, vous pourrez garder votre t-shirt merinos plusieurs jours d'affilée sans le laver.


Voilà c'est tout smile

Hors ligne

#5 23-12-2011 01:07:55

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

MonsieurHenri a écrit :

On peut se contenter des cours d'eau ou des lacs. Même si l'eau seule n'élimine pas forcément toutes les odeurs et bactéries (notamment pour les cheveux) c'est une solution tout à fait viable sur quelques jours.

Euh, même pour les parties intimes ?

Hors ligne

#6 23-12-2011 08:19:38

SpySNL
modo
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 6 086

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

D'Ac avec MonsieurHenri.

Même pour les parties intimes, sur quelques jours et avec de la flotte en abondance, c'est très gérable, sauf situation particulière. Les alpinistes le font bien.... et sans eau.
Après, est-ce confortable... ça c'est très variable selon beaucoup de paramètres, dont l'état d'esprit et les priorités du moment...

Hors ligne

#7 23-12-2011 09:20:04

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 254

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

SpySNL a écrit :

D'Ac avec MonsieurHenri.

Idem. Même méthode depuis la découverte des sous-vêtements en merino il y a 3 ans, le petit bout de savon ne servant plus que pour les cheveux.
Chose importante l'hygiène en général et pour limiter les odeurs: une bonne hydratation, en gros boire souvent et urine claire et abondante. Outre les bienfaits pour la machine en marche, ça permet aussi d'éviter que la sueur et l'urine soient concentrées.

Après pour la notion de confort, mises à part les personnes à la peau sensible et sujette aux irritations, je pense que c'est une barrière mentale à franchir. A noter que la composition des sous vêtements (synthétiques ou naturels) et/ou leur lavage régulier ou non jouent beaucoup sur le confort et la gestion des odeurs. Quoiqu'il en soit tafdak avec Mr Larcenet c'est tout à fait viable sur quelques jours wink

Hors ligne

#8 23-12-2011 10:11:13

marcheur75
Membre
Inscription : 22-02-2009
Messages : 4 124

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Si l'on veut être précis, ceci concerne la randonnée légère en bivouac ou cabane, car ceux qui dorment en gîtes ou refuges peuvent se laver tous les jours.

Je vois deux aspects, liés bien entendu :

o L’aspect hygiène. A mon avis, on peut très bien ne pas se laver pendant des jours, voir des semaines.

o L’aspect bien être. Se débarbouiller le museau, sans savon, à n’importe quel point d’eau froide, ruisseau, torrent, ruissellement sur paroi rocheuse, robinet de cimetière, abreuvoir, y contribue fortement. Quand il fait chaud, se passer la tête, les pieds et les bras sous l’eau.

Pour éviter les irritations potentielles dues à la transpiration et au manque d’hygiène, ne pas porter de sous-vêtements est la meilleure méthode.

Pour les vêtements, les passer à l’eau dés qu’il y a du soleil, pour séchage rapide, sans savon.

On peut combiner, à l’abri des regards, la trempette dans le ruisseau ou le lac, avec le lavage, le passage sous l’eau plutôt, sans lessive, des vêtements. Le corps et les vétements séchent trés rapidement au soleil.


Je n'ai pas lu tous les livres, hélas ! Mais la chair est réjouissante...

Hors ligne

#9 23-12-2011 10:15:50

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 958

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

MonsieurHenri, tu gères la modif? smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#10 23-12-2011 11:01:28

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 613
Site Web

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Il y a un article sur l'hygiène dans un des derniers Carnets d'aventures, écrit par D Manise, il insistait sur la nécessité d'une toilette quotidienne, en particulier "intime", avec un savon* il me semble ou à défaut, des lingettes.

* à vérifier dans CA n° ??


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#11 23-12-2011 14:16:31

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 104

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

fredlafouine a écrit :

MonsieurHenri, tu gères la modif? smile

Je vais regarder comment on fait d'abord  tongue

Hors ligne

#12 23-12-2011 14:24:46

MonsieurHenri
Pessimiste
Lieu : 74
Inscription : 10-03-2010
Messages : 1 104

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

C'est facile en fait big_smile



Criss keaton a écrit :

Chose importante l'hygiène en général et pour limiter les odeurs: une bonne hydratation, en gros boire souvent et urine claire et abondante. Outre les bienfaits pour la machine en marche, ça permet aussi d'éviter que la sueur et l'urine soient concentrées.

+10
En buvant beaucoup la sueur est aussi moins "grasse" je trouve, donc nettement plus facile à rincer à l'eau claire.

Dernière modification par MonsieurHenri (23-12-2011 14:25:04)

Hors ligne

#13 23-12-2011 19:33:01

Nayana
Helix pomatia
Lieu : Cote d'Or
Inscription : 05-10-2010
Messages : 1 900

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

marcheur75 a écrit :

o L’aspect hygiène. A mon avis, on peut très bien ne pas se laver pendant des jours, voir des semaines.

Le corps, oui si on supporte mais attention aux champignons et autres affections de la peau.

Les parties intimes, non car gros risque d'infections urinaires bien évidemment plus important chez les femmes (taux d'infection 50 fois plus élevé).


Lentement mais surement...

Hors ligne

#14 26-12-2011 20:57:15

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

+1 avec Nayana
Attention aux "fausses économies" pour quelques grammes de savon !

Le wiki étant à vocation généraliste le préambule précise bien que ce genre de pratiques peut convenir à certains sur des durées plus ou moins variables mais pas à tous entre les différents types de peaux (grasses, sèches, épaisses, fragiles...), de sensibilité (aux irritations, aux mycoses, à l'eczéma...) et de pilosité...

Ayant a peu près tous les types de peau dans la famille, la solution la mieux tolérée par tous reste le savon d'Alep (ou de Marseille pour d'autres) à rapper en poudre si on cherche à l'économiser.

On peut difficilement conseiller de ne pas prendre de savon du tout au minimum pour se laver les mains (hygiène élémentaire) et les pieds qui auront macéré toute la journée dans les chaussures (risques de mycoses) ou pour limiter les risques d'infection urinaire mentionnés par Nayana (pas d'expérience personnelle dans ce domaine).

Ensuite pour une même personne la sensibilité à certains climats et l'intensité de l'activité changeront totalement l'équation : j'ai très bien supporté 3 jours sans se laver du tout en randonnant dans un coin désertique à plus de 40° sans ombre, mais je devais me lever en pleine nuit pour prendre une douche toute les 4H à la Réunion même en restant inactif avec un climat tropical à 25°C !

Pour économiser du savon il reste tout de même quelques astuces (mais pas forcément adaptées à tous) encore non mentionnées sur le wiki à condition d'avoir suffisamment d'eau à disposition :
   - un légère "abrasion" de la peau à grande eau suivie d'un séchage "intensif" permet de se nettoyer à 90%
   - du sable ou de l'argile fins et propres peuvent très bien faire l'affaire
   - a défaut une "fleur de lavage" un peu rugueuse et sans savon (improvisée avec un petit sac en mesh "plastifié" ou moustiquaire)

Toujours dans une optique d'optimisation du savon sans que l'hygiène n'en souffre : les hommes à pilosité type "ours des Pyrénées" auront tout intérêt procéder à un "débroussaillage général" à la tondeuse ("cap psychologique" à franchir pour certains mais bénéfique pour du long cours).


Les vêtements dits “anti-bactériens” permettent d'éliminer une partie des bactéries...

A ma connaissance aucun vêtement n'élimine une partie des bactéries, mais ils limitent leurs prolifération : s'ils les éliminaient il suffirait de laisser à l'air un vêtement sale pendant quelques jours pour que les bactéries finissent par disparaître toutes seules en l'absence d'apport de "substrat humain". Or un vêtement synthétique anti-bactérien sale qui traîne quelques jours non porté finit tout de même par empester plus qu'une charogne ! wink


PS:
Lecture très instructive d'un blog excellent (et accessible même aux plus jeunes) : Tu mourras moins bête : Jeudi, c'est bactériologie
Adage du jour : "c'est pas moi qui pue, c'est les pets de mes bactéries..." lol


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#15 26-12-2011 21:42:22

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Phil67 a écrit :

   - a défaut une "fleur de lavage" un peu rugueuse et sans savon (improvisée avec un petit sac en mesh "plastifié" ou moustiquaire)

Testé en octobre dernier : un bout de savon d'alep dans une petit filet réalisé avec un bout de tissu "fleur de bain" et fermé par un système de double cordon. Cela mousse énormément et très vite. Du coup, parfois je l'ai utilisé sans le savon, cela suffisait pour terminer la toilette du buste et des jambes.

Intérêt : permet de suspendre le filet contenant le savon pour qu'il sèche (bâton, crochet dans cabane, etc.) et de le mettre dans la poche en mesh du sac au dos.

Dernière modification par fiannae (26-12-2011 21:42:56)

Hors ligne

#16 26-12-2011 22:28:17

Iksarfighter
Voyageur nordique allégé
Lieu : Toulouse ou Ariège
Inscription : 18-05-2009
Messages : 5 244

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Il y a aussi la solution du "gant de crin" pour poncer la peau.

http://www.femininbeaute.com/soins_du_c … _crin.html

Il faut aussi considérer que le sébum contient un antifongique naturel, et que de se savonner trop et trop souvent peut paradoxalement entraîner l'apparition de mycoses !
Chez moi, je me lave désormais les pieds au shampooing, en profitant de ce que je me lave les cheveux.


Randonnez en Norvège !

Plus on part doucement et plus on va loin !

Hors ligne

#17 26-12-2011 23:00:03

Jobar
Banni(e)
Inscription : 10-09-2009
Messages : 213

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

sad

Dernière modification par Jobar (27-03-2012 23:27:45)

Hors ligne

#18 27-12-2011 02:28:59

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Passer de la doctrine "zéro savon" directement à un bactéricide médical à large spectre n'est-ce pas un peu "too much" (on a rarement besoin d'une stérilisation digne d'une salle chirurgicale en rando) ?
Est-ce également MUL pour un produit sans doute majoritairement composé d'eau distillée (il faudrait comparer le "pouvoir bactéricide" par gramme de produit) ?
Est-ce que çà ne risque pas de déséquilibrer la "flore naturelle" de la peau et de fragiliser ses barrières naturelles ?

Autant pour des problèmes spécifiques de peau ou plaies çà peut se justifier, autant j'ai un doute sur les bienfaits d'un usage récurrent à long terme.

Pour le savon d'Alep : il n'est pas forcément adapté à chacun et il y a des variantes avec différents pourcentages d'huile de laurier, mais c'est le meilleur compromis convenant à nos différents types de peau et pouvant être utilisé sur la durée sans effet secondaire (étant utilisé depuis l'Antiquité il y a également un peu de recul sur le sujet wink).

Je ne connais pas du tout le "Dr. Bronners" et je suis tenté par un essai : où est-ce en vente (de préférence hors VPC) ?


Autre astuce "préventive" déjà mentionnée dans le wiki pour limiter les proliférations bactériennes dues à la transpiration : la pierre d'alun. Pour le long cours une petite pierre peut durer des mois et il existe des versions en poudre (pas testée) pour une utilisation plus ponctuelle ou MUL. C'est assez efficace en été ou lors d'activités intensives, ou à plus long terme associée à des vêtements à fibre antibactériennes (synthétiques ou naturelles comme la laine) pour limiter les lessives...

Dernière modification par Phil67 (27-12-2011 02:31:08)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#19 30-12-2011 15:53:12

Greewy
Membre
Lieu : Belledonne
Inscription : 30-06-2011
Messages : 2 266

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Nayana a écrit :
marcheur75 a écrit :

o L’aspect hygiène. A mon avis, on peut très bien ne pas se laver pendant des jours, voir des semaines.

Le corps, oui si on supporte mais attention aux champignons et autres affections de la peau.

Les parties intimes, non car gros risque d'infections urinaires bien évidemment plus important chez les femmes (taux d'infection 50 fois plus élevé).

+1 avec Nayana.

Pour y être assez sujette, c'est extrêmement douloureux et l'infection peut très rapidement remonter dans les reins. Outre le danger que ça représente, ça fait tellement mal que j'étais incapable de me tenir debout. Aller à 4 pattes jusqu'à l'hosto, un de mes meilleurs souvenirs roll

Messieurs, pensez à vos dames, ne leur faites pas vivre ce genre d'expériences !! Prenez-leur un bout de savon (ou mieux du gel intime), une culotte de rechange et une pause pour laver tout ça !

Hors ligne

#20 30-12-2011 19:10:49

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Ouf, nous sommes donc 3 à nous en préoccuper.

Pendant des années j'ai utilisé du Myleuca pour la toilette, cheveux et parties intimes compris. Puis depuis deux ans, j'ai adopté le savon d'alep contenant environ 35 % d'huile de baie de laurier.

De plus, j'emploie un gant en microfibre humide pour m'essuyer après chaque miction nocturne et parfois diurne (cela dépend de l'endroit, si stable et "caché" ou pas). Gant que je nettoie plusieurs fois par jour. J'emporte aussi une lingette, pour toilette intime dans son sachet individuel, au cas où je ne pourrais pas m'isoler vraiment ou s'il fait trop froid et pluvieux.

Enfin, je dors avec un corsaire/legging en mérinos. Dans mes périples, le slip porté le jour est lavé le soir ou reporté le lendemain à l'envers. Le remettre mouillé est une question d'habitude. Pour l'instant, je préfère aussi en avoir un propre dans mon sac à dos.

Aucun soucis, même pas de démangeaisons. Et même mieux car moins lourd et plus polyvalent (lessive et vaisselle). Le savon a même remplacé en ville un produit coûteux pour la toilette intime d'un grand laboratoire pharmaceutique.

Dernière modification par fiannae (30-12-2011 19:30:16)

Hors ligne

#21 30-12-2011 20:09:15

Iksarfighter
Voyageur nordique allégé
Lieu : Toulouse ou Ariège
Inscription : 18-05-2009
Messages : 5 244

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

L'éponge qui est mon outil sacré de lavage en rando peut aussi permettre de se nettoyer les parties intimes (à condition d'avoir assez d'eau pour la rincer ensuite correctement).
Je m'en sers même à la maison après la grosse commission pour parfaire l'action du papier hygiénique (mes toilettes sont dans la salle de bains), je la rince ensuite à l'eau courante dans le lavabo puis je la remets sur son support.

Au sujet des infections urinaires féminines : L’urètre chez la femme est bien plus courte et bien moins contournée que chez l'homme, c'est la raison pour laquelle des éléments pathogènes peuvent bien plus facilement remonter jusque dans la vessie et démarrer une infection urinaire. Pareil aussi pour les problèmes d'incontinence.

de8a22a15f6b194db7450217d032711295c910.jpg


Randonnez en Norvège !

Plus on part doucement et plus on va loin !

Hors ligne

#22 30-12-2011 23:35:45

Profil supprimé 4
Profil supprimé à la demande de l'utilisateur
Inscription : 15-09-2011
Messages : 581

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

De retour après 10 jours d'errance, je me pose la question de l'hygiène.
Que penser du savon d'Alep ?

Hors ligne

#23 31-12-2011 10:50:13

lynx18
mulberry
Inscription : 27-12-2008
Messages : 725

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

même stratégie ( en gros ) que fiannae :

savon de Marseille en poudre pour " tout " ( merci à Okapi ! )

à la place du gant microfibre pour l'essuyage du méat urinaire, j'utilise un gant en intissé réservé à cet effet: très très léger, se lave en fait de nombreuses fois sans perdre de sa résistance, devenant de plus en plus doux, il a aussi l'avantage de sécher très vite

ici par exemple : http://www.nmmedical.fr/343_431-3170-ga … non-tisses

autre trouvaille issue de ce forum ( je ne me souviens plus de l'auteur , mais c'est un post assez récent )  : le papier très léger , mais très résistant qui entoure le pain vendu en boulangerie remplace désormais en rando  le papier toilette pour les selles : volume et poids quasi négligeables dans le SAD

en rando hivernale, stratégie différente : j'utilise un "set" tout prêt : un gant intissé imprégné de lotion nettoyante pour bébé + 2 à 3 lingettes humides dans un sachet plastique scellé, gardé au chaud sur moi pour éviter le gel : une fois utilisé pour la toilette ( de lynx ! ) du visage et des aisselles, on le recycle en papier toilette   smile

Hors ligne

#24 31-12-2011 19:38:22

locololo
Membre
Inscription : 17-03-2011
Messages : 89

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Bonjour à tous,

+1 avec M.Henri et Isakfighter
"Il faut aussi considérer que le sébum contient un antifongique naturel, et que de se savonner trop et trop souvent peut paradoxalement entraîner l'apparition de mycoses !"

J'ajouterai que l'usage trop important de savon peut provoquer un assèchement origine de quelques irritations  notamment chez les dames roll . J'admet la transpiration sur les vêtements irrite également  .

Pour les écrits de D.M. je pense qu'il s'attache surtout à la transmission de petits bestioles pathogènes à l'issue de commissions plus ou moins importantes et parce qu'il passe son temps à gratter la terre à la recherche de nourriture . Je reconnais que j'use de savon alors mais une entorse ne m'alarmera pas .

L'eau est largement suffisante pour une hygiène même intime sur quelques jours voire long séjour .

Ma petite expérience sportive et voyageur m'a appris que pour éviter "le pied d'athlète" il faut éviter de transpirer, sécher et aérer les plis même les plus intimes  lol (idem pour les hémorroïdes ???)
Le type de milieu sera donc prépondérant pour cette toilette : milieu équatorial = rinçage avec une eau en général assez abondante mais source de parasites et séchage  ; milieu froid = éviter de transpirer (ça tombe bien cela refroidit et est même dangereux), se sécher les plis attentivement ; milieu tempéré, rinçage . Ensuite éventuellement l'application d'une petite crécréme pour un peau souple , parfumée, un meilleur glissement des tissus entre eux .
Certains spécialistes de ces milieux pourraient nous indiquer leur méthode sur le moyen terme.
Certains centres d'épuration d'eaux usées ne fonctionnent d'ailleurs qu'avec l'air et le vent . Bien touiller le caca pour l'oxygène active les bonne bactéries . Quelques choses comme cela, la bio n'est pas ma spécialité .

Bon c'est pas tout , il est l'heure d'aller nettoyer les amydales : gros rinçages prévus .

Avec quelques heures d'avance                BISOUS A TOUS ET LONGUE VIE A R.L.

Hors ligne

#25 20-01-2012 16:53:57

Djo
Membre
Inscription : 11-01-2012
Messages : 12

Re : Page "Comment se laver en randonnée légère"

Petite question d'un débutant : Quid des vêtements?
Dans la philosophie MUL, faut-il les laver ou en prévoir de rechange? Ou bien on choisit l'option du fauve?

Je vois souvent dans les listes de matériel un seul T-Shirt, un seul slip, 1 voire 2 paires de chaussettes, etc...

Hors ligne

Pied de page des forums