Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 13-10-2013 15:00:20

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

[Récit + liste] Petite virée aux Amériques

[EDIT]

Récit réécrit, avec quelques passages bonus:

Edit oli_v_ier : certains passages peuvent choquer.

- Format epub
- Format pdf

Libre à vous de le redistribuer, y compris sur d'autres endroit publics / forums. Libre à moi aussi de changer ces conditions à mon bon vouloir. Par contre, en cas de redistribution, bien évidemment, pas de vente ni de changement du contenu (si quelqu'un veut changer le format et faire un .mobi pas de soucis bien sûr), et de préférence, pas d'hébergement ailleurs.

Ça traîne dans les cartons, et vu que je n'ai pas un rond pour faire des impressions papiers afin de solliciter des lettres de refus de la part des maisons d'édition, autant que certains en profitent.

[/EDIT]


Avant de commencer, je dois m'excuser pour le manque d'accents et les eventuelles fautes. Je suis sur un clavier espagnol, ce qui ne facilite pas les choses.

Je suis actuellement en Terre de Feu, ou je suis parti pour une balade a duree indeterminee sur le continent americain. Pourquoi partir au long cours? J'ai depuis longtemps arrete de chercher a repondre a ce genre de questions. Pourquoi ne pas partir? La question est tout aussi pertinente. Ce n'est pas une fuite ou je ne sais quoi. C'est juste ce que j'ai envie de faire.

J'ai decide de ne pas attendre le retour pour poster un recit, mais au contraire de le faire au fur et a mesure. Je ne sais pas quand je rentrerai, et je n'aurai certainement pas le courage de le faire alors. Il y a sans doute des passages entiers que je ne raconterai pas ici, mais ce n'est pas si important au final. Par contre, ca risque de changer des recits pleins de belles images. Le long cours, c'est aussi accepter de se taper du goudron, des banlieues pourries, des paysages deprimants sur parfois des centaines de kilometres. C'est tout prendre en bloc, au lieu de se cantonner aux merveilles que renferment les parcs nationnaux. C'est decider que la marche est un moyen de deplacement comme les autres, et non juste une condition pour decouvrir les merveilles de la nature que renferment les zones protegees. Bref, il n'y a rien de romantique la dedans.


Index

Vidéos

Dernière modification par Kam (27-06-2017 19:55:04)

Hors ligne

#2 13-10-2013 15:01:27

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Je posterai mes commentaires dessus plus tard, mais voici deja la liste.

Video de presentation (premiere partie - seconde partie)

J'ai oublie deux trucs je crois, sans grande importance: un mini stylo et un tube de seamgrip de 10g (pas dans la liste) que j'avais pris au dernier moment puisque je n'avais pas impermeabilise les coutures de mon poncho. Apres avoir troue le silnylon de mon sac a dos, j'ai decide de le garder.

5428_listeam.png

Deja quelques chqngements depuis le depart:

- Je me suis achete une paire de lunettes de soleil a 2 euros dans la rue.
- L´Opinel, les ciseaux, le cure-dent et la pince a epiler ont vire au profit d´un mini couteau suisse (dans les 20g je crois), cf la video.

EDIT - Commentaires du 8/11/13 (Puerto Varas, Chili)

- Lunettes: j'en avais rachete une paire dans la rue, je les ai petees. Je verrai si je reprends une autre paire 'cheap' ou si je tappe dans du plus cher.

- Chaussettes: quelques trous au niveau de la plante des pieds, deja. Il y a deux tissus a ce niveau la, un noir et un blanc. Meme quand ce n'est pas troue, le noir disparait a cet endroit. Autant pour la solidite legendaire des xsocks. Je vais tout de meme les repriser, voir si ca tient.

- T-shirt: un micro trou sur le col. Ce n'est rien. Par contre, un seul t-shirt, c'est juste dans les zones civilisees. Je dois le laver juste avant de me coucher comme je n'ai rien d'autre, et entre temps, je sens le rat creve. Ca ne tiendrait pas dans le cadre d'un voyage classique. Si je devais m'alourdir d'un truc, ce serait d'un autre t-shirt.  On verra.

- Sac a dos: premier jour, j'avais deux fois trop de bouffe et j'utlisais l'extention. Je l'avais a l'epaule, j'allais faire une pause. Je trebuche sur un truc, le sac vole et la partie en silnylon s'empale sur un reste de tronc coupe facon pieu. Dechire sur 10 cm. Ma reparation tient sans soucis. Gros coup de pas de bol. En-dehors de cela, c'est le top du top, autant au-niveau de la conception, des petits details, que du confort. Meme avec une semaine de bouffe et 3L de flotte, je ne le sens pas. Je le garde meme souvent aux epaules pendant les pauses si je n'ai rien a y prendre.

- Coupe-vent: se salit assez  vite. J'aurais du le prendre en noir pour cela et surtout pour une question de discretion. Le bleu est trop visible.

- Gants: decoupes en mitaines a l'arrache, la couture des doigts se defait. Je vais refaire un truc plus propre.

- Electronique: il y a trop de trucs. Une petite tablette pourrait tout faire mais se poserait le probleme de l'autonomie. Ou alors il faudrait un panneau solaire, mais ca ne serait pas rentable au niveau du poids. Vivement que sortent des tablettes 5 ou 6 pouces avec ecran e-ink, c'est vraiment ce qu'il me faudrait.Bref, je suis assez satisfait du matos en general pour l'instant. La plupart de ces critiques sont assez mineures. Je precise aussi que je suis tres exigeant, et plutot du genre bourrin. Je traite mon matos comme je traiterais du matos de rando classique, c'est-a-dire sans en prendre particulierement soin.

Dernière modification par Kam (11-11-2013 02:47:37)

Hors ligne

#3 13-10-2013 15:02:31

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Je profite d'une premiere pause pour faire le recit de mes debuts en terre de feu. Un morveux est en train de jouer a Counter Strike avec les hauts parleurs a fond a cote de moi - je sens que je vais me faire arreter pour infanticide.

----------------------------

Ushuaia - Tolhuin

5428_dsc00091.jpg

Trois trains, quatre avions, six areoports - je suis un zombie lorsque j'arrive a Ushuaia. Trois continents traverses pour arriver ici. Si on m'avait un jour dit que je passerai par l'Ethiopie et le Togo pour aller en Argentine... Je creve de faim (pas etonnant quand on voyage sur Ethiopia Airlines vous me direz), et je suis completement deshydrate - merci aux reglementations aeronautiques et aux aeroports dont le Duty Free est avant les controles pour l`embarquement.

Mon baggage en soute n'est pas arrive. Je m'y attendais. Il n'avait pas grand-chose dedans. Juste ce que je ne pouvais pas passer en cabine. Pas grave, je verrai demain. Je rejoins le centre d'Ushuaia a pied. Il n'y a pas grand-chose a voir ou faire dans cette ville. La route est bardee de panneaux rappelant a notre souvenir la guerre des Malouines. Les gens ici n'oublient pas.

5428_dsc00088.jpg

Je trouve une guesthouse hors de prix. Comme tout le reste dans cette ville. Les argentins sont super accueillants, mais presque personne ne parle anglais, et ceux qui le peuvent n'ont pas envie de se faire chier. Du coup, ca les rend plutot sympas, ces argentins. Je dois donc me debrouiller avec le peu d'espagnol que j'ai appris en pioncant pendant deux ans pres du radiateur au lycee. Au moins, ca motive pour apprendre la langue.

Je decide de ne pas rester dans la ville. Les gens sont plutot cool, mais il n'y a rien a faire, et l'envie de marcher me demange trop. Je fais tout de meme plusieurs aller-retours jusqu'a l'aeroport pour voir si ma valise est arrivee - je n'ai plus d'espoir apres le dernier: elle a carrement disparu, personne ne sait ou elle est. Elle arrivera tout de meme en fin de journee, alors que j'avais decide de ne pas l'attendre. J'avais achete un couteau suisse taille stroumf hors de prix pour rien.

Tout est marecageux autour de l'aeroport. J'avais l'impression d'aller reclamer mon precieux au Mordor lorsque j'allais m'enquerir au sujet de ma valise.

5428_dsc00087.jpg

-------------------------------

J'arrete la pour l'instant, je continuerai cet aprem - je vais vraiment finir par trucider le morveux a cote sinon.

-------------------------------

Le plan a la base etait simple: je voulais traverser les montagnes au nord d'Ushuaia et longer un grand lac jusqu'au prochain bled. Ce que je n'avais pas prevu, c'est qu'il resterait autant de neige. C'etait impracticable sans raquettes, et je ne suis pas sur que toutes les pentes avaient ete purgees. J'ai donc du me rabattre sur la solution de secours: suivre plus ou moins la grande route, en empruntant autant que possible les sentiers qui la bordaient.

Certaines montagnes semblaient sortir d'un autre monde...

5428_dsc00094.jpg

Malgre la proximite de la route, je reussi tout de meme a trouver bon nombre de sentiers le premier jour.

5428_dsc00100.jpg

5428_dsc00107.jpg

La neige etait toujours aussi presente et m'empechait de m'eclater en hors sentier. J'avais renvoye un colis avec pas mal d'affaires encombrantes avant de partir, dont mes raquettes. Le colis a bien sur ete perdu par la poste. Si j'avais su, quitte a ne plus avoir de raquettes, je les aurais prises et je les aurais laissees apres la Terre de Feu...

5428_dsc00130.jpg

Je suis un cowboy solitaire...

Je n'etais jamais bien loin de la route, ce qui a rendu le bivouac sommaire, avec juste le sursac dans des fourres. Autant mon quilt et ma doudoune suffisent, autant le matelas ne tient pas la route. Je me reveille toutes les nuits vers 4 heures a cause du froid. Je n'ai pas de frissons, je me rendors ensuite, mais je le sens. C'est juste la volonte animale qui me fait tenir sans grelotter. Et du coup aussi, c'est la premiere fois que j'ai de la condensation dans mon sursac. Maintenant, moi aussi je peux dire que je connais... J'imagine que c'est du au fait que je suis limite au niveau du couchage.

J'ai fait le bourrin, et j'ai fini la journee avec de belles ampoules entre les orteils. Elles se rappelleront a mon bon souvenir toute la journee du lendemain.

Le reveil fut difficile et le depart le long de la grande route deprimant. Les paysages sont monotones. Il y a bien trop de voitures pour etre en paix.

5428_dsc00143.jpg

Souvent, les gens me klaxonent. Il faut dire que je suis le seul tare a marcher dans ce coin ou il y a minimum 100 Km entre deux villages. Certains parfois me proposent de monter. En general, je leur fait juste signe aue non, et ils continuent. Je suis tombe sur un couple beaucoup plus insistant que les autres ce jour-la. Sur le coup, je me suis dit que j'avais ete con de refuser. Ils avaient l'air super sympa et ca aurait surement fait de bons souvenirs. Mais je savais que j'avais raison. Si je commence a accepter, je sais que je n'arreterai pas. Et puis ca sera de pire en pire. Quand j'en aurrai marre, je me mettrai a faire du stop. Et puis j'en ferai aussi quand il pleuvra, ou quand les distances seront trop longues, ou... Bref, je ferais la majeure partie de mon voyage en stop. Donc dommage pour mon couple sympa, mais c'est niet.


La route est toujours aussi morose. C'est juste long, et chiant.

5428_dsc00116.jpg

Je reussis par moments a m'ecarter de la route, mais ca ne dure pas.

5428_dsc00119.jpg

Je m'eloigne enfin des montagnes, mais ce n'est pas mieux. Le bords de route sont clotures par des elevages. Il y a tout de meme un chemin le long de ces clotures, ce qui m'evite de marcher directement sur la route, mais ce n'est toujours pas la panacee.

5428_dsc00144.jpg

Certains paysages delirants s'etalent sur des dizaines de kilometres...

5428_dsc00135.jpg

Bref, c'est toujours aussi long, et toujours aussi chiant. Et pourtant, ca n'entame pas du tout mon moral. Je savais a quoi je m'engageais quand j'ai signe. C'est pas du GR...

Il y a beaucoup d'oiseaux dams le coin. Des buses, des oies sauvages...

5428_dsc00146.jpg

Je galere en fin de journee. Il y avait de l'eau partout, donc je ne m'en n'etait pas preoccupe. Sauf que quand je me suis retrouve a sec, il n'y avait plus rien. J'ai donc continue alors que je n'en pouvais plus. 5 bornes... Je tombe enfin sur une riviere mais ces abrutis d'eleveurs avaient clotures ses bords avec du barbele. 10 bornes... Je trouve enfin quelque chose. Je peux m'arreter. Ce sera encore pire qu'hier. Je suis a 15m de la route. Vive le sursac.

La nuit n'a pas ete meilleure.

Journee toujours aussi pourrie le lendemain. J'ai la gueule cramee, mes ampoules ne vont pas mieux, et mon genou commence a me lancer, a cause des 50 bornes d'hier. Je mets des plombes pour rejoindre le bled suivant, qui pourtant n'etait qu'a 25 bornes.

5428_dsc00152.jpg

Il y a un micro climat breton au-dessus du village. Je decide de m'y arreter deux jours. Tout est glauque et defonce. Une espece de far west avec des cabanes en bois delabrees et de la boue en guise de trottoirs. Le genre de villages ou l'on se sent bien lorsque l'on est plus pres de l'equateur, et qui fait completement misereux sous les 50 emes hurlants.

5428_dsc00157.jpg

Le Lonely Planet me dit qu'il y a un hotel dans le centre. Mais comme d'had avec les petits bleds, ils ne l'ont pas visite, et leurs infos sont bidons. Je dois faire demi-tour, et j'arrive en trainant la pate dans un hotel de bord de route. Top confort. Top cher. Il faut vraiment que je fasse gaffe a mon budget.

Dernière modification par Kam (28-10-2013 15:22:45)

Hors ligne

#4 13-10-2013 15:20:24

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Bon, on attend smile

J'ai pas trouvé: à quoi servent les sardines et les guylines wink ?


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#5 13-10-2013 15:21:58

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Trouvé, j'avais zapé le poncho roll


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#6 13-10-2013 15:23:29

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 121

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

T'as réagi à temps : j'avais tapé "à monter le poncho, banane !"  lol


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#7 13-10-2013 21:09:51

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Bonsoir Kam,

J'aime bien comme ça commence, en effet on ne trouve pas toujours d' explication à ce que l'on fait, et d'abord faut-il s'en expliquer, comme tu dis "c'est ce que j'ai envie de faire" et faire ce que l'on a envie de faire c'est déjà un beau programme

D'accord sur ton idée du voyage au long cours, les choix sont différents car les contraintes sont différentes
mais par contre ça peut être aussi romantique par moment, non? C'est un peu tout à la fois

Petite question: pourquoi le dictaphone?

Alors à bientôt de te lire... smile
Myrtille

Hors ligne

#8 13-10-2013 21:34:44

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

C'est pour remplacer le carnet de notes.  smile

C'est plus leger et ca permet d'enregistrer plus de choses, par contre forcement le resultat est moins travaille et litteraire...

Hors ligne

#9 13-10-2013 22:10:33

ollé ollé
Itinérances
Lieu : Vouillé (86)
Inscription : 01-07-2010
Messages : 845
Site Web

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

smile bonjour
merci
de tout cœur
on te suit wink

porte toi bien, tiens toi mal
amitié


WGS84  43.185958°N   -0.5523334°E   Déclinaison Magnétique = -0.4408°
"Celui qui ne voyage pas ne connaît pas la valeur des hommes." proverbe maure
"L'homme n'est ni grand, ni petit,; il a la taille de ceux qu'il sait aimer et respecter" I Muvrini

Hors ligne

#10 13-10-2013 22:30:54

antoinepierre
Membre
Lieu : Avon-Fontainebleau
Inscription : 08-09-2010
Messages : 1 817

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Kam a écrit :

C'est juste ce que j'ai envie de faire.

J'aime bien.

Hors ligne

#11 13-10-2013 23:08:37

viajando
Membre
Inscription : 06-04-2010
Messages : 248

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Bonjour,

J'aime bien ta façon présenter ton voyage. Effectivement les voyages sont souvent ennuyeux et même par moments difficiles (climats, condition physique...)
Lorsque l on présente les récits on parle souvent de la partie la plus agréable. Mais on parle moins de toutes les fois où l on doit faire demi tour, les nuits pendant lesquelles on s est gelé, les villages déprimants que l on traverse, les heures d attentes d autostop... Pourtant tous ces moments font partie intégrante du voyage et lui donne un certain charme.

La patagonie n est pas un terrain de jeu des plus aisé, c est intéressant de savoir que tu pars sans tente. Ce doit être le début de l été, mais dans cette région entre le vent et la pluie on pourrait plutôt parler d automne.

au plaisir de te lire.

Bon vent!

Hors ligne

#12 14-10-2013 11:10:31

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 3 963
Site Web

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Sacré moral big_smile Continu à nous narrer ton voyage sans détour et compromis, c'est des plus agréable de découvrir un pays de la sorte et de suivre tes pérégrinations wink


Super poney

Hors ligne

#13 14-10-2013 16:56:12

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

mad a écrit :

T'as réagi à temps : j'avais tapé "à monter le poncho, banane !"  lol

Eh ben, tu vois, tu l'as tapé quand-même, truffe mad  mad  mad  mad  mad  mad  wink

@kam: très "sympa", le début de ton voyage.Moi, j'aime bien le soleil et les couleurs, mais je suis de Marseille lol  lol

Je suivrai malgré tout ton périple avec autant d'attention que d'envie (zont bien de la chance ces djeuns hmm )

J'ai que des regrets de pas avoir fait ça.

Bonne route, et régale nous tongue


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#14 14-10-2013 17:18:08

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Je reviens smile ,

tu as eu froid, la nuit: ton RR Solite à 121g, il est recoupé comment?


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#15 14-10-2013 17:21:26

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Avec un couteau à génoise. tongue

couteau_cuisine_genoise_ro1060.jpg

A l'origine 400 gr 15 mm d'épaisseur et R-value 2,8.
Maintenant il doit faire dans les 5 mm d'épaisseur, R-value 0,9.

Ou alors recoupé des épaules au bas des fesses. wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#16 14-10-2013 17:57:31

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Merci Fred, on progresse smile

120g, je vois à peu près.

Ce qui me turlupine, c'est le gramme résiduel: léou çuilà? je vois pas bien la découpe lol

PS: ça y est, Fred, tu as acheté la mallette de couteaux?


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#17 14-10-2013 19:15:10

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 3 963
Site Web

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

domweb a écrit :

Ce qui me turlupine, c'est le gramme résiduel: léou çuilà? je vois pas bien la découpe lol

Tout est expliqué ici: https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=21227 wink


Super poney

Hors ligne

#18 14-10-2013 19:44:49

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

[HS]

fredlafouine a écrit :

Avec un couteau à génoise. tongue

C'est apparemment limité à 40cm de large : inadapté à un matelas de 50cm de large ! tongue

Plus sérieusement : j'ai jeté un oeil parce que ce genre de couteau semble un bon candidat pour servir de scie à neige MUL !
Une idée du poids selon la longueur de lame (quitte à remplacer le manche en plastique lourd par de la mousse + duct-tape) ?

[/HS]


@Kam : Je viens de découvrir par hasard tes mises à jour : peux-tu poster STP un petit message type "up" ou "màj" lors des rajouts pour faire remonter le sujet dans la section ou dans les messages récents ?

En tout cas merci pour cette excellente idée de nous faire partager ton voyage en quasi temps-réel même pour les aspects un peu moins glamour que les grands paysages de carte postale ! cool

Dernière modification par Phil67 (14-10-2013 19:45:52)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#19 15-10-2013 08:31:26

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

jeanjacques a écrit :
domweb a écrit :

Ce qui me turlupine, c'est le gramme résiduel: léou çuilà? je vois pas bien la découpe lol

Tout est expliqué ici: https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=21227 wink

Waou....!

C'est marrant, j'avais eu la même idée avec un RR Zlite smile

J'avais découpé et enlevé toutes les petites bosses, deux heures de boulot, et puis je me suis aperçu, en le retournant, qu'il y en avait au moins autant (des petites bosses) sur l'autre face.

Donc, je recommence, et deux heures après j'étais plutôt satisfait du résultat, mais c'est vraiment chiant.

Malgré le gain de poids, énorme, je ne le conseillerais pas: trop de boulot et puis, comme toi, j'ai eu froid, surtout au milieu.


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#20 15-10-2013 19:57:31

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Bon, ok lol  lol  lol  lol


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#21 16-10-2013 21:49:39

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Non non, ce n'est pas un accordeon, juste un RR allant des epaules aux fesses, et retaille aussi en largeur pour qu'il ne couvre que mon buste, pas les bras. J'avais note les dimensions quelque part... peut etre dans la liste previsionnelle de Tony.

Merci pour les commentaires, mais juste une remarque... SVP, ne me souhaitez pas bon vent, ne me parlez jamais de vent, ou alors accolez au moins le qualificatif 'de madre puta' au mot big_smile

Je file, il y a pas mal de choses a racconter deja, mais je ferai ca demain ou a ma prochaine etape, au Chili.

- Kam, de Rio Grande

Dernière modification par Kam (16-10-2013 21:51:25)

Hors ligne

#22 16-10-2013 22:07:56

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 781

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Allez chauffe Marcel...

Sympa ce récit à la KEROUAC, très spontané, sans fioritures...in-vent-if quoi... smile

Hors ligne

#23 17-10-2013 01:35:37

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Rio Grande

Je n'arrive pas a me convaincre de partir tot de Tolhuin. Je profite autant que je peux de mon lit bien propre et de ma chambre surchauffee. Rien n'est pret de changer de toutes facons. Ca sera de la route et des clotures jusqu'a Rio Grande. Enfin si... Quelque chose change enfin. Les paysages s'elargisent en de grandes plaines cramees. Les montagnes n'existent plus qu'a l'horizon. Et je fais enfin connaissance avec le vent patagonien.

5428_dsc00161.jpg

5428_dsc00162.jpg

5428_dsc00167.jpg

Les cinquantiemes hurlants... Le con qui a trouve cette appellation etait le roi des euphemismes. Un vent qui arrache tout sur son passage... Les quelques arbres qui reussissent a pousser finissent par pousser couches. Et puis c'est comme si ce vent avait sa volonte propre, comme si son seul but etait de te faire chier, et qu'il connaissait tous les trucs pour y arriver. Pas une seule fois j'ai eu un vent de dos. Il y a des fois ou tu te tapes un vent de cote. Passe un virage a 90, tu te dis qu'il va souffler dans le bon sens cette fois. Bah non, c'est le moment ou il change de direction, juste pour te faire chier.

5428_dsc00171.jpg

Au deuxieme jour, je n'en pouvais plus. Les rafales etaient trop violentes. Mais je n'ai jamais pu reagir comme tout le monde. C'etait le moment parfait pour peter un cable. Au lieu de baisser les bras ou de faire une pause, je me mis a avancer deux fois plus vite en beuglant comme un boludo. 'Tu veux jouer a qui a la plus grosse, viens la, je t'attends, ne me dis pas que t'as que ca dans le bide!' J´ecartais les bras, pour donner plus de prise au vent. Plus ca soufflait, plus j´etais content. Ce que je peux etre con des fois. big_smile

Je ne sais d´ailleurs pas a qui je m'adressais... La Nature? Je ne sais pas ce que c'est. Dieu? Je l'ai range bien au chaud entre la petite souris et le lapin de Paques. Peu importe... Je croisai un cycliste avec un gilet jaune fluo et de grosses sacoches. Il gallerait encore plus que moi. Ca me donna un autre coup de fouet, meme si c'etait salaud pour lui.

5428_dsc00175.jpg

5428_dsc00178.jpg

Les paysages sont vraiment hospitaliers...

5428_dsc00180.jpg

(Il y en avait a la pelle des comme ca.)

Il n'y a qu'une route, alors forcement, les camioneurs me conaissent. Ils me klaxonent lorsqu'ils me croisent. Malheureusement, j'ai appris aujourd'hui qu'il n'y avait pas que chez eux que j'etais devenu une star... Les flics aussi me connaissent desormais.

5428_dsc00183.jpg

5428_dsc00189.jpg

Il y avait un clebar devant une estancia desertee. Je m'attendais a ce qu'il fasse comme tous ses congeneres et me temoigne de son affection en verifiant que mes molets etaient suffisamment tendres pour ses crocs, mais il n'en fit rien. Il n'y  a bien que les chiens errants qui me supportent. Ils font moins les fiers quand ils sont a la rue, les bestiaux...

5428_dsc00190.jpg

Il me suivit sur 20 bornes, malgre les pierres que je lui lancai. Je finis par l'ignorer. Je n'aurais pas du.

5428_dsc00192.jpg

Je faisais une pause dans un coin completement invisible depuis la route. J'etais en train de filtrer de la flotte quand la carpette se mit a aboyer. Deux types venaient de descendre de voiture et se dirigeaient vers moi, genre vigiles - ils avaient du voir cette salete de sac a puces, qui les avait conduits a moi. C'etait des flics. Beau Gosse et Mr Donuts m'expliquaient que je ne pouvais pas marcher la, qu'il y avait des braqueurs armes partout et qu'ils allaient m'egorger... Ce que j'ai vu de plus agressif jusqu'a present, c'est l'espece locale de lamas.

5428_dsc00194.jpg

Mr Donuts faisait la conversation. Il avait un accent pas possible, je ne comprenais qu'un mot sur dix. Mais avec des flics, c'est legerement plus difficile de refuser de monter qu'avec le pequin moyen. Pas le choix, je dus monter pour les quinze ou vingt bornes qui restaient.

Arrive en ville, une pervenche me taxe une clope. On taille un bout de gras, vite fait. 'Ah, c'est toi le tare qui marche', qu'il me sort sans que je lui en ai parle. Il semble que je sois en une semaine devenu tristement celebre en Terre de Feu...

------------------

Bon, finalement, j'ai poste ca ce soir, j'avais une heure a tuer. C'est pas mal de poster le recit au fur et a mesure, c'est comme tenir son journal, et ca ne prend pas plus de temps.

J'ajouterai des photos une prochaine fois.

Dernière modification par Kam (28-10-2013 15:24:05)

Hors ligne

#24 17-10-2013 01:42:57

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 988

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

PS si quelqu'un trouve le moyen de faire defiler le bloc texte d'un mesage sur une liseuse  je sui preneur. Je n'arrive pas a editer le bas du texte pour corriger mes fautes.  smile

Hors ligne

#25 17-10-2013 04:04:26

tomi
Qui ça ?
Lieu : Belledonne + Euskal Herria
Inscription : 02-09-2008
Messages : 1 111

Re : [Récit + liste] Petite virée aux Amériques

Kam a écrit :

Je croisais un cycliste avec un gilet jaune fluo et de grosses sacoches. Il galerait encore plus que moi. Ca me dona un autre coup de fouet, meme si c'etait salop pour lui.

C'est pas mal de poster le recit au fur et a mesure, c'est comme tenir son journal, et ca ne prend pas plus de teps.

Pour appuyer tes dires sur la force du vent, une fin d'après-midi en approchant du parc du Paine, une rafale avait fait faire demi-tour à mon vélo et à moi, j'avais en fait épousé le vent comme un voilier pour ne pas me vautrer.

Merci pour le feuilleton !


Monsieur Miko, attendez, vous ne pouvez pas faire ça ! - Toi pas t'inquiéter, Miko pouvoir.  (Vuillemin)

Hors ligne

Pied de page des forums