Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#1 28-03-2023 12:42:05

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

[Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

84e3F3F8H.intro.jpeg

Introduction

Episode & lien RLDate & lien vidéoPoint de chuteChiffresSéquence météoDodo
teaser
liste Mise en sac
J0017-20 juin 2023Alsace - Knivskjellodden16 km 271+/543- 4h16Ensoleillé, chaud à Alta (25°C), frais au Cap Nord (9°C)Bivouac tente
J0120 juin 2023Sarnespollen30 km 729+/714- 8h33Ensoleillé, puis couvert et petites averses en soiréeBivouac tente
J0221 juin 2023Langnes31km +771 -824 8h59Variable et doux, averses dans l'après-midiBivouac tente
J0322 juin 2023Stohpojohka33km +730 -409 9h21Grand beau, ventéAbri ouvert
J0423 juin 2023Olderfjord21 km +217 -530 4h40Quelques nuages, forte chaleur (29°C)Cabine camping
J0524 juin 2023Skáiddemohoaivi24km +573 -239 5h57Grand beau, douceurBivouac tente
J0625 juin 2023Bastingammen39km +555 -595 9h49Très couvert, rares et légères aversesAbri ouvert
J0726 juin 2023Suolojávri32km +527 -431 8h00Variable puis ensoleilléBivouac tente
J0827 juin 2023Hárreráhppát39km +635 -578 9h32EnsoleilléBivouac tente
J0928 juin 2023Máze33km +341 -550 7h26EnsoleilléGîte
J1029 juin 2023près de Mierojávri42km +526 -438 8h43EnsoleilléBivouac tente
J1130 juin 2023Dealljadas47km +447 -292 10h18Grand beauBivouac tente
J121er juillet 2023Imogammen45km +662 -976 11h04Ensoleillé, nuageux en mi-journéeAbri ouvert
J132 juillet 2023Skáidečohkka43km +841 -351 11h38Frais, variable, ondées éparses, neige en altitudeBivouac tente
J143 juillet 2023Meekonjärvi45km +646 -752 11h19Très ensoleilléBivouac tente
J154 juillet 2023Kilpisjärvi32km +598 -715 7h46Très nuageux mais secHôtel
J165 juillet 2023Nordre Måskanvarrirøysa40km +865 -471 9h36Très  nuageux, aversesBivouac tente
J176 juillet 2023Skaktarelva45km +1068 -1224 11h23Variable mais secBivouac tente
J187 juillet 2023Gaskashytta45km +964 -1154 11h19Variable, averses dans l'après-midiRefuge DNT non gardé
J198 juillet 2023Lappjordhytta37km +745 -772 9h03VariableRefuge DNT non gardé
J209 juillet 2023Norddalsbrua45km +852 -910 10h25Nuageux d'abord, puis grand beauBivouac cowboy
J21 (1/2j)10 juillet 2023Oallajohka18km +701 -339 5h13Grand beauBivouac tente
J2211 juillet 2023Čoarddajávri43km +893 -815 12h24Grand beau puis variable, ondées en soiréeBivouac tente
J2312 juillet 2023Baugebua39km +935 -1079 10h19Venté, grand beau en matinée, puis variable et couvertRefuge DNT non gardé
J2413 juillet 2023Røysvatnhytta35km +784 -769 9h19Grand beau puis variable, ondées en soiréeRefuge DNT non gardé
J2514 juillet 2023près de Ritsem40km +1055 -1054 10h20Variable, rares ondéesBivouac tente
J2615 juillet 2023Vastenjaure40km +565 -677 8h36Très nuageux, puis ensoleillé en soiréeBivouac tente
J2716 juillet 2023Sarjasjaure48km +1182 -1050 11h13Nuageux, pluies éparses, fortes averses en soiréeAbri ouvert
J2817 juillet 2023Sulitjelma Turistsenter36km +801 -1261 8h54Variable, averses orageusesCabine camping
J2918 juillet 2023Balvashytta44km +1246 -1000 11h21Variable, ondées éparsesRefuge DNT non gardé
J3019 juillet 2023Lønsdal42km +844 -941 9h23Très nuageux mais secHôtel
Zéro n°120 juillet 2023Mo I RanaVariable, orageux dans l'intérieurGîte
J3121 juillet 2023Raudfjelldalskoia44km +1196 -1035 11h29Très nuageux, quelques ondéesAbri ouvert
J3222 juillet 2023Kvitsteindalstunet58km +1289 -1393 13h38Variable, puis très nuageux et pluvieuxRefuge DNT non gardé
J3323 juillet 2023Grasfjellkoia47km +1303 -1377 11h20Très nuageux, brumeux, pluvieuxAbri ouvert
J3424 juillet 2023Nilstinden47km +1167 -1102 12h07Très nuageux, pluvieux en matinéeBivouac tente
J3525 juillet 2023Tverrelvnes47km +993 -1129 11h10Nuageux, variable, éclairciesGîte
J3626 juillet 2023Susenfjellenden49km +1560 -1256 12h06Variable, assez nuageuxBivouac tente
J3727 juillet 2023Namsvatnet49km +694 -1097 12h12Nuageux, averses orageuses puis éclairciesAbri précaire
J3828 juillet 2023Røyrvik40km +601 -633 10h15Beau le matin, averses orageuses puis variableHôtel
Zéro n°229 juillet 2023RøyrvikVariableHôtel
J39 (1/2j)30 juillet 2023Nesåpiggen19km +734 -449 5h39Grand beauBivouac tente
J4031 juillet 2023Almdalshytta47km +1061 -1347 12h54Venté, variable, quelques ondéesAbri précaire
J411er août 2023Vaalta40km +1194 -985 11h30Variable, quelques ondéesBivouac tente
J422 août 2023Gaundalen36km +732 -940 9h47Nuageux, pluie intermittenteGîte
J433 août 2023Veresstua38km +793 -867 11h00Nuageux, pluie intermittenteRefuge DNT non gardé
J44 (1/2j) 4 août 2023Bellingstua16km +297 -177 3h51Nuageux, pluie intermittenteRefuge DNT non gardé
J45 (1/2j)5 août 2023Ferslia29km +634 -701 7h09Nuageux mais plutôt secRefuge DNT non gardé
J466 août 2023Ramsjøhytta60km +1140 -844 12h18Nuageux, quelques pluiesRefuge DNT non gardé
J47 (1/2j) 7 août 2023Kirkvollen23km +214 -562 4h28Fortes pluiesGîte
J488 août 2023Reitan43km +768 -652 9h18Très couvert, grosses aversesAbri précaire
J499 août 2023Narjordet58km +912 -767 12h13Nuages puis éclaircies, aversesRefuge DNT non gardé
J5010 août 2023Tynset55km +305 -524 11h04Très couvert, pluies parfois fortesCabine camping
J5111 août 2023Måsådalen49km +836 -457 10h16Très nuageux, rares ondées puis éclairciesBivouac tente
J5212 août 2023Bjørnhollia40km +873 -782 9h17Brumeux, variable, éclairciesRefuge DNT gardé
J5313 août 2023Veslesætersætri48km +1392 -1281 11h28Très couvert à variable, pluies éparsesAbri précaire
J5414 août 2023Veodalen50km +1198 -878 10h36Nuageux, variable, éclairciesBivouac tente
J55 (1/2)15 août 2023Memurubu25km +637 -977 6h43Très couvert, pluie intermittente puis forteRefuge DNT gardé
J5616 août 2023Breikvam40km +1472 -1334 11h09Nuageux, variable, ondées éparsesBivouac tente
J5717 août 2023Suleskaret36km +1176 -832 9h17Nuageux, variable mais secBivouac tente
J5818 août 2023Jungsdalshytta44km +1331 -1707 11h13Nuageux, variable, rares ondéesRefuge DNT gardé
J59 (1/2)19 août 2023Hovet32km +214 -680 6h37Très couvert, pluie modérée puis forteCabine camping
J6020 août 2023Grønenuten40km +1226 -671 10h25Très couvert, pluvieux, puis belles éclairciesBivouac tente
J6121 août 2023Sandhaug45km +559 -504 10h36Très nuageux, variable, ondées éparsesRefuge DNT gardé
J6222 août 2023Hellevassbu42km +847 -934 10h02Nuageux, variable, quelques aversesRefuge DNT  non gardé
J6323 août 2023Sandvatnet49km +1299 -1511 12h03Pluie soutenue le matin, variable l'après-midiBivouac tente
J64 24 août 2023Hovden31km +828 -1010 8h23Ensoleillé puis voilé, fortes pluies en soiréeGîte
J6525 août 2023Valle56km +299 -700 11h00Très nuageux, pluie soutenue le matinCabine camping
J6626 août 2023Gaukhei51km +971 -454 11h36Très nuageux, averses éparsesRefuge DNT non gardé
J6727 août 2023Åseral46km +552 -1122 9h56Très nuageux, puis belles éclairciesBivouac tente
J6828 août 2023Kvås52km +369 -604 9h56EnsoleilléCamping tente
J6929 août 2023Lindesnes47km +627 -685 9h32VariableCabine camping

TOTAL : 2822km D+56800m Marche 682h (lien sous VisuGPX, avec comparaison entre trace prévisionnelle et réelle)

1er retour "à chaud" au jour de mon retour


Autres ressources :
Kim & Lukas Part 1 Nordkapp - Kautokeino sur YouTube

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pourquoi ?

Tandis que je marchais encore dans les Pyrénées à l’été 2022, je devisais avec mes compagnons du moment autour de nos projets respectifs. Après 6 années à alterner Alpes et Pyrénées, j’étais en quête de nouveauté mais bien embarrassé pour faire un choix. Pourquoi vouloir déjà repartir alors que je ne suis pas encore arrivé ? La peur d’un grand vide ? Peut-être …

Avec l’itinérance vient l’accoutumance : l’absence d’un prochain rêve à l’horizon créerait un manque insupportable. Ma réalité se serait désormais inversée : ma vraie vie serait sur le chemin, et le retour obligé à la vie civile un intermède nécessaire et presque sans saveur. Désormais, la mémoire des années me vient avec celle de la traversée qui en fut le point d’orgue, comme si le temps entre deux cheminements n’avait plus vraiment d’importance.

Je ne suis ni le premier ni le dernier à m’interroger sur les mécanismes qui donnent une telle force à cette addiction, mais peut-être ici me faut-il partager mes sentiments. Au fond, qu’est-ce qui m’attire encore et toujours vers les chemins ? Les idées et concepts me viennent en désordre, peut-être qu’en les jetant tous sur la table certains s’assembleront pour formuler LA vraie raison :

-    solitude : face à moi-même, je médite et m’introspecte sans interférence
-    dépouillement : moi, les éléments … et le strict nécessaire matériel à mon bien-être
-    libre arbitre : maître de mes choix, seul bénéficiaire ou victime de leurs conséquences
-    insouciance : les trépidations de l’existence civilisée s’effacent, seules surnagent les questions simples … S’orienter, boire, se nourrir, trouver où dormir, prendre soin de soi …
-    insignifiance : dans l’immensité, je ne signifie rien … mais ce rien est mon tout !
-    découverte : que cache le prochain horizon ?
-    rencontres : recevoir des uns et sans contrepartie ce qui m’est offert, offrir aux autres quand l’occasion m’en est donnée
-    récit : tout-à-tour objet narcissique, cathartique et altruiste. Il me permet de donner un sens à mon itinérance
-    intensité : elle fige le souvenir de la fugacité de chaque instant. La mémoire fait le tri et efface les banalités de la vie moderne. Sur le chemin plus rien n’est banal.
-    dépassement : tout donner pour ne rien regretter. Faire ce qui est à ma portée sans attendre que le temps ne m’en prive.
-    émerveillement : vivre un rêve éveillé, réaliser que je suis là, savourer chaque instant du privilège qui m’est offert
-    adversité : elle est le sel qui donne à la promenade son goût d’aventure
-    interdépendance : l’autonomie est utopique. Serai-je ici sans l’humanité qui concoure à me nourrir, m’équiper, m’héberger, me transporter etc. ?
-    inconfort : le superflu s’apprécie mieux si on sait s’en passer
-    préparation : elle occupe la longue attente entre 2 traversées, cartographie l’inconnu pour le rendre moins effrayant, m’allège de mes peurs, alimente mes rêves
-    fugacité : « Hier est histoire, demain est mystère, aujourd'hui est cadeau » (Eleanor Roosevelt). Je ne fais que passer, l’instant doit se vivre sans regret

Ainsi donc, avec toutes ces motivations et encore sur les chemins des Pyrénées, j’en étais déjà à faire le tri entre les futures destinations possibles …


Où ?

Pour des raisons de calendrier professionnel, mon créneau de disponibilité annuel reste centré sur les mois de juillet-août, avec peu de marge pour en déborder.

C’est trop court pour les très grandes traversées type PCT / CDT, si ce n’est pas aussi totalement hors-saison pour un Te Araroa. Ces destinations lointaines sont aussi logistiquement trop compliquées et coûteuses pour moi à ce stade. Les grandes traversées européennes (E1, E4 …) me tentent beaucoup, mais il y faut encore plus de temps (6 mois ?), de même que le Sentiero Italia (7000 km …) dont la philosophie me correspondrait pourtant si bien.

Deux mois permettent néanmoins de faire beaucoup de choses, et c’est un privilège que de pouvoir répéter l’exercice chaque année. Je ne me plains donc pas, mais me heurte à la difficulté de rester créatif autour d’un projet qui fasse sens et me motive. Pour cela il me faut des points de départ et d’arrivée porteurs de symbole, et j’étais en recherche d’un tel itinéraire réalisable en ~60 jours, soit ~2000 km assortis d’un dénivelé significatif (> 50 000 m …).

Habitué de nos montagnes qui permettent d’échapper à la chaleur, je ne me voyais pas me lancer dans une traversée estivale de l’Hexagone et ses plaines surchauffées. Bon mais voilà, si j’exclus les Alpes et les Pyrénées parce qu’en recherche de changement, que me reste-t-il dans les dimensions recherchées, à part divaguer sans but précis dans une succession de massifs ? Les Balkans ? Les Appenins ?

C’est donc là-dessus que, quelque part entre Respomuso et le Marcadau, parlant de ce futur indécis avec Francesco (cf récit "Pyrénées de Traverses"), ce dernier m’a lâché : « As-tu pensé à la Scandinavie ? »

De là l’idée a fait son chemin.

Jusque-là la destination me semblait trop exotique et froide par rapport à mes terrains de prédilection. Je l’envisageais peut-être un jour comme point de départ ou d’arrivée d’une traversée européenne le long de l’E1, avec toutefois l’appréhension de me confronter à l’univers à mes yeux trop extrême de l’Arctique. La suggestion de Francesco m’a cependant obligé à formuler les objections concrètes que je pourrais avoir à l’égard d’une telle destination, et à ma grande surprise l’expérience acquise m’a fait me dire que, après tout, pourquoi pas ?

Après avoir piqué une tête finale dans les eaux de la Grande Bleue, j’ai donc commencé à réfléchir au sujet. Les constructions d’itinéraire et de matériel se sont faites de concert, je m’explique :

En termes d’itinéraire, ma première pensée a été pour la partie scandinave de l’E1, entre le sud de la Suède et le Cap Nord. Comme il y faut 3500 km, c’était hors de portée sur un été, même en rallongeant la sortie à 70 jours. J’ai cependant gardé cette idée, en m’affranchissant de la notion d’une arrivée pré-définie : je pourrai partir du Cap Nord, site emblématique s’il en est, et marcher vers le Sud autant que possible dans le temps imparti, et tant pis si ça me faisait quitter les sentiers dans un quelconque coin de la cambrousse …

En termes d’équipement, j’avoue que je ne savais pas trop où je mettais les pieds, alors quoi de mieux que de demander aux experts ? Quelques MP sur Randonner-Léger plus tard (merci Florencia :calin: !), j’avais une vision plus claire de ce dont j’avais besoin :
-    Booster sans excès ma protection thermique (duvet, doudoune, isolation du couchage …)
-    Une protection renforcée face à la pluie froide et un vent adverse (jupe de pluie, coupe-vent en plus de l’imper-respi, souci de l’étanchéité de l’abri, du sac etc.)
-    Devoir parfois tenir les moustiques à l’écart …

De quoi faire remonter mon poids de base, pour lequel j’ai cependant pu facilement respecter une enveloppe totale de 4 kg, contre 3 kg sur mes 2 derniers périples.
Tout cela fait plus de volume, et il n’était dès lors plus question de me lancer avec les 20 litres de l’ALD Hybride XUL. J’ai donc recontacté Jason pour customiser un 30 litres, en lui parlant de mon projet et du cahier des charges. Il m’a alors signalé d’autres itinéraires possibles, comme la Via Suecia, une traversée Nord/Sud de la Suède, mais j’ai réalisé que je tenais déjà trop au symbolisme d’un départ du Cap Nord …

Dans un échange ultérieur avec Florencia, je lui parle de ce début d'attachement à finalement suivre l’E1 et, grosso-modo, la Norvège depuis le finistère septentrional du Nordkapp, et elle m’a alors écrit : « Le Norge På Langs ? Bon choix ! »

C’était la 1ère fois que j’entendais parler de cet itinéraire, m’invitant à me renseigner plus avant sur le sujet.

Norge På Langs, c’est la traversée de la Norvège dans sa longueur. C’est une philosophie d’itinéraire, pour laquelle il n’existe pas de tracé officiel, ni même de points de départ ou d’arrivée formalisés. Dans la pratique cependant, le plus grand nombre vise de relier les 2 caps extrêmes Nord et Sud du pays : Lindesnes au Sud, Cap Nord … au Nord. Environ 2800 km, mais avec un dénivelé plutôt faible pour une telle distance, ~60 000 m. Capable de marcher une moyenne de 35 km & 1800 m D+ / jour dans les Pyrénées ou les Alpes sur ~50 j, un objectif de 40 km & 900 m D+ sur 70 j n’est pas totalement irréaliste.

Un site (norgepaalangs.info) s’efforce de recenser ceux qui tentent la traversée sous toutes ses formes (ski, vélo, marche, trail …). Seuls 20 à 30 y sont comptabilisés chaque année, et moins encore depuis 2020 du fait d’un méchant virus. Il est possible que 2023 voit un rattrapage de tous ceux qui avaient été freinés dans leurs ambitions, mais pas encore de quoi encombrer les chemins. Depuis la 1ère traversée recensée en 1951, le cumul ne devrait atteindre les 500 tentatives que cette année … Pour les marcheurs, les durées oscillent de 8 à 20 semaines, voire plus. Je l’admets, j’aime la rapidité, donc je vise la fourchette basse dans une enveloppe de 10 semaines environ.

Dès lors toute mon attention et ma motivation se sont focalisées sur cet itinéraire : traverser la Norvège du Nord au Sud. La majorité part du Sud pour aller au Nord admirer l’automne arctique, mais je vais en rester à ma préférence du sens contraire, car l’idée de faire la course avec l’hiver qui revient et m’enfoncer dans des conditions toujours plus froides ne me tentent pas. Je préfère commencer au début de l’été arctique, et descendre vers le Sud tempéré retrouver la douceur. Cela permet en particulier d’arpenter les plus hautes montagnes du Sud de la Norvège bien après la fonte des neiges.

Je n’ai pas de raison de jouer au puriste et de m’en tenir exclusivement au territoire norvégien. Les quelques portions de Finlande et de Suède de l’E1 sont bien utiles pour s’affranchir du choix impossible qu’imposerait de ne pas quitter les frontières norvégiennes : énormes kilomètres de bord de route, ou alors hors sentiers extrêmement techniques, là où la Norvège continentale se réduit à une étroite bande de montagnes escarpées entre fjords vertigineux et frontière avec Suède / Finlande. Le choix d’un tel écart extra-territorial est d’ailleurs celui de la majorité des marcheurs, et offre une agréable opportunité de varier les plaisirs.

Bien vite, pour le symbole autant que pour me donner plus de chances de finir le parcours dans les temps, je vais viser de partir le 21 juin depuis le Cap Nord : quoi de mieux que de bivouaquer au Solstice d’été face au Soleil de Minuit et à l’Océan Arctique ? De là, mon objectif est désormais de partir au Sud, retrouver la nuit en deçà du Cercle Polaire. C’est ainsi que naquit mon titre …


à suivre ...

Dernière modification par Hervé27 (18-03-2024 19:35:10)


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#2 28-03-2023 13:29:16

Ytreza
Flocon de neige
Lieu : Baumugnes
Inscription : 06-01-2020

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

pouce
Je me retrouve dans tous tes "pourquoi". Ce qui est drôle, c'est qu'il n'y a rien de propre à la marche.
Itinéraire ambitieux, bonne préparation  smile

Hors ligne

#3 28-03-2023 14:53:43

Rodo le Preux
Membre
Inscription : 19-01-2023

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Belle balade dans le nord !
et la symbolique du lieu et de la date de départ n'en est plus forte pouce

Dans l'attente d'en lire plus (préparatifs, retours, etc...), bonne préparation à toi wink

Hors ligne

#4 28-03-2023 16:18:29

vacuithe
Sébastien
Lieu : Nantes
Inscription : 18-09-2017

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

c'est pour le moins audacieux en effet !
je n'avais jamais entendu parler de ce trek, pfiou ça me laisse pantois.
j'ai jeté un oeil au tracé, j'ai l'impression qu'il y a de longues sections complètement désertiques, tu vas vraiment pouvoir te ravitailler régulièrement ?

chapeau en tout cas  eek

Hors ligne

#5 28-03-2023 16:48:00

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

vacuithe a écrit :

#678985j'ai jeté un oeil au tracé, j'ai l'impression qu'il y a de longues sections complètement désertiques, tu vas vraiment pouvoir te ravitailler régulièrement ?

Salut Vacuithe wink

L'essentiel sera de tenir le rythme pour faire coïncider la taille des ravitos avec la durée de chaque section.

- sur les 700 premiers km, je relie des villages espacés les uns des autres de 4 à 5 jours de marche (au rythme que je me fixe de ~40 km/j), dotés de véritables supérettes sinon supermarchés, donc tout baigne
- ensuite j'ai une longue section  de 300 km / 8 jours à prévoir (en gros, Riskgransen - Sulitjelma)... mais a priori quelques compléments caloriques possibles en refuges gardés côté Suède
- je devrai ensuite profiter de croiser route ou voie ferrée pour me déporter vers une ville le temps d'y faire les courses (par exemple à hauteur de Mo I Rana). Je pense que je couplerai ces escapades avec des jours zéro.
- passée la mi-parcours la subsistance n'est plus un problème : fréquence des villes / villages bien achalandés, et la plupart des refuges DNT (asso norvégienne de rando) dotés d'un mini rayon épicerie en libre-service (même si ce ne sera pas ma solution principale, question de coût).

Sinon, vive les myrtilles tongue !


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#6 28-03-2023 18:18:17

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Avec quoi ?

Evolution matérielle :

Par rapport à mes promenades alpines et pyrénéennes estivales, j’anticipe évidemment que mon environnement ne sera plus le même. La logique de ma liste « 3 kg / montagne estivale » ne fonctionnerait plus aussi bien.

Je m’attends en particulier à :
-    des plages de températures plus fraiches, mais pas hivernales : les températures diurnes moyennes d’un mois de juin dans le Finnmark (extrême Nord) sont données dans une plage de 5 à 12°C à l’intérieur d’une journée-type.
-    un climat océanique m’apportant de longs défilés de pluie froide, entrecoupés de belles plages ensoleillées
-    des vents continus sur des plateaux de toundra, donc sans végétation arborée pour casser le vent
-    des sols marécageux et/ou détrempés, ainsi que d’innombrables rivières à franchir à gué. Il faut accepter que les pieds seront mouillés tous les jours, parfois en permanence …
-    la présence des moustiques et des espèces locales de taons, malheureusement d’autant plus intense que la météo sera clémente. J’en aurai peu si je suis sous la pluie froide, et serai pris d’assaut à chaque bouffée de chaleur estivale (dans l’arctique aussi il peut faire 30°C !)
-    un jour permanent sans coucher de soleil les premières semaines, et des retrouvailles avec la nuit véritable seulement à partir du mois d’août. Le 31 août à Lindesnes, le jour durera encore 14 h, soit ~16 h de luminosité. De quoi envisager de longues journées de marche comme je les aime, et parfois envisager des créneaux horaires inhabituels afin de réaliser les quotas quotidiens, malgré les éventuels arrêts forcés pour laisser passer un trop mauvais temps. Il sera au début très déroutant de chercher à dormir sous la tente alors que le soleil reste levé au milieu de la « nuit » … Même au mois d’août les nuits resteront longtemps courtes et crépusculaires, jamais vraiment noires, faute d’un soleil suffisamment bas sous l’horizon.
-    des opportunités d’abri en « dur » inégales au long du parcours : au maximum une opportunité par jour les premières semaines (que ce soit en mode gratuit ou payant), puis une densité croissante en allant vers le Sud. Passée la moitié du parcours, je croiserai souvent 3 à 5 refuges gratuits ou payants par jour, sans compter les abris précaires (porches, kiosques de pique-nique etc.). Bien sûr le « droit au vagabondage », juridiquement et culturellement ancrés en Scandinavie, m’autorisera à bivouaquer assez librement, évidemment dans le respect d’autrui.

J’en tire les enseignements suivants pour mon matériel :

-    surcroît de protection thermique :
o    en statique cela me fait ajouter une doudoune à la polaire
o    en dynamique je double l’imper-respi d’un coupe-vent, histoire d’avoir une pelure d’oignon en plus à enfiler dans les conditions adverses (et éviter d’user prématurément la coûteuse veste de pluie).
o    toujours en dynamique, j’aurai plus souvent à marcher en collant (froid possible d’une part, moustiques certains d’autre part. Le collant étant ainsi sali / mouillé, reste à voir ce que je peux faire pour protéger mon duvet pour la nuit.
o    T-shirt en mérinos pour la marche (plutôt que mes habituels synthétiques de X-Armour), plus souvent en manches longues (moustiques !) et gardant alors les manches courtes pour le bivouac. Je sais déjà marcher par -10°C ressentis avec ma tenue actuelle, ces ajouts devraient donc suffire.
o    pour le couchage je remplace le Cumulus X-Lite 200 (sans zip, sans capuche) par un X-Lite 350 (un 300 boosté à 350 g de duvet 900 cuin, toujours sans zip mais avec capuche). Je passe ainsi d’un confort théorique +5°C à 0°C, vérifié cet hiver sur le terrain avec apparemment de la marge
o    pour le couchage toujours, je renforce l’isolation au sol en optant pour un matelas Therm-A-Rest NeoAir XLite regular, donc en pleine longueur pour une R-Value très confortable de 4,2. C’est peut-être un overkill, mais je me donne la possibilité logistique de ne garder qu’une version courte après les 8 premiers jours marchés avec ma fille.
o    je conserve un complément mousse d’Arkmat 127 en 50x90 cm, auquel j’ai trouvé une multitude d’utilisations (coussin, oreiller, desserte pour étaler au sec les affaires sorties du sac, matelas pour les bains de soleil etc.)

-    surcroît de protection face à la pluie
o    Jupe de pluie (Mount Trail). Autant dans nos contrées je supportais facilement d’avoir de temps à autre les fesses mouillées, car sachant qu’un abri n’était jamais très loin, autant « là-haut » je ne pourrai la plupart du temps compter que sur moi-même. La jupe fait aussi coupe-vent, et limitera aussi les pertes thermiques par le haut des jambes.
o    Doublure de la veste de pluie par un coupe-vent
o    Gants imperméables (RAIDLIGHT Trail Touch MP+), doublés de sous-gants Merinos pour un petit plus thermique, et triplés par des surgants coupe-vent / déperlants
o    Soin particulier dans l’étanchéisation du sac à dos et de l’abri au mélange silicone / white spirit

-    Moustiques :
o    Moustiquaire de tête pour les zones de plus forte concentration
o    Moustiquaire de bivouac (STS Nano-Sil), moyennant un bricolage encore à faire pour m’en permettre l’installation dans le Pioulou
o    Options manches longues et collant pour la marche comme pour le bivouac

-    Portage
o    Par rapport au 20 litres qui me convient si bien par chez nous, il me faut plus grand afin d’accommoder l’accroissement de volume du duvet, du matelas et de l’ajout de vêtements (doudoune, coupe-vent, jupe de pluie …)
o    Je dois envisager certaines sections avec des portages pouvant aller jusqu’à 8 jours d’autonomie (j’espère arriver à l’éviter, mais c’est une option que je ne peux pas exclure)
o    Il me faut donc un 30 litres, et Jason / Grande Loutre / Atelier Longue Distance m’a réalisé un nouvel hybride à cet effet. Je conserve le principe du gilet mesh XUL, très confortable après quelques remarques remontées à Jason qui lui ont permis de mieux l’adapter à ma morphologie. Avec le 20 litres et dans les plus fortes charges après les gros ravitos, je ressentais des tensions sur les épaules, désormais corrigées.
o    J’ai finalement opté pour une poche de fond de sac et donc un rangement supplémentaire (ce sera a priori pour gants, bonnet et jupe de pluie), qui offrira par ailleurs une protection à l’abrasion pour le fond de sac. L’absence d’une telle poche m’avait fait abimer prématurément le fond de mon 20 litres.
o    La poche extérieure est plus « bouffante », offrant ainsi plus de volume pour ce que je ne veux pas ranger dans le sac (toile de tente mouillée, bâche de sol mouillée ou salie, platypus remplie, réserve d’alcool, kit popote pour faire mon café sans ouvrir ni même poser le sac tongue …).
o    J’ajoute une mini-poche de ceinture en DCF Ultra 200 (par Bonfus) fixée à une sangle pectorale, afin de disposer d’un contenant toujours accessible et raisonnablement imperméable pour l’électronique (téléphone, caméra, powerbank …)
o    L’environnement très aqueux devrait la plupart du temps me dispenser de tout portage d’eau important. Au global, malgré une liste de base remontée à 4 kg et des ravitos parfois importants, je ne pense pas avoir jamais à atteindre 10 kg.

-    Abri
o    Je conserve le Pioulou, renouvelé à l’identique (Silpoly 15D, plus au catalogue mais disponible sur demande) auprès de Xavier / Tipik. Mon modèle de 2018 a subi trop d’outrages pour que j’ose en faire mon abri principal pendant 70 jours de plus en toute confiance. J’aurai pu doter son remplaçant d’un sol et d’une chambre en moustiquaire intégrés, mais j’ai préféré la moustiquaire amovible et bricolée (STS Nano Single), que je n’installerai que lorsque c’est nécessaire.
o    En bâche de sol, je troque le polycree pour du Tyvek. Le défaut du 1er est que j’ai fini par me lasser d’avoir à réparer dans l’instant tout dégât constaté à l’aide de duct-tape. Un éventuel trou dans le Tyvek n’est pas à risque de propagation, rendant le matériau plus fiable et durable. La toile sera découpée pour épouser les contours de l’emprise au sol du Pioulou et gagner ainsi quelques grammes.

-    Energie solaire :
o    J’aurai de la lumière plus longtemps pour le panneau solaire, mais avec un rendement moindre. Il me faudra optimiser son orientation avec la direction de la marche, car le soleil ne sera jamais très haut dans le ciel. Au global je ne sais pas si j’y gagnerai ou pas.
o    Pour compenser cette incertitude, ainsi que les périodes de mauvais temps prolongées et les sections abondamment boisées, je dois peut-être prévoir une powerbank plus substantielle. A noter cependant l’abondance des opportunités de recharge dans l’excellent réseau de refuges (« ouverts », mais payants), une fois passé le Finnmark.

-    Chaussures :
o    Avec la Mescalito Planète, Scarpa a produit une héritière à la Mescalito. J'en teste une paire en ce moment, toujours aussi parfaite pour mon confort. Il faudrait que j'arrive à aligner suffisamment de distance pour m'assurer que leur durabilité est toujours au RDV (>> 1000 km en terrains rugueux Alpes/Pyrénées), car le modèle inclut une groose part de matériaux recyclés. J’envisage a minima 2 paires pour les 2800 km du parcours, certainement 3 pour rester confort.

-    Cuisine
o    Rien ne change, je reste au mini-P3RS et à l’alcool, après avoir dûment vérifié la disponibilité de mon carburant au long du chemin. J’envisage tout juste de booster mon emport à ½ litre plutôt qu’1/4, histoire de ne pas avoir à me rationner sur les plus longues sections, et peut-être en faire plus souvent usage pour chauffer des bouillottes lors des bivouacs froids et humides. Cela me fera moins d’alcool à rendre au comptoir après achat d’une bouteille d’1 litre …
o    Popote, gamelles, cuillère, couteau etc. sont inchangés (système en place sur toutes mes sorties depuis 2018)

Au global mon poids de base "dans le sac" remonte donc à ~4,0 kg, avec sûrement de la marge pour rogner sur quelques « overkills » de précaution.
Les éléments "sur moi" sont à ~1,5 kg.
Avec les quelques consommables non alimentaires mon emport total sur moi et dans le sac est de ~5,7 kg


En l'état et sous réserves des modifications ultimes tout comme des incertitudes de pesage, voici le détail :

NB : la liste se corrige au fur et à mesure des échanges (liste des correctifs en bas de page). Les champs ajoutés ou modifiés sont en italique

FixeConsommablesTotalObservations
Base sur moi :1,674-1,674
Base dans sac :4,0970,1354,232+278 g duvet/matelas à arbitrer à J+10
Base totale :5,7710,1355,906

Catégorie :FixeVariableTotal
00-Vestiaire marche1,674-1,674
01-Portage0,522-0,522
02-Abri0,428-0,428
03-Couchage (**)0,848-0,848+278g sur duvet/matelas, à arbitrer à J+10
04-Vestiaire sac1,311-1,311
05-Technologies0,622-0,622
06-Pharmacie / Hygiène0,0310,0950,126
07-Kit bricolage0,0150,0400,055
08-Divers0,037-0,037
09-Hydratation0,100-0,100
10-Cuisine0,121-0,121
11-Alimentation0,0630,0000,063
5,7710,1355,906

CatégorieArticleMarqueModèleQtétotalnotes
00-Vestiaire marcheBâtonsFIZANBR Compact, allégés des sangles20,316(*)
00-Vestiaire marcheChaussuresScarpaMescalito Planet T43,520,776
00-Vestiaire marcheSemelles chaussuresSIDAS SIDAS High T42-4320,108
00-Vestiaire marcheChaussettesX-SocksRun Discovery10,037
00-Vestiaire marcheShortNIKErunning10,130
00-Vestiaire marcheTS MLD4Forclaz Merinos Travel 10010,142
00-Vestiaire marcheBuffgoodie10,032
00-Vestiaire marcheLunettesvue 13g10,013
00-Vestiaire marcheLunettesD4Clip solaire MH OTV 120 small10,007
00-Vestiaire marcheChapeauD4 Quechuabords relevables/clipsables10,103
00-Vestiaire marcheMoustiquaire de têteCoghlan'sHead net no-see-um10,010


CatégorieArticleMarqueModèleQtétotal
01-PortageSac à DosAtelier Longue DistanceHybride 30 custom10,314
01-PortagePoche imperméableBonfusHip Belt Pocket - Ultra 200 - Black × 110,014
01-PortageLinerSea to SummitSac étanche Ultra-Léger 20 litres10,050
01-PortageSacaboufSea to SummitSac étanche Ultra-Léger 20 litres10,050
01-PortageEtui étanchePochette étanche IPX8, en pendentif, pour tél et papiers10,020
01-PortageCoque télsiliconeCoque silicone, en pendentif10,030
01-PortageHousseCUMULUShousse duvet X-LITE 30010,007
01-PortageHousseTipikhousse Pioulou10,005
01-PortageHousseMontanePharmacie & Hygiène10,007
01-PortageHousse piquetsNEMOSylnilon10,006
01-PortageHousseToaksKit bricolage10,001
01-PortageZiplocks medium18x20, à glissièreDenrées, PQ &divers10,017
01-PortageFixations panneau solaireDIYélastiques & tankas10,002

CatégorieArticleMarqueModèleQtétotal
02-AbriAbriTIPIKPioulou ST Silpoly 15D (sans housse)10,263
02-AbriAbriTIPIK2 haubans additionnels (tenue au vent + habitabilité)10,005
02-AbriMoustiquaireSea to SummitNano Solo, avec housse (à adapter au Pioulou)10,095
02-AbriPiquetsVARGOTitanium 6 g (x6 + 2 pour haubans latéraux)80,048(*)
02-AbriPiquetsTOAKSTitanium Nail Peg 8,5 g x 2 de part et d'autre du mât/bâton20,017(*)
03-CouchageDuvetCUMULUS (***)X-Lite 200 custom, sans zip 0°C/+5°C (sans sa housse)10,327(**)
03-CouchageDuvetCUMULUS (***)X-Lite 300 boosté à 350 g, sans zip -4/0°C (sans sa housse)10,485(***)
03-CouchageMatelas gonflableKLYMITInertia X-Lite10,155(**)
03-CouchageMatelas gonflableTHERM A RESTNeoair Uberlite10,275(***)
03-CouchageSursacAMKSOL Escape Lite Bivy10,156
03-CouchageBâche de solDupontTyvek 120 x 25010,140
03-CouchageMatelas mousseArklightArkmat127 50x110 cm, plié poche mesh, couchage & sitpad10,070

CatégorieArticleMarqueModèleQtétotal
04-Vestiaire sacVeste imper/respiRAIDLIGHTREVOLUTIV MP+ ULTRALIGHT Taille L10,165
04-Vestiaire sacPolaireD4MH20, sans col, sans zip, grammage 140g/m²10,160
04-Vestiaire sacPolaireD4MH100 Taille L 200g/m² (vs 140 g/m² pour la MH20)10,280
04-Vestiaire sacDoudouneMONTBELLPLASMA 1000 DOWN JACKET MEN'S Taille L10,150
04-Vestiaire sacLeggingUNDER ARMOURX-Armour Heatgear, pour la marche10,131
04-Vestiaire sacLeggingUNDER ARMOURX-Armour Heatgear, pour la nuit10,131
04-Vestiaire sacTS MCD4Forclaz Travel 10010,114
04-Vestiaire sacCoupe-ventRAIDLIGHTUltralight Windproof Deepskyblue10,110
04-Vestiaire sacJupe de pluieMount TrailLongueur / Largeur Standard10,065
04-Vestiaire sacsur-pantalonRAIDLIGHT surpantalon tyvek : moustiques et parfois pluie10,061
04-Vestiaire sacBonnetWoolpowerBeanie Lite10,043
04-Vestiaire sacChaussettesX-SocksOutdoor Low Cut 42-4610,039
04-Vestiaire sacChaussettes imperRAIDLIGHTMP+ 42-4510,100
04-Vestiaire sacsous-gantsICEBREAKERCouche chaude : Oasis Glove Liners (Merinos)10,020
04-Vestiaire sacGantsRAIDLIGHTTRAIL TOUCH MP+10,070
04-Vestiaire sacgants couche chaudeD4 FORCLAZSous-Gants en soie MT 50010,032
04-Vestiaire sacsur-gants softshellMontbellUltra Light Shell Gloves10,010

CatégorieArticleMarqueModèleQtétotal
05-TechnologiesPanneau solaireTomtopUltraThin 6W : 124 g retaillé 82, semi-étanchéisé10,082
05-TechnologiesPowerbankiWalk3350 mAh10,075
05-TechnologiesTéléphoneAPPLE iPhone SE 2020 64 Go10,148
05-TechnologiesCaméraDJIOSMO Pocket 210,117
05-TechnologiesCoque caméraDJIOSMO Pocket 210,030
05-TechnologiesTrépied caméraDJIOSMO Pocket 210,024
05-TechnologiesCâble USB / USB-CDJIOSMO Pocket 2 50cm10,020
05-TechnologiesCâble USB / LightningAmazon Basics10cm, sécurité + charge double simultanée10,010
05-TechnologiesChargeur secteur2 ports USB10,030
05-TechnologiesAdaptateur USB C / LightningUSB C femelle / Lightning mâle (avec attache)10,005
05-TechnologiesAdaptateur Lightning / USB-CUSB C mâle/ Lightning femelle10,005
05-TechnologiesRaccord DJI / APPLEDJIOSMO Pocket 210,001
05-TechnologiesCartes Micro SDSANDISK256 Go x 3 (1 dans l'appareil)30,001
05-TechnologiesLampe frontalePETZLE-lite, serre-tête allégé10,020
05-TechnologiesThermomètreORIAWA64 (thermo-hygro bluetooth)10,030

CatégorieArticleMarqueModèleQtétotal
06-Pharmacie / HygièneElastoplaste3 cm x 250 : prévention ampoules, strapping …10,035
06-Pharmacie / HygièneSavonsavon d'Alep, dans mini flacon 20 ml10,025
06-Pharmacie / HygièneCoupe-ongles10,015
06-Pharmacie / HygièneCompeedsoins ampoules70,014
06-Pharmacie / HygièneBaume à lèvres10,012
06-Pharmacie / HygiènePQdans ziplock10,010
06-Pharmacie / HygièneGant de toiletteDIYbande découpée sur serviette microfibre et cousue10,008
06-Pharmacie / HygiènePansementscoupures, écorchures …40,004
06-Pharmacie / HygièneBrosse à dentsBIOCOOPtête de recharge, sans le manche10,003
06-Pharmacie / HygièneBoules Quièsx 3, en cas de perte …10,001
07-Kit bricolageDuct Tape10,040
07-Kit bricolageDiversrustines, colle, cure dent, élastique …10,010
07-Kit bricolagePinces à lingemini pinces "cocktail"70,006
08-DiversPortefeuilleCB, CI, liquide dans ziplock (Vitale, mutuelle dans tél)10,015
08-DiversClé DNTpour l'accès aux Hytte en libre-service10,22

CatégorieArticleMarqueModèleQtétotal
09-HydratationFiltreSOURCESawyer mini10,050
09-HydratationGourdePLATYPUS2,4 l (avec bouchon)10,036
09-HydratationBouteille PECCristalline1/2 l10,014
10-CuisineMugTOALSTitanium 550 ml avec couvercle10,072
10-Cuisine"Gobelait"DIYfond bout. lait10,012
10-CuisineCuillèreTOAKSTitanium Short10,010
10-CuisineBriquetBICMini10,010(*)
10-CuisineréchaudDIYmini P3RS10,007
10-Cuisinepare-ventTOAKSTitanium retaillé sur mesure10,005
10-CuisineCouteauOPINELn°2 Carbone10,005(*)
11-AlimentationAlcoolflacon liquide vaisselle500 ml / 400 g (50-60 chauffes, 10-15 j)10,025(**)
11-AlimentationAlcoolVARGO250ml-200g (25-30 chauffes, 5-8 j)10,028(***)

(*) à racheter sur place car ne voyagent pas en cabine dans l'avion hmm . Ce que je trouverai ne correspondra donc pas à mes modèles préférés sad ...
(**) au démarrage
(***) matériel alternatif, choix à faire à J+10 environ

EDITs : modifications après vos bons conseils ou mes changements d'humeur
i) +2 piquets de tente  (haubans latéraux pour plus de volume et face au vent)=+12g
ii) correction poids gants softshell Montbell 10 g les 2 au lieu de 20 g (ils ne font même pas réagir ma balance...) =-10g
iii) ajout sur-pantalon Tyvek Raidlight  taille M : protection basse vs moustiques, parfois vs pluie / neige / vent =+61g
iv) remplacement polaire D4 MH20 par MH100 (grammage 200g/m² vs 140 g/m²), =+120 g
v) modification poids Pioulou : nouveau modèle 268 g avec sa housse au lieu de 279 g = -11g
vi) remplacement liner nylofume par sac étanche Sea to Summit 20 litres / 50 g vs 19 g =+31 g
vii) ajout 2 cartes micro-SD 256 Go pour caméra DJI. =+1g ?
viii) suppression gants Raidlight (overkill) =-70 g
ix) remplacement sous-gants ICEBREAKER (20 g) par D4 FORCLAZ MT 500 32 g =+12g
x) correction poids chaussures Mescalito Planet 776 g la paire vs 730 (mes anciennes Mescalito KN) =+46g
xi) ajout clé DNT =+22 g (merci Florencia calin )
xii) corrections connectique : câble 20 g au lieu de 12 g, ajout chargeur secteur 30g, ajout adaptateur Lightning=>USB-C 5g, =+43g
xiii) je reprends un vieux chapeau Quechua plutôt que l'OR Helios, car je peux relever/clipser les bords =+30g
xiv) short running plutôt que mon cuissard Under Armour =+57g
xv) second sac étanche Sea to Summit en sacabouf : plus solide, plus maniable, plus compact, plus sécurisant=+38g
xvi) assortiment ziplocks 18x20 cm plutôt que mes vieux modèles de récup = +0g
xvii) 2 haubans supplémentaires (sur les 4 possibles) pour la tenue au vent et l'habitabilité du Pioulou =+5g
xviii) Arkmat127 plus long 110 cm au lieu de 90. Plus de combinaisons possibles, plus d'isolation =+16g
xviii) avec le short, option retenue d'un collant pour la marche en plus de celui pour la nuit =+131g
xix) correction poids panneau solaire changé à neuf : 82 g après découpe =+4g
xx) ajout raccord USB-C/jack + micro/bonette. Efficacité à voir. =+24g
xxi) ajout d'un câble USB-C Lightning 10 cm, par sécurité + possibilité de charger 2 appareils sur secteur =+10g
xxii) reconfiguration étui/coque téléphone pour portage en pendentif =+12g
xxiii) suppression Hansaplast dans Pharmacie (ne tient jamais, je privilégierai l'élastoplaste) =-20g
xxiii) 2 contenants possibles pour l'alcool, 500 et 250 ml. Besoin plus important à 2 au départ, arbitrage à J+10 environ = +29g
xxiv) Mug 550 ml au lieu de 300 : besoin plus important au départ + meilleure efficacité énergétique =+9g
xxv) 1 "gobelait" au lieu de 2, suite reconfiguration popote avec mug 550 ml = -12g
xxvi) paire de chaussettes imperméables, pour voir ... =+100g

Dernière modification par Hervé27 (16-06-2023 14:14:44)


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#7 28-03-2023 19:29:06

Ytreza
Flocon de neige
Lieu : Baumugnes
Inscription : 06-01-2020

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Hervé27 a écrit :

un jour permanent sans coucher de soleil les premières semaines, et des retrouvailles avec la nuit véritable seulement à partir du mois d’août. Le 31 août à Lindesnes, le jour durera encore 14 h, soit ~16 h de luminosité. De quoi envisager de longues journées de marche comme je les aime, et parfois envisager des créneaux horaires inhabituels afin de réaliser les quotas quotidiens, malgré les éventuels arrêts forcés pour laisser passer un trop mauvais temps. Il sera au début très déroutant de chercher à dormir sous la tente alors que le soleil reste levé au milieu de la « nuit » … Même au mois d’août les nuits resteront longtemps courtes et crépusculaires, jamais vraiment noires, faute d’un soleil suffisamment bas sous l’horizon.

Ça peut être marrant d'essayer de changer ton horloge biologique, en te basant sur des journées de 30h par exemple smile

Hors ligne

#8 28-03-2023 19:35:54

Prkl
Membre
Inscription : 05-04-2021

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Je ne sais pas si ta liste est figée mais j'ai quelques remarques :

- Moustiques :
Les moustiques là haut ne sont pas aussi mignons que ceux qu'on a en France, ils piquent à travers les vêtements. En cuissard et t-shirt manches longues, tu risques de souffrir.

Quelques solutions : ensemble veste et pantalon coupe vent extrêmement respirants ou poncho + pantalon moustiquaire. A minima, un short de trail classique, ample, protègera au moins cette zone.

Traiter tes affaire à la perméthrine peut aider. Même si c'est pas tip top pour l'environnement, c'est toujours mieux que de s'asperger de Deet ou autre spray dans le genre toutes les heures et bien plus efficace.

Je ne sais pas si ton nouveau Pioulou est déjà arrivé, mais des jupes en moustiquaires seraient plus légères et plus pratiques que la S2S. Tipik le propose en option de mémoire. Un abri monoparoi est préférable pour les moustiques, ça évite qu'ils viennent bourdonner entre la chambre intérieure et le double toit toute la nuit. Eventuellement amovibles, via un système de pression ou de velcro peut être ?

- Pluie :
Il n'est pas rare de se prendre une semaine complète de trombes d'eau sur le coin du nez. Les articles en MP+ n'y résisteront pas. Tout comme ton tyvek dont l'imperméabilité est très limité sur sol imbibé. Une feuille de DCF voire une baignoire en DCF 1.0 serait plus légère et bien plus adaptée, plus cher que le tyvek, c'est sur mais faisable facilement en DIY pour réduire le coût.

Les gants avec membrane intégrée j'ai testé, j'en suis revenu. Ca met 48h à sécher, ça garde au sec pendant un temps mais c'est froid. Il vaut mieux avoir une paire de surmoufles dédiées à l'imperméabilité qui sèchera beaucoup plus vite. D'ailleurs je ne suis pas sur de comprendre l'intérêt des surgants coupe vent, les températures ne devraient pas descendre assez basses pour en avoir besoin et au pire les imperméables feront le même boulot.

Le panneau solaire avec des risques d'avoir du temps couvert sur plusieurs jours c'est quand même risqué. Le tien charge bien même sans soleil ?

Avec un sol potentiellement détrempé, les piquets fins auront du mal à rester en place, j'opterai pour des sardines en V ou un Y pour quelques grammes de plus qui sont plus performantes en terrain meuble. Au moins pour les attaches avec la plus forte tension.

Un pantalon imper de chez Gramxpert pèse quasi le même poids que ta jupe et protège mieux de la pluie et des moustiques que cette dernière.
Pour les gants, mes Santini en Alpha pèsent 13g en taille S et sont plus chauds que n'importe quels sous-gants classiques. Couplés avec des surmoufles imper, t'es paré pour toutes les conditions.
Pour la doudoune, connaissant ton style de marche, je la pense superflue. Les minimales là haut sont proches de celles qu'on trouve en France en altitude. Plus frais la journée mais la nuit étant tellement courte (voir inexistante) la température n'a pas le temps de baisser.

Le bonnet, tu as le Décathlon Solognac en polaire à 4€ pour 25g qui sera au moins aussi chaud que le tien.

Pas de pince à tiques ? Ca pèse 1g et elles sont plutôt communes là haut. Surtout si tu es amené à faire pas mal de hors sentier.

Pour les moustiques, ils devraient se calmer au fur et à mesure de l'été, tu pourras à un certain moment renvoyer en france ou t'envoyer à toi même plus loin les articles dédiés et ainsi ne pas te les trimballer tout du long.

Dernière modification par Prkl (28-03-2023 21:56:02)


Liste PCT 2022

"Carry as little as possible, but choose that little with care." Earl Shaffer

Hors ligne

#9 28-03-2023 20:08:53

sjeanmarc
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 10-02-2018
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Joli projet et belle introduction sur tes motivations.

PS : dans les idées que tu avais, tu cites les Apennins et les Balkans et pas les Carpates. Sur la base de tes critères et pour avoir fait les trois, c'est ce qui me semble le plus correspondre.

Hors ligne

#10 28-03-2023 21:33:16

Balipit
Membre
Lieu : Sud
Inscription : 05-02-2017

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Prkl a écrit :

#679024Je ne sais pas si ta liste est figée mais j'ai quelques remarques :

- Moustiques :
Les moustiques là haut ne sont pas aussi mignons que ceux qu'on a en France, ils piquent à travers les vêtements. En cuissard et t-shirt manches longues, tu risques de souffrir.
Quelques solutions : ensemble veste et pantalon coupe vent extrêmement respirants ou poncho + pantalon moustiquaire. A minima, un short de trail classique, ample, protègera au moins cette zone.

- Pluie :
Il n'est pas rare de se prendre une semaine complète de trombes d'eau sur le coin du nez. Les articles en MP+ n'y résisteront pas. Tout comme ton tyvek dont l'imperméabilité est très limité sur sol imbibé. Une feuille de DCF voire une baignoire en DCF 1.0 serait plus légère et bien plus adaptée, plus cher que le tyvek, c'est sur mais faisable facilement en DIY pour réduire le coût.

Le panneau solaire avec des risques d'avoir du temps couvert sur plusieurs jours c'est quand même risqué. Le tien charge bien même sans soleil ?

Un pantalon imper de chez Gramxpert pèse quasi le même poids que ta jupe et protège mieux de la pluie et des moustiques que cette dernière...

Pareil :
Je partirais plutot que la membrane m+ , avec une veste goretex shake-dry ou active (plus solide/lourd ) pour pouvoir la porter confortablement pendant plusieurs jours sous la pluie pendant l'effort + un pantalon de pluie .
Une baignoire en dcf me parait pas superflue pour dormir confortablement sous la pluie plusieurs jours .
Pour le panneau , mon experience c'est un panneau deux fois plus grand que le tomtop qui charge le tel même quand la luminosité est moyenne  - le kit tomtop + tel fonctionne que par bonne luminosité et il te faut aussi recharger les batteries de l'action cam .
Tu vas pouvoir te faire plaisir : des étapes trèèès longues  si le terrain/météo le permet . big_smile

Dernière modification par Balipit (28-03-2023 21:47:33)

Hors ligne

#11 28-03-2023 21:48:41

gergy
Membre
Inscription : 09-11-2013

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Des chaussettes étanches peuvent être intéressantes en cas de temps humide prolongé...

Hors ligne

#12 28-03-2023 23:50:56

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Ton chapeau : trop souple pour la pluie et le vent, le mieux reste amha une casquette rigide.

Hors ligne

#13 29-03-2023 00:34:51

Serval
Carpe diem
Lieu : Au repos forcé
Inscription : 15-06-2018
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Salut Hervé. smile

Beau projet ! On voit que tu l'as longuement préparé mais je me permets quand même de te conseiller de faire attention, même si  cela peut sembler illogique, à ton expérience et aux habitudes que tu as développées en cinq ans de marche en climat tempéré.

En lisant ta liste, je crains que cette expérience te fasse sous-estimer les modifications à apporter cette année à ton matériel pour gérer efficacement, entre autres, moustiques, pluies prolongées et lumière nocturne pendant plusieurs semaines. Plusieurs intervenants t'ont déjà donné des conseils avisés allant dans ce sens. Je m'y associe.

Tu as encore plein de temps avant le 21 juin, alors bonne finalisation de tes préparatifs !


(Modification non justifiée = orthographe, typo, etc.)

Trombi | Mes "longues promenades" | Lighterpack 2023
« Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans [les voyages] que j'ai faits seul, et à pied. » (J.-J. Rousseau)

Hors ligne

#14 29-03-2023 15:25:33

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Coucou à tous  smile

Merci des commentaires, et surtout des critiques constructives. Face à un environnement auquel je ne me suis jamais confronté, les partages d'expériences me sont utiles.

Je dois d'abord dissiper certaines inquiétudes quant à l'environnement, qui peut-être viennent du fait que j'ai pêché par omission en n'évoquant pas ma logistique et la philosophie de l'itinéraire. Ce n'est pas un exercice de survie : le bon sens ne pèse rien et je l'emporte avec moi. Si vous me suivez dans mes récits, vous savez que ma préoccupation constante est de rester dans un contexte à l'intérieur duquel j'ai confiance dans mon matériel et mes capacités. En clair, si j'ai un doute je n'attends pas d'être dans la mouise pour revisiter les plans et remettre les choix en cause (ceci étant dit, les accidents sont toujours idiots).

-  je privilégie l'itinéraire E1 sur la 1ère moitié du parcours. La qualité de son marquage peut varier, mais il ne suit pas son tracé par hasard et permet de relier régulièrement des points critiques en terme de sécurité : refuges (ouverts ou payants), bourgades, routes ... J'ai ainsi fait le recensement des possibilités que je pourrai intégrer dans ma stratégie de gestion d'une météo trop adverse. Le Finnmark m'offre de multiples possibilités d'échappatoire au cours des ~8 premiers jours de marche s'il fallait corriger quelque chose : si faiblesses il y a, c'est là qu'elle devront se révéler.

A la différence de la HRP ou les Alpes où les nuits en dur étaient l'exception, ici je pense que l'omniprésence des abris m'amènera à faire beaucoup plus usage des refuges libres ou payants (d'ailleurs je dois faire aujourd'hui mon adhésion DNT et m'organiser pour récupérer une clé). Leur utilisation fera partie intégrante de mes stratégies de gestion de la météo, afin a minima de permettre le séchage des affaires dans les longues suites de journées arrosées.

Voici l'exemple de toutes les solutions identifiées avec certitude pour me mettre momentanément au sec au cours des ~300 premiers kilomètres (la densité augmente ensuite). On voit que dans cette zone la plus "déserte" elles ne sont jamais qu'à une poignée d'heures devant moi (ou derrière s'il fallait faire demi-tour) :
84fElVRsK.2023-03-29-12.png

- ma liste sera modulable et adaptable, grâce à un colis que j'entends faire circuler en poste restante ("hopping box") : il s'y trouvera des matériels de rechange ou de complément, et je pourrai y laisser ce qui ne m'est plus utile. Si quelque chose d'essentiel me fait défaut, les enseignes "Outdoor" sont plutôt bien représentées même dans le Grand Nord (plusieurs que j'ai identifié à Honningsvag, Alta, Kautokeino sur ou près du trajet rien que sur cette carte).

- il y a longtemps que j'ai cessé de vouloir rester sec tout en marchant, et accepté que si l'environnement est mouillé je le serai aussi. Retarder le sort d'une poignée d'heures au prix d'une tonne de matériels divers (qu'il faudra faire sécher !) est illusoire. En dynamique il s'agit de ne pas se laisser refroidir  (donc mérinos plutôt que synthétique, polaire éventuelle sous l'imper-respi et/ou coupe-vent, et la jupe de pluie a aussi une fonction coupe-vent appréciable sur le haut des jambes), tandis qu'en statique (sous la tente ou en abri) il faut pouvoir se remettre rapidement au sec (vêtements de bivouac et doudoune, et jusqu'à duvet et sursac).

J'entends cependant vos conseils et j'ai prévu :
- des chaussettes étanches dans ma box, à tester au démarrage à défaut de pouvoir le faire préalablement chez moi. J'ai des doutes sur l'utilité réelle ainsi que la durabilité, mais bon ...
- pour les moustiques, l'angle mort que je reconnais est au niveau des jambes avec le seul collant (pour le haut j'ai le coupe-vent, les gants imper-respi ou softshell selon besoin, et la moustiquaire de tête mieux répartie sous un chapeau à bords plutôt qu'une casquette). Je n'aime pas les pantalons de marche ou de pluie, alors je me demande si pour les secteurs les plus infestés de moustiques je ne vais pas me prévoir un pantalon genre frog-toggs (le Raidlight en Tyvek est du plus bel effet  lol )
- malgré l'absence de baignoire je n'ai à ce jour jamais été inondé dans mon abri. La vaste emprise au sol du Pioulou tient l'eau très à l'écart, et avec le temps je suis de plus en plus regardant sur mes choix d'emplacement (ou alors j'ai une veine incroyable). J'attends un peu de soleil dans le jardin pour faire mon bricolage d'installation de moustiquaire amovible, mais je ne vois pas de raison de revoir ces choix fondamentaux. Par contre j'avais oublié de mentionner 2 piquets additionnels (corrigé dans ma liste) pour les haubans latéraux que je délaisse en temps normal dans nos montagnes trop tranquilles. J'ai pris l'habitude de caler préventivement tous les piquets avec des pierres (si possible) s'il y a risque d'arrachage.
- choix pas définitif sur panneau solaire et powerbank. Mon panneau n'est cependant pas le TomTop Classeur, mais l'Ultra-Thin environ 50% plus puissant. Plus j'avancerai et plus les opportunités de recharge dans les refuges augmenteront, réduisant le besoin d'une grosse powerbank, d'où hésitation.

Pour tenter de me mettre en condition et de prendre des points de repère quant aux conditions à attendre, j'ai pris mes sources dans quelques récits écrits et vidéo (plutôt rares en ce qui concerne Norge På Langs), dont 2 en version MUL :

- Restless Kiwi : en vidéo ici et par écrit là.  Point et date de départ identiques à ce que je prévois, sur une année 2018 météorologiquement "normale".

- Agnieszka "Zebra" Dziadek : en vidéo ici et par écrit là. Même itinéraire mais en Sud-Nord, en 2022 soit l'été le plus froid et arrosé en Norvège depuis 1 siècle : j'espère mieux !


Avec azerty on se fait ce week-end une petite sortie vosgienne qui va être bien trash avec une météo pourrie (vent, pluie voire neige ...). Un avant-goût ?

A pluche !

Dernière modification par Hervé27 (29-03-2023 15:37:17)


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#15 29-03-2023 20:43:06

Ptilapon
Membre
Inscription : 03-12-2015

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Bonsoir Hervé27,

Je passe très régulièrement le mois de juin en Laponie, j'ai donc une certaine expérience.

- chaussettes étanches. Pour ma part, un bide total. J'utilise une paire uniquement pour la bivouac du soir quand je dois renfiler mes chaussures. J'ai les pieds mouillé toute la journée, je les lave et essuie au bivouac et si je peux, je marche pieds nus.

-Chaussures d'approche Scarpa ou Lasportiva. j'adore ces chaussures, indestructibles. Par contre,je ne les prendrais pas en Laponie, trop difficile à faire sécher. Je prends maintenant des Topo, seule marque que je connaisse dont le mesh résiste.

-Tente. J'ai déjà penser à prendre un modèle type Pioulou avec une moustiquaire en jupe. Mais je ne suis pas certain de l’efficacité dans des conditions où les moustiques sont en myriades. J'ai une Solomid avec moustiquaire intérieure. Lorsque je rentre dans la tente, la première toile me permet de laisser une partie des moustiques hors de la tente. Et puis je rentre dans la moustiquaire après avoir fait un peu la chasse. Bien sur, il y a toujours des petits malins qui réussissent à ce joindre à moi dans la moustiquaire, je les trucide. Dans une tente avec jupe moustiquaire, je crois que trop de ces adorables bestioles t'accompagneront avec toi lors de l'entrée, et là, pas de barrière possible avec le dormeur. Mais bon, à tester.

En tout cas, belle balade là haut

Hors ligne

#16 29-03-2023 21:48:53

pap35
Membre
Lieu : Rennes
Inscription : 29-02-2020

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Ma toute petite expérience de rando nordique (Groënland) fait que je plussoie aux avis ci-dessus sur la prise en compte de l'enjeu des moustiques tant dans la protection du corps pendant la marche que dans le choix de l'abri.

Tant qu'on n'a pas marché avec un essaim  de cent moustiques qui te suit pendant des heures ou laissé entrer par inadvertance 50 d'entre-eux dans sa tente, on ne s'en rend pas compte. Quand ils ne sont pas là, tout va bien, mais quand c'est le mauvais endroit où le mauvais moment...

Hors ligne

#17 30-03-2023 00:07:10

frneko
Marcheur aveugle
Lieu : 81600 GAILLAC
Inscription : 14-01-2021

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Bonjour Hervé,
Peux-tu me dire quel est le modèle des T-shirts D4 mérinos à 114gr en MC & 142gr en ML ?
Les Travel100 & les MT500 sont annoncés à 150gr & 170gr.
Merci.


Jeune de 68 ans, aveugle à 99%, je randonne guidé, pas à pas par Rose ma compagne.

Mon trombi, nos récits de rando, mes listes...
Mon trombi, nos récits de rando, mes listes...

Hors ligne

#18 30-03-2023 06:59:29

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Pour l’abri avec moustiquaire intégrée plutôt que rajoutée, j’ai quand même prévu un plan B avec ma « vieille » Nemo Blaze, qui sera la tente de ma fille qui m’accompagne les 8 premiers jours. Pour la suite elle restera disponible dans la « hopping box » (la tente, pas ma fille).

J’admets que si j’ai aussi soigneusement recensé les possibilités d’abri en dur, c’est aussi pour gérer les explosions de moustiques selon météo. J’ambitionne de faire usage de ma capacité à marcher loin et longtemps pour rallier abris / hauteurs & autres zones (relativement) épargnées.


frneko a écrit :

#679118Bonjour Hervé,
Peux-tu me dire quel est le modèle des T-shirts D4 mérinos à 114gr en MC & 142gr en ML ?
Les Travel100 & les MT500 sont annoncés à 150gr & 170gr.
Merci.

Salut frneko smile

Forclaz Travel 100 MC & ML en taille M. en tout cas c’est ce que je les ai pesé à réception et après découpe d’étiquettes. Une bonne surprise.

Pas impossible que comme d’autres articles d’entrée de gamme à faible valeur ajoutée, ils soient difficiles à trouver en magasin et disponible surtout en ligne …

Pour l’heure agréablement surpris du confort et de la durabilité (mais pas encore emporté sur un trek).


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#19 30-03-2023 07:34:40

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Le mérinos n'arrêtera pas les moustiques  tongue


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#20 30-03-2023 09:36:38

vacuithe
Sébastien
Lieu : Nantes
Inscription : 18-09-2017

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

"la présence des moustiques et des espèces locales de taons"

les taons c'est l'enfer aussi... j'ai cru devenir fou sur le GR10 dans le pays Basque, un passage littéralement infesté, heureusement ça n'a pas duré plus d'une heure.
si tu dois supporter ça pendant plusieurs jours (semaines ?), t'as clairement pas intérêt à marcher en short...

Hors ligne

#21 30-03-2023 09:59:10

Ytreza
Flocon de neige
Lieu : Baumugnes
Inscription : 06-01-2020

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

À lire les commentaires je suis de moins en moins jaloux de ton projet  lol
Bon courage  big_smile

Hors ligne

#22 30-03-2023 11:23:26

Road Tripeur
Caracool
Inscription : 04-07-2014
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Hervé27 a écrit :

#679120Forclaz Travel 100 MC & ML en taille M. en tout cas c’est ce que je les ai pesé à réception et après découpe d’étiquettes. Une bonne surprise.
...
Pour l’heure agréablement surpris du confort et de la durabilité (mais pas encore emporté sur un trek).

Salut,
Bon on ne porte pas le même poids sur les épaules mais j'ai utilisé les deux au long cours l'année dernière, au bout d'un mois j'ai commencé à avoir des trous au niveau des reins là où repose le sac. Le MC (que j'ai le plus utilisé) a fini avec un trou format A5, le ML a une dizaine de trous que j'ai essayé de recoudre, en vain car le tissu autour est bien trop fin pour que ça tienne.
Il faudra que tu en remplace au moins un des deux à l'issue de la première partie. Très confortables ceci dit, par temps très chaud comme frais et sèche décemment vite.

@frneko, j'ai pesé mon MT500 taille M à 135g avec encore une partie des étiquettes, mon Travel100 (RIP) taille M également à 120g.
R.T.


"Le tourisme est l'industrie qui consiste à envoyer des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux."
Jean Mistler.

Hors ligne

#23 30-03-2023 11:38:59

WouinWouin
Membre
Lieu : Soignies
Inscription : 30-03-2021

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Un très beau projet qui fait rêver !

J'ai l'impression que pour moi, une grande difficulté serait le manque d'obscurité.

Si c'est ton projet avec le plus de Km, est-ce vraiment le plus ambitieux ?

En reprenant tes calculs ( 1km = 220 D+ = 330 D-), le Norge Pa Langs représente ~3300KmE. En 70 jours et avec ta moyenne de 4.8KmE/h, cela représente 9.82 heure de marche effective par jour.

Pour ton projet Alpes à Fleur de Pô, on était sur 3275KmE mais cette fois-ci en 60 jours.  Ce qui revenait à 11.37 heure de marche effective par jour.

Je dis évidemment ça pour te taquiner un petit peu car cette année, tu vas rencontrer d'autres difficultés que dans les Alpes (hors sentier, météo compliqué, moustique,...)

Je me demande vraiment ce que cela va donner. Connaissant ton amour pour les longues journées, qu'est-ce qui va t'arrêter cette année ?  lol

Hors ligne

#24 30-03-2023 11:47:31

Hervé27
éMULe
Lieu : Thann, Alsace
Inscription : 01-11-2017
Site Web

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Ouh là eek , ça part dans tous les sens ...

Résumons le dossier des moustiques :

ma protection vestimentaire en marche reposera sur :
- moustiquaire de tête sur un chapeau à bords pour garder le filet écarté du visage et de la nuque
- la nuque est en permanence enserrée dans un buff, quelle que soit la météo
- selon circonstances, je compte marcher en T-shirt ML ou MC mérinos (avec effectivement remplacement à prévoir en cours de route), mais ma protection anti-moustiques pour le haut du corps sera le coupe-vent.
- les mains pourront être protégées avec les gants softshell (qui pourront aussi avoir pour mission de ralentir la mouille des gants imper/respi jamais 100% efficaces. Cela avait bien marché en 2021 avec les OR Versaliner)
- je compte alterner marches en short et collant, mais sur vos bonnes remarques j'ai décidé d'ajouter un pantalon en tyvek (70 g) pour les zones où les moustiques / taons seront trop agressifs. (Ce sera aussi une protection additionnelle pluie froide / vent)
- pour ce qui est d'un éventuel répulsif, je verrai sur place ce qui est proposé

au bivouac, mon option actuelle est la moustiquaire STS Nano Sil, que je dois bricoler et tester au montage dans mon jardin très prochainement comme ajout modulaire à mon Pioulou (y'a toujours un truc qui m'empêche ...). Dans l'hypothèse où cette solution serait par trop insatisfaisante, j'ai un plan B qui sera de poursuivre la route avec ma vieille Nemo Blaze (avec alors le défaut d'une toile sylnilon qui se détend à la pluie)

J'ai aussi pratiqué les taons du Pays Basque, donc non, je ne compte pas marcher en slip et torse nu à proximité de l'Océan Arctique ...

Ce qu'il faut pas entendre dans la vie d'un MUL, j'vous jure  roll ...


Sans peurs à surmonter, l'aventure n'est que promenade

Trombi, Récits & Liste(s)
l'ultralighter più estremo di sempre

Hors ligne

#25 30-03-2023 11:53:58

frneko
Marcheur aveugle
Lieu : 81600 GAILLAC
Inscription : 14-01-2021

Re : [Récit + liste] Nuits du Sud : Norge På Langs été 2023 - 2822km - 70j

Pour les D4 Travel 100, j'en ai 4 en L tous pesés  entre 146 & 148gr sans étiquettes. Achetés en plusieurs fois en 2019 & 2021. Le grammage était peut-être plus lourd.
Pour l'été j'aime bien le Tropic 900 à 115gr/m3 avec son zip jusqu'au sternum. Peut-être regarder le pantalon anti-moustiques Tropic 900...
Le mérinos a augmenté de 25% chez D4...

:


Jeune de 68 ans, aveugle à 99%, je randonne guidé, pas à pas par Rose ma compagne.

Mon trombi, nos récits de rando, mes listes...
Mon trombi, nos récits de rando, mes listes...

Hors ligne

Pied de page des forums